Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Fires of Pompeii
Grand Maître

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Fires of Pompeii le Sam 6 Fév 2016 - 11:57
@Osmie a écrit:Et des collègues humains.

J'allais le dire.

Dans mon collège, pas mal de collègues sont très "travail en équipe, etc.", mais aucun ne s'émeut du sort d'un de mes collègues d'histoire-géo, ni ne s'est ému de mon sort quand mon poste était en danger (il le sera chaque année désormais de toute façon). Donc ces gens-là, qui font des grands discours, mais n'ont aucune humanité, eh bien il ne faut pas les regretter.
avatar
Puck
Grand sage

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Puck le Sam 6 Fév 2016 - 18:13
Dans mon collège, les euro ont sauvé leur peau avec force tripatouillages. Je garde mon service entier mais n'ai plus que 5h en LC et je récupère une classe de français. Entre le latin et le français, j'ai les 4 niveaux ! Mais les collègues pourront continuer à apprendre aux élèves les chansons de La reine des Neiges" en vo. Programme de 4e euro : "savoir faire du shopping". No comment pour rester dans le ton.
pulcinella
Niveau 5

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par pulcinella le Sam 6 Fév 2016 - 19:18
Même principe dans mon collège : j'ai réussi à avoir 5h en LC.
Quant à mes collègues de sport ont leurs heures habituelles (La réforme ne leur a rien fait perdre) et la Principale a pris en plus 2 heures de la marge horaire pour les donner en plus aux collègues de sport pour aller à la piscine : "activité savoir nager".
Et moi, je me retrouve avec ma pauvre et unique heure de latin en 5ème et encore je dois m'estimer "heureuse" qu'il y ait latin !
Deux heures ont aussi été prise dans la marge horaire pour que le collègue de musique fasse, en plus de ses heures, de la chorale.
Quand j'ai demandé s'il ne restait pas une heure de la marge horaire pour que je fasse 2 heures de latin en 5ème, j'ai obtenu tout de suite un "non, il ne reste plus rien !"

C'est sûr qu'à choisir entre faire de la civilisation et de la langue latines ou bien plonger dans la piscine et faire chorale...
avatar
Lefteris
Empereur

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Lefteris le Sam 6 Fév 2016 - 19:34
@Armide a écrit:Non. Ils pensent qu'il y aura un BMP ou un contractuel. Suppression dans la plus totale indifférence sous un vernis gerbant de compassion, quand vernis il y a.
Il fallait s'y attendre , on va de plus en plus vers le chacun pour soi. Des collègues s'en foutent, quand ils ne sont pas heureux secrètement.
La chasse aux heures de marge pour sauver des postes va commencer, ou pour garder son pré carré et se faire mousser :
voir le message de Pulcinella. No

@lisette83 a écrit:
@Lefteris a écrit:Finalement, malgré mon refus de faire des EPI , il y aura 2,5 +2,5  en 4ème et 3ème, sur la prévision. Plus question pour l'instant de faire sauter mon poste. Je devrais donc avoir ça plus deux classes de français, mécaniquement.
Par  la suite, je ne donne pas cher de ces 5 heures, car il faudra de plus en plus rogner sur la marge pour sauver des postes en dédoublant, donc dans deux ans au plus, quand les DHG vont s'écrouler (pas avant, raisons électorales), ça sera terminé.
M'en fous,  amputé pur amputé, je ne négocie pas la longueur des moignons...
Je pense que le refus des EPI n'a que peu d'importance car cela arrange plutôt tout le monde que les professeurs de LC ne les veuillent pas : ainsi, cela n'empiète pas sur les horaires des autres matières qui s'en chargent , LM en particulier.
Oui, personne ne veut faire d'EPI pour ne pas descendre à 3h30 de français, moi le premier, qui baptisé en réunion plénière les EPI de tous les noms d'oiseaux  furieux  Donc plus de latin en 5ème.
Je refuse d'entrer dans le jeu de la concurrence avec les collègues de toute manière. Je lutte maintenant, collectivement, et à la rentrée, (si je suis toujours là) je mettrai les freins , résistance passive à tout, pas d'EPI, pas de projets, pas de PP, pas de réunions...

@Aphrodissia a écrit:
Je pensais à cette solution: c'est mieux, non? Je veux dire, ce serait un moindre mal.
J'ai un peu peur, en plus, que les parents de 6e, effrayés de faire commencer 2 langues à leurs enfants à la rentrée, ne choisissent que l'obligatoire.
C'est la seule solution de toute manière. Mais au fil des réductions de DHG , ces heures de marge vont être récupérées pour sauver des postes, dédoubler des matières. En 2017 à mon avis, plus de latin du tout.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Osmie
Sage

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Osmie le Sam 6 Fév 2016 - 19:46
@Puck a écrit:Dans mon collège, les euro ont sauvé leur peau avec force tripatouillages. Je garde mon service entier mais n'ai plus que 5h en LC et je récupère une classe de français. Entre le latin et le français, j'ai les 4 niveaux ! Mais les collègues pourront continuer à apprendre aux élèves les chansons de La reine des Neiges" en vo. Programme de 4e euro : "savoir faire du shopping". No comment pour rester dans le ton.

Je ne sais plus qui avait fait sur le forum le pari de l'intelligence des collègues pour les thèmes à étudier ; on commence à voir ce que cela donne ici ou là. Je ne doute pas que dans certains collèges les élèves seront bien lotis, mais dans d'autres, ils apprendront à faire du shopping. J'aurais haï cela en tant qu'élève, tu pourras le dire à tes collègues, Puck, et je gage que je suis très loin d'être la seule.
Bon courage pour supporter des gens qu'il m'est difficile d'appeler encore collègues, tant ce que je lis ici est consternant. fleurs
avatar
Aphrodissia
Sage

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Aphrodissia le Dim 7 Fév 2016 - 4:22
@Lefteris a écrit:

@Aphrodissia a écrit:
Je pensais à cette solution: c'est mieux, non? Je veux dire, ce serait un moindre mal.
J'ai un peu peur, en plus, que les parents de 6e, effrayés de faire commencer 2 langues à leurs enfants à la rentrée, ne choisissent que l'obligatoire.
C'est la seule solution de toute manière. Mais au fil des réductions de DHG , ces heures de marge vont être récupérées pour sauver des postes, dédoubler des matières. En 2017 à mon avis, plus de latin du tout.

En somme, avec 2,5h, on limite la casse et on finit dans d'assez bonnes conditions, ce qu'on a commencé avec les 5e et les 4e actuels, mais le recrutement s'arrête et il n'est pas évident qu'il puisse reprendre en 2017. Est-ce qu'il ne vaut pas mieux assurer la continuité de l'option au collège, montrer qu'elle existe toujours?

(J'ai une collègue de maths qui ne comprend pas pourquoi le CDE a pris d'office les 5h de latin sur la marge sans les soumettre à discussion.)
avatar
Armide
Esprit éclairé

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Armide le Dim 7 Fév 2016 - 7:48
@Lefteris a écrit:
@Armide a écrit:Non. Ils pensent qu'il y aura un BMP ou un contractuel. Suppression dans la plus totale indifférence sous un vernis gerbant de compassion, quand vernis il y a.

Il fallait s'y attendre , on va de plus en plus vers le chacun pour soi. Des collègues s'en foutent, quand ils ne sont pas heureux secrètement.
La chasse aux heures de marge pour sauver des postes va commencer, ou pour garder son pré carré et se faire mousser :
voir le message de Pulcinella.  No

Le problème aussi, c'est que chacun méprise secrètement ce que fait l'autre, et méconnaît les pratiques de chaque matière. Il n'est qu'à lire ce qui est écrit sur ce fil même. Forcément, ceux qui s'arrêtent à l'idée qu'en latin on apprend une langue qui n'est même plus parlée, ou qui pensent qu'on n'y fait que de la récitation de déclinaisons, ou au contraire que des mosaïques en coquilles d'oeuf, ne comprennent pas pourquoi ils devraient sacrifier leur matière ( qui, derrière les titres crétins choisis car plus " vendeurs" auprès des élèves, ont parfois de vrais contenus) ou encore leurs demi-groupes.
Je n'y vois pas un manque d'humanité. Bien au contraire, c'est très humain, ce mépris et cette pensée qu'on vaut mieux que l'autre.
Il ne faudrait pas oublier que le vrai problème, c'est surtout la maigreur des DGH.
avatar
leyade
Bon génie

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par leyade le Dim 7 Fév 2016 - 8:03
@Osmie a écrit:
@Puck a écrit:Dans mon collège, les euro ont sauvé leur peau avec force tripatouillages. Je garde mon service entier mais n'ai plus que 5h en LC et je récupère une classe de français. Entre le latin et le français, j'ai les 4 niveaux ! Mais les collègues pourront continuer à apprendre aux élèves les chansons de La reine des Neiges" en vo. Programme de 4e euro : "savoir faire du shopping". No comment pour rester dans le ton.

Je ne sais plus qui avait fait sur le forum le pari de l'intelligence des collègues pour les thèmes à étudier ; on commence à voir ce que cela donne ici ou là. Je ne doute pas que dans certains collèges les élèves seront bien lotis, mais dans d'autres, ils apprendront à faire du shopping. J'aurais haï cela en tant qu'élève, tu pourras le dire à tes collègues, Puck, et je gage que je suis très loin d'être la seule.
Bon courage pour supporter des gens qu'il m'est difficile d'appeler encore collègues, tant ce que je lis ici est consternant.
fleurs

+ 1
:shock: affraid pale No

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
lisette83
Expert

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par lisette83 le Dim 7 Fév 2016 - 9:01
@Aphrodissia a écrit:
@Lefteris a écrit:

@Aphrodissia a écrit:
Je pensais à cette solution: c'est mieux, non? Je veux dire, ce serait un moindre mal.
J'ai un peu peur, en plus, que les parents de 6e, effrayés de faire commencer 2 langues à leurs enfants à la rentrée, ne choisissent que l'obligatoire.
C'est la seule solution de toute manière. Mais au fil des réductions de DHG , ces heures de marge vont être récupérées pour sauver des postes, dédoubler des matières. En 2017 à mon avis, plus de latin du tout.

En somme, avec 2,5h, on limite la casse et on finit dans d'assez bonnes conditions, ce qu'on a commencé avec les 5e et les 4e actuels, mais le recrutement s'arrête et il n'est pas évident qu'il puisse reprendre en 2017. Est-ce qu'il ne vaut pas mieux assurer la continuité de l'option au collège, montrer qu'elle existe toujours?

(J'ai une collègue de maths qui ne comprend pas pourquoi le CDE a pris d'office les 5h de latin sur la marge sans les soumettre à discussion.)


Bonjour,
C'est ce que je pense également. Il vaut mieux montrer que les LA existent encore et, en étant optimiste, si l'on veut espérer que le Phoenix renaisse de ses cendres, il est préférable qu'il reste quelques tisons. Dans le cas contraire, plus jamais aucune heure ne sera concédée par la suite car les autres matières se partageront le maigre gâteau.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Lefteris le Dim 7 Fév 2016 - 12:00
@Armide a écrit:Le problème aussi, c'est que chacun méprise secrètement ce que fait l'autre, et méconnaît les pratiques de chaque matière. Il n'est qu'à lire ce qui est écrit sur ce fil même. Forcément, ceux qui s'arrêtent à l'idée qu'en latin on apprend une langue qui n'est même plus parlée, ou qui pensent qu'on n'y fait que de la récitation de déclinaisons, ou au contraire que des mosaïques en coquilles d'oeuf, ne comprennent pas pourquoi ils devraient sacrifier leur matière ( qui, derrière les titres crétins choisis car plus " vendeurs" auprès des élèves, ont parfois de vrais contenus) ou encore leurs demi-groupes.
Je n'y vois pas un manque d'humanité. Bien au contraire, c'est très humain, ce mépris et cette pensée qu'on vaut mieux que l'autre.
Il ne faudrait pas oublier que le vrai problème, c'est surtout la maigreur des DGH.
Le problème n° 1, c'est que le latin n'est plus une matière, mais un "enseignement", ravalé au rang de n'importe quelle activité destinée à "occuper" les élèves, ou à faire passer  une lubie sociétale du  moment . A partir de là, le mépris ne peut qu'augmenter en même temps que le principe même le fragilise. Or qu'on le veuille ou non, qu'on l'aime ou non, c'est quand même une matière qui touche  au fondement de la langue, de la littérature ,  de l'histoire, et sans cette hypocrisie qui consiste à le tuer  de fait sans oser s'en débarrasser définitivement (comme le prévoyait la première moûture), c'est en matière obligatoire qu'il faudrait le mettre, à petite dose sur tous les niveaux et à plus grosse dose en option. Et cela sans mépriser aucune matière, mais en éjectant ce qui est méprisable et chronophage ("activités", projets, futurs EPI...)



@Lisette83 a écrit:Bonjour,
C'est ce que je pense également. Il vaut mieux montrer que les LA existent encore et, en étant optimiste, si l'on veut espérer que le Phoenix renaisse de ses cendres, il est préférable qu'il reste quelques tisons. Dans le cas contraire, plus jamais aucune heure ne sera concédée par la suite car les autres matières se partageront le maigre gâteau.


De toute manière, pour deux ans , c'est ce qui devrait arriver chez nous, mais comme c'est la marge, il faudra aussi sauver des postes de sciences, de LV, etc. Cette année, nous ne perdons "que " 30 heures, mais l'an prochain un peu plus, et en 2017 ce sera peut-être 1 heure élève= 1 heure prof.  Et  seul un miracle peut le faire ressusciter en 2017. Le prochain gouvernement sera  tout aussi soumis à la "règle d'or" et ne reviendra pas sur les économies réalisées, sauf volontarisme exceptionnel.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Osmie
Sage

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Osmie le Dim 7 Fév 2016 - 12:11
Et il faudra aussi une sacrée volonté gouvernementale pour que les professeurs laissent tomber l'animation et renouent avec des cours disciplinaires. Avec la paupérisation du métier et la multiplication des classes pour faire un temps plein, je comprend que des collègues choisissent la facilité, l'animation, l'évaluation orale. Et je ne suis pas certaine que tous voudront renouer avec les copies, les lectures pour l'élaboration des cours, etc., surtout si les salaires restent aussi bas, et si les conditions de travail continuent à être dégradées.
Je ne suis pas du tout optimiste.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Lefteris le Dim 7 Fév 2016 - 12:16
@Osmie a écrit:Et il faudra aussi une sacrée volonté gouvernementale pour que les professeurs laissent tomber l'animation et renouent avec des cours disciplinaires. Avec la paupérisation du métier et la multiplication des classes pour faire un temps plein, je comprend que des collègues choisissent la facilité, l'animation, l'évaluation orale. Et je ne suis pas certaine que tous voudront renouer avec les copies, les lectures pour l'élaboration des cours, etc., surtout si les salaires restent aussi bas, et si les conditions de travail continuent à être dégradées.
Je ne suis pas du tout optimiste.
De toute manière,avec la multiplication des classes, les corvées annexes, préparations et corrections vont devoir être allégées, mécaniquement.
Si je suis encore là en septembre, je lève le pied.
Et une fois que  le latin aura disparu dans beaucoup d'établissements, ça va encore faire chuter les "vocations" des derniers étudiants en la matière, et très très bientôt, en l'espace de quelques années , puisque la, transmission aura pratiquement cessé ,  ce sera  quasi totalement terminé à l'université. On verra débarquer des professeurs de lettres, d'histoire, de langues romanes,  qui n'auront jamais fait de latin, même jusqu'en 3è.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Carnyx le Dim 7 Fév 2016 - 12:21
Ils font disparaître l'offre et ensuite ils vont proclamer, avec la feinte innocence qui est leur marque de fabrique, que plus aucun élève ne demande à faire du latin.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
avatar
Osmie
Sage

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Osmie le Dim 7 Fév 2016 - 12:23
Tiens, on devrait faire la même chose avec les politiciens qui coulent notre pays.
avatar
Audrey
Oracle

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Audrey le Lun 8 Fév 2016 - 21:17
Horrible réunion d'équipe...
Une collègue refuse de prendre des 3e et/ou des 5e, veut des HSA grâce à l'AP dédoublé mais pas à cause d'heures de cours classiques, et refuse aussi une autre solution qui consiste à accepter une 5e classe (alors que tous nous avons déjà assumé cette charge les années passées, et moi deux fois...nous n'avons pas le choix étant donné que la chef refuse de nous donner un BMP, car cette classe "surnuméraire" a été créée artificiellement sans heures postes dispo pour le faire...).
Sa proposition?
Eh bien c'est simple: ne plus faire ni latin ni grec, comme ça je la prends, cette fichue classe en trop, et je n'ai même plus d'heures supps qui me surchargeraient de boulot! Et dans la foulée, j'ai appris que je me foutais des élèves en difficulté, vu qu'à cause des heures de latin et grec, je ne pouvais assurer d'heures d'AP dédoublées, qu'il fallait que j'arrête de baver sur le nouveau programme de 6e, car il est for-mi-da-ble!, que je ne savais que crier (alors que franchement, la seule à crier, c'était elle...), que je ne pensais qu'à ma gueule... tout ça, dans les pleurs, les cris, entre deux propos du genre "c'est bon, t'as gagné.. je me couche"... "eh ben je sais pas quand je verrai mes filles!"...

Franchement, là... j'ai juste envie de hurler.

Merci la réforme.

Ben oui, vous comprenez, une 3e, c'est tellement plus de travail que de devoir refaire intégralement ou presque ses cours sur deux niveaux de français, et aussi sur 3 niveaux de latin, un de grec, et ces p*t**** d'EPI LCA en 5e... un tel service, sur 6 progressions à fabriquer et un EPI, c'est une sinécure!

Le plus dingue? C'est même pas à cause de la charge de travail que la collègue ne veut pas de 3e: c'est simplement parce qu'elle trouve qu'elle est "mauvaise prof" avec les 3e. Ouaip. Parfaitement.

J'ai peur que cette collègue aille voir la chef en douce et lui explique la situation, menant de facto la chef à supprimer le grec, voire le latin, afin de m'imposer cette 4e classe qui serait la classe de 3e.


Dernière édition par Audrey le Lun 8 Fév 2016 - 21:26, édité 4 fois (Raison : Plein de fautes... suis trop remontée...)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par DesolationRow le Lun 8 Fév 2016 - 21:22
Elle est gratinée, ta collègue, Audrey. Ne te laisse pas culpabiliser ni faire. Bon courage, toutes mes pensées.
Invité El
Esprit éclairé

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Invité El le Lun 8 Fév 2016 - 21:27
Chère Audrey, c'est exactement le même tableau dans mon lycée fleurs
Ben oui, quoi, bande d'élitistes, à qui allez-vous faire croire que les langues anciennes pourraient servir à des élèves faibles mais motivés (oh, le gros mot)?
Et le chantage.
C'est à gerber.
Courage!
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par William Foster le Lun 8 Fév 2016 - 21:27
:chanson:
On choisit ses copains
Mais rarement ses collègues.
Y'a une prof, mine de rien,
Qui me rend vraiment dég'
.

Bon courage fleurs2

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Audrey
Oracle

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Audrey le Lun 8 Fév 2016 - 21:36
Ca va être dur de me contenir face à elle...
Et demain soir.... réunion plénière sur la DHG! Ouaiiiiiiis.......

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
LadyC
Empereur

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par LadyC le Lun 8 Fév 2016 - 21:41
Je blâmerais aussi le chef qui refuse de vous donner un BMP - mais c'est quoi cette histoire ? :shock: Et comment peut-il, d'ailleurs ? M'enfin, si vous faites tous vos heures réglementaires (et un certifié, avec 4 classes de n'importe quoi sauf des 3e, ou même des 3e avec un 'tit demi-groupe, fait son service sans problème), comment peut-il vous imposer des heures supp' ainsi ?
Enfin, dans tous les cas, bon courage Audrey fleurs C'est la galère quand une équipe se déchire ainsi, et malheureusement, comme si ce n'était pas déjà assez fréquent, la réforme en rajoute Evil or Very Mad

Courage à tous ici, pensée particulière pour Armide fleurs2

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
Audrey
Oracle

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Audrey le Lun 8 Fév 2016 - 21:52
ON est bien d'accord, LadyC, c'est nul de ne pas avoir de BMP...mais la situation est claire: ce qui prime, c'est d'enseigner le français...si personne ne prend cette classe, les langues anciennes sauteront illico.

Le BMP ne peut nous être donné car il ne repose que sur la dotation horaire faite hors des heures postes... oui, c'est bâtard, compliqué à expliquer, mais on a reçu des heures à faire en masse pour faire passer la pilule de la réforme...du coup la chef les a utilisées pour recréer la classe de 3e que nous avons perdue... logique, hein?

Bref, inextricable...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Osmie
Sage

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Osmie le Mar 9 Fév 2016 - 10:18
Quelle belle histoire, Audrey ! Cette réforme fait ressortir ce qu'il y a de plus joli en chacun. I love you
On va vers des jours radieux, qui reposeront sur le kidnapping de la lune, la boxe-épopée, la diététique en littérature, etc. Si encore je caricaturais...
Bon courage à toi, bon courage à tous ceux qui aiment leur discipline, bon courage à tous ceux qui n'ont pas la vocation d'animateur. fleurs
avatar
Vendredine
Niveau 2

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Vendredine le Mar 9 Fév 2016 - 10:24
Audrey... fleurs
Comment sont tes autres collègues ? Est-il possible de faire bloc contre cette odieuse créature - à qui, en effet, la réforme offre un triste boulevard...?
avatar
Audrey
Oracle

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Audrey le Mar 9 Fév 2016 - 14:36
Problème réglé: la collègue prend la 3e, a reconnu que j´aurai un service avec beaucoup de boulot, elle plus léger, et a reconnu qu´elle avait été irrationnelle...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Daphné le Mar 9 Fév 2016 - 14:56
@Audrey a écrit:Problème réglé: la collègue prend la 3e, a reconnu que j´aurai un service avec beaucoup de boulot, elle plus léger,  et a reconnu qu´elle avait été irrationnelle...

Ah quand même !
C'était bien la peine tiens de faire un tel pataquès.....
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Hermione0908 le Mar 9 Fév 2016 - 15:42
@pulcinella a écrit:Même principe dans mon collège : j'ai réussi à avoir 5h en LC.
Quant à mes collègues de sport ont leurs heures habituelles (La réforme ne leur a rien fait perdre) et la Principale a pris en plus 2 heures de la marge horaire pour les donner en plus aux collègues de sport pour aller à la piscine : "activité savoir nager".
Et moi, je me retrouve avec ma pauvre et unique heure de latin en 5ème et encore je dois m'estimer "heureuse" qu'il y ait latin !
Deux heures ont aussi été prise dans la marge horaire pour que le collègue de musique fasse, en plus de ses heures, de la chorale.
Quand j'ai demandé s'il ne restait pas une heure de la marge horaire pour que je fasse 2 heures de latin en 5ème, j'ai obtenu tout de suite un "non, il ne reste plus rien !"

C'est sûr qu'à choisir entre faire de la civilisation et de la langue latines ou bien plonger dans la piscine et faire chorale...
Ces heures pour la chorale sont normalement des heures en plus. Chez nous, nous avons une dotation pour la chorale, l'UNSS, les heures de labo en SVT et SPC qui sont à part de la DHG de base (les 26h x nombre de divisions) et des marges.

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2018
Contenu sponsorisé

Re: LC, comment s'annoncent vos services avec la réforme ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum