Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par fifi51 le Jeu 4 Fév 2016 - 11:52

Sur le fond, je pense que les intervenant critiquent l'étude car les résultats leur déplaisent.
Elle montre que les musulmans se positionnent différemment sur des questions de société (place de la femme, acceptation de l'homosexualité, etc . ..)
Ces résultats sont parfaitement cohérents avec l'enquête trajectoires et origine qui montre un renforcement du sentiment religieux chez les générations susceptibles d'être musulmanes les plus jeunes .
Ces éléments tendraient à prouver que l'immigration musulmane est spécifique par rapport aux vagues migratoires antérieures.

fifi51
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Jacq le Jeu 4 Fév 2016 - 11:55

@e-Wanderer a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:Citation apocryphe.
C'est juste : plutôt que de spirituel ou de religieux, il aurait sans doute plutôt parlé de spiritueux.

Si notre ami e-Wanderer est spirituel, le religieux du XXIe siècle est assez peu spirituel, malheureusement.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 4 Fév 2016 - 12:03

@fifi51 a écrit:Sur le fond, je pense que les intervenant critiquent l'étude car les résultats leur déplaisent.

Du point de vue méthodologique, cette étude est indéfendable.
De ce fait, je te retourne l'accusation: les intervenants qui défendent cette étude ne le font que parce que les résultats leur plaisent et les confortent.
D'ailleurs, encore une fois, je ne conteste pas la possible réalité des conclusions. Mais les éléments pour y parvenir ne sont pas valides.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par PauvreYorick le Jeu 4 Fév 2016 - 12:09

C'est tout l'intérêt des études méthodologiquement crédibles ─ celle-là ne l'est visiblement pas ─ que l'on peut discuter de leurs résultats abstraction faite des préférences personnelles des uns et des autres. Ce qui ne veut pas dire que les uns et les autres n'ont pas de préférences : la neutralité n'est pas ─ fort heureusement ─ une condition de l'objectivité.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Euphémia le Jeu 4 Fév 2016 - 12:45

@fifi51 a écrit:Sur le fond, je pense que les intervenant critiquent l'étude car les résultats leur déplaisent.
Elle montre que les musulmans se positionnent différemment sur des questions de société (place de la femme, acceptation de l'homosexualité, etc . ..)
Ces résultats sont parfaitement cohérents avec l'enquête trajectoires et origine qui montre un renforcement du sentiment religieux chez les générations susceptibles d'être musulmanes les plus jeunes .
Ces éléments tendraient à prouver que l'immigration musulmane est spécifique par rapport aux vagues migratoires antérieures.
Certes les musulmans sondés "se positionnent différemment sur des questions de société (place de la femme, acceptation de l'homosexualité, etc . ..)", mais cela n'a rien à voir avec l'islam, c'est parce qu'ils vivent dans des HLM. Attention aux amalgames !

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par dita le Jeu 4 Fév 2016 - 12:56

@Docteur OX a écrit:L'enquête (entière ?) dans le numéro du NO... avec les réponses de NVB !

Mais vous avez vu comme elle est mignonne, avec son auréole rouge ?
Gens de peu de foi.

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Jacq le Jeu 4 Fév 2016 - 13:17

@Euphémia a écrit:
@fifi51 a écrit:Sur le fond, je pense que les intervenant critiquent l'étude car les résultats leur déplaisent.
Elle montre que les musulmans se positionnent différemment sur des questions de société (place de la femme, acceptation de l'homosexualité, etc . ..)
Ces résultats sont parfaitement cohérents avec l'enquête trajectoires et origine qui montre un renforcement du sentiment religieux chez les générations susceptibles d'être musulmanes les plus jeunes .
Ces éléments tendraient à prouver que l'immigration musulmane est spécifique par rapport aux vagues migratoires antérieures.
Certes les musulmans sondés "se positionnent différemment sur des questions de société (place de la femme, acceptation de l'homosexualité, etc . ..)", mais cela n'a rien à voir avec l'islam, c'est parce qu'ils vivent dans des HLM. Attention aux amalgames !

professeur

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par dita le Jeu 4 Fév 2016 - 13:24

@Jacq a écrit:
@Euphémia a écrit:
@fifi51 a écrit:Sur le fond, je pense que les intervenant critiquent l'étude car les résultats leur déplaisent.
Elle montre que les musulmans se positionnent différemment sur des questions de société (place de la femme, acceptation de l'homosexualité, etc . ..)
Ces résultats sont parfaitement cohérents avec l'enquête trajectoires et origine qui montre un renforcement du sentiment religieux chez les générations susceptibles d'être musulmanes les plus jeunes .
Ces éléments tendraient à prouver que l'immigration musulmane est spécifique par rapport aux vagues migratoires antérieures.
Certes les musulmans sondés "se positionnent différemment sur des questions de société (place de la femme, acceptation de l'homosexualité, etc . ..)", mais cela n'a rien à voir avec l'islam, c'est parce qu'ils vivent dans des HLM. Attention aux amalgames !

professeur
Le padamalgamagicus a bon dos.
Islam des bas-fonds = bas-fonds de l'islam.

Je suis tout à fait dégoûté de vivre dans une société où il est quotidiennement question de cette engeance.

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Euphémia le Jeu 4 Fév 2016 - 13:33

Moi, je suis dégoûtée parce qu'il y a quinze ans déjà que j'ai commencé à assister au lavage de cerveaux de mes élèves par des associassions islamistes sous prétexte de soutien scolaire, avec la bénédiction des responsables politiques locaux.

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Celadon le Jeu 4 Fév 2016 - 13:34

@Euphémia a écrit:Moi, je suis dégoûtée parce qu'il y a quinze ans déjà que j'ai commencé à assister au lavage de cerveaux de mes élèves par des associassions islamistes sous prétexte de soutien scolaire, avec la bénédiction des responsables politiques locaux.
La bénédiction et les finances qui l'accompagnent, non ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par stench le Jeu 4 Fév 2016 - 13:42

Je ne sais pas pour les collégiens mais pour les BTS ça devient un vrai problème. J'enseigne depuis 12 ans en BTS, dans les mêmes sections. J'ai n'avais jamais eu de problème de ce type mais depuis deux ou trois ans, il devient très difficile de faire cours de culture générale à cause de problèmes religieux. Dans tous les cas, ce sont des musulmans qui posent problème, et je parle d'adultes. Je sais que je suis dans un coin où la radicalisation est forte mais vraiment c'est inquiétant de voir la monté de cet extrêmisme.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Euphémia le Jeu 4 Fév 2016 - 13:51

C'est parce que l'EMC n'avait pas encore été mis en place.

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Osmie le Jeu 4 Fév 2016 - 13:53

J'ai eu une élève de 6e que sa famille, pendant les vacances scolaires, envoyait dans des "formations" dont le but était d'en faire une vraie femme musulmane ; à 11 ans, cuisine, port du vêtement approprié, apprentissage des textes que les femmes doivent connaître, etc. , et le tout en France. J'en ai parlé à ma direction : rien, on ne fait rien, on ne dit rien, c'est-comme-ça-que-voulez-vous-elle-n'a-pas-de-chance-mais-c'est-leur-culture-et-peut-être-qu'elle-fera-un-beau-mariage-après-tout,-chacun-est-libre. Et que pouvait faire ma direction d'ailleurs ? La gamine était charmante, le père était content que sa petite ne pose aucun problème, et il voulait faire d'elle une vraie femme musulmane.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par thrasybule le Jeu 4 Fév 2016 - 13:54

Depuis cette année, j'ai le même type de problèmes en Seconde. Et d'une manière complètement décomplexée (j'ai écrit hier soir un post à ce sujet, j'ai préféré l'effacer: allahou akbar en cours, "juif" comme insulté générique, propos lâchement formulés sans qu'il soit possible d'en identifier les auteurs, une pauvre sotte qui sort "qu'elle ne croit qu'aux textes religieux", appels à la pudeur (à propos d'un passage de Zola ou d'une toile du Titien), ce qui ne manque pas de sel lorsqu'on voit l'impudeur logorrhéique de certains. Administration molle.
Et j'avoue, que j'en ai plus que marre de toutes ces bondieuseries.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par stench le Jeu 4 Fév 2016 - 13:56

@thrasybule a écrit:Depuis cette année, j'ai le même type de problèmes en Seconde. Et d'une manière complètement décomplexée (j'ai écrit hier soir un post à ce sujet, j'ai préféré l'effacer: allahou akbar en cours, "juif" comme insulté générique, propos lâchement formulés sans qu'il soit possible d'en identifier les auteurs, une pauvre sotte qui sort "qu'elle ne croit qu'aux textes religieux", appels à la pudeur (à propos d'un passage de Zola ou d'une toile du Titien), ce qui ne manque pas de sel lorsqu'on voit l'impudeur logorrhéique de certains. Administration molle.
Et j'avoue, que j'en ai plus que marre de toutes ces bondieuseries.

Voilà, des exemples comme ça, en BTS, j'en ai trois ou quatre par semaine.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 4 Fév 2016 - 13:57

@Osmie a écrit:J'ai eu une élève de 6e que sa famille, pendant les vacances scolaires, envoyait dans des "formations" dont le but était d'en faire une vraie femme musulmane ; à 11 ans, cuisine, port du vêtement approprié, apprentissage des textes que les femmes doivent connaître, etc. , et le tout en France. J'en ai parlé à ma direction : rien, on ne fait rien, on ne dit rien, c'est-comme-ça-que-voulez-vous-elle-n'a-pas-de-chance-mais-c'est-leur-culture-et-peut-être-qu'elle-fera-un-beau-mariage-après-tout,-chacun-est-libre. Et que pouvait faire ma direction d'ailleurs ? La gamine était charmante, le père était content que sa petite ne pose aucun problème, et il voulait faire d'elle une vraie femme musulmane.

Effrayant. Tout cela renvoie aux écoles de ménagères que mes tantes ont fréquentées dans les années 1960. 50 ans de retour en arrière...

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Euphémia le Jeu 4 Fév 2016 - 13:59

"Un beau mariage", elle ne manquait pas d'humour, votre direction !

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Osmie le Jeu 4 Fév 2016 - 14:03

@Euphémia a écrit:"Un beau mariage", elle ne manquait pas d'humour, votre direction !

Elle ne manquait surtout pas de sincérité, et ne voyait pas vraiment le problème, et c'est bien le problème. cafe

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Osmie le Jeu 4 Fév 2016 - 14:04

@stench a écrit:
@thrasybule a écrit:Depuis cette année, j'ai le même type de problèmes en Seconde. Et d'une manière complètement décomplexée (j'ai écrit hier soir un post à ce sujet, j'ai préféré l'effacer: allahou akbar en cours, "juif" comme insulté générique, propos lâchement formulés sans qu'il soit possible d'en identifier les auteurs, une pauvre sotte qui sort "qu'elle ne croit qu'aux textes religieux", appels à la pudeur (à propos d'un passage de Zola ou d'une toile du Titien), ce qui ne manque pas de sel lorsqu'on voit l'impudeur logorrhéique de certains. Administration molle.
Et j'avoue, que j'en ai plus que marre de toutes ces bondieuseries.

Voilà, des exemples comme ça, en BTS, j'en ai trois ou quatre par semaine.

Que faire ? Vraiment, je me le demande, et d'autant plus quand on a une direction qui laisse tout passer pour ne pas faire de vagues.


Dernière édition par Osmie le Jeu 4 Fév 2016 - 16:07, édité 1 fois (Raison : Oubli d'article.)

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Euphémia le Jeu 4 Fév 2016 - 14:21

@thrasybule a écrit:Depuis cette année, j'ai le même type de problèmes en Seconde. Et d'une manière complètement décomplexée (j'ai écrit hier soir un post à ce sujet, j'ai préféré l'effacer: allahou akbar en cours, "juif" comme insulté générique, propos lâchement formulés sans qu'il soit possible d'en identifier les auteurs, une pauvre sotte qui sort "qu'elle ne croit qu'aux textes religieux", appels à la pudeur (à propos d'un passage de Zola ou d'une toile du Titien), ce qui ne manque pas de sel lorsqu'on voit l'impudeur logorrhéique de certains. Administration molle.
Et j'avoue, que j'en ai plus que marre de toutes ces bondieuseries.
Et ce sont des élèves qui ont passé la majeure partie de leur vie sur les bancs de notre école.

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Ronin le Jeu 4 Fév 2016 - 16:58

Le simple fait de formuler ce genre de constats chez moi, vous êtes un facho et ostracisé. Donc, on ferme les yeux et on vivre-ensemble.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Carnyx le Jeu 4 Fév 2016 - 17:02

@Osmie a écrit:J'ai eu une élève de 6e que sa famille, pendant les vacances scolaires, envoyait dans des "formations" dont le but était d'en faire une vraie femme musulmane ; à 11 ans, cuisine, port du vêtement approprié, apprentissage des textes que les femmes doivent connaître, etc. , et le tout en France. J'en ai parlé à ma direction : rien, on ne fait rien, on ne dit rien, c'est-comme-ça-que-voulez-vous-elle-n'a-pas-de-chance-mais-c'est-leur-culture-et-peut-être-qu'elle-fera-un-beau-mariage-après-tout,-chacun-est-libre. Et que pouvait faire ma direction d'ailleurs ? La gamine était charmante, le père était content que sa petite ne pose aucun problème, et il voulait faire d'elle une vraie femme musulmane.
J'ai eu comme élèves des Turques éduquées dans cet esprit, le cerveau complètement lavé, elles ne rêvaient plus à 16 ans que d'aller épouser un type bedonnant de 40 ans au pays… Tradition et sécurité.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Euphémia le Jeu 4 Fév 2016 - 17:11

@Ronin a écrit:Le simple fait de formuler ce genre de constats chez moi, vous êtes un facho et ostracisé. Donc, on ferme les yeux et on vivre-ensemble.
Pourtant, ce qui est bien quand on est ostracisé par des crétins, c'est que ça évite d'avoir à les fréquenter.

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Ronin le Jeu 4 Fév 2016 - 17:14

Ben, l'ensemble de mes collègues ? la vérité c'est que le politiquement correct, les "ça fait le jeu du FN" durent depuis tellement longtemps...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Leodagan le Jeu 4 Fév 2016 - 17:23

@Docteur OX a écrit:L'enquête (entière ?) dans le numéro du NO... avec les réponses de NVB !


"par LA religion"...

Mais LAQUELLE ? la "religion universelle" ?

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

Message par Leodagan le Jeu 4 Fév 2016 - 17:26

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Osmie a écrit:J'ai eu une élève de 6e que sa famille, pendant les vacances scolaires, envoyait dans des "formations" dont le but était d'en faire une vraie femme musulmane ; à 11 ans, cuisine, port du vêtement approprié, apprentissage des textes que les femmes doivent connaître, etc. , et le tout en France. J'en ai parlé à ma direction : rien, on ne fait rien, on ne dit rien, c'est-comme-ça-que-voulez-vous-elle-n'a-pas-de-chance-mais-c'est-leur-culture-et-peut-être-qu'elle-fera-un-beau-mariage-après-tout,-chacun-est-libre. Et que pouvait faire ma direction d'ailleurs ? La gamine était charmante, le père était content que sa petite ne pose aucun problème, et il voulait faire d'elle une vraie femme musulmane.

Effrayant. Tout cela renvoie aux écoles de ménagères que mes tantes ont fréquentées dans les années 1960. 50 ans de retour en arrière...

Vous n'avez jamais eu d'élèves mariés et parents à 14 ans ?

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum