formation formatage mathématiques

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par ycombe le Mer 20 Jan 2016 - 8:56

@neo-fit a écrit:
@bigbang a écrit:Je suis prof de Sciences Physiques.
Je recherche la lettre de l'Académie des Sciences à propos de la réforme du collège et surtout des programmes il me semble.
L'un d'entre-vous a -t-il gardé le lien ?
Merci !
J’ai trouvé ça mais ça date de mai 2015
http://www.academie-sciences.fr/pdf/rapport/avis_270515.pdf
Je ne crois pas qu'il y ait eu une réaction aux programmes définitifs. C'est le seul communiqué sur leur site qui parle des programmes.

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par prof2maths le Mer 20 Jan 2016 - 11:39

@ycombe a écrit:
Chez moi nous aurons des groupes un peu allégés (au mieux 3 profs pour 2 classes) en troisième sixième seulement et c'est tout. Ce sera pareil pour les sciences et la techno (mais eux l'auront en 4e en plus). Pour la programmation en 5e/4e, ça sera en classe entière.

Chez nous, "3 profs pour 2 classes" c'est ce qui existe déjà pour l'AP 6ème : c'est une véritable usine à gaz et qui a, de plus, créé quelques frictions entre certains collègues, qui complique les edt, qui nécessite de se coordonner (donc réunion), bref un machin indémerdable. Pour l'année prochaine, nous avons demandé à ce que cela ne soit pas reconduit (pour aucun niveau). Chacun préférant, à tout prendre, avoir sa propre classe en entier plutôt que des bouts de classes. Il y aura peut-être des dédoublements (promesse du CDE)...

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par prof2maths le Mer 20 Jan 2016 - 11:44

@neo-fit a écrit:Prof2Maths
veneration pour les questions non encore posées, pourvu qu'elles puissent l'être et qu'on puisse connaître les réponses.
Je suppose que les rapports que tu cites sont
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/064000774.pdf
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/134000301.pdf

oui, c'est exactement ces deux-là. Je ne sais pas s'il existe d'autres documents officiels qu'on peut utiliser pour appuyer nos remarques. à ce propos, il faudra que je mentionne aux IPR et à l'IG, que je suis capable - contrairement à eux - de citer des sources précises...

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par prof2maths le Jeu 10 Mar 2016 - 19:53

Voici un petit CR sur notre dernière formata-tion.

Lieu : salle de classe d’un collège
Protagonistes :
Un Jeune Formateur-Collègue (JFC) au regard de chien battu
Un IPR très souriant (au début…)
Un power point
Des Prof de Maths en Formation (PMF) : 35 profs attendus, et 21 présents…

Pendant 2heures et demie, le JFC commente son power point sur les nouveaux programmes de mathématiques sans entrain. Sauf que, nous avions déjà eu la même formation pendant quatre heures en janvier ! Donc bien évidemment ennui profond, bavardages des PMF, et recadrages de l’IPR (qui gardait son grand sourire)…

Quelques PMF interviennent régulièrement pour faire remarquer au JFC que son ppt contient des erreurs nombreuses, sur ce qui disparaît ou pas des programmes. Réponse du JFC : « ah ? Ça aussi c’est plus au programme ? Ah ? Et ça, ça disparaît pas finalement ?». On sent que le pauvre a bien préparé son truc ! Intervention de l’IPR tentant de soutenir le malheureux : « Non mais là c’est juste un résumé, d’ailleurs vous avez déjà eu une formation sur tout ça. ». Alors dans ce cas, pourquoi nous infliger la même chose, et avec des erreurs en plus ?

Questions d’un PMF : « qu’est-ce qui justifie la disparition de certains savoirs fondamentaux, et dont les élèves ont besoin au lycée ? »
Réponse de l’IPR (reprise en écho par le JFC) : « parce que ça ne sert à rien dans la vie tous les jours, et puis au lycée les programmes vont changer, et au pire ça se fera en seconde ! »
Questions d’un PMF : « on retire du programme un grand nombre de techniques de calcul et dans le même temps, vous nous dites qu’il faut accentuer notre enseignement sur des problèmes de recherche en algèbre. N’est-ce pas contradictoire ? »
Réponse de l’IPR (reprise en écho par le JFC) : « il y a des tas de moyens de faire de l’algèbre sans technique. D’ailleurs, à l’école primaire les élèves font des problèmes et ne disposent d’aucun outil algébrique ! »
Remarque d’un PMF : « donc vous voulez dire par là qu’un élève de troisième en sera au même point sur le savoir mathématique que son petit frère de neuf ans ? »
Intervention de l’IPR (qui commençait à perdre son sourire) : « Oh ça suffit ! Vous croyez que la technique ça sert à quelque chose ? Qui a besoin de savoir calculer ça ou ça ? D’ailleurs, moi, j’ai oublié toutes les techniques de calcul que j’avais apprises à la fac, et je ne m’en porte pas plus mal ! ». Bref un IPR prêt à dire n’importe quoi pour justifier n’importe quoi !
Questions d’un PMF : « Qu’est-ce qui justifie la disparition d'une partie des notions fondamentales de mathématiques au profit de la programmation informatique ? En quoi la programmation informatique est-elle si fondamentale qu’on lui sacrifie des bases mathématiques importantes ? »
Réponse de l’IPR agacée : « Pour répondre à vos « questions » (geste de guillemets avec les doigts !!) je vous recommande la lecture de « A quoi rêvent les algorithmes ? » »
PMF : « Mais vous ne répondez pas à ma question »
IPR (hargneuse) : « Et je vous signale, mon petit monsieur, qu’il faut savoir vivre avec son temps ! »
PMF : « vous ne répondez toujours pas à ma question. Si l’informatique est si incontournable, ne serait-il pas logique qu’elle soit enseignée par de vrais professeurs d’informatique dans une matière à part entière ? »
IPR : « Y-a-t-il d’autres questions ? »

S’ensuivent 30 minutes de travail en groupe. Notre groupe de 5 PMF devait travailler sur la problématique ubuesque suivante : « La question Flash : c’est, ce n’est pas. Quand ? Comment ? Pourquoi ? ». Autant vous dire qu’on a rien produit…

Encore une formation de m...

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par fanette le Jeu 10 Mar 2016 - 20:03

Eh bien ! Ça fait rêver ... Bravo aux profs pour les questions qui fâchent ...
Quant au travail de groupe : affraid

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par Ronin le Jeu 10 Mar 2016 - 20:06

Un inspecteur me traite de "petit monsieur" je pars en vrille. Mais pour qui se prennent ils ?

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par Igniatius le Jeu 10 Mar 2016 - 20:10

Je n'en peux plus de lire que la technique ça sert à rien : ils ont vu le chaos qu'ils ont mis dans la tête des lycéens ?

Quel matheux sérieux osera affirmer qu'on fait de l'algèbre sans savoir calculer ?

Entre les formateurs, médiocres promus au rang de prescripteurs, et les ipr, vendus à leur carrière, cette école n'a plus qu'à numéroter des abattis.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par Moonchild le Jeu 10 Mar 2016 - 20:33

@prof2maths a écrit:Quelques PMF interviennent régulièrement pour faire remarquer au JFC que son ppt contient des erreurs nombreuses, sur ce qui disparaît ou pas des programmes. Réponse du JFC : « ah ? Ça aussi c’est plus au programme ? Ah ? Et ça, ça disparaît pas finalement ?». On sent que le pauvre a bien préparé son truc ! Intervention de l’IPR tentant de soutenir le malheureux : « Non mais là c’est juste un résumé, d’ailleurs vous avez déjà eu une formation sur tout ça. ». Alors dans ce cas, pourquoi nous infliger la même chose, et avec des erreurs en plus ?
Bein ça c'est évident : c'est pour voir si y'en a qui suivent. professeur

@Igniatius a écrit:Je n'en peux plus de lire que la technique ça sert à rien : ils ont vu le chaos qu'ils ont mis dans la tête des lycéens ?

Quel matheux sérieux osera affirmer qu'on fait de l'algèbre sans savoir calculer ?
J'irais même jusqu'à dire qu'en dehors du domaine de la recherche, l'essentiel de l'activité mathématique n'est rien d'autre qu'une question d'habilité technique et de mémoire bien ordonnée.

@Ronin a écrit:Un inspecteur me traite de "petit monsieur" je pars en vrille. Mais pour qui se prennent ils ?
Vu l'évolution des résultats aux concours, il arrivera bien un moment où la pénurie de profs de maths nous offrira une sorte d'impunité en cas d'insulte sur la petite personne d'un IPR. diable

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par Ronin le Jeu 10 Mar 2016 - 20:34

On aura le droit de les taper? Smile

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par prof2maths le Jeu 10 Mar 2016 - 21:19

@Ronin a écrit:Un inspecteur me traite de "petit monsieur" je pars en vrille. Mais pour qui se prennent ils ?

C'est à moi que s'adressait le "petit monsieur" et la recommandation de la lecture des algorithmes rêveurs. Autant dire que je bouillonnais intérieurement, mais, dans ce genre de confrontation, le calme et un ton très posé est une attitude qui donne de bons résultats. C'est l'IPR qui s'agaçait tout seul et qui essayait de ne pas perdre la face. Cela dit, la colère ici aurait été totalement justifiée.

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par ycombe le Jeu 10 Mar 2016 - 21:23

@prof2maths a écrit:
Questions d’un PMF : « on retire du programme un grand nombre de techniques de calcul et dans le même temps, vous nous dites qu’il faut accentuer notre enseignement sur des problèmes de recherche en algèbre. N’est-ce pas contradictoire ? »
Réponse de l’IPR (reprise en écho par le JFC) : « il y a des tas de moyens de faire de l’algèbre sans technique. D’ailleurs, à l’école primaire les élèves font des problèmes et ne disposent d’aucun outil algébrique ! »
Techniquement, ils ne font pas d'algèbre mais de l'arithmétique. La confusion est intéressante, elle révèle une réduction de l'algèbre à l'arithmétique et à la résolution de problème. Avec une telle vision venue d'en haut, pas étonnant que les exigences s'effondrent en maîtrise algébrique.


Remarque d’un PMF : « donc vous voulez dire par là qu’un élève de troisième en sera au même point sur le savoir mathématique que son petit frère de neuf ans ? »
Intervention de l’IPR (qui commençait à perdre son sourire) : « Oh ça suffit ! Vous croyez que la technique ça sert à quelque chose ? Qui a besoin de savoir calculer ça ou ça ? D’ailleurs, moi, j’ai oublié toutes les techniques de calcul que j’avais apprises à la fac, et je ne m’en porte pas plus mal ! ». Bref un IPR prêt à dire n’importe quoi pour justifier n’importe quoi !
L'utilitarisme est une plaie en éducation. Il justifie tous les allègements de programme depuis des années. On voit le résultat.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par Vincent83 le Jeu 10 Mar 2016 - 21:39

@Moonchild a écrit:
Vu l'évolution des résultats aux concours, il arrivera bien un moment où la pénurie de profs de maths nous offrira une sorte d'impunité en cas d'insulte sur la petite personne d'un IPR. diable

Désolé mais je crois plutôt qu'on arrêtera définitivement d'enseigner les maths sérieusement. Il suffit de regarder le nombre ridicule d'étudiants candidats à l'agreg externe de maths...

Sérieusement il faut être fou pour envisager cette carrière si on a un bon niveau en maths, surtout pour être pris pour un âne par un IPR probablement pas transcendant (et quand bien même, ce ne serait pas une raison).

C'est bien dommage car s'il n'y a plus que des chèvres qui enseignent on n'est pas sorti du sable...On se demande parfois si tout ces penseurs savent, par exemple, que métiers techniques demandent de plus en plus de compétences théoriques?

Le pire c'est que les étudiants, même très moyens, qui rentrent en maths sup par exemple, sont ravis (sérieusement!) de faire des choses non triviales sans être escroqués.

Vincent83
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par dandelion le Jeu 10 Mar 2016 - 21:51

Je parlais il y a quelques jours de ma stupéfaction en voyant le programme de maths aux Etats-Unis, et notamment de l'introduction de 'x' très précocement dans la résolution des problèmes (un exemple d'ouvrage de troisième année de maternelle à la cinquième ici). J'ai trouvé une explication officielle à cette exigence: les entreprises ne parvenaient plus à trouver du personnel correctement formé, elle se sont plaintes et le gouvernement a agi en conséquence. Comme les mathématiques sont d'une importance majeure en termes économiques (et stratégiques), et comme la compétition est perçue comme positive, des programmes accélérés sont proposés aux élèves considérés comme capables et travailleurs.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par ZeSandman le Jeu 10 Mar 2016 - 22:02

@Vincent83 a écrit:

Sérieusement il faut être fou pour envisager cette carrière si on a un bon niveau en maths, surtout pour être pris pour un âne par un IPR probablement pas transcendant (et quand bien même, ce ne serait pas une raison).

Cet IPR m'a quand même l'air plus transcendant qu'algébrique...

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.

ZeSandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par Vincent83 le Jeu 10 Mar 2016 - 22:11

@ZeSandman a écrit:
@Vincent83 a écrit:

Sérieusement il faut être fou pour envisager cette carrière si on a un bon niveau en maths, surtout pour être pris pour un âne par un IPR probablement pas transcendant (et quand bien même, ce ne serait pas une raison).

Cet IPR m'a quand même l'air plus transcendant qu'algébrique...

En tout cas non intègre...

Vincent83
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par Zappons le Jeu 10 Mar 2016 - 22:26

Je suis effrayé de constater une nouvelle fois qu'il est question d'abaisser encore le niveau de technique calculatoire des élèves.

La réforme du lycée a déjà porté un coup de massue incroyable...
Spoiler:
Il y a 1h et demie, en colle de Physique :
h = 2 R sin(theta/2)
...hop on simplifie les 2...
h = R sin(theta)
...mais alors si on agrave encore les choses dès le collège, dans ce cas c'est plus la peine d'envisager un enseignement scientifique après le bac, dans ces conditions.

Sinon, les propos de cet IPR de maths sont consternants.

Zappons
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par Avatar des Abysses le Jeu 10 Mar 2016 - 23:19

@Vincent83 a écrit:
@ZeSandman a écrit:
@Vincent83 a écrit:

Sérieusement il faut être fou pour envisager cette carrière si on a un bon niveau en maths, surtout pour être pris pour un âne par un IPR probablement pas transcendant (et quand bien même, ce ne serait pas une raison).

Cet IPR m'a quand même l'air plus transcendant qu'algébrique...

En tout cas non intègre...

Dommage que l'on ne puisse pas le simplifier ( ou le supprimer :p)

_________________
Il y a 10 catégories de personnes ceux qui connaissent le binaire ... et les autres.
N'écoutez pas les bruits du monde, mais le silence de l'âme. ( JCVD )

Avatar des Abysses
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par prof2maths le Ven 11 Mar 2016 - 16:06

@Avatar des Abysses a écrit:
@Vincent83 a écrit:
@ZeSandman a écrit:
@Vincent83 a écrit:

Sérieusement il faut être fou pour envisager cette carrière si on a un bon niveau en maths, surtout pour être pris pour un âne par un IPR probablement pas transcendant (et quand bien même, ce ne serait pas une raison).

Cet IPR m'a quand même l'air plus transcendant qu'algébrique...

En tout cas non intègre...

Dommage que l'on ne puisse pas le simplifier ( ou le supprimer :p)

Restons rationnels et irréductibles face au comportement de cet IPR...

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par Vincent83 le Ven 11 Mar 2016 - 17:49

@prof2maths a écrit:
@Avatar des Abysses a écrit:
@Vincent83 a écrit:
@ZeSandman a écrit:

Cet IPR m'a quand même l'air plus transcendant qu'algébrique...

En tout cas non intègre...

Dommage que l'on ne puisse pas le simplifier ( ou le supprimer :p)

Restons rationnels et irréductibles face au comportement de cet IPR...

Tant qu'il n'est pas diviseur de z'héros...
Bon allez je sors Embarassed
C'est le week-end...

Vincent83
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: formation formatage mathématiques

Message par Samuel DM le Ven 11 Mar 2016 - 20:26

@Zappons a écrit:Je suis effrayé de constater une nouvelle fois qu'il est question d'abaisser encore le niveau de technique calculatoire des élèves.

La réforme du lycée a déjà porté un coup de massue incroyable...
Spoiler:
Il y a 1h et demie, en colle de Physique :
h = 2 R sin(theta/2)
...hop on simplifie les 2...
h = R sin(theta)
...mais alors si on agrave encore les choses dès le collège, dans ce cas c'est plus la peine d'envisager un enseignement scientifique après le bac, dans ces conditions.

Sinon, les propos de cet IPR de maths sont consternants.

En colle de math en MP: j'ai pas voulu simplifier car je n'aime pas les fractions

Samuel DM
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum