Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Will.T
Prophète

France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par Will.T le Ven 15 Jan 2016 - 18:43


nvité(s) :
Vincent parbelle, président de l'UdPPC (l'union des professeur de physique-chimie)
Bernard Julia, directeur de recherche au CNRS et au laboratoire de physique théorique de l’école normale supérieur de paris. Travaille depuis 1990 de mannière intermittente sur l’organisation de l’enseignement des sciences et depuis un an dans un groupe qui reflechit a l’évolution des programmes de physique au Lycée en vue de la prochaine réforme.
Loic Villain, chercheur en astrophysique relativiste et professeur à l'Université de tours
avatar
Ilona
Niveau 9

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par Ilona le Ven 15 Jan 2016 - 19:27
Merci,c'est édifiant !
Quelle catastrophe pour le pays !
avatar
lucB
Niveau 6

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par lucB le Sam 16 Jan 2016 - 15:45
Je ne suis pas scientifique, mais j'ai trouvé cette émission passionnante. Flippante aussi, évidemment.
avatar
ycombe
Modérateur

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par ycombe le Sam 16 Jan 2016 - 16:09
«Sous prétexte que quelque chose est difficile, on a eu tendance réforme aprés réforme à repousser le moment où on allait l'aborder.»

Voilà un des problèmes de l'enseignement des sciences en France. Et ça continue avec la réforme du collège et les nouveaux programmes qui renvoient vers le lycée une partie de l'algèbre. Tout ça ne va pas dans le bon sens.


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par Iphigénie le Sam 16 Jan 2016 - 16:13
Ça illustre assez bien les conversations que j'entends ici aussi entre profs de maths et de PC...
avatar
gauvain31
Monarque

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par gauvain31 le Sam 16 Jan 2016 - 16:14
Aux dires de mes collègues de SPC unanimes, il n'y a plus de physique au lycée. Ils commencent à faire de la Physique à la fac. Une évaluation honnête de la réforme des lycées de 2010, aurait pu le mettre en évidence... mais le MEN ne veut pas (enfin il sait , mais ne veut pas que ça se sache) : la vérité est-elle si dérangeante???

Merci aux participants de cette émission
avatar
micaschiste
Vénérable

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par micaschiste le Sam 16 Jan 2016 - 16:24
Ce podcast ne parle pas simplement des programmes de physique. Il aborde aussi le problème d'un manque de maîtrise des concepts mathématiques avec la dernière réforme du lycée, les conséquences dans l'enseignement supérieur. Il évoque aussi les premières enquêtes faites dans le supérieur après 1 an et demi de réforme.
Très intéressant. Le constat de la casse du niveau des élèves avec la dernière réforme en physique et aussi mathématiques est fait, rien de surprenant quand on enseigne au lycée.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
Ilona
Niveau 9

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par Ilona le Sam 16 Jan 2016 - 16:27
Tout à fait d'accord avec vous,ycombe.
Seul le vivre ensemble,le développement durable,le ludique ont le droit de citer.
Exit la notion d'effort,le plaisir intellectuel d'apprendre et de maitriser des choses nouvelles parfois au prix de nombreuses heures de labeur.
Dans la compétition mondiale,ce pays dépourvu de matières premières,renonce en plus être exigeant au niveau scolaire,ce qui le condamne à la misère à moyen terme après l'explosion de son système social sous l'accumulation de dettes et le chômage de masse.
On se gargarise de nos prix Nobel,mais ils sont les produits d'une école qui n'est plus, hélas !.
avatar
ben2510
Érudit

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par ben2510 le Sam 16 Jan 2016 - 16:33
J'ai trouvé particulièrement pertinente l'idée qu'au collège et au lycée le travail algébrique se faisait trop souvent de manière numérique plutôt que de manière littérale. J'ai constaté cette évolution (en suivant le mouvement au début), et (après un demi-tour au frein à main) j'ai constaté aussi que faire le travail de manière littérale était plus efficace en particulier pour les élèves les moins à l'aise.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par JPhMM le Sam 16 Jan 2016 - 16:36
@ycombe a écrit:«Sous prétexte que quelque chose est difficile, on a eu tendance réforme aprés réforme à repousser le moment où on allait l'aborder.»

Voilà un des problèmes de l'enseignement des sciences en France. Et ça continue avec la réforme du collège et les nouveaux programmes qui renvoient vers le lycée une partie de l'algèbre. Tout ça ne va pas dans le bon sens.

« Franchement, est-ce que cela servait vraiment à quelque chose ? combien parmi vos élèves comprennent les règles d'opération sur les puissances ? »

Je vous laisse deviner qui nous a dit cela il y a peu...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par User5899 le Sam 16 Jan 2016 - 16:46
@gauvain31 a écrit:Aux dires de mes collègues de SPC unanimes, il n'y a plus de physique au lycée.
Meuh bien sûr que si ! Il y a deux heures de culture physique par semaine !
avatar
wanax
Fidèle du forum

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par wanax le Sam 16 Jan 2016 - 16:50
Bémol : l'un des intervenants, qui dit avoir participé à la réflexion sur les programmes il y a des années, insiste un peu trop à mon goût sur la formation des enseignants. Je traduis : nos réformes étaient bonnes, mais les professeurs étaient trop cons pour savoir l'enseigner.
Bouboule
Esprit éclairé

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par Bouboule le Sam 16 Jan 2016 - 21:16
@wanax a écrit:Bémol : l'un des intervenants, qui dit avoir participé à la réflexion sur les programmes il y a des années, insiste un peu trop à mon goût sur la formation des enseignants. Je traduis : nos réformes étaient bonnes, mais les professeurs étaient trop cons pour savoir l'enseigner.

C'est une façon de traduire mais une autre traduction c'est de dire que ceux qui ont géré ces réformes ont été incompétents en proposant une réforme inadaptée au personnel en place.

Actuellement, il est manifeste que seuls les collègues "les mieux formés" arrivent à sauver les meubles. Les écarts entre lycées sont en train de se creuser, et à l'intérieur d'un lycée, on sait qu'il vaut mieux être avec un tel qu'un autre. Il ya donc en plus de l'incompétence des hautes sphères un problème de formation initiale et un problème de formation continue.
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par Igniatius le Sam 16 Jan 2016 - 23:09
Je crois malheureusement que quel que soit ton prof, tu n'apprends plus grand-chose en maths et physique au lycée.
Mes collègues de physique sont tous d'accord pour dire qu'ils ne font plus de physique, notamment parce qu'on en a évacué les maths.
Et discussion récente avec un de mes collègues de prépa, qui colle en physique en MP* : le prof des MP* ne sait plus quoi faire car "ils ne savent plus calculer. Et si on ne sait pas calculer, on ne peut pas faire de physique."
Ca a fait marrer jaune l'ensemble des collègues de maths présents : une sorte de bon sens qui ferait du bien en réunion de bassin avec les IPR...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Bouboule
Esprit éclairé

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par Bouboule le Sam 16 Jan 2016 - 23:32
@Igniatius a écrit:Je crois malheureusement que quel que soit ton prof, tu n'apprends plus grand-chose en maths et physique au lycée.
Mes collègues de physique sont tous d'accord pour dire qu'ils ne font plus de physique, notamment parce qu'on en a évacué les maths.
Et discussion récente avec un de mes collègues de prépa, qui colle en physique en MP* : le prof des MP* ne sait plus quoi faire car "ils ne savent plus calculer. Et si on ne sait pas calculer, on ne peut pas faire de physique."
Ca a fait marrer jaune l'ensemble des collègues de maths présents : une sorte de bon sens qui ferait du bien en réunion de bassin avec les IPR...

Oui, je crois que je connais ce professeur ; je le trouve brillant dans les quelques interventions qui m'ont été rapportées. Cela me rappelle cette anecdote rapportée par un universitaire. En réunion, où des IP et IPR parlaient d'introduire plus de pédagogies dans les épreuves de physique des concours de recrutement et plus d'approches documentaires dans l'enseignement, un brillant universitaire a rappelé que la physique, c'était quand même pour une grande partie mettre le monde en équations (je ne suis plus trop sûr des termes mais c'est l'idée que j'ai retenue) et qu'on était peut-être déjà allé assez loin. S'en est suivi un silence de quelques secondes (les enseignants de lycée souriant en douce) puis les inspecteurs ont repris leur marche en avant. Deux ans après, l'actuel programme de TS était mis en place.

J'ai quand même des échos de certains lycées qui reçoivent des élèves qui ont déjà beaucoup d'avance sur le supérieur. Et comme ils semblent venir des mêmes classes... Mais je suis d'accord sur ton constat général, en ajoutant le fait qu'on ne s'occupe pas assez des élèves qui tournent bien.
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par verdurin le Sam 16 Jan 2016 - 23:39
Heureusement il reste les physiciens, et les chimistes affraid pour défendre les maths.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
Bouboule
Esprit éclairé

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par Bouboule le Dim 17 Jan 2016 - 0:00
@verdurin a écrit:Heureusement il reste les physiciens, et les chimistes  affraid   pour défendre les maths.

C'est vrai que quand on voit ce qu'on fait dans le secondaire en chimie, ça peut paraître surprenant mais les chimistes de L1/L2 et de CPGE sont effondrés dès qu'ils demandent une intégration ou une équation différentielle, une résolution d'équation polynomiale, un passage ln/exp ou une bête somme de deux vecteurs (dans le plan du tableau, hein, ce sont juste des chimistes...) pour prendre quelques exemples.
(Alors quand il doit s'agir de parler de densité de probabilité...)
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par verdurin le Dim 17 Jan 2016 - 2:03
Vois-tu, il y a quelques années, j'ai aidé d'anciens élèves en fac de chimie.
En première année on leur demandait de calculer des angles dans l'espace, assez facile, mais ils ne l'avaient jamais fait. Je le sais car j'étais leur prof de math.
Après, comme j'en fréquente encore un, les calculs dépassent à peine le niveau troisième (du mauvais vieux temps).
Il est vrai qu'il est en master de chimie organique.
Mais c'était avant la réforme Châtel.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
Bouboule
Esprit éclairé

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par Bouboule le Dim 17 Jan 2016 - 2:18
@verdurin a écrit:Vois-tu, il y a quelques années, j'ai aidé d'anciens élèves en fac de  chimie.
En première année on leur demandait de calculer des angles  dans l'espace, assez facile, mais ils ne l'avaient jamais fait. Je le sais car j'étais leur prof de math.
Après, comme j'en fréquente encore un, les calculs dépassent à peine le niveau troisième (du mauvais vieux temps).
Il est vrai qu'il est en master de chimie organique.
Mais c'était avant la réforme Châtel.

Je ne suis pas sûr de saisir ce que tu veux dire.
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par verdurin le Dim 17 Jan 2016 - 2:42
Qui peut-être sûr de quoi que ce fût ?

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
avatar
Zappons
Niveau 7

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par Zappons le Dim 17 Jan 2016 - 3:24
@JPhMM a écrit:
@ycombe a écrit:«Sous prétexte que quelque chose est difficile, on a eu tendance réforme aprés réforme à repousser le moment où on allait l'aborder.»

Voilà un des problèmes de l'enseignement des sciences en France. Et ça continue avec la réforme du collège et les nouveaux programmes qui renvoient vers le lycée une partie de l'algèbre. Tout ça ne va pas dans le bon sens.

« Franchement, est-ce que cela servait vraiment à quelque chose ? combien parmi vos élèves comprennent les règles d'opération sur les puissances ? »

Je vous laisse deviner qui nous a dit cela il y a peu...
Si c'est un IPR de Maths qui a dit ça, c'est juste désolant... (et hélas ça ne m'étonne même pas)
avatar
Zappons
Niveau 7

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par Zappons le Dim 17 Jan 2016 - 3:37
Rien de nouveau par rapport au constat fait depuis 3 ans... même si ça fait plaisir qu'on en parle.

Et comme le bilan est mauvais, il faut continuer, bien entendu, et encore plus fort ! C'est parti pour le collège maintenant.
avatar
Pat B
Habitué du forum

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par Pat B le Mar 19 Jan 2016 - 21:46
Merci aux physiciens de dénoncer ces aberrations que sont les nouveaux programmes... On aimerait bien que certaines assoces de profs de maths en fassent autant.
Et ensuite, mes élèves vont me demander "à quoi ça sert ce qu'on fait en maths?"... et bien ça sert en physique, mais ils ne s'en rendent même pas compte!
avatar
MarieF
Niveau 6

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par MarieF le Mar 19 Jan 2016 - 23:36
J'approuve l'analyse des nouveaux programmes de physique : les élèves de terminale S sortent du lycée avec des lacunes abyssales en physique car on nous demande de faire de la physique sans le formalisme mathématique. Ils savent à peine additionner deux vecteurs , pratiquement pas de projections, ils ne maîtrisent pas la notation différentielle et ne savent pas ce que veut dire "séparer les variables". On ne leur apprend plus vraiment la notion d'équilibre chimique.
Je pense que le pire, après le niveau ridicule en mécanique c'est la suppression de l'électricité Evil or Very Mad Comment at-on pu laisser passer une telle incohérence dans les programmes ? Le bac S n'est plus un bac scientifique, c'est un bac général. Par contre, dans certains lycées privés ou publics (avec des heures de SI par exemple) il est possible de faire de la vraie physique et les élèves ne sont pas complètement déboussolés dans le supérieur (CPGE MPSI, PCSI, PTSI)
On veut nous vendre de la transdisciplinarité mais on a l'impression qu'il faut absolument fuir les mathématiques et notamment les extirper de la physique. Pourquoi un tel discours de haine contre les maths ?? (j'enseigne la physique en terminale)

_________________
Le désordre est le prix à payer pour l'organisation de l'univers.
L'uniformité est la source du chaos.  (second principe)
avatar
Pat B
Habitué du forum

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par Pat B le Ven 22 Jan 2016 - 9:31
Oh, le discours de haine contre les maths est bien ancré dans notre société... Y'a qu'à voir tous les cours privés type acadomia qui se vantent de vous faire comprendre les maths, parce que chacun sait que les maths c'est troooop dur et incompréhensible, à moins d'avoir un don pour ça (hum, je veux bien croire que c'est le cas pour les maths niveau bac +3 et plus, ok... mais pas pour les maths avant-bac !).
Simple hypothèse : ça peut venir de gens frustrés, de notre génération, qu'on n'a pas admis en terminale C et qui gardent une dent contre les maths ? Donc voilà, faut permettre à tout le monde d'aller en S et pour cela, réduire le poids des maths ?
Bon, plus pragmatiquement, ça peut être aussi qu'on manque de profs de maths donc faut moins enseigner les maths ?
Contenu sponsorisé

Re: France Culture : Quelle physique enseigne-t-on aujourd’hui en Terminale ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum