Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par F.Lemoine le Jeu 17 Déc 2015 - 23:06

Bonsoir,
J'ai déjà posé cette question ici ou là, sans grand résultat, alors j'ouvre ce fil. Y a-t-il des collèges prêts à tenter cette solution ? Nous nous dirigeons ici sur cette voie.
Merci de vos commentaires.
https://snalc.fr/uploads/documents/national/4817f39d13427dcaceba0ebec3e6af6ae055d4aa.pdf

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).

F.Lemoine
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par Invité El le Jeu 17 Déc 2015 - 23:12

Bonsoir F. Lemoine,

Je transmettrai demain matin le document aux collègues du collège de la cité scolaire qui pleurent l'arrivée de la réforme (quelques uns la soutiennent...) et à des parents qui m'ont déjà demandé des documents d'information. Je leur parlerai explicitement du CA. Je te dirai ce qu'il en est.

Merci en tout cas.

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par Melyne5 le Jeu 17 Déc 2015 - 23:28

Hélas pas d'adhésion des collègues mais peut-être, du moins je l'espère, car ils attendent la dhg de janvier et croient encore à des miracles !😠

Melyne5
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par Celeborn le Sam 19 Déc 2015 - 20:04

Chez moi, on y travaille. Le plus compliqué est la gestion des langues, car si les groupes ne tombent pas juste ou presque, ça oblige à puiser dans la dhg car il faut un groupe de plus que le nombre de classes pour un niveau. Ma collègue d'allemand est partie en mission d'évangélisation déjà.

On pense en revanche pouvoir améliorer l'horaire de latin. Le maintien des euros est aussi dans le viseur.

Comme tout un chacun, on y verra plus clair avec la D'H-G.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par arum le Sam 19 Déc 2015 - 20:54

Adhésion totale des collègues pour préparer le plan B.
Nos objectifs:
- conserver un maximum nos options (euros anglais, espagnol au moins de continuité et notre option sciences)
- proposer plus de latin, car cette année nous avons 52 élèves latinistes en 5ème
- la bilangue avec 1/2h de cours en plus en 5è,4è et 3è et peut être deux heures en 6ème.

Il nous restera bien assez d'heures pour l'AP qui semble avoir les faveurs de nos chefs ( co enseignement des heures d'AP en vue avec des profs de matières différentes sur la même heure de français par exemple, car nous sommes tous capable d'enseigner les bases qui manquent aux élèves:LOL!!)
Pour les EPI, on garde nos projets actuels , sans dotation supplémentaire. Mais nous passons aussi proposer la semaine interdisciplinaire même si les chefs sont contre/ "ce n'est pas l'esprit de la réforme"

Les collègues sont partants et les parents avaient votés notre motion au dernier CA.

Alors, j'ose y croire!

arum
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par F.Lemoine le Sam 19 Déc 2015 - 22:05

Merci d'avoir rouvert ce fil ! fleurs

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).

F.Lemoine
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par tangente le Sam 19 Déc 2015 - 23:46

Ayé, j'ai présenté le contre-projet du SNALC en HMIS à mes collègues en l'adaptant à notre établissement. Seule une moitié des collègues présents...mais en tout cas ça a marché : je les ai convaincu que c'était LA solution. Et pour ceux qui n'étaient pas là, une collègue a résumé la situation en disant "tant pis pour eux, qui ne dit mot consent !"

Les collègues ont donc demandé à ce que deux-trois parmi nous aillent présenter notre solution au chef pour prendre la température : leur idée était de le convaincre que c'était LA solution pour que ce soit lui qui propose un TRMD version SNALC comme ça on ne va pas au clash en CA.
Mais là, ça a coincé : il ne veut pas de notre solution !

Je vous fais la liste de ses "arguments" :

1) si c'était vraiment possible de faire ça, on perdrait tout l'esprit de la réforme donc c'est sur que c'est pas possible, que ce n'est pas légal.
Quand je lui ai dit qu'un syndicat n'irait pas perdre toute crédibilité en proposant un truc impossible, il a répondu que c'est pas parce qu'un syndicat le dit que c'est forcément vrai.

2) Dans les textes il est stipulé qu'on ne doit pas dépasser 26 h de cours. Je lui ai demandé quels textes mais il ne m'a pas répondu...
Mais il nous a montré un courrier qu'il avait adressé à sa hiérarchie (je ne sais plus à qui, peut-être au DASEN?) en octobre pour demander l'autorisation de continuer la section Euro pour les futurs 3e (actuels 4e qui ont pris l'option section euro) et il nous a montré le courrier de réponse qui dit que non on ne peut pas faire en plus, mais que rien n'empêche de proposer un EPI pour certains élèves dans lequel par exemple ils feraient cours d'histoire en anglais, mais que ce serait retiré de l'horaire d'anglais.

3) Il dit que ce qui est écrit dans les textes c'est qu'il ne faut pas dépasser 6 h par jour pour un élève de 6e. Et que avec tout ce qu'on propose dans notre solution, on dépasse largement les 28 h disponibles au maximum pour la semaine d'un élève de 6e (4 jours à 6 h + mercredi matin à 4 h= 28 h)

4) Il dit que s'il propose un TRMD dépassant les 26h par élèves, ça n'est pas légal et qu'il va se faire taper sur les doigts. Un collègue lui a fait remarquer que dans le TRMD il ne devait pas dire à quoi servaient les heures, juste à quelles matières elles sont attribuées. Il a répondu que ça se verrait dans les VS. (question qui me vient maintenant : si ça ne peut se voir que dans les VS, c'est à dire en octobre 2016, ce sera trop tard pour nous faire tout supprimer, non  ?)

5) Il dit qu'on ne comprend pas comme il faut l'article R421 sur l'autonomie des établissements. Il dit que nous on le comprend comme "avec les heures dont on dispose en plus dans la dotation, on crée ce qu'on veut" alors qu'il faut le comprendre comme "avec les heures dont on dispose en plus dans la dotation, on crée tous les groupes qu'on veut, tous les co-enseignements qu'on veut, mais sans jamais dépasser les 26h" scratch

6) Quand on lui a fait remarquer que dans le privé, ils ne se gênent pas pour continuer à proposer les options (y compris dans le privé juste à côté de notre établissement) il a répondu que c'est pas parce que certains ne respectent pas la loi, que nous aussi on ne doit pas la respecter...

Bref...

Alors maintenant j'ai besoin de votre aide : peut-on quand même proposer un TRMD version SNALC au CA (je pense qu'on aurait la possibilité d'avoir la majorité au vote puisque les parents sont avec nous) même si le chef estime qu'il est illégal ? Ou a-t-il la possibilité de refuser de le proposer au vote ?
Et si on peut faire cette proposition, quand doit-on la faire : au conseil pédagogique ? en commission permanente ? on la sort au CA juste après avoir voté contre la proposition du chef ? ou on doit attendre la 2e commission permanente ? ou le 2e CA ?

Désolée de ce long message mais merci d'avance pour vos réponses qui vont pouvoir m'aider à continuer le combat !

tangente
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par Gryphe le Dim 20 Déc 2015 - 0:47

@tangente a écrit:2) Dans les textes il est stipulé qu'on ne doit pas dépasser 26 h de cours. Je lui ai demandé quels textes mais il ne m'a pas répondu...

En effet, la circulaire de la réforme mentionne explicitement le fait que la marge ne puisse servir "pour augmenter l'horaire hebdomadaire des élèves". Ton chef est censé le savoir, sinon c'est qu'il n'a pas lu les textes.
La circulaire mentionne aussi des choses fausses sur les horaires avant/après, ça n'a pas eu l'air de déranger son signataire.
Si ton CDE lit les textes, il verra aussi que le décret qui régit le fonctionnement de son établissement, décret d'une importance bien plus grande dans la hiérarchie des normes, prévoit explicitement que l'EPLE puisse répartir sa DHG comme il l'entend, tant que les horaires réglementaires sont couverts, ce qui est le cas dans la proposition que fait le SNALC.

3) Il dit que ce qui est écrit dans les textes c'est qu'il ne faut pas dépasser 6 h par jour pour un élève de 6e. Et que avec tout ce qu'on propose dans notre solution, on dépasse largement les 28 h disponibles au maximum pour la semaine d'un élève de 6e (4 jours à 6 h + mercredi matin à 4 h= 28 h)

Non c'est faux, il suffit de lire et de réfléchir trois secondes.
Dans le premier exemple, il y a 2h de bilangue en 6e, ce qui porte le total à 28h (pas plus de 6h par jour).
Dans le second exemple, il y a 3h de bilangue en 6e, ce qui peut porter le total à 29h, mais pas obligatoirement (on peut imaginer 1h en classe entière et 1h en groupe, par exemple).

4) Il dit que s'il propose un TRMD dépassant les 26h par élèves, ça n'est pas légal et qu'il va se faire taper sur les doigts. Un collègue lui a fait remarquer que dans le TRMD il ne devait pas dire à quoi servaient les heures, juste à quelles matières elles sont attribuées. Il a répondu que ça se verrait dans les VS. (question qui me vient maintenant : si ça ne peut se voir que dans les VS, c'est à dire en octobre 2016, ce sera trop tard pour nous faire tout supprimer, non  ?)

Mais enfin, dans le TRMD, on ne voit pas les 26h par élève. Le TRMD répartit les heures par discipline comme son nom l'indique, pas par élève !
Si ça se voit dans les VS, ce n'est pas bien grave ; là aussi, ce sont les VS des profs, pas des élèves.

5) Il dit qu'on ne comprend pas comme il faut l'article R421 sur l'autonomie des établissements.

C'est bizarre parce que pour le coup, le principal syndicat de CDE (son propre syndicat ?) s'est ému auprès de la Ministre justement parce que la réforme ne respectait pas cet R421 et la Ministre a répondu par écrit que c'est le Code de l'éducation et plus précisément ce passage sur l'autonomie qui primait sur la circulaire.

Je laisse Celeborn ou d'autres répondre pour les autres questions.  Smile

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par tangente le Dim 20 Déc 2015 - 1:15

@Gryphe a écrit:Si ton CDE lit les textes, il verra aussi que le décret qui régit le fonctionnement de son établissement, décret d'une importance bien plus grande dans la hiérarchie des normes, prévoit explicitement que l'EPLE puisse répartir sa DHG comme il l'entend, tant que les horaires réglementaires sont couverts, ce qui est le cas dans la proposition que fait le SNALC.

Les horaires réglementaires ça veut dire les 26h qu'on considère plancher et non plafond, c'est bien ça ? et c'est sur ça que se base le SNALC pour dire qu'on a le droit de re-proposer les options comme on le souhaite même si ça dépasse les 26 h ? (ou alors j'ai mal compris la proposition du SNALC, et dans ce cas désolée)



@Gryphe a écrit:
@tangente a écrit:4) Il dit que s'il propose un TRMD dépassant les 26h par élèves, ça n'est pas légal et qu'il va se faire taper sur les doigts. Un collègue lui a fait remarquer que dans le TRMD il ne devait pas dire à quoi servaient les heures, juste à quelles matières elles sont attribuées. Il a répondu que ça se verrait dans les VS. (question qui me vient maintenant : si ça ne peut se voir que dans les VS, c'est à dire en octobre 2016, ce sera trop tard pour nous faire tout supprimer, non  ?)

Mais enfin, dans le TRMD, on ne voit pas les 26h par élève. Le TRMD répartit les heures par discipline comme son nom l'indique, pas par élève !
Si ça se voit dans les VS, ce n'est pas bien grave ; là aussi, ce sont les VS des profs, pas des élèves.

Ben oui, mais c'est là qu'il a dit que les VS seraient épluchés et que la hiérarchie se rendrait compte qu'on dépasse les 26 h élèves. J'avoue que je n'ai pas su quoi répondre car là-dessus je n'y connais rien. Je suis syndiquée depuis quelques années mais militante que depuis peu (avril 2015) et du coup je manque de connaissance sur les rouages administratifs...

@Gryphe a écrit:
@tangente a écrit:5) Il dit qu'on ne comprend pas comme il faut l'article R421 sur l'autonomie des établissements.

C'est bizarre parce que pour le coup, le principal syndicat de CDE (son propre syndicat ?) s'est ému auprès de la Ministre justement parce que la réforme ne respectait pas cet R421 et la Ministre a répondu par écrit que c'est le Code de l'éducation et plus précisément ce passage sur l'autonomie qui primait sur la circulaire.

Ah ça je lui ai dit ! mais encore une fois, sa réponse est que selon lui ce n'est pas parce qu'un syndicat interprète les textes d'une certaine façon que c'est forcément la bonne façon (argument qu'il m'a sorti à l'encontre du SNALC mais également pour ce courrier reçu par le SNPDEN)


Bon visiblement, mon chef veut appliquer la réforme version NVB. Et c'est pas faute d'essayer de lui expliquer mes arguments (ou pour être plus précise, ceux du SNALC mais qui me conviennent parfaitement !) mais il reste buté "non c'est illégal" "non, vous vous trompez" etc. Donc que peut-on faire contre ça ? Je me cite :
@tangente a écrit:peut-on quand même proposer un TRMD version SNALC au CA (je pense qu'on aurait la possibilité d'avoir la majorité au vote puisque les parents sont avec nous) même si le chef estime qu'il est illégal ? Ou a-t-il la possibilité de refuser de le proposer au vote ?

tangente
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par Tangleding le Dim 20 Déc 2015 - 14:08

La CA vote le TRMD, donc il suffit de refuser la proposition du CE et d'en proposer une nouvelle qui recueille une majorité des suffrages. Cela implique de convaincre les parents, ainsi que les délégués élèves. Et si possible des élus administratifs. Avec au préalable une unité des élus enseignants (et AED le cas échéant).

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par fanette le Dim 20 Déc 2015 - 14:21

Je crains que la DHG soit connue tardivement, avec des délais très courts pour faire remonter le TRMD. Travailler sur une répartition sans connaitre la dotation est difficile à vendre aux collègues. Si le CA vote contre (encore faut-il convaincre les parents), en considérant qu'il n'a pas eu le temps de réfléchir vraiment à la question, cela permettrait de gagner un peu de temps : y a-t-il un délai officiel pour la "re-convocation" du CA ?

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par Osmie le Dim 20 Déc 2015 - 15:21

Un point me fait "plaisir" dans cette réforme : des collègues se mettent au travail, lisent les textes, informent le public, tentent de convaincre les équipes, le tout pour éviter la lente mais sûre destruction de l'EN. Tout ce que je lis sur les fils consacrés à la réforme en est le témoignage. C'est déjà bien.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par Osmie le Dim 20 Déc 2015 - 15:23

@fanette a écrit:Je crains que la DHG soit connue tardivement, avec des délais très courts pour faire remonter le TRMD. Travailler sur une répartition sans connaitre la dotation est difficile à vendre aux collègues. Si le CA vote contre (encore faut-il convaincre les parents), en considérant qu'il n'a pas eu le temps de réfléchir vraiment à la question, cela permettrait de gagner un peu de temps : y a-t-il un délai officiel pour la "re-convocation" du CA ?

Le CDE doit fournir les chiffres aux élus en temps et en heure, vous aurez donc le temps de vous retourner, voire (et c'est le mieux) de travailler avec lui et les élus sur un TRMD respectant l'intérêt collectif.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par fanette le Dim 20 Déc 2015 - 15:57

Merci Osmie !

_________________
affraid Les légendes japonaises relatent que les samouraïs ingurgitaient une rasade de bile d’ours avant de partir au combat pour s’assurer de leur quasi invincibilité Very Happy diable  ... Sad

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par Ilse le Dim 20 Déc 2015 - 23:26

Notre chef nous a donné notre dhg mercredi dernier => pour 505 élèves, on aurait 574,25 heures (HP et HSA)

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par ycombe le Dim 20 Déc 2015 - 23:44

@Ilse a écrit:Notre chef nous a donné notre dhg mercredi dernier => pour 505 élèves, on aurait 574,25 heures (HP et HSA)
Combien de classe ?

Pour 20 classes il manque 0,75h:
-> 574.25/28.75
= 19.9739

Pour 19 classes ça fait 28h de trop.
C'est l'UNSS peut être? Et les heures de labo ?

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par Ilse le Lun 21 Déc 2015 - 0:28

ce serait pour 19 classes mais il en espère 20 (?)

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par hermione le Sam 9 Jan 2016 - 10:59

J'ai proposé la solution du Snalc à mes collègues en l'adaptant à nos 3 classes(sauf en 3e 2 classes) par niveau l'an prochain(j'ai rempli le tableau pour nos diverses options) . Pour le latin cela donnerait 2h en 5e,4e,3e.
Ma collègue LC m'a répondu ceci:l'enseignement d'accompagnement latin fait l'objet d'une dotation particulière (5 heures : 1 en 5ème et 2 en 4ème et 3ème). Il faut juste qu'il soit "adossé" à un EPI "langues et cultures de l'Antiquité" en 5ème. C'est seulement cet EPI qui serait pris sur les 2.75h (car le latin n'étant pas une discipline prévue dans les horaires il est impossible de prélever les besoins en EPI sur les heures d'enseignement).

_________________
Il faut toujours un coup de folie pour bâtir un destin.
Marguerite Yourcenar

hermione
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par henriette le Sam 9 Jan 2016 - 11:03

Soit il y a des dispositions particulières dans ton académie avec une dotation supplémentaire (donc en plus de la marge) pour l'EC-LCA, et la marge ne sert qu'à financer une co-intervention lors de l'EPI-LCA ; soit ta collègue LC n'a pas tout compris du fonctionnement des EPI et de l'EC-LCA.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par Ilse le Sam 9 Jan 2016 - 11:24

l'EPI LCA est pris sur les disciplines : français et autre chose. (dit par mon IPR de lettres en formation)
c'est l'enseignement de complément (1h en 5è, 2h en 4è et 3è) qui est pris sur la marge.
Les textes officiels sont clairs : la marge sert à faire des groupes et éventuellement le complément en latin

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par hermione le Sam 9 Jan 2016 - 11:39

Vous me rassurez: c'est bien elle qui n'a rien compris et pas moi!

_________________
Il faut toujours un coup de folie pour bâtir un destin.
Marguerite Yourcenar

hermione
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par Ilse le Sam 9 Jan 2016 - 11:59

enfin, c'est ce que j'ai compris !
regarde sur : http://www.reformeducollege.fr/
il y a tout, avec les textes officiels

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par Celeborn le Sam 9 Jan 2016 - 12:05

@hermione a écrit:Vous me rassurez: c'est bien elle qui n'a rien compris et pas moi!

Quand bien même il serait l'objet d'une dotation spécifique (ce qui, une fois encore, n'est pas le cas), en quoi cela empêcherait de prendre en + une heure de la DGH pour avoir 2h en 5e au lieu d'une seule ?

Cela fait par exemple des années chez nous qu'on prend 2h de la DGH pour compléter les 2h fléchées de la section sportive afin d'avoir une section sportive à 4h et non à 2h.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par Ilse le Sam 9 Jan 2016 - 12:15

@Celeborn a écrit:
@hermione a écrit:Vous me rassurez: c'est bien elle qui n'a rien compris et pas moi!

Quand bien même il serait l'objet d'une dotation spécifique (ce qui, une fois encore, n'est pas le cas), en quoi cela empêcherait de prendre en + une heure de la DGH pour avoir 2h en 5e au lieu d'une seule ?

Cela fait par exemple des années chez nous qu'on prend 2h de la DGH pour compléter les 2h fléchées de la section sportive afin d'avoir une section sportive à 4h et non à 2h.

C'était pris sur les heures non affectées (ou ex IDD) de chaque division, non ? Cela servait à financer les sections euros chez nous (car elles n'étaient pas dotées dans la dgh)
Mais maintenant, il n'y a plus cela mais des heures de marge, heures professeurs pour faire des groupes (et éventuellement le complément de latin).
enfin, c'est ce que j'ai compris...

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval de Troie contre la réforme : quelles réflexions sur les répartitions de DHG dans vos établissements ?

Message par Sibylle le Sam 9 Jan 2016 - 12:17

LE SNES Montpellier suit en quelque sorte le SNALC pour refuser de faire de la DGH ce qu'on nous demande d'en faire :

"Par ailleurs, si les DGH étaient alors
connues et si leurs répartitions
devaient être mises à l'ordre du jour
du 13 janvier, nous demandons aux
collègues de "rendre aux disciplines
ce qui appartient aux disciplines", de
ne surtout pas tenir compte des "26-
4", de nier les EPI, de ne déshabiller
aucune matière et de répartir la DGH
en fonction des grilles que nous
proposons (cf. p 7). Ce tableau prend
en compte et favorise l'existant, il
réaffirme notre volonté de maintenir
les horaires disciplinaires actuels, il
annule toute crainte de suppressions
et/ou de partages de postes, il
maintient l'offre de formation et
surtout : il permet de "profiter d'une
marge éventuelle" pour dédoubler
et/ou aider les élèves en difficulté.

Il s'agit, à travers ces grilles, de nous
rassembler en POUR et en comment
faire (si les choses devaient en rester
là), mais il s'agit surtout de dire à
nouveau, ensemble et fort, notre
CONTRE face à une réforme qui
nous tire tous vers le bas. De ce point
de vue, la journée du 1 3 janvier doit
être une nouvelle occasion pour
réaffirmer notre volonté d'abrogation,
tout autant que la journée de grève et
de manifestations nationales du mardi
26 janvier que nous nous devons de
réussir.
Il est des temps où notre devoir est
de ne surtout rien lâcher!
"

Voir grille en page 2 du document : http://dl.free.fr/rJNhVntLZ

Sibylle
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum