Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par hugo64 le Mer 6 Jan - 11:09

@Ruthven a écrit:Cela fait un petit moment que Lefteris ou Presse-Purée en parle (désolé, je n'arrive plus à me souvenir lequel des deux en a parlé). On a d'un côté une communication qui parle d'une réforme cosmétique du lycée avec des ajustements par rapport à la réforme Châtel, et d'autre part il y a ces remontées inquiétantes qui commencent à devenir nombreuses (IPR, etc.). C'est peut-être l'occasion de mobiliser dans les lycées le 26 janvier.
Un IPR en a parlé avec une collègue retraitée qui nous a retranscrit ses paroles: "la réforme du lycée est dans les tiroirs pour 2017, et ce sera pire qu'au collège."
Crying or Very sad

hugo64
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Lefteris le Mer 6 Jan - 11:21

@hugo64 a écrit:
@Ruthven a écrit:Cela fait un petit moment que Lefteris ou Presse-Purée en parle (désolé, je n'arrive plus à me souvenir lequel des deux en a parlé). On a d'un côté une communication qui parle d'une réforme cosmétique du lycée avec des ajustements par rapport à la réforme Châtel, et d'autre part il y a ces remontées inquiétantes qui commencent à devenir nombreuses (IPR, etc.). C'est peut-être l'occasion de mobiliser dans les lycées le 26 janvier.
Un IPR en a parlé avec une collègue retraitée qui nous a retranscrit ses paroles: "la réforme du lycée est dans les tiroirs pour 2017, et ce sera pire qu'au collège."
Crying or Very sad
Il est absolument incompréhensible, maintenant que le "puzzle" est parfaitement visible, que des collègues soient à ce point endormis. J'ai déjà cité ces professeurs d'un bon lycée de province, ou travaille un proche, qui savent à peine qu'une réforme du collège est en cours et dont aucun ne sent concerné, de près ou de loin.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Celadon le Mer 6 Jan - 11:59

Alors là, on est dans l'irréversible. affraid
Dans le titre, n'aurait-il pas fallu mettre concertations entre guillemets ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par User5899 le Mer 6 Jan - 12:01

@Ruthven a écrit:Cela fait un petit moment que Lefteris ou Presse-Purée en parle (désolé, je n'arrive plus à me souvenir lequel des deux en a parlé). On a d'un côté une communication qui parle d'une réforme cosmétique du lycée avec des ajustements par rapport à la réforme Châtel, et d'autre part il y a ces remontées inquiétantes qui commencent à devenir nombreuses (IPR, etc.). C'est peut-être l'occasion de mobiliser dans les lycées le 26 janvier.
Ah non, le 26 janvier, c'est la kermesse FO sur le thème "Des sous" Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par User5899 le Mer 6 Jan - 12:02

@corailc a écrit:Oui, réforme du lycée confirmée par nos formateurs espé. Pour la rentrée 2016.
N'importe quoi. Dans trois semaines, la rentrée 2016 est bouclée au niveau encadrement. Vos formateurs ne savent même pas comment fonctionne une année scolaire...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Iphigénie le Mer 6 Jan - 12:12

@Lefteris a écrit:
@hugo64 a écrit:
@Ruthven a écrit:Cela fait un petit moment que Lefteris ou Presse-Purée en parle (désolé, je n'arrive plus à me souvenir lequel des deux en a parlé). On a d'un côté une communication qui parle d'une réforme cosmétique du lycée avec des ajustements par rapport à la réforme Châtel, et d'autre part il y a ces remontées inquiétantes qui commencent à devenir nombreuses (IPR, etc.). C'est peut-être l'occasion de mobiliser dans les lycées le 26 janvier.
Un IPR en a parlé avec une collègue retraitée qui nous a retranscrit ses paroles: "la réforme du lycée est dans les tiroirs pour 2017, et ce sera pire qu'au collège."
Crying or Very sad
Il est absolument incompréhensible, maintenant que le "puzzle" est parfaitement visible, que des collègues soient à ce point endormis. J'ai déjà cité ces professeurs d'un bon lycée de province, ou travaille un proche, qui savent à peine qu'une réforme du collège est en cours et dont aucun ne sent concerné, de près ou de loin.
En effet et c'est accablant.
Mais il faut dire que parallèlement au travail de réforme a été fait depuis trente ans (à la louche) un travail de division et individualisation des parcours professionnels, en soumettant de plus en plus les carrières et les services au facteur flagornerie ou pire (?) à la précarité: par exemple aujourd'hui il est à peu près obligatoire de commencer sa carrière comme TZR jeté d'un établissement à l'autre et n'ayant aucune prise sur les CA, sur les répartitions de services, etc..
Qu'est-ce d'ailleurs bien souvent que la "pédagogie de projet", cette mirifique découverte récente, si ce n'est la volonté d'obliger les enseignants à démontrer visiblement leur dévouement?
Autre élément accablant, c'est que le travail de réforme est mené et poursuivi avec constance et indépendamment des échéances politiques: nous n'avons rien à attendre ni de l'actuelle majorité ni des suivantes. L'EN est un monde à part, géré par des stratèges habiles, ayant en ligne de mire la rentabilisation du système et le détournement des revendications par la subtilité de la stratégie de puzzle dont tu parles plus haut.Ils ont toujours plusieurs tours d'avance sur ce que les profs soupçonnent ou ce dont ils sont conscients. Et dont le cynisme se joue de la tradition de l'honnêteté des négociations syndicales: il n'y a qu'à voir la tromperie manifeste, outrancière, impudique, des prétendues concertations.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par manchotte50 le Mer 6 Jan - 12:20

je ne comprend cette volonté de continuer des réformes qui sont un non-sens et dont on voit quotidiennement les dégâts !!! Les élèves arrivent au lycée et ne savent pas lire (déchiffrer mais pas lire), ne savent plus faire des calculs simples, refusent de voir l'intérêt des cours d'histoire et autres et sont de plus en plus nombrilistes en sentant que de toutes façons le bac on leur donnera !
Le ministère est déconnecté de la réalité du terrain et les élèves planent je ne sais où...
Rien de réjouissant encore donc. C'est affligeant de voir tout ce qui pourrait être fait, qui serait efficace et intéressant-amusant même- et que tout cela est jeté à la poubelle pour des réformes ineptes ! je suis juste dégoûtée !

manchotte50
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Lefteris le Mer 6 Jan - 12:28

@Iphigénie a écrit:Qu'est-ce d'ailleurs bien souvent que la "pédagogie de projet", cette mirifique découverte récente, si ce n'est la volonté d'obliger les enseignants à démontrer visiblement leur dévouement?
La "pédagogie de projet" permet aussi de transformer  en profondeur le métier, et de calquer à al fois le jargon de l'entreprise (indicateurs, contrats...) et les méthodes (management transversal, mise en concurrence des "projets"). Ces histoires de projets m'ont sidéré à mon arrivée dans l'EN , et comme j'ai encore un regard relativement neuf , je n'en reviens toujours pas, de voir cette débauche d'argent, d'énergie, de temps , de servilité pour des trux contreproductifs, pénibles, inutiles aux élèves (hormis les cours qui sautent inévitablement).

Autre élément accablant, c'est que le travail de réforme est mené et poursuivi avec constance et indépendamment des échéances politiques: nous n'avons rien à attendre ni de l'actuelle majorité ni des suivantes. L'EN est un monde à part, géré par des stratèges habiles, ayant en ligne de mire la rentabilisation du système et le détournement des revendications par la subtilité de la stratégie de puzzle dont tu parles plus haut.Ils ont toujours plusieurs tours d'avance sur ce que les profs soupçonnent ou ce dont ils sont conscients. Et dont le cynisme se joue de la tradition de l'honnêteté des négociations syndicales: il n'y a qu'à voir la tromperie manifeste, outrancière, impudique, des prétendues concertations.
Certes, mais pour ce que j'ai mis en gras, c'est tout bonnement inadmissible. Comment des enseignants bien plus anciens que moi , plus "immergés" dans le métier, ayant connu plus de régressions,  ne peuvent-ils pas voir ce qui saute aux yeux ou en avoir conscience ?


Dernière édition par Lefteris le Mer 6 Jan - 12:31, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par laMiss le Mer 6 Jan - 12:29

@manchotte50 a écrit:je ne comprend cette volonté de continuer des réformes qui sont un non-sens et dont on voit quotidiennement les dégâts !!!

Intérêts budgétaires, entre autres.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Iphigénie le Mer 6 Jan - 12:37

@Lefteris a écrit:
@Iphigénie a écrit:Qu'est-ce d'ailleurs bien souvent que la "pédagogie de projet", cette mirifique découverte récente, si ce n'est la volonté d'obliger les enseignants à démontrer visiblement leur dévouement?
La "pédagogie de projet" permet aussi de transformer  en profondeur le métier, et de calquer à al fois le jargon de l'entreprise (indicateurs, contrats...) et les méthodes (management transversal, mise en concurrence des "projets"). Ces histoires de projets m'ont sidéré à mon arrivée dans l'EN , et comme j'ai encore un regard relativement neuf , je n'en reviens toujours pas, de voir cette débauche d'argent, d'énergie, de temps , de servilité pour des trux contreproductifs, pénibles, inutiles aux élèves (hormis les cours qui sautent inévitablement).

Autre élément accablant, c'est que le travail de réforme est mené et poursuivi avec constance et indépendamment des échéances politiques: nous n'avons rien à attendre ni de l'actuelle majorité ni des suivantes. L'EN est un monde à part, géré par des stratèges habiles, ayant en ligne de mire la rentabilisation du système et le détournement des revendications par la subtilité de la stratégie de puzzle dont tu parles plus haut.Ils ont toujours plusieurs tours d'avance sur ce que les profs soupçonnent ou ce dont ils sont conscients. Et dont le cynisme se joue de la tradition de l'honnêteté des négociations syndicales: il n'y a qu'à voir la tromperie manifeste, outrancière, impudique, des prétendues concertations.
Certes, mais pour ce que j'ai mis en gras, c'est tout bonnement inadmissible. Comment des enseignants bien plus anciens que moi , plus "immergés" dans le métier, ayant connu plus de régressions,  ne peuvent-ils pas voir ce qui saute aux yeux ou en avoir conscience ?
Je pense être tout à fait en accord avec toi! Quand je parle de "dévouement" j'entends bien cette attitude de soumission aux contraintes et de rupture de solidarité entre enseignants mis dans la position du chacun pour soi.
C'est d'ailleurs aussi ce qui explique en partie l'aveuglement absolument atterrant du corps enseignant: chacun pense pouvoir s'en sortir tout seul en refusant absolument de lever le petit doigt pour les autres, d'autant que précarité aidant chacun compte ses centimes et refuse de perdre par solidarité une journée de travail et donc un caddy de supermarché.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par stench le Mer 6 Jan - 12:50

Réformer le lycée alors que chaque année les résultats au bac sont meilleurs, avec de plus nombreuses mentions? C'est assez paradoxal, non? Comment vont-ils justifier ces deux informations en même temps sans avouer qu'il ne s'agit que d'économies?

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par HORA le Mer 6 Jan - 12:51

@laMiss a écrit:
@manchotte50 a écrit:je ne comprend cette volonté de continuer des réformes qui sont un non-sens et dont on voit quotidiennement les dégâts !!!

Intérêts budgétaires, entre autres.

Oui, et accélération du rouleau compresseur de la politique libérale dans l'UE sous l'égide de l'ocde : homogénéisation des marchés du travail avec mise en avant des compétences, que chacun devra se débrouiller à faire apparaître sur son cv s'il veut avoir une chance d'être travailleur pauvre ou, dans le meilleur des cas, bénéficiaire des avantages qu'on rattache aujourd'hui encore à la classe moyenne. Pour cela, il faut casser les statuts et les protections collectives (cdi, statut de la fonction publique, code du travail). A l'issue du processus, c'est le jackpot : aspirants salariés en concurrence féroce et parfaitement divisés, sans oublier la nécessité de se saigner pour être autorisé à suivre un parcours de formation aussi onéreux qu'abrutissant et donc de contracter plein de jolis prêts auprès des banquiers philanthropes. Le tout assorti de la garantie pour les membres de la classe dirigeante d'avoir verrouillé pour un temps tout le système qui leur profite si bien. Bref, les Etats Unis d'Europe...

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par 288 le Mer 6 Jan - 12:59

@stench a écrit:Réformer le lycée alors que chaque année les résultats au bac sont meilleurs, avec de plus nombreuses mentions? C'est assez paradoxal, non? Comment vont-ils justifier ces deux informations en même temps sans avouer qu'il ne s'agit que d'économies?

La mauvaise foi politicienne est capable de résoudre ce problème assez facilement.

288
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Adso le Mer 6 Jan - 13:05

Comment des gens qui se disent de gauche ont-ils pu laisser faire une poignée d'allumés qui nous pondent ces réformes ! Les profs de mon établissement pensent pouvoir tourner la difficulté.. donc assez peu mobilisés; je trouve çà révoltant. Je vois le coup que la philo risque de subir un mauvais sort au lycée parce que " c'est trop difficile"... (quand on voit le manque de vocabulaire de certains on comprend) Comment peut-on se résigner face à cet assassinat du savoir???!! Reste à informer les parents Vite! affraid

Adso
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Lefteris le Mer 6 Jan - 13:27

@HORA a écrit:
Oui, et accélération du rouleau compresseur de la politique libérale dans l'UE sous l'égide de l'ocde : homogénéisation des marchés du travail avec mise en avant des compétences, que chacun devra se débrouiller à faire apparaître sur son cv s'il veut avoir une chance d'être travailleur pauvre ou, dans le meilleur des cas, bénéficiaire des avantages qu'on rattache aujourd'hui encore à la classe moyenne. Pour cela, il faut casser les statuts et les protections collectives (cdi, statut de la fonction publique, code du travail). A l'issue du processus, c'est le jackpot : aspirants salariés en concurrence féroce et parfaitement divisés, sans oublier la nécessité de se saigner pour être autorisé à suivre un parcours de formation aussi onéreux qu'abrutissant et donc de contracter plein de jolis prêts auprès des banquiers philanthropes. Le tout assorti de la garantie pour les membres de la classe dirigeante d'avoir verrouillé pour un temps tout le système qui leur profite si bien. Bref, les Etats Unis d'Europe...
Exactement, et le détricotage commence par l'école : casse de la culture commune via celle des programmes en atomisant les établissements ; destruction par voie de conséquence des diplômes nationaux pour faire exploser les conventions collectives ; liquidation progressive des concours (ou transformation en épreuve de conformité avec entretien d'embauche) pour pouvoir recruter selon le fait du prince et soumettre des gens qui ne pourront plus se prévaloir d'un statut, et ainsi de suite. A terme, du travail précaire et mobile pour 90 % de la population (projection déjà effectuée par l'OCDE), et un coût minimal des infrastructures anciennement étatiques , externalisées et privatisées .

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 6 Jan - 13:32

Cripure a écrit:
@Ruthven a écrit:Cela fait un petit moment que Lefteris ou Presse-Purée en parle (désolé, je n'arrive plus à me souvenir lequel des deux en a parlé). On a d'un côté une communication qui parle d'une réforme cosmétique du lycée avec des ajustements par rapport à la réforme Châtel, et d'autre part il y a ces remontées inquiétantes qui commencent à devenir nombreuses (IPR, etc.). C'est peut-être l'occasion de mobiliser dans les lycées le 26 janvier.
Ah non, le 26 janvier, c'est la kermesse FO sur le thème "Des sous" Rolling Eyes

Oui, c'est vrai, quelle idée de demander du fric!

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par lux le Mer 6 Jan - 13:40

@stench a écrit:Réformer le lycée alors que chaque année les résultats au bac sont meilleurs, avec de plus nombreuses mentions? C'est assez paradoxal, non? Comment vont-ils justifier ces deux informations en même temps sans avouer qu'il ne s'agit que d'économies?

Les résultats du brevet augmentent aussi chaque année et ils n'ont pourtant pas hésité à mettre en place cette réforme.

lux
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par cignus le Mer 6 Jan - 13:56

C'est horrible... mais cela me ramène 5-6 ans en arrière.
A l'époque, j'étais professeur de STI et nous avons subi la réforme de l'enseignent technique et nous sommes devenus profs de tout et de rien dans l'indifférence générale de tous les autres collègues non STI... Et à l'époque, quand j'expliquais ce qui nous arrivait à mes collègues d'enseignement général, je me souviens très bien les avoir prévenu qu'un jour, viendrait aussi leur tour...
Vu comment ont été traités les professeurs de STI, j'ai peur pour tous mes collègues de l'enseignement général dont je fais maintenant partie...
Je me suis fait violenté avec la réforme des STI, je me fais violenter avec cette réforme du collège... je sens que je vais me faire exploser si j'atterris en lycée après ma mutation pour me rapprocher de chez moi...

_________________
2014-20xx : Maths Tx Je m'éclate au collège...
2013-2014 : Maths R2 - 2nde - 1STMG - TSTMG - BTS CGO
2012-2013 : Maths R1 - 6èmes + 4èmes
2011-2012 : SII-SIN - 1ère STI2D + T-STI
1995-2011 : G. Electronique - 2nde-1ère-Tales-BTS-Licence-Ecoles_ingé

cignus
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Invité El le Mer 6 Jan - 13:59

J'apprends de mon proviseur aujourd'hui qu'il va falloir se débrouiller pour trouver de la marge à l'avenir (tiens, faisons sauter les "options élitistes") car nous allons accueillir de plus en plus d'élèves, euh, comment dire, euh, en difficulté, en 2de GT, et qu'il faudra nous débrouiller pour les "tirer" (sic) vers, bon, plus vers le G hein, mais vers le T...

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par roxanne le Mer 6 Jan - 15:14

Et en plus, arrive  au lycee le baby-boom de l'an 2000...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Cath le Mer 6 Jan - 17:06

@Zenxya a écrit:Ils en parlent sur le site de l'Aprotect, pour les secondes professionnelles mais les secondes GT sont aussi concernés.
Je vous mets l'article en copie d'écran. (impossible de faire un copier/coller sur ce site)

humhum
D'ailleurs, les passerelles entre sections, ça n'arrête pas, cette année... Encore un cette semaine.
La seconde indifférenciée, c'est dans les cartons depuis un moment...Retour vers les années 80 !

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par User5899 le Mer 6 Jan - 17:17

@stench a écrit:Réformer le lycée alors que chaque année les résultats au bac sont meilleurs, avec de plus nombreuses mentions? C'est assez paradoxal, non? Comment vont-ils justifier ces deux informations en même temps sans avouer qu'il ne s'agit que d'économies?
Malheureusement, jamais les échecs en post-bac n'ont été aussi nombreux, et ça, ils ne peuvent pas le changer d'un coup de baguette magique.
En revanche, saccager le lycée pour obliger le post-bac à tout transformer, c'est encore jouable.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par PauvreYorick le Mer 6 Jan - 17:23

Et c'est même largement entamé.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par User5899 le Mer 6 Jan - 17:25

Oui, on commence à voir la croûte Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par pamplemousses4 le Mer 6 Jan - 17:26

Cripure a écrit:
@stench a écrit:Réformer le lycée alors que chaque année les résultats au bac sont meilleurs, avec de plus nombreuses mentions? C'est assez paradoxal, non? Comment vont-ils justifier ces deux informations en même temps sans avouer qu'il ne s'agit que d'économies?
Malheureusement, jamais les échecs en post-bac n'ont été aussi nombreux, et ça, ils ne peuvent pas le changer d'un coup de baguette magique.
En revanche, saccager le lycée pour obliger le post-bac à tout transformer, c'est encore jouable.

Ils ne s'en cachent même pas, le rapport est on ne peut plus explicite.

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par roxanne le Mer 6 Jan - 17:36

Mais il y aura toujours un moment où ça va sélectionner , tout le monde ne sera pas chirurgien cardiaque ou pilote de ligne.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum