Toujours ces problèmes de gestion de classe

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 29 Jan 2016 - 18:35

@Tatane78 a écrit:J'ai lu quelques posts dont celui, condescendant, de Sylvain et je pense que certains enseignants ici n'ont pas fait l'expérience d'une classe réellement difficile dans un collège REP ou REP+ de région parisienne.

Il faudra m'expliquer ce que mon message a de condescendant.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par Dadoo33 le Ven 29 Jan 2016 - 19:54

Tes messages n'avaient rien de condescendants, bien au contraire... Smile

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par vivi1982 le Sam 30 Jan 2016 - 12:06

J'aurais pu écrire exactement la même chose. J'ai un bon contact avec mes classes (sauf mes 3ème), pas de gros problèmes (genre insultes, insolences etc), ils travaillent plutôt volontiers selon les classes (sauf les 3ème!) mais ILS SONT BAVARDS, plus ou moins selon les heures de cours.
Moi aussi j'ai une tête et une attitude "trop gentille", j'essaie de m'imposer plus mais c'est dur pour moi.
D'autre part, certains bavardages ne me gênent pas quand c'est pour le travail: je les fais souvent travailler par 2 voire 3.

Pareil, j'ai l'impression que maintenant que ça s'est installé, c'est dur de rectifier le tir à ce stade de l'année. J'appréhende déjà les conseils de classe où il va encore être mentionné par les délégués élèves "bavardages en français", même si tous les collègues ont dit plus ou moins que la classe est bavarde.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par bruno09 le Sam 30 Jan 2016 - 12:46

@vivi1982 a écrit:J'aurais pu écrire exactement la même chose. J'ai un bon contact avec mes classes (sauf mes 3ème), pas de gros problèmes (genre insultes, insolences etc), ils travaillent plutôt volontiers selon les classes (sauf les 3ème!) mais ILS SONT BAVARDS, plus ou moins selon les heures de cours.
Moi aussi j'ai une tête et une attitude "trop gentille", j'essaie de m'imposer plus mais c'est dur pour moi.
D'autre part, certains bavardages ne me gênent pas quand c'est pour le travail: je les fais souvent travailler par 2 voire 3.

Pareil, j'ai l'impression que maintenant que ça s'est installé, c'est dur de rectifier le tir à ce stade de l'année. J'appréhende déjà les conseils de classe où il va encore être mentionné par les délégués élèves "bavardages en français", même si tous les collègues ont dit plus ou moins que la classe est bavarde.

C'est bien que tes collègues le disent. C'est pas toujours le cas : "Ah non, chez moi ça se passe bien" (air connu)

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par Lorine le Sam 30 Jan 2016 - 13:18

Chez nous aussi les profs disent ,en conseil de classe que les élèves sont bavards. Pourtant, comme je l'ai dit, ils tolèrent les petits bavardages en début d'année et ne sanctionnent pas. Leur ton et leurs regards doivent être plus féroces que les miens.
Hier, en Seconde, les élèves ont du voir que j'étais moins tolérante car j'ai relevé les noms des élèves bavards, les menaçant d'une punition. Ils ont été plus calmes, pendant une demie heure après.

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par Singing in The Rain le Sam 30 Jan 2016 - 13:29

Je n'autorise pas les élèves à prendre la parole sans lever la main. Cette règle élimine déjà pas mal de remarques intempestives.
Pour les bavardages, je cible l'élève, je l'interpelle par son prénom, si je me repète, punition. "tu discutais donc tu n'étais pas attentif au texte donc tu vas le copier".

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par Fesseur Pro le Sam 30 Jan 2016 - 13:39

@vivi1982 a écrit:J'appréhende déjà les conseils de classe où il va encore être mentionné par les délégués élèves "bavardages en français", même si tous les collègues ont dit plus ou moins que la classe est bavarde.
Je ne comprends pas trop pourquoi les élèves font ces remarques en CdC.
Ce n'est pas le lieu où écouter " les plaintes" des élèves.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par Lorine le Sam 30 Jan 2016 - 13:40

@Singing in The Rain a écrit:Je n'autorise pas les élèves à prendre la parole sans lever la main. Cette règle élimine déjà pas mal de remarques intempestives.
Pour les bavardages, je cible l'élève, je l'interpelle par son prénom, si je me repète, punition. "tu discutais donc tu n'étais pas attentif au texte donc tu vas le copier".
Si le premier cours de septembre , tu donnes un travail et que tu vois deux élèves qui chuchotent en parlant de l'exercice qu'ils font. Tu leur fait la remarque de travailler individuellement et s'ils poursuivent tu sanctionnent?
J'hésite toujours car cela me semble "dur" de sanctionner deux élèves qui s'aident sans doute

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par vivi1982 le Sam 30 Jan 2016 - 14:01

@Fesseur Pro a écrit:
@vivi1982 a écrit:J'appréhende déjà les conseils de classe où il va encore être mentionné par les délégués élèves "bavardages en français", même si tous les collègues ont dit plus ou moins que la classe est bavarde.
Je ne comprends pas trop pourquoi les élèves font ces remarques en CdC.
Ce n'est pas le lieu où écouter " les plaintes" des élèves.

Ils sont amplement encouragés à la faire par certains PP et surtout par la CDE qui peut ainsi exercer son flicage intempestif sur les profs (et par là même nous casser sur l'appréciation de notre note administrative)!
Dernier exemple en date de flicage: d'un seul coup elle est entrée dans le cours d'une collègue de maths, sans frapper sans rien, elle a circulé sans rien dire puis est repartie sans un mot. Le midi la collègue lui a demandé si elle était venue pour chercher un élève en particulier, seule réponse: "non". Donc c'était bien pour voir comment se passait le cours.

Pareil que toi Lorine, j'hésite aussi car ça me semble dur, mais pourtant ... C'est comme ça que je passe de "bavardages ponctuels pour travailler", à "bavardages pour n'importe quoi pendant le cours".
Pareil que toi, pour les collègues ça semble toujours se passer mieux.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par Singing in The Rain le Sam 30 Jan 2016 - 14:48

@Lorine a écrit:
@Singing in The Rain a écrit:Je n'autorise pas les élèves à prendre la parole sans lever la main. Cette règle élimine déjà pas mal de remarques intempestives.
Pour les bavardages, je cible l'élève, je l'interpelle par son prénom, si je me repète, punition. "tu discutais donc tu n'étais pas attentif au texte donc tu vas le copier".
Si le premier cours de septembre , tu donnes un travail et que tu vois deux élèves qui chuchotent en parlant de l'exercice qu'ils font. Tu leur fait la remarque de travailler individuellement et s'ils poursuivent tu sanctionnent?
J'hésite toujours car cela me semble "dur" de sanctionner deux élèves qui s'aident sans doute

Comme je ne sais jamais de quoi parlent vraiment les élèves, je considère que tout bavardage doit cesser car cela nuit à l'attention (des autres camarades sont distraits par les binômes bavards). Après certains collègues encouragent les activités par deux mais je trouve que cela conduit souvent à un des'équilibre (un actif l'autre passif) ou à un papotage peu productif (les élèves préfèrent socialiser que travailler). Et après une multitude de petits dialogues tourne souvent au brouhaha donc je n'apprécie pas cette modalité.

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par Lorine le Sam 30 Jan 2016 - 16:58

Merci Singin In The Rain.
Pourtant je viens de suivre une formation par un excellent formateur qui encourage le travail de groupes, la disposition en U,bref les interactions entre élèves.Les cours verticaux comme autrefois n'ont plus lieu d'etre
Mais il faut leur apprendre réellement à travail en groupe. Cela ne s’improvise pas.

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par gruliette le Sam 30 Jan 2016 - 20:00

@virtualJBgirl a écrit:Bonjour Lorine,

Il me vient à l'esprit ce que j'ai récemment travaillé en formation sur la discipline positive (voir par ici http://www.disciplinepositive.fr/?page_id=1520) - qui a été une révélation pour moi et que je m'efforce d'appliquer de temps en temps :  la recherche de solutions.

Point de départ: à mon avis, tu ne dois pas rester seule, la prof, face à ce problème, et tu ne dois pas y apporter, seule, des solutions, dans l'esprit de 'mater' un bavardage. Tu peux y intégrer les élèves, qui t'apprécient en plus, et les intégrer à une recherche de solutions. Tu leur présentes le problème (le bavardage), ils (ou plutôt 'vous', tous ensemble) réfléchissez aux conséquences que cela entraîne sur le cours, et aux causes de ce bavardage (là est peut-être le passage délicat si tu le prends comme un aveu de faiblesse et comme un reproche que te feraient les élèves, mais je crois que cela peut être envisager comme un dialogue très bienveillant et constructif). Une fois le problème clarifié, chacun peut proposer des solutions: à noter au tableau sans ajouter de commentaire. Dernière phase: on discute de la pertinence et le l'efficacité potentielle de chaque solution, on en retient une ou deux, que tout le monde s'engage à mettre en pratique (et dans cet esprit, tout le monde est solidaire), tout en se donnant une échéance (une semaine, par exemple) pour faire un bilan du problème. Si le problème resurgit avant l'échéance, on s'autorise une pause pour un rappel aux engagements pris.

Cette solution, qui peut paraître à certains un peu bisounours, a pour elle beaucoup d'avantages: elle repose sur le dialogue franc, honnête et bienveillant; elle fédère un groupe autour d'un objectif; elle facilite la verbalisation des problèmes et désamorce les crispations; elle responsabilise chaque acteur. Ce n'est pas la solution miracle, mais elle mérite d'être tentée, et peut-être réajustée si elle ne fonctionne pas tout de suite.

Et je suis certaine que dans les solutions proposées, certains élèves envisageront sans problème l'augmentation des punitions! Lorsqu'il y a défaut de punitions de la part d'un enseignant, les élèves le repèrent tout de suite (et admettent aussi en profiter!) tout en avouant objectivement qu'ils auraient besoin d'être davantage sanctionnés... ;-)
+10000
Moi aussi j'ai ressenti le besoin de revoir ma posture, de réfléchir à la construction de l'autorité, et cette démarche là me parle; cela m'a aidé. Cela n'a rien de complaisant, ou de démago; pour être en confiance et coopératifs, les élèves ont malgré tout besoin de sentir un adulte "sûr de lui" en face, (malgré nos failles, on en a tous). Mais je pense que cela peut-être complexe à mettre en place en cours d'année, ou délicat, surtout lorsque le mode de communication déjà établi avec la classe est installé, et diffère trop. Il faut rester cohérent, proposer des petits changements, des règles simples; infléchir trop brusquement sa posture, se raidir à tout prix, ça me semble difficile et surtout difficilement acceptable pour les élèves. Mais un constat posé devant les élèves, une recherche de solution collective pour viser l'efficacité, ça me semble être un très bon conseil. Surtout parce qu'ils s'agit de lycéens plutôt gérables apparemment.
Courage, je suis une vraie gentille, je m'en sors de mieux en mieux, mes élèves travaillent et ont le sourire en rentrant en classe, nous avons des moments de silence et de vraie concentration, même si ce n'est pas toujours parfait.

gruliette
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par vivi1982 le Sam 30 Jan 2016 - 21:14

J'avais dans l'idée avec les 5ème d'en discuter avec eux, faire une sorte de bilan du trimestre en français, voir ce qui est mieux par rapport au premier, ce qui est à améliorer etc.
Comme ça, s'ils en ont déjà parlé avec moi, ça ne reviendra peut-être pas sur le tapis au conseil de classe. Pas étonnant d'ailleurs, dans le cahier de délégué, ils ont des rubriques: ambiance générale de la classe, ambiance de travail. Et là, direct la réponse: bonne ambiance en maths, anglais, musique, bavardages en français, svt, techno par exemple.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par Lorine le Dim 7 Fév 2016 - 19:26

Je repense à ce que m'a dit mon CDE lors de l'entretien.
Il m'a demandé si j'étais heureuse? Voit t il que je souffre parfois de ces soucis de gestion de classe? Ou est ce que maintenant c'est devenu une de leur obligation : se soucier du bien être des profs?
Il m'a aussi demandé si ça ne me tentais pas d'aller en collège? Cherche t-il à se débarrasser de moi? Je lui ai dit que était sans doute plus dure de gérer des collégiens.

Il devrait me ménager car il y a pénurie de profs de maths ...

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par Lorine le Dim 7 Fév 2016 - 19:27

Je repense à ce que m'a dit mon CDE lors de l'entretien.
Il m'a demandé si j'étais heureuse? Voit t il que je souffre parfois de ces soucis de gestion de classe? Ou est ce que maintenant c'est devenu une de leur obligation : se soucier du bien être des profs?
Il m'a aussi demandé si ça ne me tentais pas d'aller en collège? Cherche t-il à se débarrasser de moi? Je lui ai dit que était sans doute plus dure de gérer des collégiens.

Il devrait me ménager car il y a pénurie de profs de maths ...

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par Rabelais le Dim 7 Fév 2016 - 19:53

Cette histoire de conseil de classe où les élèves se permettent de se plaindre du bruit dans une classe me fait sortir de mes gonds.
J'espère ne jamais y être confrontée personnellement car, comme vous, cela entraînerait un bouleversement chez moi ( est-ce que je suis assez sévère alors que je crois l'être,le silence absolu est-il productif, est-ce que je dois mettre en place une rétorsion systématique etc).
Pourtant , je pense que je ne pourrais garder mon calme et que je les moucherais au conseil en leur disant qu'ils créent eux-mêmes les conditions de vie en classe et que la balle est dans leur camp et j'en profiterais pour faire passer aux parents délégués qui eux aussi se permettent parfois de " faire remonter les plaintes des parents quant au bruit " que je recevrais bien volontiers ces parents pour leur parler du comportement de leurs enfants.
Je me souviens du dernier conseil où les profs de maths ont été la cible de remarques extraordinairement violentes de la part des élèves .Je ne vous dis pas la façon dont je les ai reçu au cours suivant: rétorsion maximale, silence de monastère, ambiance de goulag. Ils ont compris.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par User5899 le Dim 7 Fév 2016 - 19:58

@Rabelais a écrit:Cette histoire de conseil de classe où les élèves se permettent de se plaindre du bruit dans une classe me fait sortir de mes gonds.
J'espère ne jamais y être confrontée personnellement car, comme vous, cela entraînerait un bouleversement chez moi ( est-ce que je suis assez sévère alors que je crois l'être,le silence absolu est-il productif, est-ce que je dois mettre en place une rétorsion systématique etc).
Pourtant , je pense que je ne pourrais garder mon calme et que je les moucherais au conseil en leur disant qu'ils créent eux-mêmes les conditions de vie en classe et que la balle est dans leur camp et j'en profiterais pour faire passer aux parents délégués qui eux aussi se permettent parfois de " faire remonter les plaintes des parents quant au bruit " que je recevrais bien volontiers ces parents pour leur parler du comportement de leurs enfants.
Je me souviens du dernier conseil où les profs de maths ont été la cible de remarques extraordinairement violentes de la part des élèves .Je ne vous dis pas la façon dont je les ai reçu au cours suivant: rétorsion maximale, silence de monastère, ambiance de goulag. Ils ont compris.

Spoiler:


Les 1re S m'ont dit qu'ils me surnomment "Staline" depuis ma dernière sortie...

Spoiler:
Je leur ai demandé comment ça se fait qu'ils connaissent un tel nom Razz



Mais blague à part, l'autorité vient plus de l'assurance que de la sévérité, et il faut travailler cette assurance en faisant tout pour qu'elle ne soit pas une posture vaine.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par Rabelais le Dim 7 Fév 2016 - 20:16

Cripure a écrit:
@Rabelais a écrit:Cette histoire de conseil de classe où les élèves se permettent de se plaindre du bruit dans une classe me fait sortir de mes gonds.
J'espère ne jamais y être confrontée personnellement car, comme vous, cela entraînerait un bouleversement chez moi ( est-ce que je suis assez sévère alors que je crois l'être,le silence absolu est-il productif, est-ce que je dois mettre en place une rétorsion systématique etc).
Pourtant , je pense que je ne pourrais garder mon calme et que je les moucherais au conseil en leur disant qu'ils créent eux-mêmes les conditions de vie en classe et que la balle est dans leur camp et j'en profiterais pour faire passer aux parents délégués qui eux aussi se permettent parfois de " faire remonter les plaintes des parents quant au bruit " que je recevrais bien volontiers ces parents pour leur parler du comportement de leurs enfants.
Je me souviens du dernier conseil où les profs de maths ont été la cible de remarques extraordinairement violentes de la part des élèves .Je ne vous dis pas la façon dont je les ai reçu au cours suivant: rétorsion maximale, silence de monastère, ambiance de goulag. Ils ont compris.

Spoiler:


Les 1re S m'ont dit qu'ils me surnomment "Staline" depuis ma dernière sortie...

Spoiler:
Je leur ai demandé comment ça se fait qu'ils connaissent un tel nom Razz



Mais blague à part, l'autorité vient plus de l'assurance que de la sévérité, et il faut travailler cette assurance en faisant tout pour qu'elle ne soit pas une posture vaine.
Tout à fait, c'est vraiment l'impression qu'il me reste de mon séjour béni au lycée et c'est ce qui faisait systématiquement défaut aux collègues bordélisés, hélas.
Au collège, comment vous dire...le respect est acquis pour peu qu'on ait de l'assurance et du doigté...mais affraid pour ces bambins choyés , couper la parole à l'adulte, bavarder, poser des questions sans aucun rapport avec l'objet du cours ou ayant rapport avec des détails techniques ( comme:" je dois tourner la page" demandé en pleine lecture magistrale...crime de lèse-majesté dont le bravache se souviendra très longtemps) ne relèvent pas du manque de respect.
Sans doute leurs concepteurs trouvent-ils effectivement que la parole de leurs enfants est digne d'être écoutée, en tous lieux et à tous moments;
Sans doute les Cde trouvent-ils qu'elle est digne d'être écoutée à tous sujets en conseil de classe;

Avoir à jouer les Cerbères ne m'amuse plus du tout , leur mine déconfite au bord des larmes lorsque je leur explique à quel moment il s'agit d'insolence et de manque de respect ne m'émeut plus non plus.
Pour tenter de vous les livrer un peu dégrossis au Lycee,nous devons en passer par la sévérité et leur apprendre les bases du savoir-vivre en société... Hélas,car je préférerais faire uniquement mon métier: litterature, langue, ouverture sur le monde et socialisation.. Et non éducation de base.
Ps : Staline cheers

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par ysabel le Dim 7 Fév 2016 - 20:50

Hum... j'ai eu droit au sergent Hartmann pour ceux qui connaissent le film (plus rare de nos jours)

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par Rabelais le Dim 7 Fév 2016 - 20:51

@ysabel a écrit:Hum... j'ai eu droit au sergent Hartmann pour ceux qui connaissent le film (plus rare de nos jours)
Rien que le nom me fait encore frissonner.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par ysabel le Dim 7 Fév 2016 - 20:52

Pourtant je n'ai jamais appelé un élève "sac à merde"...

Parfois j'ai droit à un "oui chef" quand je donne un ordre. Laughing

Je crois que j'ai raté ma vocation militaire.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par Lorine le Dim 7 Fév 2016 - 20:56

Je vous envie  : j'aimerai moi aussi avoir cette réputation de prof qu'on craint.Mais je pense que c'est vain .Je ne pourrai pas jouer un rôle bien longtemps( bien qu'au fond de moi, je serai plutot cruelle et mes fréquentes envies de des élèves devraient m'aider à être plus sévère

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par mafalda16 le Dim 7 Fév 2016 - 21:03

@ysabel a écrit:Pourtant je n'ai jamais appelé un élève "sac à merde"...

Parfois j'ai droit à un "oui chef" quand je donne un ordre. Laughing

Je crois que j'ai raté ma vocation militaire.

idee merci Ysabel! Je viens de comprendre pourquoi mon prof de SES de 2des avait dit à un de mes copains "bidule, t'es un sac à merde" ... idee furieux



mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par ysabel le Dim 7 Fév 2016 - 21:04

@Lorine a écrit:Je vous envie  : j'aimerai moi aussi avoir cette réputation de prof qu'on craint.Mais je pense que c'est vain .Je ne pourrai pas jouer un rôle bien longtemps( bien qu'au fond de moi, je serai plutot cruelle et mes fréquentes envies de des élèves devraient m'aider à être plus sévère

Je cois que ce sont mes coups de sang qui sont craints (et pas seulement des élèves en fait)... je suis comme de la nitroglycérine Laughing


Dernière édition par ysabel le Dim 7 Fév 2016 - 21:06, édité 1 fois

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par ysabel le Dim 7 Fév 2016 - 21:05

@mafalda16 a écrit:
@ysabel a écrit:Pourtant je n'ai jamais appelé un élève "sac à merde"...

Parfois j'ai droit à un "oui chef" quand je donne un ordre. Laughing

Je crois que j'ai raté ma vocation militaire.

idee  merci Ysabel! Je viens de comprendre pourquoi mon prof de SES de 2des avait dit à un de mes copains "bidule, t'es un sac à merde" ...  idee  furieux  



affraid

Quelle honte !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours ces problèmes de gestion de classe

Message par Marounette le Dim 7 Fév 2016 - 21:13

Cripure a écrit:
Mais blague à part, l'autorité vient plus de l'assurance que de la sévérité, et il faut travailler cette assurance en faisant tout pour qu'elle ne soit pas une posture vaine.

Auriez-vous un exemple concret ?

_________________
"Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien." Socrate
La recherche est l'un des rares domaines où des personnes volontaires peuvent mesurer leur ignorance.  Laughing

Marounette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum