Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
othello1000
Niveau 1

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Salaire de misère. Suis-je seul ?

par othello1000 le Lun 18 Jan 2016 - 14:20
Bonjour à tous,
Professeur certifié 6ème échelon, 40 ans, 11 ans d'ancienneté, voici mon salaire net du mois de novembre 2015 : 1680,91€.
Quand je lis ici où là que le salaire moyen d'un prof est de 2400€, j'ai du mal à comprendre...


Dernière édition par Thalia de G le Mar 19 Jan 2016 - 9:56, édité 2 fois (Raison : Typographie dans le titre)
Osmie
Osmie
Sage

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par Osmie le Lun 18 Jan 2016 - 14:24
Est-ce la première fois ? Es-tu à temps partiel ?
avatar
othello1000
Niveau 1

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par othello1000 le Lun 18 Jan 2016 - 14:26
Non à temps plein. Et d'habitude j'ai 1702,21€
Osmie
Osmie
Sage

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par Osmie le Lun 18 Jan 2016 - 14:29
Echelon 6, cela me semble peu ; au même échelon que toi, sans prime PP et sans HSA, je touche 1830 euros nets (à peu près).
avatar
sosolele
Niveau 2

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par sosolele le Lun 18 Jan 2016 - 14:32
Le mien est le même 1680 échelon 4,  prof depuis 2002 mais bon en tant que contractuelle cela  ne compte pas..titularisée depuis 2 ans avec deux enfants étudiants à charge et les élevant seule...vive l'E.N.!
avatar
othello1000
Niveau 1

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par othello1000 le Lun 18 Jan 2016 - 14:33
Tu as des enfants je crois que ça joue. Et moi je suis dans le 29.
Leclochard
Leclochard
Empereur

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par Leclochard le Lun 18 Jan 2016 - 14:33
@Osmie a écrit:Echelon 6, cela me semble peu ; au même échelon que toi, sans prime PP et sans HSA, je touche 1830 euros nets (à peu près).

Il y a des variables qu'on oublie parfois: indemnité de résidence, supplément familial. Je les touche : ça doit faire 140 euros de plus.
Ne pas oublier non plus la Mgen ponctionnée directement sur le traitement !

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
othello1000
Niveau 1

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par othello1000 le Lun 18 Jan 2016 - 14:43
Oui donc c'est le tarif. Quelle misère n'importe quel apprenti boucher gagne plus que moi...
linedeloc
linedeloc
Doyen

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par linedeloc le Lun 18 Jan 2016 - 14:45
@Osmie a écrit:Echelon 6, cela me semble peu ; au même échelon que toi, sans prime PP et sans HSA, je touche 1830 euros nets (à peu près).
J'arrive à la même chose, même échelon, sans supplément familial, avec prélèvement MGEN.

_________________
de jolis bijoux faits main et personnalisés: http://lesbijouxdeline.canalblog.com/
https://www.facebook.com/line.bijoux.5
la schtroumpfette
la schtroumpfette
Niveau 5

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par la schtroumpfette le Lun 18 Jan 2016 - 15:10
Je trouve cela peu quand même, je suis à échelon 3 et je suis à 1700 (et quelques) (sans prélèvement MGEN et avec 0.50 HSA. Lorsque j'étais stagiaire à échelon 2 je gagnais 1580€.

_________________
"Les folies sont les seules choses qu'on ne regrettent jamais" O. Wilde
"Le futur appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves" E. Roosevelt
avatar
User21929
Expert

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par User21929 le Lun 18 Jan 2016 - 15:12
Voici les grilles : ICI

Echelon 6,
brut : 2162.34 ;
net : 1841.30 sans enfant, sans mutuelle, avec ISOE part fixe.


Dernière édition par Whypee le Lun 18 Jan 2016 - 15:24, édité 2 fois
avatar
Bouboule
Sage

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par Bouboule le Lun 18 Jan 2016 - 15:13
Le traitement est faible et peu attractif, je suis d'accord.

Mais quand vous donnez votre salaire, il faut y intégrer la MGEN. Et quand on a 11 ans d'ancienneté, on n'est pas en milieu de carrière donc on est en dessous du salaire moyen, cela paraît logique vu la grille indiciaire.
De plus, le salaire moyen est, je suppose, décalé vers le haut par rapport à un certifié sans HSA par la catégorie la mieux rémunérée (agrégés) et ceux qui font des HSA, non ?
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par Enaeco le Lun 18 Jan 2016 - 15:27
Salaire de misère, le mot est fort quand même...Si tu estimes qu'il est plus enviable d'être apprenti boucher pour le même salaire, fonce !

Attends de voir les détails de la fiche de paie si il y a un problème mais tu devrais être plus proche des chiffres annoncés par Osmie.
La mutuelle est vraisemblablement intégrée dedans aussi (et ça c'est un choix personnel et pas forcément économique).
stench
stench
Guide spirituel

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par stench le Lun 18 Jan 2016 - 15:39
@othello1000 a écrit:Oui donc c'est le tarif. Quelle misère n'importe quel apprenti boucher gagne plus que moi...

c'est un peu normal : on a du mal à recruter des bouchers et un monde sans boucher serait difficile à accepter. Professeur, en revanche, c'est superflu et on peut bien s'en passer. On devrait déjà être content de ce qu'on nous donne pour une fonction aussi inutile.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
avatar
othello1000
Niveau 1

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par othello1000 le Lun 18 Jan 2016 - 15:49
@Enaeco a écrit:Salaire de misère, le mot est fort quand même...Si tu estimes qu'il est plus enviable d'être apprenti boucher pour le même salaire, fonce !.

L'éducation nationale a besoin de gens comme toi qui se satisfont de leur sort car comme disait l'autre socialo ex- ministre médiocre  de notre maison "on n'est pas prof pour l'argent"...
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par Enaeco le Lun 18 Jan 2016 - 17:15
Je pense que les profs sont sous-payés. Actuellement, non, on ne fait pas prof pour l'argent. Ca c'est clair.
Mais ça ce n'est pas nouveau... Les grilles se trouvent facilement et je savais dans quoi je me lançais en faisant ce métier (c'est surtout l'évolution en fait qui est ridicule)...

Je relativisais simplement par rapport à l'expression "salaire de misère".
Mes premières fiches de paie étaient à 1735E, sans heure supp, ni PP. (stagiaire, compté certifié échelon 3 à l'époque).
Si tu as des différences importantes, ou il te manque quelque chose ou la MGEN te coûte une fortune (mais encore une fois, ça, c'est un choix).
Peu de mes connaissances ont eu des payes supérieures, en début de carrière. Après je n'ai pas de connaissances "apprenti boucher".
Effectivement, en fin de carrière, peu de doutes, ils seront au dessus de moi.
Dinaaa
Dinaaa
Esprit éclairé

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par Dinaaa le Lun 18 Jan 2016 - 17:31
J'ai une connaissance, ancien instituteur de 75 ans, qui a racheté dans les années 70 la maison du directeur d'un gros supermarché du coin, une maison cossue et bien placée. Sa femme n'a jamais travaillé, il a payé cette maison sur son salaire d'instituteur.
Ca semble un autre monde, un autre temps.
avatar
InvitéeC9
Niveau 9

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par InvitéeC9 le Lun 18 Jan 2016 - 17:51
Cela me semble bizarre. Certifiée échelon 4, dans l'enseignement privé sous contrat (donc, avec plus de prélèvements que dans le public), je touche 1689 euros sans les HSA ni la prime PP. Et j'ai commencé ma carrière il y a 2 ans.
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par XIII le Lun 18 Jan 2016 - 17:51
Dans les années 80 un instit commençait avec un salaire supérieur à 80 % du SMIC aujourd'hui c'est tout juste 10%...
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par JPhMM le Lun 18 Jan 2016 - 17:55
@othello1000 a écrit:Bonjour à tous,
Professeur certifié 6ème échelon, 40 ans, 11 ans d'ancienneté, voici mon salaire net du mois de novembre 2015 : 1680,91€.
Quand je lis ici où là que le salaire moyen d'un prof est de 2400€, j'ai du mal à comprendre...
Tu n'es pas le seul.
Étant au même échelon, je trouve cela vraiment trop bas. Certains s'en satisfont, grand bien leur fasse.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Cleroli
Cleroli
Neoprof expérimenté

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par Cleroli le Lun 18 Jan 2016 - 18:03
@XIII a écrit:Dans les années 80 un instit commençait avec un salaire supérieur à 80 % du SMIC aujourd'hui c'est tout juste 10%...
Tout est dit dans ce simple rappel.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par JPhMM le Lun 18 Jan 2016 - 18:07
Salaire de misère. Suis-je seul ? File0173
http://ces.univ-paris1.fr/membre/Gary-Bobo/fonctionnaires06g.pdf

Je me demande ce que donne la courbe si on la poursuit jusqu'à 2016... mais j'ai comme une idée.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
amalricu
amalricu
Habitué du forum

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par amalricu le Lun 18 Jan 2016 - 18:09
C'est bien triste : les Républicains et le PS nous mettent dedans. En votant Hollande en 2012, je pensais éviter Sarkozy, mais je me retrouve avec un politique salariale digne de Nombril Ier et en prime le bazar de la réforme du collège. Merci not'bon maître...
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par JPhMM le Lun 18 Jan 2016 - 18:10
Hop, autre graphique.

Salaire de misère. Suis-je seul ? Image_10

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Salaire de misère. Suis-je seul ? Empty Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

par JPhMM le Lun 18 Jan 2016 - 18:13
Des revendications qui semblent justifiées au regard de la rémunération moyenne d'un enseignant. Ces diplômés d'un bac+5 minimum gagnent en effet en moyenne 29.635 euros net annuel, soit 2.470 euros net par mois, selon les chiffres publiés en mai 2014 par l'Education nationale. A niveau de diplôme équivalent, la profession est largement moins bien lotie que ses collègues fonctionnaires non enseignants, de niveau cadre (30,6% de moins, à 3.252 euros net en moyenne). Et évidemment, l'écart avec le salaire d'un cadre du privé est encore plus criant : 61,16% de moins, selon les dernières statistiques de l'Insee.

http://www.capital.fr/carriere-management/actualites/salaires-des-profs-ont-ils-des-raisons-de-se-plaindre-1010066

L'étude en question : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=T13F052

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum