Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
marjolie.june
marjolie.june
Érudit

Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire Empty Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire

par marjolie.june le Sam 16 Jan 2016 - 18:42
J'ai entrepris depuis un moment déjà l'apprentissage de l'arabe littéraire : j'ai d'abord pris des cours à l'IMA pendant un semestre, puis j'ai arrêté (question du coût + du rythme : cela n'avançait pas assez vite pour moi) pour continuer seule avec la méthode Assimil. Malheureusement, j'ai du mal à trouver la disponibilité (intellectuelle, pas temporelle) pour travailler de façon régulière au cours de l'année. Chaque été, depuis deux ans, je reprends consciencieusement les bases (qui s'oublient vite) et j'avance, mais je me dis que je parviendrais peut-être à m'y mettre plus régulièrement si j'avais la perspective d'une validation/d'une certification/d'un diplôme au bout. Ce n'est pas tant pour le diplôme en lui-même que pour me fixer un cadre.
J'ai beaucoup prospecté sur Internet, mais je n'ai rien trouvé de satisfaisant :
- le DCL ne m'intéresse pas
- la DNL, étant lettres classiques à la base, je ne peux pas la passer
- le CLES, je n'ai pas bien compris ce que c'était
J'ai regardé du côté des DU en fac, mais il y a trop d'heures de cours par semaine. Du côté du CNED, pas grand-chose non plus.


Dernière édition par miss terious le Sam 16 Jan 2016 - 21:31, édité 1 fois (Raison : coquille dans le titre)
Leodagan
Leodagan
Fidèle du forum

Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire Empty Re: Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire

par Leodagan le Sam 16 Jan 2016 - 20:47
L'INALCO propose des formations intensives pendant les vacances et des programmes de formation continue.

La méthode utilisée est en général celle de Luc-Willy DEHEUVELS (c'est avec elle que j'ai commencé, elle est très bien). Je connais un peu Assimil (j'ai fait le premier livre), mais je la trouve moins "fine" que Deheuvels.

Est-ce qu'en préparant un niveau licence à l'INALCO la DNL ne serait pas possible ensuite ? je ne comprends pas pourquoi le fait d'être lettres classiques t'en empêcherait.
marjolie.june
marjolie.june
Érudit

Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire Empty Re: Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire

par marjolie.june le Lun 18 Jan 2016 - 20:52
J'ai regardé les tarifs de l'INALCO : c'est aussi cher que l'IMA et c'est clairement dissuasif.

La DNL n'est pas possible en lettres classiques parce que ça reviendrait à dire que je peux enseigner ma matière en arabe !
Leodagan
Leodagan
Fidèle du forum

Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire Empty Re: Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire

par Leodagan le Lun 18 Jan 2016 - 21:36
Je comprends... Mais en un sens, l'INALCO est mieux reconnu que l'IMA.
marjolie.june
marjolie.june
Érudit

Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire Empty Re: Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire

par marjolie.june le Lun 18 Jan 2016 - 21:53
A Ulm, ils proposent des cours de langue, mais une amie d'amie qui travaille là-bas m'a dit qu'ils ne prenaient plus de personnes extérieurs, vu le succès des cours. Je vais tout de même me renseigner car la formule est assez light en terme d'heures, mais je pense qu'au niveau contenu, ça doit suivre.
marjolie.june
marjolie.june
Érudit

Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire Empty Re: Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire

par marjolie.june le Mar 19 Jan 2016 - 18:07
Dans les formations universitaires, je ne trouve rien de "faisable" en cumulant avec un temps plein dans le secondaire.
J'ai cherché des renseignements sur le DCL, et c'est ce qui me semble le plus accessible dans un premier temps. Je crois que je vais me pencher sérieusement là-dessus. Je n'ai aucune idée du niveau de difficulté. Je ne sais pas non plus si c'est la peine que je cherche une préparation (au moins pour l'oral peut-être : c'est mon point faible en général, et il y a de nombreuses consonnes arabes que je prononce mal).
marjolie.june
marjolie.june
Érudit

Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire Empty Re: Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire

par marjolie.june le Mar 19 Jan 2016 - 20:53
Quelle est la différence entre le DCL et le CLES ?
marjolie.june
marjolie.june
Érudit

Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire Empty Re: Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire

par marjolie.june le Sam 27 Fév 2016 - 21:41
Je remonte le sujet car j'ai repris ma réflexion concernant mon désir de me lancer sérieusement dans l'apprentissage de l'arabe littéraire. Je tiens à tout prix à me trouver une "structure", car je sais que je ne serai pas capable de travailler toute seule régulièrement en période scolaire, et surtout j'ai envie d'aller à des cours où je pourrais croiser d'autre gens.
Je suis à la recherche de cours avec un niveau relativement soutenu, car j'apprends vite, surtout les langues. J'ai peur que les cours de la ville de Paris n'aillent pas assez vite. J'ai trouvé des formations à Paris IV ou Paris III, mais qui demandent d'assister au minimum à une dizaine d'heures de cours dans la semaine, ce qui me parait incompatible avec un temps plein au collège. La structure qui semble proposer le plus de diversité et de souplesse dans ses offres est l'INALCO, mais du coup je suis un peu perdue entre toutes les formations proposées, notamment parce que je ne sais pas s'il me serait matériellement possible de me lancer dans une licence d'arabe. Si je sais d'avance que cela ne me sera pas possible, je ne vais pas choisir n'importe quel type de formation. Bref, je crois que le mieux serait de leur écrire ou de leur demander un RDV pour discuter de ma situation, mais encore une fois la question du prix des formations me refroidit un peu. Certains d'entre vous ont-ils déjà étudié à l'INALCO, ou ont-ils entrepris de façon sérieuse l'apprentissage d'une langue de façon lourde en parallèle de leur temps plein dans le secondaire ?
Mictlantecuhtli
Mictlantecuhtli
Niveau 9

Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire Empty Re: Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire

par Mictlantecuhtli le Dim 28 Fév 2016 - 0:05
Je te conseille le diplôme intensif de l'Inalco en cours du soir. Je ne vois que ça. Contacte-les au cas où !

http://www.inalco.fr/sites/default/files/asset/document/formation_arabe_litteral_licence_llcer_2015_2016_0.pdf

Si tu es en IDF, je peux te passer mes manuels (tu en es où avec le Deheuvels ? Tome 1 ou tome 2 ?) Smile

_________________
Ō miserās hominum mentēs, ō pectora cæca !
Quālibus in tenebrīs uītæ quantīsque perīclīs
dēgitur hoc æuī quodcumquest ! Nōnne uidēre
nīl aliud sibi nātūram lātrāre, nisi ut quī
corpore sēiūnctus dolor absit — mente fruātur
iūcundō sēnsū, cūrā sēmōta metūque ?
marjolie.june
marjolie.june
Érudit

Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire Empty Re: Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire

par marjolie.june le Dim 28 Fév 2016 - 11:30
@Mictlantecuhtli a écrit:Je te conseille le diplôme intensif de l'Inalco en cours du soir. Je ne vois que ça. Contacte-les au cas où !

http://www.inalco.fr/sites/default/files/asset/document/formation_arabe_litteral_licence_llcer_2015_2016_0.pdf

Si tu es en IDF, je peux te passer mes manuels (tu en es où avec le Deheuvels ? Tome 1 ou tome 2 ?) Smile

Il y a une journée portes ouvertes à l'Inalco le samedi 12 mars, je pense que je vais aller y faire un tour. Je pense que je vais les contacter pour leur exposer mon cas (salariée à plein temps, impossibilité de prendre un temps partiel, fausse débutante, 100% de motivation).
Tu as déjà étudié à l'INALCO ? Peux-tu m'en dire plus sur ton parcours (en MP si tu veux) ?
marjolie.june
marjolie.june
Érudit

Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire Empty Re: Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire

par marjolie.june le Ven 21 Avr 2017 - 19:42
Je remonte ce sujet. J'ai suivi (et je suis toujours) les cours du diplôme d'initiation de l'INALCO. Je suis pleinement satisfaite du niveau des TD de langue : le rythme et la difficulté me conviennent parfaitement, et sans vouloir me jeter de fleurs, je m'en sors plutôt bien. La fin de l'année approchant, je me pose la question de la suite et je me heurte à un écueil : la suite logique de l'année d'initiation à l'INALCO, c'est la licence 1. Or, le volume horaire de l'ensemble des cours de la licence est trop important pour moi, qui travaille à temps plein. Il existe une version "allégée" de la licence, constituée uniquement des enseignements du bloc fondamental, mais là encore, c'est trop pour moi. Déjà, cette année, j'ai fini par ne plus aller qu'aux TD de langue en initiation au 2e semestre, soit 6H/semaine (j'ai abandonné le CM de grammaire et les cours d'histoire, que je vais devoir bachoter avant le partiel pour que la note ne compromette pas l'obtention du diplôme), car ça devenait impossible à tenir.
Je ne sais donc pas comment continuer l'arabe l'année prochaine, car je n'ai réussi à trouver de formation qui me convienne dans d'autres facs (et je ne tiens pas à m'adresser aux instituts privés : je veux une formation de niveau universitaire solide). Pour ceux qui ont déjà fait de l'arabe, des pistes ? Je suis preneuse de toute idée, y compris de références de manuels permettant de travailler seul(e). Merci à vous.
Caspar
Caspar
Bon génie

Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire Empty Re: Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire

par Caspar le Ven 21 Avr 2017 - 19:51
@marjolie.june a écrit:Dans les formations universitaires, je ne trouve rien de "faisable" en cumulant avec un temps plein dans le secondaire.
J'ai cherché des renseignements sur le DCL, et c'est ce qui me semble le plus accessible dans un premier temps. Je crois que je vais me pencher sérieusement là-dessus. Je n'ai aucune idée du niveau de difficulté. Je ne sais pas non plus si c'est la peine que je cherche une préparation (au moins pour l'oral peut-être : c'est mon point faible en général, et il y a de nombreuses consonnes arabes que je prononce mal).

Pour le DCL, ça commence au niveau A2 minimum et quand tu l'as passé on te donne ton niveau (donc A2, B1 etc, mais c'est peut-être exprimé autrement). Toutes les activités langagières sont testées: expression écrite, orale, compréhension etc...
marjolie.june
marjolie.june
Érudit

Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire Empty Re: Faire valider ses connaissances/compétences en arabe littéraire

par marjolie.june le Mer 20 Mar 2019 - 18:42
Voilà que mon envie de (re)faire de l'arabe me reprend fortement en ce moment. A vrai dire, je suis gagnée par une certaine lassitude au travail malgré ma mutation au lycée, et je souffre du fait que cette année, je n'ai pas eu le temps de faire grand-chose pour moi, parce que j'ai passé les deux premiers trimestres à enchaîner préparations de cours et corrections. Il y a une petite accalmie en ce moment : je ne sais pas combien de temps ça va durer. J'ai pris conscience de ça lors des dernières vacances, et je me suis dit qu'il fallait que je me remette à chercher un projet personnel un peu conséquent et que je fasse en sorte de mieux m'organiser l'année prochaine, afin de me ménager du temps pour faire des choses qui me font plaisir et m'épanouissent. Sauf que cela soulève plusieurs problèmes :
- la charge de travail conséquente en lettres au lycée, qui est réelle, sans compter la réforme qui s'annonce : j'ai peur de me lancer dans quelque chose que je ne pourrai pas mener à terme ou qui me conduira à négliger la préparation de certains cours
- la difficulté que j'ai à trouver une formation en arabe qui corresponde à mes critères (quelque chose de laïc, d'un niveau plutôt soutenu, si possible dispensé dans un cadre universitaire et qui permette de valider un certain niveau en fin de formation) : tout ce que j'ai trouvé, c'est une licence d'arabe littéral 100% à distance organisée par l'université de Nancy, ce qui correspond parfaitement à mes critères. Mais j'ai peur d'être beaucoup trop ambitieuse, d'autant plus que je n'ai pas demandé de temps partiel.
Je ne sais pas trop quoi faire : me lancer ou pas. Je ne me vois pas refaire une année comme celle que je viens de passer à bosser sans arrêt pour le lycée et à ne rien faire pour moi, mais j'ai peur de voir trop grand. J'ai des collègues qui font une thèse à côté de leur temps plein au lycée : je vois qu'ils sont toujours en train de courir, mais ils n'ont pas l'air malheureux pour autant. Des conseils seront bienvenus, notamment si certains d'entre vous ont des idées de formation qui pourrait me convenir en dehors de celle de Nancy.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum