Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par roxanne le Mer 6 Jan 2016 - 17:36

Mais il y aura toujours un moment où ça va sélectionner , tout le monde ne sera pas chirurgien cardiaque ou pilote de ligne.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Cath le Mer 6 Jan 2016 - 17:37

@roxanne a écrit:Mais il y aura toujours un moment où ça va sélectionner , tout le monde ne sera pas chirurgien cardiaque ou pilote de ligne.
Ben si, si c'est leur rêve, hein...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par PauvreYorick le Mer 6 Jan 2016 - 17:42

Bah, l'élève / étudiant français se trouve dans une situation à la Tex Avery où il n'a depuis un moment plus de sol sous le pied ; il suffit qu'il s'en rende compte pour se mettre illico à tomber, l'essentiel étant que cette prise de conscience ne se produise pas avant mai 2017.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Cleroli le Mer 6 Jan 2016 - 17:50

Moi, il y a une chose qui m'agace profondément : les fédérations de parents d'élèves vont être reçues par le ministère ce mois-ci, donc avant nos syndicats (à moins que ces derniers aient déjà été reçus et je sois passée à côté de l'info).

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par ysabel le Mer 6 Jan 2016 - 18:24

[quote="Cath
La seconde indifférenciée, c'est dans les cartons depuis un moment...Retour vers les années 80 ![/quote]

Sauf qu'à cette époque, il y avait une sacrée sélection encore pour rentrer au lycée général.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Iphigénie le Mer 6 Jan 2016 - 18:43

Cripure a écrit:
@stench a écrit:Réformer le lycée alors que chaque année les résultats au bac sont meilleurs, avec de plus nombreuses mentions? C'est assez paradoxal, non? Comment vont-ils justifier ces deux informations en même temps sans avouer qu'il ne s'agit que d'économies?
Malheureusement, jamais les échecs en post-bac n'ont été aussi nombreux, et ça, ils ne peuvent pas le changer d'un coup de baguette magique.
En revanche, saccager le lycée pour obliger le post-bac à tout transformer, c'est encore jouable.
Bahhh professeur "Le roi de France est un grand magicien. Si..."etc etc Wink

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Cath le Mer 6 Jan 2016 - 18:45

@ysabel a écrit:
@Cath a écrit:La seconde indifférenciée, c'est dans les cartons depuis un moment...Retour vers les années 80 !

Sauf qu'à cette époque, il y avait une sacrée sélection encore pour rentrer au lycée général.


ouais... humhum


Dernière édition par Cath le Mer 6 Jan 2016 - 18:59, édité 1 fois

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par laMiss le Mer 6 Jan 2016 - 18:52

@Adso a écrit:Comment des gens qui se disent de gauche ont-ils pu laisser faire une poignée d'allumés qui nous pondent ces réformes ! Les profs de mon établissement  pensent pouvoir tourner la difficulté.. donc assez peu mobilisés; je trouve çà révoltant. Je vois le coup que la philo risque de subir un mauvais sort au lycée parce que " c'est trop difficile"... (quand on voit le manque de vocabulaire de certains on comprend) Comment peut-on se résigner face à cet assassinat du savoir???!! Reste à informer les parents Vite! affraid

L'enjeu n'est pas pédagogique mais budgétaire, c'est tout.
+ cf. message de Hora...

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par laMiss le Mer 6 Jan 2016 - 18:56

@cignus a écrit:C'est horrible... mais cela me ramène 5-6 ans en arrière.
A l'époque, j'étais professeur de STI et nous avons subi la réforme de l'enseignent technique et nous sommes devenus profs de tout et de rien dans l'indifférence générale de tous les autres collègues non STI... Et à l'époque, quand j'expliquais ce qui nous arrivait à mes collègues d'enseignement général, je me souviens très bien les avoir prévenu qu'un jour, viendrait aussi leur tour...
Vu comment ont été traités les professeurs de STI, j'ai peur pour tous mes collègues de l'enseignement général dont je fais maintenant partie...
Je me suis fait violenté avec la réforme des STI, je me fais violenter avec cette réforme du collège... je sens que je vais me faire exploser si j'atterris en lycée après ma mutation pour me rapprocher de chez moi...

Bravo d'avoir tenu pendant cette période difficile. fleurs Je pense que je comprends totalement ce que tu as pu ressentir.
Existe-t-il ici un topic avec des témoignages de reconversions forcées en STI ? Quand je tape "STI" je ne trouve rien.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par User5899 le Mer 6 Jan 2016 - 20:02

@Iphigénie a écrit:
Cripure a écrit:
@stench a écrit:Réformer le lycée alors que chaque année les résultats au bac sont meilleurs, avec de plus nombreuses mentions? C'est assez paradoxal, non? Comment vont-ils justifier ces deux informations en même temps sans avouer qu'il ne s'agit que d'économies?
Malheureusement, jamais les échecs en post-bac n'ont été aussi nombreux, et ça, ils ne peuvent pas le changer d'un coup de baguette magique.
En revanche, saccager le lycée pour obliger le post-bac à tout transformer, c'est encore jouable.
Bahhh professeur "Le roi de France est un grand magicien. Si..."etc etc Wink
topela

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Schéhérazade le Mer 6 Jan 2016 - 20:45

@roxanne a écrit:Mais il y aura toujours un moment où ça va sélectionner , tout le monde ne sera pas chirurgien cardiaque ou pilote de ligne.

ça n'a rien d'incompatible avec les destructions en cours.
Pour les futurs chirurgiens cardiaques et pilotes de ligne: il y en aura, mais au compte-goutte. Ils auront fait leur scolarité primaire, secondaire et supérieure hors contrat, dans des établissements que nous ne pourrons offrir à nos enfants, et qui resteront exigeants. Ils seront fort peu nombreux, mais qu'importe! Dans un contexte d'austérité, qui croit qu'on va continuer à permettre au tout venant d'avoir accès à la chirurgie cardiaque? Elle sera réservée aux riches. Les pauvres iront dans des dispensaires où officieront des officiers de santé, formés à la va-vite et au moindre coût par l'Etat pour appliquer des procédures économiques, et ils seront à peine moins miséreux que leurs patients. Quant aux pilotes de ligne... Un célèbre dirigeant de compagnie low cost expliquait que les qualifications indispensables, grâce aux progrès de l'automatisation, n'excédaient pas celles d'un chauffeur de bus. Alors on recrutera des pilotes à l'avenant, et avec salaires maigres et horaires élevés. Enfin, sauf pour les compagnies de luxe et les jets privés, évidemment. La population est prête: elle a bien craché sur les pilotes d'Air France et sur les médecins.
Si nos dirigeants détruisent l'école, c'est qu'ils estiment cette destruction souhaitable pour l'avenir. La manière dont ils conçoivent l'école nous éclaire donc mieux que leurs discours sur leur vision de l'avenir. Je ne les crois pas assez stupides pour ignorer les conséquences de ce qu'ils font.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par roxanne le Mer 6 Jan 2016 - 20:47

Et ben c'est gai.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par JPhMM le Mer 6 Jan 2016 - 20:49

@Iphigénie a écrit:
Cripure a écrit:
@stench a écrit:Réformer le lycée alors que chaque année les résultats au bac sont meilleurs, avec de plus nombreuses mentions? C'est assez paradoxal, non? Comment vont-ils justifier ces deux informations en même temps sans avouer qu'il ne s'agit que d'économies?
Malheureusement, jamais les échecs en post-bac n'ont été aussi nombreux, et ça, ils ne peuvent pas le changer d'un coup de baguette magique.
En revanche, saccager le lycée pour obliger le post-bac à tout transformer, c'est encore jouable.
Bahhh professeur "Le roi de France est un grand magicien. Si..."etc etc Wink
En logique fondamentale, on explique que l'assertion "l'actuel roi de France est chauve" est vraie. Very Happy

(Celui qui pense que ce qui n'existe pas n'a pas certaine propriété ne me croira pas, pourtant c'est vrai.)

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Bouboule le Mer 6 Jan 2016 - 23:12

@Schéhérazade a écrit:
@roxanne a écrit:Mais il y aura toujours un moment où ça va sélectionner , tout le monde ne sera pas chirurgien cardiaque ou pilote de ligne.

ça n'a rien d'incompatible avec les destructions en cours.
Pour les futurs chirurgiens cardiaques et pilotes de ligne: il y en aura, mais au compte-goutte. Ils auront fait leur scolarité primaire, secondaire et supérieure hors contrat, dans des établissements que nous ne pourrons offrir à nos enfants, et qui resteront exigeants. Ils seront fort peu nombreux, mais qu'importe! Dans un contexte d'austérité, qui croit qu'on va continuer à permettre au tout venant d'avoir accès à la chirurgie cardiaque? Elle sera réservée aux riches. Les pauvres iront dans des dispensaires où officieront des officiers de santé, formés à la va-vite et au moindre coût par l'Etat pour appliquer des procédures économiques, et ils seront à peine moins miséreux que leurs patients. Quant aux pilotes de ligne... Un célèbre dirigeant de compagnie low cost expliquait que les qualifications indispensables, grâce aux progrès de l'automatisation, n'excédaient pas celles d'un chauffeur de bus. Alors on recrutera des pilotes à l'avenant, et avec salaires maigres et horaires élevés. Enfin, sauf pour les compagnies de luxe et les jets privés, évidemment. La population est prête: elle a bien craché sur les pilotes d'Air France et sur les médecins.
Si nos dirigeants détruisent l'école, c'est qu'ils estiment cette destruction souhaitable pour l'avenir. La manière dont ils conçoivent l'école nous éclaire donc mieux que leurs discours sur leur vision de l'avenir. Je ne les crois pas assez stupides pour ignorer les conséquences de ce qu'ils font.

Pour les pilotes, puisque l'occasion m'est donnée :

http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/01/1963018-ecole-aviation-civile-pilotes-trouvent-emploi.html

La Dépêche a écrit:Pour l'ENAC qui a son siège à Toulouse, la vérité est assez cruelle : depuis 2008, quatre élèves sur cinq diplômés de l'école depuis 2008 n'exercent pas l'activité de pilote de ligne pour laquelle ils ont été formés.

L'article confirme très bien des propos d'un ancien élève que j'ai revu, qui parlait de toute sa promotion sans emploi de pilote.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Anaxagore le Mer 6 Jan 2016 - 23:13

Merde.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Honchamp le Mer 6 Jan 2016 - 23:37

@JPhMM a écrit:
En logique fondamentale, on explique que l'assertion "l'actuel roi de France est chauve" est vraie. Very Happy

(Celui qui pense que ce qui n'existe pas n'a pas certaine propriété ne me croira pas, pourtant c'est vrai.)

C'est comme affirmer : "Tous les habitants de la lune sont des harengs" ?

C'est ce que nous démontrait notre prof de Maths/Statts à la fac d'histoire (UE de 1ère année). Je n'ai jamais oublié cette assertion.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par User5899 le Jeu 7 Jan 2016 - 0:01

@Honchamp a écrit:
@JPhMM a écrit:
En logique fondamentale, on explique que l'assertion "l'actuel roi de France est chauve" est vraie. Very Happy

(Celui qui pense que ce qui n'existe pas n'a pas certaine propriété ne me croira pas, pourtant c'est vrai.)

C'est comme affirmer : "Tous les habitants de la lune sont des harengs" ?

C'est ce que nous démontrait notre prof de Maths/Statts à la fac d'histoire (UE de 1ère année). Je n'ai jamais oublié cette assertion.
Et ils s'appellent tous Hanna.
Hanna Hareng.

Là. Voilà ce que ça apporte, la logique Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Honchamp le Jeu 7 Jan 2016 - 0:04

Cripure a écrit:
@Honchamp a écrit:
@JPhMM a écrit:
En logique fondamentale, on explique que l'assertion "l'actuel roi de France est chauve" est vraie. Very Happy

(Celui qui pense que ce qui n'existe pas n'a pas certaine propriété ne me croira pas, pourtant c'est vrai.)

C'est comme affirmer : "Tous les habitants de la lune sont des harengs" ?

C'est ce que nous démontrait notre prof de Maths/Statts à la fac d'histoire (UE de 1ère année). Je n'ai jamais oublié cette assertion.
Et ils s'appellent tous Hanna.
Hanna Hareng.

Là. Voilà ce que ça apporte, la logique Very Happy
Very Happy    topela

Sur ces bonnes paroles, au lit (enfin, moi...)

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Iphigénie le Jeu 7 Jan 2016 - 13:28

@Honchamp a écrit:
Cripure a écrit:
@Honchamp a écrit:
@JPhMM a écrit:
En logique fondamentale, on explique que l'assertion "l'actuel roi de France est chauve" est vraie. Very Happy

(Celui qui pense que ce qui n'existe pas n'a pas certaine propriété ne me croira pas, pourtant c'est vrai.)

C'est comme affirmer : "Tous les habitants de la lune sont des harengs" ?

C'est ce que nous démontrait notre prof de Maths/Statts à la fac d'histoire (UE de 1ère année). Je n'ai jamais oublié cette assertion.
Et ils s'appellent tous Hanna.
Hanna Hareng.

Là. Voilà ce que ça apporte, la logique Very Happy
Very Happy    topela

Sur ces bonnes paroles, au lit (enfin, moi...)

Sinon, sur le fond, ils commencent la concertation avec les soldes: c'est mauvais signe, non?

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Whypee le Jeu 7 Jan 2016 - 14:21

@cignus a écrit:C'est horrible... mais cela me ramène 5-6 ans en arrière.
A l'époque, j'étais professeur de STI et nous avons subi la réforme de l'enseignent technique et nous sommes devenus profs de tout et de rien dans l'indifférence générale de tous les autres collègues non STI... Et à l'époque, quand j'expliquais ce qui nous arrivait à mes collègues d'enseignement général, je me souviens très bien les avoir prévenu qu'un jour, viendrait aussi leur tour...
Vu comment ont été traités les professeurs de STI, j'ai peur pour tous mes collègues de l'enseignement général dont je fais maintenant partie...
Je me suis fait violenté avec la réforme des STI, je me fais violenter avec cette réforme du collège... je sens que je vais me faire exploser si j'atterris en lycée après ma mutation pour me rapprocher de chez moi...

C'est horrible... mais cela me ramène 8-9 ans en arrière.
A l'époque, j'étais professeur de LP et nous avons subi la réforme de l'enseignent professionnel et nous sommes devenus profs de tout et de rien dans l'indifférence générale de tous les autres collègues non PLP... Et à l'époque, quand j'expliquais ce qui nous arrivait à mes collègues autres que PLP, je me souviens très bien les avoir prévenu qu'un jour, viendrait aussi leur tour...
Vu comment ont été traités les professeurs de PLP, j'ai peur pour tous mes collègues de l'enseignement général dont je fais toujours pas partie...
Je me suis fait violenté avec la réforme des LP, mais je me fous de cette réforme du collège tout comme celle des STI... tout comme ceux qui se foutaient de nous à l'époque.

Spoiler:
Ma dernière phrase est provocatrice, je n'en pense pas un mot... sauf la fin Sad


Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les concertations autour de la réforme du lycée débutent

Message par Pat B le Jeu 7 Jan 2016 - 17:48

Déprimant. Pas d'autre mot. Le seul but c'est de faire des économies... et puis, avec les échec en fac, ça se voit un peu trop qu'on a baissé le niveau du bac, donc faut masquer ça en baissant le niveau en licence...
Ce qui est terrible, c'est qu'il y a sûrement des pédagogues qui croient fermement qu'ils détiennent La Vérité sur la façon d'enseigner le mieux possible à tout le monde... et qui restent sourds et aveugles aux conséquences néfastes sur le niveau général... Et des cyniques, derrière, qui s'en fichent royalement pourvu que ça coûte moins cher.
Affreux.
Et dire que je demande ma mut en lycée...

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum