Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Page 10 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par JPhMM le Mar 26 Jan 2016 - 9:09

@Mila Saint Anne a écrit:
@Mila Saint Anne a écrit:
@kamasolou a écrit:Non, ce n'est pas une blague, tu verras bien demain. Ceux qui resteront seront peut-être plus "dociles", avec un peu de chance. Bon courage en tous cas, parce que ce soir ils étaient vraiment dépités !

Pourquoi demain ?

Je précise : "Pourquoi demain ? En quoi cela confirmera tes propos ?"
C'est marrant quand même.... des collègues m'ont remerciée d'avoir apporté une réponse à une question posée début janvier. Mais sans doute le collègue qui t'a raconté la journée a-t-il oublié de te raconter ça....
"Des" c'est 2 ?
Note, toute une journée pour répondre à une question posée il y a trois semaines, c'est Byzance !
Avec tout un questionnaire, tu tiens un mois de réponses, mais six ans plus tard.

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par JPhMM le Mar 26 Jan 2016 - 9:12

@Pseudo a écrit:
@thrasybule a écrit:
@Daphné a écrit:
Quelle productivité, quelle efficacité !! 
Laughing Laughing

On voit toute l'efficacité de l'évaluation positive chez ces collègues. On répond des mois plus tard à une question et on croit avoir sauver le monde tellement on est remercié chaleureusement.
A moins que leurs remerciement n'étaient ironiques ?
C'est que MSA est une fulgurance, et comme on le sait depuis Einstein, plus l'on va vite plus le temps est ralenti.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par User5899 le Mar 26 Jan 2016 - 9:19

Mais, euh... JP ? Ca va ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par JPhMM le Mar 26 Jan 2016 - 9:23

Bah oui, pourquoi ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par DesolationRow le Mar 26 Jan 2016 - 9:26

elpenor a écrit:
@Mila Saint Anne a écrit:
C'est marrant quand même.... des collègues m'ont remerciée d'avoir apporté une réponse à une question posée début janvier. Mais sans doute le collègue qui t'a raconté la journée a-t-il oublié de te raconter ça....


yesyes yesyes
Ma bichonnette se surpasse.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par DesolationRow le Mar 26 Jan 2016 - 9:29

@Mila Saint Anne a écrit:
@Mila Saint Anne a écrit:
@kamasolou a écrit:Non, ce n'est pas une blague, tu verras bien demain. Ceux qui resteront seront peut-être plus "dociles", avec un peu de chance. Bon courage en tous cas, parce que ce soir ils étaient vraiment dépités !

Pourquoi demain ?

Je précise : "Pourquoi demain ? En quoi cela confirmera tes propos ?"
C'est marrant quand même.... des collègues m'ont remerciée d'avoir apporté une réponse à une question posée début janvier. Mais sans doute le collègue qui t'a raconté la journée a-t-il oublié de te raconter ça....

Vous êtes durs, tous, avec Mila. Attendez un peu les formations en avril ou en mai, avec quelques mois de travail acharné en plus, ça va répondre sec.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Rendash le Mar 26 Jan 2016 - 10:26

Vous êtes durs, les gens, ce n'est qu'un malentendu. Le collègue a dit "Je me suis grave fait chier, hein, merci pour ma raie poncée furieux ", on pouvait s'y tromper.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par JPhMM le Mar 26 Jan 2016 - 11:55

@DesolationRow a écrit:avec quelques mois de travail acharné en plus, ça va répondre sec.
Du genre "T'es pas content ? Tu fais et tu fermes ta bouche !"

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Invité El le Mar 26 Jan 2016 - 11:59

Oh non, elle ne peut être que l'Apôtre de la Bienveillance et de la Foi en l'Educabilité des enseignants!

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par User5899 le Mar 26 Jan 2016 - 12:19

@JPhMM a écrit:Bah oui, pourquoi ?
Pour rien, j'ai eu ma réponse ailleurs Wink

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Cath le Mar 26 Jan 2016 - 14:10

@coqenstock a écrit:
@William Foster a écrit:Oué ! Et Coq, il s'y connait en mauvaise foi : c'est pour ça qu'il la repère de loin Very Happy

Tu parles de l'épisode où tout le monde expliquait que les DHG seraient toutes en baisse ? Et où au final, les taux d'encadrement augmentent en collège sur le plan national ?

N'oublie pas de préciser que pour ça (enfin, quand c'est le cas), on a baissé les dhg des lycées.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par kamasolou le Mar 26 Jan 2016 - 17:57

D'après 2 collègues de mon collège présentes hier aux formations, la fameuse question/réponse portait sur le rôle du prof doc dans les EPI.
J'explique : les formatrices tiennent le discours "vous prenez vos projets actuels, et vous les transformez en EPI, c'est pas compliqué".
Une collègue de SVT évoque un travail avec la prof doc : possible en EPI ou pas ?
Réponse de la formatrice : oui, c'est possible, même sans un 3ème prof, on peut tout à fait faire un EPI SVT/doc. Réaction de ma collègue prof doc ce matin : dubitative (depuis quand ils nous considèrent comme une matière ?! C'est bien le pb avec cette réforme, on met les docs au placard - pardon, au CDI - et on ne les reconnait pas comme une discipline à part entière. "On est des profs sans élèves").
Quant aux remerciements, ils semblent avoir été franchement modérés, les collègues n'étant pas persuadés que la réponse apportée corresponde réellement aux textes...


Ce matin, pour la 2ème journée, seulement 15 collègues étaient présents sur les 45 convoqués : 2/3 des collègues en grève.

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par natha le Mar 26 Jan 2016 - 18:05

@kamasolou a écrit:D'après 2 collègues de mon collège présentes hier aux formations, la fameuse question/réponse portait sur le rôle du prof doc dans les EPI.
J'explique : les formatrices tiennent le discours "vous prenez vos projets actuels, et vous les transformez en EPI, c'est pas compliqué".
Une collègue de SVT évoque un travail avec la prof doc : possible en EPI ou pas ?
Réponse de la formatrice : oui, c'est possible, même sans un 3ème prof, on peut tout à fait faire un EPI SVT/doc. Réaction de ma collègue prof doc ce matin : dubitative (depuis quand ils nous considèrent comme une matière ?! C'est bien le pb avec cette réforme, on met les docs au placard - pardon, au CDI - et on ne les reconnait pas comme une discipline à part entière. "On est des profs sans élèves").
Quant aux remerciements, ils semblent avoir été franchement modérés, les collègues n'étant pas persuadés que la réponse apportée corresponde réellement aux textes...

vendredi en formation , à la même question les IPR semblaient perplexes et la réponse était , il faut une autre matière car CDI n'est pas une discipline .... ah , les joies de cette réforme ....

natha
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par William Foster le Mar 26 Jan 2016 - 18:18

1. Elle a dit qu'elle avait donné une réponse. Elle n'a pas dit qu'elle avait donné une bonne réponse.

2. Elle a dit avoir été remerciée. Elle n'a pas dit avoir reçu des remerciements. Remercier est synonyme de renvoyer, congédier.

Techniquement, c'est pas faux.

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Balthamos le Mar 26 Jan 2016 - 18:18

@kamasolou a écrit:D'après 2 collègues de mon collège présentes hier aux formations, la fameuse question/réponse portait sur le rôle du prof doc dans les EPI.
J'explique : les formatrices tiennent le discours "vous prenez vos projets actuels, et vous les transformez en EPI, c'est pas compliqué".
Une collègue de SVT évoque un travail avec la prof doc : possible en EPI ou pas ?
Réponse de la formatrice : oui, c'est possible, même sans un 3ème prof, on peut tout à fait faire un EPI SVT/doc. Réaction de ma collègue prof doc ce matin : dubitative (depuis quand ils nous considèrent comme une matière ?! C'est bien le pb avec cette réforme, on met les docs au placard - pardon, au CDI - et on ne les reconnait pas comme une discipline à part entière. "On est des profs sans élèves").
Quant aux remerciements, ils semblent avoir été franchement modérés, les collègues n'étant pas persuadés que la réponse apportée corresponde réellement aux textes...


Ce matin, pour la 2ème journée, seulement 15 collègues étaient présents sur les 45 convoqués : 2/3 des collègues en grève.

La doc n'est pas une discipline d'enseignement.

circulaire n° 2015-106 du 30-6-2015 a écrit:Toutes les disciplines d'enseignement contribuent aux enseignements pratiques interdisciplinaires. Les professeurs documentalistes et les conseillers principaux d'éducation, dans leurs champs de compétences respectifs, ont vocation à apporter leur expertise dans leurconception et à participer à leur mise en œuvre.

Et quand bien même, étant donné que l'EPI est fait sur les heures d'enseignement, cela signifierait que le collègue qui fait l'EPI avec uniquement la documentation sacrifierait 2 à 3 heures par semaine pour l'EPI.


Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par InvitéTNW le Mar 26 Jan 2016 - 18:26

@Balthamos a écrit:
@kamasolou a écrit:D'après 2 collègues de mon collège présentes hier aux formations, la fameuse question/réponse portait sur le rôle du prof doc dans les EPI.
J'explique : les formatrices tiennent le discours "vous prenez vos projets actuels, et vous les transformez en EPI, c'est pas compliqué".
Une collègue de SVT évoque un travail avec la prof doc : possible en EPI ou pas ?
Réponse de la formatrice : oui, c'est possible, même sans un 3ème prof, on peut tout à fait faire un EPI SVT/doc. Réaction de ma collègue prof doc ce matin : dubitative (depuis quand ils nous considèrent comme une matière ?! C'est bien le pb avec cette réforme, on met les docs au placard - pardon, au CDI - et on ne les reconnait pas comme une discipline à part entière. "On est des profs sans élèves").
Quant aux remerciements, ils semblent avoir été franchement modérés, les collègues n'étant pas persuadés que la réponse apportée corresponde réellement aux textes...


Ce matin, pour la 2ème journée, seulement 15 collègues étaient présents sur les 45 convoqués : 2/3 des collègues en grève.

La doc n'est pas une discipline d'enseignement.

circulaire n° 2015-106 du 30-6-2015 a écrit:Toutes les disciplines d'enseignement contribuent aux enseignements pratiques interdisciplinaires. Les professeurs documentalistes et les conseillers principaux d'éducation, dans leurs champs de compétences respectifs, ont vocation à apporter leur expertise dans leurconception et à participer à leur mise en œuvre.

Et quand bien même, étant donné que l'EPI est fait sur les heures d'enseignement, cela signifierait que le collègue qui fait l'EPI avec uniquement la documentation sacrifierait 2 à 3 heures par semaine pour l'EPI.


"sacrifierait" ? Pourtant, un EPI permet de faire son programme. Il s'agit de transformer un "chapitre", un 'bout de séquence", "une connaissance" pour le travailler en dans plusieurs disciplines. De plus, il n'est jamais stipulé qu'il faille faire 2/3 heures d'EPI par semaine dans une matière. L'élève doit avoir ses 72 ou 108 heures d'EPI sur l'année. Ici, l'histoire-géo s'engage dans un EPI en 3e (rôle des femmes dans la seconde GM) avec l'anglais et les arts plastiques. L'histoire consacrera trois heures, l'anglais 6 et l'art plastique 4 : notre EPI durera 13 heures, sous la forme d'une séquence interdisciplinaire à un moment donnée : toutes les heures seront concentrées sur une période très courte (une semaine). Rien d'extraordinaire donc, mais simplement le même thème abordé dans trois disciplines différentes.

InvitéTNW
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par ylm le Mar 26 Jan 2016 - 18:28

@kamasolou a écrit:Réponse de la formatrice : oui, c'est possible, même sans un 3ème prof, on peut tout à fait faire un EPI SVT/doc.
Je ne sais pas si c'était Mila la formatrice en question, mais la réponse à cette question par les IPR a clairement été non dans les formations auxquelles j'ai assisté, textes à l'appui.

Après, pour être honnête, en formation depuis le début le discours sur les EPI c'est un peu "vous faites comme vous voulez, quand vous voulez, sur la durée que vous voulez, avec qui vous voulez, personne ne viendra vérifier".

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Rendash le Mar 26 Jan 2016 - 18:30

@ylm a écrit:Après, pour être honnête, en formation depuis le début le discours sur les EPI c'est un peu "vous faites comme vous voulez, quand vous voulez, sur la durée que vous voulez, avec qui vous voulez, personne ne viendra vérifier".

"Mais on viendra inspecter surtout l'AP et les EPI", a-t-on entendu çà et là.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par natha le Mar 26 Jan 2016 - 18:36

thenastywizard a écrit:
@Balthamos a écrit:
@kamasolou a écrit:D'après 2 collègues de mon collège présentes hier aux formations, la fameuse question/réponse portait sur le rôle du prof doc dans les EPI.
J'explique : les formatrices tiennent le discours "vous prenez vos projets actuels, et vous les transformez en EPI, c'est pas compliqué".
Une collègue de SVT évoque un travail avec la prof doc : possible en EPI ou pas ?
Réponse de la formatrice : oui, c'est possible, même sans un 3ème prof, on peut tout à fait faire un EPI SVT/doc. Réaction de ma collègue prof doc ce matin : dubitative (depuis quand ils nous considèrent comme une matière ?! C'est bien le pb avec cette réforme, on met les docs au placard - pardon, au CDI - et on ne les reconnait pas comme une discipline à part entière. "On est des profs sans élèves").
Quant aux remerciements, ils semblent avoir été franchement modérés, les collègues n'étant pas persuadés que la réponse apportée corresponde réellement aux textes...


Ce matin, pour la 2ème journée, seulement 15 collègues étaient présents sur les 45 convoqués : 2/3 des collègues en grève.

La doc n'est pas une discipline d'enseignement.

circulaire n° 2015-106 du 30-6-2015 a écrit:Toutes les disciplines d'enseignement contribuent aux enseignements pratiques interdisciplinaires. Les professeurs documentalistes et les conseillers principaux d'éducation, dans leurs champs de compétences respectifs, ont vocation à apporter leur expertise dans leurconception et à participer à leur mise en œuvre.

Et quand bien même, étant donné que l'EPI est fait sur les heures d'enseignement, cela signifierait que le collègue qui fait l'EPI avec uniquement la documentation sacrifierait 2 à 3 heures par semaine pour l'EPI.


"sacrifierait" ? Pourtant, un EPI permet de faire son programme. Il s'agit de transformer un "chapitre", un 'bout de séquence", "une connaissance" pour le travailler en dans plusieurs disciplines. De plus, il n'est jamais stipulé qu'il faille faire 2/3 heures d'EPI par semaine dans une matière. L'élève doit avoir ses 72 ou 108 heures d'EPI sur l'année. Ici, l'histoire-géo s'engage dans un EPI en 3e (rôle des femmes dans la seconde GM) avec l'anglais et les arts plastiques. L'histoire consacrera trois heures, l'anglais 6 et l'art plastique 4 : notre EPI durera 13 heures, sous la forme d'une séquence interdisciplinaire à un moment donnée : toutes les heures seront concentrées sur une période très courte (une semaine). Rien d'extraordinaire donc, mais simplement le même thème abordé dans trois disciplines différentes.


Si l'élève doit faire deux EPI par an et donc doit avoir 72 h , qui fait les 59h qui restent si je ne fais que 3h ?
( le rôle des femmes dans la seconde guerre mondiale , c'est tiré par les cheveux pour le programme "Violence de masse et anéantissement caractérisent la Deuxième Guerre mondiale, conflit aux dimensions planétaires. Les génocides des Juifs et des Tziganes ainsi que la persécution d'autres minorités sont étudiés"). Lors des formations je n'ai pas compris cela et ma production ?



natha
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par William Foster le Mar 26 Jan 2016 - 18:41

thenastywizard a écrit:...L'histoire consacrera trois heures, l'anglais 6 et l'art plastique 4 : notre EPI durera 13 heures...

Quand j'ai proposé ça en CP, on m'a ri au nez. Le principal ne veut pas de "petits" (dans le sens "courts") EPI qui ne se verraient pas bien. Ce qui compte, c'est de pouvoir montrer aux parents et aux enfants qu'on va faire des super trucs.
Bien évidemment, en ne faisant que des choses siiiiiimples... Ne prévoyez rien de compliquéééé...

Donc il faut que ce soit long, mais pas trop ; ambitieux, mais pas vraiment ; fléché, mais pas complètement ; et qu'on puisse s'en servir de vitrine pour que les parents mettent leurs enfants chez nous et pas dans le privé.

Si je tentais un résumé, je dirais "Ce n'est pas compliqué à organiser, les EPI, mais ça serait bien s'il n'y en avait que deux par an par soucis pratique."

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Balthamos le Mar 26 Jan 2016 - 18:41

thenastywizard a écrit:
"sacrifierait" ? Pourtant, un EPI permet de faire son programme. Il s'agit de transformer un "chapitre", un 'bout de séquence", "une connaissance" pour le travailler en dans plusieurs disciplines. De plus, il n'est jamais stipulé qu'il faille faire 2/3 heures d'EPI par semaine dans une matière. L'élève doit avoir ses 72 ou 108 heures d'EPI sur l'année. Ici, l'histoire-géo s'engage dans un EPI en 3e (rôle des femmes dans la seconde GM) avec l'anglais et les arts plastiques. L'histoire consacrera trois heures, l'anglais 6 et l'art plastique 4 : notre EPI durera 13 heures, sous la forme d'une séquence interdisciplinaire à un moment donnée : toutes les heures seront concentrées sur une période très courte (une semaine). Rien d'extraordinaire donc, mais simplement le même thème abordé dans trois disciplines différentes.

Oui sacrifier.
Il y a un décalage entre les textes, les déclarations (l'EPI comme la continuité du cours) et la mise en oeuvre (la possibilité avec les programmes et les compétences des enseignants, le temps de préparation, etc.)

les textes donnent un horaire hebdomadaire (je n'invente rien), laisse la liberté à l'établissement d’organiser les EPI comme ils veulent mais l'organisation annuelle n'est pas à privilégier.

Les enseignements pratiques interdisciplinaires peuvent être de durée variable (trimestrielle, semestrielle, annuelle)
...
Les organisations trimestrielles ou semestrielles sont à privilégier. D'autres modalités peuvent être conçues, telles que des semaines interdisciplinaires.

Et tu en donnes encore la preuve.
Ton EPI dure 13h au total.
Il en manque donc entre 59 et 95h pour que les élèves aient le nombre d'heures d'EPI de l'année.
Avec votre organisation en 13h, chaque classe devrait avoir entre 5 et 6 EPI dans l'année. Cela est vraiment énorme dans la préparation.
Enfin, si tu consacres 3h de ton cours sur les femmes dans la seconde guerre mondiale, cela signifie qu'environ 3/4 du temps que tu vas consacrer à la seconde guerre mondiale passera dans ce thème, en sacrifiant les autres thèmes permettant de comprendre cette deuxième guerre mondiale. En général, les collègues passent de 3 à 5h sur ce thème...

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Presse-purée le Mar 26 Jan 2016 - 19:07

Salut nastywizard,
quelle partie du programme traiter dans un EPI LCA (celui qui ne tient pas debvout didactiquement, uniquement destiné à nous piquer nos heures)? Pour quelle matière? Pour quelle justification didactique précise m'a-t-on saccagé mon boulot pour créer un truc qui ne tient pas debout? Qui a pensé ce truc, si jamais cela a été pensé autrement que "on va piquer des heures aux profs de langues anciennes et pour faire passer la pilule on va les traîner dans la boue, mentir et les culpabiliser"?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Presse-purée le Mar 26 Jan 2016 - 19:11

@Cath a écrit:
@coqenstock a écrit:
@William Foster a écrit:Oué ! Et Coq, il s'y connait en mauvaise foi : c'est pour ça qu'il la repère de loin Very Happy

Tu parles de l'épisode où tout le monde expliquait que les DHG seraient toutes en baisse ? Et où au final, les taux d'encadrement augmentent en collège sur le plan national ?

N'oublie pas de préciser que pour ça (enfin, quand c'est le cas), on a baissé les dhg des lycées.

C'est un détail, ça, voyons. Et puis il n'y a pas de hausse démographique au lycée. Et puis on y ferme que des options (on pourrait aussi tondre les profs de ces options, histoire de bien assurer la catharsis), donc ce n'est pas grave.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par RogerMartin le Mar 26 Jan 2016 - 19:19

@natha a écrit:
thenastywizard a écrit:
@Balthamos a écrit:
@kamasolou a écrit:D'après 2 collègues de mon collège présentes hier aux formations, la fameuse question/réponse portait sur le rôle du prof doc dans les EPI.
J'explique : les formatrices tiennent le discours "vous prenez vos projets actuels, et vous les transformez en EPI, c'est pas compliqué".
Une collègue de SVT évoque un travail avec la prof doc : possible en EPI ou pas ?
Réponse de la formatrice : oui, c'est possible, même sans un 3ème prof, on peut tout à fait faire un EPI SVT/doc. Réaction de ma collègue prof doc ce matin : dubitative (depuis quand ils nous considèrent comme une matière ?! C'est bien le pb avec cette réforme, on met les docs au placard - pardon, au CDI - et on ne les reconnait pas comme une discipline à part entière. "On est des profs sans élèves").
Quant aux remerciements, ils semblent avoir été franchement modérés, les collègues n'étant pas persuadés que la réponse apportée corresponde réellement aux textes...


Ce matin, pour la 2ème journée, seulement 15 collègues étaient présents sur les 45 convoqués : 2/3 des collègues en grève.

La doc n'est pas une discipline d'enseignement.

circulaire n° 2015-106 du 30-6-2015 a écrit:Toutes les disciplines d'enseignement contribuent aux enseignements pratiques interdisciplinaires. Les professeurs documentalistes et les conseillers principaux d'éducation, dans leurs champs de compétences respectifs, ont vocation à apporter leur expertise dans leurconception et à participer à leur mise en œuvre.

Et quand bien même, étant donné que l'EPI est fait sur les heures d'enseignement, cela signifierait que le collègue qui fait l'EPI avec uniquement la documentation sacrifierait 2 à 3 heures par semaine pour l'EPI.


"sacrifierait" ? Pourtant, un EPI permet de faire son programme. Il s'agit de transformer un "chapitre", un 'bout de séquence", "une connaissance" pour le travailler en dans plusieurs disciplines. De plus, il n'est jamais stipulé qu'il faille faire 2/3 heures d'EPI par semaine dans une matière. L'élève doit avoir ses 72 ou 108 heures d'EPI sur l'année. Ici, l'histoire-géo s'engage dans un EPI en 3e (rôle des femmes dans la seconde GM) avec l'anglais et les arts plastiques. L'histoire consacrera trois heures, l'anglais 6 et l'art plastique 4 : notre EPI durera 13 heures, sous la forme d'une séquence interdisciplinaire à un moment donnée : toutes les heures seront concentrées sur une période très courte (une semaine). Rien d'extraordinaire donc, mais simplement le même thème abordé dans trois disciplines différentes.


Si l'élève doit faire deux EPI par an et donc doit avoir 72 h , qui fait les 59h qui restent si je ne fais que 3h ?
( le rôle des femmes dans la seconde guerre mondiale , c'est tiré par les cheveux pour le programme "Violence de masse et anéantissement caractérisent la Deuxième Guerre mondiale, conflit aux dimensions planétaires. Les génocides des Juifs et des Tziganes ainsi que la persécution d'autres minorités sont étudiés"). Lors des formations je n'ai pas compris cela et ma production ?

Ben tiens, les femmes, une minorité I love you Tout cela sent la problématique pensée en profondeur.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par JPhMM le Mar 26 Jan 2016 - 19:20

Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Fesseur Pro le Mar 26 Jan 2016 - 19:27

thenastywizard a écrit: Pourtant, un EPI permet de faire son programme.
Non.
Et l'exemple que tu cites avec 3 heures sur "le rôle des femmes..." en 3e le prouve parfaitement.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum