Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Page 25 sur 26 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par Jane le Sam 9 Jan - 12:17

@amalricu a écrit:
elpenor a écrit:
@Pascal a écrit:Peut-être pas marche-arrière, mais on pourra faire marche-avant. Je ne pense pas que l'Etat programme un complot contre le corps enseignant non plus.

Tu devrais lire les rapports "politiques" de l'OCDE publiés depuis vingt ans, ça occuperait tes soirées (ce qui nous laisserait un peu tranquilles au passage) et tu t'instruirais.


 Cette réforme me semble être un habillage à prétention pédagogique d'un plan social déguisé....suppressions de matières en douce dans la moulinette des EPI...

Au passage, qui parie sur un dégel du point d'indice cette année ?

Augmentation de près de 6% pour compenser la perte du pouvoir perdu ? Rolling Eyes

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par carpemuette le Sam 9 Jan - 12:20

@Pascal a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Pascal a écrit:
100%? je ne vois pas quelle raison pousserait un établissement à ne pas proposer d'EPI LCA ?
40% en comptant les EPI?

Ah oui, non, en fait on part de loin, là… Je suis désolé, ça fait 9 mois que j'explique la réforme en long, en large et en travers, alors va regarder ici (LIEN) et on en reparle après, ok ?

Ok mais il ne faut pas limiter le nombre d'heures aux 5h du Complément, puisque cela signifie qu'il y aura un EPI LCA que tu peux d'ailleurs mettre sur tous les niveaux si ça t'enchante ! Donc dire que le Latin sera réduit de 40%, c'est faux!

C'est là qu'on voit que tu n'as pas compris la réforme. C'est sans doute pour cela que tu la soutiens...


carpemuette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par Pascal le Sam 9 Jan - 12:20

@Celeborn a écrit:
@Pascal a écrit:

Pas forcément, tu peux très bien donner au prof de lettres classiques 0.5 par classe en puisant dans la marge d'autonomie de l'établissement

Tu veux dire celle sur laquelle il va falloir déjà se battre pour faire vivre l'enseignement de complément ? Rendez-vous en conseil pédagogique, hein !

Et au fait, il les fait quand, ses 0,5h ? En + des 26h ? En coanimation avec le pire emploi du temps de la terre (si tant est qu'il est réalisable) ?

Elle peut le faire sur des demi-groupes ou en co-enseignement effectivement.
Il faudra voir avec la réalité de chaque établissement, ça consiste en ça l'autonomie.

Pascal
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par Pascal le Sam 9 Jan - 12:22

@carpemuette a écrit:
@Pascal a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Pascal a écrit:
100%? je ne vois pas quelle raison pousserait un établissement à ne pas proposer d'EPI LCA ?
40% en comptant les EPI?

Ah oui, non, en fait on part de loin, là… Je suis désolé, ça fait 9 mois que j'explique la réforme en long, en large et en travers, alors va regarder ici (LIEN) et on en reparle après, ok ?

Ok mais il ne faut pas limiter le nombre d'heures aux 5h du Complément, puisque cela signifie qu'il y aura un EPI LCA que tu peux d'ailleurs mettre sur tous les niveaux si ça t'enchante ! Donc dire que le Latin sera réduit de 40%, c'est faux!

C'est là qu'on voit que tu n'as pas compris la réforme. C'est sans doute pour cela que tu la soutiens...


Et qu'est-ce que j'ai mal compris? On parle de 2 EPI minimum par niveau, et non pas maximum.

Pascal
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par Pascal le Sam 9 Jan - 12:23

@Jane a écrit:
@amalricu a écrit:
elpenor a écrit:
@Pascal a écrit:Peut-être pas marche-arrière, mais on pourra faire marche-avant. Je ne pense pas que l'Etat programme un complot contre le corps enseignant non plus.

Tu devrais lire les rapports "politiques" de l'OCDE publiés depuis vingt ans, ça occuperait tes soirées (ce qui nous laisserait un peu tranquilles au passage) et tu t'instruirais.


 Cette réforme me semble être un habillage à prétention pédagogique d'un plan social déguisé....suppressions de matières en douce dans la moulinette des EPI...

Au passage, qui parie sur un dégel du point d'indice cette année ?

Augmentation de près de 6% pour compenser la perte du pouvoir perdu ? Rolling Eyes

Espérons, car après tous les efforts que nous aurons fait pour mettre en place la réforme, ce sera bien mérité !

Pascal
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par thrasybule le Sam 9 Jan - 12:24

Ah oui, le ventilateur a été en surchauffe.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par pamplemousses4 le Sam 9 Jan - 12:25

@Pascal a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Pascal a écrit:

Pas forcément, tu peux très bien donner au prof de lettres classiques 0.5 par classe en puisant dans la marge d'autonomie de l'établissement

Tu veux dire celle sur laquelle il va falloir déjà se battre pour faire vivre l'enseignement de complément ? Rendez-vous en conseil pédagogique, hein !

Et au fait, il les fait quand, ses 0,5h ? En + des 26h ? En coanimation avec le pire emploi du temps de la terre (si tant est qu'il est réalisable) ?

Elle peut le faire sur des demi-groupes ou en co-enseignement effectivement.
Il faudra voir avec la réalité de chaque établissement, ça consiste en ça l'autonomie.
Voilà précisément ce qui nous irrite (soft), vois-tu.

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par atrium le Sam 9 Jan - 12:26

Les PE ont-ils été augmentés après tout ce qu'ils ont du subir avec la réforme des rythmes scolaires?


_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par Celeborn le Sam 9 Jan - 12:31

@Pascal a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Pascal a écrit:

Pas forcément, tu peux très bien donner au prof de lettres classiques 0.5 par classe en puisant dans la marge d'autonomie de l'établissement

Tu veux dire celle sur laquelle il va falloir déjà se battre pour faire vivre l'enseignement de complément ? Rendez-vous en conseil pédagogique, hein !

Et au fait, il les fait quand, ses 0,5h ? En + des 26h ? En coanimation avec le pire emploi du temps de la terre (si tant est qu'il est réalisable) ?

Elle peut le faire sur des demi-groupes ou en co-enseignement effectivement.
Il faudra voir avec la réalité de chaque établissement, ça consiste en ça l'autonomie.

Co-enseignement, ça va faire exploser l'emploi du temps (et en général, et celui du ou de la collègue de LC).

Demi-groupes, il va falloir m'expliquer : le prof de LC prend certains élèves pendant que le prof de français de la classe prend les autres (qui ne sont donc pas avec le prof de LC) ? Je veux bien que tu me dises à quelle réalité d'établissement tu fais allusion, là, dans le fonctionnement…


Dernière édition par Celeborn le Sam 9 Jan - 13:33, édité 1 fois

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par Aphrodissia le Sam 9 Jan - 12:33

@Pascal a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Pascal a écrit:
Ok mais il ne faut pas limiter le nombre d'heures aux 5h du Complément, puisque cela signifie qu'il y aura un EPI LCA que tu peux d'ailleurs mettre sur tous les niveaux si ça t'enchante ! Donc dire que le Latin sera réduit de 40%, c'est faux!

L'EPI LCA, ce n'est pas du latin. C'est du français, de l'histoire, des maths, de l'EPS, ce qu'on voudra, mais ce n'est pas du latin.

Ensuite, « tu » (c'est qui, « tu » ?) ne peux pas forcément le mettre sur tous les niveaux si ça t'enchante (c'est joli, ça !). Parce qu'il y a un cadrage des EPI, parce que déjà à la base les programmes des disciplines obligatoires ne permettent que très difficilement de faire de la culture antique, et ne permettent pas du tout de faire une langue de l'Antiquité. Mais je sens que tu es de ceux qui veulent faire croire qu'une heure de français avec un « EPI LCA » compte pour une heure de français ET pour une heure de latin, alors qu'en fait non, ça ne compte que pour une heure de français, pour la simple et bonne raison que… c'est une heure de français.

Pas forcément, tu peux très bien donner au prof de lettres classiques 0.5 par classe en puisant dans la marge d'autonomie de l'établissement et garder les 4.5 en français par exemple !
Le professeur de Lettres classiques te remercie de ta charité mais il n'en veut pas. Il veut continuer à travailler avec ses élèves, à leur enseigner une langue qui ne s'apprend pas en 1h par quinzaine.

Aphrodissia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par Pascal le Sam 9 Jan - 12:42

@Celeborn a écrit:
@Pascal a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Pascal a écrit:

Pas forcément, tu peux très bien donner au prof de lettres classiques 0.5 par classe en puisant dans la marge d'autonomie de l'établissement

Tu veux dire celle sur laquelle il va falloir déjà se battre pour faire vivre l'enseignement de complément ? Rendez-vous en conseil pédagogique, hein !

Et au fait, il les fait quand, ses 0,5h ? En + des 26h ? En coanimation avec le pire emploi du temps de la terre (si tant est qu'il est réalisable) ?

Elle peut le faire sur des demi-groupes ou en co-enseignement effectivement.
Il faudra voir avec la réalité de chaque établissement, ça consiste en ça l'autonomie.

Co-enseignement, ça va faire exploser l'emploi du temps (et en général, et celui du ou de la collègue de LC).

Demi-groupes, il va falloir m'expliquer : le prof de LC prend certains élèves pendant que le prof de français de la classe prend les autres (qui ne sont donc pas avec le prof de LC) ? Je veux bien que tu me dises à quelle réalité d'établissement tu faisallusion, là, dans le fonctionnement…

Ex. 2H LCA en 5ème

1h attribuée à l'histoire sur les horaires d'histoire ou d'une autre matière d'ailleurs+ 1h attribuée au prof de LC prise sur la marge horaire par exemple pour qu'il puisse avoir toutes les classes même s'il ne les a pas en français. Tous les élèves sont en EPI la même heure: soit un groupe avec le prof d'histoire, et un avec le prof de LC; ou en co-enseignement. Le prof de français n'a rien à avoir la-dedans.

Pascal
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par Presse-purée le Sam 9 Jan - 12:47

@Pascal a écrit:
@carpemuette a écrit:
@Pascal a écrit:
@Celeborn a écrit:

Ah oui, non, en fait on part de loin, là… Je suis désolé, ça fait 9 mois que j'explique la réforme en long, en large et en travers, alors va regarder ici (LIEN) et on en reparle après, ok ?

Ok mais il ne faut pas limiter le nombre d'heures aux 5h du Complément, puisque cela signifie qu'il y aura un EPI LCA que tu peux d'ailleurs mettre sur tous les niveaux si ça t'enchante ! Donc dire que le Latin sera réduit de 40%, c'est faux!

C'est là qu'on voit que tu n'as pas compris la réforme. C'est sans doute pour cela que tu la soutiens...


Et qu'est-ce que j'ai mal compris? On parle de 2 EPI minimum par niveau, et non pas maximum.

On voit que tu n'as rien compris à ce qui arrive aux langues anciennes dans cette réforme.

Déjà, vu que tu as l'air de te foutre complètement du contenu de ce que tu enseignes à tes élèves, tu ne te rends pas forcément compte que EPI LCA n'est pas du latin. Cela te passe certainement au-dessus, mais bon.
Ensuite, tu parles des possibilités, qui ne sont que des "possibilités" et non un cadrage national qui aurait le mérite de la clarté et de faire en sorte de maintenir une forme d'égalité devant les services publics dont tu n'as visiblement rien à faire.
Enfin, pour TRES bien connaître la situation actuelle des LC, croire que, comme l'ont prétendu les services du ministère, l'EPI LCA sera généralisé sur les trois niveaux relève au mieux de la naïveté la plus confondante et au pire du mensonge patenté. A croire que tu ignores les préconisations du SNPDEN sur l'EPI LCA.

Bref, tu mens comme un arracheur de dents pour passer pour un type moderne et aware.

C'est méprisable.

Edit:

@Pascal a écrit:
1h attribuée à l'histoire sur les horaires d'histoire ou d'une autre matière d'ailleurs+ 1h attribuée au prof de LC prise sur la marge horaire par exemple pour qu'il puisse avoir toutes les classes même s'il ne les a pas en français. Tous les élèves sont en EPI la même heure: soit un groupe avec le prof d'histoire, et un avec le prof de LC; ou en co-enseignement. Le prof de français n'a rien à avoir la-dedans.

C'est possible en théorie. En pratique, ce sera non. Le CdE refusera car cela prend trop sur la marge. Ils refusent déjà PARTOUT (sur tous les retours que j'ai, venus de plusieurs académies) l'ouverture du grec ancien en troisième.

Bref, tu enfumes et tu mens.
On fera les comptes sur la situation effective des LC en septembre...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par ycombe le Sam 9 Jan - 12:47

@Pascal a écrit:
Ex. 2H LCA en 5ème

1h attribuée à l'histoire sur les horaires d'histoire ou d'une autre matière d'ailleurs+ 1h attribuée au prof de LC prise sur la marge horaire par exemple pour qu'il puisse avoir toutes les classes même s'il ne les a pas en français. Tous les élèves sont en EPI la même heure: soit un groupe avec le prof d'histoire, et un avec le prof de LC; ou en co-enseignement. Le prof de français n'a rien à avoir la-dedans.
Impossible. Il est interdit d'utiliser la marge pour augmenter les horaires des élèves (sauf l'EC latin/LR). Si tu as 2H LCA en EPI, tu DOIS les soustraire entièrement à une ou plusieurs disciplines. Donc soit l'heure que tu donnes au prof de LC est soustraite à une autre discipline (français au hasard, ce qui signifie que les élèves ont une heure de français de moins), soit elle n'existe pas.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par ycombe le Sam 9 Jan - 12:49

@Pascal a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Pascal a écrit:

Pas forcément, tu peux très bien donner au prof de lettres classiques 0.5 par classe en puisant dans la marge d'autonomie de l'établissement

Tu veux dire celle sur laquelle il va falloir déjà se battre pour faire vivre l'enseignement de complément ? Rendez-vous en conseil pédagogique, hein !

Et au fait, il les fait quand, ses 0,5h ? En + des 26h ? En coanimation avec le pire emploi du temps de la terre (si tant est qu'il est réalisable) ?

Elle peut le faire sur des demi-groupes ou en co-enseignement effectivement.
Il faudra voir avec la réalité de chaque établissement, ça consiste en ça l'autonomie.
L'autonomie est cadrée par une circulaire qui donne la liste des disciplines prioritaires pour les demi-groupes sur les heures de marge. Le français n'y est pas.



_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par henriette le Sam 9 Jan - 12:49

@Pascal a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Pascal a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Pascal a écrit:

Pas forcément, tu peux très bien donner au prof de lettres classiques 0.5 par classe en puisant dans la marge d'autonomie de l'établissement

Tu veux dire celle sur laquelle il va falloir déjà se battre pour faire vivre l'enseignement de complément ? Rendez-vous en conseil pédagogique, hein !

Et au fait, il les fait quand, ses 0,5h ? En + des 26h ? En coanimation avec le pire emploi du temps de la terre (si tant est qu'il est réalisable) ?

Elle peut le faire sur des demi-groupes ou en co-enseignement effectivement.
Il faudra voir avec la réalité de chaque établissement, ça consiste en ça l'autonomie.

Co-enseignement, ça va faire exploser l'emploi du temps (et en général, et celui du ou de la collègue de LC).

Demi-groupes, il va falloir m'expliquer : le prof de LC prend certains élèves pendant que le prof de français de la classe prend les autres (qui ne sont donc pas avec le prof de LC) ? Je veux bien que tu me dises à quelle réalité d'établissement tu faisallusion, là, dans le fonctionnement…

Ex. 2H LCA en 5ème

1h attribuée à l'histoire sur les horaires d'histoire ou d'une autre matière d'ailleurs+ 1h attribuée au prof de LC prise sur la marge horaire par exemple pour qu'il puisse avoir toutes les classes même s'il ne les a pas en français. Tous les élèves sont en EPI la même heure: soit un groupe avec le prof d'histoire, et un avec le prof de LC; ou en co-enseignement. Le prof de français n'a rien à avoir la-dedans.
Mais du coup, comment font-ils du latin sur cette heure, puisque, comme les textes le disent très clairement, l'EPI est fait pour traiter le programme de la matière qui donne les heures pour le mettre en place ? heu

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par thrasybule le Sam 9 Jan - 12:49

Quand ça sera la m..., tout ce beau monde nous dira: "nous comprenons votre impatience. Nous ne sommes pas allés assez loin dans la réforme".

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par JPhMM le Sam 9 Jan - 12:51

@thrasybule a écrit:Quand ça sera la m..., tout ce beau monde nous dira: "nous comprenons votre impatience. Nous ne sommes pas allés assez loin dans la réforme".
Quand la saignée n'est pas efficace, c'est qu'on n'a pas assez saigné.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par thrasybule le Sam 9 Jan - 12:53

On pourra re-multiplier les formations avec des laquais dysorthographiques et robotisés en quête d'une minable reconnaissance institutionnelle.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par Gryphe le Sam 9 Jan - 12:54

Pascal, je n'ai pas compris ce qui d'après toi était bien dans cette réforme.
Que l'horaire et le programme de latin soient tronçonnés d'une manière absurde ? Ou il y a un truc bien quelque part qu'on n'a pas vu ? Suspect

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par Anaxagore le Sam 9 Jan - 13:00

Souhaitons à Pascal de connaître un jour les joies de l'esprit critique.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par Sphinx le Sam 9 Jan - 13:02

Mon CDE est très favorable au latin et fera tout ce qu'il peut pour le maintenir : EPI LCA, EC sur trois niveaux.

Eh bien même comme ça, on ne pourra pas faire plus que de proposer l'EPI LCA sur un trimestre (j'ai bien dit tri- et pas se-) en cinquième.

Et même comme ça, n'ayant pas le don d'ubiquité et pas non plus la sainte vocation de passer quarante-cinq heures/semaine dans l'établissement pour faire une heure avec une classe par-ci et une demi-heure avec une autre par là, je ne pourrai pas l'assurer moi-même sur toutes les classes, moi la prof de latin.

Alors l'idée de l'EPI LCA sur les trois niveaux, ça me fait bien rire. Jaune.

Ce sera déjà beau si l'EC est effectivement mis en place et si on n'a pas désespérément besoin de ces clopinettes qu'en haut lieu on appelle révérencieusement "la Marge" pour sauver un poste ou deux.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par JPhMM le Sam 9 Jan - 13:02

J'aurais haï subir un EPI comme élève.
Déjà que je ne supportais pas qu'on me parle d'actualité en classe.

Pour moi, la classe c'est sacré, le lieu hors-le-monde, le lieu où l'on se pose loin de la folie d'un monde pris dans le torrent du temps et où l'on commence à penser, à prendre son temps pour poser des repères communs, usés, éprouvés, maîtrisés par des experts, où l'on pense avec ceux qui pensaient déjà il y a deux cents ans, deux millénaires, pour trouver ce qui est commun, donc de ce qui est fondamental, le reste n'étant qu'ondulations éphémères du fleuve qui ne valent que pour l'instant de leur existence.

J'étais élève, et j'aspirais de tout mon être à être élevé vers ces hauteurs que je pensais constituer le monde des adultes. J'aurais haï que les adultes se rabaissent à mon niveau pour me parler à rabais, sans exigence. Je ne voulais pas aspirer à la médiocrité du facile, je voulais lire Homère dans le texte, par moi-même, être capable de cela, pas simplement faire le singe pédagogique pour faire plaisir. Apprendre est un égoïsme, un égoïsme sublime : être maintenant un peu plus qu'il y a dix minutes, à chaque instant.

Cette réforme, que je l'aurais haïe plus encore comme élève. Elle m'aurait été une insulte, une insulte d'une violence inouïe.


Dernière édition par JPhMM le Sam 9 Jan - 13:05, édité 1 fois (Raison : faute de français)

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par Gryphe le Sam 9 Jan - 13:03

Merci JPhMM. I love you

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par Reine Margot le Sam 9 Jan - 13:04

@JPhMM a écrit:
@thrasybule a écrit:Quand ça sera la m..., tout ce beau monde nous dira: "nous comprenons votre impatience. Nous ne sommes pas allés assez loin dans la réforme".
Quand la saignée n'est pas efficace, c'est qu'on n'a pas assez saigné.

clysterum donare, postea saignare, ensuita purgare. professeur

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par ZeSandman le Sam 9 Jan - 13:04

@thrasybule a écrit:On pourra re-multiplier les formations avec des laquais dysorthographiques et robotisés en quête d'une minable reconnaissance institutionnelle.

topela

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.

ZeSandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels recours avoir contre les profs injurieux dans le débat sur la réforme?

Message par thrasybule le Sam 9 Jan - 13:05

Je vois déjà certains collègues parler aux élèves comme des demeurés (désastre une nouvelle fois de la glose de la glose de la glose de Bourdieu), ça va pas s'arranger, au collège du moins.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 25 sur 26 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum