I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Mallet le Sam 6 Fév 2016 - 13:05

Cela a peut-être déjà été dit ????Une circulaire ministérielle du 17 décembre 2015 indique clairement que l'intervention des IPR a pour fonction "d'instaurer la confiance, expliciter le sens des réformes, contribuer à leur application". A cela s'ajoute que leur syndicat le SNIA IPR a rejoint l'UNSA qui est à la pointe de la réforme des collèges. UNSA qui d'ailleurs était invitée et présente? au congrès de la FSU du Mans qui s'est tenue ces jours-ci (info Ouest-France)


Dernière édition par Mallet le Sam 6 Fév 2016 - 13:14, édité 1 fois

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Lefteris le Sam 6 Fév 2016 - 13:10

@Mallet a écrit:Cela a peut-être déjà été dit ????Une circulaire ministérielle du 17 décembre 2015 indique clairement que l'intervention des IPR a pour fonction "d'instaurer la confiance, expliciter le sens des réformes, contribuer à leur application". A cela s'ajoute que leur syndicat le SNIA IPR a rejoint l'UNSA qui est à la pointe de la réforme des collèges. UNSA qui d'ailleurs était invitée et présente au congrès de la FSU du Mans qui s'est tenue ces jours-ci (info Ouest-France)
"Expliciter"... furieux variante de la très insultante expression "faire de la pédagogie". Parce qu'on est trop bêtes pur comprendre le but des réformes impulsées par l'OCDE, trop bêtes pour comprendre la nouvelle dégradation imposée et le préjudice que l'on subit.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par dita le Sam 6 Fév 2016 - 13:11

"Ayez confiance". Rien de tel pour faire flipper.

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Lefteris le Sam 6 Fév 2016 - 13:21

@dita a écrit:"Ayez confiance". Rien de tel pour faire flipper.
Spoiler:


_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par VanGogh59 le Sam 6 Fév 2016 - 13:24

@Lefteris a écrit:
@Mallet a écrit:Cela a peut-être déjà été dit ????Une circulaire ministérielle du 17 décembre 2015 indique clairement que l'intervention des IPR a pour fonction "d'instaurer la confiance, expliciter le sens des réformes, contribuer à leur application". A cela s'ajoute que leur syndicat le SNIA IPR a rejoint l'UNSA qui est à la pointe de la réforme des collèges. UNSA qui d'ailleurs était invitée et présente au congrès de la FSU du Mans qui s'est tenue ces jours-ci (info Ouest-France)
"Expliciter"... furieux variante de la très insultante expression "faire de la pédagogie". Parce qu'on est trop bêtes pur comprendre le but des réformes impulsées par l'OCDE, trop bêtes pour comprendre la nouvelle dégradation  imposée et  le préjudice que l'on subit.

Et "contribuer" veut dire forcer si besoin par la menace ou par la répression à ce que les professeurs se chargent d'appliquer cette maudite réforme... Qu'en termes élégants , ces choses-là sont dites !

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Mallet le Sam 6 Fév 2016 - 13:24

"rien de tel pour faire flipper" !!!! Il est malheureusement fini le temps où notre statut nous protégeait contre beaucoup de pressions. Dans les entreprises, c'est l'entretien individuel, et le chantage à l'emploi, chez les enseignants c'est, entre autres, la notation. Rien ne sert de se voiler la face. La politique de l'autruche est la pire!

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Thalia de G le Sam 6 Fév 2016 - 13:24

Merci de bien vouloir préciser le titre, trop général, trop vague.

Thalia pour la modération


Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Gryphe le Sam 6 Fév 2016 - 13:26

@Mallet a écrit:Cela a peut-être déjà été dit ????Une circulaire ministérielle du 17 décembre 2015 indique clairement que l'intervention des IPR a pour fonction "d'instaurer la confiance, expliciter le sens des réformes, contribuer à leur application".  
Lien ?

A cela s'ajoute que leur syndicat le SNIA IPR a rejoint l'UNSA qui est à la pointe de la réforme des collèges.
Lien ?

UNSA qui d'ailleurs était invitée et présente? au congrès de la FSU du Mans qui s'est tenue ces jours-ci (info Ouest-France)
Lien ?

Mallet, j'avoue ne pas comprendre l'objet de ton topic. scratch

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par User5899 le Sam 6 Fév 2016 - 13:38

@Mallet a écrit:Cela a peut-être déjà été dit ????Une circulaire ministérielle du 17 décembre 2015 indique clairement que l'intervention des IPR a pour fonction "d'instaurer la confiance, expliciter le sens des réformes, contribuer à leur application". A cela s'ajoute que leur syndicat le SNIA IPR a rejoint l'UNSA qui est à la pointe de la réforme des collèges. UNSA qui d'ailleurs était invitée et présente? au congrès de la FSU du Mans qui s'est tenue ces jours-ci (info Ouest-France)
On oublie souvent que dans "contribuer", il y a aussi "tribuer".

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Lefteris le Sam 6 Fév 2016 - 13:50

@Mallet a écrit:"rien de tel pour faire flipper" !!!! Il est malheureusement fini le temps où notre statut nous protégeait contre beaucoup de pressions. Dans les entreprises, c'est l'entretien individuel, et le chantage à l'emploi, chez les enseignants c'est, entre autres, la notation. Rien ne sert de se voiler la face. La politique de l'autruche est la pire!
Le changement de statut qui se profile , avec entretien et promotion si satisfaisant, l'ancienneté étant la règle de base (celui que voulait Châtel et que NVB ne renonce pas à mettre en place) , définition d'objectifs et participation à des projets, va être écrasant, et les plus jeunes vont le connaître.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

I.P.R. une circulaire précise leur fonction

Message par Mallet le Sam 6 Fév 2016 - 13:51

Je précise le titre du sujet et j'en profite pour dire que j'ai sans doute procédé par analogie dans le message concernant l'UNSA. Je suis un peu en colère,( mais elle est mauvaise conseillère.) J'ai eu ce matin une info d'un collège du secteur selon laquelle la CDE avait envoyé quelqu'un de l'UNSA pour savoir ce qui se dirait dans une réunion contre la réforme. La moutarde m'a monté au nez, un syndicat qui devient une police politique. Tant pis si j'exagère.

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Lefteris le Sam 6 Fév 2016 - 13:53

@Mallet a écrit:Je précise le titre du sujet et j'en profite pour dire que j'ai sans doute procédé par analogie dans le message concernant l'UNSA. Je suis un peu en colère,( mais elle est mauvaise conseillère.) J'ai eu ce matin une info d'un collège du secteur selon laquelle la CDE avait envoyé quelqu'un de l'UNSA pour savoir ce qui se dirait dans une réunion contre la réforme. La moutarde m'a monté au nez, un syndicat qui devient une police politique. Tant pis si j'exagère.
Ce n'est malheureusement pas une exagération, les pro-réforme, étant du côté du manche , se sentent tout permis, et espèrent tirer les marrons du feu.
Et il est de pratique managériale très courante de s'"appuyer" sur les éléments "positifs" dans la "conduite du changement".


Dernière édition par Lefteris le Sam 6 Fév 2016 - 13:55, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Gryphe le Sam 6 Fév 2016 - 13:55

@Mallet a écrit:Je précise le titre du sujet et j'en profite pour dire que j'ai sans doute procédé par analogie dans le message concernant l'UNSA. Je suis un peu en colère
Je comprends mieux ! Merci pour la précision du titre.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Mallet le Sam 6 Fév 2016 - 14:31

Gryphe, pour la citation sur la fonction des IPR, c'est au B.O No 47 de décembre 2015. Pour le SNIA IPR, il sufit de cliquer sur SNIA IPR UNSA
Pour l'UNSA  au Congrès FSU, je l'ai lu dans Ouest-France qui rend compte du Congrès mais cet article n'apparait (sans accent) pas sur internet qui retarde!

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Moonchild le Sam 6 Fév 2016 - 14:32

@Mallet a écrit:"rien de tel pour faire flipper" !!!! Il est malheureusement fini le temps où notre statut nous protégeait contre beaucoup de pressions. Dans les entreprises, c'est l'entretien individuel, et le chantage à l'emploi, chez les enseignants c'est, entre autres, la notation. Rien ne sert de se voiler la face. La politique de l'autruche est la pire!
Compte tenu de toutes les compromissions auxquelles ils nous ont habitués, je n'ai a priori pas une grande considération pour les IPR, cependant je ne suis pas convaincu qu'ils soient notre premier problème pour ce qui est de la caporalisation du métier : dans le secondaire, leurs interventions restent ponctuelles et ils ne nous terrifient que parce que nous leur en accordons le pouvoir ; ceux qui auraient les moyens concrets de nous pourrir la vie au quotidien, ce sont surtout les CDE.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

I.P.R. une circulaire précise leur fonction

Message par Mallet le Sam 6 Fév 2016 - 15:34

Il est vrai que les chefs d'établissements sont en première ligne pour mettre en place la réforme. Dans l'immédiat, des IPR montent au créneau avec des formateurs. D'où la circulaire.

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Whypee le Sam 6 Fév 2016 - 16:10

Notre IPR est venu nous convaincre que "la montée de l'évaluation par compétences" était un bien. Je lui ai simplement demander de justifier... j'attends encore ! L'est pas 'core au point le nôtre Evil or Very Mad

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Lefteris le Sam 6 Fév 2016 - 16:15

Il ne faut pas isoler la mission des inspecteurs du vaste puzzle qui est en train de se mettre en place. La "Refondation" (terme orwellien   utilisé pour "démantèlement") s'inscrit dans le processus de décentralisation, où il s'agit de disloquer l'école de la République, ce qui est dans l'agenda de l'UE.

Il faut donc commencer par le volet pédagogique : les inspecteurs doivent  promouvoir toutes les réformes qui permettent de démanteler le cadre national des programmes, et donc des examens.
cela permet de donner du poids aux volontés locales, qui auront l'autorité réelle sur l'école.

L'étape suivante, c'est le démantèlement du statut .   Les missions des enseignants ayant de fait changé, leur statut national sautera ainsi que le caractère disciplinaire ou la spécificité selon le niveau. L'idée de  ne plus différencier PE et PLC, de recruter localement sans concours et selon les besoins ont déjà été avancées, je n’invente rien, et on commence à voir des enseignants sommés de compléter en primaire, sous la menace de la suppression de poste.  

Les inspecteurs sont donc instrumentalisés et forment une partie de la tenaille dans laquelle sont pris les enseignants, la partie pédago. La partie administrative sera laissée aux CDE, pour exercer la contrainte directe, mais tout ça concourt au même but.

Pour l’évaluation par les CDE, elle va très vite revenir sur le tapis. Voici ce que dit NVB :

L'ancienne réforme Chatel, annulée par V. Peillon, prévoyait de faire évaluer les enseignants du second degré par les seuls chefs d'établissement, ce qui a suscité des craintes. Mais les enseignants sont des fonctionnaires qui savent bien qu'il y a une hiérarchie au-dessus d'eux et que, dans la plupart des cas, les rapports avec elle sont bons. On va reprendre ce sujet avec les syndicats durant l'année 2015-2016. Ils sont demandeurs d'une évolution de l'évaluation. La négociation menée avec le ministère de la Fonction publique aura aussi un impact.
(source : café pédagogique)


_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Gryphe le Sam 6 Fév 2016 - 16:26

Merci Lefteris pour la clairvoyance de tes analyses. Ça fait un peu "théorie du complot" et de fait, c'est inexplicable tel quel à des gens qui ne suivent pas ces questions de près, mais l'ensemble de ton interprétation se tient.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Ingeborg B. le Sam 6 Fév 2016 - 16:31

@Mallet a écrit:Gryphe, pour la citation sur la fonction des IPR, c'est au B.O No 47 de décembre 2015. Pour le SNIA IPR, il sufit de cliquer sur SNIA IPR UNSA
Pour l'UNSA  au Congrès FSU, je l'ai lu dans Ouest-France qui rend compte du Congrès mais cet article n'apparait (sans accent) pas sur internet qui retarde!
Je pense qu'il y a une confusion avec le syndicat des inspecteurs membre de la FSU, le SNPI. Je n'ai lu nulle part qu'un syndicat rattaché à l'UNSA avait été invité au Congrès....

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Gryphe le Sam 6 Fév 2016 - 16:37

@Ingeborg B. a écrit:
@Mallet a écrit:Pour l'UNSA  au Congrès FSU, je l'ai lu dans Ouest-France qui rend compte du Congrès mais cet article n'apparait (sans accent) pas sur internet qui retarde!
Je  pense qu'il y a une confusion avec le syndicat des inspecteurs membre  de la FSU, le SNPI.  Je n'ai lu nulle part qu'un syndicat rattaché à l'UNSA avait été invité au Congrès....
Je suis très étonnée par ce point également. Ceci dit, Ouest France a pu écrire un article approximatif, sans connaître les fédérations et les enjeux.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Lefteris le Sam 6 Fév 2016 - 16:48

@Gryphe a écrit:Merci Lefteris pour la clairvoyance de tes analyses. Ça fait un peu "théorie du complot" et de fait, c'est inexplicable tel quel à des gens qui ne suivent pas ces questions de près, mais l'ensemble de ton interprétation se tient.
Il n'y a même pas de complot : tout est écrit noir sur blanc, annoncé, planifié.
C'est la synthèse de tout ça qui est rarement exposée. Chacun a une vision myope, le nez sur un point techniciste, sans prendre de recul.
Quand on a compris que tout se tient , injonctions OCDE et UE, LOLF et RGPP qui en découlent , loi de décentralisation , pacte de responsabilité, etc. on voit bien mieux la cohérence.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Moonchild le Sam 6 Fév 2016 - 16:55

@Lefteris a écrit:Pour l’évaluation par les CDE, elle va très vite revenir sur le tapis. Voici ce que dit NVB :

L'ancienne réforme Chatel, annulée par V. Peillon, prévoyait de faire évaluer les enseignants du second degré par les seuls chefs d'établissement, ce qui a suscité des craintes. Mais les enseignants sont des fonctionnaires qui savent bien qu'il y a une hiérarchie au-dessus d'eux et que, dans la plupart des cas, les rapports avec elle sont bons. On va reprendre ce sujet avec les syndicats durant l'année 2015-2016. Ils sont demandeurs d'une évolution de l'évaluation. La négociation menée avec le ministère de la Fonction publique aura aussi un impact.
(source : café pédagogique)

C'est vite dit alors que ce rapport du Sénat montrait une inflation des conflits avec la hiérarchie :
http://www.senat.fr/rap/r11-601/r11-6011.pdf

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par Lefteris le Sam 6 Fév 2016 - 17:15

@Moonchild a écrit:
@Lefteris a écrit:Pour l’évaluation par les CDE, elle va très vite revenir sur le tapis. Voici ce que dit NVB :

L'ancienne réforme Chatel, annulée par V. Peillon, prévoyait de faire évaluer les enseignants du second degré par les seuls chefs d'établissement, ce qui a suscité des craintes. Mais les enseignants sont des fonctionnaires qui savent bien qu'il y a une hiérarchie au-dessus d'eux et que, dans la plupart des cas, les rapports avec elle sont bons. On va reprendre ce sujet avec les syndicats durant l'année 2015-2016. Ils sont demandeurs d'une évolution de l'évaluation. La négociation menée avec le ministère de la Fonction publique aura aussi un impact.
(source : café pédagogique)

C'est vite dit alors que ce rapport du Sénat montrait une inflation des conflits avec la hiérarchie :
http://www.senat.fr/rap/r11-601/r11-6011.pdf
Est-on à un mensonge près ? Dans l'interview que je cite, un peu plus haut , elle dit que  la réforme  serait le fruit de la volonté des enseignants, alors plus rien n'étonne  ... Rolling Eyes


Dernière édition par Lefteris le Sam 6 Fév 2016 - 17:25, édité 1 fois (Raison : fautes de frappe)

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: I.P.R. : une circulaire précise leur fonction

Message par JPhMM le Sam 6 Fév 2016 - 17:17

@Lefteris a écrit:Pour l’évaluation par les CDE, elle va très vite revenir sur le tapis. Voici ce que dit NVB :

L'ancienne réforme Chatel, annulée par V. Peillon, prévoyait de faire évaluer les enseignants du second degré par les seuls chefs d'établissement, ce qui a suscité des craintes. Mais les enseignants sont des fonctionnaires qui savent bien qu'il y a une hiérarchie au-dessus d'eux et que, dans la plupart des cas, les rapports avec elle sont bons. On va reprendre ce sujet avec les syndicats durant l'année 2015-2016. Ils sont demandeurs d'une évolution de l'évaluation. La négociation menée avec le ministère de la Fonction publique aura aussi un impact.
(source : café pédagogique)

Il y a une erreur de retranscription. Remplacer "les syndicats" par "l'UNSA".
Il est vrai que les lecteurs du café pédago auront corrigé d'eux-mêmes sans même en avoir conscience.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum