Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Page 3 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Agrippina furiosa le Dim 31 Jan 2016, 10:45

Beau débat, en effet ! merci, ça fait du bien par les temps qui courent de se fouler le neurone ...
Pour nous, formation disciplinaire mardi sur les nouveaux programmes de lettres et ... de l'EC latin, qui, si je ne me trompe, n'a toujours pas pointé le bout de son nez au BO sous sa forme définitive ... Rolling Eyes

Agrippina furiosa
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par MUTIS le Dim 31 Jan 2016, 10:50

@Serge a écrit:Merci Mutis pour ces citations intéressantes !

Pour compléter voici quelques citations du livre de Gauchet lui-même :

"La démocratisation qu’il paraissait permis d’attendre de la substitution des enseignements explicites aux transmissions implicites n’est pas au rendez-vous. Un constat, soit dit au passage, qui aurait dû, normalement, mobiliser toutes les énergies, n’était l’ambiance de déni caractéristique de notre moment intellectuel. "

"Au foyer du rejet de la transmission, il y a une individualisation sans concession, au regard de laquelle toute visée de transmission ne peut être reçue que comme une inacceptable imposition autoritaire, contradictoire avec l’acte d’apprendre...."
Or... " Les savoirs méthodiques sont à la fois personnels et impersonnels…On n’y entre pas n’importe comment, par n’importe quel bout. Il y faut des progressions raisonnées qui ne sont pas simples à bâtir. Ces chemins définis dans un souci d’économie des efforts et d’efficacité sont impersonnels à souhait. Ils sont conçus à l’usage de tous, dans l’indifférence aux curiosités particulières. S’ils réclament une intense activité d’appropriation, ils se présentent sous un jour extrinsèque et contraignant."


"Thèse de David Riesman : plus l’individu est délesté des normes de conduite « extradéterminées » ou transmises par la tradition, plus il est sensible aux propositions venant de son environnement et à l’adoption de schèmes de pensée et de comportements transmis par les médias, les magazines, les réseaux entre pairs…"
Moins les adultes transmettent, plus les enfants se soumettent à la tyrannie du groupe…

Gauchet reprend les concepts de Lev Vygotski pour critiquer le modèle naturaliste de Piaget qui est l'arrière plan des doctrines constructivistes...

"Pour le développement de l’enfant, en particulier dans la prime enfance, les facteurs les plus importants sont les interactions avec les adultes porteurs de tous les messages de la culture. « Les relations de l’enfant avec la réalité sont des relations sociales »…Ensuite, avec l’école, l’enfant va accéder aux fonctions supérieures par le biais de l’enseignement de l’écrit et des concepts abstraits qu’il ne peut tirer ni de son expérience, ni de son développement interne.
L’apport de l’éducation organisée et systématique est déterminant. L’éducation consiste à procurer à l’enfant des outils, des techniques intellectuels, des systèmes conceptuels. La gamme des moyens à la disposition de l’enseignant est vaste : elle passe par l’imitation, processus capital chez les humains (les animaux n’imitent pas) et auquel V accorde un intérêt majeur : mais aussi l’interaction verbale, la proposition de situations-problèmes ou encore l’apport d’outils cognitifs comme les moyens mnémotechniques…Mais il existe aussi des outils de niveau très supérieurs, écriture et concepts scientifiques et ceux-ci nécessitent une transmission formelle, délibérée et volontaire. "


"L’aisance à se mouvoir dans l’univers des signes graphiques ne peut s’obtenir que moyennant une certaine virtuosité, laquelle ne s’acquiert que par l’exercice. En cela, il n’y a aucune différence entre les activités intellectuelles et les techniques corporelles. Jouer d’un instrument de musique, se servir d’un outil, effectuer un geste sportif, ou bien lire, écrire, compter, c’est pareil. Sauf que l’exercice est par nature répétitif, monotone et donc vite ennuyeux, quels que soient les effort que l’on fasse pour y introduire de la variété. "

"La réflexion pédagogique du 20ème siècle nous a fourvoyés. Elle a été guidée de part en part par la recherche d’une manière d’apprendre qui serait facile, parce que « naturelle ». (…) si parfaitement justifiée qu’elle ait été, la critique de la routine scolaire qui se contentait d’imposer du dehors ne nous a guère avancés, à cet égard… (p. 204) En mettant l’activité de l’élève au centre, elle n’a pas beaucoup éclairé en quoi elle consiste. Elle le laisse se débrouiller tout seul, en fait, comme par devant.
Apprendre passe par les autres et requiert transmission. Il est besoin de passeurs qui font le pont avec cette autre rive qui semble inaccessible. (…)"

Voilà qui devrait inviter à la modestie certains formateurs. Mais ils préfèrent visiblement les pétitions de principe, les affirmations péremptoires et l'idéologie constructiviste conformiste imposés d'autorité...  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad


Dernière édition par MUTIS le Dim 31 Jan 2016, 10:57, édité 2 fois

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par V.Marchais le Dim 31 Jan 2016, 10:52

Merci Mutis, c'est passionnant.
Pourrais-tu donner les références complètes du livre de Gauchet ? Cela me donne envie de le lire in extenso.
Par avance, merci.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par MUTIS le Dim 31 Jan 2016, 11:16

@V.Marchais a écrit:Merci Mutis, c'est passionnant.
Pourrais-tu donner les références complètes du livre de Gauchet ? Cela me donne envie de le lire in extenso.
Par avance, merci.

Il s'agit du livre de Gauchet, Blais et Ottavi intitulé Transmettre/ Apprendre.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Adso le Dim 31 Jan 2016, 11:22

Merci Mutis. Voici une lecture qui fait beaucoup de bien.  Wink
J'ai déjà imaginé ce que pourrait donner le constructivisme appliqué à la natation où à la menuiserie... Sans transmission!! : une sélection naturelle pour la natation et une construction à la Numérobis pour la menuiserie!!

Adso
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par V.Marchais le Dim 31 Jan 2016, 11:33

Merci, Mutis.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par nat86 le Mar 02 Fév 2016, 17:09

@lisontine a écrit:
@Anarore a écrit:
@nat86 a écrit:Comme Anarore, je suis dans l'académie de Poitiers et la première journée de formation disciplinaire n'aura lieu que jeudi 11 février.

On pourrait échanger nos impressions à ce propos : visiblement il y a plusieurs pôles de formations, et des formateurs trèèèèès différents. ça pourrait être intéressant si ça te tente Smile

Même académie. Je serai en formation mardi prochain (première journée disciplinaire). Je viendrai vous raconter.

Oui on fera ça Lisontine et Ananore !!

nat86
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Hermiony le Mar 02 Fév 2016, 18:54

@Cox a écrit:Ici, la formation disciplinaire aura lieu en mai voire en juin.

+1
On nous a dit : une au 3e trimestre...et une au premier trimestre de l'an prochain (avec pour justification que les programmes ne dataient QUE de novembre). Rolling Eyes

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par lisontine le Mar 02 Fév 2016, 20:10

@Hermiony a écrit:
@Cox a écrit:Ici, la formation disciplinaire aura lieu en mai voire en juin.

+1
On nous a dit : une au 3e trimestre...et une au premier trimestre de l'an prochain (avec pour justification que les programmes ne dataient QUE de novembre). Rolling Eyes

Comme ça ils auront eu le temps de bien lire les nouveaux programmes ... parce qu'aujourd'hui l'IPR semblait redécouvrir avec nous certains points des programmes ! Le diapo était fait sur la version de novembre et n'avait pas été réactualisé ! Heureusement que nous les avions lus d'un peu plus près !

Donc première journée disciplinaire : on a traité des "caractéristiques des nouveaux programmes" mais l'IPR n'a pas évoqué le fait qu'il faille préparer les 4 niveaux en même temps.
Bon, en gros "ce qui est intéressant" avec les thématiques et les différentes entrées "c'est qu'on est libre".
On a travaillé aussi sur la lecture et compréhension de l'écrit ainsi que sur la culture littéraire et artistique. L'IPR est bien consciente des répétitions ( notamment le roman d'aventure) mais on " pourra aborder ça de manières différentes".
Elle nous a présenté une proposition de séquence sur le le thème "Le monstre, aux limites de l'humain : le conte" en 6e, préparé par deux formatrices : "Il était une fois un loup ...". Passons sur le fait que le loup n'est pas un monstre à proprement parler, mais dans les activités proposées en écriture, il y avait "écriture de haikus" !! Là elle a eu du mal à le justifier mais les deux formatrices n'étaient pas là pour s'expliquer.  Et la langue dans cette séquence était reléguée sous le tableau de présentation sous cette forme : "la progression prend appui sur les écrits des élèves".
"Plus que les œuvres ce sont les questionnements qu'on apporte qui sont intéressants".

Autre proposition de séquence sur le roman classique d'aventure en 6e : L'Enfant et la rivière de Bosco avec cette problématique " Comment le récit tient-il le lecteur en haleine ?" Euh comment dire ...
Ou bien des exemples de problématiques pour la tragédie en 4e mais là on ne nous propose bizarrement pas de titre d’œuvre : serait-ce parce qu'on ne voit pas laquelle choisir ?

Bref rien de solide !
Et le pompon en fin de journée (parce que jusque là nous nous étions bien tenus) quand il a fallu réfléchir à "comment faire lire nos élèves en AP". Ma copine s'est un peu énervée en disant que justement nous aimerions bien savoir et non pas tout deviner, fabriquer, préparer, d'autant plus que nous avons déjà subi une journée spéciale sur l'AP dont nous sommes sortis sans réponse. L'IPR n'a pas aimé et nous a opposés un "vous voulez donc du magistral ?" On voudrait des réponses et ne pas perdre notre temps.

On y retourne dans un mois pour la deuxième journée : ce sera sur l'écriture, l'oral et la langue. No

lisontine
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Hermiony le Mar 02 Fév 2016, 20:25

@lisontine a écrit:Et la langue dans cette séquence était reléguée sous le tableau de présentation sous cette forme : "la progression prend appui sur les écrits des élèves".

Ah oui, c'est dans les programmes, ça, c'est un peu la fin de la progression séparée de grammaire, en fait, et c'est la marotte de certains IPR depuis pas mal de temps (nous avons eu un spécialiste ici).

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par doctor who le Mar 02 Fév 2016, 20:27

C'est juste la quatrième fois qu'ils auront bosser sur le loup depuis la MS...
Ah, il y en a qui la font bien, la liaison primaire-6e !

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Anarore le Mar 02 Fév 2016, 21:09

@lisontine a écrit:
Comme ça ils auront eu le temps de bien lire les nouveaux programmes ... parce qu'aujourd'hui l'IPR semblait redécouvrir avec nous certains points des programmes ! Le diapo était fait sur la version de novembre et n'avait pas été réactualisé ! Heureusement que nous les avions lus d'un peu plus près !

Donc première journée disciplinaire : on a traité des "caractéristiques des nouveaux programmes" mais l'IPR n'a pas évoqué le fait qu'il faille préparer les 4 niveaux en même temps.
Bon, en gros "ce qui est intéressant" avec les thématiques et les différentes entrées "c'est qu'on est libre".
On a travaillé aussi sur la lecture et compréhension de l'écrit ainsi que sur la culture littéraire et artistique. L'IPR est bien consciente des répétitions ( notamment le roman d'aventure) mais on " pourra aborder ça de manières différentes".
Elle nous a présenté une proposition de séquence sur le le thème "Le monstre, aux limites de l'humain : le conte" en 6e, préparé par deux formatrices : "Il était une fois un loup ...". Passons sur le fait que le loup n'est pas un monstre à proprement parler, mais dans les activités proposées en écriture, il y avait "écriture de haikus" !! Là elle a eu du mal à le justifier mais les deux formatrices n'étaient pas là pour s'expliquer.  Et la langue dans cette séquence était reléguée sous le tableau de présentation sous cette forme : "la progression prend appui sur les écrits des élèves".
"Plus que les œuvres ce sont les questionnements qu'on apporte qui sont intéressants".

Autre proposition de séquence sur le roman classique d'aventure en 6e : L'Enfant et la rivière de Bosco avec cette problématique " Comment le récit tient-il le lecteur en haleine ?" Euh comment dire ...
Ou bien des exemples de problématiques pour la tragédie en 4e mais là on ne nous propose bizarrement pas de titre d’œuvre : serait-ce parce qu'on ne voit pas laquelle choisir ?

Bref rien de solide !
Et le pompon en fin de journée (parce que jusque là nous nous étions bien tenus) quand il a fallu réfléchir à "comment faire lire nos élèves en AP". Ma copine s'est un peu énervée en disant que justement nous aimerions bien savoir et non pas tout deviner, fabriquer, préparer, d'autant plus que nous avons déjà subi une journée spéciale sur l'AP dont nous sommes sortis sans réponse. L'IPR n'a pas aimé et nous a opposés un "vous voulez donc du magistral ?" On voudrait des réponses et ne pas perdre notre temps.

On y retourne dans un mois pour la deuxième journée : ce sera sur l'écriture, l'oral et la langue. No

Hé bien, ça me fait peur pour ma formation dans la semaine... le haïku avec le conte sans doute parce qu'il est écrit quelque part qu'on peut AUSSI travailler des poèmes. Sauf que sans lien...
Quant au loup je suis d'accord de le considérer comme un monstre si on explique aux élèves qu'il faut évidemment partir de l'étymologie et de la conception antique et biblique de monstre qui montre comme signe divin enfin !
Du magistral pourquoi pas, à condition que ce soit fait correctement. ça serait toujours mieux que cet espèce de tâtonnement où NOUS faisons la réforme...

_________________
"En dépit de tout ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde." - Le Cercle des Poètes Disparus

"Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui se veut confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille, un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille, une communion ayant un goût de fleur, une façon d'un peu se respirer le coeur, et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme!" - Cyrano de Bergerac

Anarore
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Hermione0908 le Mar 02 Fév 2016, 21:31

@dryade a écrit:
Nous avons eu droit à la même chose ici, avec des gentillesses du style : "Plus personne ne pose de questions aux élèves depuis longtemps, n'est-ce pas, c'est une méthode complètement archaïque." ; "Oui, vous devrez faire des réunions non rémunérées pour les EPI et pour l'AP, c'est dans votre nouveau statut, c'est acté, vous n'avez pas le choix." ; "Vous devez faire de la lecture, de l'écriture, de l'oral et de la langue à toutes les séances, en faisant participer tous les élèves", etc, etc.  humhum

Réactions de plus en plus faibles, car inutiles. Pfffff   pale

Pour ce que j'ai mis en gras, j'hésite entre
ah ! ah ! Ah ! AH ! MOUAHAHAHAH !

et

Crying or Very sad

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par henriette le Mar 02 Fév 2016, 21:43

@Hermione0908 a écrit:
@dryade a écrit:
Nous avons eu droit à la même chose ici, avec des gentillesses du style : "Plus personne ne pose de questions aux élèves depuis longtemps, n'est-ce pas, c'est une méthode complètement archaïque." ; "Oui, vous devrez faire des réunions non rémunérées pour les EPI et pour l'AP, c'est dans votre nouveau statut, c'est acté, vous n'avez pas le choix." ; "Vous devez faire de la lecture, de l'écriture, de l'oral et de la langue à toutes les séances, en faisant participer tous les élèves", etc, etc.  humhum

Réactions de plus en plus faibles, car inutiles. Pfffff   pale

Pour ce que j'ai mis en gras, j'hésite entre
ah ! ah ! Ah ! AH ! MOUAHAHAHAH !

et

Crying or Very sad
Elle est nulle, cette liste : il manque au minimum l'histoire des arts, la découverte professionnelle, le vivrensemble et le développement durable à cette liste. professeur

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par blanche le Mar 02 Fév 2016, 21:51

Merci mille fois, Mutis, pour ce partage si intéressant.

Pas de réunion en vue pour l'instant ici (je suis dans l'académie de Nancy-Metz).

blanche
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Hermione0908 le Mar 02 Fév 2016, 21:54

@blanche a écrit:Merci mille fois, Mutis, pour ce partage si intéressant.

Pas de réunion en vue pour l'instant ici (je suis dans l'académie de Nancy-Metz).

C'est en train d'arriver dans les établissements. Ma cde m'a dit que nous y avions droit le 3 mars en lettres. (Nancy-Metz aussi)

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par dryade le Mar 02 Fév 2016, 22:19

Et la suite, deuxième journée de « formation » :
- nos charmantes formatrices n’avaient toujours pas mis à jour leurs documents, basés sur les projets de programmes ;
- elles ne maîtrisaient pas les programmes actuels, persuadées que certaines notions n’étaient plus enseignées depuis longtemps (il faut dire qu’à force de faire des formations et n’avoir qu’une 6e, on déconnecte du métier) ;
- en guise de formation, elles se sont contentées de nous lire quelques extraits des programmes, puis ont fait des commentaires pénétrants, du style : « Pour l’AP, on prend tous les élèves de la classe, on les met en groupes de niveaux, et on voit ce qui se passe. » vache woohoo
- elles nous ont fait travailler en équipes, mais chaque groupe a décidé de faire ce qui lui importait le plus : lors de la mise en commun, elles ont pris frénétiquement des notes…

Une journée bien fructueuse pour nos formatrices donc, mais elles ne nous ont même pas remerciés.

Nous avons fait nos petites affaires en équipes, et avons passé un bon moment ensemble, c’est déjà ça.
Seul regret : nous avons perdu trop de temps à apporter des idées aux formatrices. furieux
Comme d'hab, quoi, et même plus la force de râler.

dryade
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par juju le Mer 03 Fév 2016, 08:43

@blanche a écrit:Pas de réunion en vue pour l'instant ici (je suis dans l'académie de Nancy-Metz).

Même académie que toi Wink , première "formation" le 3 mars. Lieu indéterminé pour l'instant (contenu aussi je suppose pale ).

juju
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Hermione0908 le Mer 03 Fév 2016, 09:13

@juju a écrit:
@blanche a écrit:Pas de réunion en vue pour l'instant ici (je suis dans l'académie de Nancy-Metz).

Même académie que toi Wink , première "formation" le 3 mars. Lieu indéterminé pour l'instant (contenu aussi je suppose pale ).

Je me demande bien qui va nous former à ces programmes. J'ai un souvenir ému de la formation aux programmes de 2008 avec un IPR qui n'est plus dans l'académie...

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par juju le Mer 03 Fév 2016, 09:16

Une collègue-amie a refusé d'être formatrice. Mais il paraît qu'il y a tout plein de profs zélés qui étaient partants.
Je n'étais pas encore de retour à Nancy-Metz en 2008, je ne sais donc pas de quel IPR tu parles.

juju
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Herrelis le Mer 03 Fév 2016, 11:19

Haha... ici ça doit être le 15... mais je n'ai toujours ni horaire ni lieu, ni ordre de mission...

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Hermione0908 le Mer 03 Fév 2016, 11:46

Ça fait au moins 15 jours qu'ils sont chez la chef, peut-être les aurons-nous cet après-midi lors de la formation.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Anarore le Jeu 04 Fév 2016, 18:21

Bon je sors de formation et c'était, étonamment, pas mal du tout ! Notre IPR avait lu les programmes, travaillé dessus etc. Il a répondu à pas mal de questions et donné beaucoup de documents utiles qui résument les cycles et les nouveautés. Il en ressort les choses suivantes :

- L'oral va être une préoccupation majeure
- La littérature de jeunesse doit entrer dans nos considérations
- Nous avons une grande liberté dans le choix de nos textes, il faut en profiter
- Effectivement les genres sont "comme" gommés. Il nous a traduit ça comme une volonté, d'après des études scientifiques, de laisser le temps aux élèves de s'épanouir. Apparemment, la Lecture Analytique arrive trop tôt. Donc la réforme met l'accent sur la compréhension du texte : il faut d'abord qu'ils en saisissent le sens à la lecture, qu'ils comprennent les tenants et aboutissants de l'action, des personnages. Ensuite on peut s'attaquer à la forme et au genre, mais ce ne doit plus être notre moyen d'entrée dans les textes et ce n'est donc pas capital de leur faire une Histoire Littéraire COMPLETE. Selon ses mots, on passe du lecteur expert au lecteur attentionné : celui qui aura le goût de la lecture, et avec qui on pourra ensuite décortiquer les textes à la fin du cycle 4 puis au lycée.
- Il faut être moderne et utiliser le multimédia (en fonction de nos moyens c'est évident)
- Il faut travailler avec les collègues. En ce qui concerne les PE ils est évident qu'on ne pourra pas tout savoir. Un livret unique va dorénavant suivre l'élève jusqu'à la fin du collège et sera accessible numériquement pour nous aider. Mais selon lui le seul point intelligent est de se consulter pour ne pas faire ressortir toujours les mêmes bouquins.
- Pour la langue, il nous a décrypté les programmes : en cycle 3 il est attendu que les élèves rédigent une page complète de texte maintenant, sachent faire tous les accords (sujet/verbe/complément et les morphologies verbales de base), et qu'ils aient une bonne base de vocabulaire. En cycle 4, on arrive à deux pages, et à un approfondissement de la langue de façon à enrichir la construction de la phrase, du texte et du vocabulaire. Mais il a bien insisté sur le fait que l'on parlait là de la FIN des cycles et qu'il n'y avait plus de recommandation par niveau. A nous donc de nous entendre, ou alors de réagir en fonction des élèves après une évaluation diagnostique en début d'année.
- Les "leçons" de grammaire peuvent exister, de la même façon qu'on peut aussi faire des séances moitié texte, moitié point de grammaire. Selon lui il faut faire comme nous on le sent par rapport à nos savoirs et à nos classes.
- Enfin il a conclu par le fait que tout ça, nous le faisions déjà en grande partie. Qu'il ne s'agissait en fait que de nuancer certaines pratiques et d'essayer de s'adapter au rythme des élèves du point de vue de l'apprentissage (et de la société - ça il ne l'a pas dit mais on l'a tous compris).

Une seconde formation aura lieu en Mars, et nous travaillerons sur du concret.

_________________
"En dépit de tout ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde." - Le Cercle des Poètes Disparus

"Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui se veut confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille, un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille, une communion ayant un goût de fleur, une façon d'un peu se respirer le coeur, et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme!" - Cyrano de Bergerac

Anarore
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Osmie le Jeu 04 Fév 2016, 18:29

@Anarore a écrit:Bon je sors de formation et c'était, étonamment, pas mal du tout ! Notre IPR avait lu les programmes, travaillé dessus etc. Il a répondu à pas mal de questions et donné beaucoup de documents utiles qui résument les cycles et les nouveautés. Il en ressort les choses suivantes :

- L'oral va être une préoccupation majeure
- La littérature de jeunesse doit entrer dans nos considérations

- Nous avons une grande liberté dans le choix de nos textes, il faut en profiter
- Effectivement les genres sont "comme" gommés. Il nous a traduit ça comme une volonté, d'après des études scientifiques, de laisser le temps aux élèves de s'épanouir. Apparemment, la Lecture Analytique arrive trop tôt. Donc la réforme met l'accent sur la compréhension du texte : il faut d'abord qu'ils en saisissent le sens à la lecture, qu'ils comprennent les tenants et aboutissants de l'action, des personnages. Ensuite on peut s'attaquer à la forme et au genre, mais ce ne doit plus être notre moyen d'entrée dans les textes et ce n'est donc pas capital de leur faire une Histoire Littéraire COMPLETE. Selon ses mots, on passe du lecteur expert au lecteur attentionné : celui qui aura le goût de la lecture, et avec qui on pourra ensuite décortiquer les textes à la fin du cycle 4 puis au lycée.
- Il faut être moderne et utiliser le multimédia (en fonction de nos moyens c'est évident)
- Il faut travailler avec les collègues. En ce qui concerne les PE ils est évident qu'on ne pourra pas tout savoir. Un livret unique va dorénavant suivre l'élève jusqu'à la fin du collège et sera accessible numériquement pour nous aider. Mais selon lui le seul point intelligent est de se consulter pour ne pas faire ressortir toujours les mêmes bouquins.
- Pour la langue, il nous a décrypté les programmes : en cycle 3 il est attendu que les élèves rédigent une page complète de texte maintenant, sachent faire tous les accords (sujet/verbe/complément et les morphologies verbales de base), et qu'ils aient une bonne base de vocabulaire. En cycle 4, on arrive à deux pages, et à un approfondissement de la langue de façon à enrichir la construction de la phrase, du texte et du vocabulaire. Mais il a bien insisté sur le fait que l'on parlait là de la FIN des cycles et qu'il n'y avait plus de recommandation par niveau. A nous donc de nous entendre, ou alors de réagir en fonction des élèves après une évaluation diagnostique en début d'année.
- Les "leçons" de grammaire peuvent exister, de la même façon qu'on peut aussi faire des séances moitié texte, moitié point de grammaire. Selon lui il faut faire comme nous on le sent par rapport à nos savoirs et à nos classes.
- Enfin il a conclu par le fait que tout ça, nous le faisions déjà en grande partie. Qu'il ne s'agissait en fait que de nuancer certaines pratiques et d'essayer de s'adapter au rythme des élèves du point de vue de l'apprentissage (et de la société - ça il ne l'a pas dit mais on l'a tous compris).

Une seconde formation aura lieu en Mars, et nous travaillerons sur du concret.


La pratique de l'oral sert à masquer l'indigence de l'écrit. Quant à la littérature jeunesse, qu'est-ce au juste ? Des textes simplifiés, sans un passé simple ? L’autobiographie d'une courgette ?
"Laisser le temps aux élèves de s'épanouir"...on rêve. En sapant ainsi leur instruction, on les prive d'avenir ; c'est vraiment un coup bas fait à une génération.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Adren le Jeu 04 Fév 2016, 18:36

A chaque rencontre avec nos IPR au cours des 4 dernières années, pas une seule où ils n'aient tiré à boulets rouges sur la littérature de jeunesse qui pouvait trouver sa place à l'école primaire, mais plus au collège. J'ai hâte de les entendre à ce sujet.

Adren
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formations sur les nouveaux programmes en Lettres : témoignages

Message par Osmie le Jeu 04 Fév 2016, 18:38

Merci pour ton compte rendu, Anarore, mais je suis toujours atterrée de lire que sous prétexte d’épanouir les élèves, on transforme le collège en lieu où l'on abandonne toutes les exigences. Pauvres élèves, ils n'ont pas mérité d'être ainsi gâchés.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum