La presse et le suicide des enseignants...

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par Osmie le Mar 2 Fév 2016 - 18:04

Ah...alors dans un silence assourdissant. Encore un suicide qui n'aura rien à voir, mais rien de rien, avec la destruction d'une discipline et d'une profession.
cafe

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par Ilse le Mar 2 Fév 2016 - 18:13

http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/02/2268194-college-croix-daurade-profs-partages-entre-depit-colere.html

Dix-sept enseignants qui refusent de donner leurs cours hier, trois professeurs en arrêt maladie, le collège Hubertine-Auclert, quartier de Croix-Daurade à Toulouse, est en crise. La mort tragique de Vincent, jeune enseignant en mathématique âgé de 27 ans qui s'est suicidé la semaine dernière a plongé la communauté pédagogique dans un profond malaise. Malaise devenu colère quand samedi matin, l'équipe de cet établissement a découvert dans nos colonnes les propos du secrétaire général adjoint de l'académie (1). Jean-Jacques Vial estimait notamment que le collège Hubertine-Auclert ne se classait pas parmi les établissements «compliqués».

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par Caspar Goodwood le Mar 2 Fév 2016 - 18:31

Un de mes collègues nous a parlé d'un professeur d'allemand qui se serait suicidé le lendemain de la réunion consacrée à la DHG dans son collège. Quelqu'un en a-t-il entendu parler?

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par Nestya le Mar 2 Fév 2016 - 18:35

@Caspar Goodwood a écrit:Un de mes collègues nous a parlé d'un professeur d'allemand qui se serait suicidé le lendemain de la réunion consacrée à la DHG dans son collège. Quelqu'un en a-t-il entendu parler?
Si c'est dans l'académie de Lille, oui. C'est sur Twitter #collège2016.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par laMiss le Mar 2 Fév 2016 - 18:42

C'est à elle que je faisais référence en effet.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par gp20 le Mar 2 Fév 2016 - 19:31

@Shere Khan a écrit:Le bahut était peut-être tranquille, mais qu'un stagiaire se suicide, ça en dit long sur la pression énorme qu'il a pu subir, comme beaucoup d'autres jeunes, qui n'ont que leur travail pour vivre, et qui entendent à longueur de journée un chantage à la titularisation. Ajoutons à cela des conditions de travail carrément infaisables pour certains d'entre eux. Le résultat n'est pas étonnant, et c'est grinçant dans un pays qui se prétend "civilisé".
Un bahut tranquille avec 17 conseils de discipline en 2013 et 11 en 6 mois durant l'année 2012 ? On a pas la même notion du collège "pépère", quand on sait la difficulté pour qu'un élève soit conduit devant un conseil de discipline... Shocked
Une fois de plus le rectorat minimise des incidents, surtout pas de vagues, ce n'était pas de leur faute, ou des conditions d'exercice si un jeune collègue en arrive à cette extrémité là.. ;Une petite enquête classée sans suite, et on passe à autre chose...

gp20
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par laMiss le Mar 2 Fév 2016 - 19:40

On pourrait titrer "La presse, le Ministère et le suicide des enseignants".

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par Caspar Goodwood le Mar 2 Fév 2016 - 22:17

@laMiss a écrit:C'est à elle que je faisais référence en effet.

Désolé, j'avais raté ton post.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par Osmie le Mer 3 Fév 2016 - 9:28

@Ilse a écrit:http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/02/2268194-college-croix-daurade-profs-partages-entre-depit-colere.html

Dix-sept enseignants qui refusent de donner leurs cours hier, trois professeurs en arrêt maladie, le collège Hubertine-Auclert, quartier de Croix-Daurade à Toulouse, est en crise. La mort tragique de Vincent, jeune enseignant en mathématique âgé de 27 ans qui s'est suicidé la semaine dernière a plongé la communauté pédagogique dans un profond malaise. Malaise devenu colère quand samedi matin, l'équipe de cet établissement a découvert dans nos colonnes les propos du secrétaire général adjoint de l'académie (1). Jean-Jacques Vial estimait notamment que le collège Hubertine-Auclert ne se classait pas parmi les établissements «compliqués».

Toujours mettre le couvercle sur les problèmes, toujours nier leur origine, toujours reporter la faute sur l'enseignant, toujours culpabiliser l'équipe, etc. Et bientôt on va apprendre que le stagiaire avait des problèmes personnels et que la collègue d'allemand a eu le mauvais goût d'instrumentaliser l'arrivée de la DHG pour mettre son suicide en scène.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par gauvain31 le Mer 3 Fév 2016 - 10:18

@Shere Khan a écrit:Le bahut était peut-être tranquille, mais qu'un stagiaire se suicide, ça en dit long sur la pression énorme qu'il a pu subir, comme beaucoup d'autres jeunes, qui n'ont que leur travail pour vivre, et qui entendent à longueur de journée un chantage à la titularisation. Ajoutons à cela des conditions de travail carrément infaisables pour certains d'entre eux. Le résultat n'est pas étonnant, et c'est grinçant dans un pays qui se prétend "civilisé".

Le bahut était peut-être tranquille :! non il n'était pas tranquille ; une collègue TZR SVT est passé par ce collège il y 3-4 ans et il y avait déjà de gros problèmes; mais l'EN a le don d'essayer de tout camoufler

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par Osmie le Mer 3 Fév 2016 - 10:38

http://www.toulouse.snes.edu/spip/IMG/pdf/Communique_de_presse_02-02-16.pdf


COMMUNIQUE DE PRESSE
Toulouse le 02 février 2016

Suicide d’un collègue : le Rectorat doit entendre la situation
« La Dépêche du Midi » a relaté dans son édition toulousaine du 30/01/16 le suicide d’un jeune collègue, fonctionnaire-stagiaire au Collège
Hubertine Auclert à Toulouse (31). Les propos des autorités académiques, tels que rapportés par ce journal, ont profondément choqué les personnels de cet établissement, qui ont débrayé lundi 01/02/16, avant d’être reçus en urgence au Rectorat, accompagnés par le SNES-FSU.
Beaucoup de collègues, dans de nombreux établissements, se sont par ailleurs également émus de ce suicide et des propos tenus par les responsables de l’académie, qui semblent exclure par avance toute responsabilité de l’institution dans ce dossier. En effet, l’enquête que
doit obligatoirement mener le CHSCT (Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de travail) en pareilles circonstances n’avait même pas encore débuté ! Pourtant, la situation de l’établissement est préoccupante depuis plusieurs années : les collègues ont alerté à plusieurs reprises les autorités académiques, notamment sur des comportements graves d’élèves qui restent non sanctionnés et une ambiance difficile dans l’établissement.
Le SNES-FSU tient à ce que le CHSCT puisse mener librement et pleinement son enquête. Il doit pouvoir faire toute la lumière, aussi bien sur
la situation de ce collègue que sur d’éventuels dysfonctionnements au sein de l’établissement, ou dans de la chaîne de décision conduisant aux affectations, ou encore dans le suivi spécifique des fonctionnaires-stagiaires mis en place par l’ESPE en lien avec les corps d’inspection.
Le SNES-FSU demande ce jour à être reçu par les autorités académiques, et continuera d’accompagner les collègues.


Dernière édition par Al-qalam le Mer 3 Fév 2016 - 10:40, édité 1 fois (Raison : Mise en forme)

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par laMiss le Mer 3 Fév 2016 - 14:40

Un collègue de la collègue d'allemand avait un compte twitter sur lequel il avait posté quelques informations.
Ce compte n'est plus accessible depuis aujourd'hui. heu

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par babouchka4 le Jeu 4 Fév 2016 - 17:33

@Caspar Goodwood a écrit:Un de mes collègues nous a parlé d'un professeur d'allemand qui se serait suicidé le lendemain de la réunion consacrée à la DHG dans son collège. Quelqu'un en a-t-il entendu parler?

Sur l'académie de Lille il y a eu un drame...

http://www.lille.snes.edu/spip.php?article3183

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "

babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par Nestya le Jeu 4 Fév 2016 - 17:55

@babouchka4 a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Un de mes collègues nous a parlé d'un professeur d'allemand qui se serait suicidé le lendemain de la réunion consacrée à la DHG dans son collège. Quelqu'un en a-t-il entendu parler?

Sur l'académie de Lille il y a eu un drame...

http://www.lille.snes.edu/spip.php?article3183
Oui, c'est la collègue dont on parle au dessus.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par babouchka4 le Jeu 4 Fév 2016 - 18:06

@Nestya a écrit:
@babouchka4 a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Un de mes collègues nous a parlé d'un professeur d'allemand qui se serait suicidé le lendemain de la réunion consacrée à la DHG dans son collège. Quelqu'un en a-t-il entendu parler?

Sur l'académie de Lille il y a eu un drame...

http://www.lille.snes.edu/spip.php?article3183
Oui, c'est la collègue dont on parle au dessus.

Je n'étais pas sûr dans le doute... Quelle horreur... :'(

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "

babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par Osmie le Jeu 4 Fév 2016 - 18:12


Merci pour ce lien ; on pourra apprécier le passage suivant :

"On ne peut pas ballotter ces quelques élèves d'un établissement à un autre, ni mettre un surveillant derrière chaque enfant. il faut valoriser les bonnes pratiques des enseignants, comment se comporter face à l'irrespect."  — Jacques Caillaut, inspecteur d'académie

On souhaite à ce Jacques Caillaut de vivre ce qu'a vécu le stagiaire.


Et celui-ci, que n'aurait pas pu écrire un IPR :
Arnaud, parent d'élève à Castelginest : "Je note une insubordination des enfants vis-à-vis de l'autorité des adultes, et ce de plus en plus tôt. Ces groupes là plombent les classes. Les profs sont impuissants et les parents ont démissionné, les bases doivent venir du cercle familial."

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par Schéhérazade le Jeu 4 Fév 2016 - 18:23

@Osmie a écrit:

Merci pour ce lien ; on pourra apprécier le passage suivant :

"On ne peut pas ballotter ces quelques élèves d'un établissement à un autre, ni mettre un surveillant derrière chaque enfant. il faut valoriser les bonnes pratiques des enseignants, comment se comporter face à l'irrespect."  — Jacques Caillaut, inspecteur d'académie

On souhaite à ce Jacques Caillaut de vivre ce qu'a vécu le stagiaire.


Et celui-ci, que n'aurait pas pu écrire un IPR :
Arnaud, parent d'élève à Castelginest : "Je note une insubordination des enfants vis-à-vis de l'autorité des adultes, et ce de plus en plus tôt. Ces groupes là plombent les classes. Les profs sont impuissants et les parents ont démissionné, les bases doivent venir du cercle familial."

Les propos de l'IA sont d'une sidérante impudence. En gros: ne faisons pas de conseil de discipline, les fauteurs de trouble seraient "ballotés". Et leurs victimes, élèves comment professeurs? C'est pas son problème. "On ne peut pas mettre un surveillant derrière chaque enfant"; bon, eh bien, c'est pas grave, ne renforçons pas les effectifs, ça sert à rien, et puis ça coûte cher, tant pis pour les élèves qui ne sont pas en sécurité. Et l'abject sous-entendu: "valoriser les bonnes pratiques". En gros: vous vous faites insulter ou frapper? Vous n'avez pas eu les "bonnes pratiques". Et en plus, il retire toute légitimité à la loi: "comment se comporter face à l'irrespect". Mais en sanctionnant, en signifiant aux élèves des limites. Précisément ce qu'il interdit en excluant d'office les conseils de discipline. S'il y a un autre comportement prescrit, c'est que l'irrespect n'est pas interdit. Si cet IPR a des enfants, je ne doute pas qu'il soit disposé à les scolariser dans cet établissement les yeux fermés: il enseignera "les bonnes pratiques" aux professeurs du collège, et tout ira pour le mieux.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par gruliette le Jeu 4 Fév 2016 - 23:33

@Shere Khan a écrit:Le bahut était peut-être tranquille,

Ce bahut est horrible. Sa réputation le précède à Toulouse et aux alentours, je me rappelle avoir lorgné sur deux postes (suspect déjà...) mis au mouvement en lettres, et le regard paniqué que m'a lancé la collègue à qui j'en parlais m'a dissuadé: "faut pas aller à croix-daurade, jt'assure, c'est intenable" Et pourtant Toulouse comme toutes les grandes villes, à son lot de rep et rep+...

gruliette
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par VicomteDeValmont le Jeu 4 Fév 2016 - 23:57

Pourquoi envoyer les collègues stagiaires dans ce type d'établissement? Il y a eu deux démissions l'an dernier d'après l'article de france bleu.

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par moonie le Ven 5 Fév 2016 - 17:07

Chez nous, deux démissions de stagiaires et ce n'est que dans ma matière, suite à de multiples chantages au licenciement. Je ne parle pas des cas de conflits avec l'administration que chaque rectorat recense dans les fameuses procédures d'alerte qui ne concerne pas que la gestion de classe désormais mais tout faux pas ou couac du stagiaire

moonie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par cocktail le Sam 6 Fév 2016 - 10:09

Lettre ouverte des enseignants du lycée disponible ici :
http://www.politis.fr/articles/2016/02/de-la-misere-en-milieu-enseignant-34064/

Notre jeune collègue de mathématiques a mis fin à ses jours mercredi 27 janvier 2016. Il avait 27 ans et commençait tout juste dans le métier. Vincent était professeur stagiaire en mathématiques, tout comme Anne-Marie, comme Alice en français, ou Ana et Georges en anglais. L'équipe enseignante avait pourtant demandé au Rectorat, en juin dernier, de ne plus affecter de stagiaires dans notre collège. Personne ne peut ignorer les conditions difficiles dans lesquelles nous exerçons notre métier : insultes, incivilités, coups portés sur les adultes, dégradations des locaux, déclenchements incessants de l'alarme incendie, violence dans la cour, en classe ou devant le collège, harcèlements conduisant certains élèves à des absences répétées voire à des départs de notre établissement. Il se tient dans le collège plus de 15 conseils de discipline par an, et tout autant ne sont pas tenus pour faire baisser les chiffres... Il faut regarder les choses en face. (...)

cocktail
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par tit871 le Sam 6 Fév 2016 - 13:00

ce jacques caillaud est une honte!

tit871
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par phil(...) le Sam 6 Fév 2016 - 14:51


phil(...)
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par metropolis75 le Lun 8 Fév 2016 - 1:00

Je ne poste pas souvent sur le forum mais cette nouvelle m'a littéralement bouleversée... Je suis néotitulaire et enseigne dans un collège très difficile (mucho hardcore même) dans le 93. La moitié de l'équipe est constituée de néotits, l'autre moitié de profs n'ayant guère plus de cinq année d'ancienneté. Et... Que dire... Je n'ai pas l'impression qu'on est simplement lâchés dans la jungle, je me sens comme sacrifiée. Sacrifices de "jeunes vierges" sur l'autel de la sacro-sainte institution. Alors que notre costume n'est pas encore bien taillé, nos épaules pas encore assez musclées, on nous a envoyé sur un champ de bataille avec pour guide des généraux tyranniques qui ont pour seul mot d'ordre : "marche ou crève".

Un soutien psychologique ? Oui, deux soirs par semaine au bar du coin à noyer nos peines avec nos camarades de galère. Un soutien financier ? Oui, qui sert tout juste à payer les séances de psy. Un soutien personnel ? Vaut mieux être bien entouré et ne pas avoir d'autres soucis dans la vie... Sinon ? Bah sinon on fini par devenir un zombi. Un zombi qui ne dort toujours pas à 1h de mat car angoissé de reprendre le lendemain à 8h...

Donc, pour résumer : Neotit (donc j'en suis encore au stade où je marche à peine à quatre pattes dans ce métier), balancée dans une jungle ou la violence règne en maître (tu veux être respectée ? Sois violente aussi), pressée comme un citron par une hiérarchie qui attend de toi un investissement sans bornes dans moult projets, te harasse de moult réunions et fait comme si tu étais un vrai prof au costume bien taillé... Donc : Dépression. Fort heureusement je n'ai pas d'idées suicidaires, je souffre apparemment de dépression souriante (merci monsieur le psy). Bon, je me rends compte en écrivant que ce que je dis est complètement pathétique. Mais ça fait du bien de pouvoir me "confier" à des collègues qui ne sont pas dans la même galère que moi...

metropolis75
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: La presse et le suicide des enseignants...

Message par metropolis75 le Lun 8 Fév 2016 - 1:03

Désolée pour les fautes d'orthographe. Je m'entraîne pour la réforme. (dépression souriante j'vous dis !)

metropolis75
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum