Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par the educator le Mar 19 Jan 2016 - 6:37

un écran, à partir du moment où il est allumé, il y a de la lumière qui bouge même en cas d'image statique, même en cas de simple texte. Mettez un bébé ou un enfant, voire un adulte, devant le même texte, la même image, l'un sur un ordinateur, l'autre imprimé sur papier, vous n'aurez pas du tout la même réaction.
Alors de une, la lumière ne bouge plus depuis un petit moment, de deux, lumière il y a bien, et pour un enfant vous pouvez obtenir le même résultat avec une lampe de poche...

Mettez un bébé ou un enfant, voire un adulte, devant le même texte, la même image, l'un sur un ordinateur, l'autre imprimé sur papier, vous n'aurez pas du tout la même réaction.
C'est pareil devant une ampoule allumée ou éteinte. Par ailleurs, pour l'écran (comme pour l'ampoule), la lumière n'est pas le seul élément possible de fascination.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par fran24 le Mar 19 Jan 2016 - 7:54

@Euphémia a écrit:Quand je vois la fascination qu'exerce l'écran de mon ordinateur sur mon fils de trois mois, je ne pense pas que le support soit neutre. Il me semble au contraire que c'est le support, plus que le contenu, qui est un problème pour les enfants.
+ les problèmes d'endormissement ET de qualité du sommeil

Demandez à tous les orthoptistes et ils vous parleront des effets problématiques des écrans sur les muscles oculaires, dus aux lumières mouvantes qu'ils diffusent (je ne parle pas des liseuses). D'ailleurs, il y a eu au moins une étude montrant que la lecture sur écran rend plus difficile le fait de faire les inférences logiques d'un texte.
+1 l'ophtalmo locale se bat depuis 6 ans contre les effets néfastes des écrans sur la vue des enfants, quelque soit le contenu...

Enfin, plutôt que de se demander si les écrans sont réellement néfastes, ne serait-il pas plus pertinent de se demander ce qu'ils ont de bénéfique ? Jusque là, à part le fait que c'est moderne et que c'est un bon moyen pour les parents d'occuper leurs enfants, je ne vois vraiment pas ce qu'ils apportent de mieux que les bons vieux albums et jouets.

+1!!!Chez les très jeunes, les problèmes de représentation de la réalité sont visibles à l'école et ...que dire des gestes des élèves qui ont appris à dessiner sur tablette plutôt que dans le sable ou sur papier... No

fran24
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par Euphémia le Mar 19 Jan 2016 - 10:24

@the educator a écrit:

Mettez un bébé ou un enfant, voire un adulte, devant le même texte, la même image, l'un sur un ordinateur, l'autre imprimé sur papier, vous n'aurez pas du tout la même réaction.
C'est pareil devant une ampoule allumée ou éteinte. Par ailleurs, pour l'écran (comme pour l'ampoule), la lumière n'est pas le seul élément possible de fascination.

Ce n'est pas du tout ce que je constate, ni chez mon fils, ni chez mes neveux : certes l'ampoule exerce une très forte attraction mais elle n'a pas l'effet hypnotique de l'écran.

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par pailleauquebec le Mar 19 Jan 2016 - 11:20

@the educator a écrit:En vrac, déjà faire la différence entre le support et le contenu. Ensuite comprendre comment sont pensés les contenus, notamment dans le rapport à l'attention. Et du coup se poser la question des mécanismes mentaux à l’œuvre selon les différentes activité à l'écran.
TV lobotomie est par exemple un bouquin très intéressant mais qui amalgame écran et contenu, comme si le support écran ne servait qu'à montrer des films d'action avec des pubs entre deux (je caricature). Par exemple quel est le rapport entre un écran utilisé pour lire (je plaisantais en disant que je passais parfois 4/5h par soirée sur un écran, sauf que c'est une liseuse), un jeu interactif qui sur-guide les enfants dans une démarche idiote et colorée, un jeu compétitif pour adultes ou jeunes adultes, une projection de conférence, ou d'un spectacle de danse?
On peut bien trouver des mises en gardes ophtalmologique (m'enfin lire du poche 4h/j ça a le même genre d'effets et personne ne trouve à redire), et je rejoins maitresse sur le problème de la concurrence à un âge ou on a besoin de manipuler pour former certains mécanismes mentaux, mais  il faut aussi rester lucide dans la critique de l'écran.

Ok, je vois.

Est-ce que ton (notre) niveau de maîtrise des contenus est courant chez les enfants et leurs parents ?

Dans les contenus réellement consommés, quelle est la tendance ?

Est-ce que ce cette liberté de choisir les contenus n'augmente pas les inégalités dans l'accès à la culture et au savoir ?

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par the educator le Mar 19 Jan 2016 - 15:19

D'accord avec toi. Comme pour tout le reste, le choix des livres, des vetements, des sorties, des loisirs... La différence, c'est que contrairement à Paris match, il suffit parfois d'un clic pour arriver à du contenu "digne". C'est là qu'on se rend compte quel est le poids réel de ce clic...
Cependant, en classe, nous avons la possibilité de maitriser ces contenus, et de montrer d'autres usages plus respectables.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par the educator le Mer 20 Jan 2016 - 11:57

Ce n'est pas du tout ce que je constate, ni chez mon fils, ni chez mes neveux : certes l'ampoule exerce une très forte attraction mais elle n'a pas l'effet hypnotique de l'écran.
tu peux essayer avec un feu dans une cheminée, c'est efficace aussi.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par archeboc le Mer 20 Jan 2016 - 13:56

@the educator a écrit:D'accord avec toi. Comme pour tout le reste, le choix des livres, des vetements, des sorties, des loisirs... La différence, c'est que contrairement à Paris match, il suffit parfois d'un clic pour arriver à du contenu "digne". C'est là qu'on se rend compte quel est le poids réel de ce clic...

Même un mauvais livre, une mauvaise pièce, ce sont déjà des ouvertures.
Un mauvais vêtement, je ne vois pas en quoi cela peut avoir une bonne ou une mauvaise influence sur le niveau d'éducation. Sur ce tout petit détail, on voit qu'en dépit de ton pseudo, tu es moins intéressé par l'éducation que par le niveau social.

@the educator a écrit:La différence, c'est que contrairement à Paris match, il suffit parfois d'un clic pour arriver à du contenu "digne". C'est là qu'on se rend compte quel est le poids réel de ce clic...

Argument réversible : contrairement à la collection bouquin, il suffit d'un clic pour tomber dans l'immonde.

@the educator a écrit:Cependant, en classe, nous avons la possibilité de maitriser ces contenus,

Farceur ! Nous avons déjà du mal à maîtriser les vols de souris.

@the educator a écrit:et de montrer d'autres usages plus respectables.

Plus respectable que quoi ? Je mets mes gamins dans le Lagarde-et-Michard, je n'ai plus besoin de rien que d'en discuter avec eux ce soir. Si je leur ouvre l'accès au net, je n'ose même pas imaginer la discussion.

@the educator a écrit:
Ce n'est pas du tout ce que je constate, ni chez mon fils, ni chez mes neveux : certes l'ampoule exerce une très forte attraction mais elle n'a pas l'effet hypnotique de l'écran.
tu peux essayer avec un feu dans une cheminée, c'est efficace aussi.

Très bonne idée ! Voilà enfin une limitation intelligente à l'équipement en écran pour l'usage avec les enfants : on commence par s'équiper d'une cheminée, pour le reste, on voit après.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par Euphémia le Mer 20 Jan 2016 - 14:11

@the educator a écrit:
Ce n'est pas du tout ce que je constate, ni chez mon fils, ni chez mes neveux : certes l'ampoule exerce une très forte attraction mais elle n'a pas l'effet hypnotique de l'écran.
tu peux essayer avec un feu dans une cheminée, c'est efficace aussi.
Ça, c'est sûr, mais les enfants voient-ils leur univers autant envahi par les feux de cheminée que par les écrans ? Et laisserais-tu un enfant seul devant un feu de cheminée, prenant ainsi le risque qu'il se brûle ?

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par the educator le Mer 20 Jan 2016 - 14:53

Mais je n'ai jamais proposé de laisser un enfant seul avec sa tablette (pas plus que dans une bibliothèque d'ailleurs, en tout cas la mienne)...
Ce que je veux dire, c'est qu'on confond un peu tout: il y a cette attirance pour la lumière, il y a ces yeux usés si l'on enchaine les heures devant l'écran, il y a cette industrie de l'attention qui utilise le média pour vider les cervelles des consommateurs, il y a la position assise qui rend obèse, les logiciels éducatifs idiots, bref, il a a des tas de raisons de reculer face aux écrans, mais il faut bien identifier chacun des maux avant d'y voir le diable dans une boite. ne pas les amalgamer, et rester lucide devant eux. pourquoi? d'abord parce que l'écran a tout de même des avantages, ne serait ce que pratique. Ensuite parce qu'il représente un bond sociétal considérable (il n'y a qu'a voir les mutations qu'il induit, et contre laquelle l'instruction des 50 dernières années s'est visiblement cassée les dents), et qu'on le veuille ou non, il est là pour rester (au moins un temps). Et pour moi c'est nécessaire, c'est même urgent, de ne pas laisser les écrans et les réseaux entre les mains des marchands de bêtise.

@Archeboc a écrit:Un mauvais vêtement, je ne vois pas en quoi cela peut avoir une bonne ou une mauvaise influence sur le niveau d'éducation. Sur ce tout petit détail, on voit qu'en dépit de ton pseudo, tu es moins intéressé par l'éducation que par le niveau social.
J'ai rien compris. et toi non plus.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par archeboc le Mer 20 Jan 2016 - 16:37

@the educator a écrit:Et pour moi c'est nécessaire, c'est même urgent, de ne pas laisser les écrans et les réseaux entre les mains des marchands de bêtise.

Tu vas faire comment pour enlever les écrans et les réseaux des mains des marchands de bêtise ?


@the educator a écrit:Ensuite parce qu'il représente un bond sociétal considérable (il n'y a qu'a voir les mutations qu'il induit, et contre laquelle l'instruction des 50 dernières années s'est visiblement cassée les dents), et qu'on le veuille ou non, il est là pour rester (au moins un temps).

Un relatif sans antécédent qui grammaticalement lui corresponde, sinon l'instruction : là encore, un petit détail qui trahit le discours hostile à l'instruction.

L'instruction, les 50 dernières années, se portent très bien sur plus de la moitié de la planète. La cause de son effondrement dans notre pays et quelques autres est à chercher ailleurs que dans les progrès technologiques.


_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par JPhMM le Mer 20 Jan 2016 - 16:41

Le scandale de l'amiante de demain, ou d'après-demain.

J'espère que personne ne leur fera de cadeau ce jour-là.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par Euphémia le Mer 20 Jan 2016 - 16:58

@the educator a écrit:Et pour moi c'est nécessaire, c'est même urgent, de ne pas laisser les écrans et les réseaux entre les mains des marchands de bêtise.
Mais justement, le meilleur moyen "de ne pas laisser les écrans et les réseaux entre les mains des marchands de bêtise", c'est d'apprendre aux enfants à vivre sans avant de leur apprendre à s'en servir.

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par the educator le Mer 20 Jan 2016 - 19:28

@Archeboc a écrit:Un relatif sans antécédent qui grammaticalement lui corresponde, sinon l'instruction : là encore, un petit détail qui trahit le discours hostile à l'instruction.
j'ai trouvé un super documentaire sur youtube qui démontre que les extraterrestres ont construit les pyramides égyptiennes et maya avec une pelle et un seau, je suis sur que tu aimerais.

Euphemia a écrit:Mais justement, le meilleur moyen "de ne pas laisser les écrans et les réseaux entre les mains des marchands de bêtise", c'est d'apprendre aux enfants à vivre sans avant de leur apprendre à s'en servir.
Mais on voit bien qu'ils ne vivent pas sans en attendant qu'on ait fini la première partie du boulot. Tu dis toi même qu'ils sont attirés, hypnotisés, etc... A moins de les enfermer dans un placard avec un lagarde et michard, ils voient leurs parents s'en servir, leurs amis s'en servir, tout le monde en fait. Et par ailleurs, moi je ne me sens pas de ce super moyen de "montrer" et d'expliquer juste pour quelques peurs primitives. ça ne veut pas dire que je crois béatement dans les tice, ni dans le progrès, et je suis complètement d'accord avec STiegler lorsqu'il parle des dangers de l'économie de l'attention, mais pour moi il n'y a pas d'identité entre l'économie de l'attention et l'écran, et justement, je pense qu'il est important de le montrer aux enfants, que cet outil est aussi (et surtout) une merveille, et mon boulot d'adulte c'est d'accompagner l'usage, de la même manière que j'accompagne l'usage d'un livre, d'une scie, ou d'une trottinette. ça n’empêche pas la formation "classique", en fait. Enfin pas chez moi.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par the educator le Mer 20 Jan 2016 - 19:34

Le scandale de l'amiante de demain, ou d'après-demain.

J'espère que personne ne leur fera de cadeau ce jour-là.
Ce n'est pas demain ou après demain, le problème de l'attention, c'est DEJA une catastrophe sanitaire, mais c'est lié à l'usage, pas a la technologie. Au fait que les gens s'enfuient au lieu d'avoir une vision forte, industrielle et sociale, autour de cette technologie.
quant à la dépendance, difficile de trancher, je suis un adulte TRES connecté, j'ai beaucoup de mal dans les premiers jours de sevrage quand je pars en vacances, mais d'une part c'est pareil avec la voiture, d'autre part, dans mes conditions de vie normales, et compte tenu de l'apport de la machine sur ma vie, je n'ai aucune raison d'apprendre a vivre sans. Comme la plupart de mes contemporains ne trouvent aucunes raisons d'apprendre a faire un feu sans briquets ni allumettes.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par Luigi_B le Mer 20 Jan 2016 - 22:07

@the educator a écrit:Par exemple quel est le rapport entre un écran utilisé pour lire (je plaisantais en disant que je passais parfois 4/5h par soirée sur un écran, sauf que c'est une liseuse), un jeu interactif qui sur-guide les enfants dans une démarche idiote et colorée, un jeu compétitif pour adultes ou jeunes adultes, une projection de conférence, ou d'un spectacle de danse?

10% des garçons américains de 8-12 ans jouent à des jeux sur console, ordinateur ou smartphone plus de 4h par jour.

Etude Common Sense 2015.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par Euphémia le Mer 20 Jan 2016 - 22:19

@the educator a écrit:

Euphemia a écrit:Mais justement, le meilleur moyen "de ne pas laisser les écrans et les réseaux entre les mains des marchands de bêtise", c'est d'apprendre aux enfants à vivre sans avant de leur apprendre à s'en servir.
Mais on voit bien qu'ils ne vivent pas sans en attendant qu'on ait fini la première partie du boulot. Tu dis toi même qu'ils sont attirés, hypnotisés, etc... A moins de les enfermer dans un placard avec un lagarde et michard, ils voient leurs parents s'en servir, leurs amis s'en servir, tout le monde en fait.

Raison de plus pour qu'ils ne les retrouvent pas aussi à l'école. Les enfermer dans un placard, non, mais dans une salle de cours avec le Lagarde et Michard, en voilà une idée qu'elle est bonne ! Je refuse que l'école fasse de mes enfants des consommateurs de microsoft ou autre aple, et si le public s'obstine à vouloir connecter ses élèves, ils feront leurs études dans le privé, avec le Lagarde et Michard.

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par Ma'am le Mer 20 Jan 2016 - 22:26

Et de la patouille en maternelle, avant d'attaquer le Lagarde et Michard ! Wink

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par Euphémia le Mer 20 Jan 2016 - 22:28

maîtresse a écrit:Et de la patouille en maternelle, avant d'attaquer le Lagarde et Michard ! Wink

Exactement !

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par Luigi_B le Mer 20 Jan 2016 - 22:33

maîtresse a écrit:Et de la patouille en maternelle, avant d'attaquer le Lagarde et Michard ! Wink

Toi, tu n'as pas lu "La puissance de l'iPad en maternelle". Extrait :

La semaine dernière, nos iPads scolaires ont été remplacés. Nous étions très heureux d'échanger nos iPads 2 contre le nouvel iPad Air. Nos anciens iPads nous ont bien servi, mais ils souffraient de fréquents plantages avec les applications. Le remplacement a pris une semaine environ... Ce n'est pas rien puisqu'il s'agit de plus de 800 iPads. L'excitation à l'idée de nouveaux iPads a brutalement fait place à la conscience que nous n'aurions pas d'iPads pendant quelques jours.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par Ma'am le Mer 20 Jan 2016 - 22:35

@Luigi_B a écrit:
maîtresse a écrit:Et de la patouille en maternelle, avant d'attaquer le Lagarde et Michard ! Wink

Toi, tu n'as pas lu "La puissance de l'iPad en maternelle". Extrait :

La semaine dernière, nos iPads scolaires ont été remplacés. Nous étions très heureux d'échanger nos iPads 2 contre le nouvel iPad Air. Nos anciens iPads nous ont bien servi, mais ils souffraient de fréquents plantages avec les applications. Le remplacement a pris une semaine environ... Ce n'est pas rien puisqu'il s'agit de plus de 800 iPads. L'excitation à l'idée de nouveaux iPads a brutalement fait place à la conscience que nous n'aurions pas d'iPads pendant quelques jours.

Ca fait peur quand même. Tout petits et déjà accros !
Crying or Very sad

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par Ma'am le Mer 20 Jan 2016 - 22:37

Enfin, c'est surtout l'instit qui est accro en fait...

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par the educator le Jeu 21 Jan 2016 - 7:50

Raison de plus pour qu'ils ne les retrouvent pas aussi à l'école. Les enfermer dans un placard, non, mais dans une salle de cours avec le Lagarde et Michard, en voilà une idée qu'elle est bonne ! Je refuse que l'école fasse de mes enfants des consommateurs de microsoft ou autre aple, et si le public s'obstine à vouloir connecter ses élèves, ils feront leurs études dans le privé, avec le Lagarde et Michard.
C'est certain que Bordas, Hachette ou Gallimard sont des associations à but caritatif (il n'y a qu'a voir le virage qu'ils négocient en ce moment)...
Tu réagis encore avec des préjugés, les mêmes que nos décideurs : pour toi une tablette c'est apple, un ordinateur microsoft. C'est complètement faux si on s'en empare réellement.
Avec la même tablette, tu peux afficher les pages de ton précieux lagarde, puis ensuite passer à de la géométrie, t'en servir entre deux comme calculatrice, et comme dictionnaire. Il reste le cout, notamment parce que justement on équipe sans se poser la question de la durabilité, mais vu les couts des manuels, des dictionnaires, etc... Et vu la facilité à mettre en place des contenus "communs" avec le numérique (on évoquait l'autre jour un collègue qui avait travaillé sur un manuel libre), et de l’échelle du "marché" (du parc)...

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par Euphémia le Jeu 21 Jan 2016 - 16:09

Et le fait que notre ministre vient fièrement de signer un accord avec Microsoft, c'est un préjugé ?

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par pailleauquebec le Jeu 21 Jan 2016 - 17:13

@the educator a écrit:Avec la même tablette, tu peux afficher les pages de ton précieux lagarde, puis ensuite passer à de la géométrie, t'en servir entre deux comme calculatrice, et comme dictionnaire. Il reste le cout, notamment parce que justement on équipe sans se poser la question de la durabilité, mais vu les couts des manuels, des dictionnaires, etc... Et vu la facilité à mettre en place des contenus "communs" avec le numérique (on évoquait l'autre jour un collègue qui avait travaillé sur un manuel libre), et de l’échelle du "marché" (du parc)...

Je travaille de plus en plus sur ma tablette. J'ai des centaines d'ouvrages, notamment anciens, qui ont été scannés.
Mais j'ai coupé le wifi chez moi et je n'ai que cela dessus.
Je lis moi aussi presque exclusivement sur liseuse maintenant.
Je suis aussi très fortement organisé autour de mon PC portable au travail.
J'ai contribué à des manuels numériques.

Mais malgré ma connaissance assez complète de ces outils, j'ai de fortes réserves sur l'usage qui en sera généralement fait.

Je m'inquiète notamment pour les enfants laissés en autonomie sur ces outils.
Et je m'inquiète pour les addictions que cela génère.

Pour moi, maîtriser le numérique : c'est en voir les limites, les dangers.
Or, trop souvent, on ne met en avant que ses avantages.


Ces outils permettent le meilleur et le pire. Et les enjeux économiques sont énormes.

Par précaution j'essaie de limiter les écrans pour mes enfants (je ne suis pas un extrémiste, il y ont droit).
Je fais pareil pour mes élèves.

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par the educator le Jeu 21 Jan 2016 - 19:33

@Euphémia a écrit:Et le fait que notre ministre vient fièrement de signer un accord avec Microsoft, c'est un préjugé ?

Ed a écrit:Tu réagis encore avec des préjugés, les mêmes que nos décideurs : pour toi une tablette c'est apple, un ordinateur microsoft.



@pailleauquebec a écrit:
Pour moi, maîtriser le numérique : c'est en voir les limites, les dangers.
Or, trop souvent, on ne met en avant que ses avantages.
je suis complètement d'accord avec ça. Mais je trouve qu'aux allumés qui n'y voient que des avantages fantasmés s'opposent trop souvent des inquisiteurs qui n'y voient que les travers amalgamés. La preuve ici: je défends une position plus nuancée, et pourtant on me range parmi les technophiles inconscients.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rythmes scolaires influencent l’activité physique chez l’adolescent : l’étude HELENA

Message par pailleauquebec le Ven 22 Jan 2016 - 11:48

@the educator a écrit:je suis complètement d'accord avec ça. Mais je trouve qu'aux allumés qui n'y voient que des avantages fantasmés s'opposent trop souvent des inquisiteurs qui n'y voient que les travers amalgamés. La preuve ici: je défends une position plus nuancée, et pourtant on me range parmi les technophiles inconscients.

Il y a des extrémistes dans les deux camps.

L'ignorance des technophobes s'opposant à l'inconscience des technophiles.

Et puis il y a les personnes bien informées, qui connaissent très bien la puissance et les limites de ces outils et qui cherchent juste à faire du business, sous couvert de faire le bien des enfants. Je crois que nous nous élevons surtout contre ceux là. Ne sous estimons pas des enjeux qui chiffrent en milliards.

Malheureusement, l'EN est une institution qui peut-être assez facilement influencée. Les entreprises ne s'en privent pas. Les exemples ne manquent pas sur ce sujet (comme sur d'autres, les manuels scolaires,...).

Le débat est rarement objectif sur ces sujets et je le regrette. Le manque d'information scientifique et neutre risque de nous faire faire de mauvais choix.

On trouve assez facilement de l'argent pour montrer ce qu'une tablette apporte en terme d'apprentissage, mais on ne trouve pas d'argent pour étudier les addictions, les effets néfastes,... Il y a là un rapport de force inégal.

Comme dans le domaine médical avec les nouveaux médicaments, il faut rester prudent.

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum