Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Combien gagnez-vous en net (1) ? A combien estimez-vous votre travail en net (2) ?

2% 2% 
[ 10 ]
2% 2% 
[ 9 ]
2% 2% 
[ 11 ]
6% 6% 
[ 31 ]
9% 9% 
[ 49 ]
5% 5% 
[ 29 ]
7% 7% 
[ 38 ]
5% 5% 
[ 25 ]
2% 2% 
[ 12 ]
2% 2% 
[ 12 ]
2% 2% 
[ 13 ]
1% 1% 
[ 8 ]
2% 2% 
[ 9 ]
1% 1% 
[ 8 ]
0% 0% 
[ 2 ]
1% 1% 
[ 8 ]
5% 5% 
[ 28 ]
1% 1% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 2 ]
1% 1% 
[ 4 ]
1% 1% 
[ 7 ]
1% 1% 
[ 4 ]
4% 4% 
[ 20 ]
2% 2% 
[ 11 ]
3% 3% 
[ 14 ]
3% 3% 
[ 16 ]
3% 3% 
[ 18 ]
5% 5% 
[ 26 ]
2% 2% 
[ 13 ]
2% 2% 
[ 12 ]
2% 2% 
[ 11 ]
3% 3% 
[ 15 ]
13% 13% 
[ 71 ]
 
Total des votes : 549

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par lavienrose le Ven 22 Jan 2016 - 14:26

c'est clair, je ne m'achète plus de livre , je vais à la médiathèque . Je traîne en librairie et n'achète rien.
pas de DVD ni CD .
En fait, j'ai l'impression de me priver de tout . Et de ne réussir à faire aucune économie .
Tout augmente sans arrêt . je ne sais pas comment on réussira à s'en sortir dans quelque temps.

lavienrose
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par JPhMM le Ven 22 Jan 2016 - 14:32

Je sais, on va me dire que je suis bien payé, que des millions de gens très bien gagnent moins que moi.
Mais sincèrement, quand je regarde le prix de 2 chaises (en solde !) à la Camif et que je regarde ma feuille de paye, je me dis qu'il y a une explication que j'ai du rater.



Pour acheter 6 chaise et une table sur le site de vente traditionnel des enseignants, il me faudrait emprunter sur 5 ans Laughing je comprends pas tout.
Bon, après, elles sont très laides, donc bon. Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par e-Wanderer le Ven 22 Jan 2016 - 14:40

Je viens de regarder les chaises en fer forgé que j'ai achetées 210 € il y a 8 ans, elles ont pris 80 € depuis, soit 30%. Et on nous raconte que l'inflation est inexistante…

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par thrasybule le Ven 22 Jan 2016 - 14:50

Quelle idée de vouloir des chaises aussi? Ne me dites, qu'en plus, vous avez un lit? Quel matérialisme déplacé, vous vous vautrez dans le luxe. Evil or Very Mad

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par JPhMM le Ven 22 Jan 2016 - 14:54

Désolé. No

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par barèges le Ven 22 Jan 2016 - 14:58

Tiens, un mail d'origine syndicale arrivé aujourd'hui dit que selon les documents reçus par une personne bénéficiaire de la GIPA, l'inflation "officielle" de décembre 2010 à décembre 2014 a été de 5, 16%.
Soit ce qu'a perdu tout fonctionnaire depuis le gel du point d'indice, donc.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par Leclochard le Ven 22 Jan 2016 - 15:12

@HORA a écrit:Certaines expériences vécues dans ce métier s'apparentent à du bizutage non-stop, tant des usagers que du personnel d'encadrement, et le traitement n'en tient pas compte. N'évoquons même pas la médecine du travail.
(Je me le demande vraiment, dans quelle autre profession de la fonction publique une telle pression nerveuse est-elle exercée sur les agents, dès et surtout l'année de stage ? Suis-je victime du syndrome "l'herbe est plus verte partout ailleurs" ?)

Ma femme a travaillé à Pôle emploi il y a quelques années. Depuis, le travail est encore plus dur: Entre la pression pour obtenir des résultats, le peu d'offres et de solutions à proposer, la souffrance des gens qui se mue en agressivité (allez expliquer à une personne qu'elle a été radiée pour un rendez-vous manqué). Ca dégénère vite.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par Leclochard le Ven 22 Jan 2016 - 15:20

@e-Wanderer a écrit:Je viens de regarder les chaises en fer forgé que j'ai achetées 210 € il y a 8 ans, elles ont pris 80 € depuis, soit 30%. Et on nous raconte que l'inflation est inexistante…

Elle est faible depuis 2013. Avant elle était en moyenne entre 1,5 et 2% par an (sauf 2009). Sur 8 ans, l'inflation doit dépasser 12%. Enfin, c'est un chiffre théorique.

http://france-inflation.com/inflation-depuis-1901.php

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par lavienrose le Ven 22 Jan 2016 - 15:26

Oui et nos paies baissent ...

lavienrose
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par Lefteris le Ven 22 Jan 2016 - 15:48

@HORA a écrit:Certaines expériences vécues dans ce métier s'apparentent à du bizutage non-stop, tant des usagers que du personnel d'encadrement, et le traitement n'en tient pas compte. N'évoquons même pas la médecine du travail.
(Je me le demande vraiment, dans quelle autre profession de la fonction publique une telle pression nerveuse est-elle exercée sur les agents, dès et surtout l'année de stage ? Suis-je victime du syndrome "l'herbe est plus verte partout ailleurs" ?)
Ce que tu dis n'est pas faux, mais pas exclusif du métier d'enseignant. Le monde est parfois assez cruel ailleurs aussi, et les métiers exposés au public souffrent de certains symptômes très proches. Mais la proportion de bizutages par rapport à la catégorie administrative est sans doute supérieure dans ce métier, qui ne jouit d'aucune considération ni même mansuétude  de la part de ceux qui le dirigent. Je ne parle pas pour moi (quoique le mépris dont j'ai fait l'objet dans mes procédures de reclassement en dise long), car au quotidien on ne me moleste pas (l'air trop méchant sans doute)  , mais je vois bien l'attitude apeurée et résignée, de certains collègues.


Dernière édition par Lefteris le Ven 22 Jan 2016 - 18:33, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par Ronin le Ven 22 Jan 2016 - 16:10

C'est le manteau noir avec le bandana rouge Razz

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par anthracite le Ven 22 Jan 2016 - 17:39

Ensuite, il ne faut pas regarder ce dont on aurait besoin , car c'est très subjectif, mais comparer les traitements de professeur avec ceux des autres fonctionnaire équivalents de l'administration, en pesant les avantages et les inconvénients (charge de travail, sujétions). Sans se comparer à celles à lourdes contraintes et responsabilités, on peut raisonnablement estimer que par rapport aux emplois administratifs de catégorie A, même en ayant environ 5 semaines de plus de congés, le différentiel qui met les enseignants 35% (ce que reconnaît même la Cour des Comptes, qui n'est pas tendre) en dessous est beaucoup trop fort.

+1 Very Happy

anthracite
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par HORA le Ven 22 Jan 2016 - 19:46

@Leclochard a écrit:
@HORA a écrit:Certaines expériences vécues dans ce métier s'apparentent à du bizutage non-stop, tant des usagers que du personnel d'encadrement, et le traitement n'en tient pas compte. N'évoquons même pas la médecine du travail.
(Je me le demande vraiment, dans quelle autre profession de la fonction publique une telle pression nerveuse est-elle exercée sur les agents, dès et surtout l'année de stage ? Suis-je victime du syndrome "l'herbe est plus verte partout ailleurs" ?)

Ma femme a travaillé à Pôle emploi il y a quelques années. Depuis, le travail est encore plus dur: Entre la pression pour obtenir des résultats, le peu d'offres et de solutions à proposer, la souffrance des gens qui se mue en agressivité (allez expliquer à une personne qu'elle a été radiée pour un rendez-vous manqué). Ca dégénère vite.



@Lefteris a écrit:
@HORA a écrit:Certaines expériences vécues dans ce métier s'apparentent à du bizutage non-stop, tant des usagers que du personnel d'encadrement, et le traitement n'en tient pas compte. N'évoquons même pas la médecine du travail.
(Je me le demande vraiment, dans quelle autre profession de la fonction publique une telle pression nerveuse est-elle exercée sur les agents, dès et surtout l'année de stage ? Suis-je victime du syndrome "l'herbe est plus verte partout ailleurs" ?)
Ce que tu dis n'est pas faux, mais pas exclusif du métier d'enseignant. Le monde est parfois assez cruel ailleurs aussi, et les métiers exposés au public souffrent de certains symptômes très proches. Mais la proportion de bizutages par rapport à la catégorie administrative est sans doute supérieure dans ce métier, qui ne jouit d'aucune considération ni même mansuétude  de la part de ceux qui le dirigent. Je ne parle pas pour moi (quoique le mépris dont j'ai fait l'objet dans mes procédures de reclassement en dise long), car au quotidien on ne me moleste pas (l'air trop méchant sans doute)  , mais je vois bien l'attitude apeurée et résignée, de certains collègues.


C'est vrai, on peut généraliser le constat à la plupart des services publics, les conditions de travail y deviennent très tendues sur le terrain de par un délabrement des liens sociaux, on le paie en fatigue nerveuse et physique, et jamais un meilleur salaire ne vient compenser celle-ci (si tant est qu'un burn out le soit, compensable) puisque cet abandon des services publics passe aussi par une coupe dans la masse salariale du secteur public. Il n'y a guère que ceux qui sont payés à maquiller la réalité qui soient gratifiés de primes.
(Question subsidiaire : combien ça coûte, une formation à l'air méchant ? Chuis prête à sacrifier ma substantielle prime isoe Very Happy )

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par Ignatius Reilly le Sam 23 Jan 2016 - 10:40

@thrasybule a écrit:
@e-Wanderer a écrit:Je crois surtout que le gros problème de notre profession, c'est qu'on s'est considérablement ouvert l'esprit pendant nos études à des passions fort dispendieuses, on est très souvent piquousé à l'art sous toutes ses formes (musique, cinéma, littérature…). Avec nos salaires très contenus, on est un peu comme un gosse qui regarde les gâteaux derrière la vitrine.

Allez dire à un pianiste de bon niveau qu'il n'a qu'à renoncer à son Pleyel pour jouer sur un Clavinova. Certes, il bouclera plus facilement son budget, mais il sera fort malheureux. Pour lui, ce sera tout sauf une dépense "farfelue", pour reprendre le terme de Kiwi. Chez un professeur, le budget culture (disques, livres, DVD + sorties concert, théâtre, cinéma, musées) devrait pouvoir être conséquent. Un billet de 4e catégorie à l'opéra Bastille, ça monte couramment à 150 euros. Gloups…

Alors oui, il faut apprendre à gérer ses frustrations. Mais c'est sacrément dur quand ça touche à l'essentiel.
+1

Je ne peux qu'abonder dans ton sens. Malgré ma maîtrise dont tout le monde se fout, le concours et une année perdue à l'iufm qui sert à rien non plus, mes 8 années d'ancienneté auxquelles s'ajoutent mes 4 années d'AED et mon 7ème échelon je dois faire attention à mes dépenses pour ne pas me retrouver fort dépourvu quand le 20 du mois est venu. Je suis à environ 2000 balles net par mois. Je le redis, c'est plus que ce que mes parents ont jamais touché. Mais effectivement ce mois- ci je ne suis pas allé dire bonjour aux super libraires de ma petite ville. Les bouquins, c'est cher. Je ne voyage jamais, je n'en ai pas les moyens. J'ai quelques dépenses somptuaires malgré tout : vélo, outils, pièces pour ma moto car je dois entretenir une certaine street cred', je suis célibataire bien que raffiné et affûté, je vis à la campagne dans une maison construite sur un terrain relativement grand avec des poules, don de mes parents, le terrain pas les poules, je n'ai donc à sortir qu'un remboursement d'emprunt limité par rapport à certains et je n'achète pas mes œufs mais sur un seul salaire le trou se voit nettement, si je veux aller au théâtre je dois mettre du mazout dans ma voiture déglinguée, idem pour les musées (merci le pass' éducation cependant, qui montre bien que nos patrons ont conscience de nos traitement limités), d'ailleurs je suis en manque, et je raque en impôt sur le revenu 1 mois de salaire net. Je dis pas que c'est anormal, en tant que fonctionnaire je ne vais pas cracher dans la soupe, mais au risque de choquer ça me fait suer de voir que les célibataires sont jugés privilégiés. J'ai des collègues qui se plaignent, seulement pour certaines collègues leur salaire est leur argent de poche car leur mari ingé se palpe 2 fois ou 3 fois plus. Or celles- là ne font jamais grève. Surtout pendant les soldes.
Je ne me considère pas comme pauvre, faut pas déconner, je suis propriétaire, mais comme il est dit plus haut les nourritures spirituelles coûtent cher. En ville, je ne pourrais pas non plus aller au théâtre, à l'opéra ou au musée tout le temps.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par Lefteris le Sam 23 Jan 2016 - 11:21

@Ronin a écrit:C'est le manteau noir avec le bandana rouge Razz
Je ne sais pas si je suis un méchant intrinsèque, mais  je n'arrive pas à simuler l'enthousiasme avec  les yeux-qui-brillent ,  ni à sourire gratuitement,  donc paraît-il, ça me donne un air peu amène, notamment en réunion (et c'est là qu'on  est vu, pas quand on se marre avec des potes après de nombreux godets  Rolling Eyes ). Et il y a peu d'occasions de se marrer au boulot, faut dire, surtout en ce moment. J'aurais effectivement beaucoup de mal à présenter un jeu télé en faisant semblant de m'amuser avec un sourire niais accroché à la tronche.

@Ignatius Reilly a écrit:Avec nos salaires très contenus...
Razz C'est quelle figure de style, ça ?

mais au risque de choquer ça me fait suer de voir que les célibataires sont jugés privilégiés.
Non, les célibataires ne sont pas privilégiés, ils paient tout plein pot et double. A mes débuts ( fonctionnaire mais pas prof), je comptais au franc près...Ca s'est arrangé au bout d'un certain temps, mais quelques années ont été très très  maigres.
La meilleure situation financière , c'est en couple sans enfants avec deux revenus.  


Je ne me considère pas comme pauvre, faut pas déconner, je suis propriétaire,
Ca, c'est un atout. Pour ma part,  tout va bien pour cette raison, et parce que je n'ai aucune envie : je ne vais pas au théâtre, à l'opéra, je ne fais pas les boutiques , je ne change les objets que quand ils sont cassés, une seule paire de lunettes, une montre de trente ans et une pour le sport, pas bibliophile - je gribouille mes livres, voiture que je pousse jusqu’au bout,  et tout comme ça. Mes débuts dans la vie m'ont laissé des habitudes austères , et sans privation, car ça ne m'intéresse pas ; faire les magasins est une corvée par exemple.
Je ne me connais qu'un objet coûteux, mon vélo, mais il a bientôt neuf ans. Et  comme je ne suis pas pendu à de crédits, des envies, je dilapide ce qui dépasse, quand c'est possible : vacances à l'étranger, restau sans regarder, femme de ménage etc.


Dernière édition par Lefteris le Sam 23 Jan 2016 - 12:03, édité 2 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par thrasybule le Sam 23 Jan 2016 - 11:23

Je n'ai pas lu le message où il était dit que les célibataires étaient privilégiés. Je risque de ruer dans les brancards.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par thierry75 le Sam 23 Jan 2016 - 11:28

Je suis célibataire. Impôts sur le revenu mensualisés : 485 euros par mois. HC certifié 6ème échelon. Je me sens vachement privilégié.

thierry75
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par thrasybule le Sam 23 Jan 2016 - 11:29

@thierry75 a écrit:Je suis célibataire. Impôts sur le revenu mensualisés : 485 euros par mois. HC certifié 6ème échelon. Je me sens vachement privilégié.
vache

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 23 Jan 2016 - 11:37

Ça faisait longtemps qu'on s'était pas monté les uns contre les autres!
Au-delà des injustices criantes dont pâtissent les célibataires sans enfant, pensez-vous qu'il soit normal qu'il existe deux corps d'enseignants qui fassent la même chose? C'est très injuste je trouve.

5
4
3
2
1


Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par thrasybule le Sam 23 Jan 2016 - 11:46

Rolling Eyes

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 23 Jan 2016 - 11:52

@thrasybule a écrit:Rolling Eyes

C'est bien ce que je pense à chaque fois que quelqu'un râle contre les "privilèges" des autres.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par Ignatius Reilly le Sam 23 Jan 2016 - 11:54

@thrasybule a écrit:Je n'ai pas lu le message où il était dit que les célibataires étaient privilégiés. Je risque de ruer dans les brancards.

Privilégiés dans le sens où les célibataires seraient tellement blindés de thunes qu' ils pourraient sans aucun problème payer un max d'impôt sur le revenu.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par thrasybule le Sam 23 Jan 2016 - 11:54

Désolé, je suis un peu irritable sur le sujet. Smile

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 23 Jan 2016 - 11:56

@thrasybule a écrit:Désolé, je suis un peu irritable sur le sujet. Smile

Très honnêtement je le comprends.
Je suis par exemple dans la même situation vis-à-vis des profs de CPGE, je suis souvent jaloux de leur rémunération. Mais je me dis que c'est eux qui sont payés correctement, je ne leur souhaite donc pas d'être payés comme moi.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par Leclochard le Sam 23 Jan 2016 - 15:38

@Ignatius Reilly a écrit:
Je ne me considère pas comme pauvre, faut pas déconner, je suis propriétaire.



_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combien gagnez-vous ? A combien estimez-vous votre travail ?

Message par tango le Sam 23 Jan 2016 - 15:55

Edit doublon


Dernière édition par tango le Sam 23 Jan 2016 - 15:57, édité 1 fois

tango
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum