Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Thierry30 le Mar 26 Jan 2016 - 14:32

J'ai quitté le forum depuis quelques temps, irrité par les accusations trop faciles de trollage dès que l'on donne une opinion non politiquement correcte: les discussions à n'en plus finir et la vigilance des polices des moeurs, politiques et économiques ne me manquent vraiment pas! Laughing

 Je reviens juste pour donner une information qui me paraît intéressante pour tous , mais surtout pour mes anciens collègues du 1er degré, en tous les cas pour les quelques-uns qui résistent sur ce forum...    

Les faits:
En Mai 2013, suite à une remarque sur le cahier de correspondance d'un CM2, dans laquelle je rappelais aux parents, suite à des absences trop fréquentes,que l'année scolaire n'était pas terminée (mot contresigné par ma directrice), j'ai vu arriver le lendemain le père de cet élève, en furie, qui m'a tutoyé, menacé "de régler ça en dehors de l'école", puis traité de "tête de pédophile" lorsque je lui ai annoncé que j'allais porter plainte à la gendarmerie du secteur pour menaces.

Je suis donc allé porter plainte pour menaces et insultes sur mon lieu de travail. Des témoins ont alors été convoqués pour témoigner de la véracité des faits.

J'ai contacté l'Autonome de solidarité qui m'a orienté vers un avocat, puis le SNUDI-FO auquel j'étais syndiqué. J'ai demandé par écrit "la protection juridique du fonctionnaire" qui m'a été accordée par le recteur.

J'ai eu un RV avec l'avocat qui m'a fait implicitement comprendre que, finalement, ce n'était pas si grave par rapport à tout ce que l'on pouvait voir par ailleurs.

Depuis bientôt 3 ans, plus rien... jusqu'à ce que je reçoive en Janvier une convocation pour être présent en Mars 2016 en correctionnelle en qualité de victime; j'ai, du coup, RV avec l'avocat aujourd'hui: j'attends impatiemment d'entendre son discours.

Moralité: nous n'avons aucune raison d'accepter, dans le cadre de notre travail, des menaces et insultes de la part de parents d'élèves ou de qui que ce soit. La loi nous protège et même si la justice est très lente, elle finit par passer.

Je vous tiendrai au courant de la suite et des éventuelles sanctions à l'égard du prévenu.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par XIII le Mar 26 Jan 2016 - 14:34

Qui vois tu l'avocat de l'autonome Maif ou l'avocat du Rectorat?

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par User5899 le Mar 26 Jan 2016 - 14:35

Merci de nous avoir tenus (et de nous tenir, s'il ne vous déplait pas) informés : c'est en effet une excellente attitude que vous avez eue et il est bon que les enseignants lisent des témoignages semblables.
Bravo et bon courage, je souhaite que le délit soit bien jugé constitué.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Thierry30 le Mar 26 Jan 2016 - 14:36

@XIII a écrit:Qui vois tu l'avocat de l'autonome Maif ou l'avocat du Rectorat?

La protection juridique implique que l'avocat sera défrayé par le rectorat: c'est donc le même qu'à l'origine.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par XIII le Mar 26 Jan 2016 - 14:46

Donc il vaut mieux faire marcher la protection fonctionnelle que cette assurance privé "Maif" !!

Je suis très impliqué pour faire marcher systématiquement cette protection fonctionnelle que peu de collègues connaissent!

Demande des "dommages et intérêts"! Même s'il n'est pas solvable c'est l'Etat qui se substituera à lui pour payer et ensuite l'Etat verra comment cette personne peut payer sa dette! T'inquiète que l'Etat aura déjà récupéré ses billes (arrêt maladie, avocat...), alors il faut faire pareil, et puis il y en a marre qu'on nous crache dessus !


XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Fires of Pompeii le Mar 26 Jan 2016 - 14:49

Bravo Thierry, c'est bien d'aller jusqu'au bout. On attend de voir la suite. J'espère qu'il y aura une vraie sanction.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Thierry30 le Mar 26 Jan 2016 - 14:54

@XIII a écrit:Donc il vaut mieux faire marcher la protection fonctionnelle que cette assurance privé "Maif" !!

Je suis très impliqué pour faire marcher systématiquement cette protection fonctionnelle que peu de collègues connaissent!

Demande des "dommages et intérêts"! Même s'il n'est pas solvable c'est l'Etat qui se substituera à lui pour payer et ensuite l'Etat verra comment cette personne peut payer sa dette! T'inquiète que l'Etat aura déjà récupéré ses billes (arrêt maladie, avocat...), alors il faut faire pareil, et puis il y en a marre qu'on nous crache dessus !


Les deux vont de pair:
Lorsque j'ai demandé la protection juridique au recteur, j'avais déjà été pris en charge par l'ASL et je pense que cette information est remontée au Rectorat avant la décision d'accorder cette protection.
A noter que mon syndicat propose désormais la même assurance que celle de l'ASL. Pour ma part, j'ai malgré tout continué à cotiser, étant membre depuis plus de 35 ans...

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Le grincheux le Mar 26 Jan 2016 - 18:07

@Docteur OX a écrit:3 ans !

Si tu veux que ce soit traité plus vite, c'est parfaitement possible. Ça s'appelle une citation directe en correctionnelle mais il faut avoir le courage de le faire. En trois mois, c'est bouclé.


Dernière édition par Le grincheux le Mar 26 Jan 2016 - 18:33, édité 1 fois

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par PabloPE le Mar 26 Jan 2016 - 18:08

Le délai fait peur... l'enfant n'étant plus dans l'école, la menace est depuis longtemps écartée, ça sent le classement sans suite No

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Le grincheux le Mar 26 Jan 2016 - 18:10

@PabloPE a écrit:Le délai fait peur... l'enfant n'étant plus dans l'école, la menace est depuis longtemps écartée, ça sent le classement sans suite No
Euh... non. Si le procureur poursuit, la victime est sur le banc des parties civiles si elle en fait la demande. Il y aura donc procès. C'est plus confortable qu'une citation directe, mais c'est plus long.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par PabloPE le Mar 26 Jan 2016 - 18:15

@Le grincheux a écrit:
@PabloPE a écrit:Le délai fait peur... l'enfant n'étant plus dans l'école, la menace est depuis longtemps écartée, ça sent le classement sans suite No
Euh... non. Si le procureur poursuit, la victime est sur le banc des parties civiles si elle en fait la demande. Il y aura donc procès. C'est plus confortable qu'une citation directe, mais c'est plus long.
Oui j'ai dit classement sans suite par abus de langage, le juge va faire les gros yeux et voyant que le temps a de fait calmé les choses il n'y aura aucune sanction...

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Rendash le Mar 26 Jan 2016 - 18:21

Trois ans... Bon, et la réaction initiale de l'avocat est juste affraid .

Bon courage Thierry30, et bravo.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Le grincheux le Mar 26 Jan 2016 - 18:23

@Rendash a écrit:Trois ans... Bon, et la réaction initiale de l'avocat est juste affraid .

Bon courage Thierry30, et bravo.
Même pas, pour bien les connaître. Ils n'aiment pas les procédures en correctionnelle, ils n'en sont pas maîtres.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Rendash le Mar 26 Jan 2016 - 18:24

@Le grincheux a écrit:
Si tu veux que ce soit traité plus vite, c'est parfaitement possible. Ça s'appelle une citation directe en correctionnelle mais il faut avoir le courage de la faire. En trois mois, c'est bouclé.

C'est-à-dire?

edit : Cherché, trouvé. ATFG.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Le grincheux le Mar 26 Jan 2016 - 18:32

@Rendash a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Si tu veux que ce soit traité plus vite, c'est parfaitement possible. Ça s'appelle une citation directe en correctionnelle mais il faut avoir le courage de le faire. En trois mois, c'est bouclé.

C'est-à-dire?

En correctionnelle, tu as grosso-modo trois façon d'arriver à tes fins :
- citation directe (avec un retour de flamme possible si le procureur décide de te plomber). Tu téléphones au greffe de la chambre correctionnelle, tu demandes une date d'audience (dans les trois mois) et tu envoies un huissier porter l'assignation à la personne que tu cites et qui a intérêt à se présenter à l'heure dite ;
- saisine du doyen des juges d'instruction ou du procureur général (avec sequestre d'une somme correspondant grosso-modo à l'amende en jeu) avec retour en citation directe ou en partie civile ;
- partie civile si le procureur poursuit, mais il y a en a pour plusieurs années.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Thierry30 le Mar 26 Jan 2016 - 19:32

Visite chez l'avocat effectuée:

- Constitution de partie civile, demande de versement de l'Euro symbolique et de remboursement de la journée de carence prélevée suite à un arrêt de travail.

- Il semblerait que le seul fait que le procureur ait décidé de poursuivre soit déjà une victoire! scratch

Suite et fin en Mars, je serai soutenu par mes copains du snudi-FO à cette audience.

Je donnerai des nouvelles et conclurai ainsi ma participation au forum à cette occasion.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Nita le Mar 26 Jan 2016 - 19:56

Merci pour les nouvelles !

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par PabloPE le Mar 26 Jan 2016 - 19:57

@Thierry30 a écrit:Visite chez l'avocat effectuée:

- Constitution de partie civile, demande de versement de l'Euro symbolique et de remboursement de la journée de carence prélevée suite à un arrêt de travail.

- Il semblerait que le seul fait que le procureur ait décidé de poursuivre soit déjà une victoire! scratch

Suite et fin en Mars, je serai soutenu par mes copains du snudi-FO à cette audience.

Je donnerai des nouvelles et conclurai ainsi ma participation au forum à cette occasion.
Aussi bizarre que cela puisse paraître c'est vrai (dixit quelqu'un qui gère un papa contre lequel 2 enseignants ont déjà porté plainte Rolling Eyes )

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Olympias le Mar 26 Jan 2016 - 20:11

@PabloPE a écrit:Le délai fait peur... l'enfant n'étant plus dans l'école, la menace est depuis longtemps écartée, ça sent le classement sans suite No
Pablo quand il y a un classement sans suite il n'y a pas de procès.
Donc ne rien lâcher ! Bravo et courage woohoo woohoo woohoo woohoo

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Ergo le Mar 26 Jan 2016 - 20:14

3 ans...mais au moins, quelque chose se poursuit !
Bravo et en effet, nous attendons la suite.
trefle fleurs

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par The Goon le Mar 26 Jan 2016 - 20:34

@Thierry30 a écrit:Visite chez l'avocat effectuée:

- Constitution de partie civile, demande de versement de l'Euro symbolique et de remboursement de la journée de carence prélevée suite à un arrêt de travail.

- Il semblerait que le seul fait que le procureur ait décidé de poursuivre soit déjà une victoire! scratch

Suite et fin en Mars, je serai soutenu par mes copains du snudi-FO à cette audience.

Je donnerai des nouvelles et conclurai ainsi ma participation au forum à cette occasion.
topela

The Goon
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Mamino le Mer 27 Jan 2016 - 0:16

@Thierry30 a écrit:J'ai quitté le forum depuis quelques temps, irrité par les accusations trop faciles de trollage dès que l'on donne une opinion non politiquement correcte: les discussions à n'en plus finir et la vigilance des polices des moeurs, politiques et économiques ne me manquent vraiment pas! Laughing

 Je reviens juste pour donner une information qui me paraît intéressante pour tous , mais surtout pour mes anciens collègues du 1er degré, en tous les cas pour les quelques-uns qui résistent sur ce forum...    

Les faits:
En Mai 2013, suite à une remarque sur le cahier de correspondance d'un CM2, dans laquelle je rappelais aux parents, suite à des absences trop fréquentes,que l'année scolaire n'était pas terminée (mot contresigné par ma directrice), j'ai vu arriver le lendemain le père de cet élève, en furie, qui m'a tutoyé, menacé "de régler ça en dehors de l'école", puis traité de "tête de pédophile" lorsque je lui ai annoncé que j'allais porter plainte à la gendarmerie du secteur pour menaces.

Je suis donc allé porter plainte pour menaces et insultes sur mon lieu de travail. Des témoins ont alors été convoqués pour témoigner de la véracité des faits.

J'ai contacté l'Autonome de solidarité qui m'a orienté vers un avocat, puis le SNUDI-FO auquel j'étais syndiqué. J'ai demandé par écrit "la protection juridique du fonctionnaire" qui m'a été accordée par le recteur.

J'ai eu un RV avec l'avocat qui m'a fait implicitement comprendre que, finalement, ce n'était pas si grave par rapport à tout ce que l'on pouvait voir par ailleurs.

Depuis bientôt 3 ans, plus rien... jusqu'à ce que je reçoive en Janvier une convocation pour être présent en Mars 2016 en correctionnelle en qualité de victime; j'ai, du coup, RV avec l'avocat aujourd'hui: j'attends impatiemment d'entendre son discours.

Moralité: nous n'avons aucune raison d'accepter, dans le cadre de notre travail, des menaces et insultes de la part de parents d'élèves ou de qui que ce soit. La loi nous protège et même si la justice est très lente, elle finit par passer.

Je vous tiendrai au courant de la suite et des éventuelles sanctions à l'égard du prévenu.

Même histoire pour moi.

L'affaire est passée au tribunal 3 ans jour pour jour après les faits.

Le père a été condamné à 1 500 € d'amende avec sursis et j'ai eu mon euro symbolique de dommages et intérêts.
Vraiment symbolique, parce qu'en sortant du tribunal à 21 heures, j'avais une prune sur mon pare-brise; je n'avais pas mis assez de sous dans le parcmètre... Je ne pouvais pas deviner, en entrant au tribunal à 14 heures, que ce serait aussi long !

En tous cas, ça a fait du bien à la trentaine d'instits présents sur les bancs d'entendre les paroles prononcées lors du jugement sur le respect dû à l'école et à ses enseignants !

Mamino
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Thierry30 le Ven 12 Fév 2016 - 7:32

Reçu ce courrier du Rectorat en réponse à ma demande d'accompagnement par un représentant de l'EN lors de l'audience:

"Je vous confirme que dans le cadre de la protection juridique qui vous a été accordée, les honoraires de votre avocat, maître G, seront pris en charge par le service des affaires juridiques.

En revanche, s'agissant de la présence d'un représentant de l'EN pour vous accompagner à cette audience, il me sera difficile d'y donner suite.

En effet, votre administration s'est associée à votre plainte mais ne peut être entendue par une juridiction judiciaire à aucun titre.

La protection juridique permet de mandater un avocat pour vous accompagner et ainsi à l'administration de vous apporter son soutien dans cette affaire."

Puis-je affirmer que je m'attendais à cela?
Pourtant, je ne suggérais qu'une présence symbolique d'un représentant de l'EN afin de soutenir l'instituteur menacé et insulté et à travers moi, tous ceux qui pourraient l'être dans le futur...
Il ne m'est jamais venu à l'esprit qu'on demande à l'EN de témoigner en ma faveur, je sais depuis longtemps qu'il n'y a pas grand chose à attendre de l'institution concernant notre défense!

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Osmie le Ven 12 Fév 2016 - 7:36

Sanctuariser l'EN, affirmer l'autorité des professeurs, ne laisser passer aucune incivilité... fleurs

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum