Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
gwendolyne
Niveau 8

Le Diable au corps : problématique ?

par gwendolyne le Ven 26 Juin 2009 - 15:18
Bonjour,

a priori, j'aurai des STI l'année prochaine (35 mâles à la sensibilité d'une massue et dont l'amour de la littérature en général et de la lecture en particulier est immense !) et, l'ayant récemment relu et redécouvert, je me demande si Le Diable au corps pourrait leur plaire... Je me vois mal me lancer dans un gros pavé balzacien avec eux... mais quelle problématique adopter sur ce roman ? Si l'un ou l'une d'entre vous a bossé dessus cette année, quelle fut votre problématique et quelles LA aviez-vous choisies ? Je pensais axer ma séquence sur l'expression des sentiments avec le passage de la rencontre, celui de la première fois et celui de l'annonce de la mort de Marthe.
Merci de votre aide fleurs2

_________________
"Un rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu'au clair de lune et qui, comme punition, aperçoit l'aurore avant les autres hommes." Oscar Wilde
avatar
ysabel
Devin

Re: Le Diable au corps : problématique ?

par ysabel le Ven 26 Juin 2009 - 19:01
On a une vision originale de la guerre dans Le Diable au corps : 4 ans de vacances !!

j'e l'ai fait plusieurs fois en 2de, ça marche extra... la prochaine fois que j'aurai des techno, je le ferai en 1ère.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
gwendolyne
Niveau 8

Re: Le Diable au corps : problématique ?

par gwendolyne le Ven 26 Juin 2009 - 20:53
Bon, si ça marche, c'est déjà une bonne nouvelle ! Merci !

_________________
"Un rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu'au clair de lune et qui, comme punition, aperçoit l'aurore avant les autres hommes." Oscar Wilde
avatar
ysabel
Devin

Re: Le Diable au corps : problématique ?

par ysabel le Sam 4 Juil 2009 - 14:59
bon je vais me lancer puisque finalement j'ai une classe de STL car j'ai prévu Les Liaisons dangereuses avec les S euro mais pour des techno, ça risque d'être trop rude ! Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
gwendolyne
Niveau 8

Re: Le Diable au corps : problématique ?

par gwendolyne le Sam 4 Juil 2009 - 17:55
On va ramer de concert alors Wink

_________________
"Un rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu'au clair de lune et qui, comme punition, aperçoit l'aurore avant les autres hommes." Oscar Wilde
avatar
ysabel
Devin

Re: Le Diable au corps : problématique ?

par ysabel le Sam 4 Juil 2009 - 18:52
Et oui, je vais bientôt me lancer...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Botticelli
Niveau 6

Re: Le Diable au corps : problématique ?

par Botticelli le Dim 27 Nov 2011 - 20:14
Que pensez-vous de la problématique suivante pour des 1ères STG : en quoi Le diable au corps est-il le roman des guerres ?
avatar
ysabel
Devin

Re: Le Diable au corps : problématique ?

par ysabel le Dim 27 Nov 2011 - 20:19
que veux-tu dire ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Botticelli
Niveau 6

Re: Le Diable au corps : problématique ?

par Botticelli le Lun 28 Nov 2011 - 20:40
Je veux dire que ce roman est celui des guerres : guerre mondiale, guerre des passions, ...
avatar
ysabel
Devin

Re: Le Diable au corps : problématique ?

par ysabel le Lun 28 Nov 2011 - 22:54
La guerre mondiale est surtout un fond historique permettant l'adultère, elle n'apparaît pas autrement qu'à travers le poilu cocu... pas vraiment d'autres résonnances dans le roman ; ça me semble un peu court pour en faire une problématique majeure.


Dernière édition par ysabel le Mar 29 Nov 2011 - 8:27, édité 1 fois

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Le Diable au corps : problématique ?

par Abraxas le Mar 29 Nov 2011 - 5:47
Le Diable au corps, un roman sans culpabilité ?
Contenu sponsorisé

Re: Le Diable au corps : problématique ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum