DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par StéphaneB le Mer 20 Jan - 9:11

Bonjour à tous,

c'est un peu dépité et totalement perdu que je viens vous demander quelques conseils. Je vais tenter de vous exposer la situation le plus clairement et le plus objectivement possible.

J'enseigne dans un petit établissement qui, actuellement, a 7 divisions. Hier, nous avons eu un conseil pédagogique au cours duquel il a été question pendant plus de 3h30 de la DHG. Au cours de la première heure et demie, le CE nous a exposé une première proposition de DHG qui, pour l'année à venir, reposait sur l'idée que nous ayons encore 7 divisions, ce qui n'est pas sûr étant donné qu'on nous prévoit une sixième à 31. Le fait est que la DHG est suffisante pour que nous puissions en faire 7... ou pas : au final, il s'est avéré que cette première DHG ne tenait pas car il manquait 4,25 heures. Le CE nous a expliqué qu'il voulait par là-même nous faire la démonstration que conserver les 7 classes n'était pas possible. A 4h25 près...
Ensuite, il nous a proposé une seconde répartition avec de très nombreux dédoublements sur la classe de sixième. Il restait même des heures à répartir et, au final, à force de bidouillages, il semble que nous soyons parvenus à un résultat concluant.
"Tout va pour le mieux donc !" me direz-vous. Justement... C'est bien là que j'ai un problème. Après réflexion, j'ai réalisé plusieurs choses et c'est là-dessus que j'aimerais avoir votre opinion s'il vous plaît.
En premier lieu, cette répartition risque de ne pas passer. Le CE ne s'en est pas rendu compte mais nous avons été amenés à ajouter des heures de cours ou d'AP sur certains niveaux, en plus des horaires disciplinaires. Or, je me trompe peut-être mais il me semble que les élèves ne pourront pas avoir pus de 26 heures hebdo (28 s'ils prennent le latin), n'est-ce pas ?
D'autre part, en acceptant de passer à six divisions l'année prochaine, n'est-il pas à craindre que, pour l'année 2017-2018, nous n'ayons une DHG que pour 6 divisions ? Du coup, les dédoublements ne seront plus possibles... Et là, on l'aura vraiment dans le baba...
Autre problème : sachant que notre CE se meurt d'envie d'obtenir sa mutation et que nous avons fait pas mal de bruits en ce qui concerne la réforme, ne serait-il pas en train d'essayer de nous faire perdre une division pour se faire bien voir en haut lieu ? Je deviens peut-être parano mais... Pourquoi cet acharnement à consacrer 1h30 à une DHG qui ne passait pas ? Il voulait nous endormir en fin de journée ? Nous amener ainsi à mieux accepter son second plan ?
Ne gagnerions nous (et les élèves surtout !) pas à nous battre pour obtenir les 7 divisions ? Franchement, les 4 heures qu'il manque, il y a moyen de les obtenir, non ?
Bref : je suis paumé ! Nous sommes une bande de "petits jeunes" à siéger en commission permanente et au CA et je pense que nous sommes faciles à duper, peu rompus que nous sommes aux rouages de la machine EN. Que faire ? Que dire ? Que me nous conseillez-vous ?

Merci d'avance.

Stéphane.

StéphaneB
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par StéphaneB le Mer 20 Jan - 9:14

Ah ! j'oubliais : le CE n'arrête pas de nous emm..... avec cette obscure histoire de 6 ou 7 % d'heures supplémentaires à intégrer dans la DHG. Là aussi, je me pose des questions...

StéphaneB
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par ycombe le Mer 20 Jan - 9:32

Il a reçu une DGH qui correspond à une certaine structure. Le nombre de classes prévu lui a été communiqué. Autrement dit, la sixième en moins a été actée avant le calcul de la DGH reçue, il vous raconte n'importe quoi en vous faisant croire que vous avez le choix.

Il fait ça pour éviter des protestations sur la fermeture de la sixième en vous faisant croire que c'est vous qui décidez (en fonction de la DGH). C'est un manipulateur, non ?

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par ycombe le Mer 20 Jan - 9:33

@StéphaneB a écrit:Ah ! j'oubliais : le CE n'arrête pas de nous emm..... avec cette obscure histoire de 6 ou 7 % d'heures supplémentaires à intégrer dans la DHG. Là aussi, je me pose des questions...
Il a reçu une DGH qui précise le nombre d'heures postes et d'HSA, et il est obligé de faire correspondre.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par kamasolou le Mer 20 Jan - 9:48

Bonjour,

Je tente de répondre sur plusieurs points :

- Je ne comprends pas bien les nombres que tu donnes : si les prévisions en 6ème sont à 31 élèves/classe avec 7 classes, je ne vois pas comment on pourrait passer à 6 classes...?

- Ajouter des heures profs en 6ème pour faire des groupes, c'est normal et légal si ça n'ajoute pas d'heures aux élèves.
Ex en français : on peut compter 4,5h/classe si pas de groupes, et si on met une heure dédoublée par semaine alors ça fait toujours 4,5h/semaine pour chaque élève, mais 5,5 heures pour le prof. Dans ce cas, c'est bon.

- Pour l'année prochaine, si vous supprimez une classe, oui, vous aurez moins d'heures dans la DHG car la marge est calculée en fonction du nombre de classes. Il y aura encore des dédoublements possibles, mais moins que cette année.

- Pour le chef qui essaierait de se faire bien voir : c'est très probable ! Mais en supprimant une division, pas sûr, car le nombre de divisions est normalement indiqué (ou conseillé, ou même imposé...) par le rectorat. Lorsque le chef reçoit son enveloppe d'heures de la DHG, il reçoit aussi le nombre de divisions qui va avec. Et s'il ajoute des heures élèves comme tu le dis plus haut, il n'applique pas la réforme, donc il ne va pas se faire bien voir ! C'est un peu contradictoire...

- Obtenir les 4h qui manquent : très très difficile s'il s'agit d'heures sup (HSA), et presque impossible s'il s'agit d'heures poste (HP) à moins de faire une grève de plusieurs jours, un blocage de l'étblissement avec les parents, etc.

Si tu veux une aide plus précise au niveau des heures, je peux t'envoyer mon tableau Excel d'aide à la répartition de la DHG (il me faut ton mail en MP car je ne peux pas l'envoyer par ce forum). Je peux t'aider à le remplir, pour cela il faut connaître le nombre de classes pour chaque niveau, la dotation totale en HP, en HSA, le nombre de classes concernées par les LV2 proposées, si vous faites du latin ou pas, et si vous avez des sections spéciales type ULIS ou SEGPA. Contacte-moi en MP, si tu veux on voit ça ensemble.

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par StéphaneB le Mer 20 Jan - 11:08

Merci beaucoup pour ces premières réponses, surtout à toi Kamasolou. Je vais compléter un peu le tableau pour être plus clair :

- en fait, le CE nous a dit qu'il avait eu une enveloppe sans qu'on lui précise si on la lui donnait pour 6 ou 7 divisions. Les professeurs, assez logiquement, préféreraient que nous nous servions de cette enveloppe pour faire 2 classes avec les 31 sixièmes au lieu d'une seule. Mais, manifestement, à 4 heures près, ça ne passe pas. D'où sa deuxième proposition avec 6 classes dont une sixième largement dédoublée. En fait, le dilemme est là : doit-on tenter qqc (mais quoi ???) pour obtenir les 7 divisions ou passer à 6, sachant que l'année suivante, nous ne serons dotés que pour 6 du coup ? A ce sujet, j'ai bien pensé à qqc : faire 2 divisions mais les rassembler seulement pour l'EPS. C'est possible ça ?

-nous n'avons pas ajouté des heures pour du dédoublement justement. Afin que chacun ait ses heures et que nous ayons le bon quotat d'heures supp, par exemple, en troisième, nous avons proposé 5 heures de français au lieu de 4. Et là, ça pourrait bien coincer, non ?

- oui, le CE essaie vraiment de se faire bien voir. Il a bidouillé un rapport de CA... une curiosité. En gros, il s'est contenté d'écrire que les débats sur la réforme avaient été houleux et n'a rapporté dans le détail que ses interventions qui, naturellement, brossaient la réforme dans le sens du poil, mais pas celles des parents ou professeurs... Ce qu'il a reconnu devant moi avoir fait sciemment... Bref...

- pour les 4 heures qui manquent... euh... ce sont des heures poste je crois. 4h ? Bon sang ! Mais c'est ridicule ! J'enrage ! Et pendant ce temps on débloque des milliers et des millions pour payer des représentants de parents d'élèves, payer les cartes de voeux d'un Walls ou les voeux à la jeunesse d'un Hollande. RHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA 4 heures *** ! C'est pas la mer à boire ! (désolé, fallait que ça sorte :p)

Je te remercie de ta proposition d'aide mais je ne vais pas te déranger davantage. Du moins, pas pour le moment. Je vais essayer de collecter quelques informations supplémentaires, discuter avec les collègues, voir ce qui est faisable ou pas, etc.

Encore une fois, merci beaucoup, vraiment.

StéphaneB
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par kamasolou le Mer 20 Jan - 14:25

@StéphaneB a écrit:Merci beaucoup pour ces premières réponses, surtout à toi Kamasolou. Je vais compléter un peu le tableau pour être plus clair :

- en fait, le CE nous a dit qu'il avait eu une enveloppe sans qu'on lui précise si on la lui donnait pour 6 ou 7 divisions. Les professeurs, assez logiquement, préféreraient que nous nous servions de cette enveloppe pour faire 2 classes avec les 31 sixièmes au lieu d'une seule. Mais, manifestement, à 4 heures près, ça ne passe pas. D'où sa deuxième proposition avec 6 classes dont une sixième largement dédoublée. En fait, le dilemme est là : doit-on tenter qqc (mais quoi ???) pour obtenir les 7 divisions ou passer à 6, sachant que l'année suivante, nous ne serons dotés que pour 6 du coup ? A ce sujet, j'ai bien pensé à qqc : faire 2 divisions mais les rassembler seulement pour l'EPS. C'est possible ça ?
Ok j'avais mal compris, c'est donc 31 élèves pour 1 ou 2 classes ! Une classe de 31 élèves, c'est chaud quand même, à moins de les dédoubler dans toutes les matières, ce qui, mathématiquement, revient au même que faire 2 classes.
Pour l'année prochaine, vous aurez de toutes façons les heures pour le nombre de classes prévues par le rectorat. C'est eux qui choisiront, pas vous. Selon leurs prévisions d'effectifs. Et vous n'aurez pas le choix, quelque soit ce que vous faites cette année.

Pour ta question sur l'EPS, oui, il y a moyen de faire 2 groupes de 15 ou16 partout, tout le temps, sauf en EPS. ça permettrait d'économiser 4 heures, certes, ce qui n'est pas une très très grosse économie non plus.

La vraie question, si vous ne pouvez pas faire des groupes de 15 ou 16 élèves partout, c'est est-ce que vos salles sont équipées et autorisées pour 31 élèves ? Par ex dans mon collège, les salles sont prévues pour 30 élèves max. Si le principal veut nous faire une classe de 31 élèves, je lui demanderai quel élève dois-je laisser à la porte ? Ou alors je le prends sur une table rajoutée, mais à condition qu'il me signe une décharge de responsabilité en cas de pb type incendie. En général, ça calme la direction.


-nous n'avons pas ajouté des heures pour du dédoublement justement. Afin que chacun ait ses heures et que nous ayons le bon quotat d'heures supp, par exemple, en troisième, nous avons proposé 5 heures de français au lieu de 4. Et là, ça pourrait bien coincer, non ?
Oui, ça va coincer. Car la réforme n'autorise pas ça. Ce n'est pas comme ça que ton chef gagnera des bons points auprès de sa hiérarchie. Il n'a visiblement pas compris la réforme...

- oui, le CE essaie vraiment de se faire bien voir. Il a bidouillé un rapport de CA... une curiosité. En gros, il s'est contenté d'écrire que les débats sur la réforme avaient été houleux et n'a rapporté dans le détail que ses interventions qui, naturellement, brossaient la réforme dans le sens du poil, mais pas celles des parents ou professeurs... Ce qu'il a reconnu devant moi avoir fait sciemment... Bref...

C'est assez courant comme situation, lorsque c'est la direction qui rédige le procès verbal (PV) du CA... Rolling Eyes
Dans ce cas, il faut demander par courrier au principal des modifications du PV. Au CA suivant, s'il n'a pas tenu compte des modifs demandées, vous votez contre le PV.
Il est d'usage aussi que ça ne soit pas toujours la direction qui rédige le PV. Là aussi, vous pouvez demander en début de CA que ça soit quelqu'un d'autre (un ou deux volontaires profs ou parents).


- pour les 4 heures qui manquent... euh... ce sont des heures poste je crois. 4h ? Bon sang ! Mais c'est ridicule ! J'enrage ! Et pendant ce temps on débloque des milliers et des millions pour payer des représentants de parents d'élèves, payer les cartes de voeux d'un Walls ou les voeux à la jeunesse d'un Hollande. RHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA 4 heures *** ! C'est pas la mer à boire ! (désolé, fallait que ça sorte :p)

Je te remercie de ta proposition d'aide mais je ne vais pas te déranger davantage. Du moins, pas pour le moment. Je vais essayer de collecter quelques informations supplémentaires, discuter avec les collègues, voir ce qui est faisable ou pas, etc.

Encore une fois, merci beaucoup, vraiment.

You're welcome ! Smile


kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par Pomme76 le Mer 20 Jan - 21:10

@kamasolou a écrit:
@StéphaneB a écrit:Merci beaucoup pour ces premières réponses, surtout à toi Kamasolou. Je vais compléter un peu le tableau pour être plus clair :

- en fait, le CE nous a dit qu'il avait eu une enveloppe sans qu'on lui précise si on la lui donnait pour 6 ou 7 divisions.



Cette première information est bizarre. Dans l'ordre logique des choses, la première information reçue par le CdE est la situation divisionnaire : tant d'élèves par niveau = nombre de classes par niveau. C'est une note officielle qu'il affiche en général en salle des profs (chez nous en tout cas). Cela a l'avantage de sentir les difficultés de poste à venir §

Puis dans un deuxième temps il a reçu sa DHG. Avec la réforme on voit tout de suite si on est chanceux ou pas ( plus d'heures que la marge ou pas).

Pomme76
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

ratio H/E et utilisation de la marge

Message par chilie6 le Mer 20 Jan - 21:41

Bonsoir,
Je suis depuis quelques jours vos messages et ai décidé de vous rejoindre sur ce forum bien intéressant et de  vous faire part de mon expérience du jour….et de mes interrogations……
Aujourd’hui nous avons eu un conseil pédagogique au cours duquel   la CDE  nous a laisse entendre que  le ratio H /E ne serait peut être plus un critère opérationnel pour déterminer la DHG et que donc, par ailleurs, en faisant un calcul du nombre d élèves divisé par 30 (nombre d’élèves par classes retenu par le rectorat -de Nice- parait -il), on risquait de perdre une division….
on passerait alors de 29 a 28 divisions, en perdant probablement une quatrième…. Et il faudrait tout revoir pour éviter des suppressions de postes ou des CDS….  Le ratio H /E, pour un établissement non REP, serait il donc bien abandonné par certains rectorats ???

Par ailleurs la CDE a reparti les 2,45 h de marge par niveau et pas sur la globalité. Ainsi, par exemple, en 6 ème, avec 7 divisions, on a  19, 25 h de marge. On aurait eu besoin de plus de marge pour les 6 èmes (utilisation marge en 6 ème déjà pour groupes svt/techno/physique/allemand bis/latin). Par contre en 5 ème et 4 ème, il y a moins de demandes de groupes sur les mêmes 19h25 de marge (7 divisions aussi) . Donc  on se voit obligé de ne pas faire de groupes de langues en 6ème mais en 5 ème ou 4ème alors qu’ on aurait préféré les avoir en 6ème. Certes, ça rompt l’ égalité (Robine a réussi a me faire détester ce mot que j'aimais bp!!!!)des heures pour chaque élève si on enlève de la marge aux 5eme pour la donner aux 6eme. Mais la répartition de la marge est elle vraiment si rigide qu'on ne peut l'utiliser que niveau par niveau ???
merci d'avance pour toute info et bonne soirée

chilie6
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par Pomme76 le Mer 20 Jan - 22:12

@chilie6 a écrit:Bonsoir,
Je suis depuis quelques jours vos messages et ai décidé de vous rejoindre sur ce forum bien intéressant et de  vous faire part de mon expérience du jour….et de mes interrogations……
Aujourd’hui nous avons eu un conseil pédagogique au cours duquel   la CDE  nous a laisse entendre que  le ratio H /E ne serait peut être plus un critère opérationnel pour déterminer la DHG et que donc, par ailleurs, en faisant un calcul du nombre d élèves divisé par 30 (nombre d’élèves par classes retenu par le rectorat -de Nice-  parait -il), on risquait de perdre une division….
on passerait alors de 29 a 28 divisions, en perdant probablement une quatrième…. Et il faudrait tout revoir pour éviter des suppressions de postes ou des CDS….  Le ratio H /E, pour un établissement non REP, serait il donc bien abandonné par certains rectorats ???

Il y a quelques années que le ratio H/E n'est plus un critère de détermination de la DHG. Depuis l'adaptation du système primaire au collège " vous avez tant d'élèves donc vous avez tant de divisions" la DHG se calcule sur le nombre d'heures nécessaires pour assurer les enseignements auxquelles on ajoutait des heures profil (projet d'établissement, type d'établissement, ...). La Réforme améliore le calcul puisque maintenant c'est 28,75 h par division point barre (29 h à la rentrée 2017, peut-être ! après les élections !!!). Circulez il n'y a rien à voir comme disait Coluche ! Aujourd'hui le ratio H/E permet juste de faire des comparaisons.

Par ailleurs la CDE a reparti les 2,45 h de marge par niveau et pas sur la globalité. Ainsi, par exemple, en 6 ème, avec 7 divisions, on a  19, 25 h de marge. On aurait eu besoin de plus de marge pour les 6 èmes (utilisation marge en 6 ème déjà pour groupes svt/techno/physique/allemand bis/latin). Par contre en 5 ème et 4 ème, il y a moins de demandes de groupes sur les mêmes 19h25 de marge (7 divisions aussi) . Donc  on se voit obligé de ne pas faire de groupes de langues en 6ème mais en 5 ème ou 4ème alors qu’ on aurait préféré les avoir en 6ème.  Certes, ça rompt l’ égalité (Robine a réussi a me faire détester ce mot que j'aimais bp!!!!)des heures pour chaque élève si on enlève de la marge aux 5eme pour la donner aux 6eme. Mais la répartition de la marge est elle vraiment si rigide qu'on ne peut l'utiliser que niveau par niveau ???
merci d'avance pour toute info et bonne soirée

Chez nous elle ne semble pas si rigide. Elle a eu pour vocation de tenter de sauvegarder des postes.

Pomme76
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par Nuit blanche le Mer 20 Jan - 22:24

Attention, chez nous c'est l'inverse: on a eu dans la DGH une ligne mystérieuse "Ajustement H/E : 53". Or nous perdons deux divisions... et récupérons pourtant à peu près les heures qui correspondaient à ces divisions. Cela augmente considérablement notre marge et nous en sommes si étonnées que nous n'arrivons pas encore à le croire (même l'adjointe!)...
Quant à l'utilisation de la marge, je croyais moi aussi qu'il fallait la faire par niveau mais hier en CP on nous a bien dit qu'elle était globale. Après tout, cela ne change pas les heures élèves, seulement le nombre de dédoublements etc., et puis si un élève a moins en cinquième, il aura eu plus en 6e donc ça s'équilibre sur plusieurs années (à moins de changer tout le temps bien sûr).

Nuit blanche
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par kamasolou le Mer 20 Jan - 22:31

@chilie6 a écrit:Bonsoir, Bonsoir aussi ! Smile
Je suis depuis quelques jours vos messages et ai décidé de vous rejoindre sur ce forum bien intéressant et de  vous faire part de mon expérience du jour….et de mes interrogations……
Aujourd’hui nous avons eu un conseil pédagogique au cours duquel   la CDE  nous a laisse entendre que  le ratio H /E ne serait peut être plus un critère opérationnel pour déterminer la DHG et que donc, par ailleurs, en faisant un calcul du nombre d élèves divisé par 30 (nombre d’élèves par classes retenu par le rectorat -de Nice-  parait -il), on risquait de perdre une division….
on passerait alors de 29 a 28 divisions, en perdant probablement une quatrième…. Et il faudrait tout revoir pour éviter des suppressions de postes ou des CDS….  Le ratio H /E, pour un établissement non REP, serait il donc bien abandonné par certains rectorats ???

Le ratio H/E a déjà été abandonné par les rectorats. Et avec la réforme, le calcul doit normalement être encore plus simple :
1. prévisions d'effectifs
2. on divise par le nombre d'élèves par classe (dépend des niveaux et des académies, souvent entre 26 et 30)
3. On obtient le nombre de classes
4. On met 28,75h/classe de dotation (+ éventuellement quelques heurs en plus pour les heures statutaires type labo et unss)
Le truc, c'est qu'on constate que selon des critères mystérieux, certains établissements ont reçu quelques heures en plus. Pourquoi ? Comment ? Pour la transparence, on repassera...

Par ailleurs la CDE a reparti les 2,45 h de marge par niveau et pas sur la globalité. Ainsi, par exemple, en 6 ème, avec 7 divisions, on a  19, 25 h de marge. On aurait eu besoin de plus de marge pour les 6 èmes (utilisation marge en 6 ème déjà pour groupes svt/techno/physique/allemand bis/latin). Par contre en 5 ème et 4 ème, il y a moins de demandes de groupes sur les mêmes 19h25 de marge (7 divisions aussi) . Donc  on se voit obligé de ne pas faire de groupes de langues en 6ème mais en 5 ème ou 4ème alors qu’ on aurait préféré les avoir en 6ème.  Certes, ça rompt l’ égalité (Robine a réussi a me faire détester ce mot que j'aimais bp!!!!)des heures pour chaque élève si on enlève de la marge aux 5eme pour la donner aux 6eme. Mais la répartition de la marge est elle vraiment si rigide qu'on ne peut l'utiliser que niveau par niveau ???

Non, la marge est à répartir librement entre les classes et les niveaux.
Dans le décret et la circulaire, rien ne précise qu'elle doit être distribuée de façon égale entre chaque niveau, ce qui permet de mettre plus de groupes sur les niveaux jugés plus fragiles (dans mon collège, on a mis plus de marge en 6ème et 3ème), ni même entre chaque classe (par ex, les 6ème A peuvent être dédoublés en français et pas les 6èmes B, c'est nul mais c'est possible).


merci d'avance pour toute info et bonne soirée

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par chilie6 le Mer 20 Jan - 22:36

cool! merci pour vos infos Smile

chilie6
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par nesssnousss le Jeu 21 Jan - 5:36

Bonjour Chilie6

Je suis dans la même académie que toi, mais DGH pas encore tombée ici.

Voici un texte sur lequel tu peux t'appuyer :

Article 7 de l'arrêté du 19 mai :
L'emploi de cette dotation est réparti proportionnellement aux besoins définis dans le projet d'établissement pour chaque niveau d'enseignement conformément à la procédure prévue au premier alinéa du II de l'article D. 332-4 du code de l'éducation et, dans les établissements d'enseignement privés sous contrat, au III du même article.

Sinon, notre bahut est précurseur sur la création "d'élèves fictifs" dixit le chef.
Cela nous a permis de gonfler nos effectifs et d'éviter la fermeture d'une classe 3 ans de suite jusqu'à ce que la tendance s'inverse. Une idée à creuser ...

nesssnousss
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par archeboc le Jeu 21 Jan - 10:01

@nesssnousss a écrit:Sinon, notre bahut est précurseur sur la création "d'élèves fictifs" dixit le chef.
Cela nous a permis de gonfler nos effectifs et d'éviter la fermeture d'une classe 3 ans de suite jusqu'à ce que la tendance s'inverse. Une idée à creuser ...

Ces méthodes créatives, inspirées de la finance américaine, sont courantes dans le supérieur. Mais comment peut-on créer des élèves fictifs au collège ou au lycée ? Je suis très intéressé.


_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par Daphné le Jeu 21 Jan - 10:03

@nesssnousss a écrit:Bonjour Chilie6

Je suis dans la même académie que toi, mais DGH pas encore tombée ici.

Voici un texte sur lequel tu peux t'appuyer :

Article 7 de l'arrêté du 19 mai :
L'emploi de cette dotation est réparti proportionnellement aux besoins définis dans le projet d'établissement pour chaque niveau d'enseignement conformément à la procédure prévue au premier alinéa du II de l'article D. 332-4 du code de l'éducation et, dans les établissements d'enseignement privés sous contrat, au III du même article.

Sinon, notre bahut est précurseur sur la création "d'élèves fictifs" dixit le chef.
Cela nous a permis de gonfler nos effectifs et d'éviter la fermeture d'une classe 3 ans de suite jusqu'à ce que la tendance s'inverse. Une idée à creuser ...
J'ai toujours connu ça du moins dans des petits collèges  Razz Razz

Deux ou trois élèves inscrits qui par hasard déménagent juste après la rentrée....... mais cela permet de maintenir une division de plus.
Donc rien de précurseur chez vous !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par chilie6 le Ven 22 Jan - 6:34

ah les élèves fictifs... ça me rappelle les bonnes petites magouilles simples et efficaces qui avaient cours avec des CE flexibles et opportunistes comme j en ai eus jusqu' a ce que les CE soient formatés en machines administratives aux dents bien longues et peu soucieux de l intérêt de l établissement.. aujourd’hui  ça ne semble pas envisageable avec notre CE... mon cher Archeboc,  c'est assez simple: tu oublies de rayer des élèves qui sont partis en fin d année (par exemple). Une année j ai eu 3 élèves fantômes dans une classe. certes le CE a un peu poussé mais on a eu un certain confort bien appréciable toute l année. Donc si tu as un CE flexible, soutiens le, c'est une espèce en voie de disparition Smile

chilie6
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: DHG... et enfumage du chef d'établissement ?

Message par Nuit blanche le Ven 22 Jan - 10:47

@kamasolou a écrit:
@chilie6 a écrit:Bonsoir, Bonsoir aussi !  Smile
Le ratio H/E a déjà été abandonné par les rectorats. Et avec la réforme, le calcul doit normalement être encore plus simple :
1. prévisions d'effectifs
2. on divise par le nombre d'élèves par classe (dépend des niveaux et des académies, souvent entre 26 et 30)
3. On obtient le nombre de classes
4. On met 28,75h/classe de dotation (+ éventuellement quelques heurs en plus pour les heures statutaires type labo et unss)
Le truc, c'est qu'on constate que selon des critères mystérieux, certains établissements ont reçu quelques heures en plus. Pourquoi ? Comment ? Pour la transparence, on repassera...

Par ailleurs la CDE a reparti les 2,45 h de marge par niveau et pas sur la globalité. Ainsi, par exemple, en 6 ème, avec 7 divisions, on a  19, 25 h de marge. On aurait eu besoin de plus de marge pour les 6 èmes (utilisation marge en 6 ème déjà pour groupes svt/techno/physique/allemand bis/latin). Par contre en 5 ème et 4 ème, il y a moins de demandes de groupes sur les mêmes 19h25 de marge (7 divisions aussi) . Donc  on se voit obligé de ne pas faire de groupes de langues en 6ème mais en 5 ème ou 4ème alors qu’ on aurait préféré les avoir en 6ème.  Certes, ça rompt l’ égalité (Robine a réussi a me faire détester ce mot que j'aimais bp!!!!)des heures pour chaque élève si on enlève de la marge aux 5eme pour la donner aux 6eme. Mais la répartition de la marge est elle vraiment si rigide qu'on ne peut l'utiliser que niveau par niveau ???

Non, la marge est à répartir librement entre les classes et les niveaux.
Dans le décret et la circulaire, rien ne précise qu'elle doit être distribuée de façon égale entre chaque niveau, ce qui permet de mettre plus de groupes sur les niveaux jugés plus fragiles (dans mon collège, on a mis plus de marge en 6ème et 3ème), ni même entre chaque classe (par ex, les 6ème A peuvent être dédoublés en français et pas les 6èmes B, c'est nul mais c'est possible).


merci d'avance pour toute info et bonne soirée

Moi je veux bien que le ration H/E ait été abandonné, mais comment se fait-il alors qu'on se retrouve avec 53h justifiées par une "compensation H/E"?? Shocked

Nuit blanche
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum