Les parents contestataires

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les parents contestataires

Message par Tardis le Jeu 14 Jan 2016 - 18:09

Depuis un moment je trouve qu'il y a de plus en plus de parents arrogants qui contestent les notes et aussi les sanctions données à leur petit ange. Deux exemples récents:

1. Une mère d'élève qui conteste la note d'oral en anglais de 8/20 (sa fille ne parle presque jamais). Je reste très calme et poli même si elle m'interrompe sans cesse pour contester tout ce que je lui dis. Après qu'elle me lance 'ça se voit que vous n'avez pas d'enfants' (j'en ai 3) je l'amène (je suis maintenant furax) chez le principal (un bon) qui passe une heure à écouter toutes ses critiques sur le collège, les profs et le monde en général. Je pars au bout de 10 minutes "pour chercher mes 3 enfants à l'école"...

2. Une fille de 3° en échec scolaire qui est grossière et généralement odieuse. Aucun prof ne peut la supporter et ses bulletins scolaires sont toujours très mauvais. J'écris un rapport parce que cette fille me dit "Je m'en bat les c*******". Le principal l'exclut 2 jours. Les deux parents contestent parce que leur fille jure qu'elle n'a rien dit. Je répète 10 fois "Votre fille vous ment" mais les parents exigent des témoins parce que les professeurs ne sont pas fiables et leur fille est 'cataloguée'.

3. Quelques semaines plus tard j'écris un rapport sur la même fille pour d'autres grossièretés, refus de travailler, insolence etc. Le père vient au collège et dit au principal qu'il a appelé les parents de sa copine (qui est dans la même classe) et qui lui a dit au téléphone "Ah, non, elle se comporte très bien en classe". Il a donc sa preuve que sa fille est encore victime du harcèlement et retire sa fille de ma classe en attendant de la mettre très bientôt dans le privé (merci, bon débarras !!)

Mes questions sont : Avez-vous eu des expériences comme cela avec des parents? Estimez-vous que cela devient de pire en pire?

Je parle de 1% des parents (je m'entends très bien avec eux en général), mais dans mon collège 1% est jusqu'à 14 parents potentiellement odieux ou carrément malades.

Merci de vos témonages/conseils.


Tardis
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par prof d'anglais97118 le Jeu 14 Jan 2016 - 18:27

J'ai mis un gamin en retenue pour ce jeudi aprèm avec cinq autres de ses camarades d'une classe de 6e car ils avaient chahuté en fin de cours.La mère de ce gamin écrit un mot à la p.p en disant qu'elle refuse que son fils aille en retenue car elle est persuadée qu'il ne faisait pas partie du groupe de chahuteurs. La pp m'a dit que si le gamin ne vient pas en retenue cet aprèm,elle convoque la mère chez le principal.

prof d'anglais97118
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Norman Bates le Jeu 14 Jan 2016 - 18:32

Bonsoir. Je me permets de séparer les questions :
@Tardis a écrit:

1. Avez-vous eu des expériences comme cela avec des parents?

Oui, bien sûr.

@Tardis a écrit:2. Estimez-vous que cela devient de pire en pire?

C'est pire mais je ne saurais dire si la cause en est que les temps changent (et les parents aussi), ou si c'est parce que je n'ai pas non plus le même public (plus de CSP+ dans ma cité scolaire aujourd'hui qu'il n'y en avait dans mes établissements précédents). Les parents sont plus aptes à contester dans l'établissement où j'exerce actuellement, et ont une confiance moins aveugle dans le système.

@Tardis a écrit:Une mère d'élève qui conteste la note d'oral en anglais de 8/20 (sa fille ne parle presque jamais).
Concernant cependant ce point, j'avoue que, même si je ne contesterais sans doute pas ouvertement les méthodes d'un collègue, je l'aurais mauvaise. Sanctionner d'une note en-dessous de la moyenne un élève qui ne participe pas "assez" me paraît incompréhensible..

_________________
Why do I give valuable time to people who don't care if I live or die?

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Tardis le Jeu 14 Jan 2016 - 18:46

Merci pour ta réponse Norman Bates. Mais je ne comprends pas ta dernière remarque. Un élève qui ne participe presque jamais ne peut pas avoir la moyenne pour l'oral, sauf si tout le monde est surnoté.

Tardis
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Norman Bates le Jeu 14 Jan 2016 - 18:48

@Tardis a écrit:Merci pour ta réponse Norman Bates. Mais je ne comprends pas ta dernière remarque. Un élève qui ne participe presque jamais ne peut pas avoir la moyenne pour l'oral, sauf si tout le monde est surnoté.

Tout dépend comment vous notez "l'oral". Et participer n'est pas tout ce qui est mis en oeuvre quand l'on communique. Or, il me paraît impossible d'évaluer l'écoute.

_________________
Why do I give valuable time to people who don't care if I live or die?

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Mcready1 le Jeu 14 Jan 2016 - 19:05

Je pars du principe que la participation est positive (points en plus, à la rigueur) mais je ne me vois effectivement pas noter négativement le manque de participation.

Pour répondre à ta question, oui, ça m'est encore arrivé la semaine dernière.

Mcready1
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par stench le Jeu 14 Jan 2016 - 19:12

Oui, ça arrive de temps en temps. Les parents sont pour certains totalement aveuglés par le génie de monchérimoncoeur, pour d'autres ils ont des comptes à règler avec l'institution et avec les professeurs par facilité. Parfois les deux en même temps.

J'ai viré une famille de ma salle lors du parents-profs en décembre dernier pour cette raison.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par hugo64 le Jeu 14 Jan 2016 - 19:14

Un père est venu contester la mention dans le bulletin "1 DM non rendu". Il était furieux car par ma faute (mais voui mais voui!), son fiston risquait de ne pas être pris pour son 1er voeu post-bac. Je lui ai rappelé que le plus simple était encore peut-être de rendre les devoirs... Je suis restée "sereine", mais je me pose encore la question (en collège, je l'ai toujours fait sans problème, mais il semble qu'en lycée il faille davantage "mesurer ses propos"...)!

hugo64
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par titeprof le Jeu 14 Jan 2016 - 19:36

Un mère est venue me reprocher en pleine réunion parents-professeurs de m' "acharner sur son gamin en permanence". J'ai explosé de rire Embarassed : le gosse n'était jamais venu dans mon cours qu'il séchait systématiquement, j'aurais été incapable de la reconnaître...

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Norman Bates le Jeu 14 Jan 2016 - 19:36

@hugo64 a écrit: (en collège, je l'ai toujours fait sans problème, mais il semble qu'en lycée il faille davantage "mesurer ses propos"...)!

Le nombre de fois où je me suis vu reprocher, en troisième, mon appréciation ou une moyenne insuffisamment haute (mettons, 12...) pour un pauvre bambin, parce que cela "foutait en l'air son choix de lycée"...
" - Vous vous rendez compte que sa vie est finie !
- Mais non ! Il n'a qu'à rester chez nous (je travaille en cité scolaire), de toute façon c'est plus son niveau que H4.
- affraid "

Laughing

_________________
Why do I give valuable time to people who don't care if I live or die?

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Herrelis le Jeu 14 Jan 2016 - 20:05

L'an dernier une mère d'élève est venue me hurler dessus et me "recadrer" (ce sont ses termes), car je m'acharnais soit disant sur sa perle. La gamine n'avait pas digéré d'avoir eu une note en dessous de la moyenne à son premier contrôle, alors qu'avec "Mme X l'an dernier", elle avait 15 de moyenne! Du coup, elle était insolente, refusait de travailler, bavardait et quand je lui demandais de se taire , balançait un magnifique "mais c'est pas à vous que je parle!". Après quelques mots dans le carnet, j'avais fini par la virer une fois où elle avait dépassé les bornes et j'avais fait un rapport.

S'en est suivi des menaces de madame mère qui allait, je cite "me faire virer de ce collège" et des mes mensonges à mon encontre qui ont fini par une menace de plainte pour diffamation.

Bon, c'est une mère sur 70 parents, et seulement l'an dernier, je m'avoue chanceuse. Mais je dirai que certains parents sont de plus en plus  vocaux.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Olympias le Jeu 14 Jan 2016 - 20:11

Certains parents se permettent de te dire comment tu dois travailler ! Leurs enfants qu'ils mettent sur un piédestal, celles et ceux qui savent réciter comme des perroquets parce qu'en S c'est ce qu'on leur demande, seront bien surpris dans le supérieur, en découvrant qu'on va leur demander non seulement de la culture générale, mais aussi des analyses poussées !! Laughing

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par ysabel le Jeu 14 Jan 2016 - 20:15

@hugo64 a écrit:Un père est venu contester la mention dans le bulletin "1 DM non rendu". Il était furieux car par ma faute (mais voui mais voui!), son fiston risquait de ne pas être pris pour son 1er voeu post-bac. Je lui ai rappelé que le plus simple était encore peut-être de rendre les devoirs... Je suis restée "sereine", mais je me pose encore la question (en collège, je l'ai toujours fait sans problème, mais il semble qu'en lycée il faille davantage "mesurer ses propos"...)!

On m'a fait le coup en 1e S... J'ai répondu que quand on fait un choix, on assume son choix.
Le parent a changé de sujet...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Tardis le Jeu 14 Jan 2016 - 20:24

Vos témoignages montrent qu'il y a des parents qui font la politique de l'autruche parce que la vérité est trop douloureuse pour eux. Avons-nous besoin d'une formation de psychologue/assistant social?

Tardis
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par nitescence le Jeu 14 Jan 2016 - 20:30

Ca m'arrive de moins en moins car j'ai l'habitude de casser et d'humilier le parent devant son enfant et ça commence à se savoir...
Exemple : un père m'a reproché devant son fils d'avoir mis 01/20 à un devoir. "Comment peut-on oser mettre une note pareille ? C'est inadmissible !". Réponse : "Mais où voulez-vous que je trouve des points à mettre si toutes les réponses aux questions sont fausses ?". Il est resté sans voix et n'a pas su quoi répondre !
Bref, la plupart du temps, je suis encore plus arrogant et méprisant qu'eux. Je n'hésite pas à leur dire qu'ils ont un comportement puéril quand ils défendent leur enfant et que ce sont de mauvais parents car ils ne l'aident pas à grandir en devenant responsable de ses actes.
Quant aux parents qui contestent parce que leur fille jure qu'elle n'a rien dit, il suffit de demander s'ils étaient présents. Ils répondront non. Et ensuite : comment pouvez-vous savoir ce qui s'est passé ? S'ils insistent, on peut rajouter : excusez-moi, mais j'attendais une réponse intelligente mais je vous autorise à recommencer. Devant leur gosse, ça les met furax et en général c'est le gamin qui demande à ses parents de partir car il a trop honte pour eux...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par ysabel le Jeu 14 Jan 2016 - 20:35

@nitescence a écrit:Ca m'arrive de moins en moins car j'ai l'habitude de casser et d'humilier le parent devant son enfant et ça commence à se savoir...
Exemple : un père m'a reproché devant son fils d'avoir mis 01/20 à un devoir. "Comment peut-on oser mettre une note pareille ? C'est inadmissible !". Réponse : "Mais où voulez-vous que je trouve des points à mettre si toutes les réponses aux questions sont fausses ?". Il est resté sans voix et n'a pas su quoi répondre !
Bref, la plupart du temps, je suis encore plus arrogant et méprisant qu'eux. Je n'hésite pas à leur dire qu'ils ont un comportement puéril quand ils défendent leur enfant et que ce sont de mauvais parents car ils ne l'aident pas à grandir eu devenant responsable de ses actes.
Quant aux parents qui contestent parce que leur fille jure qu'elle n'a rien dit, il suffit de demander s'ils étaient présents. Ils répondront non. Et ensuite : comment pouvez-vous savoir ce qui s'est passé ? On peut rajouter : excusez-moi, mais j'attendais une réponse intelligente mais je vous autorise à recommencer. Devant leur gosse, ça les met furax et en général c'est le gamin qui demande à ses parents de partir car il a trop honte pour eux...

Razz

Je pense que mes élèves préviennent leur parent que je suis plutôt de nature explosive et belliqueuse quand on me cherche car les parents cherchent toujours des circonlocutions incroyables...
Et il semble que quand je réponds à un propos qui me déplaît (et que je suis dans mon bon droit) je suis tellement glaciale que l'autre se fige (ça, on me l'a dit à plusieurs reprises).
Bref, du coup je suis tranquille...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Dadoo33 le Jeu 14 Jan 2016 - 20:53

@nitescence a écrit:Ca m'arrive de moins en moins car j'ai l'habitude de casser et d'humilier le parent devant son enfant et ça commence à se savoir...
Exemple : un père m'a reproché devant son fils d'avoir mis 01/20 à un devoir. "Comment peut-on oser mettre une note pareille ? C'est inadmissible !". Réponse : "Mais où voulez-vous que je trouve des points à mettre si toutes les réponses aux questions sont fausses ?". Il est resté sans voix et n'a pas su quoi répondre !
Bref, la plupart du temps, je suis encore plus arrogant et méprisant qu'eux. Je n'hésite pas à leur dire qu'ils ont un comportement puéril quand ils défendent leur enfant et que ce sont de mauvais parents car ils ne l'aident pas à grandir en devenant responsable de ses actes.
Quant aux parents qui contestent parce que leur fille jure qu'elle n'a rien dit, il suffit de demander s'ils étaient présents. Ils répondront non. Et ensuite : comment pouvez-vous savoir ce qui s'est passé ? S'ils insistent, on peut rajouter : excusez-moi, mais j'attendais une réponse intelligente mais je vous autorise à recommencer. Devant leur gosse, ça les met furax et en général c'est le gamin qui demande à ses parents de partir car il a trop honte pour eux...

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Ignatius Reilly le Ven 15 Jan 2016 - 19:28

Je suis d'accord, j'ai des collègues qui se décomposent en apprenant via le carnet que des parents contestent ceci ou cela et vont en appeler à la Cour européenne des droits de l'Homme. STOP ! Un peu de fierté bo**el, personnellement ça me fait plutôt marrer d'aller au carton. Ce sont souvent des collègues femmes, assez émotives dans mon bahut, mes collègues hommes et moi étant beaucoup plus cyniques.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par lucil le Ven 15 Jan 2016 - 19:46

Je confirme, les parents sont de plus en plus contestataires... En particulier quand il s'agit des notes. Je pense qu'une majorité d'entre eux, furent des élèves médiocres, et aujourd'hui sont frustrés de ne pas avoir engendré de petits génies qu'ils étaient persuadés être lorsqu'ils étaient sur les bancs de l'école. ( on le sait, le génie est génétique...et s'il ne se manifeste pas, c'est à cause de l'EN...) Il y a un regain d'orgueil mal placé chez eux, et comme rien n'est là aussi pour nous valoriser dans notre rôle d'enseignant ( disons que notre image s'est bien dégradée hein...), ils profitent de cette faille pour s'y infiltrer et se défouler. Imaginez un peu que notre image se retrouve au diapason, redorée comme jadis avec de surcroit un salaire qui va avec.... Ils fermeraient leur gu...le et leurs génies avec... furieux

_________________

lucil
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Norman Bates le Ven 15 Jan 2016 - 19:47

@Ignatius Reilly a écrit:personnellement ça me fait plutôt marrer d'aller au carton.
Ben oui, moi j'aime bien aussi Smile

@Ignatius Reilly a écrit: Ce sont souvent des collègues femmes, assez émotives dans mon bahut, mes collègues hommes et moi étant beaucoup plus cyniques.

Bon, là, je ne vous suis pas. Il n'y a quasiment que des femmes dans mon bahut et ma discipline, et croyez bien qu'elle savent se défendre

_________________
Why do I give valuable time to people who don't care if I live or die?

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par gauvain31 le Ven 15 Jan 2016 - 19:52

@Olympias a écrit:Certains parents se permettent de te dire comment tu dois travailler ! Leurs enfants qu'ils mettent sur un piédestal, celles et ceux qui savent réciter comme des perroquets parce qu'en S c'est ce qu'on leur demande, seront bien surpris dans le supérieur, en découvrant qu'on va leur demander non seulement de la culture générale, mais aussi des analyses poussées !! Laughing

Une étude qui a été faite à l'université Paul Sabatier (Sciences) a montré très clairement que les élèves qui s'en sortait le mieux en Licence Sciences de la Vie (L1) étaient ceux qui était bons en Maths et Physique-chimie..... mais aussi en HG au lycée ! Après on a pas su expliquer le pourquoi du comment en HG, mais probablement l'habitude d'analyser a donné un savoir-faire appréciable a ces élèves.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Norman Bates le Ven 15 Jan 2016 - 19:52

@lucil a écrit:Je confirme, les parents sont de plus en plus contestataires... En particulier quand il s'agit des notes. Je pense qu'une majorité d'entre eux, furent des élèves médiocres, et aujourd'hui sont frustrés de ne pas avoir engendré de petits génies qu'ils étaient persuadés être lorsqu'ils étaient sur les bancs de l'école. ( on le sait, le génie est génétique...et s'il ne se manifeste pas, c'est à cause de l'EN...) Il y a un regain d'orgueil mal placé chez eux, et comme rien n'est là aussi pour nous valoriser dans notre rôle d'enseignant ( disons que notre image s'est bien dégradée hein...), ils profitent de cette faille pour s'y infiltrer et se défouler. Imaginez un peu que notre image se retrouve au diapason, redorée comme jadis avec de surcroit un salaire qui va avec.... Ils fermeraient leur gu...le et leurs génies avec... furieux

Mouais. Je crois qu'il y a aussi là-derrière, et on le comprend, vachement d'angoisse pour l'avenir. Dans le contexte actuel, il faut avoir le meilleur lycée, la meilleure prépa etc. sinon on s'expose à galérer pas mal. Sans compter l'effet-miroir : mon gamin est une buse, de qui ça peut bien venir ? Ces angoisses parentales peuvent vite se transformer, chez des parents qui ont été amenés de plus en plus à se considérer comme des clients d'un service maximum qui leur serait dû, en colère, voire en mauvaises manières.

_________________
Why do I give valuable time to people who don't care if I live or die?

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par lucil le Ven 15 Jan 2016 - 20:00

@Norman Bates a écrit:
@lucil a écrit:Je confirme, les parents sont de plus en plus contestataires... En particulier quand il s'agit des notes. Je pense qu'une majorité d'entre eux, furent des élèves médiocres, et aujourd'hui sont frustrés de ne pas avoir engendré de petits génies qu'ils étaient persuadés être lorsqu'ils étaient sur les bancs de l'école. ( on le sait, le génie est génétique...et s'il ne se manifeste pas, c'est à cause de l'EN...) Il y a un regain d'orgueil mal placé chez eux, et comme rien n'est là aussi pour nous valoriser dans notre rôle d'enseignant ( disons que notre image s'est bien dégradée hein...), ils profitent de cette faille pour s'y infiltrer et se défouler. Imaginez un peu que notre image se retrouve au diapason, redorée comme jadis avec de surcroit un salaire qui va avec.... Ils fermeraient leur gu...le et leurs génies avec... furieux

Mouais. Je crois qu'il y a aussi là-derrière, et on le comprend, vachement d'angoisse pour l'avenir. Dans le contexte actuel, il faut avoir le meilleur lycée, la meilleure prépa etc. sinon on s'expose à galérer pas mal. Sans compter l'effet-miroir : mon gamin est une buse, de qui ça peut bien venir ? Ces angoisses parentales peuvent vite se transformer, chez des parents qui ont été amenés de plus en plus à se considérer comme des clients d'un service maximum qui leur serait dû, en colère, voire en mauvaises manières.

Effectivement! Cette dimension " consumériste " de l'enseignement et...de l'enseignant est de plus en plus une réalité, en particulier dans le privé où, les parents sont clients, donc payent, et attendent des résultats. Pas de résultats? c'est au professeur que revient la responsabilité. Je crains que dans le public, on retrouve ce type de symptôme. C'est incontestablement un mode de pensée intrinsèque à notre époque qui fait " boule de neige" partout....

lucil
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par fracflo le Ven 15 Jan 2016 - 20:09

Il faut dire aussi que la baisse du niveau d'exigence aux différents concours et le recrutement souvent hasardeux ont fait entrer dans nos établissements un certain nombre de collègues incompétents.
Ce qui est regrettable, c'est que le manque de professionnalisme de quelques-uns (disons 30 à 40% des nouveaux enseignants) rejaillisse sur l'ensemble du corps professoral.

Ne soyons pas dans la mauvaise foi et dans la caricature : les parents ont parfois de bonnes raisons de se plaindre.

fracflo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par lucil le Ven 15 Jan 2016 - 20:13

@fracflo a écrit:Il faut dire aussi que la baisse du niveau d'exigence aux différents concours et le recrutement souvent hasardeux ont fait entrer dans nos établissements un certain nombre de collègues incompétents.
Ce qui est regrettable, c'est que le manque de professionnalisme de quelques-uns (disons 30 à 40% des nouveaux enseignants) rejaillisse sur l'ensemble du corps professoral.

Ne soyons pas dans la mauvaise foi et dans la caricature : les parents ont parfois de bonnes raisons de se plaindre.

... 30 à 40% ?? vous n'exagérez pas un peu là...? dans mon bahut, les profs sont sérieux et font largement leur travail, y compris chez les jeunes.

lucil
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum