Les parents contestataires

Page 6 sur 14 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Balthamos le Lun 18 Jan 2016 - 1:55

Heureusement que la ministre parle de créer un statut pour les parents et de les former (c'est vrai qu'on arrive déjà à former leurs enfants...)

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Malaga le Lun 18 Jan 2016 - 6:39

Avec Vigipirate, les PE doivent être plus tranquilles, non ? Depuis novembre, les parents n'entrent plus dans l'école où mon fils est scolarisé. A titre personnel, cela ne change rien pour moi puisque le seul dialogue que j'avais avec l'institutrice était "bonjour, au revoir" (ce qui me convient très bien : mon fils est heureux d'aller à l'école et je pense que s'il y avait un problème, la maîtresse me mettrait au courant via le cahier de correspondance).

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par arcenciel le Lun 18 Jan 2016 - 6:42

@Malaga a écrit:Avec Vigipirate, les PE doivent être plus tranquilles, non ? Depuis novembre, les parents n'entrent plus dans l'école où mon fils est scolarisé. A titre personnel, cela ne change rien pour moi puisque le seul dialogue que j'avais avec l'institutrice était "bonjour, au revoir" (ce qui me convient très bien : mon fils est heureux d'aller à l'école et je pense que s'il y avait un problème, la maîtresse me mettrait au courant via le cahier de correspondance).
Exactement. Et s'ils veulent faire le point il suffit de prendre rendez-vous.

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Brontosaure le Lun 18 Jan 2016 - 19:28

@Lenagcn a écrit:Tout simplement, que le temps de transmission ("la journée s'est bien passée" ou moins sympa) est inclus dans le temps de travail de la nounou , mais pas dans celui de l'instit, et que la nounou assure pour 3 à 6 (crèche), l'instit pour 30, donc non, il n'y aura pas de CR quotidien, et que cela n'est pas parce que c'est une instit affreuse horrible kinennarenafout' .

Votre remarque ne vaut que pour une partie des parents : ceux qui peuvent se permettre d'amener ou de ramener leurs enfants aux heures d'école. Il y en a beaucoup d'autres qui ne peuvent pas le faire pour des raisons d'horaire de travail. Personnellement je ne vois les maîtresses de mes enfants que trois fois par an non pas parce que je suis un mauvais père qui se désintéresse de l'éducation de sa progéniture mais tout simplement parce que je suis coincé de 8 h à 18 heures.

Il faut se méfier des généralisations dans les deux sens...

Brontosaure
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par maikreeeesse le Lun 18 Jan 2016 - 21:12

Tu as beaucoup de parents en congé parental en maternelle, donc tu les vois beaucoup plus qu'en élémentaire. Plusieurs fois j'ai lu dans les remarque que cela pouvait être des questions de parents plus que des  reproches. Je crois que PE de maternelle nous savons bien faire la différence entre un parent inquiet, un peu curieux et une remarque désobligeante. Quand un parent nous hurle dessus (ou simplement dans un soupir nous regarde et nous dit) que Bidulette a encore perdu son gilet/ gant/mouffle/barette ou "vous ne mouchez pas les nez en maternelle ?" on le distingue d'une demande polie du genre "Bidulette a perdu son son bonnet à licorne, pourriez-vous le mettre de côté si vous le retrouvez ?" Ils sont 28, je vois la plupart des parents  le matin, midi, 13h et 16h, vous imaginez le nombre possible de petites questions désagréables par jour !
Après 15 ans de maternelle, je songe sérieusement à revenir en élémentaire pour ne plus à subir cela.

maikreeeesse
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Rendash le Lun 18 Jan 2016 - 21:14

@PabloPE a écrit:
@roxanne a écrit:Je n'ai pas parlé de démissionner , c'est une extrapolation ( encore).
Au temps pour moi.. remplace "démissionner" par "arrêter d'enseigner les LC ou les LV " alors Rolling Eyes

Non. Par "pour quelle raison continues-tu à enseigner les LC ou les LV", plus exactement. Autrement dit, qu'est-ce qui, malgré l'enfer que ça peut, apparemment, représenter par moments, te pousse à vouloir garder ce niveau? Quelles satisfactions y trouves-tu, qui contrebalancent les emmerdes? Je me pose la même question, et ce n'est certainement pas une critique contre Volubilys, et encore moins un conseil de démission. Beaucoup ici comprennent bien que les parents intrusifs sont une vraie plaie pour les collègues PE, d'autant plus qu'ils sont très nombreux, même s'ils ne s'en rendent pas compte, et systématiquement soutenus par une hiérarchie carpette.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par maikreeeesse le Lun 18 Jan 2016 - 21:55

Réponse qui  sera forcément personnelle. La maternelle est pour moi un lieu plus libre. Malgré un programme comme pour l'élémentaire, je travaille sans fichier, avec une totale liberté. C'est de moins en moins vrai cependant. Les élèves étant très jeunes, on peut encore se dire que tout est possible à leur âge, qu'un déclic pourra avoir lieu dans un an ou deux ou trois...Rien n'est encore fermé bien qu'honnêtement on peut prédire malheureusement des parcours type. Moins d'écrit forcément mais pas moins de travail, tout est conçu, toutes les activités de 20 minutes, le matériel, l'organisation de la classe.
Enfin à cet âge, ils me font encore rire avec leur étonnement et leur goût d'apprendre.

maikreeeesse
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Brontosaure le Lun 18 Jan 2016 - 22:09

@maikreeeesse a écrit:Ils sont 28, je vois la plupart des parents  le matin, midi, 13h et 16h, vous imaginez le nombre possible de petites questions désagréables par jour !

Oui, je peux imaginer et compatir. Et vous, pouvez-vous imaginer le désarroi du père qui, ne rencontrant que très occasionnellement la maîtresse de son enfant, se dit lorsque, pour une fois, il va chercher son fils à la sortie des classes qu'il en profiterait bien pour échanger quelques mots avec elle et qui lit dans son regard que non, décidément, ce n'est pas le moment ? Bon, désarroi est un bien grand mot, mais légère frustration quand même...

Même entre gens de bonne volonté, il peut y avoir incompréhension et comme tout le monde n'est pas forcément tous les jours de bonne volonté...

Brontosaure
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Cleroli le Lun 18 Jan 2016 - 22:16

@Brontosaure a écrit:
@maikreeeesse a écrit:Ils sont 28, je vois la plupart des parents  le matin, midi, 13h et 16h, vous imaginez le nombre possible de petites questions désagréables par jour !

Oui, je peux imaginer et compatir. Et vous, pouvez-vous imaginer le désarroi du père qui, ne rencontrant que très occasionnellement la maîtresse de son enfant, se dit lorsque, pour une fois, il va chercher son fils à la sortie des classes qu'il en profiterait bien pour échanger quelques mots avec elle et qui lit dans son regard que non, décidément, ce n'est pas le moment ? Bon, désarroi est un bien grand mot, mais légère frustration quand même...

Même entre gens de bonne volonté, il peut y avoir incompréhension et comme tout le monde n'est pas forcément tous les jours de bonne volonté...

J'ai vu récemment la maîtresse de ma petite dernière pour faire le point. J'ai pris un RV par l'intermédiaire du cahier de vie en lui précisant mon seul moment de disponibilité (habituellement c'est la nounou qui la dépose et la récupère). Nous avons pu discuter  du cas de ma fille (rapidement car il n'y avait pas de problème, juste l'envie de ma part de savoir comment elle se comportait en classe). Ce n'est pas ainsi que ça se passe dans ton établissement ? Moi, je procède toujours de cette façon lorsqu'un parent souhaite me parler (même si ça ne prend que 5 min, j'estime qu'à 18h, sans RV de prévu, je n'ai pas à le recevoir au prétexte qu'il est venu récupérer son enfant et qu'il est donc dispo).

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Brontosaure le Lun 18 Jan 2016 - 22:27

@Cleroli a écrit:Moi, je procède toujours de cette façon lorsqu'un parent souhaite me parler (même si ça ne prend que 5 min, j'estime qu'à 18h, sans RV de prévu, je n'ai pas à le recevoir parce qu'il est venu récupérer son enfant et qu'il est donc dispo).

Vous ne m'avez pas lu, mais ce n'est pas grave. C'est quand même terrible ce degré d'incommunicabilité entre les hommes, même dans des milieux plutôt plus intellectuels que la moyenne ! Juste un détail : je ne risque pas de tomber par hasard sur une maîtresse à 18 heures dans la mesure où l'école se termine à 16 h 10 chez moi et sans doute à peu près à cette heure-là partout en France. A 18 heures, je rencontre le personnel péri-scolaire avec qui j'échange poliment quelques mots, ce qui ne semble pas le traumatiser. Si j'avais vraiment besoin pour un problème précis de contacter un enseignant j'utiliserais bien évidemment le carnet de liaison. Tout parent (autre qu'enseignant j'imagine) n'est pas forcément systématiquement un imbécile fini...

Brontosaure
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Volubilys le Lun 18 Jan 2016 - 22:30

Bha, à 18h, on trouve souvent des PE dans leur classe.


@Brontosaure a écrit:

Oui, je peux imaginer et compatir. Et vous, pouvez-vous imaginer le désarroi du père qui, ne rencontrant que très occasionnellement la maîtresse de son enfant, se dit lorsque, pour une fois, il va chercher son fils à la sortie des classes qu'il en profiterait bien pour échanger quelques mots avec elle et qui lit dans son regard que non, décidément, ce n'est pas le moment ? Bon, désarroi est un bien grand mot, mais légère frustration quand même...

Même entre gens de bonne volonté, il peut y avoir incompréhension et comme tout le monde n'est pas forcément tous les jours de bonne volonté...
Et prendre rendez-vous via le cahier de liaison, ce ne serait pas mieux qu'entre deux portes?
Car ce jour-là, la maîtresse a peut-être un rendez-vous avec une autre famille, a peut-être son enfant à aller chercher dans une autre école ou chez la nounou, un rendez-vous chez le dentiste, une réunion, une animation pédagogique, un cours de zumba... bref, elle n'a pas le temps et tu la déranges.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par roxanne le Lun 18 Jan 2016 - 22:41

On parle d'une "discussion" de 30 secondes , finalement bien moins contraignante qu'un RDV. Je demanderai d'ailleurs un RDV d'ici quelques temps. Moi, je ne vous la maîtresse que le matin, deux fois par semaine et la discussion la plus longue que j'ai pu avoir a été pour l'avertir de don hospitalisation au retour des vacances de Toussaint suite à une crise d'asthme au cas où il en parlerait.
 Sinon, le sujet du post etait "les parents contestaires"....

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Brontosaure le Lun 18 Jan 2016 - 22:45

@Volubilys a écrit:Bha, à 18h, on trouve souvent des PE dans leur classe.

Sans doute, sans doute...


@Volubilys a écrit:bref, elle n'a pas le temps et tu la déranges.

Oui, ça j'avais compris ! Je la dérange à 16h10 car elle a son cours de zumba mais j'ai toutes les chances de la trouver dans sa classe à 18 heures. Mais, trêve de plaisanterie, je crois que si les maîtresses de maternelle n'avaient affaire qu'à des parents aussi dérangeants que moi elles ne s'en porteraient pas plus mal...

Pourquoi êtes-vous tellement sur la défensive ? Considérez-vous à ce point les parents comme vos ennemis ?

Brontosaure
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Volubilys le Lun 18 Jan 2016 - 22:54

J'essayais juste de te faire comprendre que la maîtresse a une vie après la classe et qu'en venant à l'improviste, tu risques de la déranger car tu ignores complètement ce qu'elle avait prévu et ses impératif ce jour là.
Sérieux, un parent de tes élèves se pointe à la sortie de ton cours et exige de te parler là, maintenant, tout de suite, alors que tu dois filer pour aller chercher ton fiston à l'école. Tu réagis comment?

Et, sinon, oui, les PE travaillent souvent jusqu'à 18h dans leur école...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Cleroli le Lun 18 Jan 2016 - 22:56

@Brontosaure a écrit:
@Cleroli a écrit:Moi, je procède toujours de cette façon lorsqu'un parent souhaite me parler (même si ça ne prend que 5 min, j'estime qu'à 18h, sans RV de prévu, je n'ai pas à le recevoir parce qu'il est venu récupérer son enfant et qu'il est donc dispo).

Vous ne m'avez pas lu, mais ce n'est pas grave. C'est quand même terrible ce degré d'incommunicabilité entre les hommes, même dans des milieux plutôt plus intellectuels que la moyenne ! Juste un détail : je ne risque pas de tomber par hasard sur une maîtresse à 18 heures dans la mesure où l'école se termine à 16 h 10 chez moi et sans doute à peu près à cette heure-là partout en France. A 18 heures, je rencontre le personnel péri-scolaire avec qui j'échange poliment quelques mots, ce qui ne semble pas le traumatiser. Si j'avais vraiment besoin pour un problème précis de contacter un enseignant j'utiliserais bien évidemment le carnet de liaison. Tout parent (autre qu'enseignant j'imagine) n'est pas forcément systématiquement un imbécile fini...
Je pense t'avoir lu. Je ne suis pas PE mais prof dans le secondaire. Je parlais de 18h puisque je termine régulièrement à cette heure-là et que c'est aussi l'heure des ramassages de bus, donc du moment où je peux me retrouver nez-à-nez avec un parent venu en voiture récupérer son enfant.
J'ai déjà été interpelée par des parents, je leur ai systématiquement répondu de prendre un RV avec moi. Je ne suis pas à la disposition de tous au prétexte qu'ils sont là et ont 5 ou 10 min de libre. Cela relève du respect à mon sens.

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par roxanne le Lun 18 Jan 2016 - 22:59

Donc, et c'est une question non polémique ( je précise ), lorsqu'on vient chercher son enfant ou qu'on l'amène le matin, sur le temps d'accueil , et qu.on demande juste si tout va bien, on est intrusifs et c'est déjà trop?parce que moi, c'est juste de ça dont je parle.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Cleroli le Lun 18 Jan 2016 - 23:04

@roxanne a écrit:On parle d'une "discussion" de 30 secondes , finalement bien moins contraignante qu'un RDV. Je demanderai d'ailleurs un RDV d'ici quelques temps. Moi, je ne vous la maîtresse que le matin, deux fois par semaine et la discussion la plus longue que j'ai pu avoir a été pour l'avertir de don hospitalisation au retour des vacances de Toussaint suite à une crise d'asthme au cas où il en parlerait.
 Sinon, le sujet du post etait "les parents contestaires"....
Roxanne, multiplie une discussion de 30 sec par plusieurs parents et vois le temps que ça finit par prendre Wink
Je ne peux pas déposer ma puce de 3 anscar mon edt ne me le permet pas mais je la récupère une fois par semaine, une semaine sur 2. Je suis toujours stupéfaite par le nombre de parents qui veulent parler à la maitresse (notamment pour se plaindre -dès la PS !). Sincèrement, tu l'accepterais de la part des parents de nos élèves ?

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Brontosaure le Lun 18 Jan 2016 - 23:07

@Cleroli a écrit:Je ne suis pas à la disposition de tous au prétexte qu'ils sont là et ont 5 ou 10 min de libre.

Mais qui vous dit le contraire ? N'y-a-t'il pas cependant une différence entre alpaguer un prof par surprise à la sortie d'un collège ou d'un lycée (ce qui me paraîtrait bien incongru) et vouloir échanger deux ou trois phrases avec une maîtresse de maternelle, même pas en privé, à la sortie des classes ?

Je me demande si le fait de rencontrer effectivement parfois (ou souvent, je vous laisse choisir l'adverbe le plus adapté) des parents casse-pieds n'amène pas certains enseignants à surréagir à la moindre remarque...

Brontosaure
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par roxanne le Lun 18 Jan 2016 - 23:08

Je vais me faire lyncher mais je crois que le contact avec les parents fait quand même partie du boulot des enseignants de maternelle. Maintenant, les 30 secondes, c'est de temps en temps, certainement pas au quotidien. Et pour ce que j'en vois ,il,n'y a pas queue ni de plaintes dans l'école de mon fils . 
Sinon, on peut revenir au sujet des parents CONTESTAIRES ( moi aussi je sais faire des majuscules:D) ?

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par PabloPE le Lun 18 Jan 2016 - 23:48

@Brontosaure a écrit:
@Volubilys a écrit:Bha, à 18h, on trouve souvent des PE dans leur classe.
non.. les parents qui pesne
Sans doute, sans doute...


@Volubilys a écrit:bref, elle n'a pas le temps et tu la déranges.

Oui, ça j'avais compris ! Je la dérange à 16h10 car elle a son cours de zumba mais j'ai toutes les chances de la trouver dans sa classe à 18 heures. Mais, trêve de plaisanterie, je crois que si les maîtresses de maternelle n'avaient affaire qu'à des parents aussi dérangeants que moi elles ne s'en porteraient pas plus mal...

Pourquoi êtes-vous tellement sur la défensive ? Considérez-vous à ce point les parents comme vos ennemis ?
Les parents non.. les parents qui pensent que à 16h10 on a fini notre journée et qu'on ne se préoccupe que de notre cours de zumba oui.
Rassure moi tu ne fais pas partie de l'EN pour croire que notre temps de travail se limite aux heures de présence face aux élèves?


Ah et j'ai des parents qui se pointent à l'école tous les soirs 15 minutes après la fin des cours. Si en plus je dois leur accorder 5 min de discussion je risque d'être désagréable Rolling Eyes


Cerise sur le gâteau, la garderie de mon fils est facturée 2.5€ par demie heure entamée. Laughing

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Elaïna le Lun 18 Jan 2016 - 23:58

@Volubilys a écrit:J'essayais juste de te faire comprendre que la maîtresse a une vie après la classe et qu'en venant à l'improviste, tu risques de la déranger car tu ignores complètement ce qu'elle avait prévu et ses impératif ce jour là.
Sérieux, un parent de tes élèves se pointe à la sortie de ton cours et exige de te parler là, maintenant, tout de suite, alors que tu dois filer pour aller chercher ton fiston à l'école. Tu réagis comment?

Et, sinon, oui, les PE travaillent souvent jusqu'à 18h dans leur école...

Ben, sérieux, pour te répondre, si ça m'arrive, je dis "désolée, je n'ai pas le temps" et je ne vais pas chercher midi à 14h, je n'en déduis pas que "tous les parents sont intrusifs". Et je fais la différence entre les cinglés qui viennent fouiller dans les sacs des PE, et les gens normaux.

Et comme Roxanne j'avoue être un peu étonnée par le ton pris par la discussion pourtant intéressante au départ. Je suis la première à être écrasée d'admiration devant le travail de la maîtresse de mon fils. Je le dis avec le plus grand sérieux, je ne serais absolument pas capable de faire ce qu'elle fait et je n'y ai rien à redire. Et je suis très heureuse qu'il puisse bénéficier de son professionnalisme.
Maintenant, je le vivrais un peu mal si j'étais cataloguée comme intrusive parce que je lui ai demandé une fois si les enfants devaient s'essuyer tout seuls. Bah oui, le mien ne sait pas, visiblement c'est pas le seul, et je ne savais pas comment ça fonctionnait avant qu'il entre à l'école. C'est très bête, mais quand c'est le premier enfant, on découvre.
Ou alors parce que de temps à autres j'ai demandé si "tout va bien ?" parce que la rentrée a été très difficile et que c'est pas toujours la joie pour lui d'aller à l'école le matin. Je demande, je ne juge pas. Si elle n'a pas envie de me répondre, encore une fois, un "je n'ai pas le temps" me suffit. Pas la peine de dire que les parents pourrissent votre travail pour cela.

Une dernière chose : je trouve appréciable, justement, de pouvoir avoir un rapport humain entre parents et professeurs. Ces petits mots, ces bonjours-bonsoirs que j'ai l'occasion de lui dire, ces "mercis" que je prends le temps de lui dire régulièrement (oui, certains parents ont envie de vous dire merci !)... bref un peu d'humanité quoi.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Brontosaure le Mar 19 Jan 2016 - 0:15

@PabloPE a écrit:Les parents  non.. les parents qui pensent que à 16h10 on a fini notre journée et qu'on ne se préoccupe que de notre cours de zumba oui.

Relisez le fil et vous constaterez que ce n'est pas moi qui aie introduit la zumba dans cette discussion.

@PabloPE a écrit:Rassure moi tu ne fais pas partie de l'EN pour croire que notre temps de travail se limite aux heures de présence face aux élèves?

Je fais partie de l'EN quoique dans un corps non-enseignant et je ne crois nullement que votre temps de travail se limite aux heures de présence faces aux élèves. Je me permettais juste un peu d'ironie devant une réaction défensive à mon avis exagérée.

@PabloPE a écrit:Ah et j'ai des parents qui   se pointent à l'école tous les soirs 15 minutes après la fin des cours. Si en plus je dois leur accorder 5 min de discussion   je risque d'être désagréable Rolling Eyes

Pourquoi ne pas profiter justement de ces 15 minutes d'attente forcée pour échanger quelques mots avec un parent que vous n'avez pas souvent l'occasion de rencontrer ?

Sérieusement, relisez le fil et vous verrez que je ne demande nullement le droit pour les parents de disposer du temps des enseignants à tort et à travers. Mais la virulence des réactions m'interpelle quelque part. Le sens de la mesure semble se perdre y compris dans les milieux où l'on s'attendrait à le voir mieux représenté...

Brontosaure
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Volubilys le Mar 19 Jan 2016 - 6:42

Des discussions entre deux portes, ça ne durent jamais 30s, mais plutôt 5min.
et puis s'il n'y avait qu'un parent à faire la demande...
j'ai 23 élèves.
23 fois 5 min, ça fait des heures.
Oui, j'ai parlé de zumba, car oui, la maîtresse à le droit d'avoir une activité après la classe (la zumba par exemple) et que du coup non, elle n'a pas le temps d'accorder des rendez-vous à l'improviste quand cela chante aux parents.
Etrangement je parlais aussi de réunions, d'animations péda, de rendez-vous avec d'autres familles, de rendez-vous chez le dentiste, qu'elle avait ses propres enfants à s'occuper... alors quand on m'accuse de ne lire que ce que je veux... Rolling Eyes
Par ailleurs, aussi futile que soit le fait de faire de la zumba, pourquoi devrait-elle rater sa séance au prétexte que ce soir là, à l'improviste, M Brontosaure veut faire le bilan de son fils?

@roxanne a écrit:Je vais me faire lyncher mais je crois que le contact avec les parents fait quand même partie du boulot des enseignants de maternelle.
Pourquoi ne pas prendre rendez-vous? Pourquoi la maîtresse n'a-t-elle pas le droit d'avoir de vie après la classe pour vous permettre d'exiger qu'elle accepte de prendre le temps après le classe dès que bon vous semble pour faire le bilan de votre enfant.
Le contact avec les familles fait parti aussi du travail en élémentaire, au collège, au lycée... Et quand on lit les messages concernant les rencontres parent prof sur le forum... Rolling Eyes

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par mistinguette le Mar 19 Jan 2016 - 7:06

@roxanne a écrit:Donc, et c'est une question non polémique ( je précise ), lorsqu'on vient chercher son enfant ou qu'on l'amène le matin, sur le temps d'accueil , et qu.on demande juste si tout va bien, on est intrusifs et c'est déjà trop?parce que moi, c'est juste de ça dont je parle.
je vais finir par me poser la meme question. Je me vois mal filer sans dire un mot avec mon gosse sous le bras. Ce serait incorrect. Un .'oui,bonne soirée me va très bien'. Un petit mot pour dire qu il s' est crouté dans la cours... Je ne me vois pas demander un rdv à chaque fois, ça me semblerait plus infernal pour le pe. Mais je me trompe....

mistinguette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par roxanne le Mar 19 Jan 2016 - 7:12

Ben oui. Ce n'est pas un paquet de lessive qu'on dépose .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les parents contestataires

Message par Volubilys le Mar 19 Jan 2016 - 7:28

C'est vrai, il n'y a aucune nuance entre demander un bilan au pied levé et le rien du tout option paquet de lessive... la politesse, c'est tellement surfait de nos jours.

Une chose me rassure, c'est que les parents avec votre mentalité de l'enseignant est à mon service, vous les aurez dans quelques années au collège...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 14 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum