Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Guillemette
Je viens de m'inscrire !

[résolu] Question sur les propositions

par Guillemette le Jeu 7 Jan 2016 - 21:36
Bonjour à tous,
Je me questionne sur un exemple vu en classe lors d'une séance sur les subordonnées relatives / conjonctives etc. (classe de 5eme)
Le voici :
"Lorsque Nature est favorable et que l'on y met tout son cœur, rien ne peut être difficile."


"rien ne peut être difficile" : prop. principale
"Lorsque nature est favorable : subordonnée conjonctive circonstancielle
"et que l'on met tout son cœur"?? : conj. circ. aussi? coordonnée à la précédente?

Help svp!
Merci d'avance Smile
Guillemette
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: [résolu] Question sur les propositions

par Iphigénie le Jeu 7 Jan 2016 - 21:42
ben oui, what else?
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: [résolu] Question sur les propositions

par V.Marchais le Jeu 7 Jan 2016 - 22:13
Oui.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Oudemia
Empereur

Re: [résolu] Question sur les propositions

par Oudemia le Jeu 7 Jan 2016 - 22:37
Les conjonctions de subordination sont souvent reprises par un simple que lorsqu'elles sont coordonnées :
"Comme je vous ai avertis et que vous avez continué à bavarder..."
"Si vous faites des efforts et que vous ne bavardez plus..."
"Quand l'hiver arrive et qu'il fait plus sombre..."
C'est là qu'il faut être attentif pour distinguer les nuances de ces différentes que si on a la 2e proposition seule !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: [résolu] Question sur les propositions

par User5899 le Jeu 7 Jan 2016 - 23:15
@Oudemia a écrit:Les conjonctions de subordination sont souvent reprises par un simple que lorsqu'elles sont coordonnées :
"Comme je vous ai avertis et que vous avez continué à bavarder..."
"Si vous faites des efforts et que vous ne bavardez plus..."
"Quand l'hiver arrive et qu'il fait plus sombre..."
C'est là qu'il faut être attentif pour distinguer les nuances de ces différentes que si on a la 2e proposition seule !
Oui et non, la valeur du circonstanciel n'est pas vraiment une question grammaticale, au fond.
Penser aussi au subjonctif obligatoire avec "que" reprenant un "si" ouvrant sur un irréel.

Et sinon... Ne rien dire, ne rien dire, ne rien dire Razz
avatar
nitescence
Érudit

Re: [résolu] Question sur les propositions

par nitescence le Jeu 7 Jan 2016 - 23:47
@Guillemette a écrit:Bonjour à tous,
Je me questionne sur un exemple vu en classe lors d'une séance sur les subordonnées relatives / conjonctives etc. (classe de 5eme)
Le voici :
"Lorsque Nature est favorable et que l'on y met tout son cœur, rien ne peut être difficile."


"rien ne peut être difficile" : prop. principale
"Lorsque nature est favorable : subordonnée conjonctive circonstancielle
"et que l'on met tout son cœur"?? : conj. circ. aussi? coordonnée à la précédente?

Help svp!
Merci d'avance Smile
Guillemette

Je ne vois pas où est le problème.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
Guillemette
Je viens de m'inscrire !

Re: [résolu] Question sur les propositions

par Guillemette le Ven 8 Jan 2016 - 9:23
Merci pour vos réponses, je suis rassurée.
Guillemette
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum