Aux anti-réformes non grévistes

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par fanette le Mer 13 Jan 2016 - 21:42

Désolée de me montrer négative :
J'ai fait les grèves précédentes, j'ai remué ciel et terre pour bouger les collègues (pas de syndiqués chez nous), j'ai organisé une rencontre avec les représentants des parents d'élèves en juin (ils sont ressortis convaincus, mais n'ont rien fait). En octobre j'ai tracté devant les grilles du collège auprès des 500 élèves, j'ai manifesté (arpenter les boulevards parisiens avec des néos fut un bon moment, d'ailleurs  Wink ), j'ai suivi le 1er mercredi après-midi de formation avec une citation d'Einstein "ne faites rien contre votre conscience, même si c'est l'Etat qui le demande"  sur mon pull, et j'ai posé toutes les questions qui fâchent à l'IPR (de math, même pas peur!) qui était présente. Je continue à rappeler à mes collègues que rien n'exige que nous nous déterminions maintenant pour les EPI et AP. Franchement, je n'en avais jamais fait autant en plus de 20 ans.Embarassed  
Mais au bout d'un moment, l'action individuelle a ses limites. Je n'ai pas compris que les représentants syndicaux ne soient pas plus visibles dans les médias (à part Celeborn), alors que je suis persuadée qu'ils ont un carnet d'adresses bien rempli.
C'était en mai-juin qu'il fallait se battre, maintenant, la seule "solution" sera l'inertie dont nous saurons faire preuve.
Alors non, je n'ai pas d'idée d'action, croyez bien que je le regrette. J'en ai assez de me battre toute seule alors que dans une dizaine d'années, je vais quitter le navire. Mes collègues sont plutôt opposés à la réforme mais ne font rien, ne s'intéressent pas à ce qui va se passer, la prof de lettres classiques et celles d'allemand sont nouvelles chez nous, elles n'ouvrent pas la bouche sur le sujet. Les profs de sciences se tirent dans les pattes à propos des 6èmes et en douce certains commencent à préparer les EPI ... Finalement, peut-être que nous aurons l'école que nous méritons Evil or Very Mad

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par carpemuette le Mer 13 Jan 2016 - 21:52

@Ignatius Reilly a écrit:
@Tangleding a écrit:Je suis gréviste, mais personnellement je serais pour proposer une grève hebdomadaire reconductible, de mardi en jeudi et de jeudi en mardi, avec envoi aux parents d'élèves d'un mot très court renvoyant la balle au gvt pour les cours perdus du fait du refus de dialogue du MEN, avec un courrier à signer pour le cabinet du Recteur.


Envoi aux délégués des parents d'élèves ? Mais la FCPE n'est- elle pas pro réforme ? Quant au mot dans le carnet c'est illégal. A part un tractage devant le portail je ne vois pas...
je pose la question en tant que gréviste le mardi 26 également. Mais rester chez moi à corriger des copies sans rien faire de plus me gêne.

Je le répète dans le désert, mais partir en campagne avec tous tes collègues grévistes, tracter à la sortie de l'école primaire et/ou du collège s'il y reste des élèves, sur la place du marché, contacter la presse locale et obtenir un article... Informer les parents d'élèves élus (ici FCPE et pourtant opposés à la réforme)... Monter un stand, offrir le café aux passants le temps d'une discussion...c'est comme ça que je vois les choses.

La "grosse" manif dans les rues de la grande ville du coin, je n'y crois plus depuis les 50 pleupleus de la dernière que j'ai faite et l'absence totale de retentissement de la manif parisienne, pourtant honorable. Et puis un article titré "le collège x se mobilise contre la réforme" fait plus de bien au moral (et à la cause) que "réforme des collèges : en rang clairsemé contre la réforme"

carpemuette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par carpemuette le Mer 13 Jan 2016 - 21:55

@Rendash a écrit:ô_0

Si ta rigidité de membre t'évoque des odeurs de camembert et de maroilles, il y a des questions à se poser Laughing

Je ne serai pas gréviste, snoopyves, comme je l'explique plus haut, quoiqu'opposant à la réforme. Relax, on est du même bord.

Je n'ai pas trouvé ton explication, mais je pense que c'est un tort.

carpemuette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par User5899 le Mer 13 Jan 2016 - 21:58

@fanette a écrit:J'en ai assez de me battre toute seule alors que dans une dizaine d'années, je vais quitter le navire. Mes collègues sont plutôt opposés à la réforme mais ne font rien, ne s'intéressent pas à ce qui va se passer, la prof de lettres classiques et celles d'allemand sont nouvelles chez nous, elles n'ouvrent pas la bouche sur le sujet. Les profs de sciences se tirent dans les pattes à propos des 6èmes et en douce certains commencent à préparer les EPI ... Finalement, peut-être que nous aurons l'école que nous méritons Evil or Very Mad

C'est exactement ma position.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par Rendash le Mer 13 Jan 2016 - 22:31

@carpemuette a écrit:
@Rendash a écrit:ô_0
Je ne serai pas gréviste [...] quoiqu'opposant à la réforme.


Je n'ai pas trouvé ton explication, mais je pense que c'est un tort.


Ravi de le savoir.


En gros, le coup de zute des syndicats va rendre cette grève totalement floue, et par conséquent inutile (il sera facile aux ministères de céder sur un truc symbolique, au hasard le point d'indice avec un dégel symbolique en forme d'aumône, que de toute façon ils devront bien finir par accorder quitte à geler à nouveau le tout d'ici deux ans, ou en espérant que l'alternance s'en charge). De plus, je ne peux pas suivre financièrement, l'EN a oublié de me payer correctement ces six derniers mois (toujours payé comme un stagiaire, mais avec des frais pro de 400 euros, ça ne laisse pas grand chose à la fin du mois). J'aurais sans doute fait l'effort si la grève n'avait pas été ***ée par les magouilles de la CGT et consorts.[/b]

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par Balthamos le Mer 13 Jan 2016 - 22:44

@Rendash a écrit:


Ravi de le savoir.


En gros, le coup de zute des syndicats va rendre cette grève totalement floue, et par conséquent inutile (il sera facile aux ministères de céder sur un truc symbolique, au hasard le point d'indice avec un dégel symbolique en forme d'aumône, que de toute façon ils devront bien finir par accorder quitte à geler à nouveau le tout d'ici deux ans, ou en espérant que l'alternance s'en charge). De plus, je ne peux pas suivre financièrement, l'EN a oublié de me payer correctement ces six derniers mois (toujours payé comme un stagiaire, mais avec des frais pro de 400 euros, ça ne laisse pas grand chose à la fin du mois). J'aurais sans doute fait l'effort si la grève n'avait pas été ***ée par les magouilles de la CGT et consorts.[/b]

Merci de ton explication.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par carpemuette le Mer 13 Jan 2016 - 22:47

Je comprends complètement tes arguments et je partage ta colère à l'encontre de ce coup de jarnac des syndicats interpro. Lorsqu'il a été annoncé il y a 3 semaines, j'avais décidé de ne plus faire grève. Et puis les formations et la DHG aidant, j'ai à nouveau changé d'avis.

C'est juste que j'aimerais tellement que cette grève fonctionne,j'aimerais tellement que l'UNSA et le SGEN ne se gargarisent pas d'une mobilisation en berne, j'aimerais tellement que la ministre ne puisse plus faire la sourde oreille...Cette grève malgré toutes ses faiblesses, malgré les défaillances de l'intersyndicale, malgré embrouillamini des mots d'ordre, me semble la seule chance qui nous reste de nous faire entendre.

carpemuette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par Balthamos le Mer 13 Jan 2016 - 22:52

@carpemuette a écrit: ce coup de jarnac

C'est exactement ça !!!



@carpemuette a écrit:
C'est juste que j'aimerais tellement que cette grève fonctionne,j'aimerais tellement que l'UNSA et le SGEN ne se gargarisent pas d'une mobilisation en berne, j'aimerais tellement que la ministre ne puisse plus faire la sourde oreille.

C'est une bonne motivation Twisted Evil

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par Rendash le Mer 13 Jan 2016 - 22:54

Faudra qu'ils paient l'addition, pour le coup de Jarnac.
Pour le coût du carnage.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par Audrey le Mer 13 Jan 2016 - 22:56

Je me demande si je ne vais pas la faire aussi...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par kamasolou le Mer 13 Jan 2016 - 23:01

Bonne idée ce fil, moi non plus je ne comprends pas ceux qui sont contre la réforme mais qui ne font aucune action (grève ou autre d'ailleurs). Est-ce de la résignation ?

Et le problème c'est que je suis entourée de tels collègues...
Dans mon collège c'est tout mou (j'aimerais bien un peu plus de rigidité justement Wink ) à tel point que je me dis " Suspect mais ils sont pour ou quoi ?" mais non en fait ils sont majoritairement contre et surtout résignés ("De toutes façons la réforme est passée, blablabla...").
Enfin je devrais peut-être mettre tout cela au passé car attention révolution, une dizaine de collègues seront certainement grévistes le 26 (j'ose à peine y croire !) car ça tombe le 2ème jour d'une "formation" pour 1/3 des collègues et ils n'ont vraiment mais vraiment pas du tout envie de vivre ce que nous ont raconté ceux de la première session. Du coup, la grève du 26, j'y crois !

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par Lefteris le Mer 13 Jan 2016 - 23:02

La grève sera ce qu'on en fait . Si les enseignants font grève majoritairement (ce qu'ils ne feront pas) , et que les états -majors syndicaux relaient partout que c'est la réforme du collège qui les y pousse, les message passe. Qu'ils soit entendu, c'est une autre histoire...
Ne pas faire cette grève pour des prétextes fallacieux est hypocrite, relancer des querelles syndicales est puéril : sans les confédérations, il n'y aurait pas eu 15 à 20 000 personnes le 10 octobre, mais 5000. On peut toujours tout s'envoyer à la tronche, à ce compte : les courbettes du SNES devant Peillon, l'appel de Bobigny, les apparatchiks au PS incrustés dans les appareils syndicaux, autant que l’irresponsabilité du SNALC approuvant les destruction des décrets de 50 (une des pièces maîtresses du puzzle pur mettre en place la réforme). En attendant, la base de ces syndicats est contre la réforme, point commun avec les confédérations qui voient cette attaque contre l'école de la République comme un des multiples avatars des attaques contre nos modèles sociaux.

C'est donc ce qui rassemble qui doit primer sur les querelles . Ceux qui ne veulent pas perdre 100 € doivent bien avoir en tête l'enfer qui les attend prochainement, y compris les collègues de lycée dont les jours sont comptés.
Je ne suis pas particulièrement convaincu par cette grève, mais je la ferai : je suis encore moins convaincu par la passivité et le renoncement.

En plus, j'ai beaucoup de cours, même si je suis seul, je dérangerai: ça sera visible , et un message aux parents.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par User5899 le Mer 13 Jan 2016 - 23:04

@carpemuette a écrit:Je comprends complètement tes arguments et je partage ta colère à l'encontre de ce coup de jarnac des syndicats interpro. Lorsqu'il a été annoncé il y a 3 semaines, j'avais décidé de ne plus faire grève. Et puis les formations et la DHG aidant, j'ai à nouveau changé d'avis.

C'est juste que j'aimerais tellement que cette grève fonctionne,j'aimerais tellement que l'UNSA et le SGEN ne se gargarisent pas d'une mobilisation en berne, j'aimerais tellement que la ministre ne puisse plus faire la sourde oreille...Cette grève malgré toutes ses faiblesses, malgré les défaillances de l'intersyndicale, malgré embrouillamini des mots d'ordre, me semble la seule chance qui nous reste de nous faire entendre.
Vous n'avez pas compris Smile
Elle a, dans la grève elle-même, déjà le moyen de faire la sourde oreille, quelle que soit la mobilisation.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par Norman Bates le Mer 13 Jan 2016 - 23:05

@snoopyves a écrit:
NO OTHER FURTHER COMMENTS.

Jus' sayin'.

_________________
Why do I give valuable time to people who don't care if I live or die?

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par ZeSandman le Mer 13 Jan 2016 - 23:18

@fanette a écrit:Finalement, peut-être que nous aurons l'école que nous méritons Evil or Very Mad

+10^5

Mes collègues, non convaincus par les formations, s'inquiètent pour moi et pour mon obsession de la lutte contre cette réforme.
Avec beaucoup de condescendance on me demande pourquoi j'en fais autant, pourquoi j'ai l'air si déprimé par cette réforme.

Je réponds que ce qui me déprime le plus ce n'est pas tant la réforme en soi mais le manque de solidarité d'avec les collègues dont les matières sont piétinées, et je rétorque que je suis dégouté de voir que dans le collège où je suis on en fait finalement si peu.

Bref la porte brune : lorsqu'ils sont venus chercher les latinistes, je n'ai rien dit, je n'étais pas prof de latin etc etc

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.

ZeSandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par benjy_star le Mer 13 Jan 2016 - 23:45

Salut !

Si l'on ne se rend pas à une formation, la semaine prochaine par exemple. 1/30 sera retiré, mais au nom de la grève, ou comment faire ? Comment cela sera traité administrativement ?

Je parle de formation disciplinaire.

Merci !

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par Balthamos le Mer 13 Jan 2016 - 23:50

@benjy_star a écrit:Salut !

Si l'on ne se rend pas à une formation, la semaine prochaine par exemple. 1/30 sera retiré, mais au nom de la grève, ou comment faire ? Comment cela sera traité administrativement ?

Je parle de formation disciplinaire.

Merci !

A t on des témoignages du retrait sur traitement?
J'ai lu ce risque, j'ai entendu cette menace et pour le moment je ne l'ai pas vu exécutée. Peut être me trompe je.
elephant2

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par monseigneur le Mer 13 Jan 2016 - 23:58

Oui si tu ne vas pas à une formation tu peux être considéré comme gréviste. On peut te retirer 1/30e, mais pour le moment je ne l'ai pas constaté (peut être sur la paye du mois prochain, parfois ça prend du temps ??? ou alors c'est de l'intimidation ?)
Des préavis de grève sont déposés tous les jours jusqu'en mars pour ceux qui sont dans ton cas.


monseigneur
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par Tangleding le Jeu 14 Jan 2016 - 0:41

Juste pour préciser, je ferai cette grève, mais honnêtement, c'est déjà difficile de réveiller les collègues dans pas mal de bahuts (dont le mien), et avec le brouillard créé volontairement par les conf', ca va être simplement mission impossible.

C'est bien ce qui me rend amer. Parce que dans la lutte syndicale je laisse facilement de côté affections cgtistes et inimitiés par ailleurs : seul l'intérêt stratégique compte. Le plus parfait cynisme dans le mode d'action, tant que l'éthique demeure dans ses finalités, ça ne me pose aucun problème.

Or justement ce n'est pas une question morale, mais une question de stratégie : la lutte contre la réforme du collège est flinguée, là. C'est tout. Et la FP n'en retirera rien, sinon des miettes.

Enfin, qui vivra verra.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par Roumégueur Ier le Jeu 14 Jan 2016 - 6:51

@Ignatius Reilly a écrit:
@Tangleding a écrit:
@Ignatius Reilly a écrit:
@Tangleding a écrit:Je suis gréviste, mais personnellement je serais pour proposer une grève hebdomadaire reconductible, de mardi en jeudi et de jeudi en mardi, avec envoi aux parents d'élèves d'un mot très court renvoyant la balle au gvt pour les cours perdus du fait du refus de dialogue du MEN, avec un courrier à signer pour le cabinet du Recteur.


Envoi aux délégués des parents d'élèves ? Mais la FCPE n'est- elle pas pro réforme ? Quant au mot dans le carnet c'est illégal. A part un tractage devant le portail je ne vois pas...
je pose la question en tant que gréviste le mardi 26 également. Mais rester chez moi à corriger des copies sans rien faire de plus me gêne.
Les délégués locaux ne sont pas très pro réforme... Mais je pensais aux parents, via pli scellé dans le carnet. Ou en distribuant à la grille, on l'a déjà fait.

Merci, je vais essayer de contacter les représentants fcpe de mon étab. pour prendre la température.

Oui, la FCPE c'est compliqué... http://fr.calameo.com/read/001635208855edb0701b4

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par benjy_star le Jeu 14 Jan 2016 - 7:19

@monseigneur a écrit:Oui si tu ne vas pas à une formation tu peux être considéré comme gréviste.
Sans avoir à "demander" à être considéré comme gréviste ?

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par JPhMM le Jeu 14 Jan 2016 - 7:33

Je ne ferai pas la grève !

Spoiler:
J'ai une autorisation d'absence pour cause d'agrégation interne. Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par snoopyves le Jeu 14 Jan 2016 - 10:25

Cripure a écrit:
@fanette a écrit:J'en ai assez de me battre toute seule alors que dans une dizaine d'années, je vais quitter le navire. Mes collègues sont plutôt opposés à la réforme mais ne font rien, ne s'intéressent pas à ce qui va se passer, la prof de lettres classiques et celles d'allemand sont nouvelles chez nous, elles n'ouvrent pas la bouche sur le sujet. Les profs de sciences se tirent dans les pattes à propos des 6èmes et en douce certains commencent à préparer les EPI ... Finalement, peut-être que nous aurons l'école que nous méritons Evil or Very Mad

C'est exactement ma position.

J'ai la chance d'être dans une équipe où plus de 90% des enseignants sont anti-réforme. Ca aide à continuer la bataille au sein même de l'établissement ou quand on nous contraint à coup de 1/2 journées de solidarité de nous réunir en bassin...

snoopyves
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par monseigneur le Jeu 14 Jan 2016 - 17:13

@benjy_star a écrit:
@monseigneur a écrit:Oui si tu ne vas pas à une formation tu peux être considéré comme gréviste.
Sans avoir à "demander" à être considéré comme gréviste ?

Chez nous, ils font signer une feuille d'émargement...

monseigneur
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par manchotte50 le Jeu 14 Jan 2016 - 17:21

je ne voudrais pas tendre le bâton pour me faire battre mais force est d'avouer que bien que je sois en grande partie contre la réforme, je ne ferais pas grève...
Je n'arrive pas à me convaincre que ce soit la meilleure façon de se faire entendre et je n'arrive pas à trouver d'autre moyen pourtant.
Ce qui fait mal je trouve c'est de voir les profs se "monter" les uns contre les autres. C'est comme cela dans tous les domaines, certains sont totalement hermétiques et refusent de discuter pour avancer.
Bref, je suis un peu paumée / dépitée

manchotte50
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux anti-réformes non grévistes

Message par laMiss le Jeu 14 Jan 2016 - 19:15

@snoopyves a écrit: ce genre de questions orientées culpabilisantes sont ineptes au moment où l'on doit tous être soudés.

Je suis loin de penser que la grève va nous sauver. Simplement, je ne peux pas ne pas la faire.
D'autres, en revanche, ne la font pas et restent farouchement opposés à la réforme. Alors, que proposez-vous ? C'était une vraie question, en réaction à un autre topic qui tourne un peu en rond.
En bref, une fois qu'on a dit qu'on ne ferait pas la grève, que fait-on ?

Edit : je ne comprends pas pourquoi vous continuez à vous justifier de ne pas faire grève !

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum