Pour ceux qui hésitent encore à faire la grève du 26 janvier

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pour ceux qui hésitent encore à faire la grève du 26 janvier

Message par Héliandre le Lun 25 Jan 2016 - 22:11

C'est dégoûtant... Je suppose que c'est parce que les élèves pourraient se retrouver livrés à eux-mêmes, sans responsable. Tandis que chez nous il y a toujours le chef d’établissement et la vie scolaire.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ceux qui hésitent encore à faire la grève du 26 janvier

Message par User5899 le Lun 25 Jan 2016 - 22:14

maîtresse a écrit:Et pourquoi nous on a un préavis et qu'on n'a pas le droit de changer d'avis alors ? calimero
Vous avez parfaitement le droit de reculer.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ceux qui hésitent encore à faire la grève du 26 janvier

Message par arcenciel le Lun 25 Jan 2016 - 22:19

Maîtresse, pour nous, le mieux c'est d'envoyer l'intention de grève, tu peux ainsi te décider au dernier moment si gréviste ou pas.

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ceux qui hésitent encore à faire la grève du 26 janvier

Message par Ilse le Lun 25 Jan 2016 - 23:05

http://www.ouest-france.fr/education/reforme-du-college-combien-denseignants-grevistes-le-26-janvier-3994070Les causes de la grève

- Enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI)

À partir de la 5e, les élèves auront trois heures maximum par semaine de travail en groupe, supervisé par plusieurs enseignants, sur un thème qui relie plusieurs matières. Un exemple donné par le ministère : un groupe d'élèves de 4e qui réalise un magazine consacré à la machine à vapeur, avec leurs professeurs d'histoire, de physique et de mathématiques.

« Cela amputera les heures destinées à d'autres matières, critique Frédérique Rolet, secrétaire générale du syndicat SNES-FSU. Et il n'y a pas d'heures de réunion prévues dans le planning des enseignants, qui devront se rassembler après leur journée de travail pour préparer ces EPI, alors qu'ils ont déjà beaucoup de réunions le soir. »
- L'accompagnement personnalisé

La réforme prévoit de remplacer les deux heures de soutien dont bénéficient actuellement les 6e chaque semaine, par un accompagnement de trois heures en 6e, puis d'une heure minimum de la 5e à la 3e. Parfois en classe entière, parfois en groupe, éventuellement avec des élèves d'autres classes. Exemples suggérés par le ministère : bien comprendre un énoncé ou être plus à l'aise à l'oral.

« On ne comprend pas comment cela va être mis en place, rétorque Frédérique Rolet. Il faudrait plutôt essayer d'améliorer les conditions d'étude en classe, la diviser parfois en deux groupes pour permettre à ceux qui ont des difficultés de prendre la parole. Ça n'est pas très efficace si l'accompagnement est fait par un enseignant qui n'a pas les élèves en cours. »

- Une inégalité entre les collèges

« Les établissements auront à faire un tas de choix en fonction de leurs moyens. Cette réforme défait le cadre national, assure la secrétaire générale du SNES-FSU. Un collège pourrait, par exemple, abandonner des options comme le latin, ou les cours en groupe dans les matières telles que la biologie qui permettent que tous les élèves utilisent le matériel à tour de rôle. On préférerait qu'il y ait les mêmes options partout. »

Pour le ministère, donner plus de marge de manœuvre aux enseignants et établissements est effectivement un but affiché. « La confiance dans la capacité des équipes pédagogiques et éducatives à définir les réponses aux besoins de leurs élèves est une des clés de la réussite de cette réforme », peut-on lire sur le site internet du ministère.

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ceux qui hésitent encore à faire la grève du 26 janvier

Message par Daphné le Lun 25 Jan 2016 - 23:06

maîtresse a écrit:
@kamasolou a écrit:
@Cicyle a écrit:Question bête : j'hésite à faire grève (oui, je sais, c'est mal, faut pas hésiter...). On est d'accord, si je fais grève, personne à prévenir ? Je ne me pointe pas à 8h et c'est tout ?
Oui, voilà, tu ne pointes pas à 8h (si tu as cours à 8h). Si tu commences à 9h ou plus tard, il vaut mieux prévenir pour être bien compté dans les chiffres "officiels" (ceux qui sont remontés aux médias).

Vous pouvez faire ça ? Vous n'avez pas un préavis de 48 h à donner ?

Non, on peut ne rien dire du tout et juste ne pas venir.
Nous n'avons pas le même souci de garde d'élèves dans le second degré.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum