Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
leskhal
Niveau 9

Re: Positions pédagogiques radicalement différentes : comment s'entendre ?

par leskhal le Mar 9 Fév 2016 - 9:42
Mes élèves réclament aussi des polys, en maths !!
Je pense qu'il faut résister, mes (très bons) profs de lettres au lycée n'ont jamais distribué un seul poly de commentaire de leur cru et je trouvais cela très bien.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Positions pédagogiques radicalement différentes : comment s'entendre ?

par trompettemarine le Mar 9 Fév 2016 - 11:10
Bref, en début d'année, leur faire lire et comprendre le mythe de Theuth (dans le Phèdre de Platon, en grec  Smile  si possible) pour qu'ils comprennent que les  cours frappés et les cours sur internet sont des savoirs morts :

Platon a écrit:J'ai donc ouï dire qu'il existait près de Naucratis, en Égypte, un des antiques dieux de ce pays, et qu'à ce dieu les Égyptiens consacrèrent l'oiseau qu'ils appelaient ibis. Ce dieu se nommait Theuth. C'est lui qui le premier inventa la     science des nombres, le calcul, la géométrie, l'astronomie, le trictrac, les dés, et enfin l'écriture (grammata). Le roi Thamous régnait alors sur toute la contrée ; il habitait la  grande ville de la Haute-Égypte que les Grecs appellent Thèbes l'égyptienne, comme ils nomment Ammon le dieu-roi Thamous. Theuth vint donc trouver ce roi pour lui montrer les   arts qu'il avait inventés, et il lui dit qu'il fallait les répandre parmi les  Égyptiens. Le roi lui demanda de quelle utilité serait chacun des arts. Le dieu le renseigna ; et, selon qu'il les jugeait être un bien ou un mal, le roi approuvait ou blâmait. On dit que Thamous fit à Theuth beaucoup d'observations pour et contre chaque art. Il serait trop long de les exposer. Mais, quand on en vint à l'écriture : « Roi, lui dit Theuth, cette science rendra les Égyptiens plus savants et facilitera  l'art de se souvenir, car j'ai trouvé un remède (pharmakon) pour soulager la science (sophia) et la mémoire. »
Et le roi répondit :
- Très ingénieux Theuth, tel homme est capable de créer les arts, et tel autre est  à même de juger quel lot d'utilité ou de nocivité ils conféreront à ceux qui en feront usage. Et c'est ainsi que toi, père de l'écriture (patêr ôn grammatôn), tu lui attribues, par    bienveillance, tout le contraire de ce qu'elle peut apporter.
[275] Elle ne peut produire dans les âmes, en effet, que l'oubli de ce qu'elles savent en leur faisant négliger la mémoire. Parce  qu'ils auront foi dans l'écriture, c'est par le dehors, par des empreintes étrangères, et non plus du dedans et du fond d'eux-mêmes, que les hommes chercheront à se  ressouvenir. Tu as trouvé le remède (pharmakon), non point pour enrichir la mémoire, mais pour conserver les souvenirs qu'elle a. Tu donnes à tes disciples la présomption qu'ils ont la science, non la science elle-même.  Quand ils auront, en effet, beaucoup appris sans maître, ils s'imagineront devenus très  savants, et ils ne seront pour la plupart que des ignorants de commerce incommode, des     savants imaginaires (doxosophoi) au lieu de vrais savants.

(C'est moi qui surligne)
J'ajoute aussi que toute la réforme du collège est là : balayer le véritable savoir.


Dernière édition par trompettemarine le Mar 9 Fév 2016 - 11:13, édité 1 fois
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Positions pédagogiques radicalement différentes : comment s'entendre ?

par User5899 le Mar 9 Fév 2016 - 11:12
Remarquez que mes cours oraux ont été qualifiés de savoir mort il y a trois ans par mon IPR lol!



Ce qui m'a conduit à radicalement changer ma vie Sad Sad Sad 😢



Spoiler:
pas vrai Quel boulet
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Positions pédagogiques radicalement différentes : comment s'entendre ?

par trompettemarine le Mar 9 Fév 2016 - 11:15
Cher Cripure, je vais t'offrir le dernier ouvrage de Judet de La Combe (je suis quasiment en train de l'apprendre par coeur! ). Tu verras combien ton savoir est vivant !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Positions pédagogiques radicalement différentes : comment s'entendre ?

par User5899 le Mar 9 Fév 2016 - 11:16
Je vais me rasséréner, alors, j'en ai bien besoin coeurs
Invité El
Expert spécialisé

Re: Positions pédagogiques radicalement différentes : comment s'entendre ?

par Invité El le Mar 9 Fév 2016 - 11:18
@trompettemarine a écrit:Cher Cripure, je vais t'offrir le dernier ouvrage de Judet de La Combe (je suis quasiment en train de l'apprendre par coeur! ). Tu verras combien ton savoir est vivant !

+10000
avatar
yranoh
Niveau 9

Re: Positions pédagogiques radicalement différentes : comment s'entendre ?

par yranoh le Mar 9 Fév 2016 - 16:49
Bon, j'ai fait le point avec eux. J'ai aussi distribué un joli commentaire, et j'ai donné un document pour mieux formaliser la prise de notes sur le nouveau texte. C'est un tableau que j'utilise en seconde.Ils avaient l'air contents, et semblent réussir à se l'approprier. Le souci, c'est que ces élèves ont toujours l'air content... Enfin, ils ont demandé s'ils pouvaient apporter ce tableau pour faire leur commentaire aux DS et bacs blancs. Quand je leur ai répondu non, ils avaient l'air déçu. Ce doit être un bon signe. Je m'accroche à ce que je peux.
Ils n'avaient pas compris que le texte qu'ils ont vu avec le professeur (un professeur chevronné) qui a fait la cheville entre leur professeur et moi comptait parmi les lectures analytiques, ils ont cette fois très clairement manifesté leur mécontentement. Et oui, ils n'ont pas dû écrire grand chose, ne comprenant pas qu'une analyse de texte sans commentaire tapé reste une analyse de texte. Je leur ai répondu qu'il n'était évidemment pas question de revenir sur le travail et la décision de Mme X, qui sait ce qu'elle fait. Un nouveau point pour moi, je crois. Å suivre.
Je vais devoir quand même bien les materner. je n'ai pas trop l'habitude de ça.
Merci beaucoup pour vos conseils, bien utiles et qui m'ont fait du bien.
Je commande tout de suite Judet de la Combe, trompettemarine ! On se pourlèche les babines rien qu'en lisant la citation.
avatar
Nadejda
Monarque

Re: Positions pédagogiques radicalement différentes : comment s'entendre ?

par Nadejda le Mar 9 Fév 2016 - 18:55
@trompettemarine a écrit:Cher Cripure, je vais t'offrir le dernier ouvrage de Judet de La Combe (je suis quasiment en train de l'apprendre par coeur! ). Tu verras combien ton savoir est vivant !

J'ai demandé à mon compagnon de me l'acheter en rentrant du travail, il est temps que je le lise !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Positions pédagogiques radicalement différentes : comment s'entendre ?

par User5899 le Mar 9 Fév 2016 - 22:47
@yranoh a écrit:Bon, j'ai fait le point avec eux. J'ai aussi distribué un joli commentaire, et j'ai donné un document pour mieux formaliser la prise de notes sur le nouveau texte. C'est un tableau que j'utilise en seconde.Ils avaient l'air contents, et semblent réussir à se l'approprier. Le souci, c'est que ces élèves ont toujours l'air content... Enfin, ils ont demandé s'ils pouvaient apporter ce tableau pour faire leur commentaire aux DS et bacs blancs. Quand je leur ai répondu non, ils avaient l'air déçu. Ce doit être un bon signe. Je m'accroche à ce que je peux.
Ils n'avaient pas compris que le texte qu'ils ont vu avec le professeur (un professeur chevronné) qui a fait la cheville entre leur professeur et moi comptait parmi les lectures analytiques, ils ont cette fois très clairement manifesté leur mécontentement. Et oui, ils n'ont pas dû écrire grand chose, ne comprenant pas qu'une analyse de texte sans commentaire tapé reste une analyse de texte. Je leur ai répondu qu'il n'était évidemment pas question de  revenir sur le travail et la décision de Mme X, qui sait ce qu'elle fait. Un nouveau point pour moi, je crois. Å suivre.
Je vais devoir quand même bien les materner. je n'ai pas trop l'habitude de ça.
Merci beaucoup pour vos conseils, bien utiles et qui m'ont fait du bien.
Je commande tout de suite Judet de la Combe, trompettemarine ! On se pourlèche les babines rien qu'en lisant la citation.
Moi taussi Smile
Yranoh, je n'ai rien contre le fait de les materner un peu, de les guider, de les écouter et de passer beaucoup de temps à jauger les propositions qu'ils émettent. Ça donne un travail très intéressant en classe, je trouve. Pour moi, d'après ce que vous racontez, vous êtes bien partie. Bon courage à vous trefle
avatar
roxanne
Devin

Re: Positions pédagogiques radicalement différentes : comment s'entendre ?

par roxanne le Mer 10 Fév 2016 - 7:54
Oui, à mon avis bien plus intéressant que de rester assis à recopier pendant une heure le cours que le prof écrit au tableau.
Contenu sponsorisé

Re: Positions pédagogiques radicalement différentes : comment s'entendre ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum