Egotiste, égoïste, égocentrique, auto-centré : les subtilités de sens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Egotiste, égoïste, égocentrique, auto-centré : les subtilités de sens

Message par Serge le Mar 5 Jan 2016 - 16:55

Des mots souvent employés comme de quasi synonymes même par des collègues, ce qui est dommage, alors qu'ils comportent chacun un sens différent.
Quelles subtilités faites-vous entre ces différents termes ?

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Egotiste, égoïste, égocentrique, auto-centré : les subtilités de sens

Message par Anarore le Mar 5 Jan 2016 - 18:42

Personnellement je n'en utilise que deux couramment :

égoïste : qui ne pense qu'à lui
égocentrique : qui croit que le monde tourne autour de lui

Après je définirais sans doute égotiste comme quelqu'un qui parle de lui pour glorifier sa personnalité, et auto-centré pour quelqu'un qui imagine que tout doit être ramené à lui.

_________________
"En dépit de tout ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde." - Le Cercle des Poètes Disparus

"Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui se veut confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille, un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille, une communion ayant un goût de fleur, une façon d'un peu se respirer le coeur, et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme!" - Cyrano de Bergerac

Anarore
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Egotiste, égoïste, égocentrique, auto-centré : les subtilités de sens

Message par Caspar Goodwood le Mar 5 Jan 2016 - 20:45

@Anarore a écrit:Personnellement je n'en utilise que deux couramment :

égoïste : qui ne pense qu'à lui
égocentrique : qui croit que le monde tourne autour de lui

Après je définirais sans doute égotiste comme quelqu'un qui parle de lui pour glorifier sa personnalité, et auto-centré pour quelqu'un qui imagine que tout doit être ramené à lui.

Ah tiens, on dirait une de mes collègues. Laughing

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Egotiste, égoïste, égocentrique, auto-centré : les subtilités de sens

Message par JPhMM le Mar 5 Jan 2016 - 20:53

Naïvement.

égoïste : qui agit pour son propre intérêt. Je songe que l'égoïsme peut être une forme sophistiquée d'altruisme s'il reconnait à autrui son droit à agir pour son propre intérêt, dans un regard décentré.

égocentrique : qui ramène tout à soi, de façon centripète. Ici, un regard décentré sur autrui me semble impossible.

égotique : qui ramène ses propres actions à soi, qui se perçoit soi-même comme objet des actions dont il est sujet, par exemple qui considère que le seul objet d'étude valable (voire possible) est soi. Je présume qu'un égotique ne refuse pas à autrui son propre égotisme.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum