TZR - Début de remplacement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TZR - Début de remplacement

Message par Eligh le Dim 3 Jan 2016 - 17:26

Bonjour !

Je suis TZR depuis maintenant 5 ans (donc je commence à connaitre mais...) ; pour la deuxième année seulement je n'ai pas d'affectation à l'année et me tape donc les suppléances (je suis "bouche-trou").

J'ai un trou à boucher la semaine prochaine (en collège des 5eme et des 3eme) et je pense qu'il durera jusqu'à la fin de l'année. La dernière fois que j'ai été dans cette situation cela ne s'est pas trop mal passé mais j'angoisse quand même un peu. Aussi je souhaiterais avoir votre avis quant à la manière de gérer les premiers cours.

J'ai déjà essayé plusieurs méthodes.

La première : être prévenant. Leur montrer que je suis là pour eux avant tout, que je m'intéresse aux habitudes de fonctionnement qu'ils ont, que je m'intéresse à eux (apprendre vite les prénoms, vérifier le travail...). C'est pas mal mais les ch...ts me font ch... !

La deuxième : être impitoyable. Ne rien laisser passer et hurler toutes les 5 min : aucune réponse sans doigt levé, aucun échange de matériel, aucun retournement même de quelques secondes, mettre en place mes méthodes de travail et ignorer les "avec Mme Truc on faisait pas comme ça") C'est très reposant et ça marche plutôt bien avec certaines classes, mais d'autres se braquent et réagissent négativement de façon collective (refus de participer, pas de bonjour/au-revoir...)

La troisième : être neutre. Faire le boulot, sans plus. Bonne tolérance à l'activité "normale" d'un élève (échange de blanc, réponse donnée rapidement sans lever le doigt...) ceux qui font rien sans me faire ch... ça me dérange pas... Je reste ferme avec les bavardages mais détendu. C'est reposant et marche pas trop mal (mais plus avec des lycéens) mais ça peut partir en sucette rapidement aussi je pense.

Il y a milles nuances entre ces trois "états d'esprit" et j'aimerais avoir votre sentiment sur la "meilleure" façon de procéder (au moins les deux premières semaines).

Merci par avance !

Eligh
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par géohistoire le Dim 3 Jan 2016 - 18:53

Après une douzaine de remplacements, je peux te dire qu'il n'y a pas de solution miracle. Je dirais qu'il faut savoir poser les règles quant au comportement en classe et être impitoyable mais sans hurler. Hurler est le plus souvent inefficace et vraiment épuisant, donc protège-toi.
L'année dernière j'avais réussi (après un temps malheureusement un peu long) à me débarrasser du pire élève de ma pire classe en l'ignorant. Je ne l'ai pas vu durant un mois alors qu'il venait à d'autres cours (pour ne jamais rien faire). Avec moi il se sentait isolé alors que la seule chose qu'il voulait c'était une forme de reconnaissance.
Si tu es à peu près sûr de faire tout le reste de l'année, utilise tes méthodes en prévenant les élèves d'entrée que tu ne tolèreras pas les remarques: "avec Mme Michu on fait pas comme ça."
Les deux premières semaines il faut, je pense, leur faire comprendre qu'ils ont tout à perdre à t'emmerder. Après selon leur comportement tu vois si tu relâche ou non la pression.
Sinon renseigne-toi au plus vite auprès des collègues pour savoir comment ils font avec telle ou telle classe sachant que janvier est le moment du grand relâchement pour beaucoup d'élèves. Renseigne-toi aussi sur les cas les plus difficiles en matière de comportement. Une fois j'avais été prévenu que dans une classe de 4ème, des élèves voulaient me pousser à la démission avant même de me voir. Je leur ai dit que j'étais au courant et que je les attendais. Ça les a calmés. (juste quelques petits soucis "normaux" avec les trois pénibles de la classe).

géohistoire
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par mel93 le Dim 3 Jan 2016 - 18:59

Faire selon ton tempérament naturel, jouer la comédie, c'est se décrédibiliser car les élèves s'en rendent compte et on ne tient pas sur la durée.
Moi, je ne suis pas d'un naturel stricte, donc je suis souriante et détendue même au début, parle que c'est ma nature, mais ça ne m'empêche pas d'imposer un plan de classe par ordre alphabétique et les carnets sur les tables visibles et accessibles dès le départ.
Si un élève essaie de me tester, j'appelle direct le père ou la mère pour l'informer du comportement de son gosse, en général c'est assez radical et ça dissuade les autres de jouer au même jeu.
Quant aux remarques sur Mme,Machun, je réponds soit "Et ???" , soit " et je ne suis pas Mme Machin donc on ne fait pas comme avec mme Machin".
Bon courage !


Dernière édition par mel93 le Dim 3 Jan 2016 - 19:02, édité 1 fois

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par gauvain31 le Dim 3 Jan 2016 - 19:00

Je pense qu'il faudrait contacter la personne qui te remplace; je le fais systématiquement avant de prendre les classes. je pense qu'il n'y a pas de méthode meilleure qu'une autre. Au sein d'un établissement, il y a des classes plus ou moins pénibles,qui ont un mode de fonctionnement qui va faire que telle méthode sera meilleure qu'une autre. Mais à ce stade de l'année , les élèves ont leurs habitudes et sont cadrés. Si ce n'est pas le cas, il faut voir avec le collègue quelle classe pose problème. Pour ma part , j'essaye d'être le plus naturel possible... au départ et j'avise ensuite.

Bon courage à toi

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par roxanne le Dim 3 Jan 2016 - 19:27

Ca dépend aussi de la relation qu'ils avaient avec la prof que tu remplaces, encore qu'en collège, ça joue moins peut-être. Il y a une douzaine d'années, j'avais remplacé une agrégée qui avait une seconde pénible qui l'est restée avec moi et deux premières : une ES qu'elle m'avait présentée comme dynamique, motivée, intéressante et une S assez amorphe et pas très motivée. En fait, un lien affectif s'était noué avec les ES qui n'ont pas supporté qu'elle parte (congé mater en janvier) et qui ont été assez pénibles, voire parfois odieux comparant sans cesse avec les fameuses méthodes de mdame X forcément si différentes des miennes, me remettant en question, se plaignant de tout. J'ai pas mal ramé avec eux. De l'autre côté , les S m'ont acceptée comme leur prof dès le premier jour, et finalement se sont avérés plutôt sympas et même bosseurs.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par Eligh le Ven 15 Jan 2016 - 17:16

Merci beaucoup pour vos réponses. J'en ai bien tenu compte et ai essayé de ne pas forcé le trait même si j'ai pris le parti d'être exagérément "gentil". Ca a très bien marché avec trois classes, des élèves gentils et dociles qui aiment qu'on les maternes (semble-t-il) ; que du bonheur (pour le moment).
Par contre une dernière classe se montre pour le moins pénible et j'aurais à nouveau besoin de conseils.

Tout viens d'un seul gamin, très ch.... ; c'est un serbe qui a des parents non-francophones, qui ne connait pas les règles élémentaires de vie en classe (parle tout le temps à voix haute, donne des réponse sans lever la main, incite les autres à faire des con..ries) et est clairement là pour faire ch..r le monde ; il a une feuille de suivi qui montre que c'est partout pareil (je n'ai pas un "traitement de faveur"). Du coup beaucoup d'autres (je dirais une dizaine) rentrent dans le jeu et les cours sont difficiles. Le plus souvent ils "font exprès de tousser" ou "d'éternuer" avec les "à tes souhaits" " merci" ou disent "machin a pété" "bahhhhhhh" ou au moindre crayon qui tombe ou que sais-je ils poussent des cris (toujours suivant les consignes de machin -ic). Autant dire que les cours sont souvent perturbés sans compter que quand les moins c.ns sont au travail il faut que l'autre cr.tin ramène sa fraise en m'interpelant directement sur des trucs hors-sujet.

Pour le moment je garde mon calme (ce qui va un peu contre ma nature à vrai dire mais je me rend compte qu'en rentrant chez moi ou les cours d'après je suis bcp plus détendu) mais je ne sais pas du tout quoi faire pour arranger la situation. J'ai essayé de leur dire que ça ne dérangeait qu'eux (même si en vrai ça me fait vraiment suer) je ne fais remarquer que les comportement vraiment déviant mais que dire quand la moitié de la salle se met à dire "baaaah" "c'est dégoutant" ; j'essaie de jouer sur l'humour mais en vrai ça me saoule. J'expédierai le ch..ur chez le pple adjoint une fois la semaine prochaine (pour souffler un peu) mais c'est du mercurochrome sur une jambe de bois et il faudrait que j'arrive à infléchir la situation de manière plus durable. Il n'y a évidemment aucun dialogue possible avec les parents, et lui fait son innocent en disant qu'il fait des effort, que j'exagère, que c'est pas lui....

Bref auriez vous des solutions à me proposer ?

Merci !

Eligh
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par mel93 le Ven 15 Jan 2016 - 18:03

Essaie quand même de voir les parents peut être peuvent-ils venir accompagnés d'un ami bilingue ?
Pour les suiveurs, zéro pitié, appelle les parents au moindre écart.
Tu peux aussi annoncer que tu ramasseras à chaque heure 4 ou 5 classeurs au hasard et que tu mettras une note sur 5 qui comptera dans la moyenne pour les inciter à bosser.
Pour les provoc', rester indifférent, sortir un bouquin ou son journal et attendre que ça passe, ne pas dépenser son énergie inutilement.

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par Eligh le Ven 15 Jan 2016 - 18:24

Merci de ta réponse.
Je suis d'accord avec ce que tu dis sur les provocs ; le problème c'est que c'est assez insidueux si je m'arrête juste 5s ils vont s'arrêter aussi, ils sont pas casse pieds à ce point ; mais à peine je recommence à expliquer qque chose ou que je me retourne pour écrire au tableau j'ai un nouveau meuglement de masse qui revient ; ça déstabilise vraiment, des fois ça me fait bafouiller ou oublier ce que je voulais dire.
Sinon ils prennent tous leurs cours cherchent plus ou moins les exos.

Eligh
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par Eligh le Jeu 21 Jan 2016 - 17:04

Au secours !

Je suis en détresse totale avec cette classe. Ils me font tout (je dirais 7 ou 8 élèves mais ça amuse les autres aussi).
J'ai eu droit à : des toux incessantes, des éternuements "à tes souhaits merci" des stylos qui claques des "ohhhhhhhhhhh" "ahhhhhhhhhhhhhh" et même une qui a essayé "Autruche" ! Je rêve.
J'ai pris sur moi, suis resté calme mais la situation se dégrade. J'ai fini l'heure avec une interro "surprise" suis allé voir le principal adjoint qui a choppé le principal fauteur de troubles, j'ai son aval pour le virer demain si il fait le malin mais j'ai besoin de conseils : que faire demain... Je les ai en dernière heure d'une journée de 7 heures pour moi en plus, je serai bien naze....

Que faire ?

Eligh
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 21 Jan 2016 - 17:57

Est-ce que tu le vires, le gros relou d'où vient tout le mal ? Je dirais qu'il faut le virer, au plus tôt, et voir ce que ça donne auprès des suiveurs. Si ça ne donne rien, virer quelques uns des suiveurs. Et si rien, tous.

Pour demain, je te conseille donc de virer la Source au premier écart, les autres très vite. Et de prévoir un truc qui te permette de te concentrer uniquement sur la gestion de classe, de ne pas les quitter des yeux, des exercices par exemple.

La démesure des uns ne doit pas t'empêcher de punir comme il se doit les manquements plus ordinaires des autres.

Je n'ai pas de solution miracle. Je crois retrouver mon dernier remplacement dans les traits du tiens, en plus soft... Je n'ai pas tenu trois semaines. Mais j'avais le principal contre moi, la direction était folle à lier et la vie scolaire sournoise.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par Eligh le Jeu 21 Jan 2016 - 18:13

C'est sûr qu'avec l'aval de la direction je vais virer le relou rapidement ; mais j'ai même peur qu'il refuse de partir : que faire dans ce cas ? J'envoie chercher la CPE pour qu'elle lui dise de dégager ?

Ensuite je veux bien les jeter un par un mais est-ce que ça ne va pas être leur "jeu" : "ouai moi aussi je suis un dur, je me suis fait virer de classe..." ?




Eligh
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par décembre le Jeu 21 Jan 2016 - 19:15

Et tes collègues qui connaissent bien l'élève, comment font-ils?

décembre
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par Eligh le Jeu 21 Jan 2016 - 19:51

Les collègues sont plutôt froids ; salle des profs vide entre midi et deux, à la récré ils discutent tous sans trop s'intéresser à moi alors à part les autres profs de maths (qui logiquement n'ont pas cet élève) je n'ai pas pu échanger avec les collègues. Juste une collègue de maths qui m'a dit en gros "je l'avais l'an passé, c'était galère..."


Dernière édition par Eligh le Jeu 21 Jan 2016 - 20:00, édité 1 fois

Eligh
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 21 Jan 2016 - 19:53

@Eligh a écrit:C'est sûr qu'avec l'aval de la direction je vais virer le relou rapidement ; mais j'ai même peur qu'il refuse de partir : que faire dans ce cas ? J'envoie chercher la CPE pour qu'elle lui dise de dégager ?  

Oui ! La CPE, ou bien un surveillant.
La direction n'a pas son mot à dire.

@Eligh a écrit:
Ensuite je veux bien les jeter un par un mais est-ce que ça ne va pas être leur "jeu" : "ouai moi aussi je suis un dur, je me suis fait virer de classe..." ?

Ce n'est pas un problème en fait. On ne vire pas un élève pour l'embêter, mais pour préserver les autres. Un élève qui entrave le bon déroulement du cours et qui se montre insensible aux punitions doit impérativement quitter la classe.

Edit : tu as déjà envoyé moult punitions à la face des ces mal élevés, non ?

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par Eligh le Jeu 21 Jan 2016 - 20:04

En fait c'est délicat de punir ; à part le clown en question le reste est difficilement répréhensible : tousser, éternuer... les clic de stylos : dur de repérer ceux qui en font beaucoup exprès, puis le reste : des bahhhh collectifs, comment déterminer qui punir ou des éclats de rires à 10 idem...

Eligh
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par décembre le Ven 22 Jan 2016 - 21:10

Apparemment cet élève est incontrôlable et tu ne pourras pas l'exclure à chaque cours. Tu peux essayer de l'isoler en l'entourant d'élèves sérieux qui ont suffisamment de caractère pour ne pas le suivre. Tu peux aussi expliquer à la classe que ceux qui rient à ses bêtises seront également punis. Sans public cet élève va peut-être se calmer .Enfin ,face à ce genre de cas il me parait indispensable d'en parler avec le pp.

décembre
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par Balthamos le Dim 24 Jan 2016 - 9:41

J'aime prévenir en début d'heure pour les classes à fort potentiel.
"mon cours est prévu pour une heure sans devoirs à la maison, si jamais je dois m'arrêter et on prend du retard, il y aura du travail à faire à la maison. Plus le retard sera grand, plus il y aura des exercices." Ca calme, certains, surtout les suiveurs.
Puis à force de punir dans certaines classes, les suiveurs font la police en demandant aux meneurs d'arrêter.

Puis suiveur ne dispense pas d'être puni ou de pouvoir contacter les parents.

Neutraliser les suiveurs te permettra de te concentrer sur les meneurs et fortes têtes, plus difficile à gérer (mais sans le public acquis plus facile aussi).

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par SandyVeg le Dim 24 Jan 2016 - 12:39

Tu peux prévoir une toute petite interro à la fin de chaque cours. Tu les préviens au début du cours qu'il faudra bien écouter car ils auront une interro les 5 dernières minutes. L'interro, c'est un truc très rapide à corriger pour toi : par ex 2 expressions à développer (rédaction sur le sujet) avec 2 versions de l'interro pour éviter qu'ils copient sur le voisin. Si tu arrives à t'y tenir 2 ou 3 semaines, ça calme en général bien les suiveurs. Ensuite, ça peut ne pas être à chaque cours (mais sans le dire au début du cours).
Si tu sens qu'ils ont eu du mal à comprendre la notion vu ce jour, tu laisses les précédents exercices corrigés au tableau.

Pour les "Autruche !", ça fait un moment que j'y échappe, mais quand ça m'arrivait, je leur disais avec ironie : "Allez y, mais quand vous vous cognerez la tête contre la table, je rigolerai bien !" Si ils n'arrivent pas à t'énerver avec ça, ils ne le feront plus. (et ça arrive souvent qu'il y en ait un qui se cogne...)
Sinon, tu peux aussi mettre froidement des croix à 2 ou 3 pour s'être mis sous la table en leur disant bien que c'est injuste, mais que comme ils le font quand tu as le dos tourné, tu n'as pu voir que ces 3 là et que le monde est injuste.

Bon courage,
Sandrine

_________________
Parcours :
2016-2017 : T4 - 3 classes de 6e et 1 classe de 3e - PP 6e + coordo Maths + coordo 6e
2015-2016 : T3 - Poste fixe dans mon département, mais encore à 60km de chez moi - 3 classes de 6e et 2 classes de 3e - PP 6e + coordo Maths
2014-2015 : T2 - Poste fixe dans le département d'à côté - 2 classes de 5e et 3 classes de 4e
2013-2014 : T1 - Année de galère, pseudo-TZR - classes de 5e, 4e, 3e, 2nde et 1ère
2012-2013 : Stagiaire - 2 classes de 4e et 2 classes de 3e
2012 : 3e concours du CAPES
2009-2012 : Contractuelle - Plein de petits remplacements en collège et lycée
2005-2012 : Cours particuliers - collège, lycée et prépa ECE
2000-2004 : Ingénieur en informatique
1999-2000 : Monitrice d'informatrice à la fac

SandyVeg
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: TZR - Début de remplacement

Message par géohistoire le Dim 24 Jan 2016 - 13:58

L'année dernière dans une de mes 4ème, j'ai eu ce genre de problèmes. J'ai réussi à isoler le plus pénible en l'ignorant, au point que je ne l'ai pas vu durant un mois alors qu'il allait dans un certain nombre d'autres cours. En même temps c'est un élève grand absentéiste et ça ne marchait pas vraiment avec d'autres qui eux ne séchaient pas même si j'avais l'impression de mieux y arriver au fur et à mesure que le temps passait.
Pour l'autruche, ma plus belle réussite fut le jour où une classe l'a fait pendant que je répondais à la question d'une fille qui n'a pas participé et qui ne comprenait pas ce qui se passait. Je lui ai tranquillement expliqué: "On appelle ça une autruche. C'est un des moyens les plus classiques pour les élèves de montrer le niveau de leur bêtise. Encore que là, personne n'a crié autruche, ils l'ont fait en silence. Il va de soit que celui que je prends à le crier ira s'expliquer directement chez la principale." Et j'ai repris tranquillement mon cours. Vu leurs têtes quand ils sont remontés, il était clair qu'ils étaient les plus embêtés dans l'histoire. Donc mon conseil: quand ils te font ce coup, ignore-les, continue ton cours comme si de rien n'était si ils sont tous sous la table. Ils verront que ça ne marche pas et ne recommenceront pas. Et si tu repères celui qui lance l'autruche (ou la girafe ou la salade de fruits,...) avant que les autres ne réagissent vire-le.

géohistoire
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum