rapport parlementaire : la difficile mise en œuvre de la loi Peillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

rapport parlementaire : la difficile mise en œuvre de la loi Peillon

Message par archeboc le Mer 13 Jan 2016 - 14:55

http://www.lepoint.fr/societe/education-la-difficile-mise-en-oeuvre-de-la-loi-peillon-13-01-2016-2009454_23.php

Priorité au primaire « diluée », nouveaux programmes scolaires en retard, création d'une formation des profs à la peine : un rapport au Parlement pointe mercredi une mise en œuvre « difficile » de la loi de refondation de l'école de 2013. Si les principes de cette loi portée par l'ancien ministre Vincent Peillon « font consensus pour l'ensemble des acteurs », le comité de suivi du texte « ne peut qu'être frappé par l'insuffisance de l'appropriation de la cohérence de la loi par les enseignants, par l'affadissement et la parcellisation de son application ». [..]

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: rapport parlementaire : la difficile mise en œuvre de la loi Peillon

Message par évolutions le Mer 13 Jan 2016 - 15:40

On y vient tout doucement. Depuis le temps que nous dénonçons toutes les inepties de cette loi ou du décret sur les rythmes scolaires ! Certains commencent à se réveiller dans les médias.
Il faudrait aussi rappeler ou préciser les principes de la loi et je doute qu'il y ait eu un consensus de l'ensemble des acteurs sur ces principes et là aussi il faudrait préciser qui sont les acteurs. S'ils pensent à ceux qui sont les soutiers de la République, c'est-à-dire les professeurs en première ligne, alors le consensus n'est qu'une vue de leur esprit. A suivre les forums depuis le début de l'ère Peillon, je parlerais plutôt d'une résignation générale. Je pense aux sites où certains acteurs se sont enflammés pour défendre l'école publique, sites qui sont morts aujourd'hui.

évolutions
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: rapport parlementaire : la difficile mise en œuvre de la loi Peillon

Message par may68 le Mer 13 Jan 2016 - 15:51

@archeboc a écrit:http://www.lepoint.fr/societe/education-la-difficile-mise-en-oeuvre-de-la-loi-peillon-13-01-2016-2009454_23.php

Priorité au primaire « diluée », nouveaux programmes scolaires en retard, création d'une formation des profs à la peine : un rapport au Parlement pointe mercredi une mise en œuvre « difficile » de la loi de refondation de l'école de 2013. Si les principes de cette loi portée par l'ancien ministre Vincent Peillon « font consensus pour l'ensemble des acteurs », le comité de suivi du texte « ne peut qu'être frappé par l'insuffisance de l'appropriation de la cohérence de la loi par les enseignants, par l'affadissement et la parcellisation de son application ». [..]

J'ai comme l'impression que ça serait de notre faute à nous les enseignants mais je me trompe peut-être .
heu

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: rapport parlementaire : la difficile mise en œuvre de la loi Peillon

Message par Bouboule le Mer 13 Jan 2016 - 16:02

@archeboc a écrit:http://www.lepoint.fr/societe/education-la-difficile-mise-en-oeuvre-de-la-loi-peillon-13-01-2016-2009454_23.php

Priorité au primaire « diluée », nouveaux programmes scolaires en retard, création d'une formation des profs à la peine : un rapport au Parlement pointe mercredi une mise en œuvre « difficile » de la loi de refondation de l'école de 2013. Si les principes de cette loi portée par l'ancien ministre Vincent Peillon « font consensus pour l'ensemble des acteurs », le comité de suivi du texte « ne peut qu'être frappé par l'insuffisance de l'appropriation de la cohérence de la loi par les enseignants, par l'affadissement et la parcellisation de son application ». [..]

Evidemment, les principes ajoutés enfonçaient des portes ouvertes.

Mais bon, la mise en pratique et les propositions de terrain, ce n'est quand même pas le fort du PS... On retrouve donc le "je me fais mousser par une loi" et après, "euh, que fais-je pour dire que je l'applique ?".

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: rapport parlementaire : la difficile mise en œuvre de la loi Peillon

Message par Luigi_B le Mer 13 Jan 2016 - 22:04

Le comité de suivi fait en revanche le constat d’une mobilisation massive des acteurs autour de chaque dispositif, laquelle rencontre parfois la résistance des héritages et la polarisation médiatique du débat public sur des objets démobilisateurs et au demeurant extérieurs au texte législatif. [...] Comment mettre en place une concertation permanente sur l’avancée du système éducatif, de manière à ce que les réformes soient appropriées et explicitées en continu ?

En même temps c'est un peu le problème d'une réforme dont les caractères principaux (interdisciplinarité et accompagnement retranchés aux disciplines, suppressions des sections et options etc.) sont dissimulés dans un arrêté de 2015, et nulle part dans la loi de 2013 : les textes étaient sans doute trop implicites !

idee

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: rapport parlementaire : la difficile mise en œuvre de la loi Peillon

Message par User5899 le Mer 13 Jan 2016 - 22:05

Le Point a écrit:http://www.lepoint.fr/societe/education-la-difficile-mise-en-oeuvre-de-la-loi-peillon-13-01-2016-2009454_23.php

Les principes de cette loi portée par l'ancien ministre Vincent Peillon « font consensus pour l'ensemble des acteurs ».

Vi vi vi, mais bien sûr Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: rapport parlementaire : la difficile mise en œuvre de la loi Peillon

Message par e-Wanderer le Mer 13 Jan 2016 - 22:24

Ça ne va pas plaire à Brighelli, ça, que son journal serve la soupe aux parlementaires les plus serviles ! Pourquoi d'ailleurs ne pas faire appel à des experts indépendants plutôt qu'à des politiciens professionnels enfermés dans une logique partisane ?

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: rapport parlementaire : la difficile mise en œuvre de la loi Peillon

Message par Bouboule le Mer 13 Jan 2016 - 22:30

@Luigi_B a écrit:
Le comité de suivi fait en revanche le constat d’une mobilisation massive des acteurs autour de chaque dispositif, laquelle rencontre parfois la résistance des héritages et la polarisation médiatique du débat public sur des objets démobilisateurs et au demeurant extérieurs au texte législatif. [...] Comment mettre en place une concertation permanente sur l’avancée du système éducatif, de manière à ce que les réformes soient appropriées et explicitées en continu ?

En même temps c'est un peu le problème d'une réforme dont les caractères principaux (interdisciplinarité et accompagnement retranchés aux disciplines, suppressions des sections et options etc.) sont dissimulés dans un arrêté de 2015, et nulle part dans la loi de 2013 : les textes étaient sans doute trop implicites !

idee

C'est exactement ça.

Il y a confusion entre "la loi" votée et tout ce qui a suivi, le lien d'efficacité potentielle entre les décrets et arrêtés pris n'ayant jamais été démontrés (alors que les effets nocifs ont largement été dénoncés).

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: rapport parlementaire : la difficile mise en œuvre de la loi Peillon

Message par ycombe le Jeu 14 Jan 2016 - 8:00

La confusion est volontaire. Il a été rapporté sur le forum que des IPR avaient utilisé l'argument selon lequel la réforme était la loi votée par le parlement.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: rapport parlementaire : la difficile mise en œuvre de la loi Peillon

Message par henriette le Jeu 14 Jan 2016 - 15:20


_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: rapport parlementaire : la difficile mise en œuvre de la loi Peillon

Message par Rendash le Jeu 14 Jan 2016 - 20:22

Ce n'est pas mieux pour la formation des enseignants. Là selon le comité, "la mise en oeuvre (est) encore au milieu du gué". Cela tient au fait que la culture des universités est en contradiction avec les attentes professionnalisantes de la réforme. La place du concours en fin de M1 "contredit la logique " de la réforme. Le comité demande de revoir "le séquençage des contenus de la formation au sein d'un créneau L3 - M2"

"la culture des universités est en contradiction avec les attentes professionnalisantes de la réforme." Lutin de Braudel de Merle de sapère la mute. Ils remettent ça. Ils veulent finir de foutre en l'air le peu de choses qui tiennent encore à peu près la route dans la formation initiale, pour confier le tout à des ESPE sans contrôle et farcies de branquignoles incompétents, nuisibles et nocifs. ESPErons dès la L3, histoire d'être certains que les stagiaires n'apprennent plus rien et soient envoyés au carnage face aux élèves.


Ces gens-là sont des fous furieux.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: rapport parlementaire : la difficile mise en œuvre de la loi Peillon

Message par JPhMM le Jeu 14 Jan 2016 - 20:24

Le comité demande de revoir "le séquençage des contenus de la formation au sein d'un créneau 2nde - M2"
Shocked

Spoiler:
Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum