Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Page 6 sur 31 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 18 ... 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par phychi67 le Mer 16 Déc 2015 - 15:57

@Rendash a écrit:
@Isis39 a écrit:
Non, j'ai refusé d'être prof-relais pour mon collège.
Je pense aux collègues qui vont faire les formations disciplinaires pour les EPI et l'AP. J'en connais. Et les voir insulter m'insupporte.
On a le droit d'être opposé à la réforme. On a le droit de critiquer sa mise en oeuvre (je ne m'en prive pas). Mais insulter des collègues, non.

A mon sens, il s'agit moins d'une insulte que d'un constat (je n'ai pas relevé le terme de lèche-bottes, en revanche) : cautionner cette réforme et sa mise en oeuvre actuelle, c'est cautionner le sort promis aux collègues de LC et LV, entre autres. Donc, c'est marcher sur ces collègues.

N'étant pas quelqu'un de vulgaire, je n'insulte pas les personnes concernées. Je leur souhaite simplement de prendre, un jour, dans les dents ce que prennent dans les dents les collègues sur lesquels ils marchent. Et de crever la gueule ouverte, piétinés par d'autres collègues qui se foutent bien de leur sort. Que la roue tourne, donc.

Merci, c'est EXACTEMENT ce que je voulais dire furieux

... et je ne parlais que des formateurs à la réforme, pas des formateurs en général (car j'ai aussi été formateur)

phychi67
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Isis39 le Mer 16 Déc 2015 - 16:00

@Rendash a écrit:
@Isis39 a écrit:

Edit : il y a des chances qu'on me demande de former au numérique. Et donc je suis une lèche-botte qui marche sur la tête de mes collègues ??

Si c'est dans le cadre de tes formations habituelles, non. Si c'est "la réforme grâce au numérique", oui.

Former au numérique, c'est former au numérique.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Luigi_B le Mer 16 Déc 2015 - 16:07

Isis39, tu manques d'enthousiasme pour la réforme avec cette formule : attention aux "attitudes d'opposition" ! Very Happy

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Isis39 le Mer 16 Déc 2015 - 16:08

@Luigi_B a écrit:Isis39, tu manques d'enthousiasme pour la réforme avec cette formule : attention aux "attitudes d'opposition" ! Very Happy

Pourtant ici, on est catalogué "opposant" ou "lèche bottes". On se croirait aux temps des bolcheviks...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Lefteris le Mer 16 Déc 2015 - 16:13

@Rendash a écrit:


Il ne parle que des formateurs à la réforme. Et, pardon, mais ceux-là appartiennent bien à la catégorie de ceux qui marchent sur la tête de leurs collègues. De LC et de LV en particulier. Rien que le sort fait à ces disciplines devrait conduire à s'opposer à cette réforme, quand bien même on y trouverait un intérêt pédagogique par ailleurs.
Les formateurs habituels des formations traditionnelles ne sont pas tous formateurs à la réforme, que je sache. Je peux me tromper, mais j'ai cru comprendre que tu avais toi-même refusé ce...cet honneur? Laughing
100% d'accord. Quand on est formateur à  la réforme, c'est qu'on y adhère ou qu'on y trouve un intérêt. C'est donc qu'on se place sciemment du côté du manche , et donc qu'on adhère au cortège d'injustices , de régressions que celle-ci va générer, qu'on se moque des disciplines , des collègues.

Les 30 deniers doivent suffire au bonheur du formateur à la réforme, il ne peut pas réclamer de l'amour.


Dernière édition par Equipe de modération le Mer 16 Déc 2015 - 18:58, édité 2 fois (Raison : Propos violents et hors charte.)

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Rendash le Mer 16 Déc 2015 - 16:16

@Isis39 a écrit:
@Luigi_B a écrit:Isis39, tu manques d'enthousiasme pour la réforme avec cette formule : attention aux "attitudes d'opposition" ! Very Happy

Pourtant ici, on est catalogué "opposant" ou "lèche bottes". On se croirait aux temps des bolcheviks...


Je viens précisément d'expliquer le contraire et dans quel cas précis ces formateurs entrent dans cette catégorie. Prétendre qu'être simplement formateur suffit à être catalogué comme lèche-bottes est donc un mensonge dans ce contexte particulier.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par User5899 le Mer 16 Déc 2015 - 16:16

@Not a Panda a écrit:
Cripure a écrit:
@laMiss a écrit:1) Qu'est-ce que c'est que cette histoire de temps de formation obligatoire ?
Le mot "formation" n'apparait pas dans la liste des obligations de service. Ou alors j'ai bu.
"Les missions liées au service d'enseignement qui comprennent les travaux de préparation et les recherches personnelles nécessaires à la réalisation des heures d'enseignement, l'aide et le suivi du travail personnel des élèves, leur évaluation, le conseil aux élèves dans le choix de leur projet d'orientation en collaboration avec les personnels d'éducation et d'orientation, les relations avec les parents d'élèves, le travail au sein d'équipes pédagogiques constituées d'enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves ou exerçant dans le même champ disciplinaire. Dans ce cadre, ils peuvent être appelés à travailler en équipe pluriprofessionnelle associant les personnels de santé, sociaux, d'orientation et d'éducation

2) Avec un OM, oui, on doit s'y rendre je crois. Sauf si on fait grève. Et nous sommes couverts par les préavis de grève au moins jusqu'aux prochaines vacances, que je sache.

3) Quand un courrier de ce type sortira dans mon académie, je ferai savoir ma position directement à mon CDE, mon IPR et au recteur pour que ce soit mis au dossier.

L'obligation de se former figure déjà dans le décret de 1950, j'ai fourni le document sur Neo deux fois par le passé. Et c'est normal, on peut difficilement soutenir le contraire.

Ce décret, s'il s'agit bien du même cité dans mon lien, a été abrogé. http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029390906&categorieLien=id

Sont abrogés à la rentrée scolaire 2015 le décret n° 50-583 du 25 mai 1950 portant règlement d'administration publique pour la fixation des maximums de service des professeurs et des maîtres d'éducation physique et sportive, titulaires et délégués, le décret n° 61-1362 du 6 décembre 1961 modifiant et complétant le décret n° 50-582 du 25 mai 1950 relatif aux maximums de service hebdomadaire du personnel des établissements publics d'enseignement technique, le décret n° 80-28 du 10 janvier 1980 relatif à l'exercice de fonctions de documentation et d'information par certains personnels relevant du ministère de l'éducation nationale, les articles 1er à 5 et 8 à 16 du décret n° 50-581 du 25 mai 1950 susvisé et les articles 1er à 5 et 7 à 12 du décret n° 50-582 du 25 mai 1950 susvisé.

Ou alors j'ai lu trop vite ?

Sur ce même lien, la formation n'apparaît pas dans ce que nous "sommes tenus d'assurer" :

II. - Les missions liées au service d'enseignement qui comprennent les travaux de préparation et les recherches personnelles nécessaires à la réalisation des heures d'enseignement, l'aide et le suivi du travail personnel des élèves, leur évaluation, le conseil aux élèves dans le choix de leur projet d'orientation en collaboration avec les personnels d'éducation et d'orientation, les relations avec les parents d'élèves, le travail au sein d'équipes pédagogiques constituées d'enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves ou exerçant dans le même champ disciplinaire. Dans ce cadre, ils peuvent être appelés à travailler en équipe pluriprofessionnelle associant les personnels de santé, sociaux, d'orientation et d'éducation.

Ce n'est pas la première fois que cette question est soulevée, j'aimerais vraiment avoir la réponse de quelqu'un qui s'y connaît en droit.

Je ne sais pas en quoi consiste un Ordre de Mission. A-t-on une chance en l'amenant devant un tribunal ?
Je sais bien que le décret a été abrogé.
Je vais vous dire mon sentiment de non-juriste. Aucun juge administratif ne donnera raison à un prof refusant une formation.
1) Parce que la formation tout au long de la vie est une nécessité évidente (mais c'est une raison "au fond", donc ignorée par le juge. OK)
2) Parce qu'une formation est un moment de travail qui sera lu comme appartenant à ceci :
le travail au sein d'équipes pédagogiques constituées d'enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves ou exerçant dans le même champ disciplinaire. Dans ce cadre, ils peuvent être appelés à travailler en équipe pluriprofessionnelle associant les personnels de santé, sociaux, d'orientation et d'éducation
.
Quant à un ordre de mission, il émane du chef des profs, le recteur, et doit donc être exécuté le petit doigt sur la couture du pantalon. Vous devrez, après coup, être capable d'en prouver ou la dangerosité, ou le caractère illégal.
Bon courage. Mieux vaut aller chez le doc en prétextant une gastro, ça marchera sûrement mieux.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Luigi_B le Mer 16 Déc 2015 - 16:17

Bon, il y a quand même des gens qui sont allés à la première vague de formation pour observer ou porter la contradiction, avec parfois l'accord de leurs collègues. Et qui n'avaient pas l'intention de se retrouver bombardés "formateurs".

Un exemple : https://monsieursamovar.wordpress.com/2015/10/20/comment-survivre-a-une-reunion-de-formation-sur-la-reforme-du-college/

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par User5899 le Mer 16 Déc 2015 - 16:18

@musa a écrit:
Cripure a écrit:
@micaschiste a écrit:Être silencieux n'est pas correct.
Poser des questions est vu comme de l'agressivité ou comme une perturbation bruyante, c'est bien ça, ce qui est sous-entendu ? Rolling Eyes
Mais alors quelle attitude avoir ?
furieux
Les cde doivent faire des signalements... furieux
En annexe au vieux décret de 1950 figurait par exemple la mention que rester silencieux lors d'un conseil de classe pouvait être retenu au titre du service non fait.
Je crois que beaucoup de profs ne fréquentent pas assez les BO...

Rester silencieux lors d'un conseil de classe n'est clairement pas la même chose que rester silencieux en formation. En conseil de classe, on a un avis à donner. Alors qu'on peut tout à fait recevoir une formation en restant silencieux. A moins qu'on attende que les formés"construisent eux-mêmes leur propre formation." professeur
Razz
On a vu des choses franchement curieuses au TA, vous savez...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Rendash le Mer 16 Déc 2015 - 16:19

Bien vu, les trente deniers, Lefteris.

Les formateurs réforme qui acceptent de plomber des collègues comme ça et qui pleurnichent parce qu'ils doivent faire face à une certaine hostilité, je trouve ça drôle.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par laMiss le Mer 16 Déc 2015 - 16:19

@Rendash a écrit:Je leur souhaite simplement de prendre, un jour, dans les dents ce que prennent dans les dents les collègues sur lesquels ils marchent.

Et en effet, on y est : on nous propose d'aller en primaire ou de faire valoir un diplôme d'une autre discipline.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Rendash le Mer 16 Déc 2015 - 16:23

@Luigi_B a écrit:Bon, il y a quand même des gens qui sont allés à la première vague de formation pour observer ou porter la contradiction, avec parfois l'accord de leurs collègues. Et qui n'avaient pas l'intention de se retrouver bombardés "formateurs".

Un exemple : https://monsieursamovar.wordpress.com/2015/10/20/comment-survivre-a-une-reunion-de-formation-sur-la-reforme-du-college/


Assister à une formation ne fait pas de ces collègues des formateurs pro réforme, on est d'accord là dessus. Accepter en revanche, suite à ces formations, de jouer ce rôle, ça revient à marcher sur les collègues.

Edit : et ce, encore une fois, indépendamment de l'intérêt qu'ils peuvent trouver à cette réforme sur un plan pédagogique.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Luigi_B le Mer 16 Déc 2015 - 16:27

Oui, je suis d'autant plus d'accord qu'il est ridicule de prétendre former à la réforme ET à sa formation dans un laps de temps aussi ridicule.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Rendash le Mer 16 Déc 2015 - 16:29

@Luigi_B a écrit:Oui, je suis d'autant plus d'accord qu'il est ridicule de prétendre former à la réforme ET à sa formation dans un laps de temps aussi ridicule.


C'est là qu'intervient l'auto construction des savoirs yesyes

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Liya le Mer 16 Déc 2015 - 16:30

Votre débat s'éloigne un peu du sujet de base, il me semble. Quasiment aucun syndicat n'a dénoncé cette lettre. Personnellement, je ne trouve pas admissible qu'une rectrice envoie une telle lettre et je ne trouve pas non plus normal que les syndicats ne montent pas au créneau.

Liya
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par abricotedapi le Mer 16 Déc 2015 - 16:31

@Celeborn a écrit:Communiqué du SNALC : LIEN

GRENOBLE : la rectrice veut nous voler dans les plumes !

Le SNALC-FGAF a pris connaissance du courrier de la rectrice de Grenoble destiné à faire rentrer dans le rang les vilains collègues qui poseraient en formation des questions ennuyeuses sur la réforme du collège ou, horresco referens, qui se tairaient ! Elle promet à ces collègues, sur la base d'un gloubi-boulga juridique qui prouve qu'elle n'a pas lu les textes qu'elle cite (le décret du 20 août 2014, par exemple, ne parle à aucun moment du temps passé en formation), de verser à leur dossier une « lettre de remarque ».

Le SNALC rappelle que les collègues, à partir du moment où ils assistent à une formation pour laquelle ils ont été dûment convoqués, peuvent parfaitement se taire ou encore poser toutes les questions relatives à l'objet de la formation, qu'elles plaisent ou non. D'après les retours que nous avons, c'est surtout l'incapacité des formateurs à leur répondre qui est un problème majeur. Le SNALC ne jette pas pour autant la pierre à ces formateurs, mis en difficulté par une réforme inepte, qui provoque de graves inquiétudes jusque chez les chefs d'établissement auxquels s'adresse la rectrice.

Le SNALC invite la rectrice à arrêter de propager des légendes urbaines, telles que celle de la réforme qui « s'inscrit dans la loi de refondation adoptée par le Parlement ». Si elle avait lu la loi en question, elle aurait constaté que le fonctionnement actuel du collège ou bien encore le Collège modulaire du SNALC s'inscrivent bien davantage dans la loi que la réforme proposée.

Enfin, le SNALC demande à la rectrice de faire son travail, à savoir de faire remonter au ministère le refus massif de la réforme exprimé par les personnels dont elle a la charge.

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Liya le Mer 16 Déc 2015 - 16:33

@abricotedapi a écrit:
@Celeborn a écrit:Communiqué du SNALC : LIEN

GRENOBLE : la rectrice veut nous voler dans les plumes !

Le SNALC-FGAF a pris connaissance du courrier de la rectrice de Grenoble destiné à faire rentrer dans le rang les vilains collègues qui poseraient en formation des questions ennuyeuses sur la réforme du collège ou, horresco referens, qui se tairaient ! Elle promet à ces collègues, sur la base d'un gloubi-boulga juridique qui prouve qu'elle n'a pas lu les textes qu'elle cite (le décret du 20 août 2014, par exemple, ne parle à aucun moment du temps passé en formation), de verser à leur dossier une « lettre de remarque ».

Le SNALC rappelle que les collègues, à partir du moment où ils assistent à une formation pour laquelle ils ont été dûment convoqués, peuvent parfaitement se taire ou encore poser toutes les questions relatives à l'objet de la formation, qu'elles plaisent ou non. D'après les retours que nous avons, c'est surtout l'incapacité des formateurs à leur répondre qui est un problème majeur. Le SNALC ne jette pas pour autant la pierre à ces formateurs, mis en difficulté par une réforme inepte, qui provoque de graves inquiétudes jusque chez les chefs d'établissement auxquels s'adresse la rectrice.

Le SNALC invite la rectrice à arrêter de propager des légendes urbaines, telles que celle de la réforme qui « s'inscrit dans la loi de refondation adoptée par le Parlement ». Si elle avait lu la loi en question, elle aurait constaté que le fonctionnement actuel du collège ou bien encore le Collège modulaire du SNALC s'inscrivent bien davantage dans la loi que la réforme proposée.

Enfin, le SNALC demande à la rectrice de faire son travail, à savoir de faire remonter au ministère le refus massif de la réforme exprimé par les personnels dont elle a la charge.

C'est pour cela que j'ai dit "quasiment aucun". Je pense que face à un tel courrier, tous les syndicats devraient manifester leur colère.

Liya
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par User5899 le Mer 16 Déc 2015 - 16:41

@Mallet a écrit:Je suppose qu'il va y avoir une réaction des syndicats opposés à la réforme, voire de l'intersyndicale !
chevalier chat chat

lol! mdr mdr


Heureusement qu'il y a le SNALC...
mais un syndicat tout seul, est-ce bien là le concept d'une intersyndicale ?
Je me perds zen conjectures...
@Celeborn a écrit:Le décret du 20 août 2014 est invoqué sans aucune raison, car rien n'y figure qui correspondrait à ce qu'en dit la rectrice. Même chose concernant le décret sur la formation, où l'on confond obligation de service et temps de service. Et l'on oublie de signaler qu'une formation hors temps de service doit être rémunérée.
J'ai une lecture beaucoup plus pessimiste que toi, ami lapin. Au moins quant au jugement éventuel du TA. Cf. mon message précédent.
@Hermiony a écrit:Si cette convocation / OM tombe sur un jour où l'on n'a pas cours, rien ne nous oblige à nous y rendre, non ?
Mais enfin ! Depuis toujours, les formations, demandées ou pas, tombent quand elles tombent !
@Mila Saint Anne a écrit:
@kamasolou a écrit:Pfff j'espère juste ne pas l'avoir en "formatrice" à la rentrée (nos formatages commencent en janvier, elle est dans mon académie...)
Dans quel établissement es-tu convoquée que je te rassure....? Si tu as un prénom composé, il y a des chances que oui quand même ... désolée.
Dommage que vous ne sévissiez pas chez moi, vous auriez des raisons réelles d'être désolée Very Happy
@Melyne5 a écrit:
@Mila Saint Anne a écrit:
@kamasolou a écrit:Pfff j'espère juste ne pas l'avoir en "formatrice" à la rentrée (nos formatages commencent en janvier, elle est dans mon académie...)

Dans quel établissement est-tu convoqué que je te rassure....?

ES-TU !!!! Non mais ! Et une de plus ...ou de moins !!!

UNSA subita ! cheers
@Isis39 a écrit:
@phychi67 a écrit:
@coqenstock a écrit:
@abricotedapi a écrit:Un comportement limite ? Être silencieux et passif c'est un comportement limite ? Poser des questions et exprimer sa colère ou son inquiétude, c'est un comportement limite ?

Je parle bien des actions concertées et volontaires qui n'ont rien à voir avec quelqu'un qui a des questions ou qui n'a juste pas envie de parler.

Ne soyons pas naïfs, certains syndicats appellent clairement à faire foirer ces formations...

C'est de la provocation ?!  Evil or Very Mad

Evidemment que cette lettre est INADMISSIBLE ! Quand bien même des collègues auraient "fait foirer" ces formations ! De toute façon elles sont ineptes et faites par des lèches bottes qui espèrent accélérer leur avancement en marchant sur la tête de leurs collègues !

!

1. Avez-vous fait toutes les formations de toutes les académies sur la réforme ?
2. Les collègues formateurs du forum apprécieront votre appréciation... No
Ah mais ils savent très bien ce que nous pensons d'eux, "nous" ne comprenant pas la totalité des membres Very Happy
@Isis39 a écrit:On a le droit d'être opposé à la réforme. On a le droit de critiquer sa mise en oeuvre (je ne m'en prive pas). Mais insulter des collègues, non.
Des collègues ? Parce que c'en est ? furieux

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Luigi_B le Mer 16 Déc 2015 - 16:48

Pas de communiqué du SNES à ma connaissance mais il faut rendre à César... c'est bien une chargée de communication du SNES qui a diffusé initialement la lettre (cf premier post).

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par ycombe le Mer 16 Déc 2015 - 17:50

Réunion de formation de formateurs à la réforme du collège (Allégorie) (XXIe siècle).


(Activez les sous-titres)


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Carnyx le Mer 16 Déc 2015 - 18:19

Ce qui va se passer dans le merveilleux monde des projets Very Happy:


_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Ronin le Mer 16 Déc 2015 - 18:22

Sauf l'étape 6, je sens des agregs sur liste d'aptitude, des postes d'inspecteurs ou de chargés de missions qui arrivent comme ça...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Liya le Mer 16 Déc 2015 - 18:29

@ycombe a écrit:Réunion de formation de formateurs à la réforme du collège (Allégorie) (XXIe siècle).


(Activez les sous-titres)


Effectivement, ça me rappelle quelque chose ...

Liya
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Luigi_B le Mer 16 Déc 2015 - 19:00



Avec variante :  Very Happy

Spoiler:

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Olympias le Mer 16 Déc 2015 - 19:06

@Isis39 a écrit:
@Rendash a écrit:
@Isis39 a écrit:
@phychi67 a écrit:

C'est de la provocation ?!  Evil or Very Mad

Evidemment que cette lettre est INADMISSIBLE ! Quand bien même des collègues auraient "fait foirer" ces formations ! De toute façon elles sont ineptes et faites par des lèches bottes qui espèrent accélérer leur avancement en marchant sur la tête de leurs collègues !

!

1. Avez-vous fait toutes les formations de toutes les académies sur la réforme ?
2. Les collègues formateurs du forum apprécieront votre appréciation... No


Il ne parle que des formateurs à la réforme. Et, pardon, mais ceux-là appartiennent bien à la catégorie de ceux qui marchent sur la tête de leurs collègues. De LC et de LV en particulier. Rien que le sort fait à ces disciplines devrait conduire à s'opposer à cette réforme, quand bien même on y trouverait un intérêt pédagogique par ailleurs.
Les formateurs habituels des formations traditionnelles ne sont pas tous formateurs à la réforme, que je sache. Je peux me tromper, mais j'ai cru comprendre que tu avais toi-même refusé ce...cet honneur? Laughing

Non, j'ai refusé d'être prof-relais pour mon collège.
Je pense aux collègues qui vont faire les formations disciplinaires pour les EPI et l'AP. J'en connais. Et les voir insulter m'insupporte.
On a le droit d'être opposé à la réforme. On a le droit de critiquer sa mise en oeuvre (je ne m'en prive pas). Mais insulter des collègues, non.

Edit : il y a des chances qu'on me demande de former au numérique. Et donc je suis une lèche-botte qui marche sur la tête de mes collègues ??

Je parcours le fil, là et ça devient un peu violent.
Il faudrait peut-être ne pas mettre tous les formateurs dans le même  sac...
Parce que s'il y a des opportunistes, des éoliennes, des planqués et des paresseux (j'en ai croisé plusieurs en 25 ans de professorat...et ceux-là ont une habileté certaine pour se placer), il y a aussi des gens bien, qui ont quelque chose de solide et de constructif à transmettre.
Les formations coquille creuse, ou formatage, avec des types qui s'écoutent causer et qui "se la petent"...non merci. furieux
Une formation ou on apprend quelque chose de sérieux, oui.
Mais on touche là l'effet pervers de cette réforme : nous diviser tous. C'est moche.
Cette réforme est une catastrophe. On sait très bien qu'il y a des choses à changer, mais pas comme ça.


Dernière édition par Olympias le Mer 16 Déc 2015 - 19:10, édité 1 fois

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Isis39 le Mer 16 Déc 2015 - 19:07

@Olympias a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Rendash a écrit:
@Isis39 a écrit:

1. Avez-vous fait toutes les formations de toutes les académies sur la réforme ?
2. Les collègues formateurs du forum apprécieront votre appréciation... No


Il ne parle que des formateurs à la réforme. Et, pardon, mais ceux-là appartiennent bien à la catégorie de ceux qui marchent sur la tête de leurs collègues. De LC et de LV en particulier. Rien que le sort fait à ces disciplines devrait conduire à s'opposer à cette réforme, quand bien même on y trouverait un intérêt pédagogique par ailleurs.
Les formateurs habituels des formations traditionnelles ne sont pas tous formateurs à la réforme, que je sache. Je peux me tromper, mais j'ai cru comprendre que tu avais toi-même refusé ce...cet honneur? Laughing

Non, j'ai refusé d'être prof-relais pour mon collège.
Je pense aux collègues qui vont faire les formations disciplinaires pour les EPI et l'AP. J'en connais. Et les voir insulter m'insupporte.
On a le droit d'être opposé à la réforme. On a le droit de critiquer sa mise en oeuvre (je ne m'en prive pas). Mais insulter des collègues, non.

Edit : il y a des chances qu'on me demande de former au numérique. Et donc je suis une lèche-botte qui marche sur la tête de mes collègues ??

Je parcours le fil, là et ça devient un peu violent.
Il faudrait peut-être ne pas mettre tous les formateurs dans le même  sac...
Parce que s'il y a des opportunistes, des éoliennes, des planqués et des paresseux (j'en ai croisé plusieurs en 25 ans de professorat...et ceux-là ont une habileté certaine pour se placer), il y a aussi des gens bien, qui ont quelque chose de solide et de constructif à transmettre.
Les formations coquille creuse, ou formatage, avec des types qui s'écoutent causer et qui "se la petent"...non merci. furieux
Une formation ou on apprend quelque chose de sérieux, oui.
Mais on touche là l'effet pervers de cette réforme : nous diviser tous. C'est moche.

C'est réussi.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 31 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 18 ... 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum