Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 16 Jan 2016 - 12:18

Cripure a écrit:
Marcel Khrouchtchev a écrit:Une classe de neige, c'est fait pour apporter de "la détente"? Vraiment?

Pourquoi? Je ne comprends pas bien là.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par User5899 le Sam 16 Jan 2016 - 12:19

Osmie a écrit:
lisette83 a écrit:Pour les avoir connues par moi-même et par enfants interposés, ce ne sont quand même pas des séjours d'une grande intensité pédagogique !

Chez nous, la semaine au ski est une semaine de vacances, et il ne saurait y être question de pédagogie, si ce n'est dans la pratique du ski, assurée d'ailleurs par des moniteurs.
Placée sur les vacances officielles, donc, j'imagine ?
Non parce que sinon, les élèves n'auraient pas leurs 36 semaines de cours indispensables et vitales qui font qu'on doit rentrer en août à tout prix ouh la la...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 16 Jan 2016 - 12:20

lisette83 a écrit:Pour les avoir connues par moi-même et par enfants interposés, ce ne sont quand même pas des séjours d'une grande intensité pédagogique !

"Intensité pédagogique" en quoi exactement? Franchement je ne comprends pas.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par User5899 le Sam 16 Jan 2016 - 12:22

M'enfin Marcel, on ne fout rien, en classe de neige ! Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par Osmie le Sam 16 Jan 2016 - 12:23

Cripure a écrit:
Osmie a écrit:
lisette83 a écrit:Pour les avoir connues par moi-même et par enfants interposés, ce ne sont quand même pas des séjours d'une grande intensité pédagogique !

Chez nous, la semaine au ski est une semaine de vacances, et il ne saurait y être question de pédagogie, si ce n'est dans la pratique du ski, assurée d'ailleurs par des moniteurs.
Placée sur les vacances officielles, donc, j'imagine ?
Non parce que sinon, les élèves n'auraient pas leurs 36 semaines de cours indispensables et vitales qui font qu'on doit rentrer en août à tout prix ouh la la...

J'aurais dû écrire : "Chez nous, et d'après moi, la semaine de ski est une semaine de vacances..." Les élèves n'emportent aucun cours, ne travaillent aucune discipline (si, l'EPS). Les avis sont très partagés sur cette question-là. Smile
avatar
Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 16 Jan 2016 - 12:23

Cripure a écrit:M'enfin Marcel, on ne fout rien, en classe de neige ! Razz

Ah, OK. C'est bien ce que je supputais.
Mais je ne suis jamais parti moi-même et je n'ai jamais skié de ma vie, je déteste la neige et n'aime la montagne que l'été.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par wanax le Sam 16 Jan 2016 - 12:58

Marcel Khrouchtchev a écrit:
lisette83 a écrit:Pour les avoir connues par moi-même et par enfants interposés, ce ne sont quand même pas des séjours d'une grande intensité pédagogique !

"Intensité pédagogique" en quoi exactement? Franchement je ne comprends pas.
C'est le rapport de la tension pédagogique à la résistance pédagogique.
avatar
wanax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par choup78 le Sam 16 Jan 2016 - 13:00

Cripure a écrit:
lisette83 a écrit:En tout cas, en tant que parent, je suis toujours admirative des encadrants qui acceptent d'endosser tant de responsabilités pour offrir des moments de détente aux enfants.
Moments bien indispensables après seulement 5 jours de classe après 15 jours de vacances et en pleine période d'avalanches... Tout va bien dans l'EN, aucun problème.

Oh et bien au collège de mon fils c'est pire, ils sont partis en classe de neige TOUTE la semaine dernière (donc juste après les vacances de Noël, départ le dimanche 3.01), ça leur a donc fait.... 3 semaines de vacances. Ah, et ils repartent après les vacances de Pâques en Allemagne, 5 jours aussi.. Franchement.... il y a vraiment, vraiment des abus je trouve.
avatar
choup78
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par choup78 le Sam 16 Jan 2016 - 13:01

ET on rajoute ça des cours qui sautent car journée pédagogique pour la réforme du collège, si je fais le compte des heures ratées, je vais m'énerver.
avatar
choup78
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par Rendash le Sam 16 Jan 2016 - 13:04

choup78 a écrit: Ah, et ils repartent après les vacances de Pâques en Allemagne, 5 jours aussi.. Franchement.... il y a vraiment, vraiment des abus je trouve.

Les collègues de langues vont être ravis de voir que les voyages linguistiques sont considérés comme des vacances. En plus, c'est aux frais de la princesse pour eux, quoi, c'te scandale, ils devraient payer leur participation.

Remarquez, j'dis ça, mais mes collègues et moi nous sommes débrouillés pour que nos vacances durent trois semaines en février, on se paie une p'tite virée en Europe avec les premières, parce qu'on n'avait pas envie d'attendre le 12 Février yesyes

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 16 Jan 2016 - 13:08

wanax a écrit:
Marcel Khrouchtchev a écrit:
lisette83 a écrit:Pour les avoir connues par moi-même et par enfants interposés, ce ne sont quand même pas des séjours d'une grande intensité pédagogique !

"Intensité pédagogique" en quoi exactement? Franchement je ne comprends pas.
C'est le rapport de la tension pédagogique à la résistance pédagogique.

J'ai mis du temps à comprendre, j'ai arrêté la physique en 1ère Very Happy
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 16 Jan 2016 - 13:09

choup78 a écrit:
Cripure a écrit:
lisette83 a écrit:En tout cas, en tant que parent, je suis toujours admirative des encadrants qui acceptent d'endosser tant de responsabilités pour offrir des moments de détente aux enfants.
Moments bien indispensables après seulement 5 jours de classe après 15 jours de vacances et en pleine période d'avalanches... Tout va bien dans l'EN, aucun problème.

Oh et bien au collège de mon fils c'est pire, ils sont partis en classe de neige TOUTE la semaine dernière (donc juste après les vacances de Noël, départ le dimanche 3.01), ça leur a donc fait.... 3 semaines de vacances. Ah, et ils repartent après les vacances de Pâques en Allemagne, 5 jours aussi.. Franchement.... il y a vraiment, vraiment des abus je trouve.

T'es obligé de le mettre?
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par Bartleby le Sam 16 Jan 2016 - 13:56

Je me permets un commentaire prudent, car ma soeur connaît très bien les parents du garçon décédé dans ce drame : il semble que les hypothèses de Stench soient fondées, d'après les récits des élèves : le prof a interdit aux élèves d'aller sur cette piste, parce qu'elle était fermée... mais ils sont en sports étude, très bons en ski, très sûrs d'eux, et un peu dégoûtés de se limiter aux pistes plus faciles (mais ouvertes) donc ils gueulent... quelques-uns n'obéissent pas au professeur et commencent à descendre malgré ses protestations... il les suit donc plutôt que de les laisser filer sans lui... et pendant ce temps, au-dessus d'eux, un autre groupe de touristes déclenche l'avalanche.
Si c'est bien ainsi que cela s'est passé, je trouve difficile d'incriminer le collègue.

Bref, c'est un cauchemar, et les révélations sur l'état psychologique du professeur n'impliquent rien à mes yeux (ni élément à charge, ni circonstance atténuante en cas de problème) : même déprimé, il a pu respecter les règles, non ? Alors qu'est-ce que ça veut dire ?
Et dans le cadre de la filière sports études, on peut supposer que ce séjour au ski n'était pas uniquement dédié à la détente et aux vacances, enfin il me semble.... j'essaie d'être prudente !
avatar
Bartleby
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par Honchamp le Sam 16 Jan 2016 - 14:13


choup78 a écrit:
Oh et bien au collège de mon fils c'est pire, ils sont partis en classe de neige TOUTE la semaine dernière (donc juste après les vacances de Noël, départ le dimanche 3.01), ça leur a donc fait.... 3 semaines de vacances.

Euh, une classe de neige n'est pas forcément une semaine de vacances pour l'élève !

Peut-être que le travail est différent, peut-être qu'on travaille autrement, mais généralement, on n'y fait pas que du ski.
Je n'en ai fait qu'une, avec des 5èmes, dans mon 3ème établissement scolaire.
Les élèves ne skiaient que l'après-midi.
Le matin, 9h-12h, c'était cours "sur table".
Même système quand mes enfants sont partis en primaire.


Par ailleurs, cela permet à des élèves de découvrir la montagne, ou la montagne en hiver, au moins une fois dans leur jeunesse (sinon dans leur vie). Dans ma ville, on paye la classe de neige en primaire en fonction du quotient familial. Certains paient 30 euros.
Nous, bien sûr, et je ne conteste pas, on était "plein pot".

Enfin, n'accréditez pas l'idée que quand on fait une classe verte ou un voyage en tant qu'enseignant, on est en vacances. Certes, si on le fait, c'est qu'on aime, mais on en revient essoré.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Honchamp
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par Mamino le Sam 16 Jan 2016 - 14:21

Si l'état psychologique du professeur n'était pas compatible avec l'encadrement de lycéens, le médecin du travail l'aurait signalé à la suite de la visite médicale annuelle obligatoire...
Comment ça ? Ça n'existe pas à l'éducation nationale ????
avatar
Mamino
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par choup78 le Sam 16 Jan 2016 - 14:57

Honchamp a écrit:

choup78 a écrit:
Oh et bien au collège de mon fils c'est pire, ils sont partis en classe de neige TOUTE la semaine dernière (donc juste après les vacances de Noël, départ le dimanche 3.01), ça leur a donc fait.... 3 semaines de vacances.

Euh, une classe de neige n'est pas forcément une semaine de vacances pour l'élève !

Peut-être que le travail est différent, peut-être qu'on travaille autrement, mais généralement, on n'y fait pas que du ski.
Je n'en ai fait qu'une, avec des 5èmes, dans mon 3ème établissement scolaire.
Les élèves ne skiaient que l'après-midi.
Le matin, 9h-12h, c'était cours "sur table".
Même système quand mes enfants sont partis en primaire.


Par ailleurs, cela permet à des élèves de découvrir la montagne, ou la montagne en hiver, au moins une fois dans leur jeunesse (sinon dans leur vie). Dans ma ville, on paye la classe de neige en primaire en fonction du quotient familial. Certains paient 30 euros.
Nous, bien sûr, et je ne conteste pas, on était "plein pot".

Enfin, n'accréditez pas l'idée que quand on fait une classe verte ou un voyage en tant qu'enseignant, on est en vacances. Certes, si on le fait, c'est qu'on aime, mais on en revient essoré.

en primaire je ne dis pas, ensuite non, les élèves sont bien partis faire du ski, il n'y avait pas de cours. Bien sûr que ce ne sont pas des vacances pou les profs, quoique, les élèves étaient confiés à des moniteurs et les professeurs avaient quartier libres pour eux-mêmes faire du ski donc je ne sais, mais pour moi c'est un peu comme des vacances non? Ils devaient par contre effectivement surveiller et s'occuper les élèves le soir, ça doit être épuisant, surtout à cet âge.

Je ne critique en aucun cas les voyages linguistiques, à la limite, je préfèrerais qu'on s'en tiennent juste à ça. D'accord des enfants ne vont pas aux sports d'hiver en famille, mais je ne suis pas sûre que ce soit si nécessaire que cela par rapport à un voyage linguistique. Après je trouve qu'on cumule beaucoup de séjours sur l'année scolaire, car il s'y rajoute parfois (souvent) des sorties (toute la journée). Quand moi-même j'étais au collège, on en faisait bien moins et on en est pas plus malheureux pour autant. Bref....
Quant au fait de ne pas laisser mon fils y aller, vous imaginez bien que c'est impossible.
avatar
choup78
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par Invité El le Sam 16 Jan 2016 - 15:09

Qu'est-ce que c'est que tous ces commentaires contre les voyages scolaires qui seraient des heures de cours en moins? Vous vous rendez compte des COMPETENCES qu'ils peuvent acquérir? De l'expérience indépassable du VIVRE ENSEMBLE dont ils profitent? C'est bien simple, on devrait être toujours en sortie et de temps en temps faire une semaine de cours.

Il y a un smiley "je ris jaune"?

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par jypsie le Sam 16 Jan 2016 - 15:41

Je trouve incroyable toutes ces inepties et commentaires de personnes qui critiquent sans avoir toutes les informations.
Si il y a réellement faute et responsabilité de l'enseignant, celui-ci sera lourdement sanctionné et il ya aura action récursoire de l'état contre lui.

jypsie
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par jypsie le Sam 16 Jan 2016 - 15:49

Quant à l'état psychologique de l'enseignant, nous ne sommes pas compétents pour en parler.Le fait d'avoir été suivi dans un HP ne signifie pas qu'il n'était pas en état d'encadrer un groupe.Je préfère ne pas connaitre le nombre d'enseignants sous anti-dépresseurs...
J'aimerai bien que la retenue et le respect soit de mise face aux décès et au traumatisme subit par l'ensemble du groupe..Profiter de ce fil pour critiquer le contenu et le projet pédagogique de ce stage sans le connaitre (je rappelle qu'il s'agit d'une classe de première option sport)me parait déplacé et malvenu.


jypsie
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par User5899 le Sam 16 Jan 2016 - 16:52

choup78 a écrit:ET on rajoute ça des cours qui sautent car journée pédagogique pour la réforme du collège, si je fais le compte des heures ratées, je vais m'énerver.
Il suffira de reprendre vers le 25 juillet, voyons, ne soyez pas de mauvaise foi professeur

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par Rendash le Sam 16 Jan 2016 - 16:55

Cripure a écrit:
choup78 a écrit:ET on rajoute ça des cours qui sautent car journée pédagogique pour la réforme du collège, si je fais le compte des heures ratées, je vais m'énerver.
Il suffira de reprendre vers le 25 juillet, voyons, ne soyez pas de mauvaise foi professeur

N'oubliez pas les indispensables temps de concertation nécessaires à la mise en place de la synergie qui augmentera l'efficience dans l'accompagnement des apprenants sur le chemin de leur construction citoyenne dans un vivre-ensemble durable professeur

Pré-rentrée le 15 juillet? yesyes

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par User5899 le Sam 16 Jan 2016 - 16:56

Rendash a écrit:
choup78 a écrit: Ah, et ils repartent après les vacances de Pâques en Allemagne, 5 jours aussi.. Franchement.... il y a vraiment, vraiment des abus je trouve.

Les collègues de langues vont être ravis de voir que les voyages linguistiques sont considérés comme des vacances.
Euh, nous avons tous fait des séjours linguistiques, hein. Bon. Alors je crois que ce n'est pas la peine d'en rajouter. D'ailleurs, il suffit d'écouter nos élèves parler une langue étrangère pour que d'impensables critiques sur les séjours linguitiques se taisent d'elles-mêmes.

Ca me rappelle mon frère, parti quinze jours à Londres en 3e. Bilan : deux dents cassées par des hooligans rencontrés dans le quartier pourri où ils logeaient, et... retour avec un italien assez fluent : il était sorti avec une gamine d'une 3e de Turin Laughing
Le mélange des langues donne des miracles...
En revanche, aujourd'hui, il est universitaire et il parle anglais encore plus mal que moi affraid

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par Rendash le Sam 16 Jan 2016 - 16:58

Cripure a écrit:
Rendash a écrit:
choup78 a écrit: Ah, et ils repartent après les vacances de Pâques en Allemagne, 5 jours aussi.. Franchement.... il y a vraiment, vraiment des abus je trouve.

Les collègues de langues vont être ravis de voir que les voyages linguistiques sont considérés comme des vacances.
Euh, nous avons tous fait des séjours linguistiques, hein. Bon. Alors je crois que ce n'est pas la peine d'en rajouter. D'ailleurs, il suffit d'écouter nos élèves parler une langue étrangère pour que d'impensables critiques sur les séjours linguitiques se taisent d'elles-mêmes.

Ca me rappelle mon frère, parti quinze jours à Londres en 3e. Bilan : deux dents cassées par des hooligans rencontrés dans le quartier pourri où ils logeaient, et... retour avec un italien assez fluent : il était sorti avec une gamine d'une 3e de Turin Laughing
Le mélange des langues donne des miracles...
En revanche, aujourd'hui, il est universitaire et il parle anglais encore plus mal que moi affraid

Précisément : des vacances seraient sans doute plus efficaces pour les élèves, et moins épuisantes pour les collègues Laughing

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par User5899 le Sam 16 Jan 2016 - 16:58

Honchamp a écrit:N'accréditez pas l'idée que quand on fait une classe verte ou un voyage en tant qu'enseignant, on est en vacances. Certes, si on le fait, c'est qu'on aime, mais on en revient essoré.
Ca, je n'ai aucun doute sur la réalité de ce fait.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par User5899 le Sam 16 Jan 2016 - 17:00

jypsie a écrit:Profiter de ce fil pour critiquer le contenu et le projet pédagogique de ce stage sans le connaitre (je rappelle qu'il s'agit d'une classe de première option sport)me parait déplacé et malvenu.
Ah oui, "contenu" et "projet pédagogique". Quand on sort ça, c'est que c'est grave, en effet.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un groupe de lycéens lyonnais emporté par une avalanche aux Deux Alpes.

Message par User5899 le Sam 16 Jan 2016 - 17:01

Rendash a écrit:
Cripure a écrit:
choup78 a écrit:ET on rajoute ça des cours qui sautent car journée pédagogique pour la réforme du collège, si je fais le compte des heures ratées, je vais m'énerver.
Il suffira de reprendre vers le 25 juillet, voyons, ne soyez pas de mauvaise foi professeur

N'oubliez pas les indispensables temps de concertation nécessaires à la mise en place de la synergie qui augmentera l'efficience dans l'accompagnement des apprenants sur le chemin de leur construction citoyenne dans un vivre-ensemble durable professeur

Pré-rentrée le 15 juillet? yesyes
Je m'insurge. Durable ET équitable ! professeur

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum