Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Kilmeny
Empereur

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par Kilmeny le Mer 3 Fév 2016 - 11:50
Le Parc.

Les notes, c'est une chose, mais quelles sont ses capacités de travail ? Sa résistance au stress ? Est-elle fragile émotionnellement ? Est-ce une battante ?

En petit lycée de province, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire... On peut tomber de haut en prépa. Et mieux vaut tomber à deux heures de chez soi que dans la lointaine capitale.
avatar
Rosanette
Expert

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par Rosanette le Mer 3 Fév 2016 - 11:55
@Kilmeny a écrit:

En petit lycée de province, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire...

J'ai une expérience différente, j'ai fait un petit lycée de province, dans une classe L de 17 élèves. Nous étions certes deux dans la tête de classe pour l'émulation, avec des parcours finalement similaires en post-bac, mais nous avions des bons profs et le goût du travail, et je ne suis pas tombée de haut lorsque j'ai débarqué à Paris.
Zazk
Zazk
Fidèle du forum

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par Zazk le Mer 3 Fév 2016 - 11:59
@Kilmeny a écrit:

Les notes, c'est une chose, mais quelles sont ses capacités de travail ? Sa résistance au stress ? Est-elle fragile émotionnellement ? Est-ce une battante ?

En petit lycée de province, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire... On peut tomber de haut en prépa. Et mieux vaut tomber à deux heures de chez soi que dans la lointaine capitale.

Je suis d'accord avec Kilmeny. Si cette élève n'a pas une très grande force de caractère et si elle n'apprécie pas particulièrement Paris, mieux vaut qu'elle ne s'éloigne pas trop de chez elle. Il faut pouvoir tenir le coup, ce qui n'est pas donné à tout le monde. "L'expérience classe-préparatoire", on en découvre souvent les bénéfices après l'avoir "subie" mais il y a des moments difficiles qu'il faut pouvoir gérer... Ce qui n'empêche pas la réussite si elle doit arriver !
Orlanda
Orlanda
Fidèle du forum

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par Orlanda le Mer 3 Fév 2016 - 12:04
Il est également possible de faire les deux: commencer en Province, y éprouver ses capacités, puis aller à Paris, pour y cuber par exemple. Il faut alors un très bon dossier.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
Sulfolobus
Sulfolobus
Expert

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par Sulfolobus le Mer 3 Fév 2016 - 12:49
La vraie question à mon sens n'est pas celle que vous posez.

Oui le travail est important en prépa, oui la qualité de l'enseignement aussi et oui l'émulation (adaptée à chacun, disons que certains préfèrent être dans la "meilleure" prépas quitte à y être le dernier, là où d'autres préfèrent être dans une plus petite prépa mais en tête) c'est important aussi.

Mais tout aussi important que cela puisse être, si vous n'êtes pas heureux en prépas vous filez dans le mur parce que la prépa c'est certes une expérience intellectuelle excellente mais ça peut aussi être beaucoup de pression, la perte de sa vie perso, des échecs à répétition si on n'est pas 1) capable de la gérer, 2) soumis à toute cette pression. Et être heureux, ça peut vouloir dire être près de chez soit, dans un meilleur logement, pouvoir rentrer fréquemment, ne pas avoir trop de pression sur le dos (des parents, des profs, des camarades...), être dans une ville que l'on apprécie, pouvoir continuer un peu ses activités persos... Et pour d'autres, ça peut vouloir dire tout autre chose.

Personnellement, je lui conseillerais de se poser les questions suivantes :
- ai-je envie d'étudier en internat ? Si oui, quel confort je désire/ai-je besoin ? Si non, puis-je avoir (financièrement, capacité à trouver) un appart/studio/colloc (attention pour ce point) près du lycée ? Est-ce que je le veux ? Si je ne peux pas trouver près du lycée, est-ce que faire beaucoup de trajet me pose problème ?
- ai-je envie de pouvoir rentrer chez moi régulièrement ? À quelle fréquence ?
- ai-je envie de passer beaucoup de temps à faire des expositions, des musées ou des visites ?
- Les ENS sont-ils mon objectif ? Si non, ai-je un intérêt quelconque à aller à Paris ou même au Parc ? Si je veux une école de commerce ou un IEP, quelle prépa serait la plus adaptée ?
- la prépa qui m'intéresse propose-t-elle les langues et les options qui m'intéressent ? (a priori, pour HIV et LeParc ça va aller mais pour les autres voeux, ça peut être très important à prendre en compte).
- Y-a-t-il dans ma vie actuelle quelque chose que je veux absolument préserver ? (sport, loisir, amis...) et qui pourrait orienter le choix...

Enfin, dites lui bien que le choix de la prépa en fin de terminale est important. Bien sûr. Mais on peut aussi changer entre l'HK et la KH et le cas échéant entre la KH et la khûbe. Dans les deux sens.
mandane
mandane
Niveau 5

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par mandane le Mer 3 Fév 2016 - 13:23
Je ne connais ni Henri IV ni le Parc mais suis passée par une modeste prépa provinciale. A mon sens, l'une des questions qui doit être posée est celle des revenus de la famille de cette jeune fille: a-t-elle les moyens de se ruiner en loyer parisien? De payer le TGV une fois par mois pour regagner ses pénates?
Pour le reste, je lui conseillerais une prépa de province plutôt que d'aller se perdre dans des classes de 60 à Henri IV (mais c'est sans doute pareil au Parc?). La réussite à l'ENS ne tient pas ni à l'émulation ni à la qualité des enseignements mais bien aux capacités de l'élève. Quand j'entends les témoignages de gens passé à Henri IV et Louis le Grand, je suis bien contente d'avoir fait ma petite prépa où l'on était encadré voire choyé par les enseignants.

Je précise qu'Henri IV accueille en réalité bien des élèves du profil de la tienne: une grosse partie vient de province.
avatar
thrasybule
Prophète

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par thrasybule le Mer 3 Fév 2016 - 13:32
Je garde un très bon souvenir de mes années de prépa au Parc. A moins que ça ait changé. Il faut penser aussi à lui donner l'occasion de respirer un peu en voyant sa famille, surtout dans les moments de pression.
Marguerite V
Marguerite V
Niveau 6

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par Marguerite V le Mer 3 Fév 2016 - 13:58
@Kilmeny a écrit:Le Parc.

Les notes, c'est une chose, mais quelles sont ses capacités de travail ? Sa résistance au stress ? Est-elle fragile émotionnellement ? Est-ce une battante ?

En petit lycée de province, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire... On peut tomber de haut en prépa. Et mieux vaut tomber à deux heures de chez soi que dans la lointaine capitale.

C'est justement à cette question qu'il est difficile de répondre. Comment connaître sa capacité de travail et sa résistance au stress sans les avoir encore jamais éprouvées ? Cette jeune fille ne rechigne pas à la tâche mais n'a jamais été débordée. Je ne la sens pas fragile et il me semble qu'elle ne confond pas notes et valeur personnelle. Elle ne subit pas de pression parentale.

La prépa lui apparaît justement comme l'opportunité de mieux se connaître elle-même. Aimera-t-elle le travail intense ? Entre la philo, l'anglais et la littérature, laquelle de ces 3 matières aujourd'hui adorées se détachera-t-elle ? Aimera-t-elle chercher ? Disserter ? Sera-t-elle capable d'efforts ? Comment le savoir sans avoir été confronté à des situations exigeant de mobiliser ced qualités ?

Toutes vos remarques sont très intéressantes, je vous en remercie. Cette élève doit en effet se questionner et vous soulevez des points qui constituent une bonne base de réflexion, merci beaucoup...
Sulfolobus
Sulfolobus
Expert

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par Sulfolobus le Mer 3 Fév 2016 - 14:12
@Marguerite V a écrit:
C'est justement à cette question qu'il est difficile de répondre. Comment connaître sa capacité de travail et sa résistance au stress sans les avoir encore jamais éprouvées ?

Il n'y a pas que l'école dans la vie. Elle n'a peut-être pas connu ça à l'école mais en dehors ?
Et puis on peut aussi se connaitre : aime-t-elle tout travailler à l'avance ou le travail de dernière minute lui convient-il ? Comment réagit-elle en cas d'échec (ça arrive, même aux meilleurs) ? Est-elle efficace dans son travail ?... Tout ça peut donner des pistes, des indications.

Et puis même si la prépa demande du travail, chacun est libre de le doser comme il veut : il est tout à fait acceptable de faire sa prépa sérieusement sans bosser comme un fou. Tout dépend des objectifs et du caractère. Et faire ce choix d'ailleurs n'implique pas du tout de mauvais résultats.

Cette jeune fille ne rechigne pas à la tâche mais n'a jamais été débordée. Je ne la sens pas fragile et il me semble qu'elle ne confond pas notes et valeur personnelle. Elle ne subit pas de pression parentale.
Tout ça est très positif.
Pour le débordement, est-ce que c'est quelqu'un d'organisé ? Qui sait fixer des priorités ? Qui sait accepter de ne pas tout faire ?

La prépa lui apparaît justement comme l'opportunité de mieux se connaître elle-même. Aimera-t-elle le travail intense ? Entre la philo, l'anglais et la littérature, laquelle de ces 3 matières aujourd'hui adorées se détachera-t-elle ? Aimera-t-elle chercher ? Disserter ? Sera-t-elle capable d'efforts ? Comment le savoir sans avoir été confronté à des situations exigeant de mobiliser ced qualités ?
C'est difficile et on a toujours des surprises. Sans compter que la prépa ne révèle pas tout, loin de là même pour les points où on dit qu'elle révèle...
avatar
fracflo
Niveau 9

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par fracflo le Mer 3 Fév 2016 - 14:17
J'ai été deux ans en prépa littéraire à Louis Le Grand.
Très bonne ambiance entre étudiants mais enseignement au ras des pâquerettes (généralement, on va en cours pour y finir sa nuit ou pour faire ses devoirs en retard ; il y a également beaucoup d'absentéisme).
La sélection est sans pitié à l'issue de la première année : la moitié des étudiants sont éliminés.
Je lui conseille de faire d'abord une hypokhâgne dans un lycée de province puis de postuler dans un lycée prestigieux si elle fait partie des deux ou trois meilleurs. De toute façon, elle a peu de chances d'être sélectionnée si elle est en L.
doctor who
doctor who
Vénérable

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par doctor who le Mer 3 Fév 2016 - 14:20
La vraie question est de savoir si elle veut faire l'ENS. Et donc si elle veut faire prof.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
sansara
sansara
Modérateur

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par sansara le Mer 3 Fév 2016 - 14:22
Le Parc et Herriot sont deux prépas excellentes, avec un très bon taux d'intégration à l'ENS (en tout cas, à celle de Lyon).
Plusieurs de mes amis de l'ENS sont passés par les Maristes, qui est plus modeste, mais qui assure également une excellente préparation. L'avantage, c'est que les classes sont beaucoup plus petites (25, de mémoire), et l'ambiance plus "familiale". L'inconvénient, c'est que ça reste du privé catho... Donc faut aimer l'aumônerie !

Après, on peut réussir même dans une "petite" prépa. Et d'ailleurs, qui dit "petite" prépa ne dit pas forcément "classe peu nombreuse" : j'ai fait une petite prépa parisienne, et nous étions 55 en HK et 62 en khâgne...
avatar
fracflo
Niveau 9

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par fracflo le Mer 3 Fév 2016 - 14:30
@doctor who a écrit:La vraie question est de savoir si elle veut faire l'ENS. Et donc si elle veut faire prof.

Pourquoi toujours tout ramener à ce métier ?
C'est d'abord une question de prestige. Pouvoir dire à ses enfants : "J'ai fait Louis Le Grand" ou "J'ai fait Henri IV", c'est quand même quelque chose de fort. Passer par un lycée extrêmement prestigieux marque une vie et donne une confiance en soi quasiment illimitée.
Quand on a vécu cette expérience, on sait ce que signifie l'expression "aller au bout de soi-même". D'un autre côté, on se condamne à n'être plus jamais compris par les autres : on a tutoyé les sommets, quand ces derniers, préférant vivre d'amour et d'eau fraîche, sont restés au pied de la montagne du Savoir.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par JPhMM le Mer 3 Fév 2016 - 14:43
Grâce à vous le mépris d'autrui a encore de beaux jours devant nous !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
elsalyon
Niveau 8

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par elsalyon le Mer 3 Fév 2016 - 14:52
J'avais le même profil que ton élève, Cambridge et notes du bac compris (et lyonnaise aussi!)

J'ai fait hypokhâgne à H4, puis Khâgne au Parc.
Broyée par la 1ère, deux khâgnes de "reconstruction" à Lyon, pour finalement entrer à L'ENS, à mon rythme.
H4 a des taux de réussite plus élevés, mais à quel prix...
Lyon est plus agréable et plus familial.
Tout dépend de la solidité mentale, intellectuelle et physique de l'élève.
Il faut vraiment qu'elle se demande les raisons pour lesquelles elle veut l'une ou l'autre, et le rythme qu'elle est prête à tolérer.

MP pour des impressions plus étendues...

Elsa
cocoonpeda
cocoonpeda
Niveau 7

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par cocoonpeda le Mer 3 Fév 2016 - 14:58
Ma fille (issue d'un "petit lycée" près de Grenoble) a été admise en prépa B/L au Lycée du Parc à Lyon. Elle y était interne et, bien que surchargée de travail, elle y a été très heureuse et y a fait de belles rencontres; des personnes qui sont devenues très proches. La proximité du Parc (celui avec les arbres... Wink lui a permis d'aller courir et de s'aérer l'esprit toutes les semaines...).
Après ces deux années, elle a été reçue à l'ENS Cachan, où elle fut très heureuse aussi.
Maintenant, elle prépare une thèse car c'est la recherche qui l'intéresse.
Le Parc est une excellente prépa mais il faut être, sans nul doute, bien dans sa tête et "ses baskets" pour assumer et accepter de mettre un peu sa vie entre parenthèse durant 2 ans (çà, c'est le point de vue de la maman que je suis!)

_________________
Ce que tu rêves, fais le.
Joseph DELTEIL
Rime
Rime
Niveau 5

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par Rime le Mer 3 Fév 2016 - 15:08
@fracflo a écrit: on se condamne à n'être plus jamais compris par les autres : on a tutoyé les sommets, quand ces derniers, préférant vivre d'amour et d'eau fraîche, sont restés au pied de la montagne du Savoir.

J'ai refusé le Parc et la Sorbonne ...pour la fac de Lyon 3. Diable, je suis donc un misérable gravillon de bêtise.
doctor who
doctor who
Vénérable

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par doctor who le Mer 3 Fév 2016 - 15:12
@sansara a écrit:Le Parc et Herriot sont deux prépas excellentes, avec un très bon taux d'intégration à l'ENS (en tout cas, à celle de Lyon).
Plusieurs de mes amis de l'ENS sont passés par les Maristes, qui est plus modeste, mais qui assure également une excellente préparation. L'avantage, c'est que les classes sont beaucoup plus petites (25, de mémoire), et l'ambiance plus "familiale". L'inconvénient, c'est que ça reste du privé catho... Donc faut aimer l'aumônerie !

Après, on peut réussir même dans une "petite" prépa. Et d'ailleurs, qui dit "petite" prépa ne dit pas forcément "classe peu nombreuse" : j'ai fait une petite prépa parisienne, et nous étions 55 en HK et 62 en khâgne...

Pas d'aumônerie obligatoire en prépa de l'Externat Sainte-Marie. En revanche, à mon époque, 1h d'histoire de l'art et 1h de culture religieuse. Ce n'était pas du tout du luxe et cela m'a fait une base culture non négligeable, même par rapport à des élèves d'autres prépas plus prestigieuses. A voir si c'est encore le cas aujourd'hui.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
doctor who
doctor who
Vénérable

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par doctor who le Mer 3 Fév 2016 - 15:14
@fracflo a écrit:
@doctor who a écrit:La vraie question est de savoir si elle veut faire l'ENS. Et donc si elle veut faire prof.

Pourquoi toujours tout ramener à ce métier ?
C'est d'abord une question de prestige. Pouvoir dire à ses enfants : "J'ai fait Louis Le Grand" ou "J'ai fait Henri IV", c'est quand même quelque chose de fort. Passer par un lycée extrêmement prestigieux marque une vie et donne une confiance en soi quasiment illimitée.
Quand on a vécu cette expérience, on sait ce que signifie l'expression "aller au bout de soi-même". D'un autre côté, on se condamne à n'être plus jamais compris par les autres : on a tutoyé les sommets, quand ces derniers, préférant vivre d'amour et d'eau fraîche, sont restés au pied de la montagne du Savoir.

C'est ironique, j'imagine.
Combien de dépressions à HIV ?

Et si le but est d'être un gros c... fier de quelque chose pour lequel il n'est de rien, effectivement, tous à HIV !

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Nadejda
Nadejda
Monarque

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par Nadejda le Mer 3 Fév 2016 - 15:17
@Rime a écrit:
@fracflo a écrit: on se condamne à n'être plus jamais compris par les autres : on a tutoyé les sommets, quand ces derniers, préférant vivre d'amour et d'eau fraîche, sont restés au pied de la montagne du Savoir.

J'ai refusé le Parc et la Sorbonne ...pour la fac de Lyon 3. Diable, je suis donc un misérable gravillon de bêtise.

J'ai fait pire : j'ai quitté Henri IV (admise après une HK en province) puis Ulm (admise sur dossier), je ne m'y sentais pas bien, pas légitime (c'est qu'on se sent tout petit devant des êtres aussi éclairés que fracflo).
Rime
Rime
Niveau 5

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par Rime le Mer 3 Fév 2016 - 15:20
On va vivre d'amour et d'eau fraîche toutes les deux dans une hutte de province ? :succes:
dandelion
dandelion
Grand sage

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par dandelion le Mer 3 Fév 2016 - 15:26
Si elle est allergique aux graminées, je déconseille le lycée du Parc.
Plus sérieusement, je serais aussi d'avis de poser la question des ressources des parents, qui me semble fondamentale.
Est-ce qu'elle connaît Paris et Lyon? Se retrouver seule dans une grande ville quand on vient d'un endroit plus tranquille, c'est tout de même un gros changement.
En tout cas, C1 avec certification Cambridge, c'est vraiment une belle réussite!
avatar
elsalyon
Niveau 8

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par elsalyon le Mer 3 Fév 2016 - 15:30
"Faire H4 donne une confiance en soi inébranlable"?
lolilol Fracflo.
Y avez-vous mis les pieds?

Si c'est le cas, et que vous l'avez bien vécu, je vous tire mon chapeau.

Je n'estime pas pour autant être dans une tour d'ivoire de supériorité par rapport aux personnes qui ont un parcours différent.
Kilmeny
Kilmeny
Empereur

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par Kilmeny le Mer 3 Fév 2016 - 15:31
@Marguerite V a écrit:
@Kilmeny a écrit:Le Parc.

Les notes, c'est une chose, mais quelles sont ses capacités de travail ? Sa résistance au stress ? Est-elle fragile émotionnellement ? Est-ce une battante ?

En petit lycée de province, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire... On peut tomber de haut en prépa. Et mieux vaut tomber à deux heures de chez soi que dans la lointaine capitale.

C'est justement à cette question qu'il est difficile de répondre. Comment connaître sa capacité de travail et sa résistance au stress sans les avoir encore jamais éprouvées ? Cette jeune fille ne rechigne pas à la tâche mais n'a jamais été débordée. Je ne la sens pas fragile et il me semble qu'elle ne confond pas notes et valeur personnelle. Elle ne subit pas de pression parentale.

La prépa lui apparaît justement comme l'opportunité de mieux se connaître elle-même. Aimera-t-elle le travail intense ? Entre la philo, l'anglais et la littérature, laquelle de ces 3 matières aujourd'hui adorées se détachera-t-elle ? Aimera-t-elle chercher ? Disserter ? Sera-t-elle capable d'efforts ? Comment le savoir sans avoir été confronté à des situations exigeant de mobiliser ced qualités ?

Toutes vos remarques sont très intéressantes, je vous en remercie. Cette élève doit en effet se questionner et vous soulevez des points qui constituent une bonne base de réflexion, merci beaucoup...

Pour me tester et m'entraîner mes profs de terminale m'avait offert une myriade de devoirs supplémentaires. Pourquoi ne pas tester et entraîner de même cette élève ?

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
fracflo
Niveau 9

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par fracflo le Mer 3 Fév 2016 - 15:39
@elsalyon a écrit:"Faire H4 donne une confiance en soi inébranlable"?
lolilol Fracflo.
Y avez-vous mis les pieds?

Si c'est le cas, et que vous l'avez bien vécu, je vous tire mon chapeau.

Je n'estime pas pour autant être dans une tour d'ivoire de supériorité par rapport aux personnes qui ont un parcours différent.

Certes, il y en a quelques-uns qui le vivent mal et s'enfuient au bout de deux mois. Après tout on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs...
Mais faut-il pour autant critiquer sans arrêt le fonctionnement de ces classes élitistes ? Ce n'est pas parce que certains cerveaux ne sont pas assez gros pour s'y sentir à l'aise que l'on doit se croire obligé de dédaigner "l'égoïsme et l'esprit de compétition" des plus forts !
dandelion
dandelion
Grand sage

Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ? - Page 2 Empty Re: Lettres-sup : Henri IV vs Le Parc (Lyon) ?

par dandelion le Mer 3 Fév 2016 - 15:42
Ta vision de la prépa date un peu, non, Fracflo? Maintenant la prépa est bienveillante, non?
L'idée de Kilmeny est d'autant plus appropriée que, malgré les assertions contraires, les élèves des lycées prestigieux bénéficient d'une préparation plus intensive. A Thiers, on nous disait très clairement que le bac n'était qu'une formalité et mon mari m'a raconté qu'à la sortie du concours général, il avait discuté avec un élève de Louis Le Grand qui lui avait rapporté avoir utilisé une technique qui n'était pas au programme du lycée mais de la prépa (et il l'avait fait en cours 'normal' pas pour se préparer au concours général).
Cela dit, une élève de terminale qui présente (seule?) le Cambridge Advanced doit tout de même avoir de bonnes capacités de travail.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum