Faire des cours de latin "intéressants" ...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Rell le Mar 19 Jan - 6:39

Bonjour à tous,

Comme vous le voyez, il est 6h20 et je ne dors pas, je passe encore une nuit à m'interroger sur la qualité de mon enseignement. Cette nuit : mes quatre heures de latin en 4ème.
Je suis certifié de lettres modernes mais l'on m'a proposé, il y a 2 ans, de prendre en charge le latin en quatrième : j'ai accepté, j'aime ça, j'en ai fait de la 5ème au M1, j'ai lu plein de bouquins pendant un été pour me cultiver en civi. L'année dernière, j'avais un groupe de 25 élèves plutôt passifs mais sympathiques et, ma foi, ils n'avaient pas l'air de venir en cours à reculons.
Cette année, la chanson est un peu différente. J'ai deux groupes de 17 élèves (2x2 heures par semaine, donc). L'un des groupes est très sympa, intéressé en classe mais le travail personnel est très limité. L'autre groupe me fait la tête, passe son temps à me narguer en me demandant si le latin sera maintenu l'année prochaine (ce à quoi je n'ai pas de réponse, c'est terrible), insistant régulièrement pour me montrer que ce sont leurs parents qui ont décidé qu'ils feraient latin, mais qu'ils détestent ça, etc. J'en ai parlé avec eux, je leur ai fait comprendre que ce n'était aucunement une raison pour ne pas travailler, rien n'y fait : ils ne font RIEN, me disent que c'est dur, ne comprennent pas qu'il y a des devoirs, des points de langue à apprendre. Résultat : à chaque point de langue, je galère car ils ne maîtrisent toujours pas la 1ère décli ni le présent de l'indicatif pour beaucoup.

Alors, j'en viens à me dire que mes cours sont sûrement bien ennuyeux pour qu'ils ne s'intéressent pas à ma ma matière. Pour être honnête, je suis plus à l'aise en langue qu'en civilisation, mais je tiens quand même à alterner les deux de manière égale. Mes cours de langue partent souvent d'une phrase en lien avec le point de civi, que l'on analyse et dont on observe plus précisément une notion. Les séances de civi sont moins inductives : souvent, c'est de la lecture de documents (textes, tableaux, quelques rares fois une vidéo) avec des questions de compréhension écrites et orales et une trace écrite bilan. Et ils continuent : ils soupirent, ils râlent, etc. Rassurez-vous, ils sont loin d'être ingérables : c'est le calme plat, c'est bien le problème. Ils ne veulent pas de ce que je veux leur donner, ce qu'ils ont normalement choisi de recevoir.

Je me dis donc que l'autre groupe ressent certainement cet ennui abyssal mais, comme ils sont plus sympas, ils le masquent par un faux entrain ... Ma collègue de LC me dit qu'elle a souvent eu ça en 4ème, que c'est le niveau qui veut ça ... Mouais. Sad

N'hésitez donc pas à me donner des conseils ou à me faire nuancer mon sentiment. Merci. Smile




_________________
2016-2017 : français 5ème - 1ère
2015-2016 : français 5ème - 3ème + latin 4ème
2014-2015 : français 5ème - 3ème + latin 4ème
2013-2014 : français 5ème-4ème (année de validation)

"Le temps était encore ténébreux et sentant l'infélicité et calamité des Goths, qui avaient mis à destruction toute bonne littérature ; mais, par la bonté divine, la lumière et dignité a esté de mon âge rendue ès lettres [...] Maintenant toutes disciplines sont restituées, les langues instaurées, grecque, sans laquelle c'est honte que une personne se die savant, Hébraïque, Chaldaïque, Latine "[...]

François Rabelais, Les Horribles et Épouvantables Faits et Prouesses du très renommé Pantagruel, chap. 8, 1532.

Rell
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Gilbertine le Mar 19 Jan - 13:15

Rell fleurs

Tu te remets en question, c'est sain dans notre métier, mais là tu te fais du mal. Tu ne rendrais pas service à tes élèves de vider tes cours de tout contenu grammatical, sous prétexte que cela ne leur plait pas. On éduque avec et contre. Résister au ludique, à la journée de la toge et autre banquet romain, ce n'est pas être un mauvais prof ennuyeux, loin de là. L'attitude de tes élèves n'est pas à corréler avec ton enseignement, ils seront ainsi face à la physique en seconde, sous prétexte qu'ils n'en feront plus l'année suivante, et ainsi de suite. Je comprends que ce soit dur. Cette attitude consumériste doit être pourfendue et non confortée. Garde courage et crois en ce que tu fais : si tu leur transmets des connaissances, alors tu leur rends service.

_________________
"votre mystère étant resté là où est mort mon silence"

Gilbertine
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Bobby-Cowen le Mar 19 Jan - 14:09

Je suis d'accord avec Gilbertine. J'ai eu le même parcours que toi il y a quelques années, quand on m'a proposé un remplacement en lettres classiques. Et je retrouve dans tes propos certains anciens élèves... dont je me fichais royalement car je faisais quelque chose qui me plaisait. Alors cesse de te remettre en questions et poursuis sur ta lancée ; peut-être ton autre classe de 4e est-elle vraiment intéressée mais feignasse !

Bobby-Cowen
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Iphigénie le Mar 19 Jan - 14:12

Si maintenant on demande aux élèves si travailler est intéressant, j'ai très peur de leurs réponses...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Rell le Mer 20 Jan - 6:37

Merci beaucoup. Smile
Je suis en phase de remise en question permanente depuis plusieurs semaines, c'est épuisant. Je me sens décalé par rapport à l'état d'esprit (pseudo-)éducatif actuel et c'est très pesant.

_________________
2016-2017 : français 5ème - 1ère
2015-2016 : français 5ème - 3ème + latin 4ème
2014-2015 : français 5ème - 3ème + latin 4ème
2013-2014 : français 5ème-4ème (année de validation)

"Le temps était encore ténébreux et sentant l'infélicité et calamité des Goths, qui avaient mis à destruction toute bonne littérature ; mais, par la bonté divine, la lumière et dignité a esté de mon âge rendue ès lettres [...] Maintenant toutes disciplines sont restituées, les langues instaurées, grecque, sans laquelle c'est honte que une personne se die savant, Hébraïque, Chaldaïque, Latine "[...]

François Rabelais, Les Horribles et Épouvantables Faits et Prouesses du très renommé Pantagruel, chap. 8, 1532.

Rell
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Sphinx le Mer 20 Jan - 7:33

Tu leur passes une soufflante et ils bossent. Le cours de maths, ils l'ont choisi peut-être ? Leurs parents les ont inscrits malgré eux, tu es bien désolé pour eux mais ça n'est absolument pas ton problème, et s'ils veulent avoir zéro de moyenne, là aussi c'est eux que ça regarde.

Il y a souvent des élèves qui ont cette attitude vis-à-vis du latin parce que c'est une option et du coup, on se met nous-mêmes dans la tête que c'est un choix, qu'on ne peut pas les obliger, etc. Ils sentent la brèche et s'y engouffrent. Il ne faut pas les laisser faire : en 4e, de toutes façons, intéressant ou non, leurs priorités sont les copains qui ont moins d'heures de cours ou qui passent plus tôt à la cantine. Montre-toi intraitable, fais savoir aux parents qu'il n'y a aucun travail et que ça va faire tache sur le bulletin. Normalement, certains devraient s'y mettre. Bon courage fleurs

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par marjolie.june le Mer 20 Jan - 7:58

Rell, je comprends tes interrogations, car pour ma part, j'enseigne vraiment comme à la vieille école : je fais faire beaucoup de manipulations, de la version, du thème (oui, oui). Mes élèves bossent, mais je vois bien que ça n'en passionne pas la plus grande partie, surtout en 3e. Mais je suis persuadée que c'est la bonne voie, au moins pour ceux qui voudront continuer en lycée et qui devront se frotter un peu à du "vrai" latin. C'est juste que parfois, je me dis que si un inspecteur venait voir mes cours, je me ferais descendre.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Eude le Mer 20 Jan - 8:00

Le latin a beau être une option, il est compté dans la moyenne générale au même titre que les autres disciplines non (désolée si je me trompe, je ne suis pas au collège)? Il faut espérer que si leurs notes en latin sont faibles ils réagissent à un moment ou à un autre...

Eude
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Iphigénie le Mer 20 Jan - 8:47

@Sphinx a écrit:Tu leur passes une soufflante et ils bossent. Le cours de maths, ils l'ont choisi peut-être ? Leurs parents les ont inscrits malgré eux, tu es bien désolé pour eux mais ça n'est absolument pas ton problème, et s'ils veulent avoir zéro de moyenne, là aussi c'est eux que ça regarde.

Il y a souvent des élèves qui ont cette attitude vis-à-vis du latin parce que c'est une option et du coup, on se met nous-mêmes dans la tête que c'est un choix, qu'on ne peut pas les obliger, etc. Ils sentent la brèche et s'y engouffrent. Il ne faut pas les laisser faire : en 4e, de toutes façons, intéressant ou non, leurs priorités sont les copains qui ont moins d'heures de cours ou qui passent plus tôt à la cantine. Montre-toi intraitable, fais savoir aux parents qu'il n'y a aucun travail et que ça va faire tache sur le bulletin. Normalement, certains devraient s'y mettre. Bon courage fleurs
Voilà! professeur

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Mona Lisa Klaxon le Mer 20 Jan - 8:55

Pour la langue, j'ai abandonné l'espoir que tous apprennent à la maison: certains bossent super bien à la maison, d'autres n'ouvriront pas leur cahier. Quand j'ai une classe comme celle que tu décris, je consacre une grosse partie du temps de cours à leur faire apprendre et répéter déclinaisons et conjugaisons, à base de "maillon faible", de "pingpong", de gratumstudium projeté, de jeux par équipes. ça prend du temps, mais je me dis que c'est gagné: ils sortent en sachant presque entièrement la notion, et c'est déjà ça, et comme ça a pris des dehors "ludiques", ils ont oublié de m'emm**der pendant l'heure. Pour le voc, on commence l'heure par la "capsa verbis": une "boîte à mots" avec des cartons recto/verso (français/latin) pour les noms, adjectifs (1 point), pour les verbes et temps primitifs ou les phrases d'auteurs (2 points). Un élève interroge tour à tour différents élèves de la classe, moi, je fais les comptes (une grille avec des cases à cocher, et au bout du trimestre, les 23 élèves ont une note sur 20 de voc). Cette idée empruntée sur ce forum à une collègue permet à tous d'entendre des mots de voca à chaque heure, de les mémoriser sans s'en rendre compte à force de répétition. Bref, j'utilise tous les stratagèmes qui font qu'ils bossent sans s'en rendre compte. Si ça peut aider...

Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Caspar Goodwood le Mer 20 Jan - 9:27

ta collègue n'a pas tort Rell: le niveau 4ème n'est vraiment pas facile (on est en plein d'en l'âge bête et autocentré, il ne faut surtout pas avoir l'air de s'intéresser aux cours), tu es aussi tombée sur un groupe pas très sympathique, cela arrive...Pourquoi l'entrain de l'autre groupe serait-il faux? Il est peut-être tout à fait sincère.

Ils te demandent sir le latin sera maintenu l'année prochaine? Même si tu n'en sais rien, tu peux bluffer, en restant vague ("Il y aura vraisemblablement du latin l'année prochaine...ce serait vraiment idiot de supprimer cette option." Twisted Evil ).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Sacapus le Mer 20 Jan - 10:27

@Mona Lisa Klaxon a écrit:Pour le voc, on commence l'heure par la "capsa verbis": une "boîte à mots" [...]
Shocked Vous appelez ça ainsi ??

Sacapus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Mona Lisa Klaxon le Mer 20 Jan - 10:31

Les élèves ont choisi cette expression : une boîte pour les mots, pas une boîte de mots et ont constitué l'expression avec leurs rudiments de latin en 5e. Ce n'est pas académique, certes, mais je m'en tamponne le coquillard avec un tibia de mérou. Ils se sont approprié le lexique qui est dedans, et c'est ce qui m'importe. C'est déjà une telle galère de faire vivre le Latin en collège...

Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Sacapus le Mer 20 Jan - 10:43

Soit. Mais dans ce cas, je préfère prétendre que l'Odyssée est un roman. ça me paraît une approximation beaucoup plus anodine.

Sacapus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Mona Lisa Klaxon le Mer 20 Jan - 10:52

Et moi je me dis que je devrais vraiment changer de métier...

Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Mona Lisa Klaxon le Mer 20 Jan - 10:53

Merci pour cette remarque qui me remonte le moral dans ces temps bénis où l'on doit passer notre temps à justifier notre existence: c'est tout à fait ce dont j'avais besoin, là, maintenant, à deux jours de ma 2e dé-formation réforme...

Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par User5899 le Mer 20 Jan - 10:57

@Mona Lisa Klaxon a écrit:Je m'en tamponne le coquillard avec un tibia de mérou.

Laughing

Comme c'est bientôt Noël, je vais m'en commander un, pour voir lol!



@Sacapus a écrit:Soit. Mais dans ce cas, je préfère prétendre que l'Odyssée est un roman. ça me paraît une approximation beaucoup plus anodine.
Je ne comprends pas vraiment. Le datif de destination fait quand même partie de la latinité, non ? M'abusé-je ?

Et sinon, à propos du fil, si chaque fois que les élèves ne travaillent pas, il faut se sentir coupable, hein...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Lefteris le Mer 20 Jan - 11:11

@Rell a écrit:Bonjour à tous,

Comme vous le voyez, il est 6h20 et je ne dors pas, je passe encore une nuit à m'interroger sur la qualité de mon enseignement. Cette nuit : mes quatre heures de latin en 4ème.
Je suis certifié de lettres modernes mais l'on m'a proposé, il y a 2 ans, de prendre en charge le latin en quatrième : j'ai accepté, j'aime ça, j'en ai fait de la 5ème au M1, j'ai lu plein de bouquins pendant un été pour me cultiver en civi. L'année dernière, j'avais un groupe de 25 élèves plutôt passifs mais sympathiques et, ma foi, ils n'avaient pas l'air de venir en cours à reculons.
Cette année, la chanson est un peu différente. J'ai deux groupes de 17 élèves (2x2 heures par semaine, donc). L'un des groupes est très sympa, intéressé en classe mais le travail personnel est très limité. L'autre groupe me fait la tête, passe son temps à me narguer en me demandant si le latin sera maintenu l'année prochaine (ce à quoi je n'ai pas de réponse, c'est terrible), insistant régulièrement pour me montrer que ce sont leurs parents qui ont décidé qu'ils feraient latin, mais qu'ils détestent ça, etc. J'en ai parlé avec eux, je leur ai fait comprendre que ce n'était aucunement une raison pour ne pas travailler, rien n'y fait : ils ne font RIEN, me disent que c'est dur, ne comprennent pas qu'il y a des devoirs, des points de langue à apprendre. Résultat : à chaque point de langue, je galère car ils ne maîtrisent toujours pas la 1ère décli ni le présent de l'indicatif pour beaucoup.

Alors, j'en viens à me dire que mes cours sont sûrement bien ennuyeux pour qu'ils ne s'intéressent pas à ma ma matière. Pour être honnête, je suis plus à l'aise en langue qu'en civilisation, mais je tiens quand même à alterner les deux de manière égale. Mes cours de langue partent souvent d'une phrase en lien avec le point de civi, que l'on analyse et dont on observe plus précisément une notion. Les séances de civi sont moins inductives : souvent, c'est de la lecture de documents (textes, tableaux, quelques rares fois une vidéo) avec des questions de compréhension écrites et orales et une trace écrite bilan. Et ils continuent : ils soupirent, ils râlent, etc. Rassurez-vous, ils sont loin d'être ingérables : c'est le calme plat, c'est bien le problème. Ils ne veulent pas de ce que je veux leur donner, ce qu'ils ont normalement choisi de recevoir.

Je me dis donc que l'autre groupe ressent certainement cet ennui abyssal mais, comme ils sont plus sympas, ils le masquent par un faux entrain ... Ma collègue de LC me dit qu'elle a souvent eu ça en 4ème, que c'est le niveau qui veut ça ... Mouais.  Sad

N'hésitez donc pas à me donner des conseils ou à me faire nuancer mon sentiment. Merci. Smile

Attitude normale. j'ai moi aussi une classe d'ex- excellents 5è dont certains sont rentrés de vacances transformés en décidant  cette année de n e plus rien faire,  déclarent qu'ils ne "comprennent pas " avant que le cours ne commencent, font savoir à chaque cours qu'ils arrêteront le latin dès que possible, qu'à la limite la civilisation ça va, mais pas la langue. Mais certains demeurent excellents et motivés, et donc je continue la grammaire.
Si l'on baisse ses exigences , on perd non seulement ceux qui veulent que ça baisse, mais aussi les bons. Donc il vaut mieux en sauver cinq ou six par classe, qui continueront efficacement au lycée, comme je l'ai constaté, que personne. En 3è, classe où certains sont entièrement dans l'idée d'arrêter dès le 1er septembre, il y a toujours quelques excellents , et pour eux, j'ai à coeur de terminer  au moins toute la morphologie .
Quand on en arrive là, c'est gagné , ils peuvent s'orienter dans un texte, apprendre au fur et à mesure la syntaxe, du vocabulaire, et démarrent en seconde avec une option qui ne leur pèse pas, mais au contraire les aide .


Dernière édition par Lefteris le Jeu 21 Jan - 23:40, édité 1 fois (Raison : ponctuation)

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Iphigénie le Mer 20 Jan - 11:26

Cripure a écrit:



@Sacapus a écrit:Soit. Mais dans ce cas, je préfère prétendre que l'Odyssée est un roman. ça me paraît une approximation beaucoup plus anodine.
Je ne comprends pas vraiment. Le datif de destination fait quand même partie de la latinité, non ? M'abusé-je ?

J'ai réagi comme vous devant le purisme à Sacapus. Il semblerait que ce datif ne soit possible qu'avec un nom verbal, mais bon, les Romains devaient bien faire authentiquement aussi ce genre de fautes, non? Smile Tandis que dire que l'Odyssée est un roman, ce n'est même pas une faute, c'est juste une idiotie. Laughing

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Mictlantecuhtli le Jeu 21 Jan - 23:36

Il est superbe ce fil. J'ai des troisièmes qui sont incapables de reconnaître un comparatif banal, et qui me sortent qu'ils ne connaissent pas leurs déclinaisons (je ne parle que des trois premières...). Ils n'ont fait que des jeux, des maquettes, que sais-je encore, mais de latin, point.

_________________
Ō miserās hominum mentēs, ō pectora cæca !
Quālibus in tenebrīs uītæ quantīsque perīclīs
dēgitur hoc æuī quodcumquest ! Nōnne uidēre
nīl aliud sibi nātūram lātrāre, nisi ut quī
corpore sēiūnctus dolor absit — mente fruātur
iūcundō sēnsū, cūrā sēmōta metūque ?

Mictlantecuhtli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par User5899 le Jeu 21 Jan - 23:40

@Iphigénie a écrit:
Cripure a écrit:
@Sacapus a écrit:Soit. Mais dans ce cas, je préfère prétendre que l'Odyssée est un roman. ça me paraît une approximation beaucoup plus anodine.
Je ne comprends pas vraiment. Le datif de destination fait quand même partie de la latinité, non ? M'abusé-je ?

J'ai réagi comme vous devant le purisme à Sacapus. Il semblerait que ce datif ne soit possible qu'avec un nom verbal, mais bon, les Romains devaient bien faire authentiquement aussi ce genre de fautes, non? Smile
Je ne l'aurais pas employé en thème d'agreg, c'est clair. Mais je suis sûr qu'on doit en trouver dans l'Enéide et, de toutes façons, ce n'est pas du tout contraire à l'esprit de la langue.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Rendash le Ven 22 Jan - 11:13

Cripure a écrit:Mais je suis sûr qu'on doit en trouver dans l'Enéide

Encore un roman? heu

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par marjolie.june le Lun 25 Jan - 21:15

Bon, j'avoue que je me pose un peu la même question que l'auteur de ce post : depuis que j'ai dégainé le cours sur la proposition infinitive et celui sur les comparatifs/superlatifs, je me sens seule au monde. J'ai l'impression d'avoir perdu les 3/4 de la classe et de faire cours avec 4/5 élèves qui suivent pendant que les autres dorment. C'est sûr que comprendre quelque chose au fonctionnement de la proposition infinitive quand on ne sait pas décliner un nom (et donc pas reconnaître un accusatif), ce n'est pas gagné. Tout à l'heure, en 4e, j'ai annoncé aux élèves qu'on allait faire une traduction pour mettre à profit toutes les connaissances qu'ils ont accumulées : ils ont tiré la tronche. J'en ai un peu marre...

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Mictlantecuhtli le Mar 26 Jan - 0:13

Toi aussi ? Bienvenue au club.

Le pire, c'est quand je ressors mes interros de 4e/3e : j'en avais une par semaine (!) et le rythme était largeeeeeement plus rapide que ce que je fais péniblement à l'heure actuelle. Tu leur mâches le travail, passes des heures et heures à leur expliquer les choses ? C'est la même rengaine : "j'comprends pas".

_________________
Ō miserās hominum mentēs, ō pectora cæca !
Quālibus in tenebrīs uītæ quantīsque perīclīs
dēgitur hoc æuī quodcumquest ! Nōnne uidēre
nīl aliud sibi nātūram lātrāre, nisi ut quī
corpore sēiūnctus dolor absit — mente fruātur
iūcundō sēnsū, cūrā sēmōta metūque ?

Mictlantecuhtli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire des cours de latin "intéressants" ...

Message par Audrey le Mar 26 Jan - 0:19

@marjolie.june a écrit:Bon, j'avoue que je me pose un peu la même question que l'auteur de ce post : depuis que j'ai dégainé le cours sur la proposition infinitive et celui sur les comparatifs/superlatifs, je me sens seule au monde. J'ai l'impression d'avoir perdu les 3/4 de la classe et de faire cours avec 4/5 élèves qui suivent pendant que les autres dorment. C'est sûr que comprendre quelque chose au fonctionnement de la proposition infinitive quand on ne sait pas décliner un nom (et donc pas reconnaître un accusatif), ce n'est pas gagné. Tout à l'heure, en 4e, j'ai annoncé aux élèves qu'on allait faire une traduction pour mettre à profit toutes les connaissances qu'ils ont accumulées : ils ont tiré la tronche. J'en ai un peu marre...

Ca doit bien faire 5-6 ans que je n'enseigne plus la proposition infinitive en latin...Quand je pense qu'à mes débuts, on travaillait la concordance des temps dans l'infinitive, et les conjonctives, et les relatives au sbjonctif...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum