Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Osmie le Ven 12 Fév 2016 - 7:36

Sanctuariser l'EN, affirmer l'autorité des professeurs, ne laisser passer aucune incivilité... fleurs

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par amour le Ven 12 Fév 2016 - 7:38

Bravo pour votre ténacité Thierry!
Nous attendons la suite!

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Thierry30 le Ven 12 Fév 2016 - 7:51

@amour a écrit:Bravo pour votre ténacité Thierry!
Nous attendons la suite!

La suite?
Je vais écrire à mme la Ministre pour m'étonner de cette réponse (sans passer par la voie hiérarchique puisque je suis à la retraite diable ).

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Thalia de G le Ven 12 Fév 2016 - 8:20

Bravo, Thierry30 !
Nous attendons une issue positive et que ça se sache.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par gelsomina31 le Ven 12 Fév 2016 - 10:27

De tout cœur avec toi Thierry30!

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Zenxya le Ven 12 Fév 2016 - 19:24

Thierry chevalier
Tu as bien raison.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par stanleymilgram le Sam 13 Fév 2016 - 17:12

Bravo et respect ! alatienne

stanleymilgram
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par XIII le Sam 13 Fév 2016 - 17:43

La protection fonctionnelle,Art.11 du Code de l'Education, il faut l'utiliser, c'est l'Etat notre employeur, c'est lui qui doit nous défendre et nous protéger, c'est la Loi! Et Thierry je me permets au passage de saluer les camarades du snudi fo du Gard...

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par coindeparadis le Dim 14 Fév 2016 - 10:18

Merci Thierry30 de nous rappeler que nous ne devons pas plier devant cette violence "ordinaire".

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Thierry30 le Lun 15 Fév 2016 - 9:56

Merci pour vos soutiens! Smile

La lettre destinée à la Ministre (demandant son intervention auprès du Rectorat pour une présence symbolique de l'EN à l'audience) part aujourd'hui.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par hugo64 le Lun 15 Fév 2016 - 15:52

Bravo! veneration J'espère que justice sera faite!

hugo64
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par évolutions le Lun 15 Fév 2016 - 17:44

@Thierry30 a écrit:Merci pour vos soutiens! Smile

La lettre destinée à la Ministre (demandant son intervention auprès du Rectorat pour une présence symbolique de l'EN à l'audience) part aujourd'hui.

Je trouve ton idée excellente même si, comme tu peux t'en douter, il n'y aura sans doute pas de réponse favorable. Tu continues, bien que tu sois "pensionné", à donner des petits coups dans la fourmilière. Si nous étions un peu plus nombreux à exiger de notre administration le respect qui nous est dû, l'école française s'en porterait sans doute beaucoup mieux et ce sont les élèves qui en tireraient les bénéfices. De ce dernier point, malgré tous les enfumages dont ils nous asphyxient, ils n'ont cure.

A bientôt j'espère. J'ai été étonné de ta réaction concernant le forum. Qu'est-ce qui à bien pu te désappointer à ce point Smile ?

évolutions
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Ma'am le Lun 15 Fév 2016 - 18:34

@évolutions a écrit:
@Thierry30 a écrit:Merci pour vos soutiens! Smile

La lettre destinée à la Ministre (demandant son intervention auprès du Rectorat pour une présence symbolique de l'EN à l'audience) part aujourd'hui.

Je trouve ton idée excellente même si, comme tu peux t'en douter, il n'y aura sans doute pas de réponse favorable. Tu continues, bien que tu sois "pensionné", à donner des petits coups dans la fourmilière. Si nous étions un peu plus nombreux à exiger de notre administration le respect qui nous est dû, l'école française s'en porterait sans doute beaucoup mieux et ce sont les élèves qui en tireraient les bénéfices. De ce dernier point, malgré tous les enfumages dont ils nous asphyxient, ils n'ont cure.

A bientôt j'espère. J'ai été étonné de ta réaction concernant le forum. Qu'est-ce qui à bien pu te désappointer à ce point Smile ?

Tout pareil, j'ai dû rater quelques discussions...

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par XIII le Lun 15 Fév 2016 - 18:41

Le problème de notre profession c'est l'Autonome de solidarité, une officine privée, qui sous couvert d'humanisme, décharge l'Etat de ses obligations avec la complicité de ce dernier...Pour preuve la Charte signée il y a une paire d'années. D'ailleurs je vous renvoie à un article de presse très intéressant traitant de cette chère Autonome Maif...
http://www.slate.fr/story/97609/education-nationale-contrat-assurance-maif
"Si la loi du 13 juillet 1983 était parfaitement appliquée, les Autonomes n’auraient plus de raison d’exister. Elles subsisteraient sans doute pour un accompagnement militant, à la manière d’un syndicat avec lequel ces associations sont souvent confondues. Mais elles ne se substitueraient pas à l’Etat pour payer des factures d’avocats.

Lorsqu’on soumet cette idée à Roger Crucq, le président de la Fédération des Autonomes, il nous répond que «dans un monde parfait, les Restos du Coeur n’existeraient pas non plus». Sauf que les Restos du Coeur, eux, ne vendent pas de contrat d’assurance."

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Thierry30 le Lun 15 Fév 2016 - 18:57

@évolutions a écrit:
A bientôt j'espère. J'ai été étonné de ta réaction concernant le forum. Qu'est-ce qui à bien pu te désappointer à ce point Smile ?


http://www.neoprofs.org/t97756p80-la-nouvelle-publicite-de-super-u-sur-les-jouets-unisexes-derange-des-militants-de-la-manif-pour-tous?highlight=super+u

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par évolutions le Lun 15 Fév 2016 - 19:29

@XIII a écrit:Le problème de notre profession c'est l'Autonome de solidarité, une officine privée, qui sous couvert d'humanisme, décharge l'Etat de ses obligations avec la complicité de ce dernier...Pour preuve la Charte signée il y a une paire d'années. D'ailleurs je vous renvoie à un article de presse très intéressant traitant de cette chère Autonome Maif...
http://www.slate.fr/story/97609/education-nationale-contrat-assurance-maif
"Si la loi du 13 juillet 1983 était parfaitement appliquée, les Autonomes n’auraient plus de raison d’exister. Elles subsisteraient sans doute pour un accompagnement militant, à la manière d’un syndicat avec lequel ces associations sont souvent confondues. Mais elles ne se substitueraient pas à l’Etat pour payer des factures d’avocats.

Lorsqu’on soumet cette idée à Roger Crucq, le président de la Fédération des Autonomes, il nous répond que «dans un monde parfait, les Restos du Coeur n’existeraient pas non plus». Sauf que les Restos du Coeur, eux, ne vendent pas de contrat d’assurance."

Alors là, c'est une vraie petite bombe car si j'ai bien compris, d'un côté, il incombe à l’État de défendre ses fonctionnaires grâce à la loi Anicet Le Pors et de l'autre, ces prérogatives sont transmises à un organisme privé d'assurance. Je tombe des nues et il est vrai que nous sommes bien mal renseignés. En tout cas, c'est encore une belle occasion de nous soutirer des sous. Mais à la lecture de l'article, on apprend aussi que c'est une loi à application hasardeuse !!!!! Parfois, la protection est accordée, parfois non ! Cela se fait sans doute à la tête du client.

Si au moins, l'Autonome de Solidarité et maintenant Autonome Maif prenait en charge notre protection vis à vis de la hiérarchie, je pourrais comprendre un peu mieux qu'il faille cotiser pour cela : l'administration n'est pas encore prête à assurer la protection juridique dans un conflit qui l'opposerait à un de ses fonctionnaires. Ce n'est malheureusement pas le cas et nous pouvons facilement rappeler l'un des derniers exemples qui est celui de l'affaire "Jacques Risso". Une association a même dû faire appel à des dons des collègues pour qu'il puisse se défendre devant les tribunaux. Tous les jours, je me rends compte, et j'en suis épuisé, que l'éducation nationale est une maison de fous.

évolutions
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Thierry30 le Jeu 24 Mar 2016 - 16:09

Audience demain...

Et aujourd'hui, lettre recommandée émanant du Ministère (suite à mon courrier à la Ministre) m'informant que:

- Personne ne représentera l'EN à l'audience, même de façon symbolique.
- Je peux faire appel de cette décision au TA compétent dans un délai de 2 mois...

J'imagine donc que l'EN dispose d'une machine à remonter le temps en cas de décision positive du TA! Quel humour!

Allez! Demain, c'est normalement terminé... Je donnerai le résultat sans tarder.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par amethyste le Jeu 24 Mar 2016 - 16:48

Bon courage et tout mon soutien topela

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein

amethyste
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par David30 le Jeu 24 Mar 2016 - 16:48

De tout cœur avec vous cher collègue.

David30
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Bartleby le Jeu 24 Mar 2016 - 16:48

J'aime les gens tenaces (ce qui ne veut pas forcément dire têtus !), donc bravo Thierry ! On attend le résultat avec impatience !

Et pensez à mettre suffisamment de sous dans le parcmètre...

Bartleby
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par henriette le Jeu 24 Mar 2016 - 16:53

Bon courage à toi, Thierry30, et bravo pour ta ténacité ! trefle veneration fleurs2

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par Beaubou le Jeu 24 Mar 2016 - 17:34

@Thierry30 a écrit:J'ai quitté le forum depuis quelques temps, irrité par les accusations trop faciles de trollage dès que l'on donne une opinion non politiquement correcte: les discussions à n'en plus finir et la vigilance des polices des moeurs, politiques et économiques ne me manquent vraiment pas! Laughing

 Je reviens juste pour donner une information qui me paraît intéressante pour tous , mais surtout pour mes anciens collègues du 1er degré, en tous les cas pour les quelques-uns qui résistent sur ce forum...    

Les faits:
En Mai 2013, suite à une remarque sur le cahier de correspondance d'un CM2, dans laquelle je rappelais aux parents, suite à des absences trop fréquentes,que l'année scolaire n'était pas terminée (mot contresigné par ma directrice), j'ai vu arriver le lendemain le père de cet élève, en furie, qui m'a tutoyé, menacé "de régler ça en dehors de l'école", puis traité de "tête de pédophile" lorsque je lui ai annoncé que j'allais porter plainte à la gendarmerie du secteur pour menaces.

Je suis donc allé porter plainte pour menaces et insultes sur mon lieu de travail. Des témoins ont alors été convoqués pour témoigner de la véracité des faits.

J'ai contacté l'Autonome de solidarité qui m'a orienté vers un avocat, puis le SNUDI-FO auquel j'étais syndiqué. J'ai demandé par écrit "la protection juridique du fonctionnaire" qui m'a été accordée par le recteur.

J'ai eu un RV avec l'avocat qui m'a fait implicitement comprendre que, finalement, ce n'était pas si grave par rapport à tout ce que l'on pouvait voir par ailleurs.

Depuis bientôt 3 ans, plus rien... jusqu'à ce que je reçoive en Janvier une convocation pour être présent en Mars 2016 en correctionnelle en qualité de victime; j'ai, du coup, RV avec l'avocat aujourd'hui: j'attends impatiemment d'entendre son discours.

Moralité: nous n'avons aucune raison d'accepter, dans le cadre de notre travail, des menaces et insultes de la part de parents d'élèves ou de qui que ce soit. La loi nous protège et même si la justice est très lente, elle finit par passer.

Je vous tiendrai au courant de la suite et des éventuelles sanctions à l'égard du prévenu.



Il me paraît utile, sinon nécessaire, de préciser certains points, au regard de ce que j'ai pu lire:

D'abord, trois ans, c'est extrêmement long, en effet. C'est la conséquence d'un budget par habitant alloué dans ce pays à la Justice équivalent aux pays les plus pauvres de l'ex-URSS (ce n'est pas une plaisanterie). Ceci étant, Thierry30  peut s'estimer heureux. Car la plupart des plaintes pénales déposées dans la patrie des Droits de l'Homme sont classées sans suite par le procureur. Le non-lieu est le même refus de poursuivre, mais décidé cette fois par le juge d'instruction. Il est clair que les enseignants victimes des agissements délictuels de parents d'élèves ou de l'administration voient leurs tentatives d'engager une procédure pénale massivement dégagées. Ce qui nourrit en retour les attaques dont nous nous plaignons. Ce qui nourrit l'effroyable lâcheté qui nous caractérise assez largement.

Au total, tant mieux si Thierry30 voit cette affaire aboutir à une audience. A ce stade, il y aura une condamnation, même symbolique, et notre profession est tellement détruite moralement qu'elle ne peut plus se permettre de faire la fine bouche devant ce type de symbole.


Comme souvent sur ce genre de fil, certains se plaignent de ne pas savoir qu'il existe une obligation de protection fonctionnelle dans ce type de cas de la part de notre employeur, l'Etat.  A leur décharge, il faut reconnaître que les syndicats les plus engagés dans la cogestion avec le ministère se gardent bien de le crier sur les toits. Au contraire, occupés qu'ils sont à recompter les points et les barèmes, ils tendent à considérer que les attaques de parents d'élèves et le harcèlement  de l'administration relèvent de "cas individuels". Ils ne passent même pas un coup de fil, la plupart du temps, mais  cherchent de surcroît  à dissuader toute action juridictionnelle. La victime est en clair isolée par leurs bons soins. FO se démarque par son discours, mais ne vaut pas beaucoup plus que les appareils de cogestion, au moins en ce qui concerne le secondaire.

Enfin, je comprends l'amertume de Thierry30 poussé, sans être banni en l'espèce, vers la sortie du forum.

J'ai vu sur ce forum, à plusieurs reprises, se produire un  phénomène de meute bien organisé contre des intervenants, qui n'exprimaient pas une pensée majoritaire, mais  souvent rattachée à une position très à gauche ou libertaire. Ou mettant en cause la hiérarchie par rapport à ses agissements de plus en plus souvent indignes.
Or,  la pluralité des idées   me paraît plus que  salutaire sur un forum. A fortiori en cette période de soumission intellectuelle croissante.

J'ai simplement évoqué, en ce qui me concerne,  l'intérêt de la création d'une rubrique juridique.
Ma proposition a obtenu un indiscutable succès.
Suite logique : le fil a été verrouillé. Shocked
Le temps est donc venu de larmoyer sur notre faible outillage en matière juridique... Neutral

Beaubou
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par coindeparadis le Jeu 24 Mar 2016 - 21:49

Je soutiens symboliquement ton action Thierry30.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par henriette le Jeu 24 Mar 2016 - 23:38

Beaubou, si vous avez un souci avec la modération, merci de contacter l'équipe de modération en MP au lieu de faire ce genre de sortie sur le géné, hors sujet dans ce fil en plus.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instituteur insulté sur le temps de travail : ce sera jugé en correctionnelle... presque 3 ans plus tard !

Message par David30 le Ven 25 Mar 2016 - 6:33

Salut Thierry, peux tu me dire si cette affaire est jugée à Nimes, je veux être présent à cette audience, merci.

David30
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum