une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par mistinguette le Mar 2 Fév 2016 - 7:24

Voilà, tout est dans le titre. On nous promet le co-enseignement comme l'alpha et l'oméga de cette réforme, solution de tous nos maux. Disciplinaires ? Trans ?
Avez-vous un avis argumenté sur cette question ?
avatar
mistinguette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Fires of Pompeii le Mar 2 Fév 2016 - 7:26

J'ignore superbement le collègue qui insiste pour partager une classe avec qqn dans l'équipe de lettres dont je fais partie. Hors de question que je m'inflige ça.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par JPhMM le Mar 2 Fév 2016 - 7:28

Thou shalt bleed together professeur

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Fires of Pompeii le Mar 2 Fév 2016 - 7:29

@JPhMM a écrit:Thou shalt bleed together professeur

Thou shall not pass! ^^
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par User5899 le Mar 2 Fév 2016 - 7:38

Pas question.
Voilà, c'est mon argument.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par JPhMM le Mar 2 Fév 2016 - 7:40

Ça a l'air pourtant cool le co-ensaignement. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par simone43 le Mar 2 Fév 2016 - 7:54

Là où je suis ils appellent ça "la co-animation" , je trouve que c'est plutôt révélateur de ce qu'on y fait.

_________________
"Mais ce qu'elle déplore
Surtout, ce qui la fait frémir jusqu'aux genoux,
C'est que demain, hélas ! il faudra vivre encore!
Demain. Après-demain et toujours ! comme nous !"
Baudelaire
avatar
simone43
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par William Foster le Mar 2 Fév 2016 - 9:24

Bah tout se fait à plusieurs de nos jours : la vie en couple, les matchs de tennis ou de ping-pong, les conseils pédagogiques, les pétitions, la danse de salon, la queue pour passer à la caisse à Carouf' le samedi après-midi... Même les élèves viennent à plusieurs en classe ! Alors pourquoi pas l'enseignement (ou l'animation) ? Smile

Moi, je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire ! ( Wink ) Surtout si c'est "l'autre" qui prépare la séance et corrige les copies Razz

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
William Foster
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Celadon le Mar 2 Fév 2016 - 9:29

C'est déjà testé avec bonheur au Canada et / ou aux US ou bien on inaugure ?
Passke si ça vient de là-bas, sûr qu'ils l'ont déjà abandonné, pour qu'on saute dessus avec cet empressement.
Si on est créatif... ça n'augure rien de bien efficace. Allez, courage ! trefle
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par BlackMail le Mar 2 Fév 2016 - 9:35

Dans un de mes deux bahuts, des enseignants travaillent en co-enseignement (c'est-à-dire qu'on a imposé ça aux TZR). Moi-même j'ai un cours de garderie dans mon emploi du temps où on est deux dans la salle, mais c'est un "projet", pas un cours.

Cela étant dit, je ne comprends vraiment pas l'intérêt pour l'EN: proposer du co-enseignement, c'est payer deux professeurs pour une heure de cours. Où est l'intérêt pour eux ?

_________________
Spoiler:

I'm watching you.
avatar
BlackMail
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Cachée le Mar 2 Fév 2016 - 9:42

A mon avis, le ministère va proposer de payer deux professeurs à 0,5h une heure de cours ! Ben oui, il faut rentabiliser l'école ! Twisted Evil
avatar
Cachée
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par mistinguette le Mar 2 Fév 2016 - 9:50

bon, c'est pas éclairant parce que que pour l'instant j'ai :
- version Administration : c'est l'avenir, le bonheur, le progrès l'avenir de la pédagogie, sortez de votre routine patatipaptata.....
-version prof : bouh, c'est nul !

J'aimerais bien avoir un avis plus étayer....

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
mistinguette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par William Foster le Mar 2 Fév 2016 - 10:05

@BlackMail a écrit:Cela étant dit, je ne comprends vraiment pas l'intérêt pour l'EN: proposer du co-enseignement, c'est payer deux professeurs pour une heure de cours. Où est l'intérêt pour eux ?

Ça peut être un moyen pratique de "lisser" les baisses de moyens.
Puisque les élèves auront moins d'heures de cours, il faudra moins de profs. Mais on ne peut pas virer les surnuméraires comme des malpropres. Enfin, pas tous. Du moins, pas tous d'un coup, sinon ça va se voir...
Donc on en vire un peu tous les ans (en jouant sur les contractuels, les départs en retraite...) en laissant le rabiot co-animer... Quitte à ajouter un peu de polyvalence pour lubrifier le passage vers la sortie des enseignants coincés ou accrochés à leurs prérogatives (prof de français qui enseigne la grammaire, prof de maths qui fait du raisonnement en géométrie, prof de SVT qui ne veut pas faire de physique-chimie alors que n'importe qui en est capable...). Ensuite, on diminue progressivement les moyens alloués au co-enseignement, et le tour est joué. pale

Sûr qu'au final, ça fait quelques heures à payer pendant quelques années, mais ça passera mieux qu'un plan social. Neutral

Bien évidemment, loin de cette vision déhérachienne grotesque, la co-animation faite à bon escient, dans de bonnes conditions, avec et par des gens motivés et volontaires, je suis sûr que ça peut être 'achement bien... Tout comme la très grande majorité des trucs qu'on fait sans que la direction vienne imposer des concepts managériaux bancals... bancaux... contre-productifs. Smile

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
William Foster
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Dr Raynal le Mar 2 Fév 2016 - 10:55

Il y a fort longtemps, j'ai pratiqué le "co-enseignement", le rectorat m'ayant associé à une collègue malade, mais qui voulait et pouvait continuer d'enseigner, confrontée à des élèves difficiles.
Je suppose que, dans 'empyrée, ils ont imaginé ce que j'appelle un cours "à la Igor et Grichka Bogdanoff".    
Dans les faits, nous nous sommes vite partagés toutes ses classes en deux, elle gardant les "gentils", et moi prenant les "durs" dans une salle à part, entre 4 yeux...

Et pour le coûtde la manoeuvre, vous êtes d'une grande naïveté :acd: : deux profs en cohabitation = mi temps (ben oui, chacun ne travaille que la moitié de l'heure pour les dieux du ministère...) donc, en fait, 36 h de co-animation = 18h de temps plein ! C'est pas beau, ça, hein ? abi
avatar
Dr Raynal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Sphinx le Mar 2 Fév 2016 - 13:01

Pour rappel, c'est déjà le cas dans un certain nombre de dispositifs, par exemple la DP3 chez moi (et je suppose aussi ailleurs) : 2h/semaine pour les élèves, 4 profs qui alternent deux par deux, total effectué par chacun 2h quinzaine soit 1h/semaine, total inscrit sur la VS et payé : 0,5h/semaine (sauf le 4e prof, qui est la doc et qui a donc juste le droit de coanimer tout ce qu'elle veut sans être payée).

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par micaschiste le Mar 2 Fév 2016 - 13:10

@Cachée a écrit:A mon avis, le ministère va proposer de payer deux professeurs à 0,5h une heure de cours ! Ben oui, il faut rentabiliser l'école ! Twisted Evil
Pas sûre que cela soit validé devant un tribunal administratif.
En TPE aux lycées, cela se pratique. Dans mon établissement, même si nous intervenons à plusieurs, chacun est payé du temps effectué. Je sais que dans d'autres établissements les profs se font avoir...
Sinon on m'impose un tel dispositif ainsi rémunéré, c'est clair, je reste la première demie-heure et l'autre prof fera la 2ème demie-heure (ou inversement, chaque semaine).

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
micaschiste
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Ergo le Mar 2 Fév 2016 - 13:19

Des profs de math le faisaient dans mon collège et ils aimaient ça (mais c'est des profs de math, ils sont bizarres Razz). Payés aux heures effectuées, me semble-t-il car c'était faisable via les moyens supplémentaires.

_________________
No matter. Try again. Fail again. Fail better. ---Samuel Beckett
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Cicyle le Mar 2 Fév 2016 - 13:23

En STL, on a une matière Enseignement Technologique en Langue Vivante.
Selon les établissements, ça peut se faire en co-enseignement. C'est le cas là où je suis actuellement. Selon le collègue, je pense que ça passe plus ou moins bien. Je m'entends très bien avec la collègue et on se répartit plutôt bien le boulot. Je pense que les élèves y trouvent leur compte, en terme d'apprentissages.
Mais si on n'a pas la même vision de l'enseignement, ou des pratiques prédagogiques proches, je pense que ça peut vite être l'enfer et très nuisible aux élève.

En accompagnement personalisé, on est deux (de deux matières différentes), mais dans la réalité, on se répartit les élèves et on fait donc deux demi-groupes. Donc ça n'est pas vraiment du co-enseignement. Juste une organisation qui nous est propre et qui permet de répartir les élèves en fonction de leurs besoins dans l'une ou l'autre de nos deux matières.
avatar
Cicyle
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Cicyle le Mar 2 Fév 2016 - 13:24

@Dr Raynal a écrit:Il y a fort longtemps, j'ai pratiqué le "co-enseignement", le rectorat m'ayant associé à une collègue malade, mais qui voulait et pouvait continuer d'enseigner, confrontée à des élèves difficiles.
Je suppose que, dans 'empyrée, ils ont imaginé ce que j'appelle un cours "à la Igor et Grichka Bogdanoff".    
Dans les faits, nous nous sommes vite partagés toutes ses classes en deux, elle gardant les "gentils", et moi prenant les "durs" dans une salle à part, entre 4 yeux...

Et pour le coûtde la manoeuvre, vous êtes d'une grande naïveté :acd: : deux profs en cohabitation = mi temps (ben oui, chacun ne travaille que la moitié de l'heure pour les dieux du ministère...) donc, en fait, 36 h de co-animation = 18h de temps plein ! C'est pas beau, ça, hein ? abi
Euh... Mes deux heures de co-animation sont bien comptées comme 2h dans ma VS et me sont donc payées comme telles.
avatar
Cicyle
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Loop le Mar 2 Fév 2016 - 13:32

Je le pratique dans mon établissement rep+.
Sur 16.5 heures, 6 sont consacrées à la co-intervention. Heureusement, seules des collègues de lettres sont en binôme avec moi, ce qui me permet, surtout, de diviser en 2 la classe pour travailler sereinement. J'apprécie vraiment ! La réforme nous fait malheureusement perdre quasiment toutes ces heures.
avatar
Loop
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par micaschiste le Mar 2 Fév 2016 - 13:33

Où sont les textes disant que co-animation = mi-traitement ????

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
micaschiste
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par gauvain31 le Mar 2 Fév 2016 - 20:53

Je pratique dans mon lycée la co-intervention 3-4 fois dans l'année avec la collègue de SPC en 1ère L/ES car ils ont l'épreuve anticipée de sciences. J'étais d'abord réticent, mais j'ai très vite vu le gros intérêt de la manœuvre (qui n'est pas du tout pédagogique) : dégager du temps pour organiser 3 bacs blancs au lieu d'un, grandement utile vu la difficulté du type d'épreuve et vu le peu d'heures que nous avons : 45 minutes de SVT et 45 minutes de SPC par semaine.

Mes co-interventions ne sont pas du tout le résultat d'une approbation idéologique , mais juste du pragmatisme.

Et pour avoir testé auprès des élèves 1 bac blanc dans l'année et 3 bacs blancs dans l'année , y a pas photo au niveau des résultats à la fin de l'année.
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Caspar Goodwood le Mar 2 Fév 2016 - 20:59

Vieille idée: mon professeur de français nous en avait parlé quad j'atais en 6ème (c'était le début des années 80 ), à la veille, déjà, d'un projet de réforme du collège.
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Eloah le Mar 2 Fév 2016 - 21:16

Nous, les documentalistes, pratiquons la co-intervention au quotidien !
avatar
Eloah
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par ernya le Mar 1 Aoû 2017 - 9:58

Je remonte ce sujet que je trouve intéressant. Peut-être y a-t-il eu plus d'expérience dans ce domaine avec cette mise en place de la réforme.

Personnellement, je trouve le co-enseignement riche en enseignements. Cela m'a permis de voir d'autres méthodes, de partager une autre relation avec les élèves, et avec mes collègues aussi. Pour peu qu'on soit en co-enseignement avec un prof qu'on apprécie, je trouve que l'expérience vaut franchement le coup.

Pour ceux qui sont franchement contre, quel reproche faites-vous à l'idée d'être deux face aux élèves ? Pourquoi cela devrait-il devenir plus de la garderie qu'un cours où vous êtes seul face à votre classe ?
avatar
ernya
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum