La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par kiddy le Mer 20 Jan 2016 - 10:12

@christian_ a écrit:
@Osmie a écrit:Au lieu de cela, je lis seule, travaille seule

J'ai pas les moyens de faire construire la maison dont je rêve : j'ai acheté une ruine avec mon épouse et j'y ai presque tout fait en apprenant au fur et à mesure.

en combien de temps? avec quel budget? sans livre? sans Internet? sans copains bricoleurs? sans outils spécifiques? je rigole Very Happy

kiddy
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par User5899 le Mer 20 Jan 2016 - 10:12

@Lefteris a écrit:A noter : on ne peut séparer les nouveaux programmes de la réforme. Ils sont créés selon la logique curriculaire (je suis allé écouter la bonne parole, pas plus tard que la semaine dernière, et j'ai pris des notes) : pour le français, plus de chronologie, plus d'auteurs -seulement à titre indicatif; mais des "thèmes ", que chacun traitera comme il veut ou peut.
Ajoutons que ces programmes sont truffés d'erreurs factuelles sur les œuvres dont ils prétendent parler. Ce doivent être des amis de Christian qui les ont pondus : quand on lit à plusieurs, en général, on fait des contresens, la lecture est une pratique solitaire.


@Rendash a écrit:Il est possible que certaines formations aient été une réussite ; après tout, pourquoi pas. mais ce n'est pas ici que vous trouverez des échos favorables, en tout cas.
Oh mais si, les formations dispensées par Bichonnette ont bien fait rire, je trouve (fil du SNES sur les formations de Rouen) Razz


@christian_ a écrit:
@Osmie a écrit:Au lieu de cela, je lis seule, travaille seule
Ça m'épate de lire ça... si, vraiment !
Il y a combien de profs de lettres dans un établissement moyen ? Et tu arrives à te retrouver seule ? Moi qui n'ai qu'un collègue, je passe pourtant la majeure partie de mon temps libre au collège à échanger et bosser avec lui à tel point que je peux sans problème prendre une de ses classes au pied levé sans aucune préparation.
Nous sommes six et d'un commun accord, nous ne nous parlons jamais Razz En tout cas, de boulot. Et comme je suis le seul de la bande à aimer la musique, notamment classique, je file en permanence chez les historiens (avec mes deux collègues de philo, d'ailleurs), où nous discutaillons et faisons preuve du plus mauvais esprit qui soit (rien de pire que des profs d'histoire hostiles aux merveilles des zactivités pour le mauvais esprit diable).
Travailler seul, quel pied ! Je ne suis devenu prof presque que pour ça.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par kiddy le Mer 20 Jan 2016 - 10:13

ton collègue avec qui tu passes tout ton temps libre t'as bien aidé j'espère haha

kiddy
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par bruno09 le Mer 20 Jan 2016 - 10:30

Cripure a écrit:Nous sommes six et d'un commun accord, nous ne nous parlons jamais Razz En tout cas, de boulot. Et comme je suis le seul de la bande à aimer la musique, notamment classique, je file en permanence chez les historiens (avec mes deux collègues de philo, d'ailleurs), où nous discutaillons et faisons preuve du plus mauvais esprit qui soit (rien de pire que des profs d'histoire hostiles aux merveilles des zactivités pour le mauvais esprit diable).

Enfin un peu de reconnaissance!

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par User5899 le Mer 20 Jan 2016 - 10:32

I love you

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par Osmie le Mer 20 Jan 2016 - 11:18

Sans doute me suis-je mal exprimée. J'évoquais les formations, et écrivais que je souhaiterais des formations disciplinaires, point barre. Je suis des cours à la fac de lettres à la place ; cela me convient, mais quitte à dépenser les budgets du rectorat, autant assurer des formations disciplinaires de qualité. Je me forme totalement seule par ailleurs.
Je suis évidemment contente de travailler seule, et le travail commun contraint lié à la réforme du collège me soulève le cœur. Mais j'aimerais, en formation, trouver une forme d'émulation intellectuelle avec des collègues, sur un sujet donné, pendant un temps donné.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par User5899 le Mer 20 Jan 2016 - 11:21

@Osmie a écrit:Sans doute me suis-je mal exprimée. J'évoquais les formations, et écrivais que je souhaiterais des formations disciplinaires, point barre. Je suis des cours à la fac de lettres à la place ; cela me convient, mais quitte à dépenser les budgets du rectorat, autant assurer des formations disciplinaires de qualité. Je me forme totalement seule par ailleurs.
Je suis évidemment contente de travailler seule, et le travail commun contraint lié à la réforme du collège me soulève le cœur. Mais j'aimerais, en formation, trouver une forme d'émulation intellectuelle avec des collègues, sur un sujet donné, pendant un temps donné.
Oui, c'est très différent selon les académies. Besançon sollicite l'université, mais seuls les profs de latin et de grec répondent à cette demande, et nous avons des stages de langues anciennes très bien faits. Malheureusement, dans les autres disciplines, dont les lettres, c'est très rare et les stages proposés sont bien plutôt du genre "tableau blanc en îlots ou tableau numérique avec tables en U ?" araignée

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par Osmie le Mer 20 Jan 2016 - 11:25

Cripure a écrit:
@Osmie a écrit:Sans doute me suis-je mal exprimée. J'évoquais les formations, et écrivais que je souhaiterais des formations disciplinaires, point barre. Je suis des cours à la fac de lettres à la place ; cela me convient, mais quitte à dépenser les budgets du rectorat, autant assurer des formations disciplinaires de qualité. Je me forme totalement seule par ailleurs.
Je suis évidemment contente de travailler seule, et le travail commun contraint lié à la réforme du collège me soulève le cœur. Mais j'aimerais, en formation, trouver une forme d'émulation intellectuelle avec des collègues, sur un sujet donné, pendant un temps donné.
Oui, c'est très différent selon les académies. Besançon sollicite l'université, mais seuls les profs de latin et de grec répondent à cette demande, et nous avons des stages de langues anciennes très bien faits. Malheureusement, dans les autres disciplines, dont les lettres, c'est très rare et les stages proposés sont bien plutôt du genre "tableau blanc en îlots ou tableau numérique avec tables en U ?" araignée

En lettres et dans mon académie, notre horizon se réduit aussi à cela. A se demander quel est notre métier : jouer aux cubes, faire des îlots et mettre des TICE partout où il y a du néant, ou enseigner une discipline ?

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par bruno09 le Mer 20 Jan 2016 - 23:22

@Osmie a écrit:
Cripure a écrit:
@Osmie a écrit:Sans doute me suis-je mal exprimée. J'évoquais les formations, et écrivais que je souhaiterais des formations disciplinaires, point barre. Je suis des cours à la fac de lettres à la place ; cela me convient, mais quitte à dépenser les budgets du rectorat, autant assurer des formations disciplinaires de qualité. Je me forme totalement seule par ailleurs.
Je suis évidemment contente de travailler seule, et le travail commun contraint lié à la réforme du collège me soulève le cœur. Mais j'aimerais, en formation, trouver une forme d'émulation intellectuelle avec des collègues, sur un sujet donné, pendant un temps donné.
Oui, c'est très différent selon les académies. Besançon sollicite l'université, mais seuls les profs de latin et de grec répondent à cette demande, et nous avons des stages de langues anciennes très bien faits. Malheureusement, dans les autres disciplines, dont les lettres, c'est très rare et les stages proposés sont bien plutôt du genre "tableau blanc en îlots ou tableau numérique avec tables en U ?" araignée

En lettres et dans mon académie, notre horizon se réduit aussi à cela. A se demander quel est notre métier : jouer aux cubes, faire des îlots et mettre des TICE partout où il y a du néant, ou enseigner une discipline ?

Ouais. Quand j'ai raté un cours ou que j'ai le bourdon, je me dis avec un verre de scotch que j'ai raté ma vie et que nul comme je suis j'aurais dû faire sciences de l'éducation. Mais je dégrise vite et reviens sur terre. A moins que ce soit l’orgueil.

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par christian_ le Jeu 21 Jan 2016 - 0:13

@DesolationRow a écrit:passer la majeure partie de son temps libre sur son lieu de travai

je n'ai pas été clair, je parlais du temps libre que j'ai quand je suis au collège : trous, 12h-14h, début de matinée, etc.

Malgré tout je constate quand même que ce forum est un festival de mauvaise foi. Vous êtes tous aussi aigris ?

christian_
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par Balthamos le Jeu 21 Jan 2016 - 0:15

@christian_ a écrit:

Malgré tout je constate quand même que ce forum est un festival de mauvaise foi. Vous êtes tous aussi aigris ?

Oui, c'est pour ça que ce forum a été fondé.
Relis la charte, c'est écrit. professeur

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par laMiss le Jeu 21 Jan 2016 - 0:19

@christian_ a écrit:
Moi qui n'ai qu'un collègue, je passe pourtant la majeure partie de mon temps libre au collège à échanger et bosser avec lui à tel point que je peux sans problème prendre une de ses classes au pied levé sans aucune préparation.

Tu as de la chance d'avoir les mêmes heures de trous que lui. Ce n'est pas le cas de tout le monde.
Moi aussi, je bosse au collège pendant mes heures de trous. Je ne vois d'ailleurs pas vraiment ce que l'on pourrait y faire d'autre. Je ne vois pas non plus où je pourrais bien avoir le temps d'aller me promener.


_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par christian_ le Jeu 21 Jan 2016 - 0:21

@Balthamos a écrit:Relis la charte, c'est écrit.

Je viens de la survoler (rapidement, le blabla pseudo réglementaire me gonfle assez vite) et je n'y ai pas trouvé la nécessité d'être aigri pour être ici

christian_
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par JPhMM le Jeu 21 Jan 2016 - 0:23

@christian_ a écrit:Malgré tout je constate quand même que ce forum est un festival de mauvaise foi.
Ne sois pas si aigri, de grâce !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par laMiss le Jeu 21 Jan 2016 - 0:23

christian_ , tu t'es mal exprimé, c'est pas grave.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par Provence le Jeu 21 Jan 2016 - 0:24

@christian_ a écrit:

Malgré tout je constate quand même que ce forum est un festival de mauvaise foi.
Je n'ai pas remarqué.
Vous êtes tous aussi aigris ?
Aussi aigris que qui? heu

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par Balthamos le Jeu 21 Jan 2016 - 0:27

J'ai toujours cru que j'étais blanc.
J'ai dû trop fréquenté mes amis noirs, me voila aigri.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par archeboc le Jeu 21 Jan 2016 - 11:33

Bonjour Sneri,

Et bravo pour les points négatifs que vous avez déjà vu dans cette réforme.

> - quelques points positifs : les EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires) devraient
> permettre aux élèves de mieux comprendre à quoi peut servir ce qu’ils apprennent dans une
> matière, pouvant créer un intérêt dans une matière qu’ils jugeaient « inutile » ou « barbante » ;

Comme dit précédemment, les EPI ne permettront que de perdre du temps. Toutes les expériences semblables, à tous les niveaux, ont montré leur échec. C'est le pire de cette réforme, car non seulement cela dégrade le niveau de l'enseignement, mais en plus, ce n'est même pas pour faire des économies : gros gâchis d'argent public.


> l’Accompagnement Personnalisé qui permettrait à chaque élève de bénéficier d’un soutien quel que soit son niveau, l’arrivée de la LV2 dès la 5ème,…

Pipeau, comme d'autres intervenants ont pu le dire précédemment. "Accompagnement Personnalisé" avec 30 élèves ou même avec 15, c'est du mensonge.


> car une grève d’un jour va pénaliser : les élèves (qui perdent une journée de cours),
> les parents (qui doivent gérer l’absence de cours), et même les enseignants (qui
> perdent une journée de salaire !)...

Si les enseignants sont prêts à perdre encore une journée de salaire sur une revendication qui est tout sauf catégoriel, c'est bien que l'heure est grave.

Pour vous : plutôt que de soutenir ou de ne pas soutenir les enseignants, allez discuter avec leurs représentants syndicaux pour savoir à quelle sauce vos enfants seront mangés l'an prochain. Eventuellement, essayez de peser sur la DHG, et sur sa répartition (le TRMD). Si ce TRMD ne passe pas par le CA de ce mois à venir, proposez-en un, en collaboration avec les enseignants. Des rumeurs disent que certains CDE veulent faire le TRMD sans que les enseignants ni les parents n'y mettent le nez.

PS : je ne suis pas enseignant à l'EN. Je parle ici en parent.

PPS : christian_ semble ne s'être inscrit que pour intervenir sur ce thread. Je n'en dis pas plus.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par sneri le Jeu 21 Jan 2016 - 23:29

Bonsoir à tous,
Et bien, que de réactions!! Smile
J'ai surfé sur le net, y compris sur le site du gouvernement... vraiment j'ai fait des efforts. Tout s'est conclu par une réunion d'échanges avec certains professeurs(comme moi, élus au CA), des représentants syndicaux SNES et (désolé j'ai oublié le second), les représentants locaux FCPE, et les représentants locaux de mon assoc (la PEEP). La majorité des personnes de ce forum seront donc satisfaites : en toute bonne foi nous avons décidé de soutenir le mouvement de grève du 26/01 prochain (d'autant plus que dans notre collège nous allons vraisemblablement avoir un problème d'effectifs...). Nous avons donc envoyé le message suivant, rédigé en collaboration avec les représentants syndicaux, la FCPE et la PEEP, à tous les parents de notre collège (enfin, sauf ceux qui ont refusé de donner leur email aux associations de parents, mais y'en a quasiment pas)... Voilà, c'est dit : je suis contre cette réforme Smile


MARDI 26 JANVIER :GREVE CONTRE LA REFORME DU COLLEGE
Ce mouvement de grève des enseignants est soutenu par tous vos représentants PEEP et FCPE.
Nous sommes TOUS UNIS contre les dangers qui planent sur la rentrée 2016 :
• Augmentations des effectifs par classe (pouvant aller jusqu'à 32 élèves)
• Diminution des horaires dans les enseignements fondamentaux (français, maths)
• Probable suppression des demi-groupes
• Probable disparition de tous les dispositifs d'aide individualisée
• Probable disparition de la « 3ème projet »
• Inquiétude sur la mise à disposition de personnels d'accompagnements pour les élèves en situation de handicap (ULIS...)
• Suppression en tant que telles des options Latin et Provençal
• Suppression des clubs et ateliers

DE VRAIES INQUIETUDES
              Cette réforme touchera en septembre 2016, tous les niveaux : 6ème, 5ème, 4ème et 3ème. Mais comment vont faire les élèves de 4ème (par exemple) qui vont prendre la  réforme en route et qui n'auront pas suivi les cours de la 5ème « nouvelle formule » ?
              Cette réforme implique de nouveaux programmes définis sur des cycles de 3 ans (CM1, CM2, 6ème) et (5ème, 4ème, 3ème). Les professeurs sont donc libres de traiter telle ou telle partie du programme sur l'une des 3 années. Quelle continuité pour un élève qui déménagerait en cours de cycle (en fin de 5ème par exemple)?
              Cette réforme prévoit un nouveau brevet (DNB). Mais comment vont faire les élèves de 3ème de l'année prochaine qui n'auront eu qu'un an de réforme?
              Cette réforme prévoit la mise en place de dispositifs (travail par projet, « Aide Personnalisée »...) qui ont déjà été mis en place au lycée et qui ont fait la preuve de leur totale inefficacité (retours très négatifs à ce jour). Pourquoi dans ces conditions vouloir les généraliser au collège?

La réforme du collège, appliquée dans l'urgence, contre l'avis d'une écrasante majorité des enseignants, contre l'avis de bon nombre de parents d'élèves,  sans la validation du Conseil Supérieur de l'Education, avec les réticences de certains inspecteurs, c'est MOINS d'enseignement et MOINS de moyens pour la réussite de vos enfants


CE MESSAGE VOUS EST ADRESSE DE FACON CONJOINTE PAR VOS ELUS LOCAUX FCPE ET PEEP.
Il a pour objectif de vous informer pourquoi le 26 Janvier prochain de nombreux professeurs feront grève mais également du soutien que nous avons décidé de leur apporter. Pour toute question, ou complément d'information, n'hésitez pas à vous rapprocher de vos élus FCPE (xxxxx.net) ou PEEP (xxxxx.fr).

sneri
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par sneri le Jeu 21 Jan 2016 - 23:32

@sneri a écrit:Bonsoir à tous,
Et bien, que de réactions!! Smile
J'ai surfé sur le net, y compris sur le site du gouvernement... vraiment j'ai fait des efforts. Tout s'est conclu par une réunion d'échanges avec certains professeurs(comme moi, élus au CA), des représentants syndicaux SNES et (désolé j'ai oublié le second), les représentants locaux FCPE, et les représentants locaux de mon assoc (la PEEP). La majorité des personnes de ce forum seront donc satisfaites : en toute bonne foi nous avons décidé de soutenir le mouvement de grève du 26/01 prochain (d'autant plus que dans notre collège nous allons vraisemblablement avoir un problème d'effectifs...). Nous avons donc envoyé le message suivant, rédigé en collaboration avec les représentants syndicaux, la FCPE et la PEEP, à tous les parents de notre collège (enfin, sauf ceux qui ont refusé de donner leur email aux associations de parents, mais y'en a quasiment pas)... Voilà, c'est dit : je suis contre cette réforme Smile


MARDI 26 JANVIER :GREVE CONTRE LA REFORME DU COLLEGE
Ce mouvement de grève des enseignants est soutenu par tous vos représentants PEEP et FCPE.
Nous sommes TOUS UNIS contre les dangers qui planent sur la rentrée 2016 :
• Augmentations des effectifs par classe (pouvant aller jusqu'à 32 élèves)
• Diminution des horaires dans les enseignements fondamentaux (français, maths)
• Probable suppression des demi-groupes
• Probable disparition de tous les dispositifs d'aide individualisée
• Probable disparition de la « 3ème projet »
• Inquiétude sur la mise à disposition de personnels d'accompagnements pour les élèves en situation de handicap (ULIS...)
• Suppression en tant que telles des options Latin et Provençal
• Suppression des clubs et ateliers

DE VRAIES INQUIETUDES
              Cette réforme touchera en septembre 2016, tous les niveaux : 6ème, 5ème, 4ème et 3ème. Mais comment vont faire les élèves de 4ème (par exemple) qui vont prendre la  réforme en route et qui n'auront pas suivi les cours de la 5ème « nouvelle formule » ?
              Cette réforme implique de nouveaux programmes définis sur des cycles de 3 ans (CM1, CM2, 6ème) et (5ème, 4ème, 3ème). Les professeurs sont donc libres de traiter telle ou telle partie du programme sur l'une des 3 années. Quelle continuité pour un élève qui déménagerait en cours de cycle (en fin de 5ème par exemple)?
              Cette réforme prévoit un nouveau brevet (DNB). Mais comment vont faire les élèves de 3ème de l'année prochaine qui n'auront eu qu'un an de réforme?
              Cette réforme prévoit la mise en place de dispositifs (travail par projet, « Aide Personnalisée »...) qui ont déjà été mis en place au lycée et qui ont fait la preuve de leur totale inefficacité (retours très négatifs à ce jour). Pourquoi dans ces conditions vouloir les généraliser au collège?

La réforme du collège, appliquée dans l'urgence, contre l'avis d'une écrasante majorité des enseignants, contre l'avis de bon nombre de parents d'élèves,  sans la validation du Conseil Supérieur de l'Education, avec les réticences de certains inspecteurs, c'est MOINS d'enseignement et MOINS de moyens pour la réussite de vos enfants


CE MESSAGE VOUS EST ADRESSE DE FACON CONJOINTE PAR VOS ELUS LOCAUX FCPE ET PEEP.
Il a pour objectif de vous informer pourquoi le 26 Janvier prochain de nombreux professeurs feront grève mais également du soutien que nous avons décidé de leur apporter. Pour toute question, ou complément d'information, n'hésitez pas à vous rapprocher de vos élus FCPE (xxxxx.net) ou PEEP (xxxxx.fr).

AU FAIT JE PRECISE : CETTE PRISE DE POSITION N'ENGAGE NI LA FCPE (DEPARTEMENTALE, NATIONALE) NI LA PEEP (DEPARTEMENTALE, NATIONALE). Il ne s'agit de la position QU'AU NIVEAU LOCAL...

sneri
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par William Foster le Jeu 21 Jan 2016 - 23:34

@sneri a écrit:...en toute bonne foi nous avons décidé de soutenir le mouvement de grève du 26/01 prochain ...

C'est la classe.
Pas de soutenir la grève (qui est une bonne chose, hein !) mais d'avoir cherché à dépasser les apparences et comprendre. Very Happy

Puissiez-vous faire de nombreux émules ! cheers

Merci Smile

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par Adri le Jeu 21 Jan 2016 - 23:46

Ca fait plaisir de lire une telle prose et une telle prise de position claire de la part de parents cheers

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par Provence le Ven 22 Jan 2016 - 0:24

@William Foster a écrit:
@sneri a écrit:...en toute bonne foi nous avons décidé de soutenir le mouvement de grève du 26/01 prochain ...

C'est la classe.
Pas de soutenir la grève (qui est une bonne chose, hein !) mais d'avoir cherché à dépasser les apparences et comprendre. Very Happy

Oui. Merci à vous.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par Rendash le Ven 22 Jan 2016 - 7:37

@sneri a écrit:
AU FAIT JE PRECISE : CETTE PRISE DE POSITION N'ENGAGE NI LA FCPE (DEPARTEMENTALE, NATIONALE) NI LA PEEP (DEPARTEMENTALE, NATIONALE). Il ne s'agit de la position QU'AU NIVEAU LOCAL...

Les plus précieuses, à mon avis. Celles qui font fi des magouilles politiques, contrairement aux appareils nationaux.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par Segna le Ven 22 Jan 2016 - 17:14

@Rendash a écrit:
@sneri a écrit:
AU FAIT JE PRECISE : CETTE PRISE DE POSITION N'ENGAGE NI LA FCPE (DEPARTEMENTALE, NATIONALE) NI LA PEEP (DEPARTEMENTALE, NATIONALE). Il ne s'agit de la position QU'AU NIVEAU LOCAL...

Les plus précieuses, à mon avis. Celles qui font fi des magouilles politiques, contrairement aux appareils nationaux.


MERCI !

Segna
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par christian_ le Sam 23 Jan 2016 - 22:45

@archeboc a écrit:PPS : christian_ semble ne s'être inscrit que pour intervenir sur ce thread. Je n'en dis pas plus.
Effectivement, je me suis inscrit pour réagir à un propos que je trouve incohérent et qui me fait souvent réagir IRL : un enseignant qui se plaint de son manque de formation (et qui formera les formateurs de formateurs de formateurs ?)
Le paramétrage de ce forum ne permet pas de réagir sans s'inscrire, c'est dommage, donc je me suis inscrit.

À la lecture de quelques autres topics je constate qu'effectivement je ne rentre pas dans le moule de la majorité des intervenants. Le nombrilisme et la satisfaction mutuelle semblant être le moteur de cette communauté, je vous laisse entre vous.

christian_
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum