Enseigner le vocabulaire...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enseigner le vocabulaire...

Message par Lody le Mer 24 Juin 2009 - 17:29

Alors concrètement comment faites-vous ? heu

Lody
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Bonne question

Message par Invité le Mer 24 Juin 2009 - 19:28

J'ai rassemblé des ressources à cette page et votre question m'intéresse car j'aimerais y adjoindre des stratégies ou des pratiques quotidiennes.
Dans le primaire, certaines classes commençaient par le mot du jour à l'aide d'un calendrier prévu à cet effet. Sinon, les études thématiques sont rares, sauf dans le cas d'un projet ou d'activités de découverte du monde.
L'enrichissement lexical ne semble pas une priorité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par Invité le Mer 24 Juin 2009 - 20:10

Très intéressant, ce site, Gaétan. Merci du filon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par Saraswati le Mer 24 Juin 2009 - 20:11

Concrètement pour moi c'est déjà leur faire rechercher la définition des mots inconnus dans un texte, ou leur donner et faire écrire la définition des mots importants dans le cahier (mots importants = mots qu'ils pourraient à nouveau rencontrer dans un texte).

Ensuite, il peut y avoir des thématiques, par ex dans la séquence sur la lettre en 4e, je fais une séance voc autour du mot "lettre", en partant de l'étymon latin "epistula" et du grec "graphein". On voit les familles de mots.

Ensuite, quand je fais les cours sur la formation des mots, les synonymes, les antonymes etc, ça fixe pas mal de repères sur l'orthographe mais aussi sur le sens.

Enfin, la leçon sur les niveaux de langage.

Mais ce n'est bien sûr pas complet.

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par Lody le Mer 24 Juin 2009 - 20:48

Très intéressant tout ça !

Saraswati, décidément tu m'aides beaucoup ces derniers temps ! santeverre

Faites-vous des évaluations de vocabulaire ?

Lody
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par miss terious le Mer 24 Juin 2009 - 21:17

J'ai tenté le cahier de vocabulaire, l'an passé. Les élèves y inscrivaient les mots nouveaux rencontrés durant l'heure (inscrits au tableau en vert) et leur définition. Hélas ! j'ai voulu leur laisser le remplir en autonomie (j'ai les "grands", 4è et 3è) et c'est tombé très vite à l'eau.
Il y a quatre ans, j'avais fait une séance que j'avais bcp apprécié sur le vocabulaire de la peur dans La Mécanique du diable de Pullmann et j'aimerais bien renouveler, mais ça prend un temps fou à préparer. En fait, je leur indiquait les pages et ils repéraient en fluo tous les termes/expressions en rapport avec la peur. Ensuite, à partir de ce relevé, on a tenté de classer et on a ainsi défini des catégories : manifestations physiques/corporelles ; manifestations psychologiques ; réactions... enfin qqch d'approchant. Je n'ai pas eu l'occasion de refaire ce type de séance mais je pense que ça peut être adapter à plusieurs thèmes dans diverses oeuvres.
Cette année, en poésie, ils ont eu à construire un champ lexical autour d'un thème donné, CL qu'ils devaient réinvestir dans un poème de leur cru.
Je me rends compte que je ne fais pas grand-chose en fait de lexique. je vais suivre attentivement ce topic.
(Et un répertoire, comme les élèves en ont parfois en langues, qq'un a-t-il déjà tenté ?)

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par Lody le Mer 24 Juin 2009 - 21:22

Je n'aime pas les répertoires. Aucune logique dans le classement alphabétique... Et c'est plus difficile pour les élèves d'apprendre dans un répertoire : mots éparpillés => pas favorable à la mémoire photographique. Enfin, c'est mon expérience d'élève !

Lody
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par Aïnara le Mer 24 Juin 2009 - 21:33

Je vais conjuguer deux approches :
- celle à laquelle je suis habituée : recherches thématiques à partir d'un texte / séances pour préparer une rédaction (ex : l'un des personnage est en colère, quel est le vocabulaire dont vous disposez, recherches guidées par des exercices avec le dictionnaire, ou d'autres approches) / travail sur l'étymologie et la formation des mots ;
- une nouvelle, et comme je suis une vraie fainéante, je copie-colle le message que j'ai envoyé sur une liste de diffusion :
Après une conversation très riche avec ma super collègue qui partira à la retraite à la fin de l'année, j'ai bien envie de remettre au goût du jour le répertoire pour le vocabulaire. Cela ne m'empêcherait pas de consacrer des heures à l'étude approfondie du vocabulaire, mais je ne sais jamais trop que faire des mots vus dans les textes/à l'oral, que je fais noter, mais qui ne sont jamais retenus. Ma collègue m'a expliqué qu'avant 1996, elle le faisait tenir ainsi :
- tous les mots nouveaux inscrits dans le répertoire ;
- pas plus de 5 mots par séance ;
- relevé régulier du répertoire (histoire de vérifier ; les élèves pouvaient y inscrire des mots nouveaux rencontrés au hasard de leurs lectures, mais au crayon papier, ils ne pouvaient le mettre au stylo qu'après validation de sa part) ;
- après 40 mots vus en classe, un contrôle.

Voilà, Lody !
Rien de mieux à proposer !

Aïnara
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par Ornella le Mer 24 Juin 2009 - 21:34

une année j'avais remplacé une collègue qui avait un répertoire (enfin, ses élèves avaient un répertoire), et elle avait l'habitude de faire des contrôles : 10 mots du répertoire (donc ça se compliquait en fin d'année)
avantage : ça se complique en fin d'année parce qu'il y a bcp de mots mais les enfants revoient x fois les premiers mots de l'année et finissent par vraiment les intégrer
inconvénient : pour une bonne partie des élèves, c'était un exercice de mémorisation très bête... donc, ils mélangeaient les définitions (c'était très drôle parfois), confondaient un mot avec un autre, etc.


plutôt que le classement alphabétique, un classement par "thème" serait judicieux, non? mais pas évident du tout à mettre en place humhum

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par V.Marchais le Mer 24 Juin 2009 - 21:35

Bonsoir,

Pour le vocabulaire, la base, c'est d'étudier systématiquement celui des textes lus en classe - pas tout, mais des 5 à 7 mots qui manquent aux élèves (au-delà, ils ne fixent pas). On peut élargir le vocabulaire du texte par des rapprochements de synonymes, d'antonymes, des constitutions de champs lexicaux ou de familles de mots.

Le plus dur, c'est de tanner les élèves pour qu'ils apprennent (contrôle oral systématique en début de séance suivante et contrôles écrits réguliers, avec séances de révisions non moins régulières).

Je fais aussi des leçons thématiques.

Enfin, je donne systématiquement du vocabulaire quand je fais écrire. Celui-là est fixé très vite.

Je poste ci-dessous deux documents qui pourront être utiles pour compléter le site de Gaétan (merci Gaétan). J'y ai recensé des idées d'exercices avec leurs avantages et leurs limites.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par V.Marchais le Mer 24 Juin 2009 - 21:36

TYPOLOGIE DES EXERCICES POSSIBLES POUR LES REVISIONS

CLASSER
1. Classez les périodes historiques suivantes de la plus ancienne à la plus récente :
Age classique – Antiquité – Epoque contemporaine – Moyen-âge – Préhistoire – Renaissance – Temps modernes.
2. Classez les expressions suivantes selon qu’elles désignent le présent, le passé ou l’avenir puis employez dans une phrase celles
qui sont soulignées.

Actuellement – autrefois – bientôt – d’antandésormais – dorénavant – jadis – maintenant – naguèrerécemment.


ASSOCIER


  • Retrouvez quel l’adjectif correspond à chaque expression :

du printemps, de l’été, de l’hiver, du Moyen-âge, du matin, du soir, du jour, de la nuit, d’un siècle ou plus, de nos ancêtres.


Ancestral – diurne – estival – hivernal – matinal – médiéval – nocturne – printanier – séculaire – vespéral.


3. Associez chaque mot à son contraire :
Antérieur ; précéder ; permanent ; bref.
Long – postérieur – provisoire – succéder



  • Associez chacun des mots suivants à sa définition.

- abattu - de mauvaise humeur
- maussade - qui regrette un bonheur passé
- mélancolique - qui a l’air sombre et triste
- morose - qui éprouve une tristesse vague, a des pensées sombres, tristes
- nostalgique - profondément triste, sombre, renfermé
- lugubre - fatigué, découragé, qui n'a plus de force


DÉFINIR



  • Quel moment de la journée désignent les mots suivants ?
l’aube – l’aurore – le crépuscule – le passage au zénith – entre chien et loup.


ANALYSER
6. Expliquez le sens des mots suivants en analysant leur formation à chaque fois que c’est possible.
a) Qui appelle-t-on : les aïeux ; les ancêtres ; nos contemporains ; des descendants ; un prédécesseur ; un successeur ?
b) Qu’est-ce que la postérité ? Une gloire posthume ?
c) Les mythes remontent à des temps immémoriaux : Que signifie immémoriaux ?



FORMER DES MOTS
7. Formez des adverbes à partir des adjectifs suivants. Vérifiez dans le dictionnaire le sens de ces adjectifs et l’orthographe des adverbes.
Périodique ; ultérieur ; long ; récent ; constant ; précédent ;

8. Le préfixe mé- est une déformation de mal.
a) Simplement en analysant sa formation, donnez le sens de « méconnu ».
b) Trouvez d'autres mots commençant par mé- correspondant aux définitions suivantes : erreur due à une chose mal comprise - aventure qui se finit mal – mauvaise entente entre deux personnes – dire du mal de quelqu'un – pas content, pas satisfait – mauvaise
action – mauvaise estime.


EMPLOYER
9. Faites une phrase avec chacun des adverbes que vous avez formés dans l’exercice précédent.


  • Employez chacun des verbes suivants dans une phrase de votre invention : affliger – navrer – accabler – assombrir – se languir.

CORRIGER
11. “Aujourd’hui”, “demain”, “la semaine prochaine” ne peuvent être employés que dans les dialogues, pas dans les récits. Recopiez les phrases suivantes en remplaçant les mots soulignés par l’expression qui convient.
a) Il l’avait rencontrée aujourd’hui et voulait l’épouser dès demain.
b) C’était l’homme qu’il avait vu la semaine dernière.
c) Aujourd’hui, Robin était bien sombre : il ne pouvait s’empêcher de penser aux événements d’hier.
d) Il lui donna rendez-vous dans trois jours.
e) Par chance, un bateau partait après-demain.
f) Le mariage fut repoussé au mois prochain.



COMPLÉTER
12. Complétez les phrases avec un des mots suivants : bicentenaire – bimensuel - bimestriel - hebdomadaire – périodes -quotidienne – solstice – trimestre.
L’année scolaire est divisée en … - Le journal télévisé de 20 heures est une émission … - Un journal qui paraît toutes les semaines est un … - Ce magazine paraît tous les deux mois : c’est un … ; celui-là paraît tous les quinze jours : c’est un … - Le 24 décembre, c’est le … d’hiver. - En 1989, on a fêté le … de la Révolution française. - La Terre a connu plusieurs … glaciaires.



RETROUVER DES MOTS DANS UN TEXTE :


  • a) Retrouvez dans l’extrait de L'Odyssée tous les termes relatifs à l'armement.
  • b) Quel autre mot désigne la flèche ?
  • Trouvez dans le texte un équivalent dans la langue soutenue des mots suivants : craindre – mortel – brouter – caverne – boisson – habitation – invité – enlever – bateau – chagrin – hypocrites – force – cadeau.


ENRICHISSEMENT D’UN CORPUS A L’AIDE DU DICTIONNAIRE



  • L’épopée se caractérise par le choix de mots forts. Pour chacun des mots suivants, proposez un ou plusieurs mots de sens
    proche, mais plus fort. Ex : peur. → terreur, épouvante. Pour ce travail, vous pouvez utiliser un dictionnaire analogique.


Le bruit – le noir – un cri – le mouvement - détruire – tuer – tomber – pleurer - courir – manger – jaillir – briller – effrayant –
grand – beau – fort - brillant – dangereux – triste – choqué – méchant.



MOTS CROISES

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par V.Marchais le Mer 24 Juin 2009 - 21:36

Quelles approches possibles pour étudier du vocabulaire en classe ?
1. La recherche dans le dictionnaire.
On peut s’en servir pour préparer les lectures ou pour préciser le travail sur certains mots en contexte. La régularité paraît indispensable pour que les élèves apprennent à se servir du dictionnaire.
Avantage : développe l’habileté à se servir de cet outil indispensable.
Inconvénients :
- Le travail préparatoire ne peut être donné que pour des mots monosémiques.
- L’utilisation du dictionnaire, trop systématique, peut devenir fastidieuse.

2. Définition en contexte au fil des textes.
Les textes que nous étudions sont pleins de mots inconnus des élèves. Le but n'est pas qu'ils retiennent tous les mots nouveaux rencontrés dans chaque texte (ça ferait beaucoup), ni les plus rares, précisément parce que, rares, ils ont peut de chance d'être rencontrés de nouveaux, mais des mots relativement courants quoique littéraires – ou tout simplement inconnus des élèves. Ce sont ceux-là qui leur manquent d'abord. Alors on définit (par exemple par un système de notes) tous les mots difficiles dont la définition ne sera pas à retenir. Quant aux autres, ils font l'objet d'un questionnement durant l'étude du texte. Ce questionnement doit amener à définir les mots rencontrés à l'aide de leur contexte. On précise ou complète le sens mis à jour par les élèves et on donne à la fin de l'heure une liste des mots à retenir avec leur définition. Ces définitions sont à recopier le soir même sur une fiche ou dans un répertoire. Par ailleurs, les élèves doivent rédiger 3 phrases employant chacun de ces mots.
Avantages :
- Permet de ne pas toujours utiliser un dictionnaire ;
- Donne des méthodes de réflexion utilisables quand on n’a pas de dictionnaire sous la main.
Inconvénient : la définition en contexte est plus facile à retenir (formulée par ou pour l’élève) mais moins précise que celle du dictionnaire.

Exemple, sur l'incipit des mille et une Nuits.
Premier paragraphe.
Expliquez le sens de la phrase : “exclu de tout partage par les lois de l’empire”.
Comment Shariar réagit-il dans cette situation ?
« Il mit toute son attention à lui plaire » vous dit-on : cherchez dans la phrase suivante un nom qui désigne cette volonté de plaire, de faire plaisir. Quel radical reconnaissez-vous dans ce mot ? (On attend le mot « complaisance ».)
Relevez, dans ce paragraphe, tous les mots qui expriment l’amour qui unit les deux frères.
Deuxième paragraphe.
Qu’est-ce qui, dans l’attitude de sultan vis-à-vis du vizir envoyé par son frère, montre cet amour pour son frère ?
Que signifie le mot “abondance” ?
Quels sont tous les mots du passage qui font sentir cette abondance ?

Vocabulaire :(mots à retenir par les élèves)
Une résolution : une décision.
Ex : Pour chaque nouvelle année, on prend de bonnes résolutions.
Se résoudre à : se décider à.
Ex : Shariar se résolut à rendre visite à son frère.
Résolu : capable de prendre des décisions et de s’y tenir. CONTR : irrésolu.
Ex : Shariar et Schazenan sont deux êtres résolus.
Complaisance (n. f.) : 1. attitude par laquelle on cherche à faire plaisir à qqn.
Ex : Shariar fait preuve de complaisance vis-à-vis de son frère.
2. Avec un sens négatif, c’est la peur de déplaire à qqn.
Ex : Même s’il n’est pas d’accord avec lui, le vizir sourit au sultan par pure complaisance.
L’inclination, c’est l’attirance qu’on éprouve pour une personne (on dit aussi avoir un penchant pour quelqu’un, avec la même idée de pente qui attire vers le bas : incliner signife pencher).
Un présent : un cadeau
Abondance (n. f.) : grande quantité de chose.
Ex : Le sultan offre à son frère une abondance de présents.


3. Le travail sur une famille de mots.
Il arrive fréquemment qu'un texte présente plusieurs mots de la même famille ou que nous retrouvions des mots de la même famille d'un texte à l'autre. Alors on peut comparer les mots, chercher la communauté de sens qui justifie la communauté de radical ; le professeur
peut donner l'étymologie et, par un jeu de questions, on cherche d'autres mots de la même famille ou bien on demande d'expliquer des expressions contenant le mot étudié.
Avantages : Cet exercice est très efficace car il permet de balayer un nombre de mots assez vaste avec une certaine économie assurée par cette racine commune qui est un point d'appui pour la mémoire. De plus, cette approche donne des méthodes pour réfléchir sur des mots nouveaux.

Exemple :
Travail sur les mots de la famille de foi (mots rencontrés dans le texte : se fier à ; perfide) :
Foi : vient du latin « fides » qui signifie la confiance, la loyauté. Les mots formés sur le radical « fid- » sont de la même famille : fidèle,
fidélité, infidèle… Les élèves recherchent des mots qu'ils connaissent, formés sur ce radical, ou des expressions avec le mot foi. Le professeur complète la liste et nous l'expliquons.
Se fier à : faire confiance à. Ex : je me fie à toi pour nous sortir de là.
Digne de foi : en qui ou en quoi l’on peut avoir confiance. Ex : cette histoire est digne de foi.
Jurer sa foi : promettre d’être fidèle à sa parole.
Foi d’honnête homme : c’est une expression utilisée pour promettre quelque chose, qui engage la parole d’honneur. La Fontaine la détourne : « Je vous paierai, soyez tranquille, avant l’Oût, foi d’animal. »
Violer sa foi : manquer à la parole donnée, trahir sa parole. On est alors perfide. Par extension, une personne perfide est une personne en qui on ne peut avoir confiance parce qu’elle fait le mal en cachette.
Un être sans foi ni loi : une personne qui ne croit en rien, qui ne respecte rien.
Une personne de mauvais foi n’est pas sincère dans ce qu’elle dit, elle cherche à tromper l’autre dans ses paroles. Au contraire, une personne de bonne foi est honnête, sincère.
Un féal est un vassal, c’est-à-dire une personne qui a juré fidélité à un seigneur.
Se défier de qqn ou se méfier, c’est ne pas faire confiance.
Lancer un défi à quelqu’un, c’est le contraindre à prouver sa bonne foi.
On peut faire des confidences à qqn en qui on a confiance, c’est-à-dire lui confier des pensées intimes, secrètes. La personne à qui on se confie est alors notre confident.

4. Les leçons thématiques.
Pendant une heure, on ne fait que ça : du vocabulaire, autour d'un thème. Travail sur des champs lexicaux et exercices de réemploi.
Concrètement, on part d’un texte ou d’une image, on relève un champ lexical, on sort le(s) dictionnaire(s) et on complète : synonymes, antonymes, mots de la même famille...
Ensuite, on manipule les mots pour affiner la compréhension de leur sens, de leur emploi, et des nuances qu’il y a entre eux.
Avantage : permet de combler les lacunes des élèves dans un domaine particulier et de les préparer à un travail d’écriture mobilisant ce domaine (expression des émotions, des sensations, etc.)
Inconvénient : il faut cibler les mots à retenir en priorité et beaucoup réviser par la suite pour assurer la fixation du vocabulaire, sinon, gare à l’indigestion.



5. Travail en lien avec l’écriture
Le travail de vocabulaire est donné directement en lien avec un sujet de rédaction. Il vise à donner les outils linguistiques qui permettront la richesse lexicale mais aussi syntaxique (par la proposition de verbes expressifs) du travail. Il peut être enrichi par un travail grammatical (travail sur une structure dont on exigera le réemploi dans le devoir).
Avantages :
- La perspective de l’utilisation immédiate du vocabulaire est stimulante pour l’élève.
- L’emploi immédiat d’une partie de ce vocabulaire dans un travail personnel d’expression aide grandement à sa mémorisation.
- Le bénéfice pour l’expression est immédiat. Ce travail donne du sens à tous les autres exercices de vocabulaire, parfois plus ingrats mais nécessaires, comme celui sur le dictionnaire.

6. Mots croisés
Ce travail se prête davantage à des révisions qu’à la découverte de mots nouveaux mais, par sa forme ludique, il séduit beaucoup les élèves.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par Ornella le Mer 24 Juin 2009 - 21:38

et puis il y a aussi le pb du temps. Faire sortir le répertoire et y inscrire des mots en 6ème, en septembre, ça prend quoi? une 1/2 heure? Razz

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par V.Marchais le Mer 24 Juin 2009 - 21:42

@Ornella a écrit:et puis il y a aussi le pb du temps. Faire sortir le répertoire et y inscrire des mots en 6ème, en septembre, ça prend quoi? une 1/2 heure? Razz

Non. Mon travail de voc est plié en un quart d'heure à la fin des études de texte (une heure en tout), maintenant, c'est réglé comme du papier à musique. Il y a 4-5 questions, les élèves ont une dizaine de minutes pour y répondre, ça leur met la pression mais, comme c'est tous les jours ou presque, à force, ils sont moins bredins avec le dictionnaire, et il y en a moins qui se font rattraper par la correction.
On corrige et, LE SOIR, A LA MAISON, les élèves doivent recopier les définitions, CL et autres sur une feuille récapitulative que je ramasse régulièrement. Ca les oblige à relire au moins une fois, et à copier...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par V.Marchais le Mer 24 Juin 2009 - 21:44

@Ornella a écrit:
plutôt que le classement alphabétique, un classement par "thème" serait judicieux, non? mais pas évident du tout à mettre en place humhum

Je suis d'accord avec ça. Ordonner, classer, mettre en relation, ça aide les élèves à mémoriser. Alors de temps en temps, pour réviser, on reprend la feuille récapitulative, on réordonne, et il faut remettre au propre (encore ? OUI !).

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par Lody le Mer 24 Juin 2009 - 21:49

Pour le travail de voca. en classe sur le texte, tu e fais systématiquement par écrit ? J'ai souvent eu le pb. cette année de bons élèves qui donnaient la réponse très rapidement, alors que d'autres n'avaient même pas encore commencé à réfléchir... No

Tu fais une feuille de voca particulière par séquence ?

Lody
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par Mina le Mer 24 Juin 2009 - 21:49

Véronique, merci beaucoup pour ces exemples !

Mina
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par V.Marchais le Mer 24 Juin 2009 - 21:58

@Lody a écrit:Pour le travail de voca. en classe sur le texte, tu e fais systématiquement par écrit ? J'ai souvent eu le pb. cette année de bons élèves qui donnaient la réponse très rapidement, alors que d'autres n'avaient même pas encore commencé à réfléchir... No

Tu fais une feuille de voca particulière par séquence ?

C'est à moi que tu demandes, Lody ?

C'est vrai que tous n'avancent pas à la même vitesse, mais malgré tout, je limite le temps, sinon, avec certains, on pourrait passer l'heure sur 5 définitions à chercher, surtout en Sixième. Les plus rapides patientent en recopiant d'ores et déjà sur leur fiche, les plus lents prendront la correction avant d'avoir fini de tout chercher, mais c'est pas grave : ça ne les empêche pas de comprendre, d'apprendre les définitions, et, au fil du temps, avec cette pression du temps imparti, ils vont plus vite.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par nan le Mer 24 Juin 2009 - 22:08

Un grand merci pour tous ces exemples pertinents et concrets Véronique!

nan
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par Lody le Mer 24 Juin 2009 - 22:13

@V.Marchais a écrit:
@Lody a écrit:Pour le travail de voca. en classe sur le texte, tu e fais systématiquement par écrit ? J'ai souvent eu le pb. cette année de bons élèves qui donnaient la réponse très rapidement, alors que d'autres n'avaient même pas encore commencé à réfléchir... No

Tu fais une feuille de voca particulière par séquence ?

C'est à moi que tu demandes, Lody ?

C'est vrai que tous n'avancent pas à la même vitesse, mais malgré tout, je limite le temps, sinon, avec certains, on pourrait passer l'heure sur 5 définitions à chercher, surtout en Sixième. Les plus rapides patientent en recopiant d'ores et déjà sur leur fiche, les plus lents prendront la correction avant d'avoir fini de tout chercher, mais c'est pas grave : ça ne les empêche pas de comprendre, d'apprendre les définitions, et, au fil du temps, avec cette pression du temps imparti, ils vont plus vite.

Merci !

Lody
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par Violet le Mer 24 Juin 2009 - 22:15

Voici un lien qui pourrait vous intéresser. Une recherche-action sur l'enseignement du lexique en 6°.



Dans les parties des enseignantes, il y a beaucoup d'exemples concrets.http://www.lettres.ac-aix-marseille.fr/college/langue/lexique/lexique08.html

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Lien

Message par Invité le Jeu 25 Juin 2009 - 17:07

En raison de l'intérêt de ce sujet (comme du forum), j'ai mis un lien dans le vocabulaire sans se prendre la tête, intitulé "Comment enseigner le vocabulaire : un débat sur Neoprofs".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par Aëmiel le Jeu 25 Juin 2009 - 18:12

Et concrètement, vous faites une partie spécifique "vocabulaire" dans le cahier/classeur ?
(moi non plus, le répertoire ne me plait pas, par contre mon cahier est déjà cloisonné en étude de textes/grammaire/conjugaison/orthographe, alors pourquoi pas une partie supplémentaire ?)

_________________
Auteur jeunesse
le site : http://www.anne-ferrier.fr
le blog : http://anne-ferrier.blogspot.fr/

Aëmiel
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par V.Marchais le Jeu 25 Juin 2009 - 18:16

Moi, non. Comme le vocabulaire est étudié pour chaque texte lu en classe, et que cela contribue souvent à l'éclairer, c'est à la suite de l'étude de texte, dans le cahier, côté littérature. Voir la démarche dans Terre des Lettres, Nathan. Pour que tout cela ne soit pas perdu au milieu du reste, le soir, les élèves rassemblent leurs définitions sur une seule et même feuille récapitulative.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner le vocabulaire...

Message par Amaliah le Jeu 25 Juin 2009 - 18:17

Et que devient cette feuille récapitulative?
Merci en tout cas de partager vos idées!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum