La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par zeprof le Dim 7 Fév 2016 - 11:33

thenastywizard a écrit:
@zeprof a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Docteur OX a écrit:

C'est une croyance. Il faut "croire" que l'élève va bosser à la maison. Very Happy

Je pratique de façon très ponctuelle, mais tout en classe.

ça m'intéresse : comment fais-tu ?

Oui aussi, je fais cela en classe : parfois en faisant voir une capsule en début de séance ou en travaillant sur un paragraphe du livre. Mais rien à la maison. Cela ne fonctionne que pour les élèves sérieux et perd encore plus ceux qui sont en difficulté.

d'accord : merci pour vos retours, ça me donne quelques idées Smile

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Verdurette le Dim 7 Fév 2016 - 11:34

@géohistoire a écrit:Le problème surtout avec le ministère c'est qu'ils ont la fâcheuse tendance à s'enthousiasmer pour une méthode d'enseignement et à vouloir l'imposer à tous les enseignants.

Uniquement quand ce sont des méthodes débiles et inapplicables, alors ... quand je pense à tout ce qui marche ou marchait bien et qu'on a voué aux gémonies ... ou à l'expérience de Céline Alvarez qu'on a remerciée même pas poliment de peur que sa réussite fasse de l'ombre aux dogmes du ministère ...


Dernière édition par Verdurette le Dim 7 Fév 2016 - 11:35, édité 1 fois

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Jane le Dim 7 Fév 2016 - 11:34

@Isis39 a écrit:
@Jane a écrit:Mais qu'on nous laisse faire cours, b****l !

heu

Oui, qu'on nous laisse faire cours. Des cours, en classe, à des élèves, des vrais, pas des élèves comme on voudrait qu'ils soient, pas des élèves de papier. Des cours magistraux, des cours pas magistraux, mais des cours. Qu'on arrête de nous tanner avec ce qu'il faut faire, ce qu'il faudrait faire, ce qu'il ne faut surtout pas faire... Et qu'on nous laisse tranquilles. Que chacun fasse comme il le souhaite sans être conspué, taxé de réac ou de maître es-pédagogie innovante.
L'essentiel c'est que les élèves en sachent plus en sortant de classe en y entrant; quelle que soit la méthode choisie par l'enseignant.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par JPhMM le Dim 7 Fév 2016 - 11:36

@Jane a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Jane a écrit:Mais qu'on nous laisse faire cours, b****l !

heu

Oui, qu'on nous laisse faire cours. Des cours, en classe, à des élèves, des vrais, pas des élèves comme on voudrait qu'ils soient, pas des élèves de papier. Des cours magistraux, des cours pas magistraux, mais des cours. Qu'on arrête de nous tanner avec ce qu'il faut faire, ce qu'il faudrait faire, ce qu'il ne faut surtout pas faire... Et qu'on nous laisse tranquilles. Que chacun fasse comme il le souhaite sans être conspué, taxé de réac ou  de maître es-pédagogie innovante.
L'essentiel c'est que les élèves en sachent plus en sortant de classe en y entrant; quelle que soit la méthode choisie par l'enseignant.
+1

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par InvitéTNW le Dim 7 Fév 2016 - 11:38

@Jane a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Jane a écrit:Mais qu'on nous laisse faire cours, b****l !

heu

Que chacun fasse comme il le souhaite sans être conspué, taxé de réac ou  de maître es-pédagogie innovante.
L'essentiel c'est que les élèves en sachent plus en sortant de classe en y entrant; quelle que soit la méthode choisie par l'enseignant.

Ben voilà alors, ceux qui souhaitent faire de la classe inversée aient le droit d'en faire, sans qu'on s'en prenne à eux sur le forum.

InvitéTNW
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Jane le Dim 7 Fév 2016 - 11:40

thenastywizard a écrit:
@Jane a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Jane a écrit:Mais qu'on nous laisse faire cours, b****l !

heu

Que chacun fasse comme il le souhaite sans être conspué, taxé de réac ou  de maître es-pédagogie innovante.
L'essentiel c'est que les élèves en sachent plus en sortant de classe en y entrant; quelle que soit la méthode choisie par l'enseignant.

Ben voilà alors, ceux qui souhaitent faire de la classe inversée aient le droit d'en faire, sans qu'on s'en prenne à eux sur le forum.

Je m'en suis pris à ceux qui pratiquent le système ? Shocked Shocked

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Dr Raynal le Dim 7 Fév 2016 - 11:51

On ne s'en "prend" qu'à ceux, je crois, qui veulent imposer une pratique.
Si nous restons libre, alors nous pouvons partager et débattre.
Si le prof. Tartenpion enseigne le métabolisme glucidique avec une comédie musicale et que ses élèves apprennent ainsi, et en redemandant, alors Banco. Si une chorégraphie arrive à faire apprendre la synthèse des protéines à une classe, alors pourquoi pas (ne riez pas, cela a vraiment été fait, et filmé, dans les années 70).

Que chacun trouve sa ou ses méthodes efficaces avec ses classes et sa personnalité, ou adapte les méthodes l'un ou de l'autre. Que le ministère, qui n'a que ce mot là à la bouche, apprenne à enfin respecter nos différences.

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Docteur OX le Dim 7 Fév 2016 - 11:57

@Dr Raynal a écrit:On ne s'en "prend" qu'à ceux, je crois, qui veulent imposer une pratique.

Voilà le problème.


Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Isis39 le Dim 7 Fév 2016 - 12:02

Il faudrait que l'on m'explique : le ministère a-t-il décidé d'imposer la classe inversée ??

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Elyas le Dim 7 Fév 2016 - 12:05

@Isis39 a écrit:Il faudrait que l'on m'explique : le ministère a-t-il décidé d'imposer la classe inversée ??

Non. Cela poserait de gros problèmes législatifs. Et cela créerait le monde qu'Asimov a écrit dans une de ses nouvelles sur les robots.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Jane le Dim 7 Fév 2016 - 12:07

@Docteur OX a écrit:
@Dr Raynal a écrit:On ne s'en "prend" qu'à ceux, je crois, qui veulent imposer une pratique.

Voilà le problème.


+1

@Isis39 a écrit:Il faudrait que l'on m'explique : le ministère a-t-il décidé d'imposer la classe inversée ??

Non, et heureusement ! En revanche, il interdit de procéder comme ceci ou comme cela parce que c'est le Mal.
A titre perso et en tant que parent d'élève, je détesterais que mes gamins tombent dans la classe d'un collègue qui pratique la classe inversée. Mais je ne leur interdis pas de le faire. Je n'ai pas fait ce choix, parce que je n'y crois pas et parce que je ne m'y reconnais pas. Je pense que les gamins ont besoin de structure, d'explications, de cours... Mais ce n'est que mon avis et je ne demande à personne de le partager.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Isis39 le Dim 7 Fév 2016 - 12:14

Alors pourquoi ces énervements sur ce fil ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Isis39 le Dim 7 Fév 2016 - 12:15

@Jane a écrit:
@Docteur OX a écrit:
@Dr Raynal a écrit:On ne s'en "prend" qu'à ceux, je crois, qui veulent imposer une pratique.

Voilà le problème.


+1

@Isis39 a écrit:Il faudrait que l'on m'explique : le ministère a-t-il décidé d'imposer la classe inversée ??

Non, et heureusement ! En revanche, il interdit de procéder comme ceci ou comme cela parce que c'est le Mal.
A titre perso et en tant que parent d'élève, je détesterais que mes gamins tombent dans la classe d'un collègue qui pratique la classe inversée. Mais je ne leur interdis pas de le faire. Je n'ai pas fait ce choix, parce que je n'y crois pas et parce que je ne m'y reconnais pas. Je pense que les gamins ont besoin de structure, d'explications, de cours... Mais ce n'est que mon avis et je ne demande à personne de le partager.

Mais quel rapport avec la classe inversée ? Plus haut j'ai expliqué que je la pratiquais parfois. Et il y a une structure, un cours, des explications.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Jane le Dim 7 Fév 2016 - 12:25

@Isis39 a écrit:
@Jane a écrit:
@Docteur OX a écrit:
@Dr Raynal a écrit:On ne s'en "prend" qu'à ceux, je crois, qui veulent imposer une pratique.

Voilà le problème.


+1

@Isis39 a écrit:Il faudrait que l'on m'explique : le ministère a-t-il décidé d'imposer la classe inversée ??

Non, et heureusement ! En revanche, il interdit de procéder comme ceci ou comme cela parce que c'est le Mal.
A titre perso et en tant que parent d'élève, je détesterais que mes gamins tombent dans la classe d'un collègue qui pratique la classe inversée. Mais je ne leur interdis pas de le faire. Je n'ai pas fait ce choix, parce que je n'y crois pas et parce que je ne m'y reconnais pas. Je pense que les gamins ont besoin de structure, d'explications, de cours... Mais ce n'est que mon avis et je ne demande à personne de le partager.

Mais quel rapport avec la classe inversée ? Plus haut j'ai expliqué que je la pratiquais parfois. Et il y a une structure, un cours, des explications.

Ta pratique, ce n'est pas les pratiques. J'ai des collègues qui pratiquent la classe inversée, et comment dire, euh.... scratch

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Elyas le Dim 7 Fév 2016 - 12:35

@Jane a écrit:
@Docteur OX a écrit:
@Dr Raynal a écrit:On ne s'en "prend" qu'à ceux, je crois, qui veulent imposer une pratique.

Voilà le problème.


+1

@Isis39 a écrit:Il faudrait que l'on m'explique : le ministère a-t-il décidé d'imposer la classe inversée ??

Non, et heureusement ! En revanche, il interdit de procéder comme ceci ou comme cela parce que c'est le Mal.
A titre perso et en tant que parent d'élève, je détesterais que mes gamins tombent dans la classe d'un collègue qui pratique la classe inversée. Mais je ne leur interdis pas de le faire. Je n'ai pas fait ce choix, parce que je n'y crois pas et parce que je ne m'y reconnais pas. Je pense que les gamins ont besoin de structure, d'explications, de cours... Mais ce n'est que mon avis et je ne demande à personne de le partager.

Il n'y a pas une pédagogie de la classe inversée mais plusieurs. Et pas mal d'entre elles font ce que tu dis. C'est même un peu le but, si j'en crois ce que j'en ai lu et visionné.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Jane le Dim 7 Fév 2016 - 12:41

@Elyas a écrit:
@Jane a écrit:
@Docteur OX a écrit:
@Dr Raynal a écrit:On ne s'en "prend" qu'à ceux, je crois, qui veulent imposer une pratique.

Voilà le problème.


+1

@Isis39 a écrit:Il faudrait que l'on m'explique : le ministère a-t-il décidé d'imposer la classe inversée ??

Non, et heureusement ! En revanche, il interdit de procéder comme ceci ou comme cela parce que c'est le Mal.
A titre perso et en tant que parent d'élève, je détesterais que mes gamins tombent dans la classe d'un collègue qui pratique la classe inversée. Mais je ne leur interdis pas de le faire. Je n'ai pas fait ce choix, parce que je n'y crois pas et parce que je ne m'y reconnais pas. Je pense que les gamins ont besoin de structure, d'explications, de cours... Mais ce n'est que mon avis et je ne demande à personne de le partager.

Il n'y a pas une pédagogie de la classe inversée mais plusieurs. Et pas mal d'entre elles font ce que tu dis. C'est même un peu le but, si j'en crois ce que j'en ai lu et visionné.

C'est marrant, parce que j'ai eu la vision contraire Laughing Tout n'est donc que conviction...

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Tamerlan le Dim 7 Fév 2016 - 12:53

@Jane a écrit:
@Elyas a écrit:
@Jane a écrit:
@Docteur OX a écrit:

Voilà le problème.


+1

@Isis39 a écrit:Il faudrait que l'on m'explique : le ministère a-t-il décidé d'imposer la classe inversée ??

Non, et heureusement ! En revanche, il interdit de procéder comme ceci ou comme cela parce que c'est le Mal.
A titre perso et en tant que parent d'élève, je détesterais que mes gamins tombent dans la classe d'un collègue qui pratique la classe inversée. Mais je ne leur interdis pas de le faire. Je n'ai pas fait ce choix, parce que je n'y crois pas et parce que je ne m'y reconnais pas. Je pense que les gamins ont besoin de structure, d'explications, de cours... Mais ce n'est que mon avis et je ne demande à personne de le partager.

Il n'y a pas une pédagogie de la classe inversée mais plusieurs. Et pas mal d'entre elles font ce que tu dis. C'est même un peu le but, si j'en crois ce que j'en ai lu et visionné.

C'est marrant, parce que j'ai eu la vision contraire Laughing Tout n'est donc que conviction...

Pour moi la question c'est quel est le moment le plus important du cours et où doit-il avoir lieu.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Elyas le Dim 7 Fév 2016 - 12:54

@Jane a écrit:
@Elyas a écrit:
@Jane a écrit:
@Docteur OX a écrit:

Voilà le problème.


+1

@Isis39 a écrit:Il faudrait que l'on m'explique : le ministère a-t-il décidé d'imposer la classe inversée ??

Non, et heureusement ! En revanche, il interdit de procéder comme ceci ou comme cela parce que c'est le Mal.
A titre perso et en tant que parent d'élève, je détesterais que mes gamins tombent dans la classe d'un collègue qui pratique la classe inversée. Mais je ne leur interdis pas de le faire. Je n'ai pas fait ce choix, parce que je n'y crois pas et parce que je ne m'y reconnais pas. Je pense que les gamins ont besoin de structure, d'explications, de cours... Mais ce n'est que mon avis et je ne demande à personne de le partager.

Il n'y a pas une pédagogie de la classe inversée mais plusieurs. Et pas mal d'entre elles font ce que tu dis. C'est même un peu le but, si j'en crois ce que j'en ai lu et visionné.

C'est marrant, parce que j'ai eu la vision contraire Laughing Tout n'est donc que conviction...

Personnellement, je suis convaincu que ce qu'on nomme "classe inversée" se divise en trois pistes :
- un retour à la pédagogie livresque qui existait autrefois en France et qui existe encore dans de nombreux pays comme les Etats-Unis si on en croit les séries pour teenagers où les professeurs disent : "Lisez le chapitre 5 du manuel pour demain !" et le cours suivant n'est que question et commentaire dudit chapitre.
- une descente pédagogique du dispositif didactique de "lecture" des universités américaines, élément intéressant mais qui ne me semble viable que dans les lycées, pas au collège.
- une préparation intellectuelle pour pouvoir en cours manipuler les connaissances à travers les procédures et langages disciplinaires, et là encore, je ne vois cela que comme possible au lycée ou dans des collèges au public particulièrement sérieux et impliqué dans sa scolarité.

Il semble exister d'autres pistes (Marcel Lebrun en explique plusieurs). Cependant, des dérives existent comme pour toutes les pratiques.

Personnellement, je n'ai pas encore essayé et j'y suis un peu rétif (la pratique de la "lecture" à l'anglo-saxonne m'intrigue mais j'enseigne au collège, donc j'ai des doutes sur les bases intellectuelles et discursives des élèves pour tenir ce genre de procédure). Néanmoins, les élèves me surprennent continuellement en ce moment. Qui sait ? J'essaierai sans doute l'année prochaine (étant donné les gros yeux qu'on me fait quand je dis que je suis dubitatif sur la classe inversée au collège).

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Jane le Dim 7 Fév 2016 - 13:30

@Elyas a écrit:
@Jane a écrit:
@Elyas a écrit:
@Jane a écrit:

+1



Non, et heureusement ! En revanche, il interdit de procéder comme ceci ou comme cela parce que c'est le Mal.
A titre perso et en tant que parent d'élève, je détesterais que mes gamins tombent dans la classe d'un collègue qui pratique la classe inversée. Mais je ne leur interdis pas de le faire. Je n'ai pas fait ce choix, parce que je n'y crois pas et parce que je ne m'y reconnais pas. Je pense que les gamins ont besoin de structure, d'explications, de cours... Mais ce n'est que mon avis et je ne demande à personne de le partager.

Il n'y a pas une pédagogie de la classe inversée mais plusieurs. Et pas mal d'entre elles font ce que tu dis. C'est même un peu le but, si j'en crois ce que j'en ai lu et visionné.

C'est marrant, parce que j'ai eu la vision contraire Laughing Tout n'est donc que conviction...

Personnellement, je suis convaincu que ce qu'on nomme "classe inversée" se divise en trois pistes :
- un retour à la pédagogie livresque qui existait autrefois en France et qui existe encore dans de nombreux pays comme les Etats-Unis si on en croit les séries pour teenagers où les professeurs disent : "Lisez le chapitre 5 du manuel pour demain !" et le cours suivant n'est que question et commentaire dudit chapitre.
- une descente pédagogique du dispositif didactique de "lecture" des universités américaines, élément intéressant mais qui ne me semble viable que dans les lycées, pas au collège.
- une préparation intellectuelle pour pouvoir en cours manipuler les connaissances à travers les procédures et langages disciplinaires, et là encore, je ne vois cela que comme possible au lycée ou dans des collèges au public particulièrement sérieux et impliqué dans sa scolarité.

Il semble exister d'autres pistes (Marcel Lebrun en explique plusieurs). Cependant, des dérives existent comme pour toutes les pratiques.

Personnellement, je n'ai pas encore essayé et j'y suis un peu rétif (la pratique de la "lecture" à l'anglo-saxonne m'intrigue mais j'enseigne au collège, donc j'ai des doutes sur les bases intellectuelles et discursives des élèves pour tenir ce genre de procédure). Néanmoins, les élèves me surprennent continuellement en ce moment. Qui sait ? J'essaierai sans doute l'année prochaine (étant donné les gros yeux qu'on me fait quand je dis que je suis dubitatif sur la classe inversée au collège).

C'est parce que la classe inversée implique l'adhésion sans faille du public qu'elle me semble improbable et difficile à mettre en oeuvre. Sans doute cela marche-t-il bien (ou peut-il bien marcher) avec des élèves sérieux (sans forcément prendre en compte leur niveau), dont on sait qu'ils ne représentent qu'une petite poignée de notre public de collégiens dans un établissement lambda.
Après, maintenant, de façon trèèèèèèèèèèèès ponctuelle, je pratique ce système. L'essentiel est de ne pas l'ériger en système.
C'est exactement pour cela que mon premier message sur ce fil consistait à demander qu'on nous laisse faire cours comme on le souhaite. Tout dépend :
1) du public
2) de la matière
3) de la démarche de l'enseignant.


Dernière édition par Jane le Dim 7 Fév 2016 - 13:32, édité 1 fois

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par ben2510 le Dim 7 Fév 2016 - 13:31

@Elyas a écrit:J'essaierai sans doute l'année prochaine (étant donné les gros yeux qu'on me fait quand je dis que je suis dubitatif sur la classe inversée au collège).

Je suis curieux de savoir qui est ce "on".

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Tamerlan le Dim 7 Fév 2016 - 13:36

@ben2510 a écrit:
@Elyas a écrit:J'essaierai sans doute l'année prochaine (étant donné les gros yeux qu'on me fait quand je dis que je suis dubitatif sur la classe inversée au collège).

Je suis curieux de savoir qui est ce "on".

Je crois que c'est clairement expliqué dans l'article. Si ça peut rassurer Elyas dans mon académie les corps d'inspections et la DANE ont une approche très prudente et critique de ce genre de chose.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par ben2510 le Dim 7 Fév 2016 - 13:44

Voyons, Tamerlan, si cela avait été clair je n'aurais pas eu à le demander. Laughing
Sérieusement, cela m'intéresse de savoir par quels chemins peuvent passer concrètement ce genre d'injonctions diffuses, en particulier dans le cas d'Elyas qui me semble suffisamment solide dans sa réflexion pédagogique et donc sans doute moins influençable que bien d'autres par de tels effets de mode.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Isis39 le Dim 7 Fév 2016 - 13:50

@Tamerlan a écrit:
@ben2510 a écrit:
@Elyas a écrit:J'essaierai sans doute l'année prochaine (étant donné les gros yeux qu'on me fait quand je dis que je suis dubitatif sur la classe inversée au collège).

Je suis curieux de savoir qui est ce "on".

Je crois que c'est clairement expliqué dans l'article. Si ça peut rassurer Elyas dans mon académie les corps d'inspections et la DANE ont une approche très prudente et critique de ce genre de chose.

Pareil ici pour l'inspection. Pour la DANE en revanche...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Tamerlan le Dim 7 Fév 2016 - 13:59

@ben2510 a écrit:Voyons, Tamerlan, si cela avait été clair je n'aurais pas eu à le demander. Laughing
Sérieusement, cela m'intéresse de savoir par quels chemins peuvent passer concrètement ce genre d'injonctions diffuses, en particulier dans le cas d'Elyas qui me semble suffisamment solide dans sa réflexion pédagogique et donc sans doute moins influençable que bien d'autres par de tels effets de mode.

On va voir ce qu'Elyas en dit mais il y a ce qui me semble une véritable mode pour un concept pas assez exploré et maitrisé pour le secondaire. Les relais sont un certain nombre de publications (Canopé par ex) ou de salons pédagogiques. Une partie de la DNE le porte aussi je pense, des associations... Donc il peut y avoir une pression locale de certaines délégations au numériques ou d'IPR qui n'ont pas assez réfléchi au truc (en particulier du point de vue des pratiques et apports disciplinaires) qui s'étonnent que tous les formateurs ne soient pas immédiatement séduits.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Isis39 le Dim 7 Fév 2016 - 14:06

@Tamerlan a écrit:
@ben2510 a écrit:Voyons, Tamerlan, si cela avait été clair je n'aurais pas eu à le demander. Laughing
Sérieusement, cela m'intéresse de savoir par quels chemins peuvent passer concrètement ce genre d'injonctions diffuses, en particulier dans le cas d'Elyas qui me semble suffisamment solide dans sa réflexion pédagogique et donc sans doute moins influençable que bien d'autres par de tels effets de mode.

On va voir ce qu'Elyas en dit mais il y a ce qui me semble une véritable mode pour un concept pas assez exploré et maitrisé pour le secondaire. Les relais sont un certain nombre de publications (Canopé par ex) ou de salons pédagogiques. Une partie de la DNE le porte aussi je pense, des associations... Donc il peut y avoir une pression locale de certaines délégations au numériques ou d'IPR qui n'ont pas assez réfléchi au truc (en particulier du point de vue des pratiques et apports disciplinaires) qui s'étonnent que tous les formateurs ne soient pas immédiatement séduits.

Effectivement j'ai une copine en maths que son IPR veut absolument persuader de pratiquer la classe inversée.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par nautie le Dim 7 Fév 2016 - 14:16

J'ai cette année tenté l'expérience "classe inversée"; je n'ai pas inversé à 100%, j'ai préféré diversifier les approches en fonction des élèves, des chapitres, etc.
J'ai eu de bons retours des élèves, le travail demandé l'a étonnamment été fait plus souvent... C'est encore à affiner (comme tous les cours), à ajuster mais je vais continuer l'expérience!

nautie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum