La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par christian_ le Sam 23 Jan 2016 - 22:45

@archeboc a écrit:PPS : christian_ semble ne s'être inscrit que pour intervenir sur ce thread. Je n'en dis pas plus.
Effectivement, je me suis inscrit pour réagir à un propos que je trouve incohérent et qui me fait souvent réagir IRL : un enseignant qui se plaint de son manque de formation (et qui formera les formateurs de formateurs de formateurs ?)
Le paramétrage de ce forum ne permet pas de réagir sans s'inscrire, c'est dommage, donc je me suis inscrit.

À la lecture de quelques autres topics je constate qu'effectivement je ne rentre pas dans le moule de la majorité des intervenants. Le nombrilisme et la satisfaction mutuelle semblant être le moteur de cette communauté, je vous laisse entre vous.

christian_
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par Rendash le Sam 23 Jan 2016 - 22:54

@christian_ a écrit:et qui formera les formateurs de formateurs de formateurs ?)

C'est idiot comme réflexion, ça. Ce n'est même pas un bon mot. Pour un professeur d'histoire-géographie, un historien  ou un géographe apportera beaucoup ; un spécialiste du XVIe siècle, ou de l'histoire des religions, ou de la philosophie de l'histoire, ou un cartographe, ou un spécialiste des relations internationales, ou de la géographie urbaine, ou... Les possibilités, et les besoins de formations, sont innombrables. C'est un fait qu'elles manquent : il vaut mieux être dans une grande ville avec une BU bien fournie, sans quoi c'est foutu. J'imagine que c'est peu ou prou la même chose dans toutes les disciplines.

On peut se former seul, on doit se former seul, mais ce n'est faisable correctement que jusqu'à un certain point. Et pour passer ce point, on est un certain nombre à réclamer des formations de qualité plutôt que les saloperies prétendument didactiques qu'on nous sert en masse au PAF et qui consistent souvent à faire le boulot à la place des formateurs, en "ateliers".

edit : je précise, parce que j'en vois venir un ou deux gros comme une maison, que, bien évidemment, toutes les formations PAF ne sont pas nulles, qu'il y en a de très bien, et même dans les trucs non disciplinaires, et même des trucs didactiques dans certaines académies (ça va mieux, Elyas?), et même des trucs TICE (OK, Isis39?), etc.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par fanette le Sam 23 Jan 2016 - 22:59

@christian_  ballon

... on se demande pourquoi il y a autant de participants sur ce forum ... Il faut croire que le monde enseignant est bien décevant ... heureusement que vous êtes quelques-uns à montrer la voie Rolling Eyes

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par hugo64 le Dim 24 Jan 2016 - 14:47

@sneri a écrit:
@sneri a écrit:Bonsoir à tous,
Et bien, que de réactions!! Smile
J'ai surfé sur le net, y compris sur le site du gouvernement... vraiment j'ai fait des efforts. Tout s'est conclu par une réunion d'échanges avec certains professeurs(comme moi, élus au CA), des représentants syndicaux SNES et (désolé j'ai oublié le second), les représentants locaux FCPE, et les représentants locaux de mon assoc (la PEEP). La majorité des personnes de ce forum seront donc satisfaites : en toute bonne foi nous avons décidé de soutenir le mouvement de grève du 26/01 prochain (d'autant plus que dans notre collège nous allons vraisemblablement avoir un problème d'effectifs...). Nous avons donc envoyé le message suivant, rédigé en collaboration avec les représentants syndicaux, la FCPE et la PEEP, à tous les parents de notre collège (enfin, sauf ceux qui ont refusé de donner leur email aux associations de parents, mais y'en a quasiment pas)... Voilà, c'est dit : je suis contre cette réforme Smile


MARDI 26 JANVIER :GREVE CONTRE LA REFORME DU COLLEGE
Ce mouvement de grève des enseignants est soutenu par tous vos représentants PEEP et FCPE.
Nous sommes TOUS UNIS contre les dangers qui planent sur la rentrée 2016 :
• Augmentations des effectifs par classe (pouvant aller jusqu'à 32 élèves)
• Diminution des horaires dans les enseignements fondamentaux (français, maths)
• Probable suppression des demi-groupes
• Probable disparition de tous les dispositifs d'aide individualisée
• Probable disparition de la « 3ème projet »
• Inquiétude sur la mise à disposition de personnels d'accompagnements pour les élèves en situation de handicap (ULIS...)
• Suppression en tant que telles des options Latin et Provençal
• Suppression des clubs et ateliers

DE VRAIES INQUIETUDES
              Cette réforme touchera en septembre 2016, tous les niveaux : 6ème, 5ème, 4ème et 3ème. Mais comment vont faire les élèves de 4ème (par exemple) qui vont prendre la  réforme en route et qui n'auront pas suivi les cours de la 5ème « nouvelle formule » ?
              Cette réforme implique de nouveaux programmes définis sur des cycles de 3 ans (CM1, CM2, 6ème) et (5ème, 4ème, 3ème). Les professeurs sont donc libres de traiter telle ou telle partie du programme sur l'une des 3 années. Quelle continuité pour un élève qui déménagerait en cours de cycle (en fin de 5ème par exemple)?
              Cette réforme prévoit un nouveau brevet (DNB). Mais comment vont faire les élèves de 3ème de l'année prochaine qui n'auront eu qu'un an de réforme?
              Cette réforme prévoit la mise en place de dispositifs (travail par projet, « Aide Personnalisée »...) qui ont déjà été mis en place au lycée et qui ont fait la preuve de leur totale inefficacité (retours très négatifs à ce jour). Pourquoi dans ces conditions vouloir les généraliser au collège?

La réforme du collège, appliquée dans l'urgence, contre l'avis d'une écrasante majorité des enseignants, contre l'avis de bon nombre de parents d'élèves,  sans la validation du Conseil Supérieur de l'Education, avec les réticences de certains inspecteurs, c'est MOINS d'enseignement et MOINS de moyens pour la réussite de vos enfants


CE MESSAGE VOUS EST ADRESSE DE FACON CONJOINTE PAR VOS ELUS LOCAUX FCPE ET PEEP.
Il a pour objectif de vous informer pourquoi le 26 Janvier prochain de nombreux professeurs feront grève mais également du soutien que nous avons décidé de leur apporter. Pour toute question, ou complément d'information, n'hésitez pas à vous rapprocher de vos élus FCPE (xxxxx.net) ou PEEP (xxxxx.fr).

AU FAIT JE PRECISE : CETTE PRISE DE POSITION N'ENGAGE NI LA FCPE (DEPARTEMENTALE, NATIONALE) NI LA PEEP (DEPARTEMENTALE, NATIONALE). Il ne s'agit de la position QU'AU NIVEAU LOCAL...

Merci Sneri! veneration yesyes
Merci d'avoir fait l'effort de vous renseigner, d'avoir lu et réfléchi! Merci de nous soutenir, aigris ou pas. Merci! fleurs2
Quant à moi, christian_, j'assume: je suis aigrie! Oui, et ce depuis le 19 mai 2015 en particulier. depuis, je dors très mal (quand je dors), je suis de mauvaise humeur et ne supporte plus le mépris de l'enseignement, de l'enseignant et de l'élève, ni les mensonges, totalement assumés par NVB et ses sbires...

hugo64
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par Cincinnata le Lun 25 Jan 2016 - 22:29

Bonsoir,
Je viens d'apprendre par mon petit frère, encore collégien, que les mentions félicitations, satisfécits et avertissements (sauf avertissement travail) sont en train d'être supprimés et n'existeront plus dès les prochains conseils de classe...

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
"Pousse selon ton espèce ! "

Cincinnata
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par Rendash le Lun 25 Jan 2016 - 22:31

@Cincinnata a écrit:Bonsoir,
Je viens d'apprendre par mon petit frère, encore collégien, que les mentions félicitations, satisfécits et avertissements (sauf avertissement travail) sont en train d'être supprimés et n'existeront plus dès les prochains conseils de classe...

Spécificité locale?
D'un autre côté, prétendre distinguer des élèves avec des félicitations, mais les adresser à 26 élèves sur 29 comme dans une classe de 6e dont j'ai eu écho, est-ce que ça a encore du sens? Les élèves ne sont pas dupes, de toute façon. Il serait temps d'arrêter de les prendre pour des cons.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par William Foster le Lun 25 Jan 2016 - 22:33

@christian_ a écrit:
@archeboc a écrit:PPS : christian_ semble ne s'être inscrit que pour intervenir sur ce thread. Je n'en dis pas plus.
Effectivement, je me suis inscrit pour réagir à un propos que je trouve incohérent et qui me fait souvent réagir IRL : un enseignant qui se plaint de son manque de formation (et qui formera les formateurs de formateurs de formateurs ?)
Le paramétrage de ce forum ne permet pas de réagir sans s'inscrire, c'est dommage, donc je me suis inscrit.

À la lecture de quelques autres topics je constate qu'effectivement je ne rentre pas dans le moule de la majorité des intervenants. Le nombrilisme et la satisfaction mutuelle semblant être le moteur de cette communauté, je vous laisse entre vous.

Tiens, c'est marrant, tu es revenu poster le même jour que coqenstock Smile
Faudra que je lui demande de calculer la probabilité que ce soit dû au hasard

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par William Foster le Lun 25 Jan 2016 - 22:34

@Cincinnata a écrit:Bonsoir,
Je viens d'apprendre par mon petit frère, encore collégien, que les mentions félicitations, satisfécits et avertissements (sauf avertissement travail) sont en train d'être supprimés et n'existeront plus dès les prochains conseils de classe...

Rien entendu à ce sujet Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par Cincinnata le Lun 25 Jan 2016 - 22:43

Ah, c'est étrange, c'est à Dijon en tout cas.

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
"Pousse selon ton espèce ! "

Cincinnata
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par lisontine le Lun 25 Jan 2016 - 22:55

@Cincinnata a écrit:Bonsoir,
Je viens d'apprendre par mon petit frère, encore collégien, que les mentions félicitations, satisfécits et avertissements (sauf avertissement travail) sont en train d'être supprimés et n'existeront plus dès les prochains conseils de classe...

C'est aussi le cas dans le collège de ma fille depuis deux ans.

lisontine
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par KrilinXV3 le Lun 25 Jan 2016 - 23:06

@Cincinnata a écrit:Bonsoir,
Je viens d'apprendre par mon petit frère, encore collégien, que les mentions félicitations, satisfécits et avertissements (sauf avertissement travail) sont en train d'être supprimés et n'existeront plus dès les prochains conseils de classe...
C'est une politique d'établissement, donc rien à voir avec la réforme. Et ça n'existait pas dans tous les établissements.
Pour les avertissements, il y a eu une circulaire il y a quelques années les remplaçant par des "mises en garde" (au premier trimestre), et elle a été appliquée... disons... progressivement.

A titre personnel, j'ai contribué à la "suppression" du système des récompenses dans mon établissement l'an dernier, afin de redonner toute sa place à l'appréciation globale du conseil de classe, et empêcher toute "essentialisation" excessive des bilans trimestriels des élèves.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par hugo64 le Mar 26 Jan 2016 - 6:28

Concernant la réforme, en dommages collatéraux: dès la rentrée prochaine, les options facultatives du lycée sont lourdement affectées pour aider à assurer le financement de la réforme et des divers mensonges: dans mon académie (Bordeaux), les heures ne seront plus financées pour les options non linguistiques (oh, de façon tout à fait incroyable, le latin a été rangé dans les matières non linguistiques! on croit rêver!). Statut quo a priori pour la rentrée 2016 dans les Pyrénées Atlantiques, mais plus rien en 2017... A suivre!

hugo64
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par Malaga le Mar 26 Jan 2016 - 6:36

@Cincinnata a écrit:Bonsoir,
Je viens d'apprendre par mon petit frère, encore collégien, que les mentions félicitations, satisfécits et avertissements (sauf avertissement travail) sont en train d'être supprimés et n'existeront plus dès les prochains conseils de classe...

Ce débat arrive de temps en temps chez nous, notamment quand des parents contestent la décision du conseil de classe parce que leur enfant n'a pas obtenu la récompense qu'il aurait dû avoir selon eux. Mais il n'y a pas eu de décision académique ou nationale.

@Rendash a écrit:
@Cincinnata a écrit:Bonsoir,
Je viens d'apprendre par mon petit frère, encore collégien, que les mentions félicitations, satisfécits et avertissements (sauf avertissement travail) sont en train d'être supprimés et n'existeront plus dès les prochains conseils de classe...

Spécificité locale?
D'un autre côté, prétendre distinguer des élèves avec des félicitations, mais les adresser à 26 élèves sur 29 comme dans une classe de 6e dont j'ai eu écho, est-ce que ça a encore du sens? Les élèves ne sont pas dupes, de toute façon. Il serait temps d'arrêter de les prendre pour des cons.

Pourquoi est-ce que cela te gêne que 26 élèves sur 29 aient les félicitations ? Si ces 26 élèves ont travaillé très sérieusement, se sont impliqués et n'ont montré aucun problème de comportement, pourquoi ne pas les féliciter ?
Je te fais cette remarque car on a déjà eu ce débat, dans mon collège, pour une classe présentant le profil inverse où, en gros, 26 élèves sur 29 refusaient de bosser et se montraient parfois pénibles. Des collègues n'ont pas voulu avertir au motif qu'on ne peut pas donner une mise en garde travail à toute la classe. Je ne suis pas d'accord avec cela; on devrait pouvoir féliciter ou avertir sans se soucier du "quota" par classe ("il faut tant de félicitations, tant d'encouragements...").

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par Rendash le Mar 26 Jan 2016 - 10:33

@Malaga a écrit:

@Rendash a écrit:
D'un autre côté, prétendre distinguer des élèves avec des félicitations, mais les adresser à 26 élèves sur 29 comme dans une classe de 6e dont j'ai eu écho, est-ce que ça a encore du sens? Les élèves ne sont pas dupes, de toute façon. Il serait temps d'arrêter de les prendre pour des cons.

Pourquoi est-ce que cela te gêne que 26 élèves sur 29 aient les félicitations ? Si ces 26 élèves ont travaillé très sérieusement, se sont impliqués et n'ont montré aucun problème de comportement, pourquoi ne pas les féliciter ?
Je te fais cette remarque car on a déjà eu ce débat, dans mon collège, pour une classe présentant le profil inverse où, en gros, 26 élèves sur 29 refusaient de bosser et se montraient parfois pénibles. Des collègues n'ont pas voulu avertir au motif qu'on ne peut pas donner une mise en garde travail à toute la classe. Je ne suis pas d'accord avec cela; on devrait pouvoir féliciter ou avertir sans se soucier du "quota" par classe ("il faut tant de félicitations, tant d'encouragements...").

Bien d'accord avec l'un et l'autre point que tu soulèves, là n'est pas le problème. Le problème, c'est quand on accorde ça massivement pour ne pas que les "enfants se sentent exclus", non pour récompenser un bon trimestre sur le plan du travail et du comportement : ça n'a alors plus aucun sens. Le collègue de techno de cette classe en a chié tout le premier trimestre, mais ce n'était qu'un contractuel et donc forcément sa faute ; et le collègue de maths s'est opposé aux félicitations dans douze cas, en vain (à se demander pour quelle raison il est resté, d'ailleurs). Alors, dans ces conditions, ces félicitations n'ont aucune valeur, y compris pour ceux qui, dans le lot, les mériteraient.

La mise en garde pour tout une classe me laisserait plutôt penser qu'il a manqué quelques remontées de bretelles tout au long du trimestre, de la direction en particulier. Mais en soi, pourquoi pas, là encore.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réforme du collège 2016 : incompréhension des parents d'élèves

Message par KrilinXV3 le Mar 26 Jan 2016 - 10:50

Dans mon établissement, cette question phagocytait les conseils de classe. L'enjeu est devenu trop fort, les enseignants ne venaient que pour ça, les parents et les élèves n'étaient intéressés que par ça. Il fallait déployer des trésors de psychologie pour faire passer les décisions aux élèves et à leurs parents. Tout autre débat était impossible au conseil de classe.
Et au nom de l'excuse (commode et répandue) d'individualisation, il n'y avait pas de critères officiels, donc je vous laisse imaginer le bazar.
Et avec le nouvel ENT, on ne voit pas le bulletin pendant les CDC, donc difficile de défendre autre chose que le point de vue sur sa matière (alors qu'avant, chaque prof lisait toutes les appréciations pour se faire une idée).

Bref, quand ça devient un tel fardeau, il n'est pas irrationnel de se débarasser de ce système.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum