Etude à destination des professeurs de Lycées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etude à destination des professeurs de Lycées

Message par lucie2404 le Jeu 28 Jan 2016 - 20:18

Bonjour à tous,

Je me permets de vous solliciter, car je suis étudiante en Master 2 à l'université de Bourgogne. Dans le cadre de mes études en Education et Formation, je réalise un travail de recherche sur le redoublement au lycée. Après avoir réalisé une exploration théorique, je réalise actuellement une enquête de terrain auprès des professeurs.
Du coup, je me permets de vous soumettre un questionnaire en ligne à destination des professeurs de Lyon et Grenoble.

https://docs.google.com/forms/d/1n57e3GDSPxlcie3HwgEAPGD12k2vFx6xrMNX-jWK56c/viewform?usp=send_form

je vous remercie du temps que vous m'aurez accordé !

Bonne soirée

lucie2404
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude à destination des professeurs de Lycées

Message par MelanieSLB le Jeu 28 Jan 2016 - 21:49

Certaines questions sont bizarres, je ne les comprends pas bien, du coup, je n'ai pas répondu.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude à destination des professeurs de Lycées

Message par Paddy le Ven 29 Jan 2016 - 6:46

Impossible de répondre. Je n'ai pas vu un redoublement en seconde depuis trois ans.
avatar
Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude à destination des professeurs de Lycées

Message par Invité El le Ven 29 Jan 2016 - 7:13

N'étant pas de l'Académie de Lyon ni de Grenoble, je ne réponds pas (je pourrais quand même, semble-t-il), mais je m'interroge sur la méthodologie. Si seuls des volontaires pêchés au hasard répondent, si des "intrus" (comme moi, donc) peuvent le faire, quelle est la valeur de votre démarche scientifique (puisque vous êtes en Master)? A quoi sert votre questionnaire? A vous donner une vague première idée à titre personnel? Ou allez-vous l'utiliser comme base de données?

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude à destination des professeurs de Lycées

Message par ycombe le Ven 29 Jan 2016 - 8:06

Tiens une étude sur le redoublement. Ça faisait longtemps.

N'oubliez d'aller regarder les évaluations CEDRE. On y trouve, pour chaque année, le taux d'élèves de troisième ayant redoublé au moins une fois.

Il n'est pas très difficile d'y constater une baisse régulière de ce taux (baisse importante, puisqu'on l'a divisé par deux depuis le début de ces évaluations), ainsi qu'une corrélation évidente entre cette baisse et la hausse du taux d'élèves en difficulté.

En y réfléchissant deux minutes, vous pourrez comprendre sans trop de peine qu'une question comme «Diriez-vous que le redoublement est utile … inutile» est parfaitement inopérante. Le redoublement peut être inutile pour la majorité des élèves qui redoublent pris individuellement et globalement très utile par la pression sur le travail de l'ensemble des élèves qu'il implique.

Il serait peut être temps d'arrêter de se demander si le redoublement est efficace ou pas et de commencer à évaluer les effets scolaires de la baisse du redoublement réalisée depuis une quinzaine d'année.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude à destination des professeurs de Lycées

Message par pignolo le Ven 29 Jan 2016 - 9:09

Ah ben ça fait du bien de vous lire !
Les effets indirects du redoublement sont diablement efficaces, puisque la pire menace pour nos élèves actuels est en général la perte d'appartenance à un groupe.

Si on supprime le redoublement alors il faut absolument organiser de manière modulaire l'enseignement pour lesdits redoublants ; or ce n'est absolument pas fait dans notre système. Succès assuré.

pignolo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude à destination des professeurs de Lycées

Message par ycombe le Ven 29 Jan 2016 - 13:50

J'ajoute que pour celui qui réalise l'étude, interpréter la question "Diriez-vous que le redoublement est utile ... inutile" est impossible. Certains vont répondre à l'aune de l'efficacité sur le seul élève qui redouble, d'autres à celle de leur avis sur le système éducatif  dans sa globalité. Interpréter les réponses sans tenir compte de ces deux manières différentes de comprendre la question serait particulièrement incohérent.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude à destination des professeurs de Lycées

Message par Gryphe le Ven 29 Jan 2016 - 14:30

@ycombe a écrit:Il serait peut être temps d'arrêter de se demander si le redoublement est efficace ou pas et de commencer à évaluer les effets scolaires de la baisse du redoublement réalisée depuis une quinzaine d'année.

idee
avatar
Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude à destination des professeurs de Lycées

Message par Tamerlan le Ven 29 Jan 2016 - 15:23

@Paddy a écrit:Impossible de répondre. Je n'ai pas vu un redoublement en seconde depuis trois ans.

Shocked Vous enseignez où?

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude à destination des professeurs de Lycées

Message par scot69 le Ven 29 Jan 2016 - 17:00

Pareil chez nous, je suis dans un établissement privé menacé de fermeture, donc on ne fait surtout pas redoubler un élève de seconde (car ça voudrait dire: un élève de moins en première).

(je ne dis pas que je cautionne, j'observe juste ce qui se passe chez nous...!)
avatar
scot69
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum