Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Page 1 sur 19 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par MUTIS le Mer 27 Jan 2016 - 8:37

Je viens d'avoir un compte-rendu d'une formation donnée par des inspecteurs (à laquelle je n'ai pas assisté).
Les deux collègues présents ont relevé certaines phrases et des exemples assez énormes. Elles sont revenues assez consternées. Le Cid en 6 séances par exemple au collège.
"Le professeur ne doit plus être le médiateur entre le texte et l'élève et ne doit pas poser de questions pour aider les élèves... Il doit écouter les réactions des élèves et favoriser le dialogue entre élèves qui vont interpréter le texte." Laughing Twisted Evil
Bref le constructivisme le plus étroit qui favorise, comme le montre bien Marcel Gauchet, ceux qui ont les capacités d'expression et le bagage culturel pour le faire.
Mes collègues m'ont surtout fait part du mépris et du ton menaçant aussi qui avait été employé pour ceux qui posaient des questions inconvenantes.
Ton cassant et hautain, dédain et agacement, affirmations péremptoires qui contredisent les discours de l'année précédente sans vergogne visiblement.
Elles ont été assez choquées de ce qu'elles ont entendu mais aussi de l'absence de dialogue (par des gens qui prônent évidemment l'écoute bienveillante, le refus de toute posture d'autorité magistrale, le dialogue ouvert...)
Quels sont vos témoignages personnels pour ces formations sur les nouveaux programmes de Lettres ?

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Jane le Mer 27 Jan 2016 - 8:49

L'ancien inspecteur de secteur (désormais retraité) nous tenait il y a quelques années le même discours: la lecture doit être un plaisir et il faut écouter les élèves réagir. Ben voyons. Quand on a un tas de bulots devant soi, la conversation tourne vite court. Les élèves, très déstabilisés (car oui, j'ai essayé, une fois) me regardaient interloqués; la seule réaction qui a été la leur a consisté à me demander: "madame, vous nous posez pas de questions ?". Compréhension, nulle, questions, inexistantes, dialogue, absent. Les 7 collègues de lettres de l'établissement avaient tous réagi, sur le parking: on ne change rien à nos pratiques.
Nous n'avons pas eu de formation spécifique aux lettres dans mon académie. Mais il y a fort à parier que si elle devait ressembler à celle que tu décris, de nouveau, nous réagirions de la même manière que nous l'avions fait alors.
Spoiler:
Je sens que, si par le plus grand des hasard, un inspecteur devait avoir vent de mon existence (2 inspections en 18 ans à mon actif), il ne m'apprécierait pas des masses Laughing .

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Anarore le Mer 27 Jan 2016 - 8:50

Ma première formation disciplinaire a lieu la semaine prochaine. Je serai attentive, et les collègues aussi... on vous fera vite un retour !

_________________
"En dépit de tout ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde." - Le Cercle des Poètes Disparus

"Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui se veut confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille, un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille, une communion ayant un goût de fleur, une façon d'un peu se respirer le coeur, et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme!" - Cyrano de Bergerac

Anarore
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Ronin le Mer 27 Jan 2016 - 9:48

Et quand, quand des enseignants vont-ils se lever et partir en claquant la porte ?

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Jane le Mer 27 Jan 2016 - 9:50

Exaspérée après plusieurs heures à écouter entendre des inepties, une de mes collègues a jeté l'éponge à 15h (oui, elle est patiente). On lui a retiré sa journée de salaire Shocked affraid

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par lisontine le Mer 27 Jan 2016 - 14:14

@Jane a écrit:Exaspérée après plusieurs heures à écouter entendre des inepties, une de mes collègues a jeté l'éponge à 15h (oui, elle est patiente). On lui a retiré sa journée de salaire Shocked affraid

Mais c'est possible ça ? C'est scandaleux.
Lors de la première journée de formation, nous n'avons signé que le matin.

lisontine
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par MUTIS le Mer 27 Jan 2016 - 14:17

@lisontine a écrit:
@Jane a écrit:Exaspérée après plusieurs heures à écouter entendre des inepties, une de mes collègues a jeté l'éponge à 15h (oui, elle est patiente). On lui a retiré sa journée de salaire Shocked affraid

Mais c'est possible ça ? C'est scandaleux.
Lors de la première journée de formation, nous n'avons signé que le matin.

Et c'était une formation sur le programme de Français ?

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Jane le Mer 27 Jan 2016 - 14:17

@lisontine a écrit:
@Jane a écrit:Exaspérée après plusieurs heures à écouter entendre des inepties, une de mes collègues a jeté l'éponge à 15h (oui, elle est patiente). On lui a retiré sa journée de salaire Shocked affraid

Mais c'est possible ça ? C'est scandaleux.
Lors de la première journée de formation, nous n'avons signé que le matin.

Tu ne connais pas mon CDE: il a servi de modèle à NVB et Robine réunies, faut croire.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Jane le Mer 27 Jan 2016 - 14:18

@MUTIS a écrit:
@lisontine a écrit:
@Jane a écrit:Exaspérée après plusieurs heures à écouter entendre des inepties, une de mes collègues a jeté l'éponge à 15h (oui, elle est patiente). On lui a retiré sa journée de salaire Shocked affraid

Mais c'est possible ça ? C'est scandaleux.
Lors de la première journée de formation, nous n'avons signé que le matin.

Et c'était une formation sur le programme de Français ?

Non non non non non, c'était la première journée de formation âlâkôn zorcharte.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Anarore le Jeu 28 Jan 2016 - 7:41

On nous a prévenu aussi : en tant que fonctionnaires, nous avons reçu un OM officiel et nous avons obligation d'assister à ces formations. Dans le cas contraire, une retenue sur le salaire est opérée. C'est tout à fait légal apparemment....

_________________
"En dépit de tout ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde." - Le Cercle des Poètes Disparus

"Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui se veut confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille, un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille, une communion ayant un goût de fleur, une façon d'un peu se respirer le coeur, et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme!" - Cyrano de Bergerac

Anarore
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par nat86 le Ven 29 Jan 2016 - 17:00

Comme Anarore, je suis dans l'académie de Poitiers et la première journée de formation disciplinaire n'aura lieu que jeudi 11 février.

nat86
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par tannat le Ven 29 Jan 2016 - 17:13

Une bonne âme pour me dire ce que signifie "zorcharte" ?

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par ylm le Ven 29 Jan 2016 - 17:14

@tannat a écrit:Une bonne âme pour me dire ce que signifie "zorcharte" ?
Hors charte. Comme tout ce qui est insulte ou gros mots.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Anarore le Ven 29 Jan 2016 - 17:38

@nat86 a écrit:Comme Anarore, je suis dans l'académie de Poitiers et la première journée de formation disciplinaire n'aura lieu que jeudi 11 février.

On pourrait échanger nos impressions à ce propos : visiblement il y a plusieurs pôles de formations, et des formateurs trèèèèès différents. ça pourrait être intéressant si ça te tente Smile

_________________
"En dépit de tout ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde." - Le Cercle des Poètes Disparus

"Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui se veut confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille, un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille, une communion ayant un goût de fleur, une façon d'un peu se respirer le coeur, et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme!" - Cyrano de Bergerac

Anarore
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par CNFA le Ven 29 Jan 2016 - 17:44

Lors de la journée de formation générale, l'IPR de Lettres était présent! Nous en avons profité pour l'interroger sur les nouveaux programmes. Nous lui avons appris que le conte apparaissait en 6è et en 5è comme le roman d'aventure et que le fabliau était au programme de 6è. A chaque remarque, il nous a dit :" Ah bon? Oui, c'est un problème... !" Nous avons donc compris qu'il n'y avait rien à en tirer. Il ignorait donc le contenu du programme de Lettres alors qu'il venait de nous conseiller de lire l'intégralité des nouveaux programmes, soulignant que ce serait quand même professionnel de bien vouloir le faire!"

CNFA
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Lefteris le Ven 29 Jan 2016 - 18:01

@MUTIS a écrit:Je viens d'avoir un compte-rendu d'une formation donnée par des inspecteurs (à laquelle je n'ai pas assisté).
Les deux collègues présents ont relevé certaines phrases et des exemples assez énormes. Elles sont revenues assez consternées. Le Cid en 6 séances par exemple au collège.

Pour Le Cid en sic séances , normal, on a des génies qui ont déjà tout compris, et le professeur "a beaucoup à appendre d'eux" Twisted Evil . on leur fait donc lire l'oeuvre, dont ils saisissent tout grâce à une lecture personnelle attentive, documentée et efficace , et après on en discute tranquillou

"Le professeur ne doit plus être le médiateur entre le texte et l'élève et ne doit pas poser de questions pour aider les élèves... Il doit écouter les réactions des élèves et favoriser le dialogue entre élèves qui vont interpréter le texte." Laughing Twisted Evil
Déjà, entendu ça, mais avant le formatage, c'était une réunion plénière à l'ESPE. En mieux : n laisse les élèves "échanger entre eux" sur le texte, parler de leur "ressenti", et on les aide à faire une trace écrite, qui est "la leur " . C'est vrai que si je fais ça, ils vont tous parler du texte, qu'ils sont avides de comprendre...


Ton cassant et hautain, dédain et agacement, affirmations péremptoires qui contredisent les discours de l'année précédente sans vergogne visiblement.
Elles ont été assez choquées de ce qu'elles ont entendu mais aussi de l'absence de dialogue (par des gens qui prônent évidemment l'écoute bienveillante, le refus de toute posture d'autorité magistrale, le dialogue ouvert...)
Quels sont vos témoignages personnels pour ces formations sur les nouveaux programmes de Lettres ?

j'ai déjà eu les formatages (la deuxième partie "en ateliers" arrive bientôt), et ils ont refusé d'aborder les problèmes techniques, botté en touche donc ça a tourné court, je l'ai rapporté sur je ne sais quel fil.
Pas de ton cassant, mais des affirmations péremptoires, une salle endormie et faisant autre chose (nous étions bien plus d'une centaine) puisqu'on "nétait pas là pour parler de modalités pratiques", ce qui a clamé les poseurs de questions.
Quelques perles quand même (j'ai tout noté) comme : "plus on les [les élèves] cadre, plus on les perd". "Il faut accepter une certaine effervescence dans les classes"...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par User5899 le Ven 29 Jan 2016 - 18:03

@Jane a écrit:Exaspérée après plusieurs heures à écouter entendre des inepties, une de mes collègues a jeté l'éponge à 15h (oui, elle est patiente). On lui a retiré sa journée de salaire Shocked affraid
Franchement, 120€ pour dire "derme" à un IPR, c'est donné Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par bruno09 le Ven 29 Jan 2016 - 18:07

@Lefteris a écrit:
Quelques perles quand même (j'ai tout noté) comme  : "plus on les [les élèves] cadre, plus on les perd".  "Il faut accepter une certaine effervescence dans les classes"...

Si tu veux justifier les trente élèves par classe, c'est une méthode ...

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Ponocrates le Ven 29 Jan 2016 - 18:11

@Lefteris a écrit:
Quelques perles quand même (j'ai tout noté) comme  : "plus on les [les élèves] cadre, plus on les perd".  "Il faut accepter une certaine effervescence dans les classes"...
Je m'interroge. Certes les enseignants ne sont pas assimilables à des élèves - en tout cas pas pour moi. Mais les IPR,IA et autres formateurs sont là pour nous former, non -enfin c'est ainsi qu'ils voient les choses, "éducabilité des enseignants" inside ? Pourquoi ne mettent-ils pas en pratique ce type de pédagogie en nous traitant comme ils souhaitent que nous traitions les élèves -avec bienveillance, effervescence, tout en positif ? La pédagogie par l'exemple, en somme. Puisque c'est si efficace, cela ne peut que fonctionner non ? Ou alors...Cela signifierait qu'ils ne peuvent /veulent pas appliquer cette méthode avec nous ? Douteraient-ils de son efficacité ? Nous en croiraient-ils indignes ? bounce

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"

Ponocrates
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Lefteris le Ven 29 Jan 2016 - 18:14

@lisontine a écrit:
@Jane a écrit:Exaspérée après plusieurs heures à écouter entendre des inepties, une de mes collègues a jeté l'éponge à 15h (oui, elle est patiente). On lui a retiré sa journée de salaire Shocked affraid

Mais c'est possible ça ? C'est scandaleux.
Lors de la première journée de formation, nous n'avons signé que le matin.
Chez nous aussi, tout le monde a signé pour le matin et l'après-midi, et plein de gens sont partis en cours de route. C'est sans doute pour éviter ça qu'ils montrent les dents. Oui, ils ont le droit avec le 1/30è indivisible pour service non fait (amendement Lamassoure) . On peut le, faire pour une réunion, un conseil de classe, même si le professeur a bossé toute la journée.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par stanleymilgram le Ven 29 Jan 2016 - 18:16

Les classes "ASPRO" sont si effervescentes que les intercours semblent bien mornes....

stanleymilgram
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par User5899 le Ven 29 Jan 2016 - 18:17

Ils pourraient même retenir la journée entière pour un retard d'une minute à 9h, y compris pour les cours, d'ailleurs...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Lefteris le Ven 29 Jan 2016 - 18:18

@bruno09 a écrit:
@Lefteris a écrit:
Quelques perles quand même (j'ai tout noté) comme  : "plus on les [les élèves] cadre, plus on les perd".  "Il faut accepter une certaine effervescence dans les classes"...

Si tu veux justifier les trente élèves par classe, c'est une méthode ...
On n 'enseigne plus et on laisse le boxon , et comme ça, on peut en mettre 50 par classe...

P.S. plus haut, lire "calmé" , bien entendu . Suis dyslexique moi aussi Rolling Eyes

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par lisontine le Ven 29 Jan 2016 - 18:29

@Anarore a écrit:
@nat86 a écrit:Comme Anarore, je suis dans l'académie de Poitiers et la première journée de formation disciplinaire n'aura lieu que jeudi 11 février.

On pourrait échanger nos impressions à ce propos : visiblement il y a plusieurs pôles de formations, et des formateurs trèèèèès différents. ça pourrait être intéressant si ça te tente Smile

Même académie. Je serai en formation mardi prochain (première journée disciplinaire). Je viendrai vous raconter.

lisontine
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par bruno09 le Ven 29 Jan 2016 - 19:53

@Ponocrates a écrit:
@Lefteris a écrit:
Quelques perles quand même (j'ai tout noté) comme  : "plus on les [les élèves] cadre, plus on les perd".  "Il faut accepter une certaine effervescence dans les classes"...
Je m'interroge. Certes les enseignants ne sont pas assimilables à des élèves - en tout cas pas pour moi. Mais les IPR,IA et autres formateurs sont là pour nous former, non -enfin c'est ainsi qu'ils voient les choses, "éducabilité des enseignants" inside ? Pourquoi ne mettent-ils pas en pratique ce type de pédagogie en nous traitant comme ils souhaitent que nous traitions les élèves -avec bienveillance, effervescence, tout en positif ? La pédagogie par l'exemple, en somme. Puisque c'est si efficace, cela ne peut que fonctionner non ? Ou alors...Cela signifierait qu'ils ne peuvent /veulent pas appliquer cette méthode avec nous ? Douteraient-ils de son efficacité ? Nous en croiraient-ils indignes ? bounce

On peut voir les choses d'une autre façon: je lance la grand messe, je forme les groupes, je vais boire un café ou je discute avec un/une collègue, je fais un tour nonchalant pour juger de l'avancement du travail, je m'extasie (Ho, Ha, comme c'est intéressant) et je conclus. Basta!

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 19 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum