Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par nuages le Lun 21 Déc 2015 - 18:48

J'avais envie de créer , en marge du fil "spectacles parisiens" qui est peu alimenté et restreint à la capitale, un nouveau fil qui rende compte de l'actualité des spectacles de théâtre en province et à Paris. C'est la création d'une nouvelle mise en scène de Monsieur de Pourceaugnac au théâtre de Caen, que j'ai beaucoup aimée, qui m'en a donné l'envie, spectacle qui va tourner avant d'être à l'affiche aux Bouffes du Nord en juin-juillet 2016.  

Représentée au château de Chambord en 1669, cette pièce de Molière précède de peu le Bourgeois Gentilhomme et est conçue aussi comme une comédie ballet en collaboration avec Lully. La mise en scène de Clément Hervieu-Léger accorde une grande importance à la musique baroque puisqu'il s'agit d'une association avec William Christie et les Arts Florissants. La partie musicale n'est plus ici limitée aux simples intermèdes puisque les musiciens et les chanteurs, placés sur la gauche de scène, viennent à plusieurs reprises la traverser  et même participer au spectacle où ils interprètent  des rôles secondaires,  dans une harmonieuse complicité avec les comédiens .
Cette pièce hilarante et cruelle raconte les mésaventures d'un gentilhomme limousin assez sot, Monsieur de Pourceaugnac, quittant sa province natale pour venir épouser à Paris la jeune Julie dont le père a conclu le mariage sans l'accord de l'intéressée , amoureuse d'Eraste , jeune homme de son âge.  Ce dernier , rusé, va s'assurer l'appui de deux intrigants, experts en roueries , Nérine et surtout l'incroyable napolitain Sbrigani , pour infliger au candide provincial bien des mésaventures qui finiront par l'expédier , bafoué et humilié, sur sa terre natale qu'il n'aurait jamais dû quitter aussi aventureusement, afin que la comédie se termine par le triomphe des jeunes premiers.  
La pièce, pleine de fantaisie,  est très riche,  abordant de multiples thèmes récurrents dans le théâtre de Molière comme celui du mariage arrangé déjoué, de la mésalliance  , de la coalition inquiétante des médecins et des gens de justice ... Bien qu'elle soit rarement jouée , elle est  une partition idéale à mettre en scène avec brio par son rythme alerte,  ses multiples rebondissements inventifs, les comiques de situation (le benêt provincial perdu dans la capitale, proie de choix des escrocs) , de travestissement et surtout de langage.  Clément Hervieu-Léger en fait un spectacle brillant, hautement divertissant . Il a transposé l'intrigue dans les années 50 avec une superbe voiture d'époque (qui fait oublier - seul point négatif du spectacle- la laideur des panneaux amovibles du décor d'ardoise censés figurer des façades de maisons sur une place )  qui circule sur scène, une bicyclette, des costumes un peu rétro et autres joyeux anachronismes . Curieusement cette réécriture moderne est tout de suite convaincante et cohérente , donnant une universalité à la fois à l'arrivée naïve du plouc dans la grande ville (qui pourrait être Naples avec de drôles de ragazzi à l'affût du touriste perdu) , aux magouilles qui s'y trament à ses dépens et à la mafia des médecins qui tentent de le faire interner . Le personnage fabuleux de Sbrigani , toujours en train d'improviser de nouveaux tours à jouer au pigeon , sort de la comédie italienne et le génial Daniel San Pedro lui insufle une vitalité inspirée.
Si certaines scènes sont à mourir de rire , d'autres sont plus amères et le jeu subtil de Gilles Privat ôte du ridicule au personnage de Pourceaugnac et  en fait un brave homme simple un peu pathétique contre lequel tout le monde se ligue avec jubilation pour lui infliger les pires humiliations , sans qu'il n'ait affiché la sotte prétention d'un Dandin ou d'un Jourdain.  Du coup le dénouement "heureux"  devient la victoire inquiétante des profiteurs et arnaqueurs en tous genres, et on se dit que le mariage de Julie aurait été peut-être plus paisible avec l'inoffensif gentilhomme campagnard qu'au milieu des scélérats qui l'ont renvoyé dans ses pénates. C'est le propre des grandes comédies de Molière et des mises en scène profondes que de laisser entrevoir à quel point l'emprise sociale est impitoyable .
Accueil enthousiaste du public dans une salle comble pour ce spectacle que je vous recommande de guetter .
Daniel San Pedro et Gilles Privat
avatar
nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par thrasybule le Lun 21 Déc 2015 - 19:05

Merci, Nuages, pour ce texte enthousiasmant et ce nouveau fil. Ça me donne envie d' y participer ( j'avais laissé tomber l'autre par paresse)

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par thrasybule le Lun 21 Déc 2015 - 19:12

Je vais voir Père par Desplechin en Janvier.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par cannelle21 le Lun 21 Déc 2015 - 19:22

Super : un fil théâtre yesyes
Alors, de mon côté, je ne peux que vous conseiller Un obus dans le coeur, le 12 janvier, à Dijon. J'ai vu la pièce au festival d'Avignon et ai eu un véritable coup de coeur. Le texte est de Wajdi Mouawad et est interprété par Grégori Baquet. Il a d'ailleurs obtenu le Molière pour le rôle.

Un obus dans le cœur met en scène le monologue de Wahab réveillé en pleine nuit par un coup de téléphone qui lui apprend que sa mère, malade d’un cancer, va bientôt mourir. En route pour l’hôpital, Wahab est assailli par ses souvenirs réveillés par la mort imminente d’un visage familier. Le texte retrace la vie du jeune homme, convoque ses cauchemars et les traumatismes de l’histoire.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par DesolationRow le Lun 21 Déc 2015 - 19:25

J'ai été enthousiasmé par Roméo et Juliette à la Comédie Française, alors que je n'en attendais pas grand chose. Par la même troupe, un honnête Misanthrope et une meilleure Double Inconstance. D'une manière générale, je trouve que le niveau est très bon.
avatar
DesolationRow
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par thrasybule le Lun 21 Déc 2015 - 19:27

J'espère qu'il ne va pas y avoir une adaptation théâtrale de Star Wars. Sleep Razz Evil or Very Mad

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par Gilbertine le Lun 21 Déc 2015 - 19:28

@thrasybule a écrit:Je vais voir Père par Desplechin en Janvier.

Pas pu avoir des places Sad

_________________
"votre mystère étant resté là où est mort mon silence"
avatar
Gilbertine
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par thrasybule le Lun 21 Déc 2015 - 19:29

Une copine a réservé les places tôt !

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par Oudemia le Lun 21 Déc 2015 - 19:53

On (en qui j'ai confiance sur ce point) m'avait dit grand bien de l'Ecole des femmes au Théâtre 14, je me suis aperçue que je n'y étais pas encore allée et vais réparer ça puisque je suis  à Paris pendant les vacances.
avatar
Oudemia
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par nuages le Lun 21 Déc 2015 - 20:00

veneration Merci pour votre participation! Je vais vous lire avec grande attention et enthousiasme .
Ici il y a deux théâtres dont le superbe flambant neuf qui vient de rouvrir après longue rénovation et la programmation annoncée est très riche, j'aurai de quoi participer au fil : l'Avare (Osinski) , Roberto Zucco avec Pio Marmai et Axel Bogousslavsky (j'ai hâte), La Mouette (Ostermeier) , Lucrèce Borgia (Bobée) avec Béatrice Dalle, Richard III (Jolly) actuellement à l'Odéon, Les Trois soeurs (Ruf) etc...
avatar
nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par Gilbertine le Lun 21 Déc 2015 - 20:28

@nuages a écrit:Richard III (Jolly)  actuellement à l'Odéon

topela

Je pourrai participer pour Kings of War (Ivo van Hove), Hamlet (Mesguisch), Ca ira, Fin de Louis (Pommerat), Phèdre(s) de Warlikowski
avatar
Gilbertine
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par lina le Lun 21 Déc 2015 - 20:49

@cannelle21 a écrit:Super : un fil théâtre yesyes
Alors, de mon côté, je ne peux que vous conseiller Un obus dans le coeur, le 12 janvier, à Dijon. J'ai vu la pièce au festival d'Avignon et ai eu un véritable coup de coeur. Le texte est de Wajdi Mouawad et est interprété par Grégori Baquet. Il a d'ailleurs obtenu le Molière pour le rôle.

Un obus dans le cœur met en scène  le monologue de Wahab réveillé en pleine nuit par un coup de téléphone qui lui apprend que sa mère, malade d’un cancer, va bientôt mourir.  En route pour l’hôpital, Wahab est assailli par ses souvenirs réveillés par la mort imminente d’un visage familier. Le texte retrace la vie du jeune homme, convoque ses cauchemars et les traumatismes de l’histoire.  


Je plussoie! (Spectacle vu également à Avignon cet été.)

Je recommande également Thomas Jolly dont j'ai vu le Henri VI (en intégrale, 18h). J'attends avec impatience de voir la suite!
avatar
lina
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par CarmenLR le Lun 21 Déc 2015 - 21:23

@Gilbertine a écrit:
@nuages a écrit:Richard III (Jolly)  actuellement à l'Odéon

topela

Je pourrai participer pour Kings of War (Ivo van Hove), Hamlet (Mesguisch), Ca ira, Fin de Louis (Pommerat), Phèdre(s) de Warlikowski

Un nouvel Hamlet pour Mesguich ?? Un cinquième (après 2011, qui était déjà V 4) ?

CarmenLR
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par Gilbertine le Lun 21 Déc 2015 - 21:44

@CarmenLR a écrit:
Un nouvel Hamlet pour Mesguich ?? Un cinquième (après 2011, qui était déjà V 4) ?

Et voui, (il y dirige son fils Sleep )
avatar
Gilbertine
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par CarmenLR le Lun 21 Déc 2015 - 21:53

Mais où ça ? Google n'est pas mon ami sur cette question.

CarmenLR
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par Gilbertine le Lun 21 Déc 2015 - 22:21

http://www.danielmesguich.com/2.aspx?sr=100

_________________
"votre mystère étant resté là où est mort mon silence"
avatar
Gilbertine
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par CarmenLR le Lun 21 Déc 2015 - 22:34

Merci.

CarmenLR
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par Leil le Mer 30 Déc 2015 - 11:58



Une mise en scène géniale de Madame Bovary ! Excellent moment !

http://www.bricabook.fr/2015/12/madame-bovary-flaubert-au-theatre-de-poche-montparnasse/

Si j'avais des lycéens, je les aurais emmenés voir cette adaptation !

_________________
http://www.bricabook.fr/
avatar
Leil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par Leil le Dim 10 Jan 2016 - 11:33



Une pièce sur l'amour et fichtre il faut avoir le coeur bien accroché ... Shocked Cynique mais aussi très réaliste, portée par de talentueux comédiens !

http://www.bricabook.fr/2016/01/lautre-florian-zeller-au-theatre-de-poche-montparnasse/

_________________
http://www.bricabook.fr/
avatar
Leil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par nuages le Dim 24 Jan 2016 - 21:53

Les amateurs de danse ont sans doute vu le spectacle chorégraphique de José Montalvo créé à Chaillot l'été dernier, Y olé, il passait à Caen aujourd'hui et je n'ai pas de mots pour en exprimer l'émotion intense et la beauté, j'étais en larmes devant cette splendeur ineffable qui est un condensé bouleversant de tout ce dont est fait la vie terrestre. Avoir pu contempler et participer émotionnellement à cette création vivante passionnée, à la fois éphémère comme un unique hapax et éternelle dans ma mémoire,  m'a offert une des raisons de trouver un sens à notre existence de mortels.
Je vais aussitôt changer mon "humeur" qui portait trop le soleil noir de la mélancolie.
avatar
nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par Gilbertine le Sam 30 Jan 2016 - 15:12



Le Richard III de Thomas Jolly me laisse une impression mitigée. La créativité et l'inventivité débordante d'Henry VI s'émousse un peu au profit d'une imitation des mises en scène d'Olivier Py. J'ai été gênée de constater un tel "calque". L'appel destiné au public pour acclamer l'usurpateur et le meurtrier a très bien fonctionné le soir où j'y étais, ce qui est dérangeant, mais sans doute révélateur. Le concert de rock a un côté assez facile et s'apparente plus à un caprice de jeunesse qu'à un choix de mise en scène justifiable. L'énergie déployée est admirable toutefois.

_________________
"votre mystère étant resté là où est mort mon silence"
avatar
Gilbertine
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par Beniamino Massimo le Sam 30 Jan 2016 - 16:04

Je ne sais pas si le spectacle Racine par la racine de la compagnie Alcandre a déjà été évoqué ici, mais je le conseille à tous. C'est tous les mercredis jusqu'au 22 juin à l'Essaïon, une toute petite salle parisienne proche du centre Pompidou. Le critique Gilles Costaz résume bien l'esprit de la soirée : « Le spectacle sait toucher l'ignorant et le spécialiste ». Le sous-titre est « Les onze tragédies de Jean Racine telles que vous ne les avez jamais vues ». Un tableau par tragédie, même pour La Thébaïde et Alexandre, si si... Smile
avatar
Beniamino Massimo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par Leil le Dim 31 Jan 2016 - 12:50



Une très jolie pièce de théâtre. Une pièce sur la liberté, l'indépendance, le handicap aussi ...

http://www.bricabook.fr/2016/01/libres-sont-les-papillons-theatre-rive-gauche/

_________________
http://www.bricabook.fr/
avatar
Leil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par moon le Dim 31 Jan 2016 - 15:11

Merci pour ce fil Nuages! De mémoire, je crois que j'ai le Monsieur de  Pourceaugnac dans mon abonnement, c'est chouette du coup, ça me donne encore plus envie d'y aller...

Deux spectacles vus récemment ici, presque coup sur coup.

Plan B, d'Aurélien Bory et Phil Soltanoff, repris par les étudiants du CNAC (centre national des arts du cirque). Cela fait désormais partie de leur cursus pédagogique : les élèves doivent se "saisir" d'un spectacle rôdé et ayant déjà fait ses preuves. Ici ce sont huit étudiants qui s'y collent.

Le plan B, c'est un espace intermédiaire de la scène. Espace amovible, qui se révèle au spectateurs sous forme d'un plan incliné. Ni vertical, ni horizontal. Un autre univers qui révèle les corps. Ceux-ci tournent au ralenti, chaque acrobatie parait naturelle, tout a l'air si simple alors que la performance des circassien est assez incroyable. Très vite l'espace se démultiplie, révèle ses caches et secrets, joue du visible et de l'invisible, source de comique et de poésie. Toutes les possibilités de l'espace sont explorées, jusqu'à une époustouflante scène finale qui, mêlant acrobaties au sol et vidéoprotection verticale nous fait voir le corps autrement et ouvre mille espaces possibles. Le spectacle est porté par la musique entrainante et le plaisir des circassien.
J'ai passé un chouette moment, je suis repartie les yeux pleins de rêve. Si jamais vous le voyez passer par chez vous, n'hésitez pas.
Je vous mets un extrait d'une version  de 2003.



Dernière édition par moon le Dim 31 Jan 2016 - 15:13, édité 1 fois

_________________
"Celui qui marche en dehors du rythme entend simplement un autre rythme." Vol au-dessus d'un nid de coucou. Ken Kesey.
avatar
moon
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la scène : théâtre en province et à Paris

Message par moon le Dim 31 Jan 2016 - 15:12

le lien :


_________________
"Celui qui marche en dehors du rythme entend simplement un autre rythme." Vol au-dessus d'un nid de coucou. Ken Kesey.
avatar
moon
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum