une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par ernya le Mar 1 Aoû 2017 - 9:58

Je remonte ce sujet que je trouve intéressant. Peut-être y a-t-il eu plus d'expérience dans ce domaine avec cette mise en place de la réforme.

Personnellement, je trouve le co-enseignement riche en enseignements. Cela m'a permis de voir d'autres méthodes, de partager une autre relation avec les élèves, et avec mes collègues aussi. Pour peu qu'on soit en co-enseignement avec un prof qu'on apprécie, je trouve que l'expérience vaut franchement le coup.

Pour ceux qui sont franchement contre, quel reproche faites-vous à l'idée d'être deux face aux élèves ? Pourquoi cela devrait-il devenir plus de la garderie qu'un cours où vous êtes seul face à votre classe ?

ernya
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Zagara le Mar 1 Aoû 2017 - 10:07

Si c'est fait correctement, que c'est au service du travail, il n'y a pas de raison que ce ne soit pas positif.
J'imagine que beaucoup de gens ont plus peur des dérives et de l'orientation demandée par certains inspecteurs (qui tendent à faire de la garderie) que du co-enseignement en lui-même.

Le problème est que la "bonne manière" de le faire est forcément à découvrir, artisanale, empirique et pas encore vraiment stabilisée dans les pratiques. Il est donc bien plus facile, confortable et rapide de copier le centre aéré plutôt que de faire de l'expérimentation pédagogique de terrain.
avatar
Zagara
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par CarmenLR le Jeu 10 Aoû 2017 - 16:51

D'accord avec Zagara. L'expérience que j'en ai, c'est que ça peut être super. Ca dépend aussi et surtout de l'entente avec le collègue. On a déjà fait des super projets filmés en anglais.

En revanche, une heure de cours ou de présence dans la salle = une heure payée.

Pourquoi donc les collègues acceptent-ils un mi-traitement qu'ils savent illégal (je ne sais pas ce qui est pire : ne pas savoir ou bien accepter en sachant) ? Il faut, encore et toujours, regarder avec vigilance sa VS et corriger tout, tout, absolument tout ce qui est inexact (même le nombre d'élèves est important : tout cela est évidemment scruté au rectorat).

CarmenLR
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Cléopatra2 le Mer 23 Aoû 2017 - 8:25

On fait de la co-animation en TPE. Je l'ai fait 3 ans, à chaque fois avec une collègue sympa, avec qui nous étions d'accord.
Pour d'autres collègues c'était plus compliqué car ils se contredisaient tout le temps et en plus ne s'appréciaient pas spécialement.
En littérature et société il nous arrive de faire cours ensemble, mais c'est rare car nous avons alors 50 élèves devant nous. On le fait en projection, pour présenter l'année etc.
Enfin, quand j'ai fait la DP3 dans mon collège, j'étais la seule prof, donc co-animation avec moi-même.
Sinon j'ai déjà eu des classes partagées au collège, dans ce cas je faisais soit éducation civique, soit géographie et souvent on ne se concertait pas avec l'autre prof. On aurait pu faire une progression linéaire, mais ça faisait beaucoup de travail et de concertation non rémunérée.

Cléopatra2
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par *Fifi* le Mer 23 Aoû 2017 - 12:54

Je fais beaucoup de co-enseignement et j'aime beaucoup. C'est d'ailleurs la majorité de mes heures de cours. Évidemment c'est sur les heures de marge donc compté en heures normales pour tout le monde.
On apprécie beaucoup être deux pour aider les élèves. A titre personnel, je trouve ça bien moins fatigant. Par contre, il faut bien s'entendre, tant sur le plan personnel que sur les préparations de cours et sur la manière de gérer les élèves.
On ne le fait que par volonté propre, on est d'ailleurs les seules dans le collège. Ce n'est imposé à personne, ni prôné d'ailleurs.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Honchamp le Mer 23 Aoû 2017 - 13:34

@Cléopatra2 a écrit:On fait de la co-animation en TPE. Je l'ai fait 3 ans, à chaque fois avec une collègue sympa, avec qui nous étions d'accord.
Pour d'autres collègues c'était plus compliqué car ils se contredisaient tout le temps et en plus ne s'appréciaient pas spécialement.
En littérature et société il nous arrive de faire cours ensemble, mais c'est rare car nous avons alors 50 élèves devant nous. On le fait en projection, pour présenter l'année etc.
Enfin, quand j'ai fait la DP3 dans mon collège, j'étais la seule prof, donc co-animation avec moi-même.
Sinon j'ai déjà eu des classes partagées au collège, dans ce cas je faisais soit éducation civique, soit géographie et souvent on ne se concertait pas avec l'autre prof. On aurait pu faire une progression linéaire, mais ça faisait beaucoup de travail et de concertation non rémunérée.  

Cleopatra, sans que cela te vexe, évite de parler de "Co-animation"... veneration
Nous ne sommes pas animateurs socio-culturels...
Il a déja assez de gens, d'élèves, qui pensent qu'on se la coule douce en classe, et encore plus si on est à 2 dans le même espace...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Honchamp
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par *Fifi* le Mer 23 Aoû 2017 - 13:47

Ce n'est pas parce qu'on est deux qu'on se la coule douce ...

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Honchamp le Mer 23 Aoû 2017 - 13:58

@*Fifi* a écrit:Ce n'est pas parce qu'on est deux qu'on se la coule douce ...

Je suis bien d'accord.

Je réagis sur "Co-animation". Cela a une connotation youkaïdi-youkaïda (Onomatopée tirée de la chanson de Pierre Perret sur les colonies de vacances, pour ceux qui ne connaîtraient pas).

Dans mon collège, je suis la ch....e qui reprend systématiquement, en mode "cool" (on n'est pas des sauvages), celle(s) qui parle(nt) de co-animation.

Au final chacun peut bien dire ce qu'il veut, mais en étant conscient de ce qu'il véhicule comme représentation.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Honchamp
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par *Fifi* le Mer 23 Aoû 2017 - 14:06

Dans mon collège, tout le monde, chef y compris, parle de co-enseignement. Enfin, ceci dit, peu de monde en parle car personne ne force personne et ça n'intéresse que 4 personnes sur une vingtaine.
Mais, même si cela paraît à la mode, ce n'est pas pour autant prôné par toutes les inspections d'ailleurs. Plusieurs personnes (y compris l'IA à notre chef) nous a dit que notre manière de faire était sujette à caution. Ceci dit, on continue car on ne l'a jamais fait pour cela mais pour les intérêts que l'on y voit.
Etre deux dans une classe avec des élèves variés (ulis, segpa, autres élèves avec dossier MDPH), ça soulage.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Eleven le Mer 23 Aoû 2017 - 14:07

@Honchamp a écrit:
@*Fifi* a écrit:Ce n'est pas parce qu'on est deux qu'on se la coule douce ...

Je suis bien d'accord.

Je réagis sur "Co-animation". Cela a une connotation youkaïdi-youkaïda (Onomatopée tirée de la chanson de Pierre Perret sur les colonies de vacances, pour ceux qui ne connaîtraient pas).

Dans mon collège, je suis la ch....e qui reprend systématiquement, en mode "cool" (on n'est pas des sauvages), celle(s) qui parle(nt) de co-animation.

Au final chacun peut bien dire ce qu'il veut, mais en étant conscient de ce qu'il véhicule comme représentation.

+1000 topela

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
avatar
Eleven
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Sanzo le Sam 28 Oct 2017 - 14:25

Hello everybody,


Le co-enseignement, c'est pratiqué en Finlande à savoir la référence mondiale en matière d'éducation. C'est une approche exclusivement pédagogique qui n'inclue d'ailleurs pas que des enseignants de même matière en co-travail, différents intervenants pédagogues et certains le pratiquent sans le savoir quand par exemple on travaille avec notre collègue enseignant documentaliste ou quand on organise des sorties en interdisciplinaires même si ces pratiques sont davantage contextuelles plutôt qu'autre chose.
Cela n'a rien avoir avec les astuces/combines comptables administratives pour tenter de réguler/ compresser les finances locales.
Le co-enseignement est extrêmement productif mais pour le faire il faut combiner pas juste des personnes mais aussi l'usage de plusieurs types de ressources qu'elles soient technologiques ou informatiques, de la logistique (salles, documents etc), des dispostifs (EPI par exemple) etc
Cela n'est pas la solution à tout et ne peut être mis en oeuvre n'importe où avec n'importe qui, mais c'est une nouvelle ressource ou un concept -pas vraiment nouveau-qui est remis à l'ordre du jour car son efficacité à l'étranger et dans d'autres cadres a fait ses preuves.
A explorer si l'opportunité se présente mais surtout à ne pas sous-estimer ou surestimer.
Pas une religion, juste un autre concept pédagogique réactualisé avec de nouveaux potentiels.

Sanzo
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par DesolationRow le Sam 28 Oct 2017 - 14:30

Ah, ben si la Finlande est la référence mondiale en matière d'éducation.

Ah, ben si c'est un concept pédagogique réactualisé avec de nouveaux potentiels.
avatar
DesolationRow
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par JPhMM le Sam 28 Oct 2017 - 14:33

@Sanzo a écrit:Hello everybody,


Le co-enseignement, c'est pratiqué en Finlande à savoir la référence mondiale en matière d'éducation.
Pas vraiment la référence pour certains pays asiatiques qui sont bien mieux placés que la Finlande dans les classements.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Iphigénie le Sam 28 Oct 2017 - 14:35

Dites donc , il y a surchauffe dans les cerveaux asteure ou quoi?
Ca n'arrête pas cette créativité pour l'école en ce moment: on n'a pas le temps d'apprécier chaque trouvaille y en a une autre qui surgit...
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Caspar le Sam 28 Oct 2017 - 14:38

Je le pratique cette année par la force des choses (anglais technique en STI2D), alors c'est sympa mais mon collègue et moi n'avons aucun créneau dans la semaine où nous pouvons nous rencontrer et planifier nos cours donc c'est vraiment galère. Plus un gadget qu'autre chose à mon avis mais j'attends d'avoir un peu de recul.
avatar
Caspar
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par JPhMM le Sam 28 Oct 2017 - 14:40

@Iphigénie a écrit:Dites donc , il y a surchauffe dans les cerveaux asteure ou quoi?
Ca n'arrête pas cette créativité pour l'école en ce moment: on n'a pas le temps d'apprécier chaque trouvaille y en a une autre qui surgit...
En physique, il y a l'agitation quantique du vide.
En éducation, il y a l'agitation pédagogique de la vacuité.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par InstantKarma le Sam 28 Oct 2017 - 15:32

Le co-enseignement va bien avec la démarche coopérative, le coco-enseignement convient encore mieux à la démarche co-coopérative, c’est tout l’apport du co-constructivisme !
avatar
InstantKarma
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par simone43 le Sam 28 Oct 2017 - 16:35

@mistinguette a écrit:Voilà, tout est dans le titre. On nous promet le co-enseignement comme l'alpha et l'oméga de cette réforme, solution de tous nos maux. Disciplinaires ? Trans ?
Avez-vous un avis argumenté sur cette question ?

Je le pratique avec les collègues de lettres (on a des heures libérées pour ça). Je fais appel à mes collègues quand les élèves sont en situation d'écriture, ça permet de passer dans les rangs, d'avoir un peu plus de temps pour leur expliquer ce qui ne va pas dans leur production et de mieux répondre à leurs sollicitations (mieux gérer les dix mains qui se lèvent en même temps).

_________________
"Mais ce qu'elle déplore
Surtout, ce qui la fait frémir jusqu'aux genoux,
C'est que demain, hélas ! il faudra vivre encore!
Demain. Après-demain et toujours ! comme nous !"
Baudelaire
avatar
simone43
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par Tem-to le Sam 28 Oct 2017 - 16:56

Je vais peut-être faire hurler mais l'EPI, c'est un peu cela non ?
Si c'est ça eh bien avec une collègue prof d'anglais en 4e, nous nous efforçons de montrer les convergences et divergences des deux langues en travaillant sur des textes et des images, animées ou non, sur un thème pour lequel les élèves nous ont montré leur intérêt.
C'est deux heures de bonheur une fois par semaine pour les élèves très intéressés et pour nous-mêmes.

_________________
Il nous faut donner des gages de vanité : la société n'accepte pas qu'on en soit dénué.
avatar
Tem-to
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: une nouvelle religion : le co-enseignement ?

Message par JPhMM le Sam 28 Oct 2017 - 16:59

@InstantKarma a écrit:Le co-enseignement va bien avec la démarche coopérative, le coco-enseignement convient encore mieux à la démarche co-coopérative, c’est tout l’apport du co-constructivisme !
Doit-on écrire co-coopérative, co-co-opérative, coco-opérative ou cocoopérative ?


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum