Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par VanGogh59 le Mer 23 Déc 2015 - 15:53

Cherche... Je crois que les autres lecteurs ont compris.

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par henriette le Mer 23 Déc 2015 - 15:53

@coqenstock a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@coqenstock a écrit:Les programmes scolaires nous sont imposés, c'est un vrai scandale, je veux pouvoir faire ce que je veux dans ma classe.
Au moins les choses sont claires avec coqenstock : défaisons-nous vite de la liberté pédagogique encore garantie par le code de l'éducation ! cheers

La liberté pédagogique prime-t-elle sur la réussite de TOUS les élèves ?

Vous avez 4h
Pourquoi diable vois-tu ces deux concepts comme opposés ? heu
Ma liberté pédagogique est justement ce qui me permet de rendre mon enseignement le plus efficace pour mes élèves : plus je me connais, mieux je sais tirer partie de mes atouts et gommer mes faiblesses, mieux je peux parfaire ma pédagogie, qui se construit et s’améliore par l'expérience du terrain année après année.
L'enseignement, c'est à mes yeux une sorte d'artisanat et pas une chaîne de production : chaque enseignant a sa propre patte, et c'est justement la liberté pédagogique qui lui permet de donner le meilleur de lui-même pour ses élèves.
Imposer une manière de faire, c'est le meilleur moyen de rendre beaucoup plus que médiocres alors qu'ils n'étaient pas du tout mauvais.
La liberté pédagogique, c'est ce qui te permettra justement de faire tienne une démarche, en l'adaptant au type de prof que tu es, et non de reproduire de façon mécanique une procédure.
On peut jouer une sonate  de Mozart de 1001 façons. On peut peindre un coucher de soleil de 1001 façons. Pareil pour l'enseignement.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par Luigi_B le Mer 23 Déc 2015 - 16:00

@coqenstock a écrit:A ce train là, on peut dire que la reforme a été adoptée au CSE ....
Ben justement : par le Medef mais pas par les syndicats d'enseignants. Wink

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par VanGogh59 le Mer 23 Déc 2015 - 16:02

@henriette a écrit:
@coqenstock a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@coqenstock a écrit:Les programmes scolaires nous sont imposés, c'est un vrai scandale, je veux pouvoir faire ce que je veux dans ma classe.
Au moins les choses sont claires avec coqenstock : défaisons-nous vite de la liberté pédagogique encore garantie par le code de l'éducation ! cheers

La liberté pédagogique prime-t-elle sur la réussite de TOUS les élèves ?

Vous avez 4h
Pourquoi diable vois-tu ces deux concepts comme opposés ? heu
Ma liberté pédagogique est justement ce qui me permet de rendre mon enseignement le plus efficace pour mes élèves : plus je me connais, mieux je sais tirer partie de mes atouts et gommer mes faiblesses, mieux je peux parfaire ma pédagogie, qui se construit et s’améliore par l'expérience du terrain année après année.
L'enseignement, c'est à mes yeux une sorte d'artisanat et pas une chaîne de production : chaque enseignant a sa propre patte, et c'est justement la liberté pédagogique qui lui permet de donner le meilleur de lui-même pour ses élèves.
Imposer une manière de faire, c'est le meilleur moyen de rendre beaucoup plus que médiocres alors qu'ils n'étaient pas du tout mauvais.
La liberté pédagogique, c'est ce qui te permettra justement de faire tienne une démarche, en l'adaptant au type de prof que tu es, et non de reproduire de façon mécanique une procédure.
On peut jouer une sonate  de Mozart de 1001 façons. On peut peindre un coucher de soleil de 1001 façons. Pareil pour l'enseignement.

Pour avoir analysé pas mal de discours de pro-réformes, je crois que cela en rapproche beaucoup. Certains aimeraient annihiler la liberté pédagogique pour mieux imposer leur manière d'enseigner aux autres profs. Je ne vais pas généraliser à tous les pro réformes (en ayant vu si peu à vrai dire Razz ) mais Coke en stock contribue à consolider ma théorie.

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par Luigi_B le Mer 23 Déc 2015 - 16:05

J'attends toujours ses exemples de témoignages positifs sur la formation. Puisqu'on vous dit qu'il y en a ! Razz

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par Thermo le Mer 23 Déc 2015 - 16:09

Oter la liberté pédagogique implique qu'il existe une sorte ... de graal pédagogique, graal qui impliquerait la réussite de tous partout en France (banlieue, rurale, bourgeois, guyane, Réunon, Alsace, et toutes les classes qq soit leur dynamique) et ceci quelque soit le profil et la matière du professeur...c'est digne d'un discours de formateur de l'EN..... coqenstock t'as 4 h.


Dernière édition par Thermo le Mer 23 Déc 2015 - 16:11, édité 1 fois

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par coqenstock le Mer 23 Déc 2015 - 16:10

@Thermo a écrit:
@coqenstock a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@coqenstock a écrit:Les programmes scolaires nous sont imposés, c'est un vrai scandale, je veux pouvoir faire ce que je veux dans ma classe.
Au moins les choses sont claires avec coqenstock : défaisons-nous vite de la liberté pédagogique encore garantie par le code de l'éducation ! cheers

La liberté pédagogique prime-t-elle sur la réussite de TOUS les élèves ?

Vous avez 4h
ben la liberté pédagogique c'est pour la réussite des élèves.....c'est pas du masturbatoire.....la vraie question actuelle c'est : la privation de la liberté pédagogique prime-t-elle sur la réussite des élèves?

La privation ? A part une infime partie de pédagogie de projet dans laquelle on a toute latitude pour la mettre en oeuvre, pour le reste on est maître à bord.

coqenstock
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par Thermo le Mer 23 Déc 2015 - 16:14

@coqenstock a écrit:
@Thermo a écrit:
@coqenstock a écrit:
@Luigi_B a écrit:
Au moins les choses sont claires avec coqenstock : défaisons-nous vite de la liberté pédagogique encore garantie par le code de l'éducation ! cheers

La liberté pédagogique prime-t-elle sur la réussite de TOUS les élèves ?

Vous avez 4h
ben la liberté pédagogique c'est pour la réussite des élèves.....c'est pas du masturbatoire.....la vraie question actuelle c'est : la privation de la liberté pédagogique prime-t-elle sur la réussite des élèves?

La privation ? A part une infime partie de pédagogie de projet dans laquelle on a toute latitude pour la mettre en oeuvre, pour le reste on est maître à bord.
Dans ton style noyage de poisson c'est pas la meilleure reponse que tu nous ais fait...je suis certain que tu peux faire mieux (je crois en toi coqenstock)

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par coqenstock le Mer 23 Déc 2015 - 16:15

@henriette a écrit:
@coqenstock a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@coqenstock a écrit:Les programmes scolaires nous sont imposés, c'est un vrai scandale, je veux pouvoir faire ce que je veux dans ma classe.
Au moins les choses sont claires avec coqenstock : défaisons-nous vite de la liberté pédagogique encore garantie par le code de l'éducation ! cheers

La liberté pédagogique prime-t-elle sur la réussite de TOUS les élèves ?

Vous avez 4h
Pourquoi diable vois-tu ces deux concepts comme opposés ? heu
Ma liberté pédagogique est justement ce qui me permet de rendre mon enseignement le plus efficace pour mes élèves : plus je me connais, mieux je sais tirer partie de mes atouts et gommer mes faiblesses, mieux je peux parfaire ma pédagogie, qui se construit et s’améliore par l'expérience du terrain année après année.
L'enseignement, c'est à mes yeux une sorte d'artisanat et pas une chaîne de production : chaque enseignant a sa propre patte, et c'est justement la liberté pédagogique qui lui permet de donner le meilleur de lui-même pour ses élèves.
Imposer une manière de faire, c'est le meilleur moyen de rendre beaucoup plus que médiocres alors qu'ils n'étaient pas du tout mauvais.
La liberté pédagogique, c'est ce qui te permettra justement de faire tienne une démarche, en l'adaptant au type de prof que tu es, et non de reproduire de façon mécanique une procédure.
On peut jouer une sonate  de Mozart de 1001 façons. On peut peindre un coucher de soleil de 1001 façons. Pareil pour l'enseignement.

Je suis assez d'accord avec ton discours.
Ce n'est pas pour autant qu'enseigner s'apprend sur le tas et uniquement sur le tas.
La formation permet de construire sa propre identité professionnelle.

Je ne vois pas dans la reforme une quelconque "chaîne de production". A ce moment là on peut dire que la forme des examens sont une entrave à notre liberté pédagogique car elle nous oblige à préparer les élèves à ce type d'épreuve.
Hé bien il faut le voir comme ça pour les EPI, oui il y aura un projet à réaliser, comme il y a un examen sur table à la fin de la 3eme et ça conditionne nos façons de faire... sans pour autant les imposer.

Quand vous vous faîtes inspecter, vous dites à vos IPR : "C'est ma liberté pédagogique, vous n'avez rien à me dire ?"

coqenstock
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par coqenstock le Mer 23 Déc 2015 - 16:17

@Luigi_B a écrit:
@coqenstock a écrit:A ce train là, on peut dire que la reforme a été adoptée au CSE ....
Ben justement : par le Medef mais pas par les syndicats d'enseignants. Wink

Des syndicats d'enseignants ont voté pour...

Avec ce genre de raccourcis on peut souligner le soutien du FN à certains syndicats qui ont voté contre... Ca pose question sur les valeurs éducatives défendues non ?

D'ailleurs jamais nous n'avons entendu le Medef défendre cette réforme dans les médias.


coqenstock
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par ysabel le Mer 23 Déc 2015 - 16:18

@coqenstock a écrit:
@henriette a écrit:
@coqenstock a écrit:
@Luigi_B a écrit:
Au moins les choses sont claires avec coqenstock : défaisons-nous vite de la liberté pédagogique encore garantie par le code de l'éducation ! cheers

La liberté pédagogique prime-t-elle sur la réussite de TOUS les élèves ?

Vous avez 4h
Pourquoi diable vois-tu ces deux concepts comme opposés ? heu
Ma liberté pédagogique est justement ce qui me permet de rendre mon enseignement le plus efficace pour mes élèves : plus je me connais, mieux je sais tirer partie de mes atouts et gommer mes faiblesses, mieux je peux parfaire ma pédagogie, qui se construit et s’améliore par l'expérience du terrain année après année.
L'enseignement, c'est à mes yeux une sorte d'artisanat et pas une chaîne de production : chaque enseignant a sa propre patte, et c'est justement la liberté pédagogique qui lui permet de donner le meilleur de lui-même pour ses élèves.
Imposer une manière de faire, c'est le meilleur moyen de rendre beaucoup plus que médiocres alors qu'ils n'étaient pas du tout mauvais.
La liberté pédagogique, c'est ce qui te permettra justement de faire tienne une démarche, en l'adaptant au type de prof que tu es, et non de reproduire de façon mécanique une procédure.
On peut jouer une sonate  de Mozart de 1001 façons. On peut peindre un coucher de soleil de 1001 façons. Pareil pour l'enseignement.

Je suis assez d'accord avec ton discours.
Ce n'est pas pour autant qu'enseigner s'apprend sur le tas et uniquement sur le tas.
La formation permet de construire sa propre identité professionnelle.

Je ne vois pas dans la reforme une quelconque "chaîne de production". A ce moment là on peut dire que la forme des examens sont une entrave à notre liberté pédagogique car elle nous oblige à préparer les élèves à ce type d'épreuve.
Hé bien il faut le voir comme ça pour les EPI, oui il y aura un projet à réaliser, comme il y a un examen sur table à la fin de la 3eme et ça conditionne nos façons de faire... sans pour autant les imposer.

Quand vous vous faîtes inspecter, vous dites à vos IPR : "C'est ma liberté pédagogique, vous n'avez rien à me dire ?"

Ben oui, du moment que je respecte le programme... pourquoi ? pas toi ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par coqenstock le Mer 23 Déc 2015 - 16:19

@Thermo a écrit:Oter la liberté pédagogique implique qu'il existe une sorte ... de graal pédagogique, graal qui impliquerait la réussite de tous partout en France (banlieue, rurale, bourgeois, guyane, Réunon, Alsace, et toutes les classes qq soit leur dynamique) et ceci quelque soit le profil et la matière du professeur...c'est digne d'un discours de formateur de l'EN..... coqenstock t'as 4 h.

Il va pas me falloir 4h... Chaque prof aura sa liberté pédagogique l'année prochaine...

coqenstock
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par Pamphylien le Mer 23 Déc 2015 - 16:21

@ coqenstock :

Cette même certitude toujours, cette absence de nuance, ce ton péremptoire qui manifeste, par une sorte d'incapacité à se comprendre comme tel, que ce sera vraiment très difficile de travailler, de manière imposée c'est-à-dire sans latitude, avec certains collègues et sous l'égide de petits chefs, pour mettre en place des activités aussi vides que mensongères.

Pamphylien
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par Olympias le Mer 23 Déc 2015 - 16:21

@coqenstock a écrit:
@Olympias a écrit:Je discute pédagogie avec plein de collègues. Je refuse qu'on m'impose une manière de travailler. J'expérimente chaque semaine et je pense savoir ce qui marche ou pas.

Donc la formation ça ne sert à rien... et donc on la supprime
CQFD
La formation, pour moi, c'est apprendre quelque chose que j'ignore. Dans la dernière, en juin, écrire des qualités d'élèves sur un papier bleu et leurs défauts sur un jaune (et je ne plaisante pas...)...comment dire ?
Je me suis donc formée en allant assister à plusieurs colloques, au contenu un million de fois plus instructif que cette niaiserie "animée" par deux pseudo-profs qui se la petent.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par Thermo le Mer 23 Déc 2015 - 16:29

@coqenstock a écrit:
@henriette a écrit:
@coqenstock a écrit:
@Luigi_B a écrit:
Au moins les choses sont claires avec coqenstock : défaisons-nous vite de la liberté pédagogique encore garantie par le code de l'éducation ! cheers

La liberté pédagogique prime-t-elle sur la réussite de TOUS les élèves ?

Vous avez 4h
Pourquoi diable vois-tu ces deux concepts comme opposés ? heu
Ma liberté pédagogique est justement ce qui me permet de rendre mon enseignement le plus efficace pour mes élèves : plus je me connais, mieux je sais tirer partie de mes atouts et gommer mes faiblesses, mieux je peux parfaire ma pédagogie, qui se construit et s’améliore par l'expérience du terrain année après année.
L'enseignement, c'est à mes yeux une sorte d'artisanat et pas une chaîne de production : chaque enseignant a sa propre patte, et c'est justement la liberté pédagogique qui lui permet de donner le meilleur de lui-même pour ses élèves.
Imposer une manière de faire, c'est le meilleur moyen de rendre beaucoup plus que médiocres alors qu'ils n'étaient pas du tout mauvais.
La liberté pédagogique, c'est ce qui te permettra justement de faire tienne une démarche, en l'adaptant au type de prof que tu es, et non de reproduire de façon mécanique une procédure.
On peut jouer une sonate  de Mozart de 1001 façons. On peut peindre un coucher de soleil de 1001 façons. Pareil pour l'enseignement.

Je suis assez d'accord avec ton discours.
Ce n'est pas pour autant qu'enseigner s'apprend sur le tas et uniquement sur le tas.
La formation permet de construire sa propre identité professionnelle.

Je ne vois pas dans la reforme une quelconque "chaîne de production". A ce moment là on peut dire que la forme des examens sont une entrave à notre liberté pédagogique car elle nous oblige à préparer les élèves à ce type d'épreuve.
Hé bien il faut le voir comme ça pour les EPI, oui il y aura un projet à réaliser, comme il y a un examen sur table à la fin de la 3eme et ça conditionne nos façons de faire... sans pour autant les imposer.

Quand vous vous faîtes inspecter, vous dites à vos IPR : "C'est ma liberté pédagogique, vous n'avez rien à me dire ?"
Que l'inspecteur nous juge sur les résulats concrets obtenus, sur l'efficacité c'est ça que j'aimerais. Un inspecteur me semble-t-il est là pour la mise en pratique des décisions ministérielles, il est garant que le bla bla de la rue de Grenelle est suivit d'effets, tout retour de la réalité du terrain qui ne correspond pas à la réalité officielle sera mal vu.
Bon on fait avec.

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par Luigi_B le Mer 23 Déc 2015 - 16:31

@coqenstock a écrit:Hé bien il faut le voir comme ça pour les EPI, oui il y aura un projet à réaliser, comme il y a un examen sur table à la fin de la 3eme et ça conditionne nos façons de faire... sans pour autant les imposer.
Quel rapport ? Un examen n'est pas du ressort de la pédagogie.

C'est vrai que la réforme ne fait qu'imposer les thèmes retenus, le niveau concerné, l'horaire consacré à chaque thème, l'organisation sur l'année, les matières concernées et les binômes de travail. Et, s'agissant de la pédagogie à proprement parler, l'interdisciplinarité, le travail en équipe, la pédagogie de projet, une réalisation pratique etc.

La réforme nous rend si libres qu'elle exaspère même les tenants de la pédagogie de projet !

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par Luigi_B le Mer 23 Déc 2015 - 16:35

@coqenstock a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@coqenstock a écrit:A ce train là, on peut dire que la reforme a été adoptée au CSE ....
Ben justement : par le Medef mais pas par les syndicats d'enseignants. Wink

Des syndicats d'enseignants ont voté pour... Avec ce genre de raccourcis...
On parle de majorité ici.


...on peut souligner le soutien du FN à certains syndicats qui ont voté contre... Ca pose question sur les valeurs éducatives défendues non ?
Ce point manquait à ton argumentaire. Comme les collègues sont majoritairement opposés à la réforme, ils doivent être heureux de ton rapprochement subtil.

D'ailleurs jamais nous n'avons entendu le Medef défendre cette réforme dans les médias.
Il suffit que ses représentants votent au CSE.


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par Luigi_B le Mer 23 Déc 2015 - 16:37

@Luigi_B a écrit:J'attends toujours ses exemples de témoignages positifs sur la formation. Puisqu'on vous dit qu'il y en a ! Razz
Je reposte pour revenir au sujet.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par henriette le Mer 23 Déc 2015 - 16:38

@coqenstock a écrit:
@henriette a écrit:
@coqenstock a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@coqenstock a écrit:Les programmes scolaires nous sont imposés, c'est un vrai scandale, je veux pouvoir faire ce que je veux dans ma classe.
Au moins les choses sont claires avec coqenstock : défaisons-nous vite de la liberté pédagogique encore garantie par le code de l'éducation ! cheers

La liberté pédagogique prime-t-elle sur la réussite de TOUS les élèves ?

Vous avez 4h
Pourquoi diable vois-tu ces deux concepts comme opposés ? heu
Ma liberté pédagogique est justement ce qui me permet de rendre mon enseignement le plus efficace pour mes élèves : plus je me connais, mieux je sais tirer partie de mes atouts et gommer mes faiblesses, mieux je peux parfaire ma pédagogie, qui se construit et s’améliore par l'expérience du terrain année après année.
L'enseignement, c'est à mes yeux une sorte d'artisanat et pas une chaîne de production : chaque enseignant a sa propre patte, et c'est justement la liberté pédagogique qui lui permet de donner le meilleur de lui-même pour ses élèves.
Imposer une manière de faire, c'est le meilleur moyen de rendre beaucoup plus que médiocres alors qu'ils n'étaient pas du tout mauvais.
La liberté pédagogique, c'est ce qui te permettra justement de faire tienne une démarche, en l'adaptant au type de prof que tu es, et non de reproduire de façon mécanique une procédure.
On peut jouer une sonate  de Mozart de 1001 façons. On peut peindre un coucher de soleil de 1001 façons. Pareil pour l'enseignement.

Je suis assez d'accord avec ton discours.
Ce n'est pas pour autant qu'enseigner s'apprend sur le tas et uniquement sur le tas.
La formation permet de construire sa propre identité professionnelle.

Je ne vois pas dans la reforme une quelconque "chaîne de production". A ce moment là on peut dire que la forme des examens sont une entrave à notre liberté pédagogique car elle nous oblige à préparer les élèves à ce type d'épreuve.
Hé bien il faut le voir comme ça pour les EPI, oui il y aura un projet à réaliser, comme il y a un examen sur table à la fin de la 3eme et ça conditionne nos façons de faire... sans pour autant les imposer.

Quand vous vous faîtes inspecter, vous dites à vos IPR : "C'est ma liberté pédagogique, vous n'avez rien à me dire ?"
Pour les inspections, j'ai eu la chance la première fois d'être inspectée par Patrice Soler : il n'a jamais été question de devoir faire comme ci ou comme ça par impératif catégorique ou je ne sais quoi. L'entretien qui a suivi le cours a été sans aucun doute un des moments qui m'a le plus apporté pédagogiquement, parce que ce grand monsieur avait une acuité de vision sidérante, et qu'il lui a suffi d'une heure de cours pour percevoir exactement comment je fonctionnais : ses conseils sont donc partis de ma pratique - je dirais presque de ma nature-, pour m'amener à en prendre conscience, et voir dans quelle direction aller pour l'améliorer. J'en garde un souvenir extraordinaire. C'est à cela que devrait ressembler toute inspection, et pas à un moment de formatage idéologique vrai un jour et faux deux ans plus tard (vécu aussi, pour la progression grammaticale séparée, hérésie absolue, puis évidence absolue deux ans plus tard - par la même IPR, c'est ça qui est drôle).

Imposer la pédagogie de projet comme le fait cette réforme, c'est une entrave à la liberté pédagogique, même pour des gens ayant une pratique de certains projets, pour peu qu'elle ne corresponde pas au cadre imposé (ce qui est mon cas, entre nous soit dit).
Il eût mieux valu imposer des contenus clairs et précis, répondant à une progression réfléchie et raisonnable, bien définis, et identiques dans tous les établissements de France et de Navarre ; laisser les enseignants les mettre en œuvre de la manière la plus efficace pour leurs élèves; proposer en parallèle des formations pointues et riches sur les différentes approches pédagogiques et didactiques des disciplines, pour que chacun y trouve à nourrir sa pratique et à la perfectionner, ou à changer ce qui ne le satisfait pas - plutôt que de procéder à l'envers, comme c'est le cas dans cette réforme, en rendant les contenus très libres mais en imposant les cadres.


Dernière édition par henriette le Mer 23 Déc 2015 - 16:40, édité 1 fois

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par henriette le Mer 23 Déc 2015 - 16:38

@Luigi_B a écrit:
@Luigi_B a écrit:J'attends toujours ses exemples de témoignages positifs sur la formation. Puisqu'on vous dit qu'il y en a ! Razz
Je reposte pour revenir au sujet.
Et je te cite pour la même raison.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par Thermo le Mer 23 Déc 2015 - 16:40

[quote="Luigi_B"]
@coqenstock a écrit:Hé bien il faut le voir comme ça pour les EPI, oui il y aura un projet à réaliser, comme il y a un examen sur table à la fin de la 3eme et ça conditionne nos façons de faire... sans pour autant les imposer.
mdrrrrr avec la valorisation positive et le new brevet tu crois qu'on a pas capté? Laughing ça conditionne rien, zéro stress pour les similis évaluations-brevets, strictement rien à faire lol ça change rien, je crois lire du Robine, une anticipation de dynamiques à venir qui relève de l'héroic fantaisie

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par VanGogh59 le Mer 23 Déc 2015 - 16:47

@Thermo a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@coqenstock a écrit:Hé bien il faut le voir comme ça pour les EPI, oui il y aura un projet à réaliser, comme il y a un examen sur table à la fin de la 3eme et ça conditionne nos façons de faire... sans pour autant les imposer.
mdrrrrr avec la valorisation positive et le new brevet tu crois qu'on a pas capté? Laughing ça conditionne rien, zéro stress pour les similis évaluations-brevets, strictement rien à faire lol ça change rien, je crois lire du Robine, une anticipation de dynamiques à venir qui relève de l'héroic fantaisie
et un bulletin qui nous prendra des heures à remplir. Et des réunions de conseils de cycles, de liaison CM2-6ème, des conseils d'enseignement et interdisciplinaires pour définir les projets. Non rien ne va changer, vraiment rien ! Wink

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par Thermo le Mer 23 Déc 2015 - 16:54

@VanGogh59 a écrit:
@Thermo a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@coqenstock a écrit:Hé bien il faut le voir comme ça pour les EPI, oui il y aura un projet à réaliser, comme il y a un examen sur table à la fin de la 3eme et ça conditionne nos façons de faire... sans pour autant les imposer.
mdrrrrr avec la valorisation positive et le new brevet tu crois qu'on a pas capté? Laughing ça conditionne rien, zéro stress pour les similis évaluations-brevets, strictement rien à faire lol ça change rien, je crois lire du Robine, une anticipation de dynamiques à venir qui relève de l'héroic fantaisie
et un bulletin qui nous prendra des heures à remplir. Et des réunions de conseils de cycles, de liaison CM2-6ème, des conseils d'enseignement et interdisciplinaires pour définir les projets. Non rien ne va changer, vraiment rien ! Wink
le bulletin flou-pas-clair je te le rempli à la vitesse de l'éclair. Les réunions tupperware associées : y a interet qu'elles soient statutairement obligatoires, ben si c'est le cas je rentre en mode végétal ou pire je l'ouvre et crois moi....

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par archeboc le Mer 23 Déc 2015 - 18:55

http://www.neoprofs.org/t96527p80-temoignages-sur-la-formation-a-la-reforme-du-college-recension#3434989

Depuis le message de coqenstock, à 14h13 aujourd'hui, en page 5 de ce thread, il me semble que pas un seul témoignage n'a été proposé : je persiste à penser que tout ce morceau du thread pourrait être renvoyé à une place normale dans le forum.

Je commence à me demander si le soudain activisme de coqenstock, inscrit à la fin du mois d'août, n'est motivé que par la passion du débat. Diluer les remontées désastreuses sur ces pseudo-formations devrait faire plaisir à ceux qui les ont ordonnées, pour très cher.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par Zappons le Mer 23 Déc 2015 - 20:50

@henriette a écrit:
@coqenstock a écrit:
@henriette a écrit:
@coqenstock a écrit:

La liberté pédagogique prime-t-elle sur la réussite de TOUS les élèves ?

Vous avez 4h
Pourquoi diable vois-tu ces deux concepts comme opposés ? heu
Ma liberté pédagogique est justement ce qui me permet de rendre mon enseignement le plus efficace pour mes élèves : plus je me connais, mieux je sais tirer partie de mes atouts et gommer mes faiblesses, mieux je peux parfaire ma pédagogie, qui se construit et s’améliore par l'expérience du terrain année après année.
L'enseignement, c'est à mes yeux une sorte d'artisanat et pas une chaîne de production : chaque enseignant a sa propre patte, et c'est justement la liberté pédagogique qui lui permet de donner le meilleur de lui-même pour ses élèves.
Imposer une manière de faire, c'est le meilleur moyen de rendre beaucoup plus que médiocres alors qu'ils n'étaient pas du tout mauvais.
La liberté pédagogique, c'est ce qui te permettra justement de faire tienne une démarche, en l'adaptant au type de prof que tu es, et non de reproduire de façon mécanique une procédure.
On peut jouer une sonate  de Mozart de 1001 façons. On peut peindre un coucher de soleil de 1001 façons. Pareil pour l'enseignement.

Je suis assez d'accord avec ton discours.
Ce n'est pas pour autant qu'enseigner s'apprend sur le tas et uniquement sur le tas.
La formation permet de construire sa propre identité professionnelle.

Je ne vois pas dans la reforme une quelconque "chaîne de production". A ce moment là on peut dire que la forme des examens sont une entrave à notre liberté pédagogique car elle nous oblige à préparer les élèves à ce type d'épreuve.
Hé bien il faut le voir comme ça pour les EPI, oui il y aura un projet à réaliser, comme il y a un examen sur table à la fin de la 3eme et ça conditionne nos façons de faire... sans pour autant les imposer.

Quand vous vous faîtes inspecter, vous dites à vos IPR : "C'est ma liberté pédagogique, vous n'avez rien à me dire ?"
Pour les inspections, j'ai eu la chance la première fois d'être inspectée par Patrice Soler : il n'a jamais été question de devoir faire comme ci ou comme ça par impératif catégorique ou je ne sais quoi. L'entretien qui a suivi le cours a été sans aucun doute un des moments qui m'a le plus apporté pédagogiquement, parce que ce grand monsieur avait une acuité de vision sidérante, et qu'il lui a suffi d'une heure de cours pour percevoir exactement comment je fonctionnais : ses conseils sont donc partis de ma pratique - je dirais presque de ma nature-, pour m'amener à en prendre conscience, et voir dans quelle direction aller pour l'améliorer. J'en garde un souvenir extraordinaire. C'est à cela que devrait ressembler toute inspection, et pas à un moment de formatage idéologique vrai un jour et faux deux ans plus tard (vécu aussi, pour la progression grammaticale séparée, hérésie absolue, puis évidence absolue deux ans plus tard - par la même IPR, c'est ça qui est drôle).

Imposer la pédagogie de projet comme le fait cette réforme, c'est une entrave à la liberté pédagogique, même pour des gens ayant une pratique de certains projets, pour peu qu'elle ne corresponde pas au cadre imposé (ce qui est mon cas, entre nous soit dit).
Il eût mieux valu imposer des contenus clairs et précis, répondant à une progression réfléchie et raisonnable, bien définis, et identiques dans tous les établissements de France et de Navarre ; laisser les enseignants les mettre en œuvre de la manière la plus efficace pour leurs élèves; proposer en parallèle des formations pointues et riches sur les différentes approches pédagogiques et didactiques des disciplines, pour que chacun y trouve à nourrir sa pratique et à la perfectionner, ou à changer ce qui ne le satisfait pas - plutôt que de procéder à l'envers, comme c'est le cas dans cette réforme, en rendant les contenus très libres mais en imposant les cadres.
100% d'accord.

Zappons
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur l'utilité des formations, ce qu'on en attend et comment on les perçoit

Message par Presse-purée le Mer 23 Déc 2015 - 20:55

@henriette a écrit:Il eût mieux valu imposer des contenus clairs et précis, répondant à une progression réfléchie et raisonnable, bien définis, et identiques dans tous les établissements de France et de Navarre ; laisser les enseignants les mettre en œuvre de la manière la plus efficace pour leurs élèves; proposer en parallèle des formations pointues et riches sur les différentes approches pédagogiques et didactiques des disciplines, pour que chacun y trouve à nourrir sa pratique et à la perfectionner, ou à changer ce qui ne le satisfait pas - plutôt que de procéder à l'envers, comme c'est le cas dans cette réforme, en rendant les contenus très libres mais en imposant les cadres.

+ 1

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum