Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Olympias
Prophète

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par Olympias le Sam 30 Jan 2016 - 20:01
Mehitabel, envisages-tu un changement de péninsule ??
avatar
minimouch
Niveau 6

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par minimouch le Sam 30 Jan 2016 - 21:57
Je suis d'accord sur le faite de demander des pays pas top pour montrer son envie, mais avec des enfants et un mari, c'est pas facile.
Si j'étais célibataire ou juste avec mon mari, ça ne nous dérangerait pas, mais avec des enfants, on ne veut pas leur faire prendre de risques...
avatar
chenmawon
Niveau 8

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par chenmawon le Sam 30 Jan 2016 - 22:05
Bonsoir,

Même sans enfant je le comprends bien: le problème étant comme l'a si bien dit Mehitabel, c'est que les pays pas top le sont souvent vu de loin et sur réputation! Et je sais qu'il est dur de passer au dessus de la réputation, mais parfois (souvent) il y a d'excellentes surprises!!

Le cercle vicieux quoi....
Manu

_________________
Jan'l pase'l pase'l
avatar
nautie
Habitué du forum

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par nautie le Sam 30 Jan 2016 - 22:45
De toutes tes expériences Manu, j'avoue que le Cameroun et Haïti me tente peu... Par contre, grâce à toi, j'ai rajouté la Colombie dans ma liste des possibles! Wink
avatar
nautie
Habitué du forum

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par nautie le Sam 30 Jan 2016 - 22:49
En tout cas, merci pour tous vos avis, conseils et anecdotes! ça me corrige pas les copies (faut vraiment que je m'y mette!) mais ça donne envie de voyager!!
avatar
chenmawon
Niveau 8

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par chenmawon le Sam 30 Jan 2016 - 22:52
Et pourtant: Haïti restera mon expérience la plus marquante!! Mais aussi pour la situation du pays a ce moment là (2003-2007). Le Cameroun, vie paisible, mais si tu es fan de spectacle, ciné et culture en général, un peu vide!

J'insiste: c'est clair que ça n'attire pas, mais nous sommes plusieurs à témoigner que:
-1 il faut passer par cette étape (et on est nombreux à témoigner à postériori qu'elle(s) se passe(nt) plutôt bien.....
- 2 des pays vus de loin paraissent craignos... mais ne le sont pas quand on y est (à condition de respecter des mesures de précaution de base). Et souvent moins problèmatique pour la situation perso que des pays très glamour mais dont les salaires qui y sont versés ne permettent pas d'en profiter (mon regard se tourne vers les US par exemple)!
A+
Manu

_________________
Jan'l pase'l pase'l
avatar
nautie
Habitué du forum

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par nautie le Sam 30 Jan 2016 - 23:08
En fait, étant en Guadeloupe, j'avoue avoir envie de changer de paysage et de climat, donc Haïti... bof...

Si je devais avoir le même climat, ce serait pour un paysage soit totalement différent (et une culture à découvrir totalement!), soit urbain (besoin d'un peu de "vie culturelle")!

avatar
nautie
Habitué du forum

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par nautie le Sam 30 Jan 2016 - 23:27
Dans mon top ten des pays qui m'attirent, il y a:
Le Cambodge, la Corée, l'Inde, le Canada, l'Australie, la Chine, le Vietnam, l'Indonésie, Singapour, l'Equateur... Evidemment, du classique! On doit être nombreux à avoir la même liste!
Mais je ne serais pas contre une expérience dans un autre pays d'Amérique (seuls Haïti, le Salvador et le Venezuela me laissent dubitative!), dans un pays d'Europe bien sûr (excepté la Turquie, la Russie et l’Ukraine que je n'arrive pas encore vraiment à mettre au rang des possibles), au Maroc, aux Emirats Arabes Unis, en Asie (sans exception) et en Océanie.

Je m'interroge encore pour Madagascar, l'Afrique du Sud, le Qatar et l'Arabie Saoudite... (je dis je mais c'est plutôt du nous, on part en famille quand même!)
avatar
InvitéSV
Niveau 8

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par InvitéSV le Sam 30 Jan 2016 - 23:50
Pour ma part j'ai fait des vœux très larges pour les postes de résidents.


Dernière édition par Svarog le Sam 20 Fév 2016 - 15:28, édité 1 fois
avatar
InvitéSV
Niveau 8

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par InvitéSV le Sam 30 Jan 2016 - 23:52
@nautie a écrit:En fait, étant en Guadeloupe, j'avoue avoir envie de changer de paysage et de climat, donc Haïti... bof...

Si je devais avoir le même climat, ce serait pour un paysage soit totalement différent (et une culture à découvrir totalement!), soit urbain (besoin d'un peu de "vie culturelle")!


Je te comprends totalement Nautie.
avatar
chenmawon
Niveau 8

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par chenmawon le Dim 31 Jan 2016 - 0:35
Nautie,
@Nautie HG à Séoul, un résident, marié à une coréenne, là-bas depuis 17 ans.... Bouché à mon avis!
@Svarog: à Oslo, au secondaire, en général pas tant de TNR que ça!
Bonne chance
Manu

_________________
Jan'l pase'l pase'l
avatar
nautie
Habitué du forum

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par nautie le Dim 31 Jan 2016 - 0:45
@chenmawon a écrit:Nautie,
@Nautie HG à Séoul, un résident, marié à une coréenne, là-bas depuis 17 ans.... Bouché à mon avis!
@Svarog: à Oslo, au secondaire, en général pas tant de TNR que ça!
Bonne chance
Manu

Oui, je sais qu'il y a peu de chance que j'aille au Japon, en Corée ou au Canada... Mais ça m'empêche pas de rêver! L'an prochain, je vais être sur les dents, mais là... Rien que de faire cette liste, ça me fait voyager un peu... :elephant2:

En tout cas, merci pour les infos!!
avatar
InvitéSV
Niveau 8

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par InvitéSV le Dim 31 Jan 2016 - 1:00
@chenmawon a écrit:Nautie,
@Nautie HG à Séoul, un résident, marié à une coréenne, là-bas depuis 17 ans.... Bouché à mon avis!
@Svarog: à Oslo, au secondaire, en général pas tant de TNR que ça!
Bonne chance
Manu
Merci pour l'info chenmawon... C'est vraiment sympa.
avatar
InvitéSV
Niveau 8

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par InvitéSV le Dim 31 Jan 2016 - 1:22
@nautie a écrit:
@chenmawon a écrit:Nautie,
@Nautie HG à Séoul, un résident, marié à une coréenne, là-bas depuis 17 ans.... Bouché à mon avis!
@Svarog: à Oslo, au secondaire, en général pas tant de TNR que ça!
Bonne chance
Manu

Oui, je sais qu'il y a peu de chance que j'aille au Japon, en Corée ou au Canada... Mais ça m'empêche pas de rêver! L'an prochain, je vais être sur les dents, mais là... Rien que de faire cette liste, ça me fait voyager un peu... :elephant2:

En tout cas, merci pour les infos!!
Concernant le Canada c'est plus que bouché en HG. 3 TNR, des contrats locaux et de nombreux candidats sur liste d'attente qui seront privilégiés du fait des politiques migratoires qui deviennent, malgré ce que l'on pense, de plus en plus restrictives avec des délais d'attente de plus en plus longs pour obtenir un visa de travail. Autant dire que cela semble perdu d'avance. Néanmoins ça ne mange pas de pain de poser sa candidature... Un miracle peut toujours exister comme des départs inopportuns... On peut toujours rêver!!!
avatar
Mehitabel
Doyen

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par Mehitabel le Dim 31 Jan 2016 - 7:05
@Olympias a écrit:Mehitabel, envisages-tu un changement de péninsule ??

Non, c'est vraiment dans cette région que je me sens bien, et l'Asie mise à part, je me vois mal vivre ailleurs. J'adore le climat, l'ambiance générale qui règne dans ces écoles...Comment vas tu toi?
avatar
Mehitabel
Doyen

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par Mehitabel le Dim 31 Jan 2016 - 7:10
@minimouch a écrit:Je suis d'accord sur le faite de demander des pays pas top pour montrer son envie, mais avec des enfants et un mari, c'est pas facile.
Si j'étais célibataire ou juste avec mon mari, ça ne nous dérangerait pas, mais avec des enfants, on ne veut pas leur faire prendre de risques...

C'est vrai que cela change la donne, surtout les enfants, mais là où je suis par exemple, système de santé excellent, je viens d'y accoucher de ma deuxième fille et j'y eu un accouchement de rêve, mille fois meilleur que celui que j'ai eu en France, pas de problèmes de sécurité, c'est une expatriation moins bouleversante je trouve que ce que j'ai pu vivre en Ukraine, froid, neige, personnes peu accueillantes.
avatar
Mehitabel
Doyen

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par Mehitabel le Dim 31 Jan 2016 - 7:29
@chenmawon a écrit:Bonsoir,

Même sans enfant je le comprends bien: le problème étant comme l'a si bien dit Mehitabel, c'est que les pays pas top le sont souvent vu de loin et sur réputation! Et je sais qu'il est dur de passer au dessus de la réputation, mais parfois (souvent) il y a d'excellentes surprises!!

Le cercle vicieux quoi....
Manu

+10000
avatar
Olympias
Prophète

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par Olympias le Dim 31 Jan 2016 - 8:14
@Mehitabel a écrit:
@Olympias a écrit:Mehitabel, envisages-tu un changement de péninsule ??

Non, c'est vraiment dans cette région que je me sens bien, et l'Asie mise à part, je me vois mal vivre ailleurs. J'adore le climat, l'ambiance générale qui règne dans ces écoles...Comment vas tu toi?
Ça va Laughing ! Heureusement que janvier se termine aujourd'hui et que les vacances arrivent parce que je ne touche pas terre depuis des semaines ! Cours, copies, réunions lycée, inspection (TB passée, un souci de moins Laughing ), réunions diverses à Paris (hier, et encore ce matin), plein d'AR en train (me voilà encore dans le Transilien), j'ai demandé ma mut pour quitter les betteraves pour l'académie de Versailles (direction le 95)...trouver une maison pour la famille recomposée (c'est fait.....reste à obtenir le prêt Laughing ), gérer Admission post bac pour la grande furieux , chercher un établissement pour son frère que je ne peux pas mettre n'importe où vu son handicap affraid , penser au déménagement (je hais les déménagements) ...bref, c'est la fête !! Bon, mais c'est pour être avec mon homme ... et je ne veux pas vivre séparée de lui encore une année.
Et toi ?
avatar
Delachute
Niveau 5

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par Delachute le Dim 31 Jan 2016 - 8:52
Pensez à nous, un prof d'arts et un documentaliste ! Quasi aucun poste et, quand il y en a un, c'est la plupart du temps en local (surtout en arts plastiques où ce sont la plupart du temps des enseignants d'autres disciplines qui s'en chargent.. ben oui quoi faire faire du dessin c'est facile !)
avatar
Parenthèse
Érudit

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par Parenthèse le Dim 31 Jan 2016 - 9:40
@Mehitabel a écrit:
@minimouch a écrit:Je suis d'accord sur le faite de demander des pays pas top pour montrer son envie, mais avec des enfants et un mari, c'est pas facile.
Si j'étais célibataire ou juste avec mon mari, ça ne nous dérangerait pas, mais avec des enfants, on ne veut pas leur faire prendre de risques...

C'est vrai que cela change la donne, surtout les enfants, mais là où je suis par exemple, système de santé excellent, je viens d'y accoucher de ma deuxième fille et j'y eu un accouchement de rêve, mille fois meilleur que celui que j'ai eu en France, pas de problèmes de sécurité, c'est une expatriation moins bouleversante je trouve que ce que j'ai pu vivre en Ukraine, froid, neige, personnes peu accueillantes.

Félicitations pour ton deuxième bébé !
LoveLoveLove
Niveau 1

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par LoveLoveLove le Dim 31 Jan 2016 - 11:04
Savez-vous quand est-ce que tombent les réponses de la MLF ?
Et en Lettres, l'AEFE est-ce tombé ?
avatar
Mehitabel
Doyen

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par Mehitabel le Dim 31 Jan 2016 - 11:22
@LoveLoveLove a écrit:Savez-vous quand est-ce que tombent les réponses de la MLF ?
Et en Lettres, l'AEFE est-ce tombé ?

Pour la MLF, attention, il y a les réponses officielles, elles sont déjà en train de tomber et vont continuer, et puis ensuite il y a les postes non pourvus (et il y en a beaucoup) car ne faisant pas partie des voeux des candidats. Et là, vous pouvez être appelés directement par l'établissement car la MLF fait tourner les CV dans les écoles qui le demandent (la majorité). Nous avons déjà recruté du personnel en juin, bon, célibataire, sans enfant, donc plus facile c'est certain.

Pour l'AEFE, commission pour tout le monde entre le 4 et le 11 mars et cette année les écoles ont l'air de vouloir respecter les dates, car l'année dernière certains établissements s'étaient fait "remarquer" en faisant des commissions le 28 mars, pour des demandes de détachement qui doivent arriver aux rectorats avant le 30-31 mars, autant dire qu'il y a eu beaucoup de refus Rolling Eyes
avatar
Delachute
Niveau 5

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par Delachute le Dim 31 Jan 2016 - 11:44
Savez vous si pour les émirats les réponses (MLF) sont tombées ? Merci !
avatar
Mehitabel
Doyen

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par Mehitabel le Dim 31 Jan 2016 - 12:45
@Olympias a écrit:
@Mehitabel a écrit:
@Olympias a écrit:Mehitabel, envisages-tu un changement de péninsule ??

Non, c'est vraiment dans cette région que je me sens bien, et l'Asie mise à part, je me vois mal vivre ailleurs. J'adore le climat, l'ambiance générale qui règne dans ces écoles...Comment vas tu toi?
Ça va Laughing ! Heureusement que janvier se termine aujourd'hui et que les vacances arrivent parce que je ne touche pas terre depuis des semaines ! Cours, copies, réunions lycée, inspection (TB passée, un souci de moins Laughing ), réunions diverses à Paris (hier, et encore ce matin), plein d'AR en train (me voilà encore dans le Transilien), j'ai demandé ma mut pour quitter les betteraves pour l'académie de Versailles (direction le 95)...trouver une maison pour la famille recomposée (c'est fait.....reste à obtenir le prêt Laughing ), gérer Admission post bac pour la grande furieux , chercher un établissement pour son frère que je ne peux pas mettre n'importe où vu son handicap affraid , penser au déménagement (je hais les déménagements) ...bref, c'est la fête !! Bon, mais c'est pour être avec mon homme ... et je ne veux pas vivre séparée de lui encore une année.
Et toi ?
Je t'envoie un MP dès que j'ai une main de libre Wink
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par Isidoria le Dim 31 Jan 2016 - 12:56
@Delachute a écrit:Pensez à nous, un prof d'arts et un documentaliste ! Quasi aucun poste et, quand il y en a un, c'est la plupart du temps en local (surtout en arts plastiques où ce sont la plupart du temps des enseignants d'autres disciplines qui s'en chargent.. ben oui quoi faire faire du dessin c'est facile !)

Je pense que tu te trompes. Personne à l'AEFE ne pense que "faire du dessin" c'est facile. Et tu oublies une chose, il n'y a qu'un prof d'arts plastique par établissement (sauf dans les très très grosses structures). De mon expérience dans les établissements dans lesquels je suis passée, le prof, local, avait fait une école d'art, était diplômé dans son pays de l'enseignement ET était francophone. On ne crée pas de poste de résident s'il y a ce genre d'opportunité en local.
Tout est vu depuis le local: par exemple il y a des établissements où il n'y a pas de techno car on n'arrive pas à installer une salle (pas assez d'espace, difficulté à faire venir les machines souhaitées, coûts exorbitants) ou pas de musique (pourcentage d'élèves suivant des cours en école de musique très élevé).

Je vais dire un truc un peu cash mais à en lire certains, vous avez une vision bien négative sans connaître les conditions d'enseignement et de gestion des établissements de l'étranger. Évidemment, il faut y entrer pour savoir mais ne voyez pas tout du haut de votre frustration de ne pas avoir obtenu encore un poste. Si l'expatriation au sens large est ce que vous souhaitez, vous finirez par y arriver: enseigner une autre matière, compléter ses heures dans une autre matière, accepter des services très supérieurs à ce qu'on peut faire en France, et choisir un pays auquel a priori vous n'auriez pas pensé.

J'ai vu plus haut des listes, par exemple, l'Equateur fait rêver en Amérique latine: pourquoi? Les conditions de vie ne sont absolument pas meilleures qu'ailleurs. Il y a des coups d'état régulièrement, des failles sismiques partout (ça tremble au moins une fois par an), le Cotopaxi est en éruption depuis août, et les gens sont en attente de l'explosion, le gouvernement a multiplié par quatre la taxation sur les produits importés... Je connais, j'y ai été en poste. Par contre c'est un bon choix car peu demandé au contraire! La Colombie, le Brésil (beaucoup trop cher), le Chili, le Mexique sont les gros pays qui reçoivent le plus de dossiers en Amérique latine. Quoique Mexico est désormais à part.
Mon conseil: acceptez de faire sauter vos barrières mentales si votre but est une expatriation. Si le but est un pays spécifique qui ne bouleversera pas vos habitudes, acceptez que la concurrence soit rude.

Bon courage à tous.

Lovelovelove, oui en lettres c'est tombé. Qu'a vais-tu demandé? MP si tu veux.
avatar
Delachute
Niveau 5

Re: Expatriés, résidents, locaux 2016: l'attente, même combat !!

par Delachute le Dim 31 Jan 2016 - 13:09
Je ne parlais qu'en connaissance de cause. Je suis enseignante depuis peu et j'ai travaillé à l'étranger dans le secteur artistique. Les seuls enseignant d'arts que j'ai vu étaient d'abord professeur d'une autre discipline (lettre, anglais). Je n'ai jamais vu un enseignant titulaire en arts pla faire en complément des heures de français.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum