Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par coindeparadis le Jeu 28 Jan 2016 - 10:12

Boissinot et Macron auront-ils la peau des fonctionnaires de l'EN ?

On met régulièrement an avant la question de la transmission. Le culte des savoirs traditionnels et la volonté louable de les transmettre suffisent-ils à définir la mission des enseignants ? C’est faire l’impasse sur toute une série de questions.
Pour que la transmission soit réussie, encore faut-il que les élèves aient acquis les savoirs et soient capables de les mobiliser : on ne peut éliminer la question de la "construction" des savoirs, ni celle des "compétences"… Il faut bien aussi s’interroger sur le choix et l’organisation des savoirs à enseigner, sur les priorités à définir.
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-147056-quels-enseignants-pour-demain-1193519.php?g45pGu8fCD36CkvE.99
...
penser des modèles qui ne reconduisent pas mécaniquement des schémas anciens mais qui s’adaptent à l’avenir : par exemple, pourquoi former des enseignants du primaire / du secondaire, quand par ailleurs on voit se mettre en place une nouvelle architecture du système éducatif (socle commun, bac -3/ bac +3) ?
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-147056-quels-enseignants-pour-demain-1193519.php?g45pGu8fCD36CkvE.99

...
abandonner le modèle obsolète du concours pour bâtir de vrais parcours universitaires, et reconnaître au master son rôle de validation ;
- déconcentrer les procédures de recrutement…
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-147056-quels-enseignants-pour-demain-1193519.php?g45pGu8fCD36CkvE.99

http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-147056-quels-enseignants-pour-demain-1193519.php


Dernière édition par coindeparadis le Jeu 28 Jan 2016 - 11:17, édité 2 fois (Raison : Insertion d'un extrait de l'article.)

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par Aspasie le Jeu 28 Jan 2016 - 10:24

En lisant le début de l'article, je me faisais la réflexion qu'on pourrait remplacer l'expression "corps enseignant" par celle de "corps politique" (en adaptant, s'entend, les données historiques)... et on obtiendrait un article critique sur la formation de nos politiques... non ?

Aspasie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par Daphné le Jeu 28 Jan 2016 - 10:29

Je ne supporte plus ces personnalités qui ont bénéficié d'un système éducatif de haute qualité et qui crachent maintenant dans la soupe qui les a nourris furieux furieux

Ils sont indécents.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par Condorcet le Jeu 28 Jan 2016 - 10:37

Avec à la clé une lecture malhonnête de Condorcet.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par Hervé Hervé le Jeu 28 Jan 2016 - 10:41

Si ce n'était pas sur le site des échos on pourrait croire à un gag...

_________________
保持警惕

« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (José Saramago).

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par Condorcet le Jeu 28 Jan 2016 - 10:44

Qu'il devienne enseignant contractuel afin de mettre en œuvre cette "professionnalité".

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par Osmie le Jeu 28 Jan 2016 - 10:59

@Daphné a écrit:Je ne supporte plus ces personnalités qui ont bénéficié d'un système éducatif de haute qualité et qui crachent maintenant dans la soupe qui les a nourris furieux furieux

Ils sont indécents.

Moi non plus, quel égoïsme ! On se gave, on s'empiffre, et on *** tout pour la génération suivante ; quelle indécence ! Ces gens me soulèvent le cœur.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par Fires of Pompeii le Jeu 28 Jan 2016 - 11:02

@Osmie a écrit:
@Daphné a écrit:Je ne supporte plus ces personnalités qui ont bénéficié d'un système éducatif de haute qualité et qui crachent maintenant dans la soupe qui les a nourris furieux furieux

Ils sont indécents.

Moi non plus, quel égoïsme ! On se gave, on s'empiffre, et on *** tout pour la génération suivante ; quelle indécence ! Ces gens me soulèvent le cœur.

+1000
Et après c'est les enseignants qu'on accuse de vouloir "reproduire l'élite", mais mince, ils (les politiques et autres sociomachins) font tout pour rester entre eux et s'assurer que les autres resteront une masse inculte et de fait, manipulable. Ca me dégoûte.


Dernière édition par Fires of Pompeii le Jeu 28 Jan 2016 - 11:09, édité 1 fois

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par e-Wanderer le Jeu 28 Jan 2016 - 11:52

Cette proposition est dans la droite ligne de la réforme Chatel/Pécresse dite de la mastérisation des concours, qui était l'un des points majeurs de la contestation des universitaires en 2009. Elle a d'ailleurs déjà été proposée en 2011 en commission à l'Assemblée Nationale par le député Jacques Grosperrin, et temporairement retoquée. Mais l'épée de Damoclès est toujours au-dessus de nos têtes…

Un lien :
http://www.lemonde.fr/education/article/2011/06/30/vers-la-suppression-des-concours-enseignants_1542856_1473685.html
Et une citation d'extrait, pour ne pas risquer de fâcher Thalia, qui est merveilleuse fleurs fleurs2 :

« Cette proposition a été adoptée, mercredi 29 juin, par la mission d'information "sur la formation initiale et les modalités de recrutement des enseignants". Dans son rapport, que Le Monde s'est procuré, Jacques Grosperrin estime que le concours n'a plus lieu d'être : "Il forme avec le master deux voies d'entrée dans le métier, parallèles et autonomes, aucune n'ayant prise sur l'autre". Il propose ainsi de dispenser les étudiants de concours. Diplômés d'un master 2, ils seraient recrutés "par les autorités académiques ou les établissements, sur la base d'un entretien professionnel", comme cela se pratique déjà dans plusieurs pays anglo-saxons. »

L'enjeu, c'est bien évidemment de faire des économies (Grosperrin visait notamment l'agrégation), et surtout de passer d'un système de concours (qui offre un emploi à vie) à un système fondé sur les diplômes, qui obligerait les titulaires du master à aller démarcher auprès des recteurs ou des chefs d'établissement. Inutile de dire que les bons établissements de centre ville se serviraient en premier, et que les étudiants un peu plus justes seraient condamnés à végéter toute leur carrière en REP + : une conception étrange de l'égalité républicaine ! C'est aussi la porte ouverte à d'autres dérives : faire des enseignants des fonctionnaires territoriaux, rendre les mutations encore plus compliquées, ne plus prendre en compte les rapprochements de conjoints etc.

Reste qu'avec un système comme ça, personne ne postulerait plus à Créteil, en tout cas pas les Niçois, les Toulousains ou les Brestois. Je me demande bien qui ils mettraient devant les classes. scratch

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par Ronin le Jeu 28 Jan 2016 - 11:55

Des grands frères ?

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par coindeparadis le Jeu 28 Jan 2016 - 11:57

@Ronin a écrit:Des grands frères ?
Effrayant mais plausible, dans la digne continuité de la politique de ville .

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par Audrey le Jeu 28 Jan 2016 - 12:22

Ils me bassinent tous, avec leur "révolution copernicienne"... qu'ils laissent Copernic et les profs en paix, bon sang!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par amalricu le Jeu 28 Jan 2016 - 13:08

Clair...taillable et corvéable à merci pour des rémunérations au rabais

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par William Foster le Jeu 28 Jan 2016 - 13:42

Ça me rappelle une vieille blague...

Un patron d'une grande entreprise discute avec son pote ministre et lui dit :
- Bouh ! Je ne sais pas quoi faire de mon fils de 25 ans... Je n'arrive pas à lui faire comprendre le sens du travail... Tu ne pourrais pas lui trouver un truc à faire dans ton ministère ?
- Bah je peux le nommer chef de cabinet. Il gagnera 10 000€/mois et aura un peu de travail.
- Mais c'est pas ça que je veux... Tu as pas un truc plus pénible et moins bien rémunéré pour lui donner le goût de l'effort ?
- Alors je peux le nommer dans mon cabinet, mais pas chef. Il gagnera 5000€/mois et aura un petit peu plus de travail.
- Mais t'as pas un boulot mal payé où il en baverait à faire des heures qui ne finissent pas ?
- Ah non, là, je ne peux rien pour toi : pour ça il faut passer un concours.

Ben voilà, problème résolu Rolling Eyes

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par trompettemarine le Jeu 28 Jan 2016 - 13:53

@Osmie a écrit:
@Daphné a écrit:Je ne supporte plus ces personnalités qui ont bénéficié d'un système éducatif de haute qualité et qui crachent maintenant dans la soupe qui les a nourris furieux furieux

Ils sont indécents.

Moi non plus, quel égoïsme ! On se gave, on s'empiffre, et on *** tout pour la génération suivante ; quelle indécence ! Ces gens me soulèvent le cœur.

+1000

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par trompettemarine le Jeu 28 Jan 2016 - 13:57

@Audrey a écrit:Ils me bassinent tous, avec leur "révolution copernicienne"... qu'ils laissent Copernic et les profs en paix, bon sang!

Copernic avait raison en son temps. Eux, ils veulent empêcher le système de fonctionner. S'ils pouvaient éteindre le soleil pour gagner des voix ou de l'argent, ils seraient capables de le faire.
C'est sûr que si la terre ne tournait pas autour du soleil, ce serait une belle révolution (pardon du jeu de mots). C'est celle qu'ils veulent faire.

Ils confondent révolution et apocalypse (pas dans le sens étymologique) ou révolution et catastrophe. Mais après eux, le désastre...

Eux, c'est copernique (repardon pour le jeu de mots fort douteux. C'est pour éviter de zorcharter.)

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par cléo le Jeu 28 Jan 2016 - 16:39

C'est vraiment dénier notre expertise. C'est dire que n'importe quel prof est interchangeable avec n'importe quel autre...voire avec n'importe qui. Quand je vois le boulot abattu par la PE de ma fille, qui la fait progresser avec méthode et rigueur de manière très calculée, on sent que c'est une experte. Moi devant une classe de CE1 je ne vaux rien. RAs-le-C de tous ces experts en éducation : quand est-ce qu'on écoutera les profs ?

cléo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par amalricu le Jeu 28 Jan 2016 - 18:34

N'est pas Copernic qui veut....

Ils feraient plutôt dans le désastre.

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par Lefteris le Jeu 28 Jan 2016 - 18:48

@William Foster a écrit:Ça me rappelle une vieille blague...

Un patron d'une grande entreprise discute avec son pote ministre et lui dit :
- Bouh ! Je ne sais pas quoi faire de mon fils de 25 ans... Je n'arrive pas à lui faire comprendre le sens du travail... Tu ne pourrais pas lui trouver un truc à faire dans ton ministère ?
- Bah je peux le nommer chef de cabinet. Il gagnera 10 000€/mois et aura un peu de travail.
- Mais c'est pas ça que je veux... Tu as pas un truc plus pénible et moins bien rémunéré pour lui donner le goût de l'effort ?
- Alors je peux le nommer dans mon cabinet, mais pas chef. Il gagnera 5000€/mois et aura un petit peu plus de travail.
- Mais t'as pas un boulot mal payé où il en baverait à faire des heures qui ne finissent pas ?
- Ah non, là, je ne peux rien pour toi : pour ça il faut passer un concours.

Ben voilà, problème résolu Rolling Eyes
C'est excellent car malheureusement trop vrai . Il suffit de regarde la kyrielle de ministres ou autres politiciens professionnels n'ayant passé aucun concours, n'ayant jamais travaillé , n'ayant même pas une qualification hors du commun qui ensuite se permettent de faire la morale ou de mépriser et lancer des anathèmes sur des gens qui se sont levé le derrière faute de réseauter, comme eux ...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par Olympias le Jeu 28 Jan 2016 - 20:47

Boissinot....à la retraite définitive !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par Brontosaure le Sam 30 Jan 2016 - 8:49

@coindeparadis a écrit:Boissinot et Macron auront-ils la peau des fonctionnaires de l'EN ?


abandonner le modèle obsolète du concours pour bâtir de vrais parcours universitaires, et reconnaître au master son rôle de validation ;
- déconcentrer les procédures de recrutement…
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-147056-quels-enseignants-pour-demain-1193519.php?g45pGu8fCD36CkvE.99

http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-147056-quels-enseignants-pour-demain-1193519.php

Ceux qui veulent abandonner le modèle " obsolète " des concours prévoient-ils aussi de supprimer l'article 6 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen qui stipule que tous les citoyens étant égaux aux yeux de la loi sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents ? Les concours de recrutement ont été mis en place pour permettre de départager des candidats aux emplois publics qui par ailleurs auraient des capacités suffisantes pour exercer les fonctions concernées.

Il est vrai que vu le nombre de candidats aux concours d'enseignement ces dernières années il est possible que dans l'avenir il n'y ait plus de postulants à départager...

Brontosaure
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par XIII le Sam 30 Jan 2016 - 9:55

Le pire : tout cela se met en place avec la bénédiction de la FSU, du SE unsa et du sgen Cfdt!

FO dénonce depuis des années toutes ce dérives! J'entends encore tous ces pseudos syndicats progressistes me rire au nez avec suffisance!

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par Lefteris le Sam 30 Jan 2016 - 11:01

@XIII a écrit:Le pire : tout cela se met en place avec la bénédiction de la FSU, du SE unsa et du sgen Cfdt!

FO dénonce depuis des années toutes ce dérives! J'entends encore tous ces pseudos syndicats progressistes me rire au nez avec suffisance!
On ne se cache même plus de singer le modèle anglo-saxon, de management par le stress, la peur du licenciement, d'exploitation maximale du salarié par cette peur, et surtout de la volonté de tout faire contrôler par la hiérarchie, ce que ne permet pas le recrutement par concours anonyme.
Effectivement, FO qui a une vision d'ensemble le dit, ainsi que d'autres syndicats interpro, mais  les corporatifs et ceux qui ne veulent pas voir utilisent le terme "catastrophisme" pour discréditer l'analyse. Sans compter ceux qui adhèrent sciemment à l'agenda visant à disloquer  la République, le modèle français, l'unité nationale pour le fondre dans le grand supermarché européen formé sur le modèle voulu par l'OCDE.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par User5899 le Sam 30 Jan 2016 - 12:23

@William Foster a écrit:Ça me rappelle une vieille blague...

Un patron d'une grande entreprise discute avec son pote ministre et lui dit :
- Bouh ! Je ne sais pas quoi faire de mon fils de 25 ans... Je n'arrive pas à lui faire comprendre le sens du travail... Tu ne pourrais pas lui trouver un truc à faire dans ton ministère ?
- Bah je peux le nommer chef de cabinet. Il gagnera 10 000€/mois et aura un peu de travail.
- Mais c'est pas ça que je veux... Tu as pas un truc plus pénible et moins bien rémunéré pour lui donner le goût de l'effort ?
- Alors je peux le nommer dans mon cabinet, mais pas chef. Il gagnera 5000€/mois et aura un petit peu plus de travail.
- Mais t'as pas un boulot mal payé où il en baverait à faire des heures qui ne finissent pas ?
- Ah non, là, je ne peux rien pour toi : pour ça il faut passer un concours.

Ben voilà, problème résolu Rolling Eyes

Elle n'est pas neuve, mais elle est toujours aussi excellente et pertinente lol!

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boissinot veut supprimer concours et recrutement national, distinction entre PE et PLC

Message par Jacq le Dim 31 Jan 2016 - 17:44

@Olympias a écrit:Boissinot....à la retraite définitive !



"Alain Boissinot est intervenant au séminaire de recherche Ecole et République du Collège des Bernardins, ancien recteur, ancien directeur de l’enseignement scolaire
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-147056-quels-enseignants-pour-demain-1193519.php?BwEg8jZT5II00Zdm.99
"

Ces gens-là sont tellement épuisés par leur travail que même à la retraite ils font et feront toujours partie de X ou Y commission à projets histoire de continuer à polluer les débats par leurs grandes idées.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum