Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par may68 le Lun 11 Jan 2016 - 16:44

@e-Wanderer a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Je suis d'accord: s'agissant de toute loi, il faut distinguer entre la lettre et l'esprit, notamment pour pouvoir opposer la lettre à tous les esprits qu'on voudra nous refourguer au nom de l'idéologie à la mode. C'est le grand avantage de la loi écrite noir sur blanc, c'est ainsi qu'elle est écrite et c'est pour cela qu'elle l'est.

Entendons-nous bien: je ne prétends pas qu'il soit impossible de soutenir une position telle que la tienne; je le prétends d'autant moins que l'on constate autour de soi qu'elle est soutenue, justement avec tout ce luxe de subtilités. Je me borne à souligner l'ampleur des libertés qu'il faut prendre pour le faire.

En revanche j'avoue que ce long détour argumentatif ne me paraît pas très pertinent: si une loi est bonne, il devrait être plus rapide et surtout plus convaincant d'argumenter directement en sa faveur que d'en passer par la démonstration (fragile) de son ancienneté, d'autant que rien, dans la conversation initiale, ne nous y obligeait.

Il n'y a rien de très compliqué, en réalité.

1) Point de départ : la loi de 1905. Les personnels de l'Etat doivent faire preuve de neutralité en matière de religion. Tous les autres citoyens sont libres d'afficher leur appartenance religieuse, en tous lieux.
2) Ajout de 2004, qui constitue une entorse à la législation de 1905. On interdit aux élèves, jusqu'au bac, d'afficher de façon ostensible leur appartenance religieuse dans le cadre de l'école.
3) Pour les parents accompagnateurs, il y a un flou juridique à trancher. Il faut dire si, dans le cadre d'activités scolaires, ils sont prioritairement parents (et donc libre d'afficher leurs convictions religieuses, même dans le cadre scolaire) ou prioritairement accompagnateurs (et donc assimilables à du personnel d'encadrement et soumis aux règles des agents de l'État).

C'est ce flou juridique que le Parlement refuse de combler, c'est tout. Si l'Assemblée donnait force de loi à la circulaire Chatel (qui est parfaitement limpide), les choses seraient très claires : ce serait une extension du domaine d'application de la loi de 1905 (plutôt qu'une entorse comme en 2004). Si on n'est pas d'accord avec cette circulaire, il faudrait logiquement l'abroger et produire un texte qui dirait explicitement que les parents accompagnateurs (mais aussi les maîtres-nageurs et tous types d'intervenants extérieurs) ne sont pas assimilables au personnel éducatif. Là aussi, tout deviendrait clair.

Par manque de courage, on préfère rester dans le flou en laissant les acteurs de terrain se dépatouiller localement et les juridictions locales prononcer des avis au cas par cas, éventuellement en contradiction avec ladite circulaire. Tout ça parce qu'on ne veut pas stigmatiser les minorités, mais on ne veut pas non plus reconnaître qu'on fait des concessions aux fondamentalistes car ça fâcherait une autre frange de l'électorat, alors on reste dans le mi-chèvre mi-chou en espérant que ça ne dégénère pas trop…

Personnellement, je préfère les choses claires, même quand je ne suis pas d'accord. Par exemple, sur le voile à l'université on sait à quoi s'en tenir : l'entorse de 2004 à la loi sur la laïcité ne porte que sur l'école primaire, le collège et le lycée, et au-delà du baccalauréat le port des signes ostentatoires est permis. La question a été posée à Fioraso et elle a répondu clairement : pour elle, ça ne pose pas de problème. Ça ne me plait pas (je suis d'accord avec Reine Margot sur l'esprit de la loi, et il y a aussi ce que j'ai dit plus haut de la place des femmes dans notre société), mais comme je suis républicain je fais avec les textes votés, qui comme le rappelle PY sont la seule référence valide.


Je suis convaincu que ce manque de courage fait le lit de l'extrême-droite. Quand un gouvernement n'assume pas sa politique, ça met les gens en colère : par exemple Woerth aurait très bien pu dire que c'était un choix budgétaire de geler le point d'indice des fonctionnaires. Il n'avait pas besoin de raconter que les salaires augmentaient quand même grâce à l'ancienneté, confondant volontairement logique individuelle et logique collective pour masquer l'appauvrissement de la fonction publique. Ça a mis les fonctionnaires, qui n'étaient pas dupes, encore plus en colère. C'est ce manque de courage que les électeurs ne supportent plus. Une politique, ça s'assume !

Complètement d'accord , on nous laisse en bout de chaîne nous dépatouiller et parfois nous disputer , car rien n'est clair ni tranché .

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par dandelion le Lun 11 Jan 2016 - 16:55

La circulaire n'ayant pas force de loi, les juridictions locales peuvent en effet choisir d'appliquer la loi. C'est ce que je voulais dire quand je disais qu'elle était mal rédigée (et pas qu'elle): si elle est contraire à la loi, il me semble qu'une circulaire est mal rédigée.
L'accompagnement par des parents pose forcément des problèmes, en dehors de la religion. J'imagine que les enseignants n'ont pas toujours sous la main un parent au look d'un goût universellement approuvé, au langage châtié, et maîtrisant parfaitement les règlements scolaires.
Petite question: quand je suis intervenue en primaire, pas pour accompagner mais pour enseigner, bénévolement, j'ai dû remplir un document attestant de mes qualifications et de mes motivations. Coutume locale ou obligation nationale? Je suppose qu'on peut faire de tels 'contrats' pour des bénévoles, en spécifiant certaines règles à suivre. Ce pourrait être une piste, dans la mesure où cela ne découragerait pas les volontaires, bien sûr.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Tangleding le Lun 11 Jan 2016 - 17:24

@Celeborn a écrit:
@Tangleding a écrit:J'imagine qu'on se mette un de ces jours à demander l’interdiction d'accompagner une sortie à une maman "catholique à serre-tête et jupe droite" de Versailles... Ca ferait sortir les catholiques du bois. Dans 10 ans ce genre de tenue deviendrait monnaie courante, pour faire chier et se poser en victimes de la république anticléricale. Bingo, comme dirait l'autre.

Rappelons que la loi de 2004 sur les signes religieux à l'École a très clairement fait BAISSER le nombre d'incidents sur le sujet. Je ne crois pas que l'appliquer aux accompagnateurs de sortie scolaire (qu'ils soient ou non parents d'élèves) crée quoi que ce soit de ce que tu fantasmes ici avec ton serre-tête et ta jupe droite (qui ne sont, à ma connaissance, ni l'un ni l'autre des signes religieux). En revanche, ça évitera de reporter la prise de décision à l'échelon local, où le directeur d'école n'a en gros que des mauvais choix et se fera engueuler quoi qu'il arrive.
Le droit est le droit, pas ce qui t'arrange ou arrange tes collègues chefs d'établissement.

S'agissant de mes supposés fantasmes, avec un peu plus de finesse (tu dois en être capable), tu reconnaîtras sans mal un raisonnement par l'absurde. Tu en tireras les conclusions qui s'imposent.

S'agissant des signes religieux, serre-tête etc, sachant que l'Etat est censé être incompétent et indifférent à ces questions, selon une application stricte de la loi de 1905, peux-tu m'expliquer qui décide ce qui est un signe religieux et ce qui n'en est pas ? A part celui qui le porte, peut-être ou plutôt l'autorité religieuse reconnue dont le justiciable se réclamerait. Ce qui fait beaucoup de conditions.


Pour ce qui est de ceux qui "tolèrent" les "fantômes" dans l'espace public, je crois que tout est dit, la langue a parlé pour eux.

S'agissant de l'égalité homme femme, cela veut dire qu'un homme comme une femme ont le droit de porter un foulard si cela les amuse. Pas qu'on va interdire aux femmes de porter un foulard en supposant qu'elles ne sont pas assez intelligentes pour le faire de leur plein libre-arbitre.

L'égalité homme-femme dans les vêtements est-elle bafouée parce que seules les femmes portent des jupes ?

Je ne parle même pas de l'argument : en Arabie saoudite, ils font cela, alors pourquoi nous serions plus tolérants qu'eux... Ben oui, comparons notre démocratie à cette autocratie où la femme adultère est lapidée, que c'est subtil !

On nage en plein délire. Je recommande à pas mal de collègues de se documenter un peu sur le sujet pour 3€ :
http://www.decitre.fr/livres/la-laicite-9782247125579.html

Marre d'entendre des collègues débiter toutes les âneries possibles à l'unisson des Morano and co.


Dernière édition par Tangleding le Lun 11 Jan 2016 - 17:58, édité 4 fois

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par JPhMM le Lun 11 Jan 2016 - 17:34

@PauvreYorick a écrit:Qu'il s'agisse d'une "superstition", je pense que nombreux sont ceux qui peuvent l'entendre et sans réaction épidermique, mais c'est précisément la neutralité de l'Etat qui empêche de faire de ce diagnostic un motif pour proscrire une conduite ou une tenue.
Ah mais je suis bien d'accord. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Inhumaine le Lun 11 Jan 2016 - 18:18

@Tangleding a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Tangleding a écrit:J'imagine qu'on se mette un de ces jours à demander l’interdiction d'accompagner une sortie à une maman "catholique à serre-tête et jupe droite" de Versailles... Ca ferait sortir les catholiques du bois. Dans 10 ans ce genre de tenue deviendrait monnaie courante, pour faire chier et se poser en victimes de la république anticléricale. Bingo, comme dirait l'autre.

Rappelons que la loi de 2004 sur les signes religieux à l'École a très clairement fait BAISSER le nombre d'incidents sur le sujet. Je ne crois pas que l'appliquer aux accompagnateurs de sortie scolaire (qu'ils soient ou non parents d'élèves) crée quoi que ce soit de ce que tu fantasmes ici avec ton serre-tête et ta jupe droite (qui ne sont, à ma connaissance, ni l'un ni l'autre des signes religieux). En revanche, ça évitera de reporter la prise de décision à l'échelon local, où le directeur d'école n'a en gros que des mauvais choix et se fera engueuler quoi qu'il arrive.
Le droit est le droit, pas ce qui t'arrange ou arrange tes collègues chefs d'établissement.

S'agissant de mes supposés fantasmes, avec un peu plus de finesse (tu dois en être capable), tu reconnaîtras sans mal un raisonnement par l'absurde. Tu en tireras les conclusions qui s'imposent.

S'agissant des signes religieux, serre-tête etc, sachant que l'Etat est censé être incompétent et indifférent à ces questions, selon une application stricte de la loi de 1905, peux-tu m'expliquer qui décide ce qui est un signe religieux et ce qui n'en est pas ? A part celui qui le porte, peut-être ou plutôt l'autorité religieuse reconnue dont le justiciable se réclamerait. Ce qui fait beaucoup de conditions.


Pour ce qui est de ceux qui "tolèrent" les "fantômes" dans l'espace public, je crois que tout est dit, la langue a parlé pour eux.

S'agissant de l'égalité homme femme, cela veut dire qu'un homme comme une femme ont le droit de porter un foulard si cela les amuse. Pas qu'on va interdire aux femmes de porter un foulard en supposant qu'elles ne sont pas assez intelligentes pour le faire de leur plein libre-arbitre.

L'égalité homme-femme dans les vêtements est-elle bafouée parce que seules les femmes portent des jupes ?

Je ne parle même pas de l'argument : en Arabie saoudite, ils font cela, alors pourquoi nous serions plus tolérants qu'eux... Ben oui, comparons notre démocratie à cette autocratie où la femme adultère est lapidée, que c'est subtil !

On nage en plein délire. Je recommande à pas mal de collègues de se documenter un peu sur le sujet pour 3€ :
http://www.decitre.fr/livres/la-laicite-9782247125579.html

Marre d'entendre des collègues débiter toutes les âneries possibles à l'unisson des Morano and co.

Merci !
You're a sight for sore eyes Wink

Il serait plus intelligent de ma part de ne pas venir lire des topics de ce genre, c'est réellement assez dur à encaisser de voir qu'encore une fois vous semblez majoritairement pencher du même côté, sans contestation aucune de vos idées reçues.
Ou peut-être est-ce un effet de groupe qui n'incite pas les gens ayant d'autres opinions à s'exprimer ?

Inhumaine
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par archeboc le Lun 11 Jan 2016 - 18:52

@e-Wanderer a écrit:Il n'y a rien de très compliqué, en réalité.

Si, c'est très compliqué. Pour deux raisons :
- à côté de la laïcité légale, il y a la laïcité sociale, c'est-à-dire la laïcité telle que les français l'ont intégrée. Par exemple, il n'y a jamais eu de loi qui imposait la neutralité aux écoliers et aux lycéens, mais la neutralité était respectée comme une sorte de savoir vivre. J'ai entendu ma grand-mère, je crois, appeler cela le "respect humain" (et dans "respect", on entendait toutes les lettres de "respect").
- cette laïcité sociale n'est pas valorisée, aujourd'hui, dans notre conscience collective. On préfère paresseusement séparer les aspect sociaux sous le terme de "sécularisation" de leur aspect légal qui serait la "laïcité". De plus, on a construit une épopée de la laïcité-1905, comme si 1905 était la naissance de la laïcité française (alors que les années 1880 ont été bien plus fondatrices : 1905 est plutôt la fin de l'affrontement et le début de la stabilisation).

Le résultat, c'est qu'à ne regarder que ce que dit la loi, on fait comme si notre tradition n'était faite que de la loi. Or la loi de 2004 n'est pas une "entorse" à 1905 : elle vient combler un vide juridique pour fixer dans la loi une norme collective non-dite face à une minorité qui voulait déplacer trop loin en sa faveur un équilibre de fait jusque là satisfaisant.

Enfin, un intervenant a dit ici : l'interdiction des signes religieux, ce n'est pas de la justice, c'est de l'ordre public, du policier. Dans le fond, ce n'est pas faux : la laïcité à la française s'est construite aussi, symboliquement, comme une modération collective contre les guerres de religion et le terrorisme révolutionnaire. Elle a une fonction symbolique d'apaisement des passions religieuses, et à ce titre, de maintien de l'ordre public. Là est le sens collectif du "respect humain" dont je parlais plus haut.


_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Tangleding le Lun 11 Jan 2016 - 18:58

Mais le respect des usages, des traditions, d'une survivance du droit coutumier, en somme, ce n'est pas une question législative ou réglementaire.

Or le "problème" du voile est traité sur le plan législatif, jurisprudentiel et réglementaire.

Je rappelle que des salariés ont perdu leur boulot pour avoir porté le voile.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par ysabel le Lun 11 Jan 2016 - 19:01

@archeboc a écrit:Rosanette, Pauvre Yorick, vous n'avez pas répondu à ma question :
Si mes parents et mes grands parents, catho laïcards comme la majorité des français de cette époque, n'ont pas mis leurs enfants dans une école catho, c'était pour éviter de les placer sous l'autorité d'hommes et de femmes déguisés en corbeaux. Pour mes propres enfants, j'entends que l'école de la République ne les mettent jamais sous l'autorité de tels épouvantails.

Dans le cas contraire, ce n'est pas avec une jupe plissée et un serre tête que je viendrais accompagner les sorties scolaires, mais avec la grande croix pectorale, et avec mon sac stické "une étoile est née". Qu'en diraient alors les parents des élèves musulmans ?


ou avec un t-shirt portant une caricature d'un certain prophète...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Olympias le Lun 11 Jan 2016 - 19:04

Au passage le serre-tête, la jupe plissée, le chemisier blanc, le loden vert ou bleu marine ne sont pas des signes religieux. Mais des tenues civiles de la bourgeoisie, souvent catho, certes.
Des tenues socialement connotées ont un lien avec un groupe économique, social ...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par fracflo le Lun 11 Jan 2016 - 19:05

À titre personnel, je préfère que nos élèves soient accompagnés par des femmes voilées plutôt que par des tatoués ou des individus aux cheveux teints.
Il n'y a rien d'extravagant dans le port du voile et, si je peux me permettre, les enragés qui se trouent la peau et se peignent la figure sont plus fanatiques que les mères de famille dont il est ici question.


Dernière édition par fracflo le Lun 11 Jan 2016 - 19:07, édité 1 fois

fracflo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Fesseur Pro le Lun 11 Jan 2016 - 19:06

Laughing
Bien placé.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par JPhMM le Lun 11 Jan 2016 - 19:10

@Fesseur Pro a écrit:Laughing
Bien placé.
Un peu trop gros cependant. Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Carnyx le Lun 11 Jan 2016 - 19:12

@fracflo a écrit:À titre personnel, je préfère que nos élèves soient accompagnés par des femmes voilées plutôt que par des tatoués ou des individus aux cheveux teints.
Il n'y a rien d'extravagant dans le port du voile et, si je peux me permettre, les enragés qui se trouent la peau et se peignent la figure sont plus fanatiques que les mères de famille dont il est ici question.
Sans compter les collègues en survêt Quechua qui sont une véritable agression !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Croustibapt le Lun 11 Jan 2016 - 19:12

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, 1789 a écrit:« Article 10. - Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi ».

_________________
Discipline & Bonté

Croustibapt
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Tangleding le Lun 11 Jan 2016 - 19:14

@Olympias a écrit:Au passage le serre-tête, la jupe plissée, le chemisier blanc,  le loden vert ou bleu marine ne sont pas des signes religieux. Mais des tenues civiles de la bourgeoisie, souvent catho, certes.
Des tenues socialement connotées ont un lien avec un groupe économique, social ...
Olympias : il s'agissait d'un raisonnement par l'absurde, je sais ce que ce n'est pas un signe religieux.

Le problème c'est que le statut du foulard est assez flou, et plus encore si on considère l'absence d'autorité temporelle de l'Islam...

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Tangleding le Lun 11 Jan 2016 - 19:15

@JPhMM a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:Laughing
Bien placé.
Un peu trop gros cependant. Laughing
Pas forcément plus gros que certaines sorties pourtant "sérieuses" sur ce fil...

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Le Minotaure le Lun 11 Jan 2016 - 19:30

Concernant l'interdiction des signes religieux à l'école par les élèves, il y a un précédent à la loi de 2004. Jean Zay a fait publier deux circulaires en juillet 1936 et mai 1937. La première interdit dans les établissement scolaires "tout port d'insigne" et précise : "Vous voudrez bien considérer comme un signe politique tout objet dont le port constitue une manifestation susceptible de provoquer une manifestation en sens contraire." La seconde rappelle les dispositions de la circulaire de 1936 et ajoute : "Il va de soi que les mêmes prescriptions s'appliquent aux propagandes confessionnelles. L'enseignement public est laïque. Aucune forme de prosélytisme ne saurait être admise dans les établissements, je vous demande d'y veiller avec une fermeté sans défaillance."

Voir les textes ici : http://classes.bnf.fr/laicite/references/Circulaire_de_Jean_Zay_1936.pdf

Rappelons aussi qu'avant la loi de 2004, la loi Jospin de 1989 sème la confusion en autorisant la liberté d'expression des élèves, à condition néanmoins que "l'exercice de ces libertés ne [puisse] porter atteinte aux activités d'enseignement." http://www.senat.fr/rap/l03-219/l03-2193.html . Et, de fait, les premières "affaires du voile" datent de la fin 1989. Même si je ne dis pas qu'il faille nécessairement les réduire à un effet de la loi Jospin.

La loi de 2004 est elle même peu claire puisqu'elle officialise une nouvelle notion, celle du signe religieux "ostensible", et permet le port de signes religieux "discrets". Ce serait donc aux représentants de l'Etat, pourtant astreints au devoir de neutralité, de définir ce qui est relève du discret ou de l'ostensible.

Ces textes concernent les élèves. Pour ma part, je ne comprend pas très bien comment on pourrait considérer des parents accompagnateurs comme des "agents de l'Etat". Par ailleurs les élèves font normalement, dès la maternelle, la distinction entre les agents de l'école et les parents de leurs camarades.

Le Minotaure
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Cath le Lun 11 Jan 2016 - 19:43

Ainsi, les élèves auront confirmation de ce que les savoirs enseignés à l'école sont nuls et non avenus.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Tangleding le Lun 11 Jan 2016 - 19:50

@Cath a écrit:Ainsi, les élèves auront confirmation de ce que les savoirs enseignés à l'école sont nuls et non avenus.
Évidemment, nier le droit ne remet pas en cause ce que l'école s'efforce de transmettre aux élèves.

Les anti-voile me font penser au Tartuffe : "Couvrez ce bout de tissu que je ne saurais voir..."

L'enseignement et toute l'instruction ruinés dans leurs fondations parce que des mères d'élèves portant légalement le voile dans l'espace public et privé, s'obstinent à défier l'institution en portant finalement tout aussi légalement leur voile quand elles acceptent d'accompagner les élèves (pas leur enfant) lors d'une sortie organisée par l'école républicaine laïque...

Certains collègues me font penser à certains de mes 6e qui récriminent parce que je leur fais étudier la Bible alors qu'on est à l'école laïque. Ils ont l'excuse d'être des 6e...

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Rendash le Lun 11 Jan 2016 - 20:40

@Tangleding a écrit: je leur fais étudier la Bible


Shocked

Mais enfin, Tang', on est dans une école laïque! furieux

J'en reste sans voile.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Moonchild le Lun 11 Jan 2016 - 20:40

Bon, finalement, un parent d'élève peut-il accompagner une sortie scolaire avec ce T-shirt ?

Spoiler:

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Olympias le Lun 11 Jan 2016 - 20:42

@Tangleding a écrit:
@Olympias a écrit:Au passage le serre-tête, la jupe plissée, le chemisier blanc,  le loden vert ou bleu marine ne sont pas des signes religieux. Mais des tenues civiles de la bourgeoisie, souvent catho, certes.
Des tenues socialement connotées ont un lien avec un groupe économique, social ...
Olympias : il s'agissait d'un raisonnement par l'absurde, je sais ce que ce n'est pas un signe religieux.

Le problème c'est que le statut du foulard est assez flou, et plus encore si on considère l'absence d'autorité temporelle de l'Islam...
Ben j'avais compris Laughing Laughing

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Rendash le Lun 11 Jan 2016 - 20:42

@Moonchild a écrit:Bon, finalement, un parent d'élève peut-il accompagner une sortie scolaire avec ce T-shirt ?

Spoiler:

Evidemment que non. Une telle inscription n'est pas tolérable.

Spoiler:
On écrit "Meuh". vache

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Tangleding le Lun 11 Jan 2016 - 20:47

@Rendash a écrit:
@Tangleding a écrit: je leur fais étudier la Bible


Shocked

Mais enfin, Tang', on est dans une école laïque! furieux

J'en reste sans voile.
Et quand je leur explique (entre autres) que c'est au programme, certains partent en coran...

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par Olympias le Lun 11 Jan 2016 - 20:51

@Rendash a écrit:
@Moonchild a écrit:Bon, finalement, un parent d'élève peut-il accompagner une sortie scolaire avec ce T-shirt ?

Spoiler:

Evidemment que non. Une telle inscription n'est pas tolérable.

Spoiler:
On écrit "Meuh".  vache
Un tee-shirt avec un renne c'est possible Laughing

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorties scolaires : à Méru, des mères voilées gagnent leur procès (Oise).

Message par DesolationRow le Lun 11 Jan 2016 - 20:54

Cela dit, tout dépend comment on orthographie "jesus", j'imagine, sur ce tee-shirt.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum