En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par Tatane78 le Mer 3 Fév 2016 - 13:58

Je suis dans un collège de REP et en ce moment ça dégénère carrément.

Les jeunes de la cité située en face du collège s'agglutinent devant les portes de l'établissement pour régler leurs comptes à la sortie des classes (ce qu'ils ont fait à coup de batte de baseball vendredi dernier...)

J'ai passé les deux derniers jours à exclure des élèves qui parlent en classe plus fort que moi, qui tournent le dos au tableau et qui ne font strictement rien.

Les CPE, Principale et adjointe ont dû intervenir a plusieurs reprises chez des collègues car la situation devenait dangereuse.

Certains de mes collègues ont craqué. 3 sont arrêtés...

J'ai l'impression d'entrer dans l'arène tous les matins... Ou au zoo... Ou les deux (après tout, on lâchait les lions sur les chrétiens à Rome)

Que les vacances arrivent, vite!

Tatane78
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par RooMcfly le Mer 3 Fév 2016 - 14:01

Les collègues ne réagissent pas? Si vous vous sentez en danger (dans ou aux abords de l'EPLE), il faut se réunir pour trouver une action commune.

Personne ne devrait enseigner dans ces conditions... Plein de soutien à vous tous fleurs

RooMcfly
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par gauvain31 le Mer 3 Fév 2016 - 14:25

affraid tes conditions de travail sont absolument invivables. Je n'aurais pas dit mieux que RooMcfly. Il faut vous réunir , demander audience à un inspecteur ou lui envoyer un courrier , faire venir la presse. Je ne connais pas les détails mais essayez de voir si effectivement les gamins eux aussi ne sont pas entrain de péter les plombs car trop peur de se faire tabasser. Je ne les excuse pas , car leur comportement doit être sanctionné. Mais à la vue de ton témoignage j'ai essayé de faire un lien de cause à effet. Les gamins ne semblent pas en sécurité.... et vous encore moins. Je vais peut être avoir l'air d'un fou, mais ne vaudrait-il pas mieux mettre des policiers municipaux à côté de la grille d'entrée????. Vous ne pouvez pas continuer comme ça ; c'est inhumain ... d'abord pour vous: il faut vous protéger coûte que coûte. C'est le conseil de ma collègue d'anglais qui a passer 17 ans en ZEP en Ile de France: d'abord se protéger soi...

Bon courage à vous fleurs

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par Fesseur Pro le Mer 3 Fév 2016 - 14:38

Il y a des policiers municipaux dans les cités ?

Courage Tatane !

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par Salammb0 le Mer 3 Fév 2016 - 14:42

En tout cas, il devrait y avoir des policiers à chaque sortie des cours. C'était ainsi dans mon précédent établissement quand les rivalités inter-quartiers étaient à leur paroxysme. Le but : dissuader les jeunes de se battre devant l'étab' (souvent ils iront se battre un peu plus loin, ceci dit). Ah, souvenirs souvenirs...

_________________
"Avant les Dieux, les ténèbres étaient seules, et un souffle flottait, lourd et indistinct comme la conscience d’un homme dans un rêve. Il se contracta, créant le Désir et la Nue, et du Désir et de la Nue sortit la Matière primitive. C’était une eau bourbeuse, noire, glacée, profonde."

Spoiler:

Salammb0
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par Osmie le Mer 3 Fév 2016 - 14:47

@Tatane78 a écrit:Je suis dans un collège de REP et en ce moment ça dégénère carrément.

Les jeunes de la cité située en face du collège s'agglutinent devant les portes de l'établissement pour régler leurs comptes à la sortie des classes (ce qu'ils ont fait à coup de batte de baseball vendredi dernier...)

J'ai passé les deux derniers jours à exclure des élèves qui parlent en classe plus fort que moi, qui tournent le dos au tableau et qui ne font strictement rien.

Les CPE, Principale et adjointe ont dû intervenir a plusieurs reprises chez des collègues car la situation devenait dangereuse.

Certains de mes collègues ont craqué. 3 sont arrêtés...

J'ai l'impression d'entrer dans l'arène tous les matins... Ou au zoo... Ou les deux (après tout, on lâchait les lions sur les chrétiens à Rome)

Que les vacances arrivent, vite!

Ces problèmes viennent de l'équipe enseignante qui ne sait manifestement pas parler aux jeunes, alors que franchement, ce n'est quand même pas dur. Ce sont des enfants, et l'enfance a besoin d'être comprise ; les adultes fuyants ne font pas honneur à leur sacerdoce, et c'est regrettable. Un enfant élève la voix quand il comprend que l'adulte n'est pas respectable ; on le sait : les professeurs ayant des soucis de gestion de classe ont un manque criant de charisme. Quant aux métaphores douteuses (arène, zoo), qui rapprochent les enfants de brutes ou d'animaux, elles ne font pas honneur à celui qui les a écrites.

Je plaisante, j'imagine juste la réaction du DASEN face à une remontée de ces problèmes ; tout va très bien, madame la marquise. Cela fait beaucoup ; je m'étonne que le MEN trouve encore des candidats aux concours.
Bon courage à toi. fleurs

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par Daphné le Mer 3 Fév 2016 - 17:30

@Osmie a écrit:
Ces problèmes viennent de l'équipe enseignante qui ne sait manifestement pas parler aux jeunes, alors que franchement, ce n'est quand même pas dur. Ce sont des enfants, et l'enfance a besoin d'être comprise ; les adultes fuyants ne font pas honneur à leur sacerdoce, et c'est regrettable. Un enfant élève la voix quand il comprend que l'adulte n'est pas respectable ; on le sait : les professeurs ayant des soucis de gestion de classe ont un manque criant de charisme. Quant aux métaphores douteuses (arène, zoo), qui rapprochent les enfants de brutes ou d'animaux, elles ne font pas honneur à celui qui les a écrites.

Je plaisante, j'imagine juste la réaction du DASEN face à une remontée de ces problèmes ; tout va très bien, madame la marquise. Cela fait beaucoup ; je m'étonne que le MEN trouve encore des candidats aux concours.
Bon courage à toi. fleurs
J'ai cru que c'était du fracflo......

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par Balthamos le Mer 3 Fév 2016 - 17:42

Pour commencer, préserve toi.
Si tu te sens fatiguer, va chez le médecin.

Puis une action collective est indispensable. Entretien chez le Dasen, lettres ,pétitions, grèves, mobilisation des parents, média.
D'un point de vu institutionnel, il y a différents registres pour signaler les dysfonctionnements (registre hygiène et sécurité- ici, sécurité prend tout son sens, et conditions de travail, registre pour dangers graves et imminents pour les droits de retrait). La mention dans ces registres est obligatoirement remonté.

Enfin, un proviseur vie scolaire peut venir aider la direction à prendre des décisions. 
Certains rectorats (je suis dans l'ac de Créteil) ont des brigades mobiles qu'ils peuvent envoyer en fonction des besoins et des demandes. Cela ne m'étonnerait pas que Versailles fonctionne comme à Créteil.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par COCOaine le Jeu 4 Fév 2016 - 16:25

La fameuse EMS (Equipe Mobile de Sécurité)?

Ils n'interviennent que pour des classes bien précises...

La c'est tout le collège Sad


Dernière édition par Jenny le Jeu 4 Fév 2016 - 17:30, édité 1 fois (Raison : orthographe)

_________________
Contre cette infamie qu'est le gel du point d'indice!!!

COCOaine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par Nita le Jeu 4 Fév 2016 - 19:22

@Daphné a écrit:
@Osmie a écrit:
Ces problèmes viennent de l'équipe enseignante qui ne sait manifestement pas parler aux jeunes, alors que franchement, ce n'est quand même pas dur. Ce sont des enfants, et l'enfance a besoin d'être comprise ; les adultes fuyants ne font pas honneur à leur sacerdoce, et c'est regrettable. Un enfant élève la voix quand il comprend que l'adulte n'est pas respectable ; on le sait : les professeurs ayant des soucis de gestion de classe ont un manque criant de charisme. Quant aux métaphores douteuses (arène, zoo), qui rapprochent les enfants de brutes ou d'animaux, elles ne font pas honneur à celui qui les a écrites.

Je plaisante, j'imagine juste la réaction du DASEN face à une remontée de ces problèmes ; tout va très bien, madame la marquise. Cela fait beaucoup ; je m'étonne que le MEN trouve encore des candidats aux concours.
Bon courage à toi. fleurs
J'ai cru que c'était du fracflo......

Pareil.

fleurs2, faute de mieux.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par Ergo le Jeu 4 Fév 2016 - 19:30

@COCOaine a écrit:La fameuse EMS (Equipe Mobile de Sécurité)?

Ils n'interviennent que pour des classes bien précises...

La c'est tout le collège Sad
Non, dans mon ancien établissement, l'appel avait été plusieurs fois fait aux EMS pour une ambiance générale.

Mais oui, sinon, une demande d'entretien DASEN et une action collective me semblent nécessaires.

Bon courage et si c'est trop dur, médecin ! flower

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par Rabelais le Jeu 4 Fév 2016 - 19:32

@Nita a écrit:
@Daphné a écrit:
@Osmie a écrit:
Ces problèmes viennent de l'équipe enseignante qui ne sait manifestement pas parler aux jeunes, alors que franchement, ce n'est quand même pas dur. Ce sont des enfants, et l'enfance a besoin d'être comprise ; les adultes fuyants ne font pas honneur à leur sacerdoce, et c'est regrettable. Un enfant élève la voix quand il comprend que l'adulte n'est pas respectable ; on le sait : les professeurs ayant des soucis de gestion de classe ont un manque criant de charisme. Quant aux métaphores douteuses (arène, zoo), qui rapprochent les enfants de brutes ou d'animaux, elles ne font pas honneur à celui qui les a écrites.

Je plaisante, j'imagine juste la réaction du DASEN face à une remontée de ces problèmes ; tout va très bien, madame la marquise. Cela fait beaucoup ; je m'étonne que le MEN trouve encore des candidats aux concours.
Bon courage à toi. fleurs
J'ai cru que c'était du fracflo......

Pareil.

fleurs2, faute de mieux.
Moi, j'ai cru un instant que tu étais formatrice à l'espe cette annee  humhum

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par marie91270 le Ven 5 Fév 2016 - 9:33

Je ne vais pas t'être d'une grande aide, mais j'aurais pu poster un message similaire hier soir...
Chez nous, les élèves amènent des matraques dans leur cartable pour régler leurs comptes avec les lycéens du secteur.
Mardi, pendant la récré de l'après midi, 8 bagarres successives ont éclaté. Un élève s'est ensuite fait agresser en rentrant chez lui. Une vidéo de l'agression circulerait sur les réseaux sociaux.
Ha, et hier, des élèves de 4ème ont provoqué un départ de feu aux abords du collège.
Aucune sanction n'a été posée à ce jour.
Une délégation de professeurs s'est entretenue avec la CDE, sans réponse satisfaisante de sa part. Après tout, les matraques découvertes mercredi ne servent qu'à se défendre et n'ont pas été utilisées au collège. Et puis, les élèves ont coopéré en acceptant d'ouvrir leur cartable sans devoir faire appel aux forces de l'ordre. On ne va pas en plus les punir, ces charmants enfants...

Bref, bon courage, je comprends ce que tu vis! fleurs2
Par contre, nous, on n'est pas en REP...

EDIT : je rajoute qu'une équipe de l'EMS est intervenue chez nous il y a quelques mois pour des problèmes de violences et de mouvements de foule dangereux dans la cour. Il y a eu une réunion, mais depuis plus rien.
On envisage sérieusement d'exercer notre droit de retrait si la situation ne s'améliore pas.

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par Osmie le Ven 5 Fév 2016 - 10:02

@Rabelais a écrit:
@Nita a écrit:
@Daphné a écrit:
@Osmie a écrit:
J'ai cru que c'était du fracflo......

Pareil.

fleurs2, faute de mieux.
Moi, j'ai cru un instant que tu étais formatrice à l'espe cette annee  humhum

Disons qu'à force de parler avec des stagiaires, je suis capable de reproduire ce qu'on leur assène. Very Happy

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par Osmie le Ven 5 Fév 2016 - 10:08

@marie91270 a écrit:Je ne vais pas t'être d'une grande aide, mais j'aurais pu poster un message similaire hier soir...
Chez nous, les élèves amènent des matraques dans leur cartable pour régler leurs comptes avec les lycéens du secteur.
Mardi, pendant la récré de l'après midi, 8 bagarres successives ont éclaté. Un élève s'est ensuite fait agresser en rentrant chez lui. Une vidéo de l'agression circulerait sur les réseaux sociaux.
Ha, et hier, des élèves de 4ème ont provoqué un départ de feu aux abords du collège.
Aucune sanction n'a été posée à ce jour.
Une délégation de professeurs s'est entretenue avec la CDE, sans réponse satisfaisante de sa part. Après tout, les matraques découvertes mercredi ne servent qu'à se défendre et n'ont pas été utilisées au collège. Et puis, les élèves ont coopéré en acceptant d'ouvrir leur cartable sans devoir faire appel aux forces de l'ordre. On ne va pas en plus les punir, ces charmants enfants...


Bref, bon courage, je comprends ce que tu vis! fleurs2
Par contre, nous, on n'est pas en REP...

EDIT : je rajoute qu'une équipe de l'EMS est intervenue chez nous il y a quelques mois pour des problèmes de violences et de mouvements de foule dangereux dans la cour. Il y a eu une réunion, mais depuis plus rien.
On envisage sérieusement d'exercer notre droit de retrait si la situation ne s'améliore pas.

A mes yeux, le plus grave est là, dans l'inertie volontaire de l'administration. Des rapports d'incident, et aucune sanction en aval ; les élèves ne sont pas idiots et comprennent très bien qu'ils ne seront pas sanctionnés. L'autorité de l'école meurt de cet évangélisme feint ; je rêve que certains CDE endurent ce qu'endurent des collègues : quand ils auront été battus, insultés, malmenés de toutes les façons, on en reparlera.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par Balthamos le Ven 5 Fév 2016 - 12:52

Non, l'équipe mobile intervient aussi pour le collège et non pour une seule classe.

Elle est intervenue un soir chez nous lors d'une rencontre parents / profs, le chef ayant craint des débordements.
Elle peut être mobilisée pour soutenir la vie sco par exemple, dans les temps de récré.

Marie91270, une matraque, c'est une arme. Donc les élèves introduisent des armes dans l'établissement sans sanction, sans problème...
Peut- être qu'en changeant la sémantique, le CDE sera plus enclin à réagir.

Enfin il y a des registres où vous pouvez mentionner ces affaires, le chef est obligé d'y répondre par écrit (preuve donc), comme le registre hygiène et sécurité (des élèves violents armés dans ma classe, je ne suis pas en sécurité). Vous pouvez aussi contacter le CHSCT de l'académie.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par kumran le Ven 5 Fév 2016 - 16:53

@marie91270 a écrit:Je ne vais pas t'être d'une grande aide, mais j'aurais pu poster un message similaire hier soir...
Chez nous, les élèves amènent des matraques dans leur cartable pour régler leurs comptes avec les lycéens du secteur.
Mardi, pendant la récré de l'après midi, 8 bagarres successives ont éclaté. Un élève s'est ensuite fait agresser en rentrant chez lui. Une vidéo de l'agression circulerait sur les réseaux sociaux.
Ha, et hier, des élèves de 4ème ont provoqué un départ de feu aux abords du collège.
Aucune sanction n'a été posée à ce jour.
Une délégation de professeurs s'est entretenue avec la CDE, sans réponse satisfaisante de sa part. Après tout, les matraques découvertes mercredi ne servent qu'à se défendre et n'ont pas été utilisées au collège. Et puis, les élèves ont coopéré en acceptant d'ouvrir leur cartable sans devoir faire appel aux forces de l'ordre. On ne va pas en plus les punir, ces charmants enfants...

Bref, bon courage, je comprends ce que tu vis! fleurs2
Par contre, nous, on n'est pas en REP...

EDIT : je rajoute qu'une équipe de l'EMS est intervenue chez nous il y a quelques mois pour des problèmes de violences et de mouvements de foule dangereux dans la cour. Il y a eu une réunion, mais depuis plus rien.
On envisage sérieusement d'exercer notre droit de retrait si la situation ne s'améliore pas.

Il est illégal de porter une arme en France sans autorisation officielle. La matraque étant considéré comme une arme, il est illégal d'en avoir une sur soi. C'est directement la gendarmerie ou la police qu'il aurait fallu alerter.

De plus :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070719&idArticle=LEGIARTI000021899673&dateTexte=&categorieLien=cid

_________________
- “Soit A un succès dans la vie. Alors A = x + y + z, où x = travailler, y = s'amuser, z = se taire.” Albert E.

- « Vouloir corriger ses erreurs est le début du pardon. Vouloir obtenir le pardon est le début de l’erreur ! »

kumran
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par Honchamp le Ven 5 Fév 2016 - 21:57

Justement, à 16 h en salle des profs, on se demandait comment cela se passait dans les "zones difficiles".

Je suis dans un collège plutôt calme, avec des classes tout à fait gérables, et des familles qui ne posent pas de problèmes. On compte pas mal de familles très modestes.
On obtient facilement le silence en classe, et globalement, on parvient à travailler.

Mais : nous avons quelques élèves "décrocheurs internes".

Ils viennent, plutôt irrégulièrement.
N'ont pas fait leur travail à la maison. (Car on en donne ).
En classe, ne notent pas forcément : ça dépend des élèves, ça dépend des cours. Certains tiennent à peu près  leurs cahiers, d'autres n'ont pas de cahier "régulier".

Problème : on finit par leur donner un statut particulier. Si on relève tous les manquements, les cases du carnet de correspondance sont vites noircies (moi, je mets un mot dans le carnet systématiquement, même si ça ne sert à rien).
Si on fait semblant de ne pas voir, ce n'est pas très équitable pour les autres...

De plus, avec certains, ça dégénère. Comme si se sentaient des droits supérieurs aux autres. Plusieurs incidents cette semaine, profs tutoyés, autres élèves menacés ...


On se demandait donc cet après-midi comment les enseignants faisaient pour gérer ça quand c'est "puissance 10" ?
Quand il y a beaucoup de lascars comme ça, comment gère-t-on la classe ?
Une collègue de techno passée par le 93 disait qu'on ne pouvait pas obtenir le silence dans certaines classes, qu'il y avait toujours un brouhaha, des prises de parole intempestives...

Parvient-on à travailler, à traiter les programmes ?
Travaille-t-on "autrement" ?

Merci si vous avez des éclairages.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par Fesseur Pro le Ven 5 Fév 2016 - 22:27

On ne fait pas tous le même métier.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par kamasolou le Ven 5 Fév 2016 - 22:42

@Rabelais a écrit:
@Daphné a écrit:
@Osmie a écrit:
Ces problèmes viennent de l'équipe enseignante qui ne sait manifestement pas parler aux jeunes, alors que franchement, ce n'est quand même pas dur. Ce sont des enfants, et l'enfance a besoin d'être comprise ; les adultes fuyants ne font pas honneur à leur sacerdoce, et c'est regrettable. Un enfant élève la voix quand il comprend que l'adulte n'est pas respectable ; on le sait : les professeurs ayant des soucis de gestion de classe ont un manque criant de charisme. Quant aux métaphores douteuses (arène, zoo), qui rapprochent les enfants de brutes ou d'animaux, elles ne font pas honneur à celui qui les a écrites.

Je plaisante, j'imagine juste la réaction du DASEN face à une remontée de ces problèmes ; tout va très bien, madame la marquise. Cela fait beaucoup ; je m'étonne que le MEN trouve encore des candidats aux concours.
Bon courage à toi. fleurs
J'ai cru que c'était du fracflo......
Moi, j'ai cru un instant que tu étais formatrice à l'espe cette annee  humhum

Moi j'ai cru que tu étais F. Robine

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par kamasolou le Ven 5 Fév 2016 - 23:01

@Honchamp a écrit:
Quand il y a beaucoup de lascars comme ça, comment gère-t-on la classe ?
Une collègue de techno passée par le 93 disait qu'on ne pouvait pas obtenir le silence dans certaines classes, qu'il y avait toujours un brouhaha, des prises de parole intempestives...

Parvient-on à travailler, à traiter les programmes ?
Travaille-t-on "autrement" ?

Merci si vous avez des éclairages.

Ouille ça me rappelle mes débuts (pas si lointains) :
néotit' qui débarque en banlieue parisienne après un stage dans un bon lycée de Bretagne
TZR dans 2 collège ZEP
Lors de la première heure de l'année, à peine entrée en classe, les élèves montent debout sur les tables et se mettent à hurler. 50 minutes après, je suis en pleurs en salle des profs, une collègue me dit pour me consoler : "Tu sais c'est rien, moi le premier jour je me suis pris un oeuf dans la tête". Et le principale m'encourage : "Il faut tenir l'année sans démissionner, après vous serez rodée."
Résultat : beaucoup de temps passé à avertir, punir, exclure, faire des rapports, attendre en vain qu'ils se taisent, même essayer de négocier, gérer des insultes, des menaces, tenter d'attirer leur attention, essayer de leur faire d'utiliser leur énergie débordante pour autres chose que leurs querelles, faire cours 3 ou 4 minutes par heure (les bons jours)... Et aussi : pleurs, insomnies, l'impression de porter sur mes frêles épaules un poids bien trop lourd, incompréhension, colère, sentiment d'injustice, d'isolement, arrêts maladie... J'ai sérieusement envisager de démissionner alors que j'ai toujours voulu être prof et qu'aujourd'hui, même si ce n'est pas facile (surtout en ce moment - mais pas à cause des élèves), j'aime vraiment mon métier.

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En ce moment, c'est dur, dur, dur...

Message par William Foster le Sam 6 Fév 2016 - 10:13

@kamasolou a écrit:Ouille ça me rappelle mes débuts (pas si lointains) :
néotit' qui débarque en banlieue parisienne après un stage dans un bon lycée de Bretagne
TZR dans 2 collège ZEP
Lors de la première heure de l'année, à peine entrée en classe, les élèves montent debout sur les tables et se mettent à hurler. 50 minutes après, je suis en pleurs en salle des profs, une collègue me dit pour me consoler : "Tu sais c'est rien, moi le premier jour je me suis pris un oeuf dans la tête". Et le principale m'encourage : "Il faut tenir l'année sans démissionner, après vous serez rodée."
Résultat : beaucoup de temps passé à avertir, punir, exclure, faire des rapports, attendre en vain qu'ils se taisent, même essayer de négocier, gérer des insultes, des menaces, tenter d'attirer leur attention, essayer de leur faire d'utiliser leur énergie débordante pour autres chose que leurs querelles, faire cours 3 ou 4 minutes par heure (les bons jours)... Et aussi : pleurs, insomnies, l'impression de porter sur mes frêles épaules un poids bien trop lourd, incompréhension, colère, sentiment d'injustice, d'isolement, arrêts maladie... J'ai sérieusement envisager de démissionner alors que j'ai toujours voulu être prof et qu'aujourd'hui, même si ce n'est pas facile (surtout en ce moment - mais pas à cause des élèves), j'aime vraiment mon métier.

Et ça, alors que le bizutage est officiellement interdit dans notre pays... professeur

Moi la première année, on m'a fait garder toute une classe de gitans gens du voyage de 15 ans 1/2 qui attendaient d'avoir 16 ans pour ne plus venir, dans une salle en sous-sol, avec une lucarne de 30 cm x 40 cm. En 4 semaines, à 5h par semaine, j'ai réussi à leur apprendre à lire l'heure yesyes mais j'ai aussi dû apprendre à me garer loin parce qu'ils m'avaient suivi à la sortie pour repérer ma voiture et avaient déjà fait un sale coup à une collègue humhum .
Bref, rien d'aussi dur que ce qu'on peut lire ici et là, mais un peu d'eau au moulin des gens qui râlent qu'on bizute encore les bleus.

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum