Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
roxanne
Devin

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par roxanne le Mer 10 Fév - 7:08
Encore, là on a le bulletin d'une petite relativement sérieuse de 6e, mais ça donne quoi sur un loulou de 3e qui roupille au fond de la classe ou qui pire fait le con? Je voudrais bien voir ses appréciations. Parce que si on joue ce jeu-là, on le fait jusqu'au bout, orthographe et mots d'origine.
Pierre-Henri
Habitué du forum

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par Pierre-Henri le Mer 10 Fév - 7:42
Cripure a écrit:
+1
Illisible, incompréhensible, incohérent.

Et puis ce qui est fait en français en 6e... No comment. Pauvres gosses.

Même avis. Prétendre qu'on évalue trop les élèves pour leur infliger ensuite des bulletins de cinq pages remplis d'items est d'une rare incohérence. En français, oh là là, schéma narratif, situation d'énonciation, et "le monstre poilu" de Pef... mélange ahurissant de notions universitaires pompeuses et de gamineries insignifiantes.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par JPhMM le Mer 10 Fév - 9:34
Cripure a écrit:
@JPhMM a écrit:En passant en seconde, je n'ai chuté que dans deux matières : en Sciences Physiques parce que je n'aimais pas le prof, de façon parfaitement irrationnelle, il me faisait vraiment très peur, et en Histoire Géographie parce que le prof était barjo, il n'écrivait RIEN, il parlait, parlait, parlait et c'était à nous de prendre des notes, comme on pouvait.
Bon, je me prends ça dans la gueule, ça fait drôle. OK. Donc en seconde, il faut écrire au tableau. Je me demande comment nous avons fait, avec notre prof qui, en deux ans (seconde et 1re A), a écrit en tout et pour tout "Napoléon", une fois, comme ça (on a presque eu peur). Probablement qu'on avait un cerveau mieux irrigué. Mais je note. "Barjo".
Ce n'est pas transposable. Notre professeur de Français faisait à peu près la même chose et cela se passait très bien (j'ai adoré le Français en seconde), car 1. ce n'était pas fait de la même façon (vous savez bien qu'il est possible de le faire très bien, et qu'il est possible de le faire de façon désastreuse) 2. ce n'était pas de l'Histoire Géographie.
Je comprends votre étonnement, mais apprendre la Géographie d'un cours où le professeur ne fait que parler et n'écrit jamais ou ne trace aucune carte, cela nous a... destabilisé.
De plus, il aurait pu écrire, il était barjo aussi, ça ne change rien à cette caractéristique.


Dernière édition par JPhMM le Mer 10 Fév - 10:07, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par Celeborn le Mer 10 Fév - 9:53
1) Ce document est présenté comme étant un modèle de bulletin trimestriel de cette classe Freinet sur le site du collège.

2) Hors de toute discussion sur les pédagogies employées dans la classe en question, ça me semble un très bel exemple d'un gros problème de ce type de documents "par tableaux de compétences" : tout est mis sur le même plan, et il est très difficile de comprendre à quoi chaque compétence "correspond", et quel est son degré d'importance. On se demanderait même si la plupart des cases ne sont pas remplies sur la base d'une seule micro-évaluation, un peu comme si je faisais une fois dans le trimestre une interro de conjugaison sur 5, et qu'à l'arrivée, on trouvait sur le bulletin soit du vert soit du rouge à partir de cette seule évaluation.

D'ailleurs, on en vient à se demander si tout cela a un sens : presque rien n'est vert en français, et pourtant l'élève a les félicitations, écrit qu'elle n'a "aucun problème" en français et qu'elle est "à l'aise" alors que le "il faut persévérer" de son professeur ne semble pas tout à fait se situer dans la même optique.

Je pense que ce bulletin (dont le lien avec Freinet ne me paraît pas d'une totale évidence non plus : j'y vois plutôt le classique livret de compétences avec couleurs des classes sans notes bien institutionnelles) est illisible, y compris pour des parents connaisseurs du système éducatif. Je serais le père de l'enfant, je ne saurais franchement pas quoi penser du niveau de ma fille. En revanche, j'aurais bien conscience de son sérieux.


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par coindeparadis le Mer 10 Fév - 9:57
2) Hors de toute discussion sur les pédagogies employées dans la classe en question, ça me semble un très bel exemple d'un gros problème de ce type de documents "par tableaux de compétences" : tout est mis sur le même plan, et il est très difficile de comprendre à quoi chaque compétence "correspond", et quel est son degré d'importance. On se demanderait même si la plupart des cases ne sont pas remplies sur la base d'une seule micro-évaluation, un peu comme si je faisais une fois dans le trimestre une interro de conjugaison sur 5, et qu'à l'arrivée, on trouvait sur le bulletin soit du vert soit du rouge à partir de cette seule évaluation.
C'est ce qu'on nous impose depuis plusieurs années en primaire, au point qu'on remplit certaines cases par obligation plus que par conviction ou même intérêt.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par JPhMM le Mer 10 Fév - 10:00
@Pierre-Henri a écrit:Prétendre qu'on évalue trop les élèves pour leur infliger ensuite des bulletins de cinq pages remplis d'items est d'une rare incohérence.

Évaluez, évaluez de nouveau, évaluez encore, évaluez toujours, il en restera bien toujours quelque chose.
Je n'en peux plus de ces demandes d'évaluation... associées à cette demande de ne pas sombrer à l'inflation de l'évaluation. Ça ressemble à un ballon de baudruche qu'il faudrait gonfler sans augmenter la quantité d'air à l'intérieur. Remarquez, c'est possible, il suffit de diminuer la pression qui se trouve autour du ballon. Rolling Eyes

cafe

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par Carnyx le Mer 10 Fév - 11:14
Un antidote : Jean-Claude Milner
La Politique des choses

« Depuis le XIXe siècle au moins, on en tombe d’accord : le gouvernement des êtres parlants est décidément une affaire trop sérieuse pour qu’on la confie aux êtres parlants.
Mieux vaudrait le confier aux choses. Elles se gouvernent toutes seules ; pourquoi ne gouverneraient-elles pas les hommes ? Le politique le plus sage serait alors celui qui explique ce que veulent les choses ; l’expert le plus sérieux se bornerait à traduire ce qu’elles disent silencieusement ; la stratégie la plus prometteuse se donnerait pour programme la transformation acceptée des hommes en choses.

Un mot résume ces croyances : évaluation. Longtemps anodin, il désigne aujourd’hui un ensemble de pratiques nouvelles et menaçantes. À chaque étape, l’évaluation met en place les procédures propres à instaurer l’absolu gouvernement des choses. Non seulement, elle saisit les hommes dans leurs activités extérieures – évaluer les conduites, les résultats, les productions –, mais elle prétend sonder les profondeurs de l’intime. Aujourd’hui, on se prépare à évaluer les sujets comme sujets. À les frapper pour toujours du sceau de l’inerte. Plus radicalement qu’aucun de ses prédécesseurs, l’homme de l’évaluation est devenu chose, la dernière des choses, la plus passive d’entre elles, le jouet de toutes les forces qui passent.
Il est question ici de la politique du siècle à venir. »

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
Cath
Esprit sacré

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par Cath le Mer 10 Fév - 11:16
@JPhMM a écrit:
@Hélips a écrit:Ah je vois très bien et je suis bien d'accord !
En passant en seconde, je n'ai chuté que dans deux matières : en Sciences Physiques parce que je n'aimais pas le prof, de façon parfaitement irrationnelle, il me faisait vraiment très peur, et en Histoire Géographie parce que le prof était barjo, il n'écrivait RIEN, il parlait, parlait, parlait et c'était à nous de prendre des notes, comme on pouvait. Je me souviens même avoir progressé en Mathématiques.

Euh...what else ?
Cath
Esprit sacré

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par Cath le Mer 10 Fév - 11:19
Ce bulletin est une horreur.
Et il s'agit d'un bon élève, parait-il.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par JPhMM le Mer 10 Fév - 11:28
@Cath a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Hélips a écrit:Ah je vois très bien et je suis bien d'accord !
En passant en seconde, je n'ai chuté que dans deux matières : en Sciences Physiques parce que je n'aimais pas le prof, de façon parfaitement irrationnelle, il me faisait vraiment très peur, et en Histoire Géographie parce que le prof était barjo, il n'écrivait RIEN, il parlait, parlait, parlait et c'était à nous de prendre des notes, comme on pouvait. Je me souviens même avoir progressé en Mathématiques.

Euh...what else ?
Ben... une carte, un exercice, nous donner la parole, nous faire produire quelque chose (qui soit autre chose que sa fameuse évaluation de fin de trimestre qui nous détruisait parce que c'était le seul et unique moment où l'on produisait quelque chose, donc nous y allions sans "entraînement"). Bref...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Cath
Esprit sacré

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par Cath le Mer 10 Fév - 11:42
Bah, nous sommes presque du même âge et il me semble qu'à l'époque on ne nous demandait pas de produire autre chose que des disserts ou autres choses du même genre, non ?
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par JPhMM le Mer 10 Fév - 11:48
J'ignore ce que tu as connu, mais je crois me souvenir que c'est le seul prof de secondaire que j'ai eu qui nous faisait produire qu'une seule chose par trimestre, qui valait pour seule note du trimestre.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par coindeparadis le Mer 10 Fév - 13:22
Je suis une quadra comme JPhMM et j'ai connu 3 devoirs par trimestre (dont 1 maison) : dissertations ou commentaires d'un corpus de documents.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
Cath
Esprit sacré

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par Cath le Mer 10 Fév - 13:24
@JPhMM a écrit:J'ignore ce que tu as connu, mais je crois me souvenir que c'est le seul prof de secondaire que j'ai eu qui nous faisait produire qu'une seule chose par trimestre, qui valait pour seule note du trimestre.

Ah mais je ne parlais pas du nombre de notes, seulement de la façon d'enseigner et du type d'écrits attendus.
C'est sûr qu'une note par trimestre, c'est moyen humhum .
avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par KrilinXV3 le Mer 10 Fév - 14:39
En partant du principe que c'est un bulletin trimestriel à destination des parents, je trouve qu'il y a des qualités et des défauts:

Les +: _ La présentation des acquis du socle (même si le document a du coup les défauts de l'ancien socle qui est encore le socle actuel)
_ La liste des travaux et surtout des types de travaux
Je trouve qu'on est dans une logique très simple: ce que l'élève a fait, ce que l'élève sait faire.

Les - : _ La liste des choses vues en classe n'a pas sa place sur un bulletin. On ne demande pas à un chirurgien les différentes étapes d'une opération !
_ Les commentaires de l'élève n'ont aucun intérêt, car l'élève devrait être présent lorsque les parents le lisent, tout simplement.
Bref, on sent une volonté de caresser les parents dans le sens du poil, de la com' et du bizness, quoi.

_________________
Asinus asinum fricat
capucine33
Niveau 1

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par capucine33 le Mer 10 Fév - 15:50
moi je trouve ça pas mal
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par User5899 le Mer 10 Fév - 16:40
@coindeparadis a écrit:Je suis une quadra comme JPhMM et j'ai connu 3 devoirs par trimestre (dont 1 maison) : dissertations ou commentaires d'un corpus de documents.
Mais il faut faire écrire, en français, en histoire, en maths, partout..., et pas seulement à l'occasion des devoirs. Même quelques lignes. Mais écrire. Nulla dies sine linea !
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par JPhMM le Mer 10 Fév - 16:45
Cripure a écrit:
@coindeparadis a écrit:Je suis une quadra comme JPhMM et j'ai connu 3 devoirs par trimestre (dont 1 maison) : dissertations ou commentaires d'un corpus de documents.
Mais il faut faire écrire, en français, en histoire, en maths, partout..., et pas seulement à l'occasion des devoirs. Même quelques lignes. Mais écrire. Nulla dies sine linea !
Exactement. Pour apprendre à faire, il faut faire.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par coindeparadis le Mer 10 Fév - 16:56
Cripure a écrit:
@coindeparadis a écrit:Je suis une quadra comme JPhMM et j'ai connu 3 devoirs par trimestre (dont 1 maison) : dissertations ou commentaires d'un corpus de documents.
Mais il faut faire écrire, en français, en histoire, en maths, partout..., et pas seulement à l'occasion des devoirs. Même quelques lignes. Mais écrire. Nulla dies sine linea !
Apprendre sans écrire est pour moi un non-sens. Et ce dès le CP...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
ysabel
Devin

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par ysabel le Mer 10 Fév - 17:02
Comme parent, je tirerais une sacrée tête devant un tel "bulletin" !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Contenu sponsorisé

Re: ce bulletin scolaire Freinet ressemble-t-il aux vôtres ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum