Perte de clefs du collège.

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par Cath le Ven 1 Jan - 11:21

@colombane a écrit:Tamerlan a très justement donné les références....

II. ― Dans ses fonctions de gestion matérielle, financière et administrative, le chef d'établissement est secondé par un adjoint gestionnaire, membre de l'équipe de direction, nommé par le ministre chargé de l'éducation ou l'autorité académique habilitée à cet effet, parmi les personnels de l'administration scolaire et universitaire.

L'adjoint gestionnaire dépend du même ministère que vous. Idem celui qui cumule aussi les fonctions d'agent-comptable. Que moi. Que les personnels administratifs de la DSDEN ou du Rectorat. A même grade, tous les postes sont possibles.

Alors là j’apprends quelque chose...J'ai toujours cru que le gestionnaire dépendait du ministère des finances...

Quand à l'équipe de direction, elle comprend des membres qui ne sont pas personnels de direction. Vous sentez la nuance... (et en terme de salaire, il y a plus que des nuances...)-

D'accord...

Quand à "mon établissement", c'est celui où l'on travaille, qui n'utilise pas cette expression ? Ce raccourci.
Par ailleurs, la plupart des adjoints-gestionnaires sont logés dans l'établissement par NAS (nécessité absolue de service) - Ce qui autorise quelques familiarités avec l'assertion "mon établissement" "mon appartement" "ma maison"....

Ok, j'ai relu le message concerné, j'ai sur-interprété.

Et si j'ai bondi tout de suite, c'est surtout pour défendre l'IZ qui est une réelle pointure dans le métier. Impossible de laisser passer ça.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par Tamerlan le Ven 1 Jan - 11:21

@colombane a écrit:C'est le jour de l'an. Paix et amour . Je n'interviens plus.

(mais tu auras bien compris que je ne pouvais pas laisser l'IZ sur un poste de contrat aidé !)

Comme se moque Cripure ce n'était pas un moment d'une violence insupportable... Paix et concorde pour 2016 dans toutes les dimensions de l'EPLE! Razz

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par L'intendant zonard le Ven 1 Jan - 11:30

@colombane a écrit:(...) Si l'IZ fait signer un document (bien plus complet que dans nombre d'EPLE), c'est par souci de clarification et de prévention  pour que les intéressés ne tombent pas des nues le moment venu. Un contrat que l'on s'engage à respecter. Pour éviter les procédures au tribunal pour de petites sommes (mais accumulées, ça chiffre !) qui nécessitent plus d'énergie que de rentabilité.
Même pas un contrat : un simple rappel des responsabilités qu'emporte le fait de se voir confier une clé ; mon document est pensé en premier lieu pour savoir qui a quelle clé.
@colombane a écrit:(...) Et si vous pensez que le métier d'adjoint-gestionnaire est du niveau d'un contrat aidé, c'est une énorme erreur  qui montre votre méconnaissance totale des métiers administratifs. J'espère que votre message ne viendra pas aux yeux des concernés, car c'est une déclaration de guerre. (...)
Naaan, laisse, colombane. Je me doutais bien que je n'avais rien à faire ici. Les enseignants savent tout mieux que tout le monde, il faut savoir vivre avec ce fait inaltérable, et je suis bien imbécile d'avoir imaginé que je pouvais apporter quoi que ce fût dans cette docte assemblée de maîtres du monde sertis de certitudes. C'est bien là la preuve s'il en manquait encore que je ne suis qu'un raté de minable gratte-papier ergoteur et mal embouché ; la grandeur, l'élégance et la science sont du côté de Wanax.

Je me retire donc en souhaitant à toutes et tous une excellente année, exempte d'agressivité, de polémiques stériles et de mépris de l'autre.

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.

L'intendant zonard
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par Cath le Ven 1 Jan - 11:34

Mais pas du tout, tu peux tout à fait rester !

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par ycombe le Ven 1 Jan - 11:42

Je rappelle qu'en collège, la plupart des postes de gestionnaire sont catégorie B: ce sont des postes de SAENES (Secrétaire d'Administration de l'Éducation Nationale et de l'Enseignament Supérieur, anciennement SASU Secrétaire de l'Administration Scolaire et Universitaire). Il y a quelques postes d'attachés (AASU) dans les plus gros collèges mais ce n'est pas la norme. Les secrétaires sont en général catégorie C: adjoint d'aministration.

Dans mon collège (qui est un gros collège), le gestionnaire est un attaché et son secrétaire un SAENES. Les deux secrétaires de directions sont adjoints administratifs. Dans celui de ma femme la gestionnaire est SAENES, sa secrétaire (demi-poste) adjoint, la secrétaire de direction SAENES.

Les collèges sont rattachés en général à un lycée où se trouve un gestionnaire qui est en plus agent  comptable: il s'occupe du contrôle des comptes et de ce genre de chose.

Tous ces gens font partie de l'administration de l'EN, pour l'instant. Ce sont les agent d'entretien et d'accueil qui ont été transférés aux départements.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par Tamerlan le Ven 1 Jan - 11:45

@L'intendant zonard a écrit:
Naaan, laisse, colombane. Je me doutais bien que je n'avais rien à faire ici. Les enseignants savent tout mieux que tout le monde, il faut savoir vivre avec ce fait inaltérable, et je suis bien imbécile d'avoir imaginé que je pouvais apporter quoi que ce fût dans cette docte assemblée de maîtres du monde sertis de certitudes. C'est bien là la preuve s'il en manquait encore que je ne suis qu'un raté de minable gratte-papier ergoteur et mal embouché ; la grandeur, l'élégance et la science sont du côté de Wanax.

Passé ce mouvement de mauvais humeur, ce serait sympa que vous restiez...

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par SandyVeg le Ven 1 Jan - 11:47

@L'intendant zonard a écrit:Cela commence avec le remboursement des frais engagés par l'établissement pour les refaire, et ça va jusqu'à l'action récursoire de l'assureur de la collectivité de rattachement pour la reconstruction de l'établissement incendié, en passant par le rachat des matériels informatiques volés, ou le changement de l'organigramme de tout l'établissement (cas d'un passe général).
La reconstruction ou la réhabilitation de notre collège a été budgétisée par le conseil départemental à 14 millions d'euros (petit collège, 13 divisions cette année). Estimer que la perte des clés suivie d'un incendie pourrait entrainer la responsabilité d'un prof me semble sans fondement. (Quel tribunal validerait cela ?) Comment imaginer qu'un prof puisse payer plusieurs millions d'euros alors que par ex, je galère déjà avec un prêt de 100 000 € pour ma maison ?
Et même imaginer de faire payer le changement de toutes les serrures et de tous les pass me semble illusoire. (Mon collège doit avoir environ 50 portes qui s'ouvrent avec un des 2 pass "prof", on doit être 25 profs + tous les autres personnels : 50 serrures + 100 pass sécurisés... je ne pense pas que quiconque travaillant dans ce collège n'ai les moyens de payer cela.)

Et puis il faudrait que les locaux soient vraiment sécurisés par ces clés ! Chez nous, pas besoin d'avoir la clé pour rentrer dans l'enceinte de l'établissement : un peu d'élan et quelqu'un d'un peu motivé passe par dessus le portail (ça a été fait il y a 1 mois pour détériorer la fourgonnette de fonction...). Et je pense qu'on peut mettre le feu sans entrer dans le bâtiment.

_________________
Parcours :
2016-2017 : T4 - 3 classes de 6e et 1 classe de 3e - PP 6e + coordo Maths + coordo 6e
2015-2016 : T3 - Poste fixe dans mon département, mais encore à 60km de chez moi - 3 classes de 6e et 2 classes de 3e - PP 6e + coordo Maths
2014-2015 : T2 - Poste fixe dans le département d'à côté - 2 classes de 5e et 3 classes de 4e
2013-2014 : T1 - Année de galère, pseudo-TZR - classes de 5e, 4e, 3e, 2nde et 1ère
2012-2013 : Stagiaire - 2 classes de 4e et 2 classes de 3e
2012 : 3e concours du CAPES
2009-2012 : Contractuelle - Plein de petits remplacements en collège et lycée
2005-2012 : Cours particuliers - collège, lycée et prépa ECE
2000-2004 : Ingénieur en informatique
1999-2000 : Monitrice d'informatrice à la fac

SandyVeg
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par Invité El le Ven 1 Jan - 11:48

Sincèrement, sans l'aide des intendants, j'aurais eu bien du mal à mettre en place les premiers séjours en Italie et en Grèce organisés pour les élèves. Merci à eux.
Je confirme que le mépris pour les personnels administratifs me semble un sport national en salle des profs, ce qui n'est pas tout à notre honneur. Ça finit par expliquer que parfois ils ne nous font plus de cadeaux et sont devenus rigides. Si certains s'amusent à perdre des clés de travail et s'offusquent comme des gamins parce qu'ils doivent assumer...

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par Malaga le Ven 1 Jan - 11:55

Par curiosité, quelle est la différence entre des clefs "classiques" et des clefs sécurisées ?

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par Malaga le Ven 1 Jan - 11:56

@wanax a écrit:
@L'intendant zonard a écrit:
@ycombe a écrit:
@L'intendant zonard a écrit:
- les aimables qui prétendent qu'ils ne signeraient pas la remise de clé : excellente idée. Arrivant dans un établissement, le jour de la pré-rentrée, passez pour un emm.nuyeur aigri qui a bien l'intention de ne pas jouer selon les règles du bahut, c'est une super manière d'entrer dans la communauté scolaire.
Le renvoi à l'émotionnel ne constitue pas un argument.
Pour commencer ce n'est pas "de l'émotionnel". Dans mes établissements, c'est la règle. Membre de l'équipe de direction, j'ai à coeur que chaque membre de la communauté scolaire respecte les règles comme je le fais moi-même.

Ensuite et dans la même logique, je ne cherche pas à donner un "argument". Gestionnaire de passage chez les profs, je me suis dit que je pourrais apporter quelques points d'information susceptibles d'intéresser la communauté ici rassemblée. J'y fais état des pratiques que je mets en place. Qu'elles plaisent ou non, c'est ainsi chez moi, où les choses se passent parfaitement bien. Je ne souhaite pas porter de polémique, mais je suis contraint de faire remarquer qu'un prof qui ne veut pas faire ce que la direction de l'établissement met en place comme règles de vie commune ne sera pas très bien accueilli. Et je crois que je peux m'arrêter là.
Laughing
Le genre de petit chef qui a réussi un concours administratif de seconde zone et qui croit qu'il est arrivé...
Le gars occupe un poste qui est en pratique un emploi aidé et se croit nécessaire...

Je suis contraint de faire remarquer...

Je ne suis pas du tout juriste, mais je trouve ça :
http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travail/un-salarie-doit-il-rembourser-le-materiel-perdu-ou-deteriore_1521439.html
Or, la Cour de cassation refuse de valider ces clauses en dehors d'une faute lourde du salarié (rarement retenue) et de certains cas de détournement de fonds.  

En conséquence, un juge refusera de valider la retenue effectuée sur le salaire en compensation de la perte ou de la casse d'un ordinateur, d'un téléphone portable ou même du renouvellement d'un badge électronique.  

Que ce type de remarque est bête... Rolling Eyes Rolling Eyes

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par SandyVeg le Ven 1 Jan - 11:57

@L'intendant zonard a écrit:Je me doutais bien que je n'avais rien à faire ici. Les enseignants savent tout mieux que tout le monde, il faut savoir vivre avec ce fait inaltérable, et je suis bien imbécile d'avoir imaginé que je pouvais apporter quoi que ce fût dans cette docte assemblée de maîtres du monde sertis de certitudes. C'est bien là la preuve s'il en manquait encore que je ne suis qu'un raté de minable gratte-papier ergoteur et mal embouché ; la grandeur, l'élégance et la science sont du côté de Wanax.

Je me retire donc en souhaitant à toutes et tous une excellente année, exempte d'agressivité, de polémiques stériles et de mépris de l'autre.
Merci de ne pas généraliser !

_________________
Parcours :
2016-2017 : T4 - 3 classes de 6e et 1 classe de 3e - PP 6e + coordo Maths + coordo 6e
2015-2016 : T3 - Poste fixe dans mon département, mais encore à 60km de chez moi - 3 classes de 6e et 2 classes de 3e - PP 6e + coordo Maths
2014-2015 : T2 - Poste fixe dans le département d'à côté - 2 classes de 5e et 3 classes de 4e
2013-2014 : T1 - Année de galère, pseudo-TZR - classes de 5e, 4e, 3e, 2nde et 1ère
2012-2013 : Stagiaire - 2 classes de 4e et 2 classes de 3e
2012 : 3e concours du CAPES
2009-2012 : Contractuelle - Plein de petits remplacements en collège et lycée
2005-2012 : Cours particuliers - collège, lycée et prépa ECE
2000-2004 : Ingénieur en informatique
1999-2000 : Monitrice d'informatrice à la fac

SandyVeg
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par Cath le Ven 1 Jan - 12:02

elpenor08 a écrit:Sincèrement, sans l'aide des intendants, j'aurais eu bien du mal à mettre en place les premiers séjours en Italie et en Grèce organisés pour les élèves. Merci à eux.
Je confirme que le mépris pour les personnels administratifs me semble un sport national en salle des profs, ce qui n'est pas tout à notre honneur. Ça finit par expliquer que parfois ils ne nous font plus de cadeaux et sont devenus rigides. Si certains s'amusent à perdre des clés de travail et s'offusquent comme des gamins parce qu'ils doivent assumer...
Shocked Mais pas du tout !
Des coups de gueule, oui, comme envers n'importe quel collègue en cas d'accrochage, mais du mépris, jamais, quelle idée !

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par roxanne le Ven 1 Jan - 12:21

@Tamerlan a écrit:
@L'intendant zonard a écrit:
Naaan, laisse, colombane. Je me doutais bien que je n'avais rien à faire ici. Les enseignants savent tout mieux que tout le monde, il faut savoir vivre avec ce fait inaltérable, et je suis bien imbécile d'avoir imaginé que je pouvais apporter quoi que ce fût dans cette docte assemblée de maîtres du monde sertis de certitudes. C'est bien là la preuve s'il en manquait encore que je ne suis qu'un raté de minable gratte-papier ergoteur et mal embouché ; la grandeur, l'élégance et la science sont du côté de Wanax.

Passé ce mouvement de mauvais humeur, ce serait sympa que vous restiez...
Tout à fait. Et je pense qu'effectivement parfois les enseignants se sentant toujours attaqués peuvent se montrer arrogants ou être perçus comme tels. Chacun a sa place dans un établissement scolaire, son rôle et gérer des profs ça ne doit pas être facile tous les jours. Donc au lieu de se balancer de l'équipe de direction" et catégorie de seconde zone" essayons de nous respecter. C'était ma contribution bonnes intentions 2016. Very Happy

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par ycombe le Ven 1 Jan - 12:28

Pour en revenir à la question de départ, il me semble que facturer quoi que ce soit à un fonctionnaire dans ce cadre revient à engager sa responsabilité civile.

Responsabilité civile des enseignants, par l'ESEN:

Dans le cas de la responsabilité civile, l’agent est reconnu responsable lorsqu’une sa faute personnelle, à l’origine d’un préjudice est prouvée. La faute personnelle correspond au fait ou agissement dommageable commis à l’occasion du service, mais qui peut se détacher de la fonction. La faute résulte non pas du dysfonctionnement du service, mais du comportement individuel de l’agent public, de son humeur ou de sa volonté de sorte qu’un autre agent dans les mêmes circonstances aurait pu agir autrement. Ici, l’agent est personnellement responsable de la faute à l’origine du préjudice. C’est pourquoi les juridictions de l’ordre judiciaire et à leur tête la Cour de cassation sont compétentes pour ce type de litige, car cela n’implique qu’une appréciation du comportement de l’agent sans considération de sa fonction. Le principe de séparation des autorités administratives et judiciaires est donc respecté.
http://www.esen.education.fr/fileadmin/user_upload/Modules/Ressources/Outils/mot_juriste/6-04_responsabilite_agents_etat.pdf

Voici mon interprétation:
Pour traduire pratiquement: on peut facturer les clés (et même le changement de serrures) si on peut prouver que la perte des clés est la conséquence d'une faute. Allez raconter que vous avez perdus les clés en jouant avec votre fils à les lancer le plus loin possible sur la plage et on vous enverra la facture. Si la perte des clés n'est pas la conséquence d'une faute (on vous a arraché le sac à main, volé la voiture en sortant du boulot, cambriolé la maison…) on ne peut rien facturer. Entre les deux se trouve la simple perte des clés et comme il n'est en général pas possible de prouver une faute, on ne peut rien facturer non plus.

En réaction au message d'@L'intendant zonard, j'avais mis un doute sur la valeur légale d'un tel document. Je maintiens mes doutes. Je pense que le seul document qu'on peu valablement faire signer aux enseignants en échange de la remise des clés est une attestation de la lecture d'une note de service du CdE rappelant  la nécessité de protéger ces clés et d'être le plus diligent possible à en signaler la perte ou le vol.

@Gryphe, tu en penses quoi ?

(@L'intendant zonard, tu es le bienvenu ici, la plupart d'entre nous apprécions de confronter notre vision du métier avec celle des autres personnels de l'EN.)

Edit: d'ailleurs, si @Apices Juris passe par là…


Dernière édition par ycombe le Ven 1 Jan - 12:44, édité 1 fois

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par amalricu le Ven 1 Jan - 12:34

@roxanne a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@L'intendant zonard a écrit:
Naaan, laisse, colombane. Je me doutais bien que je n'avais rien à faire ici. Les enseignants savent tout mieux que tout le monde, il faut savoir vivre avec ce fait inaltérable, et je suis bien imbécile d'avoir imaginé que je pouvais apporter quoi que ce fût dans cette docte assemblée de maîtres du monde sertis de certitudes. C'est bien là la preuve s'il en manquait encore que je ne suis qu'un raté de minable gratte-papier ergoteur et mal embouché ; la grandeur, l'élégance et la science sont du côté de Wanax.

Passé ce mouvement de mauvais humeur, ce serait sympa que vous restiez...
Tout à fait. Et je pense qu'effectivement parfois les enseignants se sentant toujours attaqués peuvent se montrer arrogants ou être perçus comme tels. Chacun a sa place dans un établissement scolaire, son rôle  et gérer des profs ça ne doit pas être facile tous les jours. Donc au lieu de se balancer de l'équipe de direction" et catégorie de seconde zone" essayons de nous respecter. C'était ma contribution bonnes intentions 2016. Very Happy


 Pour continuer dans la gloriole des querelles intestines de  la fonction publique, je peux vous raconter ce fait magnifique : dans un collège paumé, le parking, pourtant fort bien pourvu en places, était réservé  au personnel administratif, tandis que les professeurs devaient se garer à l'extérieur. Etant TZR, personne ne me prévint de cette habitude des lieux, la secrétaire me foudroya d'une remarque pimbêche au possible lorsque je garais mon véhicule au pied du bâtiment administratif....

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par Vincent35 le Ven 1 Jan - 12:41

@L'intendant zonard a écrit:Quelques points :
- les aimables qui prétendent qu'ils ne signeraient pas la remise de clé : excellente idée. Arrivant dans un établissement, le jour de la pré-rentrée, passez pour un emm.nuyeur aigri qui a bien l'intention de ne pas jouer selon les règles du bahut, c'est une super manière d'entrer dans la communauté scolaire. Pour ma part, exerçant dans des établissements où le taux de rotation des profs varie entre 10 et 40 % par an, j'ai trop vu une clé sur cinq ne jamais revenir à la rentrée parce que "perdue dans le déménagement" par un partant qui montrait bien qu'il n'en avait rien à f. de ma baraque. Moi un cas comme ça, je prends mon chef d'établissement et je tape. Ca suffit ou pas, mais ça défoule.

Il y a une différence entre accepter de signer un papier comme quoi on a reçu x clefs le ../../.... ce qui ne me poserait aucun problème même si c'est plutôt inhabituel de ce que j'ai pu constater et accepter de signer un papier (bien que je doute qu'il ait une quelconque valeur légale) dans lequel j'accepterais d'assumer personnellement toutes les conséquences potentielles d'une éventuelle perte des clefs.

Vincent35
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par roxanne le Ven 1 Jan - 12:43

Ah mais les c... il y en a partout. Nous, on avait eu la salle avec un sens interdit "interdit aux personnels non équipe de direction" avec canapés, machines à café..
Ou les toilettes de l'équipe de direction avec toilettes hommes interdites aux personnels aussi, sachant qu'il n'y avait qu'un seul homme dans l'équipe , comment se privatiser ses toilettes perso..
Tout ça est mesquin, et il y en aurait à dire du côté des profs aussi, entre eux déjà avec l'instinct de propriétaires de certains dans "leur" salle. Mais, bon, c'est le jeu de la nature humaine partout.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par amalricu le Ven 1 Jan - 12:46

Un collègue fumiste avait passé une journée des clés à un lycéen pour une activité théâtre....

L'été suivant, 4 vidéos projecteurs disparaissaient sans une porte fracturée...

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par L'intendant zonard le Ven 1 Jan - 13:38

@Malaga a écrit:Par curiosité, quelle est la différence entre des clefs "classiques" et des clefs sécurisées ?
Les clés qu'on appellera ici sécurisées sont incopiables. En particulier les ébauches (le bout de métal juste à la bonne taille) n'est pas en vente libre dans le commerce, mais uniquement disponible chez le fabricant, qui a donc l'exclusivité de la reproduction des clés de son système... et de la fixation du prix ! Pour garantir que personne ne tente de refaire ces clés à partir d'un bout de métal qu'il forgerait au bon gabarit, il y a des petites pièces mobiles qu'il me semble vraiment très difficile de reconstituer par ses propres moyens. De plus, les variures de ces clés ne consistent pas en des encoches sur le profil, mais en de petites cuvettes rondes creusées (de différentes profondeurs et largeurs) dans les surfaces, et l'essentiel des "clés-minute" ne disposent pas d'appareils capables de réaliser ces perforations ; s'ils en ont, la fiabilité est incertaine.

Quant aux clés électroniques, je les promeus car je suis convaincu que c'est une excellente solution à pas mal de nos problèmes (dégradations par nos élèves chéris, changements d'affectation des locaux...) : http://intendancezone.net/spip.php?article641

J'espère que peu à peu les collectivités de rattachement s'y mettront, mais ça vient lentement. Dans un précédent établissement que j'ai réceptionné neuf, il a fallu dans les années suivantes que je remette de l'ordre de 10 k€ de serrures et clés pour convenir aux usages réels qui n'avaient pas correctement été établis au moment des plans (changement de filières et de programmes, changement d'équipe de direction, que du classique inéluctable dans un tel programme), à mon avis cela annule aussi sec l'économie qu'il reste à utiliser des systèmes mécaniques.

Dans mon établissement actuel, il se trouve que nous sommes équipés de système numériques, c'est le bonheur.

Sur le coût exorbitant des conséquences : il me semble pertinent de mentionner les véritables sommes en jeu. S'il y a une catastrophe que l'enquête de police alors de rigueur établit en lien avec un défaut de surveillance des clés par un personnel (prof ou autre, peu importe, le PG c'est pour moi...), c'est l'assureur de cette personne qui fera face à l'aspect financier de la chose.

Sur l'accusation de généralisation : mheu oui, je suis un vilain énervé de mauvaise foi. Wink topela

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.

L'intendant zonard
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par ylm le Ven 1 Jan - 13:47

elpenor08 a écrit:Je confirme que le mépris pour les personnels administratifs me semble un sport national en salle des profs, ce qui n'est pas tout à notre honneur.
Je n'ai jamais connu ça dans aucun des collèges où je suis passé. Au contraire les personnels administratifs (par là j'entends gestionnaire et secrétaires, de direction et de gestion) étaient (et sont) toujours extrêmement appréciés humainement et pour le sérieux de leur travail.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par Malaga le Ven 1 Jan - 14:06

@L'intendant zonard a écrit:
@Malaga a écrit:Par curiosité, quelle est la différence entre des clefs "classiques" et des clefs sécurisées ?
Les clés qu'on appellera ici sécurisées sont incopiables. En particulier les ébauches (le bout de métal juste à la bonne taille) n'est pas en vente libre dans le commerce, mais uniquement disponible chez le fabricant, qui a donc l'exclusivité de la reproduction des clés de son système... et de la fixation du prix ! Pour garantir que personne ne tente de refaire ces clés à partir d'un bout de métal qu'il forgerait au bon gabarit, il y a des petites pièces mobiles qu'il me semble vraiment très difficile de reconstituer par ses propres moyens. De plus, les variures de ces clés ne consistent pas en des encoches sur le profil, mais en de petites cuvettes rondes creusées (de différentes profondeurs et largeurs) dans les surfaces, et l'essentiel des "clés-minute" ne disposent pas d'appareils capables de réaliser ces perforations ; s'ils en ont, la fiabilité est incertaine.

Quant aux clés électroniques, je les promeus car je suis convaincu que c'est une excellente solution à pas mal de nos problèmes (dégradations par nos élèves chéris, changements d'affectation des locaux...) : http://intendancezone.net/spip.php?article641

J'espère que peu à peu les collectivités de rattachement s'y mettront, mais ça vient lentement. Dans un précédent établissement que j'ai réceptionné neuf, il a fallu dans les années suivantes que je remette de l'ordre de 10 k€ de serrures et clés pour convenir aux usages réels qui n'avaient pas correctement été établis au moment des plans (changement de filières et de programmes, changement d'équipe de direction, que du classique inéluctable dans un tel programme), à mon avis cela annule aussi sec l'économie qu'il reste à utiliser des systèmes mécaniques.

Dans mon établissement actuel, il se trouve que nous sommes équipés de système numériques, c'est le bonheur.

Sur le coût exorbitant des conséquences : il me semble pertinent de mentionner les véritables sommes en jeu. S'il y a une catastrophe que l'enquête de police alors de rigueur établit en lien avec un défaut de surveillance des clés par un personnel  (prof ou autre, peu importe, le PG c'est pour moi...), c'est l'assureur de cette personne qui fera face à l'aspect financier de la chose.

Sur l'accusation de généralisation : mheu oui, je suis un vilain énervé de mauvaise foi. Wink  topela

Merci pour ta réponse. Smile

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par SandyVeg le Ven 1 Jan - 14:07

@ylm a écrit:
elpenor08 a écrit:Je confirme que le mépris pour les personnels administratifs me semble un sport national en salle des profs, ce qui n'est pas tout à notre honneur.
Je n'ai jamais connu ça dans aucun des collèges où je suis passé. Au contraire les personnels administratifs (par là j'entends gestionnaire et secrétaires, de direction et de gestion) étaient (et sont) toujours extrêmement appréciés humainement et pour le sérieux de leur travail.
Moi non plus, je n'ai pas vu cela dans la douzaine de collèges ou lycées dans lesquels j'ai travaillé. Par contre, certains CDE en prennent parfois pour leur grade, mais c'est loin d'être une majorité. J'ai la chance dans mon collège actuel d'avoir une super CDE et une bonne équipe administrative : tout le monde bosse pour que le collège tourne bien, dans le respect des uns et des autres, donc pas de raison qu'on se prenne la tête.

_________________
Parcours :
2016-2017 : T4 - 3 classes de 6e et 1 classe de 3e - PP 6e + coordo Maths + coordo 6e
2015-2016 : T3 - Poste fixe dans mon département, mais encore à 60km de chez moi - 3 classes de 6e et 2 classes de 3e - PP 6e + coordo Maths
2014-2015 : T2 - Poste fixe dans le département d'à côté - 2 classes de 5e et 3 classes de 4e
2013-2014 : T1 - Année de galère, pseudo-TZR - classes de 5e, 4e, 3e, 2nde et 1ère
2012-2013 : Stagiaire - 2 classes de 4e et 2 classes de 3e
2012 : 3e concours du CAPES
2009-2012 : Contractuelle - Plein de petits remplacements en collège et lycée
2005-2012 : Cours particuliers - collège, lycée et prépa ECE
2000-2004 : Ingénieur en informatique
1999-2000 : Monitrice d'informatrice à la fac

SandyVeg
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par COCOaine le Ven 1 Jan - 14:11

@ylm a écrit:
elpenor08 a écrit:Je confirme que le mépris pour les personnels administratifs me semble un sport national en salle des profs, ce qui n'est pas tout à notre honneur.
Je n'ai jamais connu ça dans aucun des collèges où je suis passé. Au contraire les personnels administratifs (par là j'entends gestionnaire et secrétaires, de direction et de gestion) étaient (et sont) toujours extrêmement appréciés humainement et pour le sérieux de leur travail.

Perso, j'avoue que dans ma SDP ça débine pas mal sur les administratifs...

En même temps nous sommes vraiment bien servis pale Certains sont des cas pathologiques et l'intendant est une pince de chez pince (exemple : Pour obtenir une ramette de papier faut se mettre à genoux Wink )... Sleep

_________________
Contre cette infamie qu'est le gel du point d'indice!!!

COCOaine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par ycombe le Ven 1 Jan - 15:41

@L'intendant zonard a écrit:
Sur le coût exorbitant des conséquences : il me semble pertinent de mentionner les véritables sommes en jeu. S'il y a une catastrophe que l'enquête de police alors de rigueur établit en lien avec un défaut de surveillance des clés par un personnel  (prof ou autre, peu importe, le PG c'est pour moi...), c'est l'assureur de cette personne qui fera face à l'aspect financier de la chose.
Je ne suis pas sûr que l'assurance en responsabilité civile personnelle couvre en cas de problème professionnel.
https://www.gmf.fr/faq/assurance-habitation[/mention] a écrit:
La garantie Responsabilité civile personnelle ou familiale du contrat habitation prend en charge les conséquences pécuniaires des dommages que vous pouvez causer à des tiers dans le cadre de votre vie privée.

Il faut que l'enquête mette en évidence une faute personnelle. Si on part en vacances en laissant les clés chez nous (ce que je fais habituellement), et qu'on est cambriolé pendant les vacances et que les clés sont volées ainsi puis servent à détruire l'établissement, il ne peut pas y avoir de faute. Pourtant il n'y a pas eu de surveillance. Évidemment si je laisse tourner la voiture devant le bureau de tabac avec toutes les clés sur le trousseau le temps d'acheter des clopes et qu'on me  vole la et les clés, c'est une faute (c'est arrivé à un copain). Cela limite tout de même fortement les possibilités de faire payer à un enseignant. La simple perte des clés ne suffit pas à lui envoyer la facture.

Par ailleurs, les établissements que je connais disposent d'une alarme anti-intrusion. Je travaille dans un préfabriqué à l'écart du bâtiment principal, j'ai beau avoir les clés pour entrer dans ma salle, si j'entre en dehors des heures d'ouverture l'alarme va se déclencher (et les personnels logés ont des astreintes, il y a toujours quelqu'un pas trop loin pour réagir en cas d'alarme). Les enseignants n'ont d'ailleurs en général pas les clés permettant d'ouvrir les bâtiments, cela limite aussi les dégâts possibles en volant simplement leur clé. Ce sont des agents qui passent ouvrir le matin et fermer le soir.

Il me semble qu'en allant imaginer une responsabilité sur des millions d'euros, on cherche surtout à jouer sur la peur. On est plus dans la théorie que dans la réalité.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par L'intendant zonard le Ven 1 Jan - 16:46

@ycombe a écrit:Il me semble qu'en allant imaginer une responsabilité sur des millions d'euros, on cherche surtout à jouer sur la peur. On est plus dans la théorie que dans la réalité.
Je ne nie pas. Un peu de pression illégitime pour faire comprendre comment ça marche et ce qu'on attend de chacun, jusqu'à un certain point j'assume la méthode. Mais je suis un vilain lapin mutant avec des dents de vampires et les yeux qui s'allument dans le noir. angedemon

_________________
Parce que l'intendance, c'est la zone.

L'intendant zonard
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de clefs du collège.

Message par ycombe le Ven 1 Jan - 16:55

Je ne pense pas que ce soit une bonne relation professionnelle que celle qui joue sur la peur. Au pire, tu perds ta crédibilité (avec les gens comme moi qui vont aller voir le texte).

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum